Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités

Toutes les enceintes HiFi

Coup de gueule : demesure tarifaire du HDG ( enceintes)

Message » 23 Aoû 2010 10:08

gil2b a écrit:Si les ventes chutent cela ne pas veut pas dire que le HDG est boudé, c'est meme certainement le contraire. :idee:


Comme dit precedement c'est les classe moyennes qui trinquent pendant une crise et les riches deviennent plus riches donc les constructeurs sortent des HDG encore plus chers qui sont achetés à prix d'or et ces memes constructeurs gagnent encore plus d'argent pendant cette crise car leur marge est enorme sur ce type de materiel,.

gil

+1
La notion de "pas cher" et d'entrée de gamme reste toute relative.Et le recul de l'entrée et du moyen de gamme ne m'étonne pas du tout.En revanche le HDG se porte très bien.Ces tarifs sont "criseproof".
Une tendance qui pourrait se confirmer.D'autant plus que comme dit plusieurs fois les classes moyennes,cliente de l'entrée et moyen de gamme,se paupérise.Cette clientèle ne sera bientôt plus intéressante....
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Aoû 2010 10:08

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Aoû 2010 10:50

Mon revendeur sur Paris à modifié un des auditorium : suppression de la salle d'ecoute des systéme satellite, renforcement des possibilites d'ecoute sur la moyenne gamme et ensuie HDG;

D'apres lui avec la crise, les ventes ont explosées : l'argent depensé sur les postes : Voyages, vehicules, maison etc n'ont pas été impacté, par contre les investissement types "Boursiers" au sens large du terme ont peut à peu ripés vers les loisirs et la Hifi HDG en a profité. Il se retrouve avec des acheteurs qui ne se manifestaient pas des dernieres années.

Un exemple (pour les marque c'est peut etre dans le desordre mais c'est l'esprit qui compte) : un acheteur lui prend un lecteur CD Mc Intosh mais apres ecoute chez lui il est deçu. Il lui est donc proposé de lui reprendre car un A.Research lui correspond mieux. Le client decide d'acheter l'AR mais garde quand meme le Mc intosh pour la maison de campagne....

Oui les riches deviennent plus riches et le HDg ne connait pas la crise, du coup je ne vois pas pourquoi les constructeurs baisserais leur tarif. De toute façon un ampli accuphase E450 à 8000 euro n'est pas dans mes moyens, mais lorsqu'il etait à 6500 non plus, ça n'empeche pas d'en vendre et le client qui y mettait les 6500€ mettra les 8000e aujourd'hui et peut etre meme sans demander la moindre remise.
Avatar de l’utilisateur
gil2b
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 17291
Inscription: 28 Déc 2003 19:52
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 11:08

dinosaure 77 a écrit:
haskil a écrit:Dans les situations de crise on voit assez souvent les riches devenir plus riches et les pauvres plus pauvres tandis que la classe moyenne oscille dangereusement vers le bas...

Donc, ceux qui ont les moyens de leur passion peuvent acheter les produits même quand ils sont couteux.

Et dans le domaine de notre passion les prix n'obéissent plus depuis un certain temps à une logique qualitative bien claire : ils varient en plus en fonction de chaque pays. Je viens de lire dans une revue informatique un BE de HDD : un modèle de 2 TO répondant à la norme la plus sévère de taux de pannes et de durabilité (gamme professionnelle) vendu au prix de 270 euros... est tenu pour vraiment trop cher... En hifi on trouve se prix dérisoire...

Au Brésil, par exemple, tous les prix des appareils achetables par la classe aisée sont très cher, plus cher qu'en Europe, bien plus cher... Pourquoi ? Parce que ceux qui peuvent les payer... le peuvent. Les autres, c'est pas la peine de s'intéresser à eux.

Et c'est ainsi qu'une PS3 y est deux fois plus cher.... comme les capsules Nespresso.... alors que les cafetières Nespresso y sont elles 3 à 4 fois plus cher : ceux qui peuvent payer le peuvent.... et il y a la queue là bas devant les magasins Nespresso comme à Paris...

