Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 23 invités

Toutes les enceintes HiFi

enceintes hifi: nombre de voies et technologie???

Message » 01 Mar 2012 16:32

Or la puissance est proportionnelle au carré de la pression donc à la puissance 4 de D. Non ?

On dirait bien que oui :wink:

Indiquée page 572 du livre de J. Jouhaneau Notions élémentaires d’acoustique-Electroacoustique. Je site «tant que (kr)^2<<1, cette puissance est proportionnelle à la résistance de rayonnement qui vaut Rr=2.rho.c.π.r^2 .k^2. r^2» où k est le nombre d’onde et r le rayon du piston plan encastré.
Au final, le rayon r du HP est bien à la puissance 4.

D'autre part, la résistance de rayonnement Rr s’exprime en Ns/m, la vitesse efficace de la membrane en m/s et on obtient une puissance rayonnée (P=Rr.v^2) exprimée en Watt.

J’en conclus simplement que du côté des basses fréquences, il n’y a pas équivalence des surfaces émissives entre un seul HP et plusieurs HP.
Lorsque j’en aurais compris le truc je viendrais rendre compte :-?
:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1327
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Annonce

Message par Google » 01 Mar 2012 16:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Mar 2012 17:36

heureusement qu'on n'est qu'aux "notions élémentaires" ... ça monte en complexité après la page 572 ?? ;)
et faudra pas oublier de faire une comparaison de vos unités, pour l'instant c'est pas au point ...
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 01 Mar 2012 17:53

Bachibousouk a écrit:...

J’en conclus simplement que du côté des basses fréquences, il n’y a pas équivalence des surfaces émissives entre un seul HP et plusieurs HP.
Lorsque j’en aurais compris le truc je viendrais rendre compte :-?


Tu dois avoir un terme de couplage qui doit intervenir au niveau de l'impédance de rayonnement.On ne doit pas pouvoir considérer que les HP ont des résistances de rayonnement complètement distinctes.
Je me souviens qu'il y avait eu une sévère prise de bec chez Audax sur ce sujet. (Avec D. Pétoin, si mes souvenirs sont bons)
Je n'ai pas trop le temps de rechercher en ce moment.
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 01 Mar 2012 18:05

Robert64 a écrit:
Bachibousouk a écrit:...

J’en conclus simplement que du côté des basses fréquences, il n’y a pas équivalence des surfaces émissives entre un seul HP et plusieurs HP.
Lorsque j’en aurais compris le truc je viendrais rendre compte :-?


Tu dois avoir un terme de couplage qui doit intervenir au niveau de l'impédance de rayonnement.On ne doit pas pouvoir considérer que les HP ont des résistances de rayonnement complètement distinctes.
Je me souviens qu'il y avait eu une sévère prise de bec chez Audax sur ce sujet. (Avec D. Pétoin, si mes souvenirs sont bons)
Je n'ai pas trop le temps de rechercher en ce moment.
A+


Oui, j'en revient aussi à cette notion de couplage et d'impédance (que je ne sais pas formuler).

A mon avis c'est comme filer une baffe sur une joue avec le plat de la main en déplacant peu la main, et filer une pichenette sur la même joue avec le doigt et déplacant beaucoup le doigt. La joue va peut-être se déplacer sur la même distance sous l'effet de l'impact dont la force serait identique, mais intuitivement (je ne suis pas maso au point d'essayer :lol: ) je suis certain que la nature de cet impact est différente :grad:


J'explique bien, hein ?! 8)
syber
 
Messages: 10322
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 01 Mar 2012 18:24

Bachibousouk a écrit:
Or la puissance est proportionnelle au carré de la pression donc à la puissance 4 de D. Non ?

On dirait bien que oui :wink:

Indiquée page 572 du livre de J. Jouhaneau Notions élémentaires d’acoustique-Electroacoustique. Je site «tant que (kr)^2<<1, cette puissance est proportionnelle à la résistance de rayonnement qui vaut Rr=2.rho.c.π.r^2 .k^2. r^2» où k est le nombre d’onde et r le rayon du piston plan encastré.
Au final, le rayon r du HP est bien à la puissance 4.

D'autre part, la résistance de rayonnement Rr s’exprime en Ns/m, la vitesse efficace de la membrane en m/s et on obtient une puissance rayonnée (P=Rr.v^2) exprimée en Watt.

J’en conclus simplement que du côté des basses fréquences, il n’y a pas équivalence des surfaces émissives entre un seul HP et plusieurs HP.
Lorsque j’en aurais compris le truc je viendrais rendre compte :-?
:) :-? 8)
Bachi

en basse fréquence, si K est le nombre d'onde, kr >1 et non <<1, sauf pour un twetter ...
l'hypothèse de la formule donnée dit
kr<<1, donc haute fréquence
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 01 Mar 2012 20:42

WhyHey a écrit:heureusement qu'on n'est qu'aux "notions élémentaires" ... ça monte en complexité après la page 572 ?? ;)
et faudra pas oublier de faire une comparaison de vos unités, pour l'instant c'est pas au point ...


