Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 19 invités

Toutes les enceintes HiFi

Du progrès!

Message » 04 Mai 2004 15:51

Très beau discours maitre Yoda ! 8)
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Annonce

Message par Google » 04 Mai 2004 15:51

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Mai 2004 16:39

Oui bo discours...
Donc, ça voudrait dire que pour retrouver aujourd'hui des enceintes de conception aussi bonne que ces fameuses premières "studio monitoring"(c ça? je veux dire les enceintes qui ne font pas de compromis), il faut aller chercher dans le THDG, à des prix insondables?
Mais l'intégration domestique, mettant à part le HC, a débutté depuis très longtemps aussi, non?
dofé
 
Messages: 912
Inscription: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974

Message » 04 Mai 2004 17:06

PaRa a écrit:Effectivement, il a été prouvé que les fréquences supérieures à 20 Khz sont percues non pas par les oreilles de façon directe mais par le cerveau.


Si tu as connaissance des études qui prouvent cela, je suis preneur. Je suis notamment très curieux de savoir comment le cerveau perçoit ces ultra-sons "de façon directe", alors qu'il n'a pas de récepteur sensoriel connu pour ces fréquences.
Accessoirement, je suis curieux également de savoir pourquoi on les appelle "ultra-sons" et pourquoi dans la vie courante, on ne les entend effectivement pas (De nombreux appareils utilisent des utra-sons, depuis les sifflets à chien, les sifflets qui se posent à l'avant des voitures pour faire fuir le gibier, jusqu'aux usages technologiques : echographie, nettoyage des bijoux, etc. Si on les entendait ça serait très gênant).

Par ailleurs, on a lu ici par une personne a priori fort sérieuse, qu'on entendait nettement la différence lorsque la limite haute de la bande passante d'un ampli passait de 100 kHz à 300 kHz (soit de 5 fois à 15 fois la limite haute habituellement reconnue de l'oreille humaine. Et de plus, dans des fréquences qu'aucun support, même le SACD, n'est capable de reproduire!). Il y a là un mystère que je m'explique pas.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 04 Mai 2004 18:08

Une fois j'ai vu dans un reportage un afghan qui venait de tuer sa femme car il l'a suspectait de l'avoir trompé (ce qui n'est semble-t-il normal là où le reportage fût tourné).
Il disait, avec un sérieux plutôt comique: "Il est prouvé scientifiquement que le femme est inférieure à l'homme".
Tout ça pour dire combien de fois la science a-t-elle été appelée à la rescousse pour valider des intérets divers...!
Si on ne peut, par quelque moyen que ce soit, percevoir ces fréquences, alors c'est la science sur un coup marketing? (c'est gros quand même là...)
Mais en fait, il suffirait que se soit psychologique pour que finalement nous ayons la possibilité de ressentir la plus infinie des bandes passantes!! ça me va moi... :wink:
dofé
 
Messages: 912
Inscription: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974

Message » 04 Mai 2004 19:27

vincent128 a écrit:
PaRa a écrit:Effectivement, il a été prouvé que les fréquences supérieures à 20 Khz sont percues non pas par les oreilles de façon directe mais par le cerveau.


Si tu as connaissance des études qui prouvent cela, je suis preneur. Je suis notamment très curieux de savoir comment le cerveau perçoit ces ultra-sons "de façon directe", alors qu'il n'a pas de récepteur sensoriel connu pour ces fréquences.
[...]


Il y a bien celle cité ici (qui ne résoud pas le pb du capteur sensoriel)
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... 28&start=0

Mais l'interet du SACD ou du DVD-A n'est pas que dans la reproduction au dessus de 20KHz, loin de là.

cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 04 Mai 2004 19:34

dofé a écrit:Une fois j'ai vu dans un reportage un afghan qui venait de tuer sa femme car il l'a suspectait de l'avoir trompé (ce qui n'est semble-t-il normal là où le reportage fût tourné).
Il disait, avec un sérieux plutôt comique: "Il est prouvé scientifiquement que le femme est inférieure à l'homme".
Tout ça pour dire combien de fois la science a-t-elle été appelée à la rescousse pour valider des intérets divers...!
Si on ne peut, par quelque moyen que ce soit, percevoir ces fréquences, alors c'est la science sur un coup marketing? (c'est gros quand même là...)
Mais en fait, il suffirait que se soit psychologique pour que finalement nous ayons la possibilité de ressentir la plus infinie des bandes passantes!! ça me va moi... :wink:


N'importe quoi :roll:

C'est ici même sur ce forum que j'avais eut un lien vers cet article il y a déjà pas mal de temps, je n'ai plus le lien mais je n'invente rien.

