Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Toutes les enceintes HiFi

Devialet Phantom, révolution HiFi?

Message » 18 Déc 2014 13:44

Au fait, pour les accents, désolé, il y a uniquement ce que mon correcteur orthographique détecte, je tape sur un QWERTY et ai la paresse de le passer en clavier accentue vu que j'écris en anglais la plupart du temps.
khaos974
 
Messages: 1465
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Déc 2014 13:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Déc 2014 14:12

Moi, ce qui m'épate, c'est que toute la presse généraliste en parle.
La plupart se contentent de reprendre la dépêche de l'AFP, mais quand même...
Il n'y a pas la même couverture médiatique quand une autre boîte Hi-Fi sort un nouveau matos...

En tout cas "avec un objectif de vente de 2.500 unités par mois", on peut dire qu'ils n'ont pas peur....
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 7668
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 19 Déc 2014 19:22

A écouter Rue Réaumur à Paris.
sleboz
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1832
Inscription: 08 Nov 2002 11:13
Localisation: Cinq Six

Message » 20 Déc 2014 15:00

Ici : 13 secondes de Phantom dans la 1ère vidéo : http://www.lesnumeriques.com/phantom-no ... 37749.html

Les boomers sont du genre mobiles !

Pour le marketing pompé sur Apple, c'était flagrant au salon Haute Fidélité à Paris en novembre. On remplace le bleu par du orange et on est dans un mini apple store. Hôtesses et stewards aux couleurs de la marque, jeunes et beaux. Le résultat sonore ce jour-là était un autre sujet.

Pour la couverture presse, avec cet actionnariat (source Wiki), ça ne doit pas être trop difficile d'obtenir quelques articles : Bernard Arnault, Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel, Marc Simoncini, Henri Seydoux, Stéphane Bohbot (ModeLabs), Fabien Sfez (PPR).
- Philips CD 130 - Modul Mogami 2549 - DAC TC Elec BMC 2 - Ampli SMSL SA50 - Omerin Odiodis HF PRO 2.5 - DAVIS CEZANNE HD -
JEROME2000
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 690
Inscription: 13 Sep 2009 14:23
Localisation: 77400
  • offline

Message » 21 Déc 2014 1:25

JEROME2000 a écrit:On remplace le bleu par du orange et on est dans un mini apple store. Hôtesses et stewards aux couleurs de la marque, jeunes et beaux.


Pourtant, le orange est déjà pris : Orange bien sûr, mais aussi Easy jet. :lol:

Le résultat sonore ce jour-là était un autre sujet.

Nous sommes tous très curieux que tu en dises un peu plus sur cet autre sujet. :siffle:
Config HC et hi-fi : TV plasma 50", lecteur CD-SACD-DVD Sony DVP-NS700V, ampli Sherwood R-963RT, 4 enceintes Triangle Titus XS, enceinte centrale Triangle Sat1 XS, caisson B&W ASW 650.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

révolution HiFi?

Message » 22 Déc 2014 16:29

Fyper a écrit:Apparemment les principes du piston et de l'enceinte débafflée semblent comparables.

Un des problèmes de Leedh est qu'il ne parvenait pas à faire de plus gros diamètre de HP avec cette techno et donc avait un problème pour couvrir le bas du spectre.

Devialet annonce d'entrée un 16Hz que nombre de caissons HDG ne parviennent pas à atteindre.

