Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: fredoamigo et 32 invités

Toutes les enceintes HiFi

Duntech Sovereign : CR inside

Message » 13 Fév 2007 11:00

Bonjour !

J'aimerais avoir quelques retour sur cette marque Australienne dont on n'entends pratiquement jamais parler par chez nous.

L'ancien propriétaire de mon ensemble Spectral m'a dit qu'il avait eu l'occasion d'écouter cet ensemble sur les modèles "Princess" de la marque en question, c'était d'aprés lui divin.

Lien ves le site constructeur :
http://www.duntech.com.au/

Les modèles Princess sont es jolis bébés de 1m80, 5 HP (deux grraves, deux medium, un tweeter).


Quelqu'un a-t-il déjà fait l'expérience de cette marque ?
Quelqu'un a-t-il déjà vu/lu quelque chose à propos de Duntech ?
Quelqu'un sait-il si cette marque est distribuée en France, et si oui par qui ?

Merci :P
Dernière édition par Wenceslass le 20 Mar 2007 14:45, édité 1 fois.
Wenceslass
 
Messages: 343
Inscription: 07 Avr 2005 19:58
Localisation: Chinon 37
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Fév 2007 11:00

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Fév 2007 13:05

J'avais aussi écouté des Duntech, il me semble que c'était les Sovereign, lors d'un salon de l'Emotion Musicale à Lyon (cela doit bien faire une quinzaine d'année, peut-être plus) et j'avais trouvé l'écoute remarquable, précise, claire, nuancée, sans une once de distorsion.

Cela fait partie pour moi des quelques écoutes de qualité qui me restent en mémoire et il n'y en a pas beaucoup

Pierre
Pure classe A
 
Messages: 252
Inscription: 10 Mar 2004 15:05
Localisation: Lyon
  • online

Message » 13 Fév 2007 13:17

Merci pour ce témoignage :P

Les Sovereign sont le haut de gamme du constructeur, à mon avis d'un tarif inaccessible pour moi :-?

Ce sont de grandes colonnes de pret de 2 mètres de haut, pourvue il me semble 7 HP.

Ton écoute remonte à 15ans, c'est beaucoup, mais te souviens(tu éventuellement tu type d'électronique utilisée sur ces modèles ?
Wenceslass
 
Messages: 343
Inscription: 07 Avr 2005 19:58
Localisation: Chinon 37
  • offline

Message » 13 Fév 2007 13:32

Non je ne me souviens pas le système d'amplification. Je me souviens par contre que la source était du Microméga TRIO et que Daniel Schaer en personne présentait son enregistreur de CD, un des premiers au monde qui coutaît une fortune, environ 30000 francs… Quand on y pense cela fait rire. En fait cela doit faire plus de 15 ans.

Pierre
Pure classe A
 
Messages: 252
Inscription: 10 Mar 2004 15:05
Localisation: Lyon
  • online

Message » 14 Fév 2007 0:03

Salut à tous deux,

je croyais la marque Duntech disparue depuis quelques années ?!

Il me semblait aussi que son ingénieur John Dunlavy avait par la suite fondée la marque qui portait son nom dans le Colorado et qui est elle aussi disparue depuis.

J'avais écouté presque toute la gamme:
les SC1, 2, 3, 4, et 4 Sygma, seules les 5 et 6 m'avaient échappées...
en France et en Italie avec divers amplificateurs
Spectral, Goldmund, Levinson, Revar.
J'avais bien aimé les 4 et 4 Sygma qui étaient de hautes colonnes 3 voies 5 hp en d'Appolito, des hp Vifa si je me souviens bien (ça vous rappelle rien ?)
Dunlavy mettait un point d'honneur à avoir une réponse impulsionnelle fulgurante et une courbe d'impédance très régulière.

Mais malheureusement je n'en sais pas plus.

Au sujet des Duntech Sovereign, il me semble qu'à l'époque des joyeux drilles s'étaient exercés à lui adjoindre un tweeter supplémentaire car elle pêchait un peu dans l'aigu.

Voilà, si j'en sais plus je vous fait signe.

@ + :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 14 Fév 2007 9:28

Voila des nouvelles !!

