Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 37 invités

Toutes les enceintes HiFi

Dois-je sauter le pas? (arpeggione signature)

Message » 26 Oct 2006 9:56

grand x a écrit:Encore une fois, JMAP peut penser que la musique des JMR est "mielleuse, médium aigu coloré, pas dynamiques, pas neutres, au rendu pas réaliste, qui accessoirement peuvent faire de la musique",


Sans compter qu'y en a qui aiment ça :lol:

Je suis tout à fait d'accord avec GrandX.

J'ai débuté en hifi avec un ampli Denon associé à un lecteur cd Sony et des enceintes Triangle. Moi qui écoute beaucoup de musique classique, cet ensemble, flatteur pour l'oreille au premier abord, m'a rapidement arraché les oreilles. Trop dur, trop froid, trop transparent.

Sans a prioris et en dehors de tout tapage médiatique, après plusieurs écoutes, j'ai complètement changé pour passer sur des JMR associées à une électronique plus douce et cela me convient beaucoup mieux. Y a t il moins de dynamique et le son est-il coloré, moins réaliste ? Peut-être ! Mais maintenant je prends mon pied à écouter un son qui ait un peu de matière, un peu de souplesse et des timbres qui ne soient pas "bruts de fonderie"... Pour moi c'est l'essentiel.
Dernière édition par th7513 le 26 Oct 2006 10:01, édité 1 fois.
th7513
 
Messages: 345
Inscription: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Oct 2006 9:56

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Oct 2006 9:59

Merci Xavier pour ton long message et l'argumentation développée.

Je ne souhaite pas que ce fil devienne polémique inutile par la suite. Je découvre ce forum depuis une quinzaine de jour et donc ne pouvais connaître les quelques éléments que tu précises.

Je ferai mon opinion par différentes écoutes en fonction de mes choix musicaux et je ne manquerai d'en faire part.

Très bonne journée à tous,

Jérôme
jérôme53
 
Messages: 48
Inscription: 09 Oct 2006 22:11
Localisation: 53
  • offline

Message » 26 Oct 2006 10:00

jérôme b a écrit:Merci Xavier pour ton long message et l'argumentation développée.

Je ne souhaite pas que ce fil devienne polémique inutile par la suite. Je découvre ce forum depuis une quinzaine de jour et donc ne pouvais connaître les quelques éléments que tu précises.

Je ferai mon opinion par différentes écoutes en fonction de mes choix musicaux et je ne manquerai d'en faire part.

Très bonne journée à tous,

Jérôme


Je pense en effet qu'on ne recherche pas la même chose selon le type de musique qu'on écoute.
th7513
 
Messages: 345
Inscription: 10 Juil 2004 1:29
  • offline

Message » 26 Oct 2006 10:45

+1 avec grand x :D !

Si Atoll et JMR ont souvent fait des salons ensemble, c'est tout simplement parce qu'ils ont considéré que l'association marchait bien !

@+
NETeagle2k
 
Messages: 279
Inscription: 20 Avr 2005 19:38
  • offline

Message » 26 Oct 2006 12:06

jérôme53 a écrit:
jmap a écrit:
D'autre part, si le 325 n'est pas génial - supposons - sur les JMR, c'est pour une raison simple. Les JMR sont excessivement colorées, de beaux meubles anciens et artisanaux qui accessoirement peuvent faire de la musique....

Cdlt


Heu... Vous pouvez expliciter ? Moi qui m'oriente vers l'achat d'enceinte JMR... J'en perds mon latin.
N'êtes vous pas excessif ? Et si non, pouvez-vous m'expliquer ?

Cordialement,
Jérôme

(pseudo à venir : jérô b)


On va faire 50:50 ou plutôt 70:30.

D'abord, j'ai 2 paires de JMR, 1 paire de B&W, 1 paire de Tannoy, 1 caisson de basses, 1 ATOLL de 80 watts, 2 NAD 320 Bee et 302, 1 CAMBRIDGE de 200 watts. Bien sûr, j'ai entendu un tas d'enceintes, d'ampli, Plinius, Classé, etc...

