Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 27 invités

Toutes les enceintes HiFi

J'ai trouvé mon graal: Emotiva & Leema Acoustics Xero

Message » 03 Mai 2012 9:52

Bonjour à tous,

Je profite d'être [size=85]encore un peu sous le choc pour vous parler de ce que je considère être la meilleure enceinte et de loin que j'ai eu à posséder jusqu'ici.
Ma modèste aventure en Hi-Fi n'a que 10 ans et je me souviens encore de ma 1ere chaine (Des éléments Marantz Tuner et Ampli séparés qui appartenaient à mon cher papa disparu et dont j'avais hérité, dont un 1090) qui marche toujours mais se repose dans le carton depuis.
J'ai acheté les trois quarts du temps des systèmes à budget "intelligents", correspondant à mes goûts d'abord, même si j'avoue que quelques produits m'ont attirés en partie du fait de mes lectures de la presse spécialisé et également des forums.
Certains se sont révélés être de vraies révélations comme mon avant dernier système (Full Myryad Série Z162,142 et 114), d'autres ont été décevants une fois installés chez moi.
Dans ma quête du graal j'ai toujours essayé d'arbitrer entre un budget forcément limité et un maximum de plaisir, sachant que j'écoute des choses très variées (je n'écoute pas de tout, je ne crois pas les gens qui aiment à dire "j'écoute de tout" ce n'est pas possible de "tout" écouter) et très ecclectiques (un peu d'opéras, du jazz, beaucoup de jazz, du rap, du rock, beaucoup de rock, de la drum n bass, de la musique de chambre, de la musique indienne, du calypso, de la salsa, etc.)

Il y a tout juste un an, piqué par je ne sais quel mouche alors que mon petit système Myryad Z series + Quad 11L marchait à merveille, voilà que je suis pris d'une envie soudaine de gros blocs mono à un budget très serrés. Un tour au hasard sur leboncoin m'amène à acheter auprès d'un revendeur qui se trouvera ensuite être un membre de ce forum une paire de Bloc Mono EMOTIVA XPA-1 dans un état quasi neuf, après avoir vendus mes éléments Myryad, y compris la source.

2 mois plus tard, toujours sans musique puisque je n'avais plus de source ou de préampli, je rachetais toujours sur leboncoin un préampli EMOTIVA UPA-1, là aussi quasi neuf pour le prix d'une bouchée de pain. (450€ de mémoire).

6
Kain
 
Messages: 23
Inscription: 11 Nov 2010 21:54
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Mai 2012 9:52

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Mai 2012 10:06

IMPORTANT Je ne sais pas pourquoi une fois arriver en butée de défilement de la page, je ne vois plus ce que je tape, donc pardon d'avance d'être obligé de répondre à mon propre poste pour pouvoir écrire la suite.

6 mois plus tard donc, je faisais l'achat d'un ERC-2 sur le site d'Emotiva, reçu il y a tout juste 1 semaine. En attendant, mon ordinateur portable constituait l'unique source de musique connecté à mon système et c'était déjà très bon, les QUAD 11L étant plus que correctement alimentés au point d'être méconnaissable, même avec cette source médiocre.
Entre temps, cherchant une mini monitor de compétition, la plus petite possible, du genre Proac Tablette ou AVI Neutron 4, je suis tombé par hasard en faisant des recherches sur le net sur un revendeur UK qui vendait l'enceinte aux proportions parfaites que je recherchais. J'ai lu tous les bancs d'essais, les avis sur les forums, me suis fier à mon instint pour finir par en acheter 2 paires car rien que l'apparence me plaisait. La suite de l'histoire va en dire long.
C'est la 1ere fois de ma vie que j'achete un produit en aveugle. Eh bien je ne le regrette pas une seule seconde.

Les petites bêtes sont des Leema Acoustics Xero, concus et fabriqués au pays de Galles par 2 ex ingénieurs de la BBC, Lee Taylor & Mallory Nicholls, d'où l'acronyme LEEMA Acoustics. Ils n'en sont pas à leur coup d'essais avec ces mini monitor et malgré tout la marque très célèbre au Royaume Uni et aux USA notamment pour ses électroniques conçus comme des chars d'assaults (littéralement) et époustouflants pour les amplis notamment, commence tout juste à être connus en France.
Pour faire court, les curieux peuvent aller sur le site internet de la marque et regarder les infos et les images des salons.
J'ai donc passé commande de mes enceintes un lundi matin, jeudi elles étaient chez moi, superbement emballés dans 2 cartons d'une taille si minuscule qu'on les prendrait pour des emballages de classeur.