La hifi c'est pareil : produit de luxe et la France s'enfonce tout doucement mais irrésistiblement dans la crise...


D'un autre côté, bon nombre de Brésiliens aisés se paient le voyage jusqu'à Manaus pour acheter en zone franche à prix réduit... :wink:
Je te concède que le trajet coûte plus cher cependant que celui du quidam français pour aller faire ses courses à la Fnac.


Ils peuvent même commander sur le net et se faire livrer... Mais tu as déjà vu les prix de la zone franche de Manaus ? C'est plus cher qu'à la FNAC parisienne pour quantité de produits... :o
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 11:16

corintin a écrit:arrêter de vous plaindre !
les marques effectivement vendues ont toutes de prix très attractifs



Corintin... as-tu bien lu ?

Il ne s'agit pas de cela et tout le monde ici est d'accord pour dire qu'il y a des gammes et des prix très attractifs... et même que la hifi est moins chère maintenant qu'il y a 30 ans et plus.

La question posée est différente : c'est tout particulièrement l'augmentation sévère du prix THDG : des arguments ont été avancés, des idées exprimées, des exemples donnés.

L'explosion tarifaire est stupéfiante alors même que le marché du HDG est particulièrement étroit en France et alors que la crise est loin d'être finie : les tarifs du HDG s'envolent ou restent à des niveaux bien trop élevés chez Wilson Audio , Focal , Tannoy Prestige , Dynaudio , Magico , Avalon , Martin Logan , Kef , Cabasse , BW ,JBL , sans parler des marques ésotériques et inconnues : des constructeurs français qui n'ont ni image ni réputation proposent des modèles à 20 000 euros !! (...)

Dans la presse spécialisée , il n'y a jamais une remarque sur ces tarifs dingos ! Pourtant , beaucoup de revendeurs vivent médiocrement actuellement ...

Des modèles qui étaient encore à la portée de l'amateur motivé dans les années 70/80 ( j'ai gardé mes vieux numéros de la NRDS) ne le sont plus du tout !



Mais si tu peux nous donner des éléments qui contestent ces opinions, ce sentiment.

Donnes-les plutôt que venir invectiver. Ils seront discutés.

Nous sommes un certain nombre à avoir lu et répondu en prenant en compte ce qui était posé dans le premier post.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 11:18

D'autant plus que le nombre de "riches" à explosé en Chine, Inde et Russie, ce qui en terme de population "cible" représente un nombre gigantesque de personnes par rapport à notre petite France :wink:
peter.pan
 
Messages: 1778
Inscription: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 11:20

Quelques produits, pris au hasard, avec leurs prix à l'époque et ré actualisés en tenant compte de l'inflation

Focal Mezzo utopia (1998) 65 000 frf prix 2010 actualisé : 11 965 €
Eglestonwork Fontaine (1998) 70 000 frf prix 2010 actualisé : 12 885 €
B&W nautilus 802 (1998) 65 000 frf prix 2010 actualisé : 11 965 € la 802 D est environ à ce prix la
http://www.thf.fr/uBe/Clasnt07.php
Revel ultima studio (1998) 86000 frf prix 2010 actualisé : 15 830 €

ce ne sont pas les produits les plus haut de gamme se ces constructeurs mais cela donne une idée
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 11:21

Si je comprend bien le post de Philou, il exprime une certaine frustration : il y a 20 ou 30 ans, on pouvait raisonnablement espérer pouvoir se payer un jours une chaine HiFi de THDG, ce qui pouvait représenter une motivation, un but atteignable, une forme d'accomplissement personnel à réaliser si on était passionné.