Les JMR sont des enceintes 4 ohms et demandent donc pas mal de courant. Si l'ampli ne leur donnent pas ce courant, les enceintes ne répondent pas au quart de tour. C'est, je crois, de la logique. On peut en vouloir à JMR de ne pas faire des enceintes 8 ohms "comme tout le monde" (sauf l'OFFFRANDE), et que la musicalité en soit influencée. Par ailleurs, il faut quand même savoir que B&W a le même problème, c'est assez connu sur la place. Et j'ai la même expérience aussi chez moi.
Par contre, j'ai des enceintes Tannoy Monitor, pas de changement de son quelque soit l'ampli qui l'alimente.

JMR ne dit pas vraiment comment "maîtriser" ses enceintes. Il a effectivement fait plusieurs salons avec ATOLL, peut-être trop souvent. Maintenant il met des électroniques hors de prix pour valoriser la sonorité des ses enceintes;

Ceci, c'est les 30 pour Jérôme.

Voici les 70 pour Grand x: bien maîtrisées (j'y suis arrivé un peu par hasard), ces enceintes donnent ce que beaucoup d'autres ne donnent pas, un équilibre total du spectre sonore, une pureté également. Avec des limites dans le haut, le médium, et le bas du spectre, selon le modèle JMR, fonction du prix bien sûr. Logique, comme pour les autres fabricants.

Moi qui suis/étais un grand fan de B&W quand ils étaient plus petits et qu'ils ne faisaient pas de HC, j'ai comparé sur le Salon les écoutes proposées. B&W m'a semblé dépassé par JMR sur les modèles proposés. Bizarrement, le réel progrès des années 80-90, semble avoir stagné ces derniers temps. Et j'en ai écouté pas mal et de la série 6, 7 et 8 aussi.

Pour mettre tout le monde dos à dos, il faut vraiment galérer pour trouver un son qui satisfasse chacun. Associer une source sonore, plus un préampli-ampli et des enceintes avec les cables qu'il faut est vraiment un parcours du combattant. Sachant qu'un seul de ces paramètres modifié changent le son, les combinaisons sont tellement nombreuses...

Je dis, en résumé, qu'il y a du vrai dans tout ce qui est dit, la réalité est de relativiser ces propos. Comment et de combien, voilà la problème.

Je n'étais pas un fan particulier des enceintes JMR (mon frère oui), j'étais un ancien "B&W fan". Mon frère a critiqué mes systèmes, j'ai critiqué les siens. Il y a une chose sur lequel on est tombé d'accord. JMR fait d'excellentes enceintes, et même "supérieures à ce qui est proposé":
- sur le Salon, on a tous bien entendu ce dont il est capable
- chez ICOS, sa Concorde marchait particulièrement bien
Reste à nous de trouver les chaînons manquants pour arriver à reproduire une sonorité qui "va loin" dans la pureté sonore, quelque soit le type de musique.

Dans quelques semaines, j'aurai sûrement un éventail plus large d'ampli et peut-être même d'enceintes, on pourra faire la comparaison évidente de ce que j'avance.

Mon idée pour faire avancer le truc, avec JMR ou pas:
- mettez une source sonore et un ampli et des enceintes à un même niveau de prix (c'est souvent dit et je le vérifie chaque jour)
- chez JMR, c'est particulièrement vrai (pour la musique classique et le jazz, on peut sacrifier un
peu sur l'ampli, quoique... après on le regrettera)
- écoutez, écoutez...

Il était un temps où il y avait des salons avec des auditoriums JMR où les gens écoutaient religieusement. Je ne comprenais pas pourquoi car j'étais fixé sur B&W, et d'autres. Mais je me suis toujours dit: va falloir que je le surveille celui-là, ce n'est pas possible qu'elles ne me plaisent pas quand elles ont l'air de plaire à tellement d'autres. En fait, la "pureté" du son était leur recherche, mais à l'époque, c'était un peu "sans âme". Maintenant, quel bonheur sur les nouvelles Concorde, les nouvelles Offrande, mes Arpeggione (quand elles ont le bon ampli, surtout celles-là ... ne sont pas faciles car elle demande beaucoup de courant pour ses graves).

Je pense avoir été objectif ici. Je dis même que je suis prêt à une infidélité s'il y a mieux (j'ai été voir Mulidine su le Salon car on m'en disait tellement de bien, mon dieu, la cata...je comprends qu'il y a eu un flop).