Et bizzarement comment expliques-tu que la haute fréquence crée des dommages au corps humain alors qu'elle est parfaitement imperceptible. Ton Gsm par exemple te balance un rayonement électromagnétique de 4w en plein dans le cerveau et il n'est toujours pas prouvé que ca n'a aucune influence sur celui-ci. ( Je viens de faire mon travail de fin d'études en partie sur le domaine de la HF )

Pourquoi ce que nous ne percevons pas ne nous influencerait-il pas ? Faut voir un peu au delà de ce nos sens directs nous laissent ressentir.
PaRa
 
Messages: 3877
Inscription: 13 Aoû 2002 22:17
Localisation: Belgique / Charleroi
  • offline

Message » 04 Mai 2004 20:17

quoi n'importe quoi ?!
faut aussi essayer d'aller voir au-delà du premier degré... :roll:
dofé
 
Messages: 912
Inscription: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974

Message » 04 Mai 2004 20:18

dofé a écrit:quoi n'importe quoi ?!
faut aussi essayer d'aller voir au-delà du premier degré... :roll:



Meuh c'était une boutade :lol: fais pas cette tête :-)
PaRa
 
Messages: 3877
Inscription: 13 Aoû 2002 22:17
Localisation: Belgique / Charleroi
  • offline

Message » 04 Mai 2004 21:56

oui!
j'étais aussi dans la boutade! :lol:
fo arrêter là les boutades avant de se retrouver dans un ta de bout :D
en plus je suis conscient que ce que j'ai dis, même pour de l'humour, c'était "nimporte quoi..." hi hi
Mais pour revenir sur le SACD, les enregistrements sont parfois si "propres" qu'on en perd un peu en émotion (ex: anna caram)...
Et comme tu dis, les hautes fréquences ça se ressent.
Un ami à moi, qui monte les antennes pour orange (téléphonie), m'a raconté que sur un chantier il a vu lui et son groupe un pigeons littéralement exploser... (il était sérieux).
dofé
 
Messages: 912
Inscription: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974

Message » 04 Mai 2004 22:04

J'ose même pas imaginer ce que j'ai pris comme rayonement pendant mes 3 mois de stages à dépaner une presse qui soude des poches en pvc équipée d'un générateur de 8kw :roll: . A voir comment l'électronique pétait un plomb et que ce n'est toujours pas opérationnel à 100% ...
PaRa
 
Messages: 3877
Inscription: 13 Aoû 2002 22:17
Localisation: Belgique / Charleroi
  • offline

Message » 04 Mai 2004 23:03

Mais pour revenir sur le SACD, les enregistrements sont parfois si "propres" qu'on en perd un peu en émotion


Vieille idée qui voudrait que la perfection enfante la froideur. Ou que la propreté enfante la froideur. En l'occurence, c'est le même concept.

Or, a qualité d'enregistrement égal d'un point de vue esthétique, plus un support sera privé de défauts et plus il y a de chance que l'auditeur sera en prise directe avec l'artiste qui joue.

Le contraire de la froideur ou de la chaleur : la neutralité face au phénomène sonore enregistré.

le SACD est plus neutre que le CD; moins neutre qu'un format qui sera promu dans dix ou vingt ans. La roue tourne et quelques améliorations surviennent.

Maintenant pour des raisons sentimentales on peut identifier un artiste à un son ancien et patiné : c'est ainsi qu'il existe et pas autrement. A tout jamais Kathleen Ferrier c'est un vieux son émouvant. Hélas ! pour nous, elle est morte en 1953. Mais les gens qui l'entendaient en vrai, sans distorsions, sans bruit de fonds, pleuraient en l'écoutant. C'est la raison pour laquelle elle a été enregistrée du reste : pour tenter de capturer cette émotion. Elle l'a été imparfaitement.

Pour en revenir à ton questionnement originel : il est indéniable que la partie émergée de l'Iceberg, les matériels qui sont à notre disposition donc, témoignent de grands progrès dans la réalisation de choses connues pour certaines depuis longtemps.

Si l'on prend les bons produits, oublions les mauvais, ils ne servent à rien pour la démonstration. Il est certain que de nos jours les HP ont fait de très grands progrès dans le sens que leurs performances d'aujourd'hui permettent de fabriquer des enceintes qui ont une plus grande bande passante à encombrement très très nettement inférieur. Des enceintes plus fidèles pour un prix moindre.

Cependant, le revers de la médaille c'est qu'on a rabotté le rendement des enceintes pour aligner le médium et l'aigu sur les performances dans le grave d'un petit HP... alors il a fallu des amplis plus puissants pour alimenter des petites enceintes !

L'autre revers de la médaille serait qu'on a abandonné des techniques couteuses pour les membranes car il faut faire vite et en grande quantité : le marché est plus grand qu'il y a 50 ans !

Et que certains constructeurs abandonnent un peu vite des lois toute simples comme celle des 400 000 dont parle Laurent V. Dommage !

Pas trop d'accord avec LaurentV, en revanche, pour le vynile, le CD, le SACD.
La lecture du Vynile a connu son apogée très rapidement et l'on ne compte plus les bras hypersophistiqués et performants fabriqués dans les années 60 : bras Decca Unipivot, bras charlin, dont certains étaient des pièces d'horlogerie qui ne pourrraient plus être produits à un prix décent de nos jours. Idem des platines en tant que moteur et plateau tournant. Idem aussi des cellules ! Depuis le début des années 80 : aucun progrès patent de ce point de vue là. Faut remonter au millieu des années 70 pour qu'on invente une nouvelle taille de diamants qui avait un meilleur contact avec le sillon. La stéréo remontait à quinze ans !