Aujourd'hui, compte tenu des prix du THDG, cette motivation, cette possibilité de réalisation pour le commun des mortels, n'est plus possible ; toute considération de qualité de reproduction mise à part.
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 11:21

peter.pan a écrit:D'autant plus que le nombre de "riches" à explosé en Chine, Inde et Russie, ce qui en terme de population "cible" représente un nombre gigantesque de personnes par rapport à notre petite France :wink:


+ 1 : il y a une "frénésie" d'achat pour ratrapper tant d'années de mouise et de privation d'objets de luxe : la hifi sera d'ailleurs sauvée par ces marchés là. Car ils ont aussi besoin de produits d'entrée de gamme, de moyenne gamme et de haut de gamme vendus à des prix adaptés aux classes moyennes et classes moyennes supérieures.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 11:34

syber a écrit:Si je comprend bien le post de Philou, il exprime une certaine frustration : il y a 20 ou 30 ans, on pouvait raisonnablement espérer pouvoir se payer un jours une chaine HiFi de THDG, ce qui pouvait représenter une motivation, un but atteignable, une forme d'accomplissement personnel à réaliser si on était passionné.

Aujourd'hui, compte tenu des prix du THDG, cette motivation, cette possibilité de réalisation pour le commun des mortels, n'est plus possible ; toute considération de qualité de reproduction mise à part.



C'est ainsi que je l'ai compris aussi. Et cette discussion a eu plusieurs fois lieux sur HCFR avec notamment la participation de quelques "vieux" dont Philippe Muller, longtemps chez Cabasse, qui ont avaient le même sentiment : un médecin, un cadre supérieur, un cadre moyen motivé pouvait se constituer une chaine hifi de haut de gamme en 1970... il ne le peut plus. Il faut dire qu'il n'y avait pas 30 modèles d'étages phonos à acheter, pas de cellules valant le prix d'une chaine de moyenne gamme, etc.

En revanche, les prix étaient plus serrés entre l'entrée de gamme hifi et le haut de gamme : et la hifi n'était pas du tout accessible au plus grand nombre : rappel, un ampli de 2 fois 40 watts, un Tuner valaient 2 500 F au milieu des années 1970 (c'est le prix que j'ai payé pour un Rotel RA 810 et pour un Sony ST 5130). Quand le Smic atteignait juste 1000 F nets mensuels...

Dans le temps même ou la qualité des produits augmentait globalement et devenait considérablement plus accessible au commun des mortels, le HDG a fait un bon assez spectaculaire : moins celui des grandes marques établies, encore que parfois..., mais surtout avec l'arrivée de marques dites "ésotériques" dont les prix peuvent parfois atteindre, ne l'oublions pas, celui d'une maison ou d'un appartement et fréquemment celui d'une très très belle Berline.

Hier il y avait une enceinte Paragon chez JBL, comme il existe aujourd'hui une enceinte à pas de prix dans cette marque : mais sur le marché, il y avait quatre ou cinq modèles de ce genre, des flagship dirait-on aujourd'hui... de nos jours, il y en a de quoi remplir et remplir des magazines !

En 1975 : combien de platines plus chères qu'une Thorens 125 avec bras SME, combien de cellules plus chères qu'une Ortofon SPU ? Aujourd'hui.... elle ferait parent pauvre face à une Linn LP 12 avec tous ses accessoires et l'Ortofon serait une cellule d'entrée de gamme du haut de gamme !. Or, la LP 12 n'est pas meilleure que la première dont elle est une copie et les cellules Koetsu et autres ne sont pas meilleures qu'une Shure V15 V (hélas ! arrêtée) ou qu'un haut de gamme Elac, Ortofon, Goldring, Ortofon de l'époque...

En 1970 : combien d'amplis au prix d'un Halcro ? d'un Audio Note avec transfos bobinés en fil d'argent ? De préamplis valant le prix d'une grosse berline ?
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 11:40

C'est ainsi que je l'ai compris aussi. Et cette discussion a eu plusieurs fois lieux sur HCFR avec notamment la participation de quelques "vieux" dont Philippe Muller, longtemps chez Cabasse, qui ont avaient le même sentiment : un médecin, un cadre supérieur, un cadre moyen motivé pouvait se constituer une chaine hifi de haut de gamme en 1970... il ne le peut plus.

