Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Dref67 et 37 invités

Toutes les enceintes HiFi

Comparaison d'enceintes Yamaha NS-1000x / Infinity Primus360

Message » 31 Aoû 2010 0:19

Pas sur le modèle passif. :wink:
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Annonce

Message par Google » 31 Aoû 2010 0:19

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Aoû 2010 10:57

vous avez 4 NS1000?
Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 8617
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 31 Aoû 2010 11:12

igor, oui
2actives et 2 passives
Avatar de l’utilisateur
bobim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 25383
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
Localisation: ici et ailleurs
  • offline

subtiles différences...

Message » 31 Aoû 2010 12:48

Oui bobim..... pour Agnostic 1er je précise que les deux tweeters Focal Béryllium :D sont montés sur les actives uniquement (coupure 3000 Hz 12 dB/octave...en tenant compte de tes conseils :wink: ).
Pour les passives c'est tweeter d'origine ou plutôt supertweeter d'origine (coupure a 6000 Hz 12 dB/octave).

Important aussi les 4 enceintes sont a la base des NS-1000x et non des NS-1000.
rappel des différences entre les NS-1000x et les NS-1000:
1/date de sortie 1973 pour la 1000 et 1984 pour la 1000x
2/boomer en carton pour la 1000, en fibre de carbone pour la 1000x
3/enceinte a l'ébénisterie renforcée pour la 1000x (42 Kg vs 35 kg pour la 1000 de même taille)
4/bords des 1000x arrondis , bords des 1000 droits.
5/l'impédance de la 1000x est en 6 ohms, la 1000 en 8 ohms. Les HP médiums et aigus sont proches dans les deux cas , mais ni la même référence ni la même méthode de fabrication.

Yamaha après avoir sorti la GFX (médium et aigu Béryllium) en 4 voies actives en 1997, semble avoir quasiment abandonné les enceintes Haute Fidélité (sauf la NS-10/ petit moniteur de studio), se centrant sur l'électronique.

Igor Kirkwood
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6760
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 31 Aoû 2010 15:19

Une seule NS1000 m'a été présentée dans l'auditorium que je fréquentais il y a maintenant 35 ans; c'était un modèle "sectionné" en deux pour monter la fabrication de la caisse etc, certainement celui de l'importateur d'ailleurs vu le coût d'un tel truc; de mémoire très belle conception de l'ébénisterie...ils savaient se pencher sérieusement sur les enceintes à cette époque, je présume qu'il y avait chez eux un ou plusieurs ingés passionnés par l'electro-acoustique, pas seulement par l'électronique grand public comme aujourd'hui :cry:
Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 8617
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Surprises

Message » 31 Aoû 2010 20:03

Les enceintes Yamaha Haute Fidélité de cette époque étaient fabriquées dans l'usine qui fabriquait aussi les pianos Yamaha .....
Hélas :cry: , Yamaha, comme la quasi totalité des grandes marques Japonaises se sont retirées du marché de l'enceinte Hi Fi.

Pour la séance comparative de demain.....des surprises :P

Igor Kirkwood
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6760
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

1/Yamaha actives/passives 2/Yamaha/Beringher

Message » 03 Sep 2010 11:27

Tout le monde connait la "loi des séries" en élecro-acoustique....L'avant veille de la séance ohl endommage le tweeter de sa deuxième enceinte Infinity Primus...alors que l'autre tweeter avait laché lors du test comparatif Infinity Primus/Yamaha NS-1000x passive. :cry: .

Donc nouvelle proposition de ohl: amener une nouvelle enceinte active Studio....une Beringher
Et d'abord de re-comparer la NS-1000x active et la NS-1000x passive, quatre différences toutefois par rapport a la séance avec Syber et alpacou.
1/Relevé de courbe de réponse des deux enceintes et ajustement, la courbe de la Yamaha passive sur la courbe de l'active (sans se servir d'un égaliseur). Notons, a l'issu de ces mesures que le pot médium est passé de zézo a moins 3 graduations et celui d'aigu de +1 a + 3 graduations.
2/l'imprimante gênant(?) les premières réflexions de la passive a été déplacée.
3/Le niveau des deux enceintes a été obtenu par des mesures
4/La commutation était instantanée grâce au système de ohl servant aux tests ABX .