Voilà.
jbpfrance
 
Messages: 6296
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 26 Oct 2006 14:07

jmap a écrit:Il faut passer aux 325, 352, voire mieux, 162+272 ...


C'est pas ce que j'ai dis :o

jmap a écrit:Quoiqu'il vaut bien mieux rester chez Triangle ... Elles offrent un autre niveau de coffre, de dynamique, de résolution ou de vitalité que les JMR ...


T'as pas fini de déformer mes écrits ? Clairement, les Arpeggione sont un cran au dessus des Zerius 202. On joue dans une autre cour.
Cela dit, connaissant le système de notre ami, je pensais, et je penses toujours que le gain n'aurait pas été à la hauteur de l'investissement, car le système aurait été limité par la source et l'amplification utilisée.
Si notre ami avait eu un couple plus conséquent, alors là, oui, je lui aurais conseillé de passer sur les Arpeggionne.
Suis je plus clair ?


jmap a écrit:La technologie face à l'artisanat ... On peut raconter ou prétendre ce que l'on veut, mais ca fait toute la différence à l'an 2000 de ce domaine, sauf peut-être bien sûr dans le THDG ... Quoique ...


Ah, tu crois que JMR reste un artisan bouzeux du fin fond de la France ? Permets moi d'en douter. Je suis un très fan de son travail, mais aussi de l'homme. Il est plus que compétent pour développer une enceinte, et il faut arrêter de croire qu'il n'a pas le matériel pour développer un produit, avec toutes les outils de mesures techniques nécessaires.

:wink:


PS : tu t'es fais envoyer bouler par JMR sur un salon, pour être aussi dur envers lui ? :o
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 26 Oct 2006 14:08

NETeagle2k a écrit:+1 avec grand x :D !

Si Atoll et JMR ont souvent fait des salons ensemble, c'est tout simplement parce qu'ils ont considéré que l'association marchait bien !

@+


Bien entendu !

Comme l'a dit un certain haskil, il y a qqs années, JMR n'est pas con au point de présenter ses produits en salon, sur des électroniques qui ne le mettraient pas en valeur.

Ca va de soi, lorsqu'on connait le personnage.

:wink:
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 26 Oct 2006 16:25

Ok ....

Pour ma part, je ne fais qu'exprimer mon point de vue ...

Et pour ma part, ma tendance à insister n'est qu'une conséquence de cette levée de bouclier systématique, littéralement impressionnante, usant d'arguments à la limite faux ou caricaturés à mon encontre, déformant sans aucun scrupule mes propos ...

Ok, j'aime JBL, mais pas seulement ... Triangle, Sonus Faber, ProAc, Magnepan, Zingali et tant d'autres ... Tout dépend ensuite du budget et des priorités ...

Tu ne l'as pas relevé, mais tu pourrais m'accuser d'aimer NAD ? De même, j'aime aussi Accuphase, Neodio, Linn ou tant d'autres encore ... Tout dépend, ici encore, du budget, des contraintes (fonction de la pièce d'écoute par exemple) et des priorités ...

D’autre part, que je n'aime pas généralement, au hasard, Cambridge, Classé, Dynaudio ou Klipsch, ou tant d'autres marques, n'a jamais entraîné, ici ou ailleurs, une telle levée de bouclier ...

Ce qui me frappe, et ce qui me pousse d'autant plus à m'exprimer, c'est la force avec laquelle certains (toujours les mêmes d'ailleurs ?) réagissent des que l'on ose toucher à Atoll ou JMR, par exemple et au hasard ...

Pourquoi ? Y-aurait-il des marques intouchables, pour une raison X ou Y ?

Concernant tous ces points, je me suis déjà exprimé sur certains autres posts, de même qu’il me semble avoir montré sur d'autres posts, ici même - HCFR - en particulier, pouvoir être en mesure de parler de différents sujets ou marques de manière "objective" et sereine - même si, je te l'accorde, il s'agit de mon point de vue.

Mais ce dernier point est une lapalissade. On sait tous que je parle pas en ton nom ! Heureusement d'ailleurs ! :lol:

Ceci dit, ta réponse, en particulier, m'interpelle, encore une fois, au plus haut point ... puisque définitivement, toucher à JMR (ou à Atoll) semble totalement inacceptable voire hérétique ...

