Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités

Toutes les enceintes HiFi

Des enceintes biblios ? Mais pour quoi faire ?

Message » 30 Aoû 2003 8:37

Je souscris parfaitement aux arguments (théoriques ?) cités en faveur des troies voies. Malheureusement, à l'écoute c'est autre chose...
Pour être concrêt, quelqu'un peut-il citer des modèles d'enceintes troies voies recommandables dans la zone des 1000 euros et des 2500 euros ?
TuanJ13
 
Messages: 1892
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Aoû 2003 8:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Aoû 2003 10:49

Maverick a écrit:Oulah, j'oubliai que je mettais mes pinces dans un panier de crabe :lol: :wink:

Alain, j'ai vraiemnt pensé que tu faisais une allusion aux enceintes de François. Si telle n'était pas ton intention, excuse-moi de ma mauvaise intéerprétaion et d'avoir "jeté de l'huile sur le feu" :-?

François, je te propose d'en retser là, il s'agit manifestement d'un malentendu :)

Sur le fond du débat, par contre je trouve que les échanges sont intéréssants et je sais pas pour vous, mais moi j'ai un peu infléchi mon opinion sur le sujet grace à toute les contributions....

Ciao

Mavy :wink:



Merci, Mavy.

Reste que la forme colonne est sans aucun doute la moins efficace des solutions pour arriver à de bons résultats. Tous les fabricants d'enceintes le savent, l'ont dit à un moment ou à un autre, dans des entretiens, dans des articles, mais ils sacrifient à cette forme car c'est celle qui s'est imposée depuis quelques années de façon impérieuse. Cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas faire de bonnes colonnes, mais c'est la forme la plus difficile à dompter.

Reste que la bibliothèque permet difficilement de sortir un grave profond, voire que c'est impossible, mais qu'il est parfois préférable de manquer de grave que d'avoir le grave opulent, trainant de nombreuses colonnes à l'accord un peu optimiste et tricheur. Et puis, une paire de biblios bien choisies peut, en conjugaison avec un ou deux caissons de bonne qualité, donc rapides et secs, faire aussi bien qu'une trois voies plus couteuse et mieux qu'une colonne deux voies.

Car quand je dis que l'enceinte trois voies est la solution qui a donné à l'histoire de la hifi, hier comme aujourd'hui, ses plus illustes modèles, c'est plutôt exact, il me semble ! Trois voies ne veut pas dire monstre inlogeable... ça ne veut pas dire non plus grave abyssal : les JBL de la grande époque, série 5000, la LS 32 aujourd'hui (référence incertaine), ont un grave très rapide qui descend avec fermeté mais pose moins de problème de couplage avec la pièce que bien des graves mous sortant de colonnes deux voies. Ex : des enceintes que j'adore comme les Mulidines Accord ont un grave qui traine et ne se distingue pas par sa netteté qui est très difficile à maîtriser !

Et je ne vois pas qui peut se sentir mis en cause quand j'écris cela dans un thread qui parle enceintes !


D'autre part et pour finir, et les anciens le savent depuis longtemps : j'ai une paire de colonnes équipée d'un 20 TK 8 Davis en ligne acoustique... surmonté d'un Scan Peak Revelator dans un boitier indépendant que l'on peut faire glisser sur le sommet de la ligne acoustique pour la mise en phase acoustique des HP en fonction de la fréquence et de la pente de coupure choisie, car je dispose de trois filtres différents, en boitiers indépendants : un 6 dB octave qui coupe vers 4 Khz, un 12 dB octave qui coupe vers 3 Khz et un filtre série... ce dernier étudié avec mon copain Aldo ! Et le filtre série, justement coupe vers 2 Khz.

Je dispose aussi de deux Tweeter TCD 120 TX Focal et de deux filtres, en boitier indépendant, qui vont avec cette configuration là... et offrent pentes et fréquences de coupures différents...

A la limite, je parlais donc de mes enceintes !

Donc, à chacun de se faire une religion et de se déterminer pour savoir si oui ou non j'ai provoqué qui que ce soit ou mis en cause les possesseurs de bibliothèques deux voies !


Quant à l'Esotar, merci Phil* pour ton témoignage, la seule chose que j'en ai dite est que : si ce tweeter est l'un des meilleurs qui soient quand on l'utilise coupé très bas, ce qu'il permet constitutivement et c'est ce qui fait qu'il coute si cher, sa supériorité sur quantités de tweeter, moins couteux, dès lors qu'on utilise une coupure plus haute dans le spectre s'évanouit ! C'est ainsi que j'ai préféré le focal au Dynaudio car je l'utilisais coupé haut...

Coupé à partir de 3 KhZ et au dessus, l'Esotar n'est pas meilleur que d'autres tweeter valant trois ou quatre fois moins cher.