Ces modifications sembleraient bien anodines par rapport a la précédente séance comparative? :-? .
Et bien non, sensible différence avec la séance Syber-alpacou :o
Tous les tests semblent "rapprocher" l'enceinte passive et l'enceinte active. Cette dernière est certes meilleure , mais sans l'écart important perçu a la première séance?
La raison a mon avis tient essentiellement dans le réglage du médium passé de la position zéro a la position -3.
Au réglage zéro, l'enceinte était moins homogène, le médium plus en avant pouvant en effet donner l'impression d'un "son bouché" .
Avec le réglage - 3 dB (qui correspond a une différence d'environ 2 décibels) , l'enceinte passive retrouve une certaine ampleur, et un son assez doux.
Il reste néanmoins une différence nette en faveur de l'enceinte active, la reproduction de l'enceinte active est plus aérienne, un peu plus de finesse en aigu aussi. La passive semble un peu pâteuse en comparaison.

Que pensez de cette série de comparaison ? :-?

-D'abord on peut comprendre pourquoi les constructeurs d'enceintes mettent rarement des réglages de niveau en médium et en aigu a la disposition des acheteurs (l'argument de l'introduction néfaste d'une résistance de réglage dans le circuit n'étant pas tout a fait probant). Sauf bien sur pour les enceintes de monitoring ou les utilisateurs sont censés êtres plus compétents :roll: .
-Notons aussi l'importance du rôle du caisson Vélodyne DD 15, qui centre de facto la comparaison en excluant le grave sous 100 Hz.
-De lourds moyens doivent êtres utilisés (filrage actif, tweeters Focal Be...) afin de gagner relativement peu de qualité compte tenu de l'ampleur des moyens déployés...la fameuse loi des rendements décroissants
-L'enceinte active reste donc meilleure....mais a quel prix !

Mais passons a l'autre test comparatif d'enceintes: ohl avait amené une petite enceinte monitor active a deux voix, une Beringher, a comparer donc avec la Yamaha passive, et active (avec le DD 15 toujours activé sous 100 hz).
La Beringher a été mise plus prêt que la Yamaha, sauf a un court moment ou elle s'est retrouvée sur la Yamaha active de droite, ceci afin d'éviter des premières réflexions par rapport a l'environnement.
Je dois dire que contrairement a ohl et alpacou j'ai été très gêné par la différence de position en distance (environ 1 mètre de moins pour la Beringher).
Pour moi le son sortait d'une "boite" pour la beringher et d'un panneau pour la Yamaha.
Mais ici encore le caisson Vélodyne a "lissé" une partie de la reproduction sonore des enceintes.
Notons une voix chantée d'un enregistrement de alpacou, qui laissait apparaitre une différence conséquente en faveur de la Yamaha.
Un moindre raffinement sonore également pour la Beringher (mandolines de Vivaldi). Et l'impression d'un son un peu "simplifié" pour la Beringher.
Mais l'important pour cette petite enceinte active dont le prix de la paire est inférieur au prix d'un seul tweeter Focal Béryllium, c'est la comparaison fort honorable par rapport a la Yamaha active.
En effet dans des conditions rigoureuses de commutation instantanées, les différences a mon avis apparaissent a la fois comme plus réelles, mais a la fois sont amoindries...je dirais qu'elles sont remises a leur place. :idee:

D'autres tests sont prévus dans l'avenir avec ohl et alpacou, en utilisant le matériel et l'acoustique convenablement traitée du Studio. L'idée est celle d'un "atelier" testant des enceintes de façon comparative, et dans des conditions rigoureuses.
En premier lieu une séance Yamaha passive / Infinity Primus, sans doute sans le DD 15 qui peut être lisse trop les comparaisons. Mais avec une préparation acoustique soignée, et validée aux mesures.

Désolé pour le manque de comparaisons surlecultantes. En effet par rapport a des CR classiques d'enceintes à caractère synthétiques , qui apportent certes des informations, mais avec un certain degré de subjectivité difficilement évitable . Quatre facteurs de différences sont ici gommés lors de ce type de comparaison instantanée:
1/ le local est toujours le même
2/la position des enceintes comparées est proche
3/caisson Vélodyne DD 15 identique
4/la rapidité et l'égalité en niveau de la commutation

Cela peut éviter a l'esprit de s'égarer, et d'embellir ou d'amoindrir un des matériels comparés.

