Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: MEOPTA et 35 invités

Toutes les enceintes HiFi

Enceintes HI-FI : les critères fondamentaux.

Message » 12 Mai 2018 11:21

Pio2001 a écrit:Je n'ai pas retrouvé, et ça n'a pas été enregistré par the Wayback machine.


Merci Pio, je viens de lire.

Tes conclusions en un mot sur les fichiers Lossy, par exemple MP3 320kbps vbr ou ACC 320kbps ?

En ABX, comparé à un fichier HR type 24/96 avec de la dynamique et une musique assez complexe, une différence serait audible ?

J'ai fait mes propres tests il y a 2 ans, sans pouvoir différencier du 24/96 de l'AAC 320kbps, mais c'est toujours difficile et puis je n'ai plus grand chose compte tenu de mon age au dessus de 14Kz... :D donc pas forcément le candidat idéal pour ces tests très fins...
Entre 2 soeurs jumelles, on n'a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2190
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 12 Mai 2018 11:21

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Mai 2018 12:18

Pio2001 a écrit:
wuwei a écrit:Bonsoir
J'ai entendu dire qu'une réduction de l'intermodulation était un des critères les plus significatif dans la qualité de restitution Haute Fidélité d'une enceinte.
Je suppose qu'on peut mesurer et interpréter ce qui participe à cette réduction ?


Significatif, sans doute. Négligé, sans doute. Le plus significatif, non. D'abord, il y a les courbes de réponse.

Mon ressenti perso, ce serait 45 % courbe de réponse dans l'axe, 40 % courbes de réponses dans les autres directions, 10 % distorsions diverses, 5 % respect de la phase (mesurée devant l'enceinte, la mise en phase du filtre, ça compte dans les 85 % de la courbe de réponse en fréquence).

...Ces pourcentages étant complètement subjectifs, c'est mon opinion et je la partage :wink:

syber a écrit:Les logiciels de type REW peuvent mesurer différentes distorsions dont la distorsion par intermodulation. Une fois mise en évidence par la mesure, il reste à en vérifier l'audibilité puis dans ce cas avéré à en trouver la cause et à la combattre.

Je n'ai pas eu l'occasion d'aller si loin.


REW permet de faire la mesure classique d'intermodulation avec deux fréquences.
La méthode décrite ici sur le site de Neumann, avec un signal-test comportant 43 fréquences simultanées, me paraît beaucoup plus intéressante : http://www.neumann-kh-line.com/neumann- ... n&term=TIM

On y voit d'un seul coup quasiment toute l'intermodulation et la distorsion harmonique, à toutes les fréquences.

indien29 a écrit:As tu déjà fait des ABX sur ce sujet, par exemple, un MP3 VBR 320Kbps, Vs un .Wav 16/44 ?


Oh oui, des tonnes ! J'avais fait une synthèse sur un autre forum, mais il n'est plus en ligne.
Je pensais l'avoir recopiée sur homecinema-fr, mais je ne retrouve pas.
Je vais regarder si ce n'était pas plutôt sur Hardware.fr
Avec de la chance j'en ai une copie sur mon ancien disque dur.


Pour moi c'est la distorsion d'abord, surtout la h3, qui fait qu'on coupe le son parce que sa devient très désagréable a l'écoute
En suite la phase et la courbe de réponse, l'alignement temporel des hp, surtout éviter les défauts trop prononcés sur la courbe de réponses ou pic de distio, ou mise en phase très mauvaises
Baldamore
 
Messages: 228
Inscription: 27 Mar 2018 12:40
  • offline

Message » 12 Mai 2018 12:20

Etant complètement hors sujet, je vais faire le plus court possible.

indien29 a écrit:Tes conclusions en un mot sur les fichiers Lossy, par exemple MP3 320kbps vbr ou ACC 320kbps ?


Lossy : c'est bien pratique pour gérer ses sauvegardes. On a beau dire, même avec ma discothèque en lossy (7000 titres) je rachète des disques durs de plus en plus grands.

Mp3 320 kbps : d'abord, l'encodeur compte énormément. Un mp3 140 kbps encodé par Lame est meilleur qu'un MP3 320 kbps encodé par Xing ou par l'ancienne version (années 90) du Fraunhofer.
Ensuite, 320 kbps, c'est trop. Le V2 tourne autour de 200 kbps, c'est optimal.
Mais dans l'ensemble, le mp3, c'est moins bien que l'AAC ou le Vorbis.