Non, le livre de J. Jouhaneau est homogène en difficulté tout comme les unités: on obtient des Nm/s, et le produit d’une force et d'une vitesse correspond bien à une puissance. Mauvaise pioche :wink:
:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1327
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 01 Mar 2012 20:51

Robert64 a écrit:
Bachibousouk a écrit:...

J’en conclus simplement que du côté des basses fréquences, il n’y a pas équivalence des surfaces émissives entre un seul HP et plusieurs HP.
Lorsque j’en aurais compris le truc je viendrais rendre compte :-?


Tu dois avoir un terme de couplage qui doit intervenir au niveau de l'impédance de rayonnement.On ne doit pas pouvoir considérer que les HP ont des résistances de rayonnement complètement distinctes.
Je me souviens qu'il y avait eu une sévère prise de bec chez Audax sur ce sujet. (Avec D. Pétoin, si mes souvenirs sont bons)
Je n'ai pas trop le temps de rechercher en ce moment.
A+


En effet, l’impédance mutuelle de rayonnement est à prendre en considération. Elle devrait réduire la vitesse vibratoire de chaque membrane. C’est donc un argument supplémentaire en faveur du HP unique en terme de puissance rayonnée :-?
:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1327
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 01 Mar 2012 21:03

WhyHey a écrit:
Bachibousouk a écrit:
Or la puissance est proportionnelle au carré de la pression donc à la puissance 4 de D. Non ?

On dirait bien que oui :wink:

Indiquée page 572 du livre de J. Jouhaneau Notions élémentaires d’acoustique-Electroacoustique. Je site «tant que (kr)^2<<1, cette puissance est proportionnelle à la résistance de rayonnement qui vaut Rr=2.rho.c.π.r^2 .k^2. r^2» où k est le nombre d’onde et r le rayon du piston plan encastré.
Au final, le rayon r du HP est bien à la puissance 4.

D'autre part, la résistance de rayonnement Rr s’exprime en Ns/m, la vitesse efficace de la membrane en m/s et on obtient une puissance rayonnée (P=Rr.v^2) exprimée en Watt.

J’en conclus simplement que du côté des basses fréquences, il n’y a pas équivalence des surfaces émissives entre un seul HP et plusieurs HP.
Lorsque j’en aurais compris le truc je viendrais rendre compte :-?
:) :-? 8)
Bachi

en basse fréquence, si K est le nombre d'onde, kr >1 et non <<1, sauf pour un twetter ...
l'hypothèse de la formule donnée dit
kr<<1, donc haute fréquence


La notion de basse fréquence en acoustique est toujours liée à la dimension de l’objet.
Pour une petite membrane, les basses fréquences sont hautes. Mais pour une grande membrane, elles sont nécessairement plus basses.
L’expression (kr)^2<<1 s’écrit en fonction de la fréquence f<< c/(2πr) qui montre bien que lorsque r augmente, f diminue.
Et dire que je suis en vacances :(
:) :lol: 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1327
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 02 Mar 2012 11:33

Bachibousouk a écrit:L’expression (kr)^2<<1 s’écrit en fonction de la fréquence f<< c/(2πr) qui montre bien que lorsque r augmente, f diminue.

exemple:
c = 340 ms-1
r = 20 cm, ça donne
f negligeable devant 300Hz, disons que negligeable commence à 3%
soit 10Hz ;)
formule utile pour f < 10Hz.

pour une grosse gamèle, disons
r= 46cm
formule utile pour f < 4 Hz

oui cette fois ?

de toute façon je vois pas comment on peut avoir d'un coté une formule qui donne du r^4 et de l'autre du r^2 ...
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 02 Mar 2012 11:50

Bachibousouk a écrit:
WhyHey a écrit:heureusement qu'on n'est qu'aux "notions élémentaires" ... ça monte en complexité après la page 572 ?? ;)
et faudra pas oublier de faire une comparaison de vos unités, pour l'instant c'est pas au point ...


Non, le livre de J. Jouhaneau est homogène en difficulté tout comme les unités: on obtient des Nm/s, et le produit d’une force et d'une vitesse correspond bien à une puissance. Mauvaise pioche :wink:
:) :-? 8)
Bachi

oui,
quelle est la valeur de V dans la formule ?
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 02 Mar 2012 16:15

Je crois bien que j’ai raison. Mais je n’ai aucun mérite, je n’ai rien inventé.
En faite, la terme en (kr)^2 venant dans l’expression de la résistance de rayonnement Rr (Rr=S.c.rho.R1)est une approximation de la résistance acoustique spécifique réduite R1 qui se calcul à l’aide d’une fonction de Bessel. Lorsque kr est très petit devant 1 on peut approximer R1 par 1/2(kr)^2.
On considère que (kr)^2 est petit devant 1 lorsque kr<0,5. Ce qui fait pour un HP de 46 cm une fréquence limite de 118 Hz.

Maintenant la puissance rayonnée est un critère parmi d'autres qui est important surtout en sonorisation. Je ne doute pas que 10 HP de 10 pouces fonctionnent également très bien.

Par ailleurs, v est une vitesse efficace et non un volume d’air déplacé.