Au déballage, je n'étais pas déçu une seconde, une douce odeur de bois tout juste ciré s'échappe des cartons, et j'en sors 2 parallélépipèdes rectangles si parfaitement proportionnées qu'on croirait avoir à faire à 2 blocs d'ébène Massifs.
La finition est stratosphérique, placage de bois véritable d'ébène striées, le même que sur les Proac Tablette Ref 8 S ou les Proac D1.
C'est absolument magnifique…(photos à venir). Physiquement, les enceintes sont petites, très petites, voire carrément minuscules, elles sont de la même taille ou peut etre plus petites encore que les TR8S, mais beaucoup plus profondes. 22cm de haut, quasiment 28 de profondeur pour à peine 16 de large.
Mes Quad 11L font énormes à coté. La finition est exemplaire: double gros borniers sur chaque enceinte vissés sur la plaque arrière très informative (puissance, marquage des borniers, précisant que le produit est conçu et fabriqué au Royaume Uni, donnant la puissance admissible et indiquant la puissance adéquate de l'ampli parfait pour les accompagner)
A la sortie du carton, l'enceinte pèse son poids, Leema annonce 6 kg sur la fiche du produit, mais à manipuler, je jurerai qu'elle en pèse le double quasiment. Un poids conséquent donc, de très bon aloi, je me dis en les posant sur leurs pieds que cela constituera sans doute une très bonne référence mécanique et que l'inertie naturelle empêchera toute vibration parasite, et je n'ai pas eu tort de le penser.
Concernant les HP, il y a 1 tweeter de 2,5cm en soie ferrofluidé, très brillant d'aspect, accolé directement en dessous par une unité de grave d'à peine 10 cm en comptant la suspension. Tous deux sont conçus sur cahier de charge pour Leema par Vifa, le tweeter est un modèle Tymphany, le grave/médium est plus spécifique encore, et réalisé en papier renforcé et enduit d'un matériau spécifique pour procurer plus de rigidité encore.
A l'arriere de l'enceinte, se trouve un évent basse reflex, sans pièces plastique rapporté, il est directement creusé dans l'ébénisterie et se trouve dans la partie basse, juste en dessous du double bornier
La finition encore une fois, est superlative, les 2 HP sont montés l'un juste au dessus de l'autre et collés, et sans fioriture, les bords des HP affleurent la surface de l'ébénisterie.

En terme de finition, elles n'ont absolument rien à envier aux B&W CM1 par exemple, et sont de la même veine que les Proac tablettes, qu'il s'agisse du modèle anniversary ou de la TR8S. C'est même mieux, puisque comparés au TR8S Ebony que j'ai eu entre les mains, ici le grain du bois semble très légèrement avoir été satiné par l'application d'une huile pour bois. C'est absolument magnifique.
En ce qui concerne l'ébenisterie justement, Leema Acoustics à la sortie de la Xero il y a 7 ans, avait décliné l'enceinte en plusieurs placage de bois véritables avec par ordre de prix et de beauté, le Black Ash (frêne noir), le Cherry (cerisier), le Mahogany (Bois de rose exotique), le Oak (chêne clair), le Bird Eye Maple (Loupe d'Erable) et enfin le plus beau pour moi l'Ebony (Ebène) .

Progressivement l'ensemble des finitions ont été arrêtées à commencer par l'Ebène il y a 2 ans, et ne restaient plus que le Cherry et le Oak (ce dernier est également de toute beauté).

Leema Acoustics a arrêté la Production de la Xero cette année même, et le stock qui restent chez les revendeurs sont uniquement disponibles en laque Noir et en laque Blanche, les placages de bois véritables ne sont plus fabriqués du tout désormais.