Alors comme ça la marque aurait disparue corps et bien :o

Bon bon bon, je vais essayé de trouvé des renseignements la dessus, en tout cas merci pour cette info !! :P

PS : les écoutes que tu a fait remontent à longtemps ?
Wenceslass
 
Messages: 343
Inscription: 07 Avr 2005 19:58
Localisation: Chinon 37
  • offline

Message » 14 Fév 2007 11:58

Salut Wenceslass,

je suis en effet très surpris de voir qu'il y a encore un site car j'étais persuadé que la marque avait bel et bien disparu.
A moins qu'elle ne soit réapparue récemment en exhumant quelques produits réactualisés, ce qui est encore possible.

En tous cas les enceintes Dunlavy (qui avaient exactement la même tronche), je les ai écoutées il y a pas mal de temps, c'est au moment où je cherchais à remplacer mes Wilson,
je dirais entre 7 et 9 ans, mais je pourrai essayer de préciser ça.

Une fois en Italie chez l'importateur Audio Graffity,
des SC4 avec derrière une full Spectral
converto, DMC 20, blocs monos 360.
Belle écoute avec une belle dynamique, manquant un poil de grave et de transparence à mon gout mais en Italie ces enceintes coûtaient dans les 70000 francs (82000 en France par comparaison) donc vraiment pas chères par rapport à la concurrence (même si je les trouvais un peu en retrait justement).

Une autre fois les SC4 Sygma (une version légèrement améliorée de la SC4 de base, avec théoriquement un meilleur grave),
écoutées chez Port Royal Audio avec lecture et conversion Levinson (36 et 37),
préamp Goldmund Mimesis 27 et amplis Mimesis 9.5 (car à l'époque j'avais un 2+ et un 9, donc pour se rapprocher de ce que j'avais chez moi)
et alternativement un Levinson 334 (véritable fiasco, il ne tennait absolument pas l'enceinte et le grave bavait atrocement)
et un ampli Revar 100 w. stéréo qui à mon grand étonnement était celui des 3 qui donnait les meilleurs résultats.
Une belle écoute là aussi mais qui ne m'avait pas totalement convaincu, en tous cas pas assez pour sortir 108000 francs, même si Bernard Renaud (très sympa au demeurant) m'avait proposé une belle reprise sur mes Wilson, mais je n'avais pas finalement donné suite.

Voilà pour mon experience,
tiens moi au courant si tu en sais davantage et vois pour peut-être essayer d'écouter une Dunlavy SC4 par exemple,
j'avais vu des petites annonces dans les revues il n'y a pas si longtemps que ça.
Je crois que les hp qu'ils montaient étaient généralement des Vifa standard mais donc la marque a elle bien disparu, à garder à l'ésprit pour un éventuel achat.

@ + :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 15 Fév 2007 9:58

Bien bien bien... instructif !!

Les modèles dont tu parle, rien à voir avec les modèles Princess, Marquis ou Sovereign ?

Sinon, sur le sit, il y a une adresse mail, j'ai envoyé un message (genre "Est-ce que vous existez vraiment ???"), on verra bien si j'ai une réponse :P
Wenceslass
 
Messages: 343
Inscription: 07 Avr 2005 19:58
Localisation: Chinon 37
  • offline

Message » 15 Fév 2007 11:22

Ben les Princess Marquis et Sovereign sont en fait les anciens modèles du même concepteur,
John Dunlavy, du temps de Duntech,
mais attention, ce sont des modèles donc vraiment anciens ces trois là, et je ne sais pas du tout ce qu'il y a comme hp, ce qu'ils donneraient aujourd'hui à l'écoute, s'ils sont encore éventuellement réparables et à quel prix ça peut se toucher,
et pour tout dire si ça vaut vraiment encore le coup !

Attention aux écoutes qui avaient tant plu à une époque et qui déçoivent tant quand on les refait quelques années plus tard.

Pour ce qui est des Sovereign, il me semble que pour les faire fonctionner correctement il fallait à l'époque énormément de puissance.

@ + :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 15 Fév 2007 17:02

Je pense que les Duntech et les Dunlavy sont en gros les mêmes produits ou vraiment très voisins,
la SC 6 serait l'équivalent de la Sovereign par éxemple,
tu verras, si tu en as des photos c'est éxactement la même tête.

@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 19 Fév 2007 9:45

Bonjour bonjour !!

Et bien apparemment duntech ça existe encore : j'ai reçut une réponse à mon email !

