Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ashram, canaille17, duke200, leniçois, plouis et 66 invités

Toutes les enceintes HiFi

FILTRAGES ENCEINTES, PASSIF OU ACTIF, DES DIFFERENCES ?

Message » 09 Fév 2018 13:28

Quelle est la différence entre le FIR phase minimale et l'IIR ?

Aucune sauf si l'on regarde après -100dB vu que la méthode de calcul elle est différente.

Différence passif/actif au niveau DIY :
diy-filtrage-equalisation/actif-ou-passif-t30056977.html

Et c'est un peu le problème avec ce sujet et en réponse à pm57.
Ici on est en Matériel Hifi, il existe des enceintes passives et actives. Les préoccupations seront autres, comme la méthode d'intégration dans son installation et le câblage.

Réaliser son enceinte ou modifier une existante (qui ne sera donc une "autre" enceinte) c'est tout autre chose.
On en vient toujours un peu trop à dire que tel ou tel autre technologie est supérieure ou inférieure.
Une bonne enceinte passive sera bien meilleure qu'une mauvaise enceinte active.
Idem entre FIR et IIR, c'est différent. Le FIIR par exemple est à rejeter directement si l'on n'accepte pas un temps de latence.

Parlant de mixer les technologies, je pensais surtout au mix actif/passif, par exemple une enceintes 3 voies avec seulement 2 amplis et donc un filtre passif pour l'aigue.
thierryvalk
 
Messages: 5400
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Annonce

Message par Google » 09 Fév 2018 13:28

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Fév 2018 13:51

pm57 a écrit:Et quand on veut passer une enceinte passive en active, c'est a dire virer le filtre, que doit-on impérativement respecter pour ne pas dénaturer complétement le son que le concepteur à réaliser en passif ?


Il n'y a pas de gain qualitatifs à passer une enceintes passive en enceinte active, sauf à vouloir faire de la multi amplification, ci celle ci est nécéssaire et si il n'y a pas d'autre moyen.
Sauf si tu veux faire du FIR, mais le gain reste quand même peu évident à l'écoute...

Comme le dit Thierry, c'est possible de passer en actif, mais modifier le filtrage de l'enceinte, donc les pentes et les fréquences de coupures, demande de travailler avec les mesures de HP, dont il faut se procurer les courbes de réponses et de phases des HP composant l'enceinte.

Si ce n'est pas disponible, il faut faire la mesure des HP.
Nos voisins du forum DIY te guiderons dans ces étapes, mais il faudra acheter une carte son et un micro, le brancher sur un PC pour réaliser les mesures de base.
Un exemple du process à suivre ici : http://www.justdiyit.com/category/projets/modifications/

Si l'enceinte est bien conçue, il n'y a pas de raison de la passer en filtrage actif, sauf à vouloir faire de la multi amplification, car le filtrage actif permet d'attaquer en sortie, un HP avec son filtrage dédié et son amplificateur.
C'est tout indiqué si c'est une très grosse enceinte avec un ou plusieurs gros HP de grave qui sollicite énormément l'ampli (au dela de 200 Watts AES ou RMS).

En dessous de ce genre de grosses enceintes, le changement d'ampli par un bloc de puissance est possible, tout comme un schéma de bi-amplification en conservant le filtrage passif d'origine de l'enceinte, en l'extériorisant par exemple pour y raccorder les amplis.

Si ce n'est pas un problème de puissance d'amplificateur (distortion) mais que c'est la qualité des composant du filtrage que tu mets en doute, tu peux refaire le schéma de filtrage de l'enceinte par des composants de qualité en copiant le schéma et la valeur des composants, c'est assez simple car les composants sont peu nombreux et de grosse dimensions, une loupe suffit à lire les valeurs des composants. Les composants de qualité se trouvent sur pas mal de site, dont TLHP en france : http://www.toutlehautparleur.com/accessoires-enceintes-electro-acoustiques/composants-pour-filtres-passifs.html

Sur pas mal d'enceinte bas de gamme et même milieu de gamme, le filtrage est souvent le maillon faible de l'enceinte, car les composants de filtrage coutent cher.
Ainsi, sur une enceinte de plus de 10 ans, si le filtre a été réalisé à partir de condensateur chimiques, les valeurs de ces condensateurs bas de gammes changent avec le temps, c'est donc très judicieux de les remplacer par des composants de qualité !

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3792
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 09 Fév 2018 14:22

indien29 a écrit:Oui !
Et que penses tu de la question principale ?