J'ai pris auprès de mon revendeur UK les 3 dernières paires qu'il restait en Ebène à un prix modique car le magasin soldait son stock de cartons non ouverts l'an dernier, à 450 € la paire, à ce prix, j'en ai pris 3 à l'aveugle sans hésiter une seconde, tant les éloges de la presse étaient mirifiques à propos de ces enceintes.
Le but d'une entreprise étant de faire tout de même du profit, malgré la passion qui anime les fondateurs de la marque, Leema a relevé (tout comme B&W et Proac ont fait le coup récemment) le prix de la Xero, les dernières paires en Black et White G loss se sont aujourd'hui aux prix de 695 GBP soit près de 850-900 euros, à cela il faut ajouter le prix de la livraison en France, puisque l'importateur Français ne distribue que les électroniques de la marque et ne savait même pas que l'entreprise fabriquait des enceintes.
Dommage, car elles valent le détour.

Pour info, la gamme d'enceintes en plus de la Xero, compte la Xone, colonne à 2.5 voies dans les mêmes finitions, introuvables également depuis un an en d'autres finitions que le Black et White Gloss. C'est une Xero plus grande en fait, à 99 cm, gabarit pratiquement identique à celle des Totem Arrow, hors mis qu'elles sont plus profondes. Une 2nde colonne, la Xeta, une 3 voies, plus grande, avec 3 HP de grave et médium (à 3000 GBP tout de même) existe également, la gamme étant coiffée par la Xanda, une enceinte conçues avec une sorte de caisson de grave coiffé d'une demie Xanda en guise de HP medium et tweeter (production limitée à la demande)

Un caisson de grave dans les mêmes finitions existait également jusqu'à il y a 2 ans, le SPLX-10 destiné avant tout à composer un ensemble cohérent avec les Minis Monitor mais nous verrons qu'on peut aisément s'en passer avec les amplis et la source qu'il faut.
Si l'on se fie qu'à la taille des HP, le 1er truc qui vient immédiatement à l'esprit en posant les enceintes c'est que si un constructeur s'amuse à fabriquer plus petit que ça, rien n'en sortira, du moins pas de grave
Eh bien vous allez voir la claque que j'ai prise !!!!!!
Place donc à l'écoute hier soir (l'une des paire attendait patiemment dans le carton mon ERC-2 depuis l'achat, en attendant ce sont les 11L qui tournaient)
Je vous plante le décor: 2 blocs mono XPA-1 de 1200 VA chacun et 500W sur 8Ohms en continu, un XPA-1 et la platine ERC-2 toute neuve, les 2 autres éléments étant déjà rodés. La pièce d'écoute est mon living, d'environ 15m², fortement meublés, tapis épais au sol en lino, doubles rideaux épais.
Les enceintes sont installés sur des Norstone de 90 cm de haut, à 2 mètres de distance l'une de l'autre, à 15 cm du mur arrière, et 1m environ des murs latéraux.
Les cables HP sont de simples REAL CABLE (6mm² de section !!) et la modulation est celle d'origine Emotiva d'usine. Donc rien de transcendant.
Je ne vais pas parler ici en toute objectivité de choses que je ne connais pas, mais simplement faire une comparaison aux enceintes que j'ai écouté dernièrement dans la même catégorie de taille, à savoir les PROAC TR8S, les QUAD 11L et la B&W CM1. De plus mon ressenti sonore n'est que le mien, je parlerai donc plus de ce que je ressens à l'écoute par rapport à ce que j'ai pu éprouver si je compare l'écoute aux 3 autres enceintes.

Tout droit sorti du carton, les enceintes chantent magnifiquement. Jugez donc:

TIMBRES:
A l'écoute, tracy chapman, you're the one, la voix est immédiatement reconnaissable, le grain est parfait et les cordes de la guitare sont tout simplement à tomber par terre.
S'il y a un truc que ces enceintes savent faire c'est reproduire la voix humaine, et là, franchement c'est un sans faute. Les sifflantes, et la diction sont intelligibles, sans être analytique pour autant, le potentiomètre n'est mm pas aux dixieme de sa course et pourtant ma pièce d'écoute est bien remplie. J'ai l'impression que la chanteuse est là ds mon salon.
Par rapport aux 11L et aux CM1 les voix sont sublimes, moins étouffées, le médium est bel et bien là. Sans douceur à outrance, on entend tout à sa place.
Sur un extrait de leçon de ténèbres, de Marc Antoine Charpentier, les voix sont magnifiques de réalisme, non maqués par l'orgue et les autres instruments.
Quant aux instruments justement, tout est là, le toucher des cordes, le piano reste un vrai piano à queue, pas un synthé. La Harpe et le violon sont fruités, sans outrances.
Et chaque pupitre est à sa place.
Les Xero font sur ce registre jeu égal avec les Proac TR8S, le médium est de toute beauté et rien n'est ajoutée ni retranchée.
L'enceinte n'est pas analytique à outrance, mais tout est révélé, j'ai découvert des sons que je n'avais jamais entendu sur les 11L ou les CM1. Tels que le pincé des cordes sur une harpe, ou encore le souffle de tracy chapman sur Let it Rain, les notes ne sont pas écourtées, elle s'éteignent très naturellement.
La sensation de Live est vraiment au rendez vous. On a le sentiment que les interprètes sont dans le salon.
Le filtre a certainement été travaillé dans ce but, mais au –dela de ça, les gens qui reprochait aux TR8S cette aigue un peu capricieux parfois prendraient ici une claque monumentale avec les XERO.
L'aigu est le plus beau que je n'ai jamais entendu jusqu'ici quel que soit le niveau de prix, il file très haut, il est cristallin et ne fatigue absolument pas et reste presque aérien.

Les enceintes n'étant pas directives du tout, on a l'impression qu'il n'y a pas de source émissive que l'on pourrait identifier.
C'est vraiment très fort, les ingénieurs qui ont mis au point le tweeter peuvent être fiers du travail.
Sur ce plan, les Proac, QUAD et B&W sont toutes 3 enterrées.

IMAGE STEREO:
Avec ces enceintes, l'avantage d'avoir des blocs mono devient clairement évident, tant l'image stéréo est transcendante: je m'explique, la séparation des voix est plus évidente, tout est moins fouilli qu'avec les 11L, tout est à sa place, l'étagement en largeur, profondeur et hauteur est parfait.
C'est réellement tridimensionnel au sens propre du terme. Sur Giant Step de Coltrane, on peut les yeux fermés placer les interprétes sur la scène sans effort.
De plus, j'ai fait un test simple en me déplacant partout dans mon séjour, eh bien croyez moi ou non il n'y a aucun "sweet spot" à trouver, car les enceintes disparaissent totalement. On entend tout où que l'on soit assis.
Sur ce plan, je trouve que les Xero enterrent littéralement tout ce que j'ai entendu jusqu'ici quel que ce soit le niveau de prix. L'image est très profonde, plus que sur les 11L ou les Proac.
Je ne saurais me déterminer sur ce plan face aux CM1, mais il y a fort à parier que les Leema font aussi bien voire bien mieux sur ce plan.

DYNAMIQUE ET RYTHME
Après 3 heures d'écoute d'opéras, de musique acoustique et de jazz. Je n'en revenais toujours pas. Le médium et l'aigu s'intègrent si bien que l'on a envie d'aller encore plus loin en voyant ce que ces naines ont réellement dans le ventre.
Alors j'ai mis dans le lecteur un cd que j'adore et qui peut être dévastateur pour les enceintes qui ne tiennent pas la route, j'ai nommé mezzanine de massive attack. Les lignes de basses saturées peuvent faire que le hp grave/médium d'une monitor peut se retrouver propulser dans le mur d'en face si elles ne tiennent.
Et moi qui croyait qu'elles allaient s'effondrer, messieurs, je peux vous dire que j'ai pris une claque magistrale.
Le grave module à souhait, les basses sont là et bel et bien là. Ca descend évidemment moins que sur les 11L, mais ça descend quand même (Leema promet 55Hz sur la fiche produit de l'enceinte !!).