Quant au fonctionnement correct d'un seul pour couvrir la bande 50 hZ jusqu'à 3000 Hz : c'est la bouteille à l'encre car de deux maux il faut toujours choisir le moindre ! Et je préfère sacrifier la réponse dans le grave plutot que récupérer de l'intermodulation en quantité industrielle dès lors qu'on pousse un tant soit peu le niveau ou qu'on écoute autre chose qu'une flute à bec ou une viole de gambe accompagnée par un clavecin, autre chose qu'un chanteur aux accompagnements musicaux calmes.

Donc : non, il n'y avait dans ma réponse aucune espèce de référence aux enceintes de FrançoisH !


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Aoû 2003 12:29

Haskil écrit :
Quant au fonctionnement correct d'un seul pour couvrir la bande 50 hZ jusqu'à 3000 Hz : c'est la bouteille à l'encre car de deux maux il faut toujours choisir le moindre ! Et je préfère sacrifier la réponse dans le grave plutot que récupérer de l'intermodulation en quantité industrielle dès lors qu'on pousse un tant soit peu le niveau ou qu'on écoute autre chose qu'une flute à bec ou une viole de gambe accompagnée par un clavecin, autre chose qu'un chanteur aux accompagnements musicaux calmes.

FrançoisH répond
Je veux bien concernant l'intermodulation, mais rajouter une troisième voie pose une foultitude de nouveaux problèmes qui ne seront pas forcément plus faciles à maîtriser....

Haskil répond :

Par des DIY, sans aucun doute !

Quant à l'Esotar : son prix élevé est la conséquence de ce qu'il peut être coupé quasi aussi bas que certains médiums à dome ! ; ce que je dis donc est que si l'on doit utiliser un tweeter coupé plus haut que la fréquence minimale possible pour ce tweeter, si l'on doit couper vers 3 KhZ ou plus donc, la supériorité de ce tweeter devient alors nettement moins patente !

Un revelator Scan Peak coutant 1000 F de moins pièce, (soit 2300F au lieu de 3200 F en France quand le Dynaudio se vendait au détail !) que l'Esotar sera aussi bon, sans aucun problème, dans la reproduction des harmoniques que le Dynaudio ce qui du reste peut être tenu pour logique !

Le Scan Peak et bien d'autres dont ce Focal utilisé du reste, filtré haut, sur des enceintes très, très couteuses dont les Grand Slam, par exemple.

Il existe quantité d'excellents tweeter : ils doivent être simplement utilisés dans leur bonne plage de fonctionnement !

La supériorité de l'Esotar, du Heil aussi du reste, tient surtout à sa capacité d'être coupé très bas ! Mais alors d'autres problèmes surgissent, dont une capacité dynamique assez réduite sur des musiques violentes... un manque d'énergie acoustique rayonnée en bas comme sur le Heil... d'autant que la pente de 6 dB a, des qualités, mais elle a aussi pour défaut de faire fonctionner ensemble sur une large plage de fréquences les deux HP, ce qui pose de gros problèmes que j'ai raconté ici, il y a plusieurs mois, quand je suis allé écouté la grosse enceinte équipée de boomer-médiums Excell couplés au Heil... et que l'ont peut entendre aussi sur différentes enceintes. Thierry Soveaux de diapason parle souvent de ce problème quand il teste des enceintes : il l'a notamment redit, il n'y a pas longtemps, dans un banc d'essai de Dynaudio.

Ensuite, c'est un problème de choix personnel, d'acceptation de certains défauts au prix d'autres qualités.

Par exemple, si je devais couper à 3000 ou 4000 en conjugaison avec un HP de médium rapide et de petit diamètre, pas plus de 13 cm dirait BPhil, je me poserais la question de l'Esotec ou de l'Esotar si je voulais rester chez ce fabricant de HP.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Aoû 2003 13:16

haskil a écrit:Une vraie enceinte :wink: ça a trois voies, c'est une caisse comme on en faisait autrefois avec des HP proches les uns des autres, un excellent filtre répartissant les fréquences judicieusement entre d'excellents HP spécialisés.

Alain :wink:


En fait les 3 voix posent le problème du faible niveau sonore.

Les solutions haut de gamme sont le médium aigu dans un caisse séparée du grave comme la parsifal que tout le monde adore ou bien la Wilson audio multi caisse ou tout est séparé pour que le grave ne nuie pas au médium aigu. Le son de la parsifal est celui d’un grave exploré avec rapidité et transparence et d’un médium aigu de petite enceinte.

