Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités

Toutes les enceintes HiFi

écoute à volume assez faible

Message » 10 Fév 2013 16:30

cmos a écrit:Et pourquoi pas un equalizer...?


Non, ça c'est "péché", tu peux aller en enfer !! :hehe:
fargo
 
Messages: 7624
Inscription: 15 Avr 2005 23:01
Localisation: Tolosa
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Fév 2013 16:30

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Fév 2013 17:10

snoopss a écrit:Bphil, je pensais que c'est sur les 1ers watts que les amplis sont les plus performants.


Prendre l'exemple des amplis en classe B est un cas de figure certainement intéressant sur un plan didactique, mais en pratique ceux-ci sont quasiment inexistants, voir plus, en HiFi. La majorité des amplis en HiFi sont en classe AB. C'est à dire qu'à faible puissance ils se comportent comme un classe A (un seul transistor amplifie à la fois les amplitudes positives et négatives du signal alternatif) et donc le problème de la distorsion de croisement ne se pose pas. A partir d'une certain seuil de puissance, ils se comportent en classe B (une paire de transistor amplifient chacun une alternance du signal alternatif).

Si cette distorsion s'entendait, elle serait alors un argument supplémentaire pour utiliser des enceintes de forte sensibilité pour les écoutes à bas niveau afin d'utiliser les amplis les plus répandus dans leur zone de fonctionnement en classe A.
syber
 
Messages: 10315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 Fév 2013 19:46

Bonjour,

Syber a raison, le reste part dans tous les sens
seul le "loudness" corrige ce défaut (de l'oreille, pas de l'ampli), il est fait pour
l'oreille est faite comme ça, les classes, les premiers watts, les derniers, ceux du milieu n'y changeront rien
on l'enclenche à très bas niveau, on le coupe à niveau normal ou fort
si on le laisse à niveau normal, pas bon
l'equalizer, oui, mais il faut tout retoucher chaque fois, pas pratique
mais la mode étant de ne plus mettre aucun bouton autre que le volume a fait qu'il n'y en a plus, comme le "grave", "médium" ou "aigues" pourtant bien pratiques
et l'histoire des composants qui dégradent, c'est du pipeau, il y a 4 ou 5 composants en plus, pas 50

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3632
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 10 Fév 2013 19:54

Attendez...je ne suis certainement pas spécialiste en la matière, mais il me semble

1) que la différence entre un égaliseur et un correcteur loudness n'est pas si importante que ça tout du moins en théorie

2) qu'il doit bien exister des bécanes "numériques" qui ne rajoutent pas trop de bruit, de distortion ou ne bouffent pas tant de micro détails , non?

3) qu'un égaliseur -ou équivalent ("processeur?") - doit bien pouvoir à tout moment être mis en/hors fonction par un simple bouton, ou bien... :o

mais je ne demande qu'à m'instruire :ohmg:
cmos
 
Messages: 533
Inscription: 10 Déc 2002 11:13
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Fév 2013 20:18

En théorie tu as raison, c'est faisable et il existe toujours plusieurs manières d'atteindre un même objectif. On pourrait aussi imaginer un traitement acoustique variable en fonction du niveau d'écoute, ou plus simplement - cela existe pour la musique dématérialisée - un programme informatique qui appliquerait une correction variable en focntion du niveau d'écoute.

Mais en pratique c'est toute de même plus simple d'utiliser un loudness variable comme ceux des amplis Yamaha par exemple.

Comme tu as pu le remarquer, les courbes iso-soniques ne sont pas identiques en fonction du SPL ce qui implique, en toute rigueur, de modifier l'action du loudness en fonction du niveau d'écoute. Au fur et à mesure que l'on s'éloigne (vers le bas) du niveau d'écoute réel, il faut renforcer son action.
syber
 
Messages: 10315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 Fév 2013 20:19

syber a écrit:
snoopss a écrit:Bphil, je pensais que c'est sur les 1ers watts que les amplis sont les plus performants.


Prendre l'exemple des amplis en classe B est un cas de figure certainement intéressant sur un plan didactique, mais en pratique ceux-ci sont quasiment inexistants, voir plus, en HiFi. La majorité des amplis en HiFi sont en classe AB. C'est à dire qu'à faible puissance ils se comportent comme un classe A (un seul transistor amplifie à la fois les amplitudes positives et négatives du signal alternatif) et donc le problème de la distorsion de croisement ne se pose pas. A partir d'une certain seuil de puissance, ils se comportent en classe B (une paire de transistor amplifient chacun une alternance du signal alternatif).