Et ça module du feu de dieu. Ces enceintes ont un sens du rythme absolument diabolique et je n'exagère pas. J'avais prévu d'acheter un caisson de grave de chez Leema pour les épauler d'autant plus que l'USP-1 à une sortie dédiée au canal LFE entièrement paramétrable.
Eh bien je peux vous dire que je vais économiser environ 600 euros (d'occaze) de plus, les Xero à 15 cms du mur arrière peuvent parfaitement se passer de caisson de grave.
Et il ne s'agit pas d'un grave artificiel, ici contrairement à ce que j'ai pu entendre sur la CM1, le grave module mais en plus il est loin, très loin d'être boomy, malgré la proximité du mur arrière.
L'enceinte ne se fait pas plus gros qu'elle n'est en réalité, et la synergie avec le mur arrière semble parfaite. Le grave reste tendu, ferme à souhait, tantot rond comme sur l'album Top Dogg de snoop dogg, , tantot sec comme sur l'album de Robert Glasper Double Booked.

Les Quad 11L descendent plus dans le grave, il n'y a pas photo, par contre les Xero ont un grave, plus lisible, moins boomy, moins envahissant, un grave qui reste à sa place, sans artifice.

Sur ce terrain, les Xero enterrent les Proac TR8S, les 11L en terme de musicalité et de lisibilité du grave, tout est plus lisible et module mieux. Elle font jeu égal avec les CM1 sur ce registre, bien que cette dernière soit plus démonstrative encore.
Elles ont donc un sens du rythme assez déconcertant là encore. C'est vraiment "Foot Taping"
Je rappelle que les enceintes ne sont pas encore entièrement rodées, Leema est d'ailleurs prolixe dans le manuel d'instructions, puisqu'il précise que malgré un rodage en usine de quelques heures lors des tests effectués sur chaque HP, les Xero ne donneront le meilleur d'elles même qu'après environ 200 heures d'écoute.
Mais si je vous dis que dès la sortie du carton j'ai pris une claque monumentale me croirez vous ? Qu'est ce que ça sera quand les suspensions du petit HP de grave/médium de moins de 10 cm se seront assouplis un peu plus.
Concernant la dynamique et la tenue en puissance, y a pas photo, les xero font aussi bien que les 3 autres enceintes, voire mieux encore que les Proac TR8S. Elles ont rien à envier des CM1, et encore moins des 11L.
Le constructeur annonce une tenue en puissance de 200 watts en continu et va jusqu'à préciser dans le manuel qu'un ampli de plus de 200 watts fortement "couillus" en courant ne sera pas de trop, bien au contraire.
J'en ai la preuve en poussant un peu plus le potard, eh bien ça ne crie pas une seule seconde, les qualités décrites plus haut restent et l'enceinte peut jouer fort sans distorsion audible. Elle ne s'effondre pas. Alors évidemment si on veut les casser, on y arriverait, mais en y mettant quand même beaucoup de bonne volonté.
Sur du rap et des albums chargés en grave, elles ont beaucoup de répondant, l'image stéréo garde toute ses qualités et la spatialisation reste bien maitrisé.
Sur le registre dynamique on ressent moins de compression qu'avec les QUAD 11L que l'on pousserait dans leurs retranchements, sur ce point, match nul avec la CM1 et les Proac, quoi que ces dernières quand je les avais écoutés avec les mêmes amplis et une source myryad Z112 étaient un peu moins à leur aise sur du Lady Gaga.

Entendons nous bien, ce ne sont pas des enceintes qui soient faites pour du grave abyssal, ce que je dis c'est que l'on peut se passer d'un caisson et qu'aucune frustration n'est ressentie sur ce genre de musique, tant le grave est rapide et les transitoires gérées de main de maitres.
En somme, ces enceintes sont un vrai coup de cœur, elles sont dynamiques, ont des timbres de toute beauté, sublimes sur les voix et surtout elles sont sans aucune coloration contrairement à celles que j'ai possédés jusqu'ici.