En effet quand les colonnes font du grave il n’y a pas de médium c’est la raison pour laquelle les meilleures colonnes sont celles qui ne font pas plus de grave qu’une mini. En fait des minis sans les pieds . la réga Ela ou la Linn Ninka en sont des exemples. Pareils pour les minis. C’est ce qui rend la SA2K intéressante. Elle ne cherche pas à descendre dans le sous grave mais en produit suffisamment pour ne pas détimbrer vers le haut. En plus le haut grave qu’elle produit est très rapide. Et ça permet d’avoir une finesse extrème de l’aigu, le même que la Parsifal.

Si la divatech était de forme colonne ça ne marcherait pas si bien.

PS : bientôt le compte rendu.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 30 Aoû 2003 13:44

:evil:
Dernière édition par Phil* le 01 Aoû 2004 17:33, édité 1 fois.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 30 Aoû 2003 16:56

Phil* a écrit:
François H. a écrit:Je connais moi aussi fort bien le Focal 120 que j'utilisais pourtant coupé haut et à pente raide ( 18 dB / octave).... Pour moi, face à l' Esotar, c'est incomparable, mais bon, chacun ses goûts.... 8)


Je le connais aussi pas mal (il doit m'en rester une paire) et ce HP s'accomode assez mal d'une coupure basse et raide qui lui enlève beaucoup de fluidité et de douceur et à tendance à le rendre dur et maigre. En gros comme Focal l'a longtemps utilisé sur ses enceintes avec un résultat lamentable à mon goût.
De plus ce tweeter manque sérieusement de coffre et d'ouverture entre 2 et 3 khz, mais c'est propre à un paquet de tweeters avec lesquelles les cymbales, caisses claires, violons et cuivres sont ridicules au niveau dimensions et énergie, pas crédibles pour un sou.
Visiblement Focal utilise bien mieux le nouveau modèle à membrane berylium qu'il n'a utilisé les T90 et T120 par le passé.


exact ! J'ai expérimenté une coupure basse et c'était disons raide !

Mais quand il est coupé ou il faut et quand il faut, il file très haut sans aucune métalisation ! L'aigu des Grand Slam et autres enceintes de cette marque américaine ne sont aucunement durs !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Aoû 2003 17:02

Je relis rapidement le topic, non je crois que ça n'a pas été dit ici alors j'en remets une couche : rappelons que la cohérence de phase, ce n'est pas "seulement" la scène sonore, c'est aussi les timbres ...
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 30 Aoû 2003 17:07

On va donc dire, pour ne blesser personne, que ce n'est pas le tweeter le plus polyvalent qui puisse se trouver

en général la polyvalence se paye.....soit un tweeter capable de faire à peu pres tout de facon convenable sans plus, soit un tres bon tweeter utilisable dans une plage restreinte......c'est comme tout, faut savoir ce qu'on veut ;)
sbringer
 
Messages: 2181
Inscription: 13 Avr 2002 2:00
Localisation: ales (30)
  • offline

Message » 30 Aoû 2003 17:30

Docteur M a écrit:Je relis rapidement le topic, non je crois que ça n'a pas été dit ici alors j'en remets une couche : rappelons que la cohérence de phase, ce n'est pas "seulement" la scène sonore, c'est aussi les timbres ...


Il est quasi impossible que les timbres soient excellents, si la scène sonore n'est pas respectée dans son aspect tridimensionnel. La stéréo a fait faire un bon énorme à la fidélité aux timbres car elle permet de capter le son dans la plénitude de son émission et de sa diffusion. C'est du reste la raison de sa mise au point !

Un unique micro peine à capter un son émis par un instrument dans toutes les directions ! Et les harmoniques sont sacrifiés ! Alors plusieurs qui jouent ensemble, ça devient compliqué ! Du reste essayer d'écouter une seule de vos enceintes, en mettant un disque mono, et tentez d'apprécier la qualité de restitution de la dite enceinte... brancher la seconde... même en mono et vous aller voir que vos oreilles entendant en stéréo un son mono... vont le trouver nettement meilleur... à cause du léger déphasage entre les deux enceintes provoqué par l'acoustique et par le fait que les deux oreilles ne sont pas... au même endroit !


Un seul micro c'est un peu comme écouter d'une seule oreille, en moins pire ! Plus la spatialisation est respectée dans une prise de son et plus les timbres se déploient naturellement !

C'est encore plus patent en multicanal : si les canaux arrières sont dévolus à l'ambiance, aux informations liées à l'ambiance de salle, les timbres sont encore meilleurs !

Souvenirs d'écoute de bandes quadriphoniques, chez l'un des plus grands preneurs de son des années 70 et 80, Georges Kisselhoff : un quatuor écouté en deux pistes, du magnéto aux Klein et Hummel sonnait superbement, l'orgue aussi (Quatuor Talich pour ceux qui connaissent; disques d'André Isoir pour Scytales !), quand les canaux arrières étaient activés, d'un coup le son prenait une autre dimension du point de vue du timbre qui devenait à la fois plus précis et plus naturel, moins directif, moins hifi.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message