Donc si les principes sont identiques, les technos sont différentes.
Mystère


Suis aussi intrigué par ces enceintes et 16 Hz à -2 dB :o :o pour un volume de 6 litres :ohmg:

Facile a vérifier :grad:
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5948
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare

Message » 22 Déc 2014 21:50

vincent128 a écrit:
JEROME2000 a écrit:
Nous sommes tous très curieux que tu en dises un peu plus sur cet autre sujet. :siffle:


Pour éviter le HS, voici le fil où les Devialet avec des 800 D ont élé largement commentés au salon : event-officiel/salon-haute-fidelite-paris-15-et-16-novembre-2014-t30053443-120.html

D'ailleurs, cela ne veut rien dire sur le rendu des Phantom. On en saura plus mi janvier, date de sortie.
La question, c'est à partir de surface ou volume de pièce en faut-il 2 ? Et qu'est-ce qu'on fait de nos lecteurs CD ?
- Philips CD 130 - Modul Mogami 2549 - DAC TC Elec BMC 2 - Ampli SMSL SA50 - Omerin Odiodis HF PRO 2.5 - DAVIS CEZANNE HD -
JEROME2000
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 690
Inscription: 13 Sep 2009 14:23
Localisation: 77400
  • offline

Message » 24 Déc 2014 14:26

Le phantom devrait être intégrable a un réseau de devialet classiques ( ou l'inverse), ça c'est du multiroom!
Y aura-t'il plusieurs enseignes qui le proposeront en première instance ou est-ce limité à quelques enseignes?
Pioneer 4280XA-MacMini plex/SB-NUC OE+PlexHT-Oppo 105d-linn c5100-Piega Premium3,TS5,Premium center-BK XLS 300/pr-Logitech Harmony 900
road rebel
 
Messages: 542
Inscription: 02 Fév 2006 12:49
  • offline

Message » 25 Déc 2014 21:39

La question, c'est à partir de surface ou volume de pièce en faut-il 2 ?

Quelle que soit la surface de la pièce, il en faut 2 si tu veux la stéréo ! Ou alors j'ai raté quelque chose !
Config HC et hi-fi : TV plasma 50", lecteur CD-SACD-DVD Sony DVP-NS700V, ampli Sherwood R-963RT, 4 enceintes Triangle Titus XS, enceinte centrale Triangle Sat1 XS, caisson B&W ASW 650.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 27 Déc 2014 16:56

Les démos ont l'air de se faire avec une seule.
- Philips CD 130 - Modul Mogami 2549 - DAC TC Elec BMC 2 - Ampli SMSL SA50 - Omerin Odiodis HF PRO 2.5 - DAVIS CEZANNE HD -
JEROME2000
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 690
Inscription: 13 Sep 2009 14:23
Localisation: 77400
  • offline

Message » 29 Déc 2014 22:21

Peut-on déjà écouter ces enceintes (en stéréo, donc par paire) dans leur boutique rue Réaumur ?

Le concept tout intégré, la mise à jour logicielle permanente, la "caisse" profilée et inerte, la technologie des hps, tout cela est très intéressant. Concernant les HP, la Phantom tient de façon évidente de Cabasse (la Sphère ou l'Océan) pour le concept et le coaxial médium aigu en forme de dôme, et aussi de LEEDH pour les hps grave de faible diamètre à grande excursion, mais c'est nettement moins cher que les Cabasse haut de gamme et que les LEEDH. Ici, les Hps graves sont convexes et un plus large que sur la LEEDH où ils sont concaves. Je me pose quand même des questions sur la fiabilité mécanique et électrique à long terme de ce type d' Hps (aussi bien les LEEDH que les Devialet) qui sont soumis à de fortes puissances et à des contraintes mécaniques très importantes.

Concernant l'électronique embarquée, la miniaturisation et la puissance sont impressionnantes mais c'est l'écoute qui compte. Ce que je peux dire pour l'instant, c'est que j'ai plusieurs fois écouté les amplis Devialet et mon appréciation est mitigée ; je résume mes expériences :

1° Ecoute des Devialet en blocs mono à la maison Devialet sur des extraordinaires Magico Q3 ou Q5, son très dynamique, détaillé et propre mais un peu clinique, les timbres sur instruments acoustiques n'étaient pas vraiment naturels. Or, les mêmes enceintes écoutées au cours d'un salon (pourtant des conditions moins favorables) sur de gros amplis Soulution m'avaient sidéré par leur précision et leur fluidité "naturelle".

