Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Google [Bot] et 30 invités

Toutes les enceintes HiFi

J'ai découvert la hifi à papa de 1970-80

Message » 30 Juil 2005 14:09

Je suis de retour chez mes parents depuis une semaine ( :evil: )et depuis mon départ je me suis interresser à la HF et au HC alors je regarde autrement la hifi de papa ...

Pour les enceintes

Celestion Ditton 66 Studio Monitor

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

L'ampli

Ampli SETTON RS 660

Image


Vous en pensez quoi de l'état ? Les traces sur les hp par ex ?

J'ai écouter l'ensemble dans le salon et le son est vraiment bon et puissant (sans aucune distortion, même au fond du salon à 10m c'est puissant !)mais je suis pas du tout un expert alors je voudrais votre avis sur ce matériel qui devait être du bon matos et cela doit toujours être le cas ?
Dernière édition par gor123 le 03 Aoû 2005 19:24, édité 3 fois.
gor123
 
Messages: 79
Inscription: 12 Juil 2005 9:20
Localisation: Rouen

Annonce

Message par Google » 30 Juil 2005 14:09

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Juil 2005 14:22

ab
Dernière édition par gor123 le 03 Aoû 2005 19:25, édité 1 fois.
gor123
 
Messages: 79
Inscription: 12 Juil 2005 9:20
Localisation: Rouen

Message » 30 Juil 2005 14:44

Salut

Les DITTON 66 ont une réputation qui les précèdent, avec leur HP passif dans le grave.
Pour les avoir écouter, elles savent retranscrire la musique avec fidélité.

SETTON était l'importateur PIONNER en France dans les année 70-80, c'est peu être un PIONNER qui se cache derrière

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 30 Juil 2005 20:48

Je vais les essayer dans une configuration home cinema pour voir !

C'est trouvable d'occasion des ditton 66 en parfait etat ?
gor123
 
Messages: 79
Inscription: 12 Juil 2005 9:20
Localisation: Rouen

Message » 30 Juil 2005 21:05

Je viens de restaurer un paire de Celestion Ditton 551 et je suis vraiment scotché par la qualité du son qui en sort :o en toute franchise, je ne vois pas quelle paire d'enceintes neuves en dessous de 1000 euros pourrait rivaliser !

Il ne faut pas oublier que les Ditton coutaient 470 pounds il y a 20 ans :lol:
latsa
 
Messages: 178
Inscription: 22 Fév 2005 1:31
Localisation: Belgique
  • offline

Message » 30 Juil 2005 22:15

elles etaient utilisé comme monitor en studio
cela veut bien dire quelques chose ...
avec l'age les tweeter deviennent fragile attention donc , les pieces se faisant rare ...
tib tib
 
Messages: 688
Inscription: 16 Fév 2005 21:37
Localisation: val de marne
  • offline

Message » 03 Aoû 2005 19:25

Je vais les tester en config HC ce soir !

j'ai les photos =)
gor123
 
Messages: 79
Inscription: 12 Juil 2005 9:20
Localisation: Rouen

Message » 03 Aoû 2005 20:00

Les traces sur le boomer sont des petits champignons provoqués par l'humidité. Ce n'est pas tragique, mais tu dois les nettoyer pour pas que ça s'étende. Au besoin démonte les HP et nettoie en brossant avec une brosse douce en maintenant la membrane par l'autre face de façon à ne pas décentrer la bobine.


Les traces sur le passif sont un poil plus gênantes car elles annoncent une désolidarisation de la suspension et de la membrane passive. Se sera plus compliqué : au mieux, tu laisses et ça dure comme ça encore un certain temps. Au pire, tu les démontes et tu fais réparer par un magasin sérieux. Attention aux colles qui peuvent bouffer les matériaux... Mais tu peux déjà nettoyer...


Les traces du médium m'inquiètent davantage : est-ce un médium ferrofluidé (pas dans mon souvenir) qui fuierait ? ça ressemble quand même à du "qui sèche pas facilement"...


