Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: fstoulouse et 37 invités

Toutes les enceintes HiFi

Dynaudio + ICOS je comprends pas...

Message » 20 Juil 2005 15:39

haskil a écrit:
Peregolese a écrit:
jeanpascalg a écrit:Une dynaudio fait 86dB et son impédance est très basse.
Que du bonheur :mdr: !
ps: pour les T2.5 c'est Bphil qui a raison, très raison!!! :wink:


Très basse ? Hum ! C'est quoi une impédance très basse ?

Alain :wink:


Les Dynaudio cumulent hélas les inconvénients dans le grave-médium : non
contentes d'avoir un rendement effectif faible et une impédance le plus
souvent proche de 4 ohms, ce qui n'est déjà pas un cadeau au départ pour les
amplis associés, elles utilisent des boomers dotés de bobines de très grand
diamètre ( 75 mm !! ) et de membranes lourdes et inertes, ce qui nécessite
par conséquent de véritables " postes à souder " pour les faire
fonctionner... Si l'on cherche en plus un ampli qui soit réellement
musical, en plus d'être très puissant, on aboutit à une addition délirante
en amplification pour faire fonctionner ces " gouffres à watts ". Alors que
des boomers plus faciles à emmener nécessiteront des amplis bien moins
puissants, et souvent infiniment plus musicaux, ce qui réduit
considérablement l'addition globale et permet avec la différence de se payer
une excellente source par exemple, ce qui sera tout bénéf' au final !!

Par contre, les tweeters Dynaudio sont exceptionnels et de nombreux
constructeurs futés les utilisent avec succès couplés à des boomers-médiums
beaucoup plus faciles à driver que les boomers-médiums Dynaudio !!
Peregolese
 
Messages: 2175
Inscription: 28 Fév 2003 23:57
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Juil 2005 15:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Juil 2005 1:37

haskil a écrit:Très basse ? Hum ! C'est quoi une impédance très basse ?

Mais elles ont en commun le fait que leur impédance est régulière car le constructeur le veut ainsi...



cette impédance régulière est la cause des problèmes tout comme une thiel. une enceinte qui monte à 20 ohm d'impédance est bien plus facile.

un enceinte qui reste à 4 ohm est difficile en dessous c'est pire évidemment.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 21 Juil 2005 1:41

Peregolese a écrit:Les Dynaudio cumulent hélas les inconvénients dans le grave-médium : non
contentes d'avoir un rendement effectif faible et une impédance le plus
souvent proche de 4 ohms, ce qui n'est déjà pas un cadeau au départ pour les
amplis associés, elles utilisent des boomers dotés de bobines de très grand
diamètre ( 75 mm !! ) et de membranes lourdes et inertes, ce qui nécessite
par conséquent de véritables " postes à souder " pour les faire
fonctionner...

Si l'on cherche en plus un ampli qui soit réellement
musical, en plus d'être très puissant, on aboutit à une addition délirante
en amplification pour faire fonctionner ces " gouffres à watts ".


parfaitement d'accord avec toi et pourtant on ne cesse ici de conseiller ces enceintes. Les revues adorent normal elles utilisent des usines à courant pour les faire marcher.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Dynaudio et EDF

Message » 21 Juil 2005 8:44

Bonjour,

je lis le forum sur les Dyn avec beaucoup d'intérêt, étant propriétaire de Dyn et sans doute futur propriétaire de Dyn de Thiel ou de Proc.

Bizarre, les enceintes que j'aime sont toutes atteintes du syndrome du bas rendement (je veux dire en dessous de 90db).

De ma modeste expérience, il est exact que les Dyn (les miennes en tout cas 52se) fonctionnent mieux avec des amplis capables de délivrer du courant mais 2 remarques:

- je l'es ai entendu avec le petit Melody SP3 qui n'est pas un orgre de puissance et le résultat était déjà bon
- leur niveau d'impédance est bas mais dans je ne sais plus quel essai lu sur le net, on pouvait constater d'une part que le niveau réel s'établissait plutôt à 5,6 ohm qu'à 4 et que surtout la courbe ne plongeait pas vers les enfers et restait plate.