2° Ecoute d'un bloc Devialet stéréo lors d'un salon sur des Kharma (autre enceintes très haut de gamme et très snob). Là, le son était excellent, très détaillé mais plutôt fluide et bien timbré, malgré une acoustique de salle pas terrible.

3° Ecoute des blocs en double mono sur des Magico S5 lors d'un autre salon. Malgré l'acoustique mauvaise et le bruit ambiant, l'écoute n'était pas mauvaise du tout à mon goût, son bien sûr précis et puissant mais pas sec ni artificiel, plutôt bon compte tenu du lieu et de l'ambiance, bien que d'autres forumeurs (de ce forum ou d'autres) n'ont pas du tout aimé.

4° Ecoute des nouveaux blocs 800 -le THDG Devialet- sur des B&W 800 D (de bonnes et chères enceintes écoutées plusieurs fois auparavant avec des électroniques diverses) au cours du dernier salon à Paris et là, catastrophe ! des graves telluriques mais gonflés, des aigus précis mais vrillants, des médiums stériles, l’acoustique plus déplorable que jamais du lieu et la musique pop compressée écoutée n'aidaient sûrement pas à la qualité sonore, mais quand même, quelle douche froide ! Et cette fois, je ne peux pas mettre ça sur le compte de la subjectivité, c'était vraiment mauvais, de la sono de boîte de nuit à 40 000 euros, quoi !

Bref, je ne sais que penser de la marque et des amplis, il y a du potentiel bien sûr mais aussi une sorte de constante dans l'hyper-définition sonore. J'aime les appareils droits et précis, dynamiques, qui ont du coffre dans le grave et l’extrême grave si le message sonore l'exige, mais à condition que la musique reste fluide et les timbres justes, réalistes, et c'est là ou j'ai des doutes, même si à deux reprises, ce n'était pas mal sur ces derniers critères.

Il faudrait donc que je puisse les réécouter longuement, avec des musiques et enceintes que je connais bien, pour enfin aboutir à une conclusion, car je n'ai jamais eu autant de ressentis variés, allant du très bon au très mauvais, qu'avec ces Devialet. Je reconnais l'importance de l’acoustique de la pièce, le fait aussi qu'avec des systèmes de haut de gamme il en faut peu pour passer du très bon au médiocre et inversement, mais quand même, à ce point ; j'ai du écouter 20 fois au moins des Accuphase (par exemple) dans des conditions variées et parfois médiocres, mais ce n'était jamais aussi mauvais que ma dernière expérience avec Devialet. J'ai aussi écouté un intégré Hegel, moins cher que les Devialet, sur des Kefs dans une pièce pas terrible et c'était très bon quand même, malgré les limites dues à l’acoustique dans le grave, évidemment.

En tout cas, je veux aller écouter ces enceintes Phantom et j'espère pouvoir passer des musiques que je connais, prendre mon temps, et idem à nouveau pour leurs amplis pour en avoir le cœur net.
Devialet, est-ce vraiment la révolution dans la hifi ou juste de l'hyper technologie très marketée pas si convaincante que cela au plan sonore (pour des mélomanes, pas pour des gens qui se laissent impressionner par le design, les basses et le niveau de définition sonore). Pour l'instant, je réserve mon appréciation, tout en étant attiré et reconnaissant l’inventivité technique de la marque. Mais si ces enceintes conservent les qualités de définition et de bande passante très étendue et ajoutent une cohésion sonore et des timbres justes, alors je craquerai sûrement, dès que ma tirelire sera assez pleine .
tovarich007
 
Messages: 146
Inscription: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 08 Jan 2015 11:30

Video des Phantom en action.



Le débattement est tout simplement infernal pour une enceinte close avec deux caisses de 3L.

