Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 23 invités

Toutes les enceintes HiFi

dynaudio 52 se

Message » 13 Juin 2004 14:09

je voudrais savoir si les 52 se sont comparables aux dynaudio gemini en kit;est ce que une fait plus de grave que l'autre?laquelle a les plus beau timbres?
Rodo2
 
Messages: 237
Inscription: 15 Déc 2003 20:14
Localisation: 84
  • offline

Annonce

Message par Google » 13 Juin 2004 14:09

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Juin 2004 15:13

y a vraiment personne pour repondre?
Rodo2
 
Messages: 237
Inscription: 15 Déc 2003 20:14
Localisation: 84
  • offline

Message » 13 Juin 2004 15:54

merci de ta reponse,mais tu peux me dire pour les timbres et si le grave est mieux avec 2 15cm plutot qu'un 17?
Rodo2
 
Messages: 237
Inscription: 15 Déc 2003 20:14
Localisation: 84
  • offline

Message » 13 Juin 2004 16:07

j'aurais egalement voulu savoir aussi si on pouvait les comparer a des chorus 707 s malgres la difference de prix
Rodo2
 
Messages: 237
Inscription: 15 Déc 2003 20:14
Localisation: 84
  • offline

Message » 13 Juin 2004 16:11

François H. a écrit:La 52 SE est un peu plus " vivante " à l'écoute, decend un poil mieux dans le grave, mais la Gemini pousse très fort et a plus l'impact dans le bas, mais à condition que l'ampli suive !!! :o

:wink:
merci de ta reponse.donc la 52se,plus facile a alimenter!et pour les timbres,qu'en est il?
Rodo2
 
Messages: 237
Inscription: 15 Déc 2003 20:14
Localisation: 84
  • offline

Message » 13 Juin 2004 16:22

François H. a écrit:Un tout autre genre de son, les Chorus... moins bien d'après moi... :wink:
qu'est que tu appelles un autre genre de son?moi ce que veux savoir,est ce que çà vaut le coup d'y mettre 2 fois le prix par rapport aux 52se?
Rodo2
 
Messages: 237
Inscription: 15 Déc 2003 20:14
Localisation: 84
  • offline

Message » 21 Juin 2004 10:21

Mon sentiment sur ces enceintes.

Comme j'ai une de mes enceintes en réparation, mon revendeur m'a gentiment prêté des Pierre-Etienne Leon Quattro (petites biblios). Vous allez me dire "Quel est le rapport avec la choucroute ?"

J'y vien, j'y viens...

Au bout de 2 jours, n'y tenant plus et ne pouvant plus supporter ces enceintes, j'appelle mon revendeur et lui demande ce qu'il a d'autre à me prêter.
ça tombe bien, il vient de recevoir les Dynaudio 52 SE, toutes neuves donc pas rôdées mais c'est pas grave ; j'y dis "allez, zou, fais péter".

Aussitôt dit, aussitôt fait et voilà ces petites merveilles installées dans mon bordélique salon, fixées aux pieds des nautilus avec du Blue-Tack :

Image


Stéphane de Connexion a pris soin de les faire tourner quelques heures avec le CD de JMR pour les rôder.

Bon ben il faut pas des heures pour se rendre compte des formidables qualités de ces enceintes à commencer par l'homogénéité et la cohérence qui faisaient cruellement défaut aux PEL.

Le grave est profond mais sa dynamique est un peu tassée, j'attribue ça à la trop courte période de rodage tout en sachant que ça n'est pas le point fort des Dynaudio.

L'aigu est superbe comme toujours avec Dynaudio : riche, suffisamment détaillé, doux.

Il y a un sentiment de matière, de son enveloppant très agréable sur le dernier album de Diana Krall ; a mon avis c'est en parti dû à une petite rondeur de l'enceinte dans le médium.

de l'utilisation des bouchons pour évent :

sur les 52SE, l'évent se trouve à l'arrière, ça peut être gênant si on met les enceintes trop près du mur. Chez moi l'arrière des Dynaudio est à 60 cms du mur.

les bouchons ont un impact important sur le son, j'ai fait le test sur 2 disques :

- sur l'un des disques (Ronnie Laws - sax baryton, batterie, piano), l'utilisation des bouchons a fortement écourté le grave et supprimé beaucoup de vie à l'enregistrement => pas bon
- sur l'autre (différents thèmes de la Folia par Jordi Savall chez Aliavox), les bouchons ont permis de neutraliser certaines réverbérations qui me gênaient d'où une écoute beaucoup plus propre => bon

Voilà des enceintes qui procurent un grand plaisir d'écoute, qui ne fatiguent pas. Même si je les ai bien dépucelées à coup de NAP135 :P un rôdage plus long laisserait entrevoir d'autres qualités.

Les Quattro sont larguées ; elles ont tout de même une qualité ces PEL, c'est leur grave profond (vu la taille du HP) et tendu. Mais que le médium/aigu est pauvre et dur :(

D'autres photos :

Image

Image

Image

Image

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message