Dernière petite chose, à voir les config sur les posts précédents, y compris dans ceux où l'on regrette des rendements faibles sur les Dyn, je vois des enceintes dont le rendement est loin d'être la caractéristique principale. :lol:
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 22 Juil 2005 0:38

dgohyeres a écrit:Dernière petite chose, à voir les config sur les posts précédents, y compris dans ceux où l'on regrette des rendements faibles sur les Dyn, je vois des enceintes dont le rendement est loin d'être la caractéristique principale. :lol:


Oui mais comme il a été dit plus haut la lourdeur des membranes n'arrange pas les choses.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 22 Juil 2005 11:26

jeanpascalg a écrit:
haskil a écrit:Très basse ? Hum ! C'est quoi une impédance très basse ?

Mais elles ont en commun le fait que leur impédance est régulière car le constructeur le veut ainsi...



cette impédance régulière est la cause des problèmes tout comme une thiel. une enceinte qui monte à 20 ohm d'impédance est bien plus facile.

un enceinte qui reste à 4 ohm est difficile, en dessous c'est pire évidemment.


Jeanpascal : une impédance régulière représente une charge plus facile pour un amplificateur qu'une impédance torturée qui joue les montagnes russes.

Il faut en outre toujours regarder la courbe de phase en regard de la courbe d'impédance.

Si les deux sont régulières : l'enceinte ne présente pas de problèmes pour l'amplificateur s'il accepte de fonctionner en regardant 4 ohms.

Si la courbe d'impédance et la courbe de phase sont tourmentées : l'enceinte présente un problème pour l'amplificateur qui l'alimente.
Il suffit de voir comment d'effondrent certains amplificateurs quand ils sont mesurés en puissance sur une impédance de 4 ohms avec un déphasage de 60° dans le grave... et même sous 8 ohms, pour certains, dans les même conditions de déphasage.

Si seulement, les revues de hifi faisait cette mesure, on trierait vite fait les amplificateurs sur le chapitre de leur puissance réelle utilisable avec des enceintes complexes à alimenter.


La seule exigence demandée par une enceinte dont l'impédance est de 4 ohms et régulière, comme de nombreuses Dynaudio, est d'avoir un amplificateur juste bien concçu et donc capable de sortir sans faiblir sa puissance maximale sur toute la bande de fréquence et sous 4 ohms.

Les légendes audiophiles sont tenaces, mais la réalité est là :

impédance régulière + module de phase régulier = enceinte plus facile à alimenter qu'enceinte ayant une impédance en montagnes russes avec chutes localisées à 4, voire moins, et sommets flirtant au quadruple...


Alain :wink:
Dernière édition par haskil le 22 Juil 2005 12:21, édité 1 fois.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 22 Juil 2005 12:16

Très enrichissant tout ça. :lol:
Rien n’est simple en hifi
Merci
Mouss :wink:
HAKEM
 
Messages: 2983
Inscription: 04 Juil 2002 7:39
Localisation: CLERMONT FERRAND
  • online

Message » 22 Juil 2005 13:20

Je viens de me taper les 7 pages extrêmement instructives dans la mesure ou je pensais aussi associer des Dyn avec un Icos 270. Merci Hakem.
Les Dynaudio que j'envisage d'acquérir font... 84db. Quand je les ai écouté sur le petit Lavardin, je suis tombé amoureux. Maintenant, un Lavardin en occas, ça n'existe pas. Ca voudrait dire que je doit trouver une usine à gaz pour les alimenter.
Autre chose, si les rendements faibles et les impédances torturées (j'y connais rien) ont autant de défauts, pourquoi Dynaudio s'évertue à en fabriquer ? Il pourrait facilement revenir à des DB plus faciles. Techniquement, ça doit être l'enfance de l'art pour eux.
Tieno
 