Igor Kirkwood
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6760
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 03 Sep 2010 19:10

Voilà qui est très intéressant !

La perspective que de nouveaux âteliers d'écoute soient réalisés est exaltante !
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10080
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 03 Sep 2010 21:39

Le synoptique de l'installation pour les essais a permis de basculer instantanément entre deux modèles avec un niveau égalisé à moins de 1dB. Pour passer au troisième modèle, il suffisait de débrancher/brancher une seule rca et sans refaire de réglage de niveau. Difficile de faire mieux que 1dB : selon le disque, il nous arrivait de retoucher 0.5dB pour compenser l'une ou l'autre enceinte.
Image
Contrairement à la séance précédente, les enceintes ont été physiquement rapprochées de la NS1000active.
Des premières mesures ont permis de régler la NS1000 version passive pour une courbe globale plus rapprochée de la version active, en jouant simplement sur les deux potentiomètres de façade.

Images de notre installation :
Image
Image

Des mesures à la position d'écoute et en 9 points autour de cette position ont été faites pour chaque enceinte.

NS1000x passive + sub, 9 mesures (+ une mesure non valide)
Image
NS1000x active + sub, 10 mesures
Image
Berhinger B2030a + sub, 10 mesures
Image
NS1000x passive + sub, courbe moyenne
Image
NS1000x active + sub, courbe moyenne
Image
Berhinger B2030a + sub, courbe moyenne
Image
NS1000x passive + sub, à la position d'écoute
Image
NS1000x active + sub, à la position d'écoute
Image
Berhinger B2030a + sub, à la position d'écoute
Image

On remarque, comme toujours, que sous la fréquence de transition, vers 200Hz, c'est le local qui est prépondérant, pas l'enceinte (c'est vrai que sous 80Hz, c'est toujours le même sub :wink: )

NS1000x passive
Compte-tenu de la position plus proche des parois et de la correction par les 2 réglages, la qualité de l'écoute fut, à mon sens, bien supérieure à celle de notre journée du 28 août. Cette enceinte est faite pour fonctionner près des murs. On le constate aussi aux mesures : le grave, entre 100 et 250Hz est retrouvé, le médium est moins accentué mais il reste cette pente montante entre 400 et 1600Hz qui garde un peu de l'acidité que je lui reprochait.

NS1000x active
A l'écoute, je la préfère globalement à sa soeur passive, elle est plus équilibrée, plus neutre. Pourtant, l'écoute du bruit rose et particulièrement des applaudissements m'a gêné : une résonance dans le bas-médium donne comme un son de "salle de bain".
Bon, l'expression est un peu exagérée. Après analyse des courbes, il me semble que cela vient d'une sur-correction à 450Hz. C'est aussi, je crois, le sentiment de Alpacou. On voit en effet sur la passive, un creux important vers ces fréquences. Sur l'active, à la place de ce creux, dans la courbe moyenne, on trouve une bosse non négligeable. J'ai le sentiment que diminuer cette correction de 3 à 4 dB ne ferait pas de mal.

Behringer B2030A
Pourquoi amener cette enceinte ? J'ai claqué un tweeter de l'Infinity et je n'ai encore pas reçu la pièce. Comme j'étais curieux, j'ai aussi démonté le tweeter de l'autre enceinte pour vérifier certaines choses mais j'ai malencontreusement appuyé sur le dôme (heureusement que j'en avais commandé deux !)
Je l'ai reformé en partie en collant du scotch puis en tirant, mais il reste un pli. Dans le doute, j'ai fait une mesure qui montre un petit défaut résiduel à 7kHz. Ca me gêne d'amener une enceinte "pas clean".
C'était l'occasion d'acheter vite fait une paire de Behringer parce que j'avais entendu parler de leurs qualité et d'une courbe de mesure particulièrement bonne. C'était une bonne occasion pour les tester.
Que dire ? La mesure est très correcte avec un haut du spectre remarquablement plat. Ce serait bien pour une enceinte à n'importe quel prix.
A l'écoute : de bonnes et moins bonne choses. Indépendamment du prix, ça marche bien, c'est assez neutre globalement.
Mais on constate une moins grande aération que les Yamaha, un son plus de "boite" mais surtout, j'ai été personnellement gêné par les castagnettes et les applaudissements : une curieuse sensation de "flottement" et de dureté dans les transitoires.
Autant, le bas du spectre me semble simple à corriger, autant ce truc curieux, il faudra que je comprenne pourquoi en les écoutant et en les mesurant chez moi.