Mais tout ceci est-il bien raisonnable dans se sujet :wink: Ne serait-il pas plus simple d’admettre que dans les basses fréquences la puissance rayonnées est proportionnelle à la puissance 4 du rayon du piston plan encastré :oldy:
:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1327
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Message » 02 Mar 2012 17:15

difficile à admettre quand un raisonnement simple sur une pression ne fait intervenir que la surface.
sans compter que tout ça ne parle pas de V (une vitesse donc mais qui quoi ???), ni de la directivité, ni de , ni de ...

ce qu'on peut facilement faire par contre, quand on a 10 HP pour faire le grave chez soi, c'est le comparer avec d'autres sub: à l'oreille ;)

et choisir celui qu'on préfère.

ce que cela prouve en tout cas:
- c'est que c'est loin d'être simple si on veut aller jusqu'au bout du modèle.
- faut bien maitriser les limites d'un modèle, et les conséquences sur toutes les grandeurs manipulées quand on en modifie une.
bref,
Pour ma part : je m'en tiendrai à des choses simples qui me parle. une pression, une surface.
modèle faux certainement mais "toutes choses égales par ailleurs", je ne vois pas trop ce qui coince dans celui-là.

ps: pour rappel ...
Autrement dit, la puissance émise par un haut-parleur décroît avec la fréquence mais sa pression induite dans l’axe reste sensiblement
constante.
Bien entendu, ce recentrage de la puissance rayonnée s’effectue au détriment de la largeur du faisceau (2 θ0 ) qui se rétrécit de telle façon
que sinθ0 reste égal à 3,83/ka .

ça monte à 160°C au milieu ... chaud !!
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 02 Mar 2012 19:26

Quand est il de l'influence de la forme de la membrane sur la dispersion des ondes?

par exemple le boomer concave d'une aurelia comparativement à celui d'une atc scm 7?
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6780
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 13 Mar 2012 18:28

Puisque l'on est dans la technologie, on constate que dans le monde pro beaucoup d'enceintes sont actives, ce qui a pour avantage majeur de ne plus faire appel à des filtres passifs, et donc une facilité de mise au point/réglage sans commune mesure, alors que dans la HIFI on en reste à une technologie vieille d'une centaine d'année, et à mon avis totalement dépassée.

Curieux de lire cela sur le site de Dynaudio à ce propos des enceintes active de la gamme Air:

This new Dynaudio range was essential to fully meet the needs of the professional market, as the specific requirements for recording studios differ substantially from those of home audio systems. Both applications cannot be perfectly served with identical products, despite the fact that both maintain the same basic yet demanding requirement of achieving absolutely perfect sound reproduction. In the studio, all the attention is on the artist.

Qui dit clairement que les applications pro et HF ne peuvent être traité de la même façon bien que les buts recherchés sont les même.

Pourquoi également il y a très peu d'enceinte "asservie" ou de subwoofer "asservis" alors que,comme mon expérience en DIY me l'a montré, le prix actuel d'un asservissement est peanuts par rapport au prix des HP, et que le résultat est très nettement meilleur qu' avec un woofer bas réflexe ou clos, avec un volume bien plus faible.

Pourquoi les fabricants, toujours à la recherche du meilleur, en renouvelant sans arrêt leur gamme pour des progrès mineurs, voir des regressions, à une époque ou les DSP et autres CPU ne coutent rien, et ou on réalise des vrai prouesse dans le domaine electronique.

Quand on voit par exemple toutes les technos hyper chiadées embarqués dans un téléphone portable actuel d'une taille riquiqui, on se demande pourquoi il n'y a toujours pas des solutions de haute techno dans la HIFI, et que l'on voit encore des gens utiliser des tubes, et revenir au LP..
peter.pan
 
Messages: 1778
Inscription: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Boomer asservi ?

Message » 13 Mar 2012 19:19

peter.pan a écrit:Pourquoi également il y a très peu d'enceinte "asservie" ou de subwoofer "asservis" alors que,comme mon expérience en DIY me l'a montré, le prix actuel d'un asservissement est peanuts par rapport au prix des HP, et que le résultat est très nettement meilleur qu' avec un woofer bas réflexe ou clos, avec un volume bien plus faible.

Je me suis déjà posé la question de l'asservissement pour mes boomers 30 cm Yamaha en fibre de carbone et clos? :-?

Mais compte tenu de l'existence d'un caisson (asservi) et la plage d'utilisation relativement réduite de ces boomers (100 Hz a 420 Hz) je ne suis pas sur d'obtenir un gain auditif. Qu'en pensent les DIYeurs ou d'autres expérimentateurs...? :-?
peter.pan a écrit:Puisque l'on est dans la technologie, on constate que dans le monde pro beaucoup d'enceintes sont actives, ce qui a pour avantage majeur de ne plus faire appel à des filtres passifs, et donc une facilité de mise au point/réglage sans commune mesure, alors que dans la HIFI on en reste à une technologie vieille d'une centaine d'année, et à mon avis totalement dépassée.

Tout a fait d'accord avec toi peter.pan :wink: .
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6755
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • online



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message