J'avais demandé s'il y avait un distributeur en France ou en Europe, voila la réponse :

Hello

Unfortunately we do not have any dealer in France or Europe at the moment but we are talking to shop in France and when we release our new monitor we will appoint a new dealer network in France and Europe. The new monitor is the DSM-15 and it should be posted on our website within the next 2 weeks.

Please look at our website soon and we hope to hear from you again.

Regards

Kiat


Donc, on dirait bien qu'il y a encore du monde en Australie chez Duntech :P Reste qu'il m'apparait trés compliqué de trouver à écouter quelque chose ! :-?
Wenceslass
 
Messages: 343
Inscription: 07 Avr 2005 19:58
Localisation: Chinon 37
  • offline

Message » 19 Fév 2007 13:02

Salut Wenceslass,

merci pour l'info,
donc affaire à suivre.

@ + :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 20 Mar 2007 13:13

Des nouvelles !!

Duntech m'a envoyé des photos de leurs nouveaux modèles d'enceintes (type biblio) !!

Sinon, j'ai écouté ce week end des Sovereign....

Voici un rapide CR :



*** Générique, roulement de tambour ***

Pam pam pam pam... papapapam pam pam pam... pam pam pam paaaaamm....

Image



"Il y a bien longtemps, dans un auditorium lointain, trés lointain...."


J'ai VU et ECOUTE les Duntech Sovereign !!



J'ai VU les Sovereign!!


Je les ai vu le dimanche soir (18/02/2007) vers 20h00. Le choc :o Elles sont superbes !!

Je met de nouveau une des photos précédentes :

Image

Ceci dit, elles s'accordent bien avec ma carure :mdr:

Bien que massive, leur belle finition les rends assez élagantes. De face, elles sont assez fines.

La structure du baffle support, avec les décalages et les différents niveaux d'amortisements en mousse montre tout le sérieux de la conception.

Le bornier est lui aussi impressionant.

Monsieur L. m'a indiqué que le filtre était énorme. Il s'étend derrière le bornier, sur toute la largeur et la profondeur de l'enceinte :o

Monsieur L. m'a procuré le manuel de ce modèle. Etonnant ! Il fait 50 pages et tout en anglais !! Il est plein d'explications sur la conception et les choix techniques du concepteur (Dunlavy) ainsi que de nombreux schéma (la plupart fait à main levé !!), diagramme, etc... On trouve par exemple un schéma de placement "idéal" dans une pièce de... 30 mètres carrés. Vraiment passionant !



J'ai ECOUTE les Sovereign!!


L'écoute a suivit le lendemain, chez un client de Monsieur L., trés sympathique. Les enceintes n'était pas tout à fait les même : c'était le modèle juste avant, en fait identique, sauf au niveau du filtre qui a été retravaillé pour les Sovereign 2001.

La pièce était étonnante ! En longeur, avec tout de même une grande ouverture sur le côté. En voici un schéma :

Image

Comme vous le voyez : peu d'espace entre les enceintes qui sont "engoncées" entre les murs, trés proches du mur du fond, et un éloignement important. Par contre, peu d'échos parasites !

L'électronique était vraiment belle : deux monstrueux blocs de puissance Cello couplés à un préampli de la même marque, un Drive Pure avec un convertisseur Mark Levinson et une platine vynile haut de gamme dont je n'ai pas noté la référence.

La liste d'écoute était similaire à mes dernieres écoutes :

Les disques utilisés pendant l'écoute :
  • Vivaldi : Tito Manlio
  • Serge Gainsbourg
  • Supertramp
  • Peer Gynt, enregistrement de 1987, par Neeme Jarvi
  • Ray charles
  • Live "Came so far for beauty : an evening of leonard cohen songs", divers artistes qui interprétent des chansons de L. Cohen en live
  • Nina Simone
  • Bolivian Baroque
  • Madeleine Peyroux : careless love
  • La Folia (Jordi Savall) chez Aliavox
  • Christian Mc Bride : Gettin To It
  • Le Sacre du Printemps par Esa-Pekka Salonen (2006)
  • Ben Harper
  • Rebecca Pidgeon
  • Simon & Garfunkel
  • Musica Nuda
  • Vivaldi : Suonata à violoncello solo, Brunot Cocset, les basses réunies
  • Bullit
L'écoute a débuté à un niveau assez bas, avec pas mal de classique, quelques voies.