Au fait, pour les accents, désolé, il y a uniquement ce que mon correcteur orthographique détecte, je tape sur un QWERTY et ai la paresse de le passer en clavier accentue vu que j'écris en anglais la plupart du temps.
khaos974
 
Messages: 1465
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Message » 11 Jan 2015 19:56

Pour ceux que ça intéresse, le white paper en français est disponible: http://fr.devialet.com/assets/v2/White- ... tom-fr.pdf

Et le débattement infernal des boomers dans la vidéo ci-dessus est presque hypnotique. :mdr:
Au fait, pour les accents, désolé, il y a uniquement ce que mon correcteur orthographique détecte, je tape sur un QWERTY et ai la paresse de le passer en clavier accentue vu que j'écris en anglais la plupart du temps.
khaos974
 
Messages: 1465
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Message » 12 Jan 2015 12:48

tovarich007 a écrit: Concernant l'électronique embarquée, la miniaturisation et la puissance sont impressionnantes mais c'est l'écoute qui compte. Ce que je peux dire pour l'instant, c'est que j'ai plusieurs fois écouté les amplis Devialet et mon appréciation est mitigée ; je résume mes expériences (...)

Bref, je ne sais que penser de la marque et des amplis, il y a du potentiel bien sûr mais aussi une sorte de constante dans l'hyper-définition sonore. J'aime les appareils droits et précis, dynamiques, qui ont du coffre dans le grave et l’extrême grave si le message sonore l'exige, mais à condition que la musique reste fluide et les timbres justes, réalistes, et c'est là ou j'ai des doutes, même si à deux reprises, ce n'était pas mal sur ces derniers critères.

Il faudrait donc que je puisse les réécouter longuement, avec des musiques et enceintes que je connais bien, pour enfin aboutir à une conclusion, car je n'ai jamais eu autant de ressentis variés, allant du très bon au très mauvais, qu'avec ces Devialet. Je reconnais l'importance de l’acoustique de la pièce, le fait aussi qu'avec des systèmes de haut de gamme il en faut peu pour passer du très bon au médiocre et inversement, mais quand même, à ce point ; j'ai du écouter 20 fois au moins des Accuphase (par exemple) dans des conditions variées et parfois médiocres, mais ce n'était jamais aussi mauvais que ma dernière expérience avec Devialet. J'ai aussi écouté un intégré Hegel, moins cher que les Devialet, sur des Kefs dans une pièce pas terrible et c'était très bon quand même, malgré les limites dues à l’acoustique dans le grave, évidemment.


Il me semble surtout que tu ne décris pas une seule occasion d’avoir effectué une écoute de ces amplis comparés à d’autres amplis, dans la même pièce, sur les mêmes enceintes, au même emplacement, sur les mêmes signaux musicaux et au même niveau.

Je ne vois pas, dans ces conditions, comment tu parviens à identifier que ce sont les amplis qui sont la cause de ta déception, quand tous les éléments de la chaîne sont changeants et non comparables. Il ne suffit pas d’avoir- parfois - entendu les mêmes enceintes sur d’autres électroniques mais également dans d’autres locaux et vraisemblablement sur d’autres extraits musicaux pour être certain que ce sont les amplis qui font la différence.

J’ai bien noté que tu ne négligeais pas par principe l’importance de l’acoustique mais je me demande si tu en mesures l’ordre de grandeur. Pour avoir déménagé mon système dans 4 acoustiques en une quinzaine d'années, j'ai été impressionné par les différences de ressenti, au point d'être découragé dans l'une d'entre elles (la plus grande pièce), avec l'envie paradoxale de changer de matériel, alors que la question était évidemment ailleurs.

Cela étant, je ne dis pas que ces amplis sont bons ou mauvais, je ne les ai jamais entendu dans les conditions nécessaire à une appréciation utile. Je les trouve pour le moment très jolis et terriblement chers.