Messages: 205
Inscription: 13 Juin 2005 15:30
Localisation: 78
  • offline

Impédance torturée

Message » 22 Juil 2005 14:13

Tieno,

ce n'est pas tout à fait ce que j'ai dit bien au contraire:
- l'impédance réelle mesurée sur les Dyn dans cet essai (il faut vraiment que je retrouve le lien) était de 5,6 ohm et pas de 4.
- cette impédance restait à sa hauteur nominale et ne subissait pas des chûtes sous 2 ohm comme sur certaines autres enceintes annoncées à 8 ohm.

Je crois toutefois qu'un ampli "sur-dimensionné" vaudra toujours mieux qu'un truc qui pédale et ce quasiment sur toutes les enceintes.

Dernier point, je n'échangerais pas mon baril de musicalité contre 2 barils de puissance :lol:
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 27 Juil 2005 0:25

haskil a écrit:
Jeanpascal : une impédance régulière représente une charge plus facile pour un amplificateur qu'une impédance torturée qui joue les montagnes russes.



explique moi alors pourquoi une Ls3/5a tourmentée d'impédance élevée de rendement 82dB fonctionne bien mieux sur mon ampli qu'une dynaudio 1.3SE de rendement supérieur dont l'impédance basse est très régulière et le rendement de 86dB.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 27 Juil 2005 9:52

Jeanpascal : tu ne peux pas mélanger ta subjectivité avec les lois de l'électroascoustiques...

Le résultat à tes oreilles est ce qu'il est : ton analyse des causes de ce que tu entends est fausse.

D'ailleurs, tu me donnes l'impression de ne pas voir lu les explications que j'ai données et qui sont, pardon, le BA-BA de la discipline : je n'ai rien inventé !

Courbe d'impédance et courbe de phase doivent être mises l'une au dessus de l'autre...


Une piste ?

Ton amplificateur n'est pas à la hauteur de ce que l'on attend d'un amplificateur en terme de capacité à alimenter une charge d'impédance basse.

Tout amplificateur haute fidélité doit pouvoir alimenter une paire d'enceintes faisant 4 ohms d'impédance sans s'effondrer si bien sur sa puissance est suffisante pour l'efficacité (rendement des enceintes). S'il ne le peut pas, il faut que cela figure dans les précautions d'usage.

Tu as oublié de quoter ça : l'enceinte ne présente pas de problèmes pour l'amplificateur s'il accepte de fonctionner en regardant 4 ohms.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 27 Juil 2005 10:10

100% "en phase" avec Haskil, et à titre de simple exemple les spécifications des amplis Sphinx en regard des charges jusqu'à 2 Ohms .... mais il y a bien sûr d'autres marques.
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 27 Juil 2005 11:06

Le vrai problème du fonctionnement sous 2 ohms c'est que le facteur d'amortissement d'un ampli diminue de façon drastique et que, pour le coup le cable reliant les enceintes à l'ampli commence à avoir besoin de sérieuses performances si la puissance demandée est importante : son impédance et sa capacité linéaires doivent être faibles.

Le reste : l'appréciation subjective portée sur tel ou tel matériel ou combinaisons de matériels relèvent bien souvent de l'exercice poétique.

Et dans le genre on peut préférer Apollinaire à Verlaine :wink:

Mais il ne faudrait pas trop en sortir pour en tirer des règles générales sur les enceintes difficiles à driver.

Car on fait une réputation de très difficile à driver à des enceintes qui ne le méritent pas du tout : exemple les BW... faut-il lutter contre les moulins :o

Le vrai problème, c'est la qualité de certains amplificateurs y compris de prix relativement élevé ...