Il ne peut plus atteindre le THDG des marques de "hi-fi", mais il peut si il est passionné atteindre une vraie qualité de restitution, les deux n'ayant plus grand chose à voir cette "perte" n'en est pas une.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 23 Aoû 2010 11:41

haskil a écrit:tout le monde ici est d'accord pour dire qu'il y a des gammes et des prix très attractifs... et même que la hifi est moins chère maintenant qu'il y a 30 ans et plus.

La question posée est différente : c'est tout particulièrement l'augmentation sévère du prix THDG : des arguments ont été avancés, des idées exprimées, des exemples donnés..


nous sommes donc bien d'accord sur les gammes à prix attractifs
et pour le THG, il me semble qu'il y a tous les prix et souvent pour une même marque tous les prix (Focal, B&W, JBL,..) et donc un large choix

la question serait de savoir si il y aurait moyen de vendre une Utopia (par exemple) beaucoup moins cher, de savoir si ces marques font dans leurs bilans de super profits ? (j'en ai pas vu) bref, si ces prix sont justifiés par le modèle de coûts ? je vois aussi qu'entre temps il y a de plus en plus de délocalisations de productions en Chine et quelques faillites dans le secteur hifi... cela semble donc assez compliqué !
corintin
 
Messages: 1729
Inscription: 24 Mai 2009 22:25
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 11:50

corintin a écrit:
haskil a écrit:tout le monde ici est d'accord pour dire qu'il y a des gammes et des prix très attractifs... et même que la hifi est moins chère maintenant qu'il y a 30 ans et plus.

La question posée est différente : c'est tout particulièrement l'augmentation sévère du prix THDG : des arguments ont été avancés, des idées exprimées, des exemples donnés..


nous sommes donc bien d'accord sur les gammes à prix attractifs
et pour le THG, il me semble qu'il y a tous les prix et souvent pour une même marque tous les prix (Focal, B&W, JBL,..) et donc un large choix

la question serait de savoir si il y aurait moyen de vendre une Utopia (par exemple) beaucoup moins cher, de savoir si ces marques font dans leurs bilans de super profits ? (j'en ai pas vu) bref, si ces prix sont justifiés par le modèle de coûts ? je vois aussi qu'entre temps il y a de plus en plus de délocalisations de productions en Chine et quelques faillites dans le secteur hifi... cela semble donc plus compliqué !


Personne n'a dit ou sous entendu que c'était simple ? C'est très compliqué...

Ce n'est pas non plus tout à fait le problème tel que tu le poses : personne n'a écrit ou pensé qu'il n'y avait pas différents prix dans le haut de gamme, ni qu'il n'y avait pas de choix large.... Pas du tout même.

Mais que la notion de THDG a été très nettement poussée à la hausse tarifaire par des marques souvent microscopiques qui ont habitué les amateurs de hifi à voir de très nombreux produits proposés à des prix très, très élevés : de l'ordre du prix d'une très belle voiture. Dans les années 70 période dé référence prise par celui qui a créé le sujet : cela n'existait pas de façon aussi nette.

Exemple : la gamme Diamond de BW passe au près des audiophiles informés... pour une gamme d'enceintes qui ne mérite qu'à peine d'être écoutées et pas du tout incluses dans le THDG ... mais heureusement pour BW, cette gamme se vend dans le monde entier... du point de vue tarifaire BW est resté dans les mêmes clous, ou peu s'en faut, que celui des THDG des années 70. Car incontestablement, c'est du HdG.

Pour Utopia, la fabrication du coffret est horriblement longue et couteuse : bien plus que celle d'une BW. La bonne question à se poser est : la séparation en coffrets séparés, orientés, leur assemblage compliqué, la finition exemplaire mais rendue difficile par la géométrie même du coffret ont une incidence réelle et incontestable sur le prix de revient de l'enceinte... mais cela a-t-il une influence notable sur la qualité sonore ou une finition et fabrication plus simples ferait elle sonner aussi bien l'enceinte tout en diminuant son prix de vente de façon notable... Visiblement Focal vise le produit de luxe et pas que la hifi. cela étant : p... de bonnes enceintes !