Si cette distorsion s'entendait, elle serait alors un argument supplémentaire pour utiliser des enceintes de forte sensibilité pour les écoutes à bas niveau afin d'utiliser les amplis les plus répandus dans leur zone de fonctionnement en classe A.


En théorie, toujours en théorie, mais en pratique les amplificateurs qui ont tout, tout de suite ne sont pas si nombreux que cela.

Il y a des grosses différences d’écoutes entre un ampli en classeA glissante, ou en classeA commuté, et un vrai classeA, dans la pratique les meilleurs qui sortent du lot à bas niveau sans égalisation, ni loudness, sont bien tout ce qui est en vrai classeA.

J’en ai eu assez comme cela pour le savoir, a savoir qu’a bas niveau les amplis d’origine Japonaise ont des sérieux problème de transparence (a bas niveau que l’on s’entendent), tout n’est pas roses comme vous le dites. :oops:
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 10 Fév 2013 20:25

BPhil a écrit:
syber a écrit:
snoopss a écrit:Bphil, je pensais que c'est sur les 1ers watts que les amplis sont les plus performants.


Prendre l'exemple des amplis en classe B est un cas de figure certainement intéressant sur un plan didactique, mais en pratique ceux-ci sont quasiment inexistants, voir plus, en HiFi. La majorité des amplis en HiFi sont en classe AB. C'est à dire qu'à faible puissance ils se comportent comme un classe A (un seul transistor amplifie à la fois les amplitudes positives et négatives du signal alternatif) et donc le problème de la distorsion de croisement ne se pose pas. A partir d'une certain seuil de puissance, ils se comportent en classe B (une paire de transistor amplifient chacun une alternance du signal alternatif).

Si cette distorsion s'entendait, elle serait alors un argument supplémentaire pour utiliser des enceintes de forte sensibilité pour les écoutes à bas niveau afin d'utiliser les amplis les plus répandus dans leur zone de fonctionnement en classe A.


En théorie, toujours en théorie, mais en pratique les amplificateurs qui ont tout, tout de suite ne sont pas si nombreux que cela.

Il y a des grosses différences d’écoutes entre un ampli en classeA glissante, ou en classeA commuté, et un vrai classeA, dans la pratique les meilleurs qui sortent du lot à bas niveau sans égalisation, ni loudness, sont bien tout ce qui est en vrai classeA.

J’en ai eu assez comme cela pour le savoir, a savoir qu’a bas niveau les amplis d’origine Japonaise ont des sérieux problème de transparence (a bas niveau que l’on s’entendent), tout n’est pas roses comme vous le dites. :oops:


Bphil,

Tu nous a expliqué il y a quelques années que tu entendais encore pendant un "certain temps" le son d'un câble qui venait d'être débranché d'un ampli et remplacé par un autre : les deux signatures sonores différentes se mélangeant alors. Ce WE tu nous a expliqué que tu entendais les différences selon le type de connections utilisées entre la puce de silicium des transistors de puissance et les pattes de fixations de ceux-ci sur le circuit imprimé.

Cela force le respect et m'incite à une grande modestie : je n'entend pas toutes ces choses.
syber
 
Messages: 10315
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 10 Fév 2013 21:00

BPhil a écrit:...
J’en ai eu assez comme cela pour le savoir, a savoir qu’a bas niveau les amplis d’origine Japonaise ont des sérieux problème de transparence (a bas niveau que l’on s’entendent), tout n’est pas roses comme vous le dites. :oops:

Je suis embêté, là ! J'ai un préampli japonais et un ampli anglais. C'est bon ?
Sur le préampli, il y a un réglage de "contour" très bien fait, que j'ai pris l'habitude d'utiliser en réglage de volume.
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 10 Fév 2013 21:01

syber a écrit:...
Cela force le respect et m'incite à une grande modestie : je n'entend pas toutes ces choses.

Bienvenue chez les sourds. :oldy:
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 10 Fév 2013 22:22

Bonjour,

bienvenue chez les sourds aussi pour moi
le soir devant mon PC j'écoute radio-classique à bas niveau avec un ampli-tuner Marantz japonais et des enceintes anglaise, loudness enclenché, et ça me plait alors que ça ne devrait pas !
en plus, sacrilège, j'ai Bass + 1, Mid + 1 et Treble +2
suis-je bête !

Michel...
Dernière édition par MickeyCam le 10 Fév 2013 22:32, édité 2 fois.
MickeyCam
 
Messages: 3632
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 10 Fév 2013 22:28

Il y en avait bien un qui "décrispait et libérait" le son en desserrant les vis de fixation des transistors de puissance !!!