Sinon, vu leur âge : démonter le filtre pour changer les condensateurs par d'autres de mêmes valeurs pour remplacer les vieux électrochimiques ne leur fera certainement pas de mal ! Tu prends des SCR polypropylène. Et tu ne changes ni les valeurs en uf. Tu ne changes pas les résistances et pas les selfs.


Enfin, sache que si le passif venait à se décoller et que pour une raison ou une autre tu devais le supprimer en bouchant le trou... la Ditton 66 ne perdrait pas trop au change, car son défaut principal reste un registre grave un peu lourd et traînant qui bouche un peu le médium car le HP de grave est coupé relativement haut avec le médium.



Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 04 Aoû 2005 9:59

haskil a écrit:
Enfin, sache que si le passif venait à se décoller et que pour une raison ou une autre tu devais le supprimer en bouchant le trou... la Ditton 66 ne perdrait pas trop au change, car son défaut principal reste un registre grave un peu lourd et traînant qui bouche un peu le médium car le HP de grave est coupé relativement haut avec le médium.



Alain :wink:


Salut Alain

A oui çà, pas d'amplification molle sous peine de trainer un grave lourd et baveux, celles que j'avais écouté étaient drivées par un petit LUXMAN, médium chaud bel aigu mais assez mou et trainant en bas, mon ancien DIY CATOIRE avait redonné vie et ouverture au live d'Axel RED, elle chantait dans son salon

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 04 Aoû 2005 10:07

haskil a écrit:Les traces sur le boomer sont des petits champignons provoqués par l'humidité. Ce n'est pas tragique, mais tu dois les nettoyer pour pas que ça s'étende. Au besoin démonte les HP et nettoie en brossant avec une brosse douce en maintenant la membrane par l'autre face de façon à ne pas décentrer la bobine.


Les traces sur le passif sont un poil plus gênantes car elles annoncent une désolidarisation de la suspension et de la membrane passive. Se sera plus compliqué : au mieux, tu laisses et ça dure comme ça encore un certain temps. Au pire, tu les démontes et tu fais réparer par un magasin sérieux. Attention aux colles qui peuvent bouffer les matériaux... Mais tu peux déjà nettoyer...


Les traces du médium m'inquiètent davantage : est-ce un médium ferrofluidé (pas dans mon souvenir) qui fuierait ? ça ressemble quand même à du "qui sèche pas facilement"...


Sinon, vu leur âge : démonter le filtre pour changer les condensateurs par d'autres de mêmes valeurs pour remplacer les vieux électrochimiques ne leur fera certainement pas de mal ! Tu prends des SCR polypropylène. Et tu ne changes ni les valeurs en uf. Tu ne changes pas les résistances et pas les selfs.


Enfin, sache que si le passif venait à se décoller et que pour une raison ou une autre tu devais le supprimer en bouchant le trou... la Ditton 66 ne perdrait pas trop au change, car son défaut principal reste un registre grave un peu lourd et traînant qui bouche un peu le médium car le HP de grave est coupé relativement haut avec le médium.



Alain :wink:


Merci pour toutes ces infos !

Dans l'état actuelle des choses elles marchent parfaitement bien (après 25 ans ?!). Au moindre signe de faiblesse on prendra les choses en mains 8)
gor123
 
Messages: 79
Inscription: 12 Juil 2005 9:20
Localisation: Rouen

Message » 04 Aoû 2005 10:37

gor123 a écrit:Je vais les essayer dans une configuration home cinema pour voir !

C'est trouvable d'occasion des ditton 66 en parfait etat ?


On en voit de temps en temps dans les p.a. des revues spécialisées.

Alain
ALBO
 
Messages: 18996
Inscription: 04 Mar 2001 2:00
  • offline

Message » 04 Aoû 2005 10:40

gor123 a écrit:Je vais les essayer dans une configuration home cinema pour voir !

C'est trouvable d'occasion des ditton 66 en parfait etat ?


On en trouve de temps en temps dans les p.a. des revues spécialisées; voir également la rubrique p.a. des boutiques sur La Revue Du Son.