L'AAC 320 kbps, c'est une hérésie. L'AAC n'est pas limité à 320 comme le mp3. Il faut l'utiliser en VBR, et non en CBR. De cette façon, le taux est variable. Il tournera autour de 192 kbps en moyenne, et si besoin, à certains moments, il pourra monter à 400 kbps. Si on fixe 320 kbps, il ne peut pas monter à 400.

indien29 a écrit:En ABX, comparé à un fichier HR type 24/96 avec de la dynamique et une musique assez complexe, une différence serait audible ?


Tout dépend du fichier. Il faut chercher et trouver LE son (souvent une simple attaque) qui sera différent, au milieu d'une oeuvre qui sera impossible à distinguer de l'original en ABX par ailleurs.
Il est toujours possible de pousser le volume de façon déraisonnable au milieu des silences, mais c'est de la triche.
Les sons les plus compliqués à encoder ressemblent à des trains d'impulsions : d'un point de vue psychoacoustique, ils sont à la frontière entre une fréquence et une suite d'attaques. L'encodeur ne sait pas s'il doit considérer les fréquences comme masquantes. On en trouve en musique électronique. Le mélange entre de la stéréo gauche / droite absolue et de la stéréo de phase en même temps peut aussi tromper l'encodeur.
Pio2001
 
Messages: 6390
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 12 Mai 2018 14:00

Igor Kirkwood écrit Certes Magnat a racheté le brevet Klein de l'Ionovac, celui ci fonctionnant avec un pavillon. Mais il me semble que c'est Magnat qui a étudié la mise en œuvre de la sphère pulsante avec l'émission à 360 degrés :o :o évoquée par Pio.


C'est Klein lui-même qui a mis au point ce dernier avatar du Ionovac grâce aux moyens industriels de Magnat. Puisqu'il ne trouvait personne en France pour réaliser son proto de façon à le commercialiser.

Le son délivré par les enceintes magnat qui en furent équipés était remarquable mais il est toujours difficile de faire la part des choses sur tel ou tel HP d'une enceinte acoustique... J'imagine assez facilement que mal filtré le même HP plasma aurait donné un résultat qui ne satisferait pas à l'écoute... de mémoire, il raccordait très haut.

Je dirais donc que c'est toute l'enceinte Magmat avec Tweeter à plasma qui avait été parfaitement bien étudié... Lors de ses comparaisons à l'aveugle, le modèle HESS équipé du Tweeter Heill s'était également très très bien comporté...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 50198
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 12 Mai 2018 15:16

Avec peut-être un petit bémol sur l'ESS et son fameux tweeter Heil que j'ai possédé (ESS AMT 1b).
Autant ce tweeter était une pure merveille autant son couplage avec le grave (un 31 cm à l'avant et un passif de même diamètre à l'arrière) était plus sujet à caution !
Le grave, un peu boursouflé, avait du mal à suivre la rapidité et l'impact du Heil, ce qui donnait une écoute un peu déséquilibrée !
Ce qui est bien dommage car ce Heil est parmi ce que j'ai entendu de mieux dans le registre aigu !

Jean
jyval
 
Messages: 58
Inscription: 01 Avr 2009 9:37
Localisation: région lyonnaise
  • offline

Message » 12 Mai 2018 15:29

jyval a écrit:Avec peut-être un petit bémol sur l'ESS et son fameux tweeter Heil que j'ai possédé (ESS AMT 1b).
Autant ce tweeter était une pure merveille autant son couplage avec le grave (un 31 cm à l'avant et un passif de même diamètre à l'arrière) était plus sujet à caution !
Le grave, un peu boursouflé, avait du mal à suivre la rapidité et l'impact du Heil, ce qui donnait une écoute un peu déséquilibrée !
Ce qui est bien dommage car ce Heil est parmi ce que j'ai entendu de mieux dans le registre aigu !

Jean


Bien sur, tu as mille fois raison.

Il n'empêche qu'à cette époque, malgré ce défaut (qui perdure sur les montages contemporains sous une forme différente : il est toujours difficile à un HP de grave même mieux motorisé, avec un meilleur rendement, une membrane plus légère ayant un profil lui permettant de monter plus haut que le 31 de la ESS, de "matcher" avec ce HP exceptionnel : cf. les modèles de la maison du HP), le résultat dans la partie supérieure du spectre pouvait faire pencher la balance en sa faveur à côté d'autres enceintes.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 50198
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message