On a ensuite monté le voume, jusqu'à atteindre des niveau réalistes !! :langue:

La première chose qui m'a frappé : l'équilibre !! L'équilibre entre les registres ! Le grand naturel de la restitution. Absolument pas démonstratif, tout est dans la transparence. Et quelle élégance !! A aucun moment on n'a le sentiment d'une "grosse enceinte" qui hypertrophie tout.

Si l'enregistrement est subtil, léger, confidentiel, l'écoute est de même.

Si l'enregistrement fait exploser une masse orchestrale, on est au concert.



Voici le CR détaillé :

ECOUTE
  • Marque : DUNTECH
  • Modèle : SOVEREIGN
  • Prix public : 175 000 FRANCS EN 1996
  • Lieu d'écoute : Particulier
CONTEXTE
  • Source : Drive "Pure" + Convertisseur Mark Levinson
  • Ampli : Préampli Cello + 2 blocs mono Cello
  • Pièce : 28 m carré, avec une forme un peu étonnante, voir le plan ci-joind
  • Disques : La liste habituelle, voir détails ci-dessus
IMAGE
  • Largeur : Les Sovereign sont à l'étroit dans cette pièce ! Il leur manque un bon mètre d'espacement pour avoir une image bien dévellopée. Reste que la scène s'étend bien en largeur au dela des murs. Même si la pièce n'est pas large, on n'a pas l'impression d'une image "etriquée".
  • Hauteur : Assez étonnant ! Les tweeter sont placés relativement bas (au milieu de l'enceinte, donc vers 95 cm du sol), mais l'image est bien dévellopés en hauteur, et les interprètes sont là où ils faut. C'est-à-dire que Ben Harper n'est pas un nabot d'un metre 20, et il ne fait pas non plus 6 mètres de haut avec une bouche d'un metre de large, comme on pourrais le craindre en voyant les Duntech pour la première fois... L'éloignement important par rapport aux enceintes doit faciliter la formation de cette image.
  • Profondeur : Normale, bien étalée, placée très naturellement.
  • Stabilité : Rien à dire, ça ne bouge pas, même quand la dynamique explose !
  • Précision : Tout est à sa place, la focalisation est précise, mais on sent tout de même que cela mériterait de respirer un peu plus en largeur !
TIMBRES
  • Matière : Elle est indéniable. On ressent chaque instrument…
  • Justesse : Les timbres sont d'une crédibilité étonnante. Le grand équilibre et le naturel de la restitution ainsi que la vivacité de l'ensemble restitue des timbres d'une grande justesse.
  • Voix : Assez épatant ! Je penses que les medium à dôme sont assez exceptionnels. J'ai vraiment frissoné sur Tito Manlio, et Ben Harper était vraiment présent et surtout, il ne gueule JAMAIS, même quand on pousse le son !! Madeleine peyroux : très beau rendu, toute la suavité (suavitude ? suavite ?) et la subtilité délicate de sa voix est rendu avec précision et... naturel. J'ai l'impression que la chanteuse est beaucoup plus "détendue", plus calme.
REGISTRES
  • Aigu : Délicat. Absolument pas mis en avant. C'est précis, calme, jamais agressif. Moins "pimpant" que sur des 802D par exemple. Attention, je ne dis pas que les 802D sont portée sur l'aigu !! Je veut juste dire que les Duntech sont plus… discrète à ce niveau, on ne remarque pas l'aigu des les premières note comme sur les 802D.
  • Médium : Assez exceptionnel ! Les voix sont fabuleusement rendue, ce registre est dynamique, subtil, mais surtout, il n'est pas mis en avant. L'intégration avec le reste se fait tout naturellement.
  • Grave : Quelle beauté !! A voir les monstres, on s'attendrait à quelque chose d'assez violent. Pas du tout. Cela descend très bas, mais c'est toujours propre et élégant. Très vif, ample, voir très puissant quand il le faut, mais jamais trop !! Et surtout, ce registre ne viens jamais polluer le reste. Au contraire, sa précision, sa richesse de timbres (ralala, les contrebasses de Christian Mc Bride !!!), son élégance, tout cela s'intègre parfaitement au reste, mettant en relief toute la restitution !! Et la Nuit sur le Mont Chauve de Esa-Pekka Salonen !!! Et le sacre du printemps !! Quelle assise ! Quel rendu des masses orchestrales, jamais brouillon ou ronflant, et malgrés l'étroitesse de la pièce et leur placement prés des murs !! La charge close est salvatrice à ce niveau. Ce choix de conception apparait judicieux car il apporte une certaine facilité de placement de l'enceinte, une grande propreté, et le volume ahurissant de la caisse couplée aux 2 30cm et aux 2 17cm (pour le haut grave) garantit tout de même un niveau de grave réaliste.
  • Homogénéité : A ben là chapeau bravo rien à dire. Quel équilibre !! C'est ce qui m'a le plus frappé lors de cette écoute. Aucun registre ne prends le pas sur les autres, tout est à sa place, il n'y a aucun volonté de donner tel ou tel caractère à l'enceinte en mettant en relief le haut medium, ou en insistant sur le ciselé de l'aigu par exemple ou l'ampleur des graves. Tout se marie à la perfection !! C'est une optique de conception qui n'est pas si courante mais qui me conviens parfaitement.
IMPRESSIONS GENERALES
  • Dynamique : Réponse impulsionnelle fulgurante, ça claque quand il le faut, dans le grave, dans le médium, dans l'aigu, partout. L'écoute n'est absolument pas ennuyeuse. Sur School de supertramp, ou sur Ben Harper ou Bullit, ça percute, ça swing, c'est vivant !!
  • Confort : Formidable !! Tout est tellement équilibré et naturel qu'on ne ressent aucune fatigue, aucun gêne, même quand on ne s'entends plus parler.
  • Emotion : C'est bien l'essentiel d'un système hifi, et c'est réussit ! J'ai vibré sur Tito Manlio, sur Harper, sur Gainsbourg, bref, sur tout. African Flashback a été particulièrement envoutant. Bref, j'aurais voulut rester toute la journée !!
CONCLUSION
  • Il y a quelques mois, j'ai commencé à changé d'optique dans ma recherche de musicalité. J'ai commencé à fuir les sytèmes colorés - même si beaucoup sont très musicaux et particulièrement agréables - pour m'orienter vers le naturel, la transparence, la neutralité. L'ensemble Spectral s'inscrit dans cette optique et m'a ouvert la voie. Les Duntech Sovereign en sont le prolongement... Je suis véritablement conquis. On oubli trés rapidement qu'on écoute des enceintes, on ferme les yeux et on se laisse partir... Cette neutralité et ce naturel leur donne une polyvalence inouïe, on apprécie chaque enregistrement dans toute sa subtilité, sa personnalité, sa couleur. Pour paraphraser un ingénieur du son cité sur ce forum par jmp (ou chess ?) : "Ecouter, sur un système neutre, des enregistrements colorés...". Je comprends mieux maintenant pourquoi cette enceinte se retrouve dans plusieurs studios...
  • Je remercie beaucoup le Monsieur qui m'a très aimablement réçut.