Bizarre, bizarre ....

:roll:
jmap
 
Messages: 159
Inscription: 20 Nov 2005 23:35
Localisation: Monde

Message » 26 Oct 2006 17:12

Y a pas de souci à critiquer Atoll, d'ailleurs je suis le premier à leur connaitre des defaults :D !

Néanmoins dire qu'"Un IN 80 comme un IN 100 sonnent comme des petites radio transistor boostées, en caricaturant ", est légèrement hors sujet, surtout pour un IN80 diapason d'or :-) ! Ou bien que :" au regard des pietres qualités musicales du convertisseur intégré au CD 200", il faut savoir que le CD200 intègre le meilleur convertisseur du marché (PCM1794) sur le plan technique, secondé par des étages discrets à transistors...salué et reconnu par de nombreux articles de presse ! Les versions de CD Atoll MK1 (celle testé sur TNT Audio notamment) ne sont plus fabriquées depuis de nombreuses années, aujourd'hui les versions MK3 ont été largement améliorées sur le plan de la qualité de fabrication !
Une dernière constation: nous (Atoll) avons déjà fait des salons avec Triangle, ProAc, et Zingali (ces derniers sont meme repartis en ayant échangé un système complet contre une paire de leur enceinte, tellement l'association marchait bien :-)!).
Je respecte ton point de vue, et j'aimerai te faire part de mon expérience sur ces produits (car c'est moi qui les concoit), savoir ce que tu leur reproche exactement (esthétique, sonorité, etc...).

@+
NETeagle2k
 
Messages: 279
Inscription: 20 Avr 2005 19:38
  • offline

Message » 26 Oct 2006 17:28

jmap, juste pour info, j'aime aussi Triangle et Nad, mais j'ai juste fait une mise au point, car je pense que tu avais mal compris mes propos.
Ce n'était pas une attaque mais juste un éclaircissement pour tout le monde, sans aucune animosité de ma part.

PS : je ne m'en cache pas : je m'entends très bien avec la famille Reynaud.

:wink:
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 26 Oct 2006 18:45

Ouh là, mon post déchaine les passions! :o

Je me doutais que mon couple d'électroniques risquait de limiter les arpeggione et c'est pour cela que je posais la question. Je souhaitais en avoir la confirmation ou pas!

De toute façon, je pense que dés que l'on rentre dans une certaine gamme d'enceintes colonnes, mes electroniques nad premier prix vont se retrouver à court d'arguments pour les driver, ça me parait évident! ;)
ben the only1
 
Messages: 997
Inscription: 10 Juin 2005 10:57
Localisation: 92
  • offline

Message » 26 Oct 2006 18:47

pas mieux
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 26 Oct 2006 21:15

Bonjour Neteagle2k!


Je suis vraiment ravi de pouvoir converser avec un concepteur des produits Atoll. En effet, il s’agit à mes yeux, me semble-t-il, d’un échange qui ne peut être que profondément enrichissant et constructif, pour moi-même s’entend!

En effet, cela fait maintenant longtemps qu'à essayer de comprendre le "pourquoi du comment" de ce qui me déplaît à l'écoute des produits Atoll, je me heurte systématiquement à des réponses stériles et à des affirmations aussi gratuites que qu’inconsistantes, qui nous conduisent à tourner en rond en nous détournant du sujet principal.

Aussi, est-ce certainement pourquoi mon propre discours se "raidit" également avec le temps. Je veux bien l'admettre. Mais faute d'interlocuteur vraiment objectif, la démonstration (maintes fois opérée quoiqu'on en dise) et le développement des sensations d'écoute ne peuvent que se heurter à du détournement, du sarcasme et de la diatribe.

Avec vous et au regard de votre qualité de concepteur, il ne pourra qu'en être tout autre. Je m'en réjouis.

Par ailleurs, comme vous le savez probablement, j'ai régulièrement fréquenté le forum de votre marque pendant un certain temps et y suis intervenu activement, tout en ménageant les produit Atoll autant par méconnaissance, à l’époque, des produits Atoll, que par respect pour ce forum lié à cette marque, sans pour autant avoir eu l'occasion d'échanger avec les maîtres des lieux, ni avec des interlocuteurs en mesure de présenter de manière objective et critique (dans le sens large du terme) les différents produits de votre gamme, ce que j'ai souvent regretté.