Et, même sur ce forum:

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #168273513

Alain
ALBO
 
Messages: 18996
Inscription: 04 Mar 2001 2:00
  • offline

Message » 04 Aoû 2005 10:44

EUVRARD a écrit:SETTON était l'importateur PIONNER en France dans les année 70-80, c'est peu être un PIONNER qui se cache derrière

A+


Non Setton était devenu fabricant Français à une certaine époque et avait obtenu des aides de l'état.
Cette aventure a durée peu de temps.
poprock-homecinesolutions
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 2585
Inscription: 01 Nov 2001 2:00
Localisation: Compiegne 60200

Message » 04 Aoû 2005 10:49

haskil a écrit:Les traces sur le passif sont un poil plus gênantes car elles annoncent une désolidarisation de la suspension et de la membrane passive. Se sera plus compliqué : au mieux, tu laisses et ça dure comme ça encore un certain temps. Au pire, tu les démontes et tu fais réparer par un magasin sérieux. Attention aux colles qui peuvent bouffer les matériaux... Mais tu peux déjà nettoyer...

Alain :wink:


une adresse pour réparer les HP :

Alpheratz
ZI des Tourades
rue Helène Boucher
06210
Mandelieu
(demander Mr Poupon)
Tel : 04 93 48 18 18
poprock-homecinesolutions
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 2585
Inscription: 01 Nov 2001 2:00
Localisation: Compiegne 60200

Message » 04 Aoû 2005 23:00

Bonsoir,

Je suis dans le même cas que gor123 : en vacances chez mon père. Et là,
au bout de quatre jours sans musique, je décide d'allumer la chaîne stéréo.
J'extrais les enceintes du coin où elles sont cachés ( dérrière un meuble ),
je fais un tour dans les vinyles, je tombe sur un double album Armstrong/Ellington,
the Great Réunion enregistré par "Roulette". Il m'a fallu 5 minutes pour me souvenir
comme se servir d'un tourne disque, mais

STUPEUR : C'est splendide. Des graves incroyables, un trompette à vous arracher les oreilles
comme en concert, le piano est dans la pièce.

Toute la chaîne date des années 75 à 80 et se compose comme suit :

Ampli/tuner : Yamaha CR-1020 ( 2*200W/8Ohms ), le tuner est térrible !!

Platine vinyle : Garrard Direct Drive 75 ( made in england ), sur la cellule est inscrit Shure !!
le plateau est en alu ( ou ressemblant ) massif.

Enceinte : 3A andante "linéaire" visiblement de fabrication française.
93db de 35Hz à35Khz à +/- 2db ! Les enceintes sont alimentées electriquement !! Il n'y a aucun
évent ni en facade ni en face arrière. La finition est également fabuleuse. Bois massif, les
hauts parleurs sont cerclés de plaque l'alu de 4mm d'épaisseur.
Pour le cablage, c'est facile c'est du 1,5 mm2 d'électricien et sa marche fort !!!

Et les basses qui en sortent sur du jazz ou un concert d'orgue sont extraordinaires. J'ai
essayé en HC en branchant le lecteur DVD direct sur l'ampli, et malgré la piètre
qualité du lecteur, les graves sont toujours aussi fabuleux, sec et explosif sur les films.

Si quelqu'un connaît encore ou bien se souvient de ce type de matériels, je suis
intéressé. Mon père avait simplement suivi les conseils d'un pro : Comme quoi, c'est utile.

Autre point, les vinyles, je suis resté sous le charme. J'avais souvenir de choses qui crépitaient,
grésillaient, et bien rien de tout cela. C'est plein de matière, c'est dense, c'est beau. Il y en a
une quarantaine, de quoi passer la suite des vacances !!

Je posterai bien des photos mais je n'ai rien avec moi qui me perttement de décharger les
clichés photos sur l'ordi.

Merci à ceux qui connaissent ces matériels de me faire un petit topo, ce serait sympa. Pour savoir dans quelle gamme se situait ces éléments à l'époque et leur réputation.

En espérant vous lire bientôt avec de belles infos.
scoutOne
 
Messages: 4337
Inscription: 20 Déc 2004 21:25
Localisation: 78, à côté des lions et autres zèbres
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message