Voila.

J'ai le sentiment que ma quête de nouvelles enceintes touche à sa fin. :tongue:

Cette Sovereign est tellement devant tout ce que j'ai écouté...

Par rapport aux 802D, elles n'ont pas à rougir. Bien au contraire. Elles sont toutes les deux dans une optique de restitution similaire, mais la Sovereign va plus loin en poussant à fond la carte de l'équilibre et du naturel.
Wenceslass
 
Messages: 343
Inscription: 07 Avr 2005 19:58
Localisation: Chinon 37
  • offline

Message » 20 Mar 2007 14:13

Super Wenceslass, très beau cr (ainsi que celui des 802)
quels étaient les blocs Cello :
des Duett 350 bridgés ?
des Encore 150 monos ?
des Performance 2 ?

@ +
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 20 Mar 2007 14:44

Merci :P

Je ne sais pas la référence exact des électronique, je vais demandé !

On me l'a dit mais j'ai oublié :oops:

Sinon, toi qui a eu l'occasion d'écouter les Sovereign à un temps que les moins de vingts ans ne peuvent pas connaitre, mes impressions te semblent-elles correspondre à tes souvenirs ? Et le rapport aux 802D ?

Merci :P
Wenceslass
 
Messages: 343
Inscription: 07 Avr 2005 19:58
Localisation: Chinon 37
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message