Par conséquent et mieux vaut tard que jamais, je suis enfin heureux de pouvoir converser ouvertement et en parfaite courtoisie avec quelqu'un qui saura effectivement de quoi il parle.

Avant d’aller plus loin, il me semble enfin utile de préciser, s’il en était besoin, que je ne suis ni un professionnel de la Hi-Fi, quelqu’un soit l'activité, et n’en ai jamais été un, ni un ingénieur. Je ne suis qu’un simple passionné de haute fidélité, un amateur qui consacre un budget en proportion importante à l'écoute de la musique et depuis une vingtaine d’années, que cela soit en terme de matériels qu'en terme de disques.

Par conséquent et pour répondre de manière constructive à votre question, je vous ferai essentiellement part d'impressions d'écoute.

Qui plus est, c'est à mon sens, le sujet d'échange le plus "demandé" sur les fora de passionnés de haute fidélité.
A l'opposé, je n'entrerai pas dans une appréciation sur l'esthétique des appareils Atoll. L'esthétique n'est pas fondamentale dans le choix de mes appareils et en tout cas, je ne les juge pas en fonction de leur aspect.
Ensuite et puis puisqu'on est à converser, me permettrez-vous, peut-être de vous interroger à mon tour sur certain aspects techniques et commerciaux concernant votre marque qui m'interpelle?


Mais commençons par les impressions d'écoutes.

A chaque fois, qu'il s'agisse d'écoute simple ou comparative, de nombreux produits Atoll, sources et amplification, en comparaison ou non de produits concurrents, au delà des différences légitimes entre ces différents appareils, j’ai pu constater une identité sonore propre à la marque et ai regretté les aspects suivant :

- aigu très remontant sans rapport avec ce que mes oreilles ont pu découvrir aux concerts (quelqu'ils soient, n'en déplaise à certains, je n'écoute pas que du Madonna, mais passons ces viles et basses attaques qui ne pourront salir que ceux qui les ont porté);

- une restitution apparaissant emprunte de verdeur entraînant une fatigue auditive rapide et ce, quelque soit le niveau sonore;

- grave écourté, manquant de corps, de profondeur et de fluidité. Écoute aseptisée, non matérialisée, manquant de respiration et de présence.

- L'image me laisse de marbre. Elle semble restée confinée entre les deux enceintes, manquant de vie et de réalisme; l'ensemble manque d'ouverture, d'aération, de ce relief si capital dans l'appréhension de la reproduction d'un œuvre.

- Les timbres sont relativement uniformes et systématiques, et manquent de perspective.

- La dynamique pourrait, en revanche, s'avérer être un point fort, a priori. Mais à moyen terme, il s’agit plus d’une projection (médium-aigu en particulier) que d'une véritable dynamique telle que celle ressentie en concert (qu'il s'agisse de formations orchestrales, de musique "électrique" ou de musique purement acoustique jouer par de petites formations de Jazz, par exemple et toujours pour n'en déplaire à certains).


À mon sens, un bon lecteur et un bon ampli sont capables de s’effacer derrière la musique, de créer une image sonore fluide et holographique (3D), dynamique, tout à la fois respectueuse des sons “durs” comme de ce qui doit être doux ou filé ...

Avec Atoll, même si cette description est caricaturale, mon impression est toujours d’écouter un matériel hi-fi, dans le sens le plus restrictif du terme. Impossible d’évacuer le système, de ne pas se poser de questions, de vibrer réellement face à une écoute projetée et aride, cassante ...

Cette impression demeure toujours, mais s’avère d’autant plus oppressante que l’on cherche à augmenter le niveau ... D’autant qu’en outre, ces amplis (hormis bien sûr l’IN 200, mais à quel prix!) ne supportent pas la charge, ou sont tout simplement pas capable de tenir un minimum en puissance ... J’ai été surpris d’en voir se mettre en sécurité pour un niveau somme toute trés raisonnable sur des enceintes trés faciles, tels un certain nombre d’amplis des années 80 ...

Alors, deux constats contradictoires peuvent naître.

Le premier serait que les produits Atoll offrent vraiment une telle restitution.