Je n'en sais rien. Je me demande si l'un des intérêts des enceintes actives n'est pas de proposer, en plus du crossover, une pré-égalisation qui neutralise le son.
Sur les Neumann KH-120, le 50 Hz est donné à 0 dB, avec un seul HP de grave de 12 cm.
M'est avis qu'il y a quelque part à l'intérieur de l'enceinte un réglage de grave qui en rajoute, parce que sinon, cela ne risque pas de descendre tout seul jusque là.

indien29 a écrit:Quelle est la différence entre le FIR phase minimale et l'IIR ?
Je sais que ces 2 solutions entraine des rotations de phase et je ne connais pas les champs d'application de l'un et de l'autre.
Dans quelle condition doit on préférer l'une ou l'autre technologie ?


Dans l'absolu, on peut tout faire avec les deux technologies. La différence est dans la puissance de calcul nécessaire.

Le FIR (le convolueur de Foobar2000, par exemple), permet de maîtriser la phase comme on veut : minimale, linéaire, ou personnalisée.
L'IIR aussi, en théorie, mais pour faire autre chose que de la phase minimale en IIR, il faut beaucoup plus de filtres, avec une précision beaucoup plus grande qu'en FIR.

L'IIR permet des corrections très précises dans le grave. Le FIR aussi (et sans latence, puisqu'on peut choisir phase minimale sans problème), mais au prix de calculs beaucoup plus massifs qu'en IIR.

Les puces actuelles devrait être en principe capables de tout, mais il faut regarder si, quand on fait exprès de bourriner une correction pas du tout adaptée (un FIR précis dans le grave, ou un IIR en phase linéaire), la puissance de calcul ne devient pas telle qu'un ventilateur soit nécessaire pour refroidir la puce.
Je n'ai pas envie d'entendre une soufflerie se mettre en route quand j'allume mes enceintes !
Pio2001
 
Messages: 6887
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 09 Fév 2018 14:27

C'est des Spendor S9e, elles resteront donc en passif, je doute fort de faire mieux en actif.
pm57
 
Messages: 1947
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 09 Fév 2018 14:50

En IIR,les corrections dans le grave ne sont pas forcément précises.(du moins pas plus qu'en FIR).
Les coeffs des biquads sont faibles et nécessitent bcp de MACs (multiplication-addition).--->erreur d'arrondi.

D'ou le terme Infinite Impulse Response.
dépend si c'est calculé en float ou pas.

Mais bon,dans le grave,le HP "envoie" largement + d'erreurs par ses déplacements.

Avec rePhase,on peut choisir du FIR phase minimale.(impulse causale ).
Qui n'aura pas plus de latence que du IIR.(causal aussi).
voire moins en FIR avec les moteurs à convolution "overlapping".
thierry38...
 
Messages: 485
Inscription: 29 Déc 2015 15:26
  • offline

Message » 09 Fév 2018 15:39

Pio2001 a écrit: Je me demande si l'un des intérêts des enceintes actives n'est pas de proposer, en plus du crossover, une pré-égalisation qui neutralise le son.
Sur les Neumann KH-120, le 50 Hz est donné à 0 dB, avec un seul HP de grave de 12 cm.
A mon avis qu'il y a quelque part à l'intérieur de l'enceinte un réglage de grave qui en rajoute, parce que sinon, cela ne risque pas de descendre tout seul jusque là.


Je pense que ton DSP crée une belle transformée de Linkwitz en créant artificiellement un boost du bas de la réponse en fréquence, c'est la seule solution pour avoir du niveau dans le grave, alors que mécaniquement, ce niveau n'est pas atteignable de façon naturelle (T&S du HP, charge du volume de caisse)

:D Transformée de Linkwitz, c'est ici >> http://jimbee.eklablog.com/transformee-de-linkwitz-a107340268

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3792
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 09 Fév 2018 15:45

La transformée c'est pour une enceinte close.
thierryvalk
 
Messages: 5400
Inscription: 08 Mai 2012 9:39
Localisation: Belgique

Message » 09 Fév 2018 16:04

thierryvalk a écrit:La transformée c'est pour une enceinte close.

Je ne savais pas, pourquoi cela ne peu pas etre le cas pour une enceinte bass reflex ou autre ?

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3792
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 09 Fév 2018 16:18

En bass reflex,Le HP est en court-circuit acoustique en dessous de la fréquence d'accord (Fb).
Comme si il était à l'air libre.(impédance/résistance acoustique nulle).

Il faut placer des filtres "subsonic" (passe-haut).

Placer des EQ positives sous Fb (genre transfo. de Linkwitz) amène le HP dans des débattements monstrueux.
C'est une des contreparties du bass-reflex/tapered line.

Image
thierry38...
 
Messages: 485
Inscription: 29 Déc 2015 15:26
  • offline

Message » 09 Fév 2018 21:25

Merci !
Je vois cette phase qui part à 180° en effet !

Fort heureusement, le BR permet un gain suffisamment important dans les basses fréquences pour qu'en théorie, il n'y ait pas en plus à rajouter d'EQ positive, surtout sous la fréquence d'accord de l'évent !

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3792
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris


Retourner vers Enceintes