Ce que vous mettez derrière, c'est ce que vous allez entendre, si la source est merdique et que les amplis n'ont pas assez de courant, je pense que ça peut être désastreux, car vous allez l'entendre tout de suite. Ce ne sont pas des loupes, dans le sens où elles sont analytiques juste ce qu'il faut, mais en changeant les disques, je me suis rendu compte qu'elles sont très versatiles, de vrais caméléons. Si l'enregistrement laisse à désirer on l'entend, sur des disques bien enregistrées, on l'entend également.
Elles sont loin d'être empatées, les graves ne trainent pas, et leur trouver un caisson si on décidait d'en prendre un serait un vrai challenge, car elles sont très rapides, véloces et suffisamment dynamiques pour mériter le meilleur.
La synergie avec les électroniques EMOTIVA se révèle parfaite, les blocs fournissent suffisamment de courant pour les faire chanter comme il faut. Et par analogie à la CM1 et aux petites Proac, je pense que plus les amplis seront couillus et bien conçus (c'est-à-dire avec une alimentation de folie), mieux elles chanteront.
En ce sens, ce ne sont pas des jouets, ou des petites monitors grand public. Je me souviens avoir vu des photos sur le net, où lors du salon de Bristol y a 2 ans en Angleterre, elles étaient associées aux blocs mono Altair de Leema sur le stand du constructeur, ces blocs font la bagatelle de 400 ou 500 watts chacun et pèsent un âne mort, vendues au prix de 15,000 GBP la paire, soit quelques centaines de fois le prix des Xero.
Mes écoutes se sont prolongées tard dans la nuit hier jusqu'à 2.30 du matin, et j'ai du baisser le son. Ca m'a permis de remarquer que même à faible volume déjà, les enceintes sont remarquables.
Tout reste en place même en ces circonstances.

Je pense garder ces enceintes à vie, tellement je suis conquis. Superbement fabriquées, aux proportions parfaite malgré une grande profondeur (gabarit ressemblant à celui de la CM1), aux finitions à tomber par terre, la finition Ebony est la plus jolie qu'il m'ait été donnée de voir jusqu'ici.
Le tweeter est sans doute le meilleur que j'ai entendu également toute gamme d'enceintes confondues.
Je les ai posées pour l'instant sur des pieds Norstone qui leur vont bien, mais le mois prochain, elles seront sur les Atacama HMS 2.1 conçues pour les Proac Tablettes Anniversary.

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, les électroniques Emotiva en particulier le lecteur CD ERC-2 et les blocs mono XPA-1 s'accordent merveilleusement bien avec mes nouveaux bébés.
A retenir donc:

Points positifs:
-Un aigu magnifique grâce au tweeter Tymphany, magistralement conçu
-Une intégration Grave/médium/aigue si bien faite que les enceintes disparaissent
-Un grave très très très étonnant étant donné la taille lilliputienne de l'enceinte et du HP de grave/médium, ça tient du miracle.
-Une image stéréo et une spatialisation de malade. Les enceintes disparaissent littéralement, la musique ne semble pas venir d'une source émissive identifiable aisément.
-Absence de directivité sidérante.
-Une neutralité de bon aloi, ce que l'on entend c'est ce qui se trouve derrière et ce que l'on a mis comme source et comme enregistrement.
-Un sens du rythme assez déconcertant.
-Une finition et une qualité de fabrication à tomber à la renverse.
-Un emballage carton soigné et de taille ridicule.

Points négatifs, et là je chipote pour lui en trouver absolument
-Des grilles protectrices assez costauds, peut etre un peu trop costauds qui font qu'on se bagarre un peu avec pour les enlever et les remettre. Mais elles sont tellement jolies sans.
Nota: la notice précise que l'enceinte a été conçue pour un fonctionnement optimal sans les grilles d'ailleurs.

-Une neutralité sans faille: si l'on met de la merde devant et derrière ces enceintes, il en sortira de la merde. Chaque maillon doit être à l'avenant.
-Un rendement très moyen : à 84 db, il vaut mieux avoir du courant à en revendre que pas assez, car elles mettraient à genoux à coup sûr un petit cambridge audio 550 C ou encore un Nait 5i qui sont déjà pourtant de beaux bébé et dotés d'une belle alimentation.

Les 200 watts de tenues en puissance annoncées par le fabriquant dans la notice ne sont donc pas fantaisiste du tout, loin de là.