Une note concernant le sub : quelle que soit l'enceinte mesurée, il manque quelques petits dB. C'est pas grand chose pour un sub mais ce serait à vérifier.

Faire des essais comparatifs un peu sérieux, c'est quand même un peu compliqué et ça demande du temps et des moyens.
Et évidemment, une journée, c'est bien court !
Dernière édition par ohl le 04 Sep 2010 11:43, édité 2 fois.
ohl
 
Messages: 1324
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 03 Sep 2010 23:00

Igor Kirkwood a écrit:Au réglage zéro, l'enceinte était moins homogène, le médium plus en avant pouvant en effet donner l'impression d'un "son bouché" .

Cette phrase peut surprendre les habitués des forum. Mais dans ma pièce, les fréquences medium sont mises en avant d'environ +5dB avant correction active. Et le son est -très- bouché également.
Paull
 
Messages: 8672
Inscription: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC

Message » 04 Sep 2010 8:06

Ohl,

Les quelques décibels qui manquent dans l'extrême-grave ne peuvent-ils pas être - au moins partiellement - imputés à la position du microphone de mesure ?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10080
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 04 Sep 2010 9:47

En effet Scytales, selon la position du micro de mesure on retrouve ou pas le "trou" vers 70 Hz important et étroit.
Quand au niveau global du caisson DD 15,il manquerait 6 a 12 décibels selon les mesures de ohl, mais celles ci ont été réalisées plutôt en avant du canapé.
Ci joint une courbe TMS sur Clio: apparait le "trou" vers 70 Hz, mais le niveau global du caisson DD 15 semble bon.
En plus voici 3 courbes du caisson Vélodyne DD 15 réalisées lors de la séance du 30 mai par DJ et moi même.

Igor kirkwood
Fichiers joints
DD 15 2 FT LR vert Gauche ;jaune Doite + SUB + modif.JPG
30 mai courbe grave1.jpg
30 mai courbe grave  2 .jpg
30 mai courbe grave 3.jpg
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6760
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 05 Sep 2010 14:07

Les quelques décibels qui manquent dans l'extrême-grave ne peuvent-ils pas être - au moins partiellement - imputés à la position du microphone de mesure ?

selon la position du micro, on peut perdre quelques (ou beaucoup) de dB mais cela dépend de la fréquence. On ne perd jamais globalement. A la limite, on peut gagner globalement si on place le micro dans un angle.

Le trou à 70Hz apparait sur la courbe mesurée à la position d'écoute mais n'apparait pas sur toutes les courbes mesurées autour de cette position. Il s'agit donc d'un mode propre (le trou est au 1/4 de la longueur d'onde soit environ 1.2m d'une paroi). Il est impossible de corriger un trou venant d'un mode propre de façon purement électronique.

Je pense que les mesures du 1er septembre sont bonnes mais qu'il y a plutôt un petit réglage du caisson ou de l'ampli AV qui a changé depuis mai. A vérifier en refaisant une mesure Velodyne.
ohl
 
Messages: 1324
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

niveau du DD

Message » 05 Sep 2010 15:29

Suis comme toi ohl, étonné par le "décrochement", mesuré lors de notre séance, du DD vis a vis des enceintes.
Voici afin de préciser les conditions de mesure précédentes:
-Par rapport aux mesures de TMS (en avril 2009) il y a eu juste une baisse de 6 dB a 50 Hz (Q = 5), et ce grâce a la récupération d'une "tirette" supplémentaire, en se servant de la fonction contour.
-Aucun changement entre les 3 courbes mesurées avec le soft DD depuis mai 2009 et aujourd'hui.
Effectivement il faudrait des mesures spécifiques supplémentaires comme tu le suggères.

Igor Kirkwood
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6760
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 28 Avr 2011 11:45

Salut Igor

on en trouve encore des NS1000X ?
si oui et que tu en voies passer, je serai interessé

Peux tu stp en parallèle poster des photos de l'arrière de tes actives ?

Merci d'avance
Alain
Avatar de l’utilisateur
bobim
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 25383
Inscription: 05 Mar 2002 2:00
Localisation: ici et ailleurs
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message