Le second serait que je ne suis qu'un pauvre imbécile, sans la moindre qualité auditive, parfaitement incompétent en matière de musique, qui met sa radio à fond dans sa voiture en faisant crisser ses pneus et qui écoute uniquement du Madonna sur ses enceintes de sono telle l'image que certains voudraient pouvoir opposer à ma narration de mes impressions d'écoute...

Seulement, voilà. Il se trouve que j'ai eu la chance de rencontrer de nombreuses personnes grâce à ma passion partagée de la Haute Fidélité.

Certains d'entre-eux ont eu ou ont des produits Atoll.

Le discours qui revient quasi systématiquement est cette plainte quant à cette agressivité dans l'aigu qui rend l'écoute fatigante et de manière générale, la raideur de l'ensemble.


A ces déceptions et grâce à l'intervention de nombreux conseils, certains d'entre eux sont entrés dans la voie de la compensation, ce qui me semble assez éloigné de la quête de réalisme ou du moins de fidélité que l'on attend d'un système.

La recherche de sources ou de câbles excessivement doux et parfois trés chers de manière disproportionnée (concernant les câbles, je pense par ex. aux HFC ou Chord qui “créent leur propre son” par un effet d’ampleur systématique et exagérée, une relative douceur et / ou effet de micro-réverbération, etc., sans même parler des pti’gris et compagnies qui dénaturent totalement le signal), la volonté d’apporter du “coffre” ou en utilisant un caisson de basse, participent de cette volonté de compensation ... ce qui pour moi est une hérésie, sachant qu’à mon avis il faut distinguer la notion de compensation (corriger des défauts flagrants par d’autres, ce qui ne peut en aucun cas conduire à un respect du signal musical, qu’il convient de “trafiquer” le moins possible), de la notion d’association (associer au mieux des “traits de caractère”, à la marge et hors défaut rédhibitoire, de matériels parfaitement musicaux in fine).

D'autres se sont orientés vers la modification de leurs appareils (tweak, notamment par changement de condensateurs). Là encore, je ne peux que m'étonner que l'on choisisse un appareil conçu par des spécialistes, pour finalement vouloir le modifier à sa sauce. Mais peut-être n'est-ce qu'une mode passagère?

D'autres encore sont partis dans une quête infinie et généralement épuisante et stérile dans le traitement de leur pièce d'écoute. Si celle-ci a une importance, l'expérience démontre cependant qu'il convient de la relativiser dans la mesure où elle ne saurait en aucun cas pallier les défaut d'une installation. On en revient en un sens à la distinction compensation / association ... Si la pièce d’écoute permet d’optimiser l’écoute d’un système, il n’en reste pas moins qu’un bon système dont les enceintes sont globalement adaptées à la taille de la pièce marchera toujours bien, sauf cas limite (salle vide, etc.)

Et puis, il y a ceux que j'ai pu rencontrer directement et qui ont accepté de m'inviter écouter leurs systèmes composés d'appareils Atoll divers et variés et surtout, qui ont accepté que je vienne en compagnie de mes propres électroniques pour opérer une comparaison, ou ont directement sauté le pas.

La plupart, pour ne pas dire une immense majorité, on changé leur système! Leur choix ne s'est d'ailleurs pas nécessairement porté sur des électroniques identiques aux miennes (Nad). Certains oui, certains ont exploré d'autres voies (Rega, Electrocompaniet, Linn, pour ne citer que les quelques marques qui me viennent à l'esprit).

Je ne prétends nullement avoir la science infuse, rassurez-vous. C'est juste qu'en venant avec mes appareils chez ceux qui m'y avaient aimablement invités, il a été possible d'écouter autre chose, une autre façon d'aborder la reproduction sonore, de découvrir enfin du “plaisir” et un réalisme musical qu’ils ignoraient jusque la.

Cette grande majorité a ressentit le besoin de changer et se disent maintenant satisfaits. (Nul besoin de préciser que l'ensemble de ces personnes possède toutes des enceintes d'ordres, de marques et de gammes différentes, par conséquent, les constats récurrents ne sauraient être attribués aux diffuseurs).


Alors, certainement suis-je un crétin qui écoute du Madonna à fond, qui n'a pas une once de culture musicale et qui, avec une mauvaise foi confondante, s'en prend aux appareils qu'il juge de manière caricaturale.