Pour ceux à qui j'aurais donné l'eau à la bouche, sachez que la production ayant été stoppée et le prix relevée à 695 GBP, si vous souhaitez malgré tout en commander chez des revendeurs UK, il reste plus de stocks
Moi je pense que je m'en séparerai plus jamais.
Pour rappel, ce post est long, mais je voulais vous faire partager mon enthousiasme et ma joie.
Prochain changement pour moi, les cables seront remplacées dès que possible par du Chord Company et de l'Emotiva gamme X.
Dernière chose, les enceintes ne jouent que depuis 16 heures maintenant, et en rentrant du taf ce soir, je continuerai les tests, le meilleur reste donc à venir.
Kain
 
Messages: 23
Inscription: 11 Nov 2010 21:54
  • offline

Message » 03 Mai 2012 21:40

Beau CR en tout cas! :D

Je confirme pour Emotiva: Pas la peine d'aller chercher plus loin en rapport prestation/prix -----> imbattables sont les XPA-1
J'en possède une paire également ainsi que l'USP-1 (en attente XSP-1............un jour?!?.... :mdr: ) et l'ERC2.
Je fais tourner tout ça sur des infinity kappa 90.
C'est mon Graal à moi!!!

Bonne musique!
Xavier.
Xavier45
 
Messages: 317
Inscription: 23 Nov 2009 0:35
  • offline

Message » 04 Mai 2012 10:31

Sympa de faire découvrir les produits de la marque leema.En effet, les enceintes et amplis de cette marque jouissent d'une très bonne réputation outre manche mais sont malheureusement méconnus chez nous. J'avas failli il y a quelques années prendre sur la baie le leema pulse qui est considéré par beaucoup en angleterre comme le meilleur ampli hifi sous la barre des 1000 euros.
Avatar de l’utilisateur
vindermere
Staff Installations
Staff Installations
 
Messages: 5942
Inscription: 06 Déc 2006 19:26
  • offline

Message » 04 Mai 2012 12:39

Beau CR en tout cas!

Merci
imbattables sont les XPA-1

Je pense qu'effectivement à ce prix il y a peut etre de la concurrence, mais musicalement il y a fort à parier que ces blocs arriveraient dans le top 10

J'avas failli il y a quelques années prendre sur la baie le leema pulse qui est considéré par beaucoup en angleterre comme le meilleur ampli hifi sous la barre des 1000 euros
Je confirme
Je voudrais agrémenter ce post de quelques photos et malgré avoir lu les FAQ je ne sais pas comment mettre des images de mon systeme qui se trouvent sur mon portable. Pouvez vous me donner un lien ou site par lequel je peux passer pour que les images puissent être chargés dans le post les gars

Depuis maintenant 36 heures, les enceintes tournent en continu: je peux vous confirmer ce que j'expliquais plus haut: Les enceintes font bel et bien un superbe grave. Hier soir je me suis écouté un album des Dogg Pound (snoop dogg et compagnie) et effectivement j'étais scotché: il y a bel et bien du beau grave qui en sort. En enlevant les caches, j'étais abasourdi par les débattements du petit woofer.
C'est très impressionnant.
Une précision tout de même: ce sont des mini voire micro monitor, donc dans ma pièce à vivre de 15/16 m² c'est absolument sidérant. Elles sont faites pour rester des monitors, en les plaçant dans un volume trop grand c'est à dire au dela des 25 m² je pense que les enceintes seraient moins à l'aise. Il faudrait faire l'essai mais il y a fort à parier que ce serait moins "impressionnant".
Dès que j'aurais la marche à suivre pour mettre les photos je le ferai, j'ai pu en faire de belles hier en rentrant. Vous comprendrez mieux pourquoi je suis abasourdi en réalisant la taille des enceintes.
Kain
 
Messages: 23
Inscription: 11 Nov 2010 21:54
  • offline

Message » 05 Mai 2012 11:23

Sympa, ça donne envie d'en savoir plus. Elles me font penser aux Dali Mentor Menuet. Tu en as acheté 2 paires pour le jour où la première sera HS ?? Ca ne s'use pas aussi vite que ça ?!!
JEROME2000
 
Messages: 780
Inscription: 13 Sep 2009 14:23
Localisation: 77400
  • offline

Message » 05 Mai 2012 15:15

Tu en as acheté 2 paires pour le jour où la première sera HS ?? Ca ne s'use pas aussi vite que ça ?!!


Je rendrai l'ame avant qu'elles ne s'usent je pense, vu la qualité de construction et j'en prendrai soin d'ici là.

