Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Exabot [Bot] et 32 invités

Toutes les enceintes HiFi

Des avis sur l'Iroise MC (1994 - Cabasse) ?

Message » 07 Juin 2004 11:03

Bonjour,

Des avis sur cette enceintes (qualité, point faible, BE, CR) conçue en 1994 ?

Quelles sont les différences avec le modèle suivant la cabasse Iroise 500 SCS ? Scytales si tu es là...

A quel prix ce type d'enceinte est-elle négociable ?

Merci par avance,
Dernière édition par TuanJ13 le 20 Oct 2004 6:11, édité 1 fois.
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Juin 2004 11:03

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Juin 2004 11:13

Tiens, qu'est ce qui te prend?
Yves
yquilfen
 
Messages: 154
Inscription: 18 Aoû 2003 14:26
Localisation: à l'Ouest
  • offline

Message » 07 Juin 2004 11:18

yquilfen a écrit:Tiens, qu'est ce qui te prend?
Yves


Ben je ne sais pas une envie de naviguer en mer d'Iroise...
Les connais-tu ?
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 07 Juin 2004 11:31

Non je ne les connais pas, tu auras les avis des spécialistes es Iroise. Tu connais la signature sonore des Goelette avec le Moon, avec les Iroises si ce sont les bonnes, ca devrait être proche avec un meilleur résultat dans le bas du spectre, et certainement encore meilleur dans ta piéce. Les Goelette font partie des enceintes réussies de Cabasse, certaines Iroise aussi, à voir. En tout cas, trés trés différent de Dynaudio. Yves
yquilfen
 
Messages: 154
Inscription: 18 Aoû 2003 14:26
Localisation: à l'Ouest
  • offline

Message » 07 Juin 2004 12:12

TuanJ13 a écrit:Bonjour,

Des avis sur cette enceintes (qualité, point faible, BE, CR) conçue en 1992 ?

Quelles sont les différences avec le modèle suivant la cabasse Iroise 500 SCS ? Scytales si tu es là...

A quel prix ce type d'enceinte est-elle négociable ?

Merci par avance,


Salut, Gilles!

Je possède des Iroises SCS, qui sont, à part la désignation, extérieurement différentes des Iroises MC (finition support BC12, couleur des membranes du BC12, cache), mais présentent les mêmes caractéristiques que la MC, apparemment (Même HP, mêmes fréquences de coupure du filtre, même puissance admissible...) Je ne sais pas si il y a eu ou non des modifications techniques plus subtiles entre les deux versions.

Ce qui est sûr, c'est qu'entre les Iroise SCS500 et les deux autres, il y a de grosses différences (HP, filtre, charge bass reflex).

Mon avis sur cette enceinte Iroise SCS? Je me suis déjà suffisament étendu sur elles pour que l'on sache que je la tiens dans la plus haute estime.

Le plus objectivement possible, ses qualités sont:

-fabrication superbe
-facilité de mise en oeuvre (pas de bicâblage et autres complexités, assez immunes vis-à-vis de la pièce: elles ne changent pas vraiment de couleur sonore lorsqu'on les déplace)

Ses défauts:

-l'impédance dans l'aigu présente un profil délicat à gérer pour un ampli. J'ai eu chez moi des amplis à tubes qui ne passaient pas et des transistors qui avaient du mal à négocier les pentes des pics de surtensions et le déphasage associé. Cela donnait des duretés assez cinglantes.

Elles fonctionnent avec peu, mais l'utilisation d'un véritable amplificateur puissant (>100W/4 Ohms) permet d'exploiter leur très importante capacité dynamique. Pas de fioritures: elles ne demandent pas autre chose qu'une banale source de tension fiable et bien linéaire.

Une Iroise est toujours trouvable autour de 1500 à 1600 euros la paire (50% du prix public de l'époque), ce qui me paraît une côte grossièrement sous-évaluée pour de tels engins.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 07 Juin 2004 13:05

Merci Scytales,

J'en ai écouté une paire ce w.e. : une capacité à rendre de l'émotion bousculant mes critères et mon protocole habituels d'appréciation.

Je ne sais quoi en penser.

Avec quel recul les écoutes-tu ?