Certainement... mais tous ces autres, que je viens d'évoquer qui ont senti l'envie, pour ne pas dire le besoin, de "passer à autre chose" et parfois à des tarifs bien moins élevés. Comment les juger? Sont-ils, eux aussi, tellement inadaptés, incultes, dénués d'oreilles fines et sensibles?

De même, j'ai bien pris note que certains fabricants d'enceintes ont été séduits, lors de salons, par les produits Atoll au point d'en échanger avec des produits de leurs propres marques respectives.
Cependant, la plupart des gens avec qui je converse n'ont pas forcément énormément de moyens et ne peuvent généralement pas acquérir du matériels par un simple échange. Par conséquent, si leur choix est une erreur, celle-ci se paie chère et comptant.

L'écoute préliminaire me dira-t-on?

Certes, elles est indispensable. Mais ce n'est pas à un professionnel comme vous que je ferais l'affront de préciser que la fatigue auditive vient à terme, chez soi, dans sa propre pièce et qu'il est de plus en plus difficile, voir impossible, de faire de réelles écoutes comparatives de produits concurrents chez un même revendeur. D’autant qu’il y a un monde entre un système cohérent et “musical”, et un système “techniquement” plus ou moins cohérent ... la vraie dynamique (dure et douce à la fois), l’image holographique, la “plénitude”, la fluidité, le filé des notes, la magie subtile d’un système tout à la fois transparent et matérialisé sont autant de qualités difficiles à percevoir lors d’écoutes chez un professionnel, souvent réalisées dans des conditions trés insuffisantes, et souvent médiocres ... Par conséquent, l'écoute séduisante en magasin ne prémunie jamais d'une déception, sauf pour ceux qui sont particulièrement exercés ....

Enfin, pour sortir un peu des impressions d'écoutes, un point me chagrine concernant les dernières publicités que j'ai pu lire dans diverses revues spécialisées. Pourquoi mettre en avant l’épaisseur de la façade des appareils Atoll haut de gamme, le brossage et le micro-billage des mêmes façades, les touches en aluminium. Cela est-il si important?

Merci vivement d'accepter cet échange qui, une fois encore, ne pourra être, pour moi en tout cas, qu'un enrichissement.

Très amicalement,
jmap
 
Messages: 159
Inscription: 20 Nov 2005 23:35
Localisation: Monde

Message » 27 Oct 2006 10:39

jmap a écrit:Bonjour Neteagle2k!

A chaque fois, qu'il s'agisse d'écoute simple ou comparative, de nombreux produits Atoll, sources et amplification, en comparaison ou non de produits concurrents, au delà des différences légitimes entre ces différents appareils, j’ai pu constater une identité sonore propre à la marque et ai regretté les aspects suivant :

- aigu très remontant sans rapport avec ce que mes oreilles ont pu découvrir aux concerts (quelqu'ils soient, n'en déplaise à certains, je n'écoute pas que du Madonna, mais passons ces viles et basses attaques qui ne pourront salir que ceux qui les ont porté);

- une restitution apparaissant emprunte de verdeur entraînant une fatigue auditive rapide et ce, quelque soit le niveau sonore;

- grave écourté, manquant de corps, de profondeur et de fluidité. Écoute aseptisée, non matérialisée, manquant de respiration et de présence.

- L'image me laisse de marbre. Elle semble restée confinée entre les deux enceintes, manquant de vie et de réalisme; l'ensemble manque d'ouverture, d'aération, de ce relief si capital dans l'appréhension de la reproduction d'un œuvre.

- Les timbres sont relativement uniformes et systématiques, et manquent de perspective.

- La dynamique pourrait, en revanche, s'avérer être un point fort, a priori. Mais à moyen terme, il s’agit plus d’une projection (médium-aigu en particulier) que d'une véritable dynamique telle que celle ressentie en concert (qu'il s'agisse de formations orchestrales, de musique "électrique" ou de musique purement acoustique jouer par de petites formations de Jazz, par exemple et toujours pour n'en déplaire à certains).

À mon sens, un bon lecteur et un bon ampli sont capables de s’effacer derrière la musique, de créer une image sonore fluide et holographique (3D), dynamique, tout à la fois respectueuse des sons “durs” comme de ce qui doit être doux ou filé ...