Non j'en ai acheté 2 paires puis une 3ème paire, 1 mois après la finition me plaisait tellement que j'en ai pris une 3ème paire lors d'un voyage au Royaume Uni. la 3eme paire ira dans ma chambre. Je crois que j'ai pris les 3 dernières paires qu'il restaient en Angleterre, pcq en me rendant sur place, mon revendeur avait appelé Leema qui lui répondit que la Production en cours à l'époque ne serait plus disponible qu'en Noir ou blanc. Ils ont donc profiter de la finition laquée pour relever le prix d'environ 200 livres sterling.

P.S: les enceintes tournent maintenant depuis 76 heures, et je peux juste vous dire que je ne regrette pas une seconde mon choix. Les quad 11L resteront dans leurs boîtes pendant un moment je pense. Mais je confirme aussi par la même occaz qu'il faut un ampli très velu pour les driver. Hier, j'ai remplacé mes blocs mono par un petit intégré audio analogue Crescendo que m'avait laissé mon frangin la semaine dernière, le potard était au 3/4 de sa course et l'ampli s'est mis à tellement chauffer que j'ai du l'arrêter. Résultat: les enceintes semblaient "bouchées". Une fois les blocs mono rebranchés; tout est revenu en place, sans coup fait rire: comme si les enceintes avaient été remplacées; j'ai retrouvé tout en place: puissance de feu phénomal absent avec l'audio analogue qui faisait pourtant chanter mes 11L comme il faut, Timbres somptueux et voix et instruments retranscrits à la perfection de nouveau, avec l'audio analogue, l'intégré semblait à la peine pour sortir un son réaliste et charnu.
Kain
 
Messages: 23
Inscription: 11 Nov 2010 21:54
  • offline

Message » 05 Mai 2012 21:21

Ah c'est carrément 3 paires. Bon ben, pourquoi pas ?
JEROME2000
 
Messages: 780
Inscription: 13 Sep 2009 14:23
Localisation: 77400
  • offline

Message » 05 Sep 2012 16:55

Je reviens faire monter ce post pour donner quelques petites impressions après bientôt 1 an passé avec mes Xero. :lol:
Eh bah je suis tjs aussi scotché !!!!!!! Super content de mon système, il me donne envie d'écouter de la musique et d'acheter plein de CD, et je me prive pas pour le faire.
Mes longues session d'écoute me permettent de confirmer tout le bien que j'en pense: ce sont des enceintes non prises de tête à partir du moment où l'on fait la bonne association (ampli et source à l'avenant). Cela peut être considéré comme un point négatif mais une fois l'artillerie lourde déployée on oublie, on s'installe dans un vieux club, on se sert un bon bourbon et on écoute pendant des heures sans se poser la moindre question.
C'est ce que j'ai fait hier. Je me suis acheté "Bass on top" de Paul Chambers rééditer chez Blue note. L'intro de l'album qui dure environ 4 mn commence par un solo de la contrebasse de Paul Chambers avec des notes graves à souhait, et des lignes de mélodie à faire parler la poudre (en passant pour les amoureux de Jazz, et si vous aimez la contrebasse et Paul Chambers, procurez vous cet album où il est également accompagné de Kenny Burrel, guitariste hors pair, c'est un album magique, vous ne vous lasserez jamais d'écouter).

Bah que dire d'autre que je suis tombé de ma chaise en entendant les xero reproduire cette fameuse intro, en fermant les yeux j'ai cru avoir affaire à des grandes colonnes et pas des colonnes de merde. C'est vraiment sidérant. Je ne saurai dire comment c'est possible mais pour la première fois depuis très très très longtemps j'ai eu la chair de poule en écoutant de la musique.
Un pote l'a écouté en mm tps que moi et bien qu'il ne connaisse rien en hi fi ni grand chose à la musique il m'a juste dit "tes machins là ça donne envie d'écouter vraiment de la musique". Donc affaire à suivre. Mais j'avoue que mon système principal actuel risque bien de rester à vie au Manoir Kain, malgré l'arrivée prochaine des petites Chario Piccolo pour construire un 2° Système pour remplacer celui de la chambre à coucher
Kain
 
Messages: 23
Inscription: 11 Nov 2010 21:54
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message