Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: tovarich007 et 31 invités

Toutes les enceintes HiFi

Elle sort du lot... Qui la connait?

Message » 21 Aoû 2003 15:16

En plus c'est du 15 Ohm....ca pose pas des problèmes ca ?
frederikk
 
Messages: 4441
Inscription: 05 Avr 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Aoû 2003 15:16

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Aoû 2003 16:16

:evil:
Dernière édition par Phil* le 01 Aoû 2004 17:56, édité 1 fois.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 21 Aoû 2003 18:24

Pour le médium : me souvient d'une discussion, coté DIY, urbaine comme toujours, où l'on discutait des qualités et défauts du médium contre l'aggloméré.

Je disais que le premier est à la mode, tandis que le second du fait de sa constitution hétérogène ne pouvait qu'être meilleur car les vibrations s'y transmettent moins bien...

Mais le contreplaqué doit être encore meilleur ! Il n'est pas utilisé par les constructeurs car il coute beaucoup, beaucoup plus cher...

Phil : fais-tu une différence entre un médium (type Triangle ou LE 8 ou certains Davis) qui peut monter très haut mais nécessite un tweeter ajouté et est utilisé en large bande

Avec un large bande conçu pour fonctionner sans tweeter... mais auquel on peut en ajouter un ce qui n'est pas toujours facile (Supravox; Fostex...)

Alain :wink:


Alain
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 21 Aoû 2003 19:50

Une expérience interressante avec un Phy-hp :
http://haute.fidelite.com.online.fr/clu ... r-phy.html
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 21 Aoû 2003 23:51

:evil:
Dernière édition par Phil* le 01 Aoû 2004 17:54, édité 1 fois.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 22 Aoû 2003 2:01

Bonsoir,

Tout à fait d'accord avec PHIL sur lla manière d'utiliser un large bande....

Il est important de connaitre quelle est la "charge" qui correspond le mieux à un HP en particulier.

Dans mon cas, n'en déplaise à HASKIL, je suis trés satisfait des SUPRAVOX.
J'ai des 215 SRTF 64 , assistés par des 285 GMF dans le grave, ainsi que des BEYMA pour l'aigu, le tout monté en baffles plans, avec filtrage 6dB.....

Bien sur, je ne prétend pas sonoriser un concert au stade de france, ni faire rentrer un orchestre symphonique dans mon salon, mais pour écouter de la musique à niveau plus que raisonable, c'est déja pas mal...

Je rejoins les personnes qui trouvent qu'un seul HP large bande ne permet pas de reproduire à lui seul toute la gamme de fréquences musicales de façon correcte, mais utilisé suivant les charges pour lesquelles il à été conçu, et assisté si besoin dans les extremes, il est capable, de fournir de grands moments de plaisir musical...

De plus, les SUPRAVOX, et autres HP d'un rendement voisin de 97 dB n'ont pas besoin de mettre 10 fois leur prix dans un ampli capable de les faire bouger :lol:

J'avoue ètre tenté, quand je lis des essais élogieux sur de superbes enceintes biblio ou colonnes, jusqu'au moment ou je tombe sur le rendement ( quand ce n'est pas le prix ) :-? 85 dB !!!! il faut donc trouver un ampli capable de remuer musicalement ces HP, donc la note s'en trouvera d'autant plus salée, d'ou la multitude de posts du style :
Quel ampli pour faire fonctionner mes ****** ?

La question se pose moins dans le cas de HP large bandes, souvent d'un rendement correct..... encore faut il respecter la charge qui leur convient et ne pas les mettre dans des boites à la mode pour dire ensuite " ça marche pas mieux que des hp d'autoradios "

Si ces HP sont toujours fabriqués et vendus depuis si logtemps, peut ètre y a t il une raison... On en reparlera dans une dizaine d'années de certaines enceintes exeptionelles, qui n'ont pour seul défaut de de faire de la musique qu'avec un ampli à 3000 €, et qui seront changées 6 mois plus tard pour un modèle encore plus performant :lol:


Michel
mars125
 
Messages: 129
Inscription: 23 Juil 2002 22:34
Localisation: 33
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 11:34

mars125 a écrit:Bonsoir,

Tout à fait d'accord avec PHIL sur lla manière d'utiliser un large bande....

Il est important de connaitre quelle est la "charge" qui correspond le mieux à un HP en particulier.