Bref, les mêmes HP dans une caisse genre Galion de Cabasse, avec les mêmes HP, mais un filtrage actif et des amplis intégrés couterait beaucoup moins cher... mais sonnerait-elle moins bien cette grande Utopia ainsi conçue ? Du coup, la sphère de Cabasse présentée à un tarif indécent vaut-elle qu'on paie 5 fois plus cher les Ice power qu'elle embarque ?
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 11:54

syber a écrit:Si je comprend bien le post de Philou, il exprime une certaine frustration : il y a 20 ou 30 ans, on pouvait raisonnablement espérer pouvoir se payer un jours une chaine HiFi de THDG, ce qui pouvait représenter une motivation, un but atteignable, une forme d'accomplissement personnel à réaliser si on était passionné.

Aujourd'hui, compte tenu des prix du THDG, cette motivation, cette possibilité de réalisation pour le commun des mortels, n'est plus possible ; toute considération de qualité de reproduction mise à part.



Peut etre que le HDG a été deplacé vers le haut :idee:

Aujourd'hui une paire de Wilson Audio avec un ensemble Mc Intosh sera un but atteignable comme il l'etait il y a 20 ou 30 ans. Les gammes "vitrine du constructeur" a prix stratophérique n'existaient pas, avec des ampli dont les Noms sont inconnus de la plupart des mortels car par contre ces memes personnes connaissent toujours Marantz, Denon, Onkyo, Mc intosh etc certainement moins Halcro...

gil
Avatar de l’utilisateur
gil2b
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 17291
Inscription: 28 Déc 2003 19:52
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 12:03

gil2b a écrit:
syber a écrit:Si je comprend bien le post de Philou, il exprime une certaine frustration : il y a 20 ou 30 ans, on pouvait raisonnablement espérer pouvoir se payer un jours une chaine HiFi de THDG, ce qui pouvait représenter une motivation, un but atteignable, une forme d'accomplissement personnel à réaliser si on était passionné.

Aujourd'hui, compte tenu des prix du THDG, cette motivation, cette possibilité de réalisation pour le commun des mortels, n'est plus possible ; toute considération de qualité de reproduction mise à part.



Peut etre que le HDG a été deplacé vers le haut :idee:

Aujourd'hui une paire de Wilson Audio avec un ensemble Mc Intosh sera un but atteignable comme il l'etait il y a 20 ou 30 ans. Les gammes "vitrine du constructeur" a prix stratophérique n'existaient pas, avec des ampli dont les Noms sont inconnus de la plupart des mortels car par contre ces memes personnes connaissent toujours Marantz, Denon, Onkyo, Mc intosh etc certainement moins Halcro...

gil


C'est ce que l'on explique. Autrement dit, "le désir s'accroit quand l'effet se recule" :D . Mais quand l'effet se recule trop au point de devenir inatteignable, le désir se transforme en frustration :wink:
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 23 Aoû 2010 12:05

Le choix d'aller vers une stratégie de niche est en soi un choix compliqué, puisqu'elle suppose de ne jamais dépasser la taille nécessaire pour vendre CHER PEU d'objets d'exception. Si tu accrois ta taille, tu accrois tes coûts fixe, il te faut une base de vente plus large. Classique.

Je complète les excellents commentaires sur l'évolution de la hifi des 70s à aujourd'hui. A l'époque nous étions dans un marché d'équipement l'électroménager, avec l'équipement massif des classes moyennes, et la chaine hifi faisait impérativement partie du package standard d'équipement. Aujourd'hui, on est largement passé à un marché de renouvellement et même post traumatique, puisqu'en une décennie l'orientation prise par la musique et ses supports de restitution ont subi un séisme numérique. Dans ce néomarché entrainé par le HC, les marques ont vite fait leur choix. Les multinationales sur le HC, nouveau standard avec l'explosion des écrans plats et la restitution sonore standard, et les petites marques sur les espaces restant, design (B&O) ou haut de gamme, voire ésotérique.
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6312
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline


Retourner vers Enceintes