Très amicalement,


Personnellement, je confirme avoir critiqué l'association ATOLL IN80 - JMR Arpreggione depuis 5 ans que mon frère a cette installation ainsi:

- fatigue auditive : oui
- aigu: provoquant cette fatigue auditive
- grave: pas de problème, mais plutôt une "bosse" dans le bas-médium qui est assez inimitable sur certains morceaux de classique (viole) et jazz (contrebasse)
- timbres: pas excellents, un certaine verdeur
- dynamique: OK
- attention: la qualité du son change énormément après 2 heures de chauffe de l'ampli (en mieux, mais les problèmes précédents subsistent encore)

Donc, depuis 5 ans, je dis à mon frère: ou c'est l'ampli ou ce sont les enceintes, il y a quelque chose à changer. Lui a été plus réservé au début, car la dynamique et le bas-médium sont des éléments sur lequel il se focalise en premier. Mais avec le temps, il a reconnu la fatigue auditive répétée, et il en a fait une allergie. Puis, on a fait les essais croisés suivants:

- Nad 320 BEE + JMR Arpeggione, son beaucoup plus doux, encore sans âme réelle, le grave est "baveux"... contrairement au Nad 302 ancien modèle, pas plus puissant, mais qui donne un bon équilibre (tout ceci avec un rendu un peu terne quand même)
- Nad 320 BEE + Tannoy Monitor: punch, pas de problème de grave, ni d'aigu, très correct, par contre un médium nettement en retrait donnant un son physiologique, toujours plus accepté en général par les auditeurs, mais aussi peu conforme aux sons réels
- Atoll + Tannoy Monitor: écoute correcte, sans plus, toujours un peu physiologique (mais un peu de dureté apparaît)
- Atoll + Petites Biblio B&W: Le son est agréable, supérieur à Nad + B&W, notamment aigus plus présents et filés, belle écoute sans prétention (les B&W sont limités elles-mêmes)
- Plinius + JMR Arpeggione: son charmeur, bon équilibre du spectre, très haut niveau de rendu faisant ressortir l'impression d'une système HDG

Mon frère a finalement changé son ATOLL, il ne reconnaît plus le son qui sort des enceintes, il est aux anges, et l'écoute me plaît également. J'ai maintenant acheté des JMR.

De ceci, ressort qu'il y a bien un son ATOLL (tendance dynamique et bas-médium), un son NAD (doux et filé dans les aigus) lesquels se superposent aux sonorités propres des enceintes, pour faire de bonnes et aussi de moins bonnes associations.

L'association ampli-enceintes (type, puissance) est donc totalement aléatoire pour la majorité d'entre-nous. J'en ai quand même tiré des conclusions du genre, l'ampli doit avoir beaucoup plus de puissance que les enceintes, les ATOLL sont systématiquement "verts", les JMR sont assez difficiles à driver. Je lis que d'autres tirent des "conclusions" à partir de leur propre expérience.

Je comprends très bien ceux qui sont empêtrés avec de tels problèmes, alors leur préoccupation majeure est d'avoir un passe-temps qui les relaxe. Et c'est l'inverse qui se produit.

Maintenant, les constructeurs vont dire: on fait le son qu'on nous demande de faire, certains aiment cette acidité, cete "verdeur", ce bas-médium. D'où l'imbroglio dans ce forum.
Pourtant, si on compare ce son "vert" avec celui d'un instrument de musique, on découvre qu'il n'y a pas une telle acidité dans un son naturel, ni une guitare électrique amplifiée, ni dans une scierie ou une usine de métaux, on ne ressent pas une telle agression même si ces sons dans de telles conditions sont désagréables.

C'est cela que l'on critique... on veut un son naturel.
jbpfrance
 
Messages: 6296
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 27 Oct 2006 11:29

L'IN 200 n'a pas ces problemes (il est meme tres doux), je pense donc qu'ils sont au courant chez atoll ;)
Il est meme tres bon à son niveau de prix face à la concurence.
Sinon les nouvelles JMR ont (et c'est ce qui m'a choqué en premier) un rendement bien plus élevé que les anciennes.
cfc
 
Messages: 1854
Inscription: 25 Mai 2005 0:24
  • offline


Retourner vers Enceintes