N'as tu pas de problème de rendu de grave (trop, tenue) dans ton acoustique ?

Comment juges-tu le coffret. N'induit-il pas parfois une légère coloration ?
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 07 Juin 2004 13:39

TuanJ13 a écrit:J'en ai écouté une paire ce w.e. : une capacité à rendre de l'émotion bousculant mes critères et mon protocole habituels d'appréciation.

Je ne sais quoi en penser.


J'ai été moi aussi bousculé la première fois que je les ai écoutées. :wink: Je n'arrivais pas, en dépit de la qualité discutable des électroniques de test (Rega), à exprimer ce que j'en entendais tant il était impossible d'apprécier isolément tel ou tel critère sonore. La cohérence était si poussée que je ne pouvais que constater la présence du bois du violoncelle, la dimension du piano, l'ampleur d'un orchestre, le corps d'une chanteuse... C'était dans un superbe auditorium de près de 70 m², beaucoup plus grand que ma pièce d'écoute, et je ne l'oublierai jamais.

Avec quel recul les écoutes-tu ?


J'applique à la lettre les préconisations Cabasse de l'époque: 1.5 fois la distance entre le centre des HP de chaque enceinte, cette dernière distance pouvant aller de 2 à 2.5 m si j'en crois ce que m'a appris un forumeur cabassiste (MONNOT) qui m'a dit avoir été en contact avec un spécialiste de Cabasse. Toutefois, en auditorium, elles étaient espacées d'un peu plus de trois mètres, et le résultat était superbe. Quoi qu'il en soit, c'est à 1.5 fois la distance d'écoute correspondant chez moi à 3 m que j'ai toujours obtenu les meilleurs résultats.

N'as tu pas de problème de rendu de grave (trop, tenue) dans ton acoustique ?


J'en manque, ma pièce n'étant pas d'une forme et de dimension adéquate, mais il faut vraiment le vouloir pour le faire traîner. En auditorium, il était excellent n'était une remontée de grave largement dû aux électroniques Rega, je puis le certifier, ayant fait disparaître ce défaut en troquant mon ampli Rega contre un meilleur.

Comment juges-tu le coffret. N'induit-il pas parfois une légère coloration ?


Possible: mais d'après mon expérience à domicile, les électroniques induisent en tout cas une coloration qui recouvre alors complètement celle qui pourrait être due au coffret. En les plaçant à une distance respectable des murs, on obtient un équilibre et des timbres excellents et très peu de colorations.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 07 Juin 2004 13:50

J'ai des Iroises MC depuis 7 ans, couplées à un Rotel RB-1080.

Globalement, je suis d'accord sur l'importance relativement faible de l'enceinte dans la pièce, mais par contre la position de l'auditeur est primordiale.

Chez moi, pièce de 70m², la position d'écoute à 4m procure un très bon équilibre tonal, à 5m je n'ai plus de graves ! Bon, cela dit, c'est général à toutes les enceintes et plutot lié à la pièce elle meme, mais j'ai l'impression que l'iroise est particulièrement sensible à ce niveau.

Sinon, j'en suis très content, dynamique, précision, image stéréo, émotion, tout y est ;)
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 07 Juin 2004 14:07

Scytales a écrit:
N'as tu pas de problème de rendu de grave (trop, tenue) dans ton acoustique ?


J'en manque, ma pièce n'étant pas d'une forme et de dimension adéquate, mais il faut vraiment le vouloir pour le faire traîner. En auditorium, il était excellent n'était une remontée de grave largement dû aux électroniques Rega, je puis le certifier, ayant fait disparaître ce défaut en troquant mon ampli Rega contre un meilleur.

Comment juges-tu le coffret. N'induit-il pas parfois une légère coloration ?


Possible: mais d'après mon expérience à domicile, les électroniques induisent en tout cas une coloration qui recouvre alors complètement celle qui pourrait être due au coffret. En les plaçant à une distance respectable des murs, on obtient un équilibre et des timbres excellents et très peu de colorations.


Merci pour les précisions.

Pour le grave, c'était plus une question de tenue et de sensibilité à l'acoustique du lieu bien que la position des évents et la configuration apollito devraient jouer pour une moindre sensisbilié à l'acoustique du lieu.