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3632
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 10 Fév 2013 23:08

Robert64 a écrit:
syber a écrit:...
Cela force le respect et m'incite à une grande modestie : je n'entend pas toutes ces choses.

Bienvenue chez les sourds. :oldy:
A+


Vous écoutez probablement dans un environnement insuffisamment silencieux.
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 11 Fév 2013 2:28

BPhil a écrit:.../...
J’en ai eu assez comme cela pour le savoir, a savoir qu’a bas niveau les amplis d’origine Japonaise ont des sérieux problème de transparence (a bas niveau que l’on s’entendent), tout n’est pas roses comme vous le dites. :oops:

la première place du podium pour notre sympathique candidat !
bon il faut se mettre à la page : dire japonais c'est kk ; c'est totalement démodé !
ça se disait dans les années 80... on a trouvé depuis bien longtemps
d'autres boucs émissaires tout aussi bridés (comme leurs électroniques...) :mdr:
:ane:
baldabiou
 
Messages: 1755
Inscription: 15 Mai 2011 4:38
Localisation: choucroute / noix / cassoulet / pin o bè
  • offline

Message » 11 Fév 2013 8:00

syber a écrit:
BPhil a écrit:
syber a écrit:
snoopss a écrit:Bphil, je pensais que c'est sur les 1ers watts que les amplis sont les plus performants.


Prendre l'exemple des amplis en classe B est un cas de figure certainement intéressant sur un plan didactique, mais en pratique ceux-ci sont quasiment inexistants, voir plus, en HiFi. La majorité des amplis en HiFi sont en classe AB. C'est à dire qu'à faible puissance ils se comportent comme un classe A (un seul transistor amplifie à la fois les amplitudes positives et négatives du signal alternatif) et donc le problème de la distorsion de croisement ne se pose pas. A partir d'une certain seuil de puissance, ils se comportent en classe B (une paire de transistor amplifient chacun une alternance du signal alternatif).

Si cette distorsion s'entendait, elle serait alors un argument supplémentaire pour utiliser des enceintes de forte sensibilité pour les écoutes à bas niveau afin d'utiliser les amplis les plus répandus dans leur zone de fonctionnement en classe A.



En théorie, toujours en théorie, mais en pratique les amplificateurs qui ont tout, tout de suite ne sont pas si nombreux que cela.

Il y a des grosses différences d’écoutes entre un ampli en classeA glissante, ou en classeA commuté, et un vrai classeA, dans la pratique les meilleurs qui sortent du lot à bas niveau sans égalisation, ni loudness, sont bien tout ce qui est en vrai classeA.

J’en ai eu assez comme cela pour le savoir, a savoir qu’a bas niveau les amplis d’origine Japonaise ont des sérieux problème de transparence (a bas niveau que l’on s’entendent), tout n’est pas roses comme vous le dites. :oops:


Bphil,

Tu nous a expliqué il y a quelques années que tu entendais encore pendant un "certain temps" le son d'un câble qui venait d'être débranché d'un ampli et remplacé par un autre : les deux signatures sonores différentes se mélangeant alors. Ce WE tu nous a expliqué que tu entendais les différences selon le type de connections utilisées entre la puce de silicium des transistors de puissance et les pattes de fixations de ceux-ci sur le circuit imprimé.

Cela force le respect et m'incite à une grande modestie : je n'entend pas toutes ces choses.


Tu me les sorts systématiquement des que j’argumente, pour que je perde en crédibilité aux yeux de tous sur ce que je dit, du coup, les autres arrivent en grande pompe pour troller. comme des mouches…

Pour les transio, je n’ai jamais dis cela comme tu l’explique, mais cela te fais tellement plaisir, que cela me rend très heureux que tu puisse rigolais de moi.

Je passe mon temps à écouter chez les autres qui on besoin de mes oreilles pour trouver le problème sur leur trucs, par contre, jamais personne ne viens chez moi écouter mon truc, pas grave, puisque suis qu’un GOGdiophile qui dois rester a sa place, la fermer, et ne rien dire. :oops:

J’ai l’habitude mon bon Syber, cela fait plus de 35 ans que je pratique, aujourd'hui un mec qui à deux ans de pratique te donne des conseils, c'est comme cela la vie.

Bref passons, donc enceinte de 93db, un egaliseur, un ampli bien bouché a bas niveau, ca fera la rue Michel :ane:
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 11 Fév 2013 23:38

[MODE MODERATION ON]

Prière aux participants de se recentrer sur le sujet ouvert par l'initiateur de la filière.

[MODE MODERATION OFF}
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message