Avant d'écouter un ampli, si l'on veut un achat durable, il faut juste regarder s'il peut délivrer sa puissance sous 4 ohms, voire sous 2 ohms, sans se mettre en protection, voire en protection destructrice (non de l'appareil !) mais de la qualité sonore !


Car les seules enceintes réellement difficiles à driver sont celles dont la courbe d'impédance et/ou de phrase font les montagnes russes et ne sont pas bien calées, et dont la première descend très bas dans l'aigu ou dans le grave (genre certains pannaux électrostatiques ou à ruban, par exemple, qui ne sont pas loin de mettre un ampli en court-circuit :o ).

Sinon pour les produits dont on parle sur HCFR....



Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 27 Juil 2005 11:07

Le vrai problème du fonctionnement sous 2 ohms c'est que le facteur d'amortissement d'un ampli diminue de façon drastique et que, pour le coup le cable reliant les enceintes à l'ampli commence à avoir besoin de sérieuses performances si la puissance demandée est importante : son impédance et sa capacité linéaires doivent être faibles.

Le reste : l'appréciation subjective portée sur tel ou tel matériel ou combinaisons de matériels relèvent bien souvent de l'exercice poétique.

Et dans le genre on peut préférer Apollinaire à Verlaine :wink:

Mais il ne faudrait pas trop en sortir pour en tirer des règles générales sur les enceintes difficiles à driver.

Car on fait une réputation de très difficile à driver à des enceintes qui ne le méritent pas du tout : exemple les BW... faut-il lutter contre les moulins :o

Le vrai problème, c'est la qualité de certains amplificateurs y compris de prix relativement élevé ...

Avant d'écouter un ampli, si l'on veut un achat durable, il faut juste regarder s'il peut délivrer sa puissance sous 4 ohms, voire sous 2 ohms, sans se mettre en protection, voire en protection destructrice (non de l'appareil !) mais de la qualité sonore !


Car les seules enceintes réellement difficiles à driver sont celles dont la courbe d'impédance et/ou de phrase font les montagnes russes et ne sont pas bien calées, et dont la première descend très bas dans l'aigu ou dans le grave (genre certains pannaux électrostatiques ou à ruban, par exemple, qui ne sont pas loin de mettre un ampli en court-circuit :o ).

Sinon pour les produits dont on parle sur HCFR....



Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 27 Juil 2005 18:30

jeanpascalg a écrit:
haskil a écrit:
Jeanpascal : une impédance régulière représente une charge plus facile pour un amplificateur qu'une impédance torturée qui joue les montagnes russes.



explique moi alors pourquoi une Ls3/5a tourmentée d'impédance élevée de rendement 82dB fonctionne bien mieux sur mon ampli qu'une dynaudio 1.3SE de rendement supérieur dont l'impédance basse est très régulière et le rendement de 86dB.


Les HP Dynaudio generent enormement FCEM a cause de leur conception, probablement a cause de leur bobine de 75mm. Cela n'arien a voir avec l'impedance ni le rendement pas plus que du poids de l'equipage mobile qui a diametre egal n'est pas plus lourd que celui de haut-parleurs de conception classique. Si l'ampli n'est pas concu pour le resultat ne ne peut pas etre a la hauteur. J'ai touché le probleme du bout du doigt, et surtout des oreilles. Il n'y a pas de mystere, c'est la seule explication rationnelle que je peux fournir.
Je fais tourner les gemini filtrées d'd'origine avec 160VA et 10000µF par rail et des UCD180 de base . La puissance est au rendez-vous, le grave est exellent , tendu, detaille, etendu, ect..... le medium et l'aigu suivent. C'est l'ampli le moin cher que j'ai essayé et celui qui fonctionne le mieux avec ces enceintes, le resultat va bien au delà de ce que j'immaginais.

Alors, qu'on arrete de dire que c'est l'alim qui fait tout .

Pas toute verité est bonne a dire.
emj hifi
 
Messages: 903
Inscription: 04 Nov 2003 8:08
Localisation: sud est
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message