L'exploration du grave n'est pas le point fort de l'Iroise mais elle est cohérente avec les données constructeurs.

Certains ici à Brest connaissent la côte des Iroises (et certains modèles Cabasse) et n'ont pas l'air d'être près à négocier le prix.

Le proprio en voudrait 2200 euros. Un peu cher je trouve compte tenu de l'année mais ces enceintes sont recherchées je crois...

Négocier ne sera pas une chose aisée...
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 07 Juin 2004 14:11

ajds a écrit:J'ai des Iroises MC depuis 7 ans, couplées à un Rotel RB-1080.

Globalement, je suis d'accord sur l'importance relativement faible de l'enceinte dans la pièce, mais par contre la position de l'auditeur est primordiale.

Chez moi, pièce de 70m², la position d'écoute à 4m procure un très bon équilibre tonal, à 5m je n'ai plus de graves ! Bon, cela dit, c'est général à toutes les enceintes et plutot lié à la pièce elle meme, mais j'ai l'impression que l'iroise est particulièrement sensible à ce niveau.

Sinon, j'en suis très content, dynamique, précision, image stéréo, émotion, tout y est ;)


Merci pour ton témoignage. 7 ans de vie commune c'est preuve que la cohabitation est plutôt bonne...

Sont-elles sur pointes et quel type d'acoustique as-tu ?
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 07 Juin 2004 14:34

Ou les as tu écoutées Gilles et sur quelles électroniques
yquilfen
 
Messages: 154
Inscription: 18 Aoû 2003 14:26
Localisation: à l'Ouest
  • offline

Message » 07 Juin 2004 14:37

TuanJ13 a écrit:Merci pour ton témoignage. 7 ans de vie commune c'est preuve que la cohabitation est plutôt bonne...


oui, tout à fait. :D

Sont-elles sur pointes et quel type d'acoustique as-tu ?


Elles sont sur pointes; Au niveau de l'acoustique, la pièce est plutot claire (pas de moquette) mais par contre assez bien adaptée en termes de diminution des réflexions parasites :
- aucune surface parrallèle n'est identique (murs en pierre non uniforme d'un coté, mur lisse avec papier peint de l'autre)
- 3 grandes portes fenètres 3 ventaux mais avec rideaux
- le plafond est équipé de poutres standards dans le sens longitudinal, plus 2 énormes poutres porteuses dans le sens transversal. Elles participent bien à réduire toute réflexion mur/plafond ;)
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 07 Juin 2004 15:39

Une Iroise est toujours trouvable autour de 1500 à 1600 euros la paire (50% du prix public de l'époque), ce qui me paraît une côte grossièrement sous-évaluée pour de tels engins


je jette toujours un oeil attentif aux occasse d'iroise, est le prix tourne dans 99 % des cas autours de 2000 euros, a mon grand désaroi d'ailleur.

j'ai vu une annonce sur thf a 1300 euros, mais vu qu'il faut payer pour connaitre les coordonnées du proprio, pas plus de renseignements.

laurent
drumx
 
Messages: 2420
Inscription: 14 Juin 2002 15:46
Localisation: la tremblade (17)
  • offline

Message » 07 Juin 2004 16:45

yquilfen a écrit:Ou les as tu écoutées Gilles et sur quelles électroniques


Au comptoir. J'ai poussé le vice jusqu'à déplacer mes électroniques et mes câbles...

Le coffret je l'entends un peu et c'est vraiment là le seul point qui me chagrine un peu.

Affaire à suivre !
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 07 Juin 2004 16:50

drumx a écrit:
Une Iroise est toujours trouvable autour de 1500 à 1600 euros la paire (50% du prix public de l'époque), ce qui me paraît une côte grossièrement sous-évaluée pour de tels engins


je jette toujours un oeil attentif aux occasse d'iroise, est le prix tourne dans 99 % des cas autours de 2000 euros, a mon grand désaroi d'ailleur.

j'ai vu une annonce sur thf a 1300 euros, mais vu qu'il faut payer pour connaitre les coordonnées du proprio, pas plus de renseignements.

laurent


J'ai vu la même mais je n'ai pas franchi le pas de payer. Je trouve regrettable leur nouveau mode de consultation payant.
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline


Retourner vers Enceintes