Sinon, s'agissant des Phantoms, l'intégration électronique / enceinte ne me gêne pas trop dans la mesure où elle favorise a priori une utilisation optimale des HP et éventuellement des corrections acoustiques mais posent un problème de pérennité. Reste à savoir en effet si la marque vivra assez longtemps pour assurer un SAV et les MAJ logicielles et matérielles indispensables à son fonctionnement dans le temps. J'ai encore du mal à accepter que les contraintes qu'Apple (entre autres) me fait supporter en m'obligeant de facto à mettre mon matos à la poubelle à échéances régulières, s'étendent à ma chaine hifi.
Je ne vous l'expliquerais pas... quoique je suis certain que si j'avais le temps d'y réfléchir un peu je pourrais vous en donner une explication au moins partielle (in Gh.... , oeuvres complètes).
wald
 
Messages: 1893
Inscription: 07 Avr 2008 9:40
  • offline

Message » 20 Jan 2015 0:15

Tout d'abord, une brève réponse à Wald : je me suis peut-être mal expliqué, malgré mes efforts pour décrire de façon nuancée mes ressentis lors des différentes écoutes des amplis Devialet. Je n'ai jamais écrit que mes expériences d'écoutes négatives (elles ne l'étaient pas toutes) étaient dues aux amplis, je suis perplexe et je m'interroge, c'est tout.

Ensuite, je suis allé écouter les Phantoms à la maison Devialet. Les conditions étaient pourtant loin d'être optimales : les enceintes n'étaient pas dans l'auditorium mais dans le hall d'entrée, et n’étaient pas appairées : une Phantom de base à droite et une "silver", plus puissante (6 db de volume d'écart, ce n'est pas rien !), à gauche. Mais malgré l'acoustique et le déséquilibre de niveau et d'espace sonore, la première impression est plutôt très bonne : ce sont des mini enceintes intégrant toute l’électronique miniaturisée elle aussi, capables de jouer vraiment fort, de descendre très bas et très proprement, ce qui est absolument étonnant vu leur taille et, somme toute, leur prix. Les timbres instrumentaux et les voix sont sont correctement retranscrits, avec une très bonne définition sur tout le spectre sans agressivité. A bas niveau, tout reste intelligible, sans déséquilibre marqué. Les écarts de dynamique sont bien restitués.

Le potentiel de ces enceintes semble énorme. A réécouter chez soi ou dans un auditorium qu'on connaît, en prenant tout son temps. Les vendeurs de Devialet m'ont juré que les woofers à très grand débattement (impressionnant à voir) étaient très fiables; j'espère que oui... A voir à l'usage par les "early adopters"...
Concernant la réponse dans l’extrême grave, elle est équivalente, selon l'équipe de Devialet, à celle de la Magico Q5. Je n'ai évidemment pas pu vérifier mais si tel est le cas, c'est époustouflant.

Sinon, et c'est bien moins agréable, il y a toujours l'hyper marketing pénible de chez Devialet ponctué par des "c'est parce qu'on est très innovant que M. Bernard Arnoux a investi chez nous, bla bla bla"... franchement, qu'est-ce qu'on en a à f...e ? Si Devialet se casse économiquement la figure, ce que je ne souhaite absolument pas, bien au contraire, les investisseurs retireront leurs billes encore plus vite qu'ils ne les ont mises, les dirigeants de Devialet, qui sont des pros, le savent bien.

Enfin, alors que les Phantom sont marketées, notamment lors du dernier CES de Las Vegas, comme des merveilles dépassant tout ce qui existe, les vendeurs considèrent qu'une chaîne "classique" de haut de gamme avec leurs amplis reste meilleure qu'une paire de Phantom ... Cherchez la contradiction entre les deux affirmations.

Si Devialet a un talon d'achille, c'est dans son marketing hypertrophié et d'une immodestie frisant le grotesque, ce n'est pas dans ses produits, qu'on peut aimer ou pas pour leur rendu sonore selon les goûts de chacun et les associations avec tel ou tel matériel, mais qui sont objectivement innovants et bien construits, et pas mauvais du tout.
tovarich007
 
Messages: 146
Inscription: 05 Jan 2010 21:51
  • offline


Retourner vers Enceintes