Pour le CD c'est un peu pareil, il n'a pas fallu dix ans. Il a juste fallu dix ans pour démocratiser la plus haute qualité possible en CD. Avant que les prix ne s'envolent de nouveau pour des raisons parfois obscures !

Le SACD s'est différent, la technique est mature, car elle n'est que l'amélioration du CD ! Toutes les techniques mises en oeuvre découlent du CD, du delta sygma utilisé pour coder ou décoder le numérique par certains fondeurs de puce. On est passé du 1 bit suréchantillonné 4 fois en 176 Khz à du 1 bit suréchatillonné à 2,1 mgHz. Et il y a des platines SACD meilleures que d'autres depuis qu'il y en a au moins deux sur le marché ! Soit depuis le début. Et de ces deux premières, la SCD 1 tenait la dragée haute aux modèles moins chers produits dans les mois qui ont suivis et la tient encore face à des plus récentes !

Les fréquences aiguës ? Sincèrement, on se fiche un peu qu'une enceinte reproduise ou pas le 50 kHZ. On se fiche aussi en fait que micros et magnétos puissent l'enregistrer : vu ce qu'il y a enregistrer :-?

Ce qui compte c'est quand un tweeter, un micro, un support sont capables de stocker cette fréquence de 0dB à - 120 dB sans déformation... on est alors certain que le 20 KHz et plus encore le 15 Khz et plus encore le 10 Khz seront restitués sans problèmes de phases ou de déformations bien audibles eux à ces fréquences...

Pareil pour les amplis : un ampli qui chute après 20 Khz ne reproduit pas le 20 Khz de façon plausible. Un ampli qui monte à 100 Khz de façon parfaite le sera à 20... mais pour qu'il monte parfaitement à 100 KHz il faut qu'il monte à 200 Khz. :wink:


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Mai 2004 7:53

Bon! à ce stade je suis déjà très content d'avoir éditer ce post!
car j'apprends pleins de trucs! même si cela a déjà été traité mainte fois sur ce forum.
Je me rends compte que je ne comprends pas trop ce que tu dis sur les fréquences aigues... je manque douloureusement de notions plus pointues.
Mais petit à petit le pigeon fait son nid :lol:
Pour l'exemple du SACD, l'enregistrement est certes de qualité supérieure au CD, personne ne peut revenir là-dessus. Seulement la chanteuse, si elle fait passer de l'émotion en live, c'est aussi en partie grâce à tous les petits détails réels et vivants qui font l'ambiance de l'endroit.
Et quel système moyen de gamme permet de ressentir la présence des artistes et la vraie force du rendu des instruments de musiques?
Donc, on ne revient toujours un peu à là, pour les sytèmes qui ne sont pas très HDG, on privilégiera toujours quelques critères au détriment des autres...
ça fait un peu une boucle: si on a pas les moyens pour quelque chose de très bonne qualité aujourd'hui, et il faut y mettre le prix, il fallait peut-être y mettre un peu moins il y à plusieurs années: donc, investir dans une bonne paire d'enceintes agées (mais qui tiennent le coup!) au niveau d'un prix moyen de gamme d'aujourd'hui, reste pertinent car permet de recevoir, par surprise, un "surlecutage"... (qu'une enceinte d'aujourd'hui, dans le même budget, ne permet plus)
:wink:
Bon, je n'affirme rien là, hein, je continue à chercher à mon niveau, en essayant de rebondir sur ce qu'on me dit... c'est encore qu'une "question" finalement.
dofé
 
Messages: 912
Inscription: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974

Message » 05 Mai 2004 9:47

dofé a écrit:Donc, ça voudrait dire que pour retrouver aujourd'hui des enceintes de conception aussi bonne que ces fameuses premières "studio monitoring"(c ça? je veux dire les enceintes qui ne font pas de compromis), il faut aller chercher dans le THDG, à des prix insondables?
Mais l'intégration domestique, mettant à part le HC, a débutté depuis très longtemps aussi, non?


Non, il reste quand même des constructeurs qui fabriquent de vraies encientes hifi, c-a-d des concepteurs qui utilisent encore les règles de base pour fabriquer des enceintes.
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline

Message » 05 Mai 2004 11:24

Tu connais quelques modèles?
ça va être du type mulidine, JMR, confluence...?
des artisans avant d'être des chaînes?
Mais tu parles bien dans une gamme de prix tout public?
dofé
 
Messages: 912
Inscription: 08 Aoû 2003 13:06
Localisation: 974

Message » 05 Mai 2004 11:43

Dofé, que considères tu comme un prix grand public ?
500€
1000€
1500 €
LaurentV
 
Messages: 11729
Inscription: 04 Mar 2002 2:00
Localisation: du coté de Versailles
  • offline


Retourner vers Enceintes