Dans mon cas, n'en déplaise à HASKIL, je suis trés satisfait des SUPRAVOX.
J'ai des 215 SRTF 64 , assistés par des 285 GMF dans le grave, ainsi que des BEYMA pour l'aigu, le tout monté en baffles plans, avec filtrage 6dB.....

Bien sur, je ne prétend pas sonoriser un concert au stade de france, ni faire rentrer un orchestre symphonique dans mon salon, mais pour écouter de la musique à niveau plus que raisonable, c'est déja pas mal...

Je rejoins les personnes qui trouvent qu'un seul HP large bande ne permet pas de reproduire à lui seul toute la gamme de fréquences musicales de façon correcte, mais utilisé suivant les charges pour lesquelles il à été conçu, et assisté si besoin dans les extremes, il est capable, de fournir de grands moments de plaisir musical...

De plus, les SUPRAVOX, et autres HP d'un rendement voisin de 97 dB n'ont pas besoin de mettre 10 fois leur prix dans un ampli capable de les faire bouger :lol:

J'avoue ètre tenté, quand je lis des essais élogieux sur de superbes enceintes biblio ou colonnes, jusqu'au moment ou je tombe sur le rendement ( quand ce n'est pas le prix ) :-? 85 dB !!!! il faut donc trouver un ampli capable de remuer musicalement ces HP, donc la note s'en trouvera d'autant plus salée, d'ou la multitude de posts du style :
Quel ampli pour faire fonctionner mes ****** ?

La question se pose moins dans le cas de HP large bandes, souvent d'un rendement correct..... encore faut il respecter la charge qui leur convient et ne pas les mettre dans des boites à la mode pour dire ensuite " ça marche pas mieux que des hp d'autoradios "

Si ces HP sont toujours fabriqués et vendus depuis si logtemps, peut ètre y a t il une raison... On en reparlera dans une dizaine d'années de certaines enceintes exeptionelles, qui n'ont pour seul défaut de de faire de la musique qu'avec un ampli à 3000 €, et qui seront changées 6 mois plus tard pour un modèle encore plus performant :lol:


Michel


Tu ne m'as pas bien lu : tu utilises ton supravox en médium avec un boomer en dessous et un tweeter au dessus... ce qui fait que tu ne l'utilises pas en large bande en lui demandant de reproduire, à lui seul, la totalité de la bande passante... Et là, Phil est tout a fait d'accord avec moi : un supravox utilisé seul sonne canard en haut...

La nuance est de taille ! Et Phil a tout dit dans la réponse à la question que je lui posais pour justement que tout le monde comprenne qu'un large bande utilisé seul ne donne pas les mêmes résultats qu'un HP utilisé sur une très large bande de fréquence avec un tweeter et un bommer en complément, voire seulement un tweeter en complément.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 18:30

Peut-être que Rodjeur qui est passé chez moi en touchera t'il deux mots


salut philippe :wink:!

Je pourrais en toucher mille (de mots) mais j'ai trop de problèmes avec mon pc (p... de virus :evil:!) pour assurer une correspondance décente avec le forum...

Je ferai un CR quand je reprendrai le taf :waf:...

A+!
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 22 Aoû 2003 22:35

:evil:
Dernière édition par Phil* le 01 Aoû 2004 17:52, édité 1 fois.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 23 Aoû 2003 13:01

bon les patchs de gros bill semblent fonctionner (je suis sur le net depuis un quart d'heure et je n'ai pas encore été dégagé :lol:!) donc je vais m'y mettre!
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 26 Aoû 2003 13:37

François H. a écrit:Pourtant, quand on lit çà : :lol: :lol:


Ecoute

Cette écoute avait une signification particulière puisque possèdant depuis trois ans une paire de haut-parleurs Phy-HP 30 cm coaxial. Je les ai montés dans des caisses construites sur des principes diamétralement opposés à ceux qui ont présidé à la conception des Kedros. En effet ces caisses sont faites d’un sandwich contreplaqué "goudron plombé" contreplaqué extrêmement lourd, et elles sont bourrées d’amortissants de toutes sortes. A priori, l’arrivée d’une enceinte qui prend aussi manifestement le contre-pied de ce montage avait tout pour surprendre. En fait, j’ai été obligé de reconnaître avec humilité qu’il y a une différence audible (c’est un euphémisme) entre mon bricolage personnel et ces enceintes réalisées dans les règles de l’art par de vrais professionnels. Et le plaisir que j’ai pu retirer de cette écoute a largement compensé cette petite blessure d’amour propre. Les auditeurs qui sont habitués à des produits plus normaux sont en général déroutés, à la première écoute, par des enceintes comme les Kedros. Ils font des commentaires du genre «il n’y a pas de grave» ou «il n’y a pas d’aigu». Il ne faut surtout pas s’arrêter à cette première impression. En fait, elle ne fait que refléter la différence de philosophie et d’ambition qui sépare les Kedros du reste de la production. Prenons le problème sous un autre angle. Après une écoute avec la première paire de câbles que j’avais pu attraper, le rédacteur en chef de Haute Fidélité me propose un autre câble qui, selon lui, devrait donner de meilleurs résultats. J’ai toujours été très sceptique sur l’influence des câbles sur un système d’écoute, mais là, stupeur : rien à voir ! Comme si on avait complètement changé de système. Donc il y a au moins une évidence : les Kedros sont «transparentes». Le moindre changement dans les éléments qui sont placés en amont s’entend. Conséquence inévitable : elles sont extrêmement sensibles à la qualité des électroniques qu’on leur associe. Comme elles ne sont évidemment pas exigeantes du tout en matière de puissance (haut rendement et impédance élevée : du gâteau pour les amplificateurs), les triodes feront bien sûr parfaitement l’affaire, mais les tubes en général et des petits amplificateurs à transistors, judicieusement choisis, peuvent aussi convenir. Cette transparence devrait d’ailleurs faire réfléchir ceux qui ne parlent que de grave et de l’aigu. Est-ce que la transparence des Kedros n’est pas la conséquence directe du fait qu’elles ne rajoutent absolument pas de grave ni d’aigu ? En fait, du grave, il y en a, et même beaucoup si le disque en contient. Il suffit de percevoir l’ampleur gigantesque de la scène sonore quand la musique est enregistrée dans une église ou dans une grande salle de concert. Et l’aigu, il est bien là, mais tellement bien intégré qu’on ne «l’entend» pas. Quand on le cherche, on arrive pas à l’isoler, et c’est tellement rare en haute fidélité que l’on a du mal à s’y habituer. Certains seront même frustrés : il est vrai que déguster un aigu bien pétillant peut être considéré comme un des plaisirs de la haute fidélité. Mais est-ce que la musique y gagne ? Ceux qui sont habitués au concert savent que non, et ils reconnaîtront dans le son des Kedros une des plus parfaites imitations du concert qu’il soit actuellement possible de trouver sous la forme d’un produit fini disponible dans le commerce. Les deux domaines dans lesquels ces enceintes hors du commun m’ont donné le plus de plaisir sont la vérité charnelle des timbres et le réalisme de la scène sonore. Les timbres ont une consistance extraordinaire, avec un côté «matériel» tout à fait étonnant : on entend vraiment le bois, le crin, le métalÉ pas seulement des notes. En cela, les Kedros s’approchent des meilleurs gros systèmes à pavillon, autrement plus encombrants, et que vous ne trouverez pas tels quels sur le marché. Par l’ampleur et le réalisme de la scène sonore aussi, les Kedros creusent l’écart avec une éventuelle concurrence. La scène musicale se déploie avec un réalisme stupéfiant en arrière des enceintes. Quand on ferme les yeux l’effet est saisissant, et quand on les rouvre, on a l’impression de voir «tomber» le mur de la pièce comme un rideau sur les musiciens qui étaient là un instant auparavant. Cette qualité de l’espace sonore est intimement liée à la discrétion de l’aigu. Quand l’aigu est trop présent il reste «collé» au tweeter et ce sont les tweeters qui déterminent la position des sources sonores, au détriment de toute profondeur.


Comme quoi.... :wink:



Tout à fait d'accord !!
J'ai écouté très très (trop) brièvement les RONDO qui reprennent le même principe. Et j'ai vraiment beaucoup apprécié cette écoute très réaliste et très naturelle.
On ne se pose pas des questions existentielles avec. Du genre pas assez ceci ou trop cela. On entend juste ce qu'il faut ou il faut...les harmoniques telles qu'elles sont...
Pour remettre les pendules à l'heure, un petit tour aux concerts de temps en temps, ne fait pas de mal. A mon avis bien sur !

D'ailleurs je cherche des infos sur ces enceintes
noname
 
Messages: 11175
Inscription: 25 Jan 2003 0:24
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message