Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: E.MASSE, philou3 et 26 invités

Toutes les enceintes HiFi

JBL K2 S 9800

Message » 03 Mar 2011 10:36

pos a écrit:Certes, mais quel rapport avec une mise en œuvre plus ou moins facile?


Bonjour Pos,

Lis le message en dessous du tiens.

Mise en oeuvre égal aussi couplage optimal avec les amplis, et facilitation de ce couplage avec le maximum de références.

Ok ? :idee: :wink:

Or la première version des 9800 a clairement ses têtes, bien plus que d'autres modèles (par exemple les 5800 pour ne pas les citer).

Maintenant, j'ai passé une semaine dessus, pas des lustres. Or je suis très bien placé pour savoir que certains produits ont parfois besoin d'un peu de temps pour exprimer leur vrai potentiel.

En l'occurrence avec les 9800, c'est cela que j'avais entendu : une enceinte avec un "vrai" potentiel mais que je n'ai pas pu (ou su) exploiter à 100%.

Amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Mar 2011 10:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Mar 2011 11:25

Les heures passent et les CD et SACD défilent sur mes 9800 et je voudrais faire une remarque : je crois qu'il ne faut peut-être pas tirer de conclusions définitives sur les associations avec les amplis , de la part d'utilisateurs déçus ou perplexes , tant que le positionnement de ces enceintes n'est pas totalement abouti : ça prendra quelques heures ou quelques jours ( ou quelques semaines , si la pièce est difficile !) .
Attention en particulier à l'angle par rapport à l'auditeur !

Je doute aussi qu'elles puissent montrer leur potentiel si on ne peut pas les écarter assez et les éloigner assez de tous les murs : pièce dédiée recommandée !

Elles semblent en effet plus exigeantes en matière de positionnement que les autres gros modèles que j'ai eus jusqu'à présent et j'ai remarqué hier soir qu'un essai peu convaincant de positionnement amenait des résultats sonores à peine acceptables !! ( timbres médiocres , espace limité aux hps ...) : dans cet essai , on passait totalement à côté des grandes qualités du produit et le Mc n'y était absolument pour rien ! En fait , je ne reconnaissais plus les 9800 : sidérant !

JBL , dans sa notice ( je l'ai trouvée en anglais sur internet : si quelqu'un avait une traduction , ça serait encore mieux !) évoque la possibilité de bi-amplification active , mais cela devient plus compliqué ( filtre actif , règlages ) et suppose un 2° ampli , par ex à tubes pour le haut ?
McIntosh C 2300 et MC 2102 cd Accustic Arts Linn Sondek LP 12 Ittok LVII Lingo 2 Goldring 2500 sacd Pioneer PD6 Magnum Dynalab MD 100 Tannoy Canterbury 15 SE + ST 200 Kimble Fadel Art Stream Line Reference Mogami 2497
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1460
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • online

Message » 03 Mar 2011 11:30

DaveStarWalker, je l'ai lu, c'est meme à ce message que je repondais, en citant le passage ou tu dis "et assos pas évidentes (d'ou la version SE d'ailleurs)"

Alors je te repose ma question: pourquoi la version SE serait elle plus facile niveau "assos" ?
La seule difference est au niveau du filtrage, avec deux valeurs de condo modifiées sur la compression et le supertweeter (en gros une petite modif sur le crossover entre les deux) et le passage à des condos solen (scr) partout (sans bypass). Je ne vois pas en qiuoi cela devrait changer la propension de l'enceinte à etre associée à tel ou tel ampli, ou toute autre contrainte de mise en oeuvre.
pos
 
Messages: 1986
Inscription: 07 Mai 2007 16:36

Message » 03 Mar 2011 12:57

philou3 a écrit:espace limité aux hps ...

perso je trouve ca plutot rassurant
pos
 
Messages: 1986
Inscription: 07 Mai 2007 16:36

Message » 03 Mar 2011 13:34

pos a écrit:DaveStarWalker, je l'ai lu, c'est meme à ce message que je repondais, en citant le passage ou tu dis "et assos pas évidentes (d'ou la version SE d'ailleurs)"

Alors je te repose ma question: pourquoi la version SE serait elle plus facile niveau "assos" ?
La seule difference est au niveau du filtrage, avec deux valeurs de condo modifiées sur la compression et le supertweeter (en gros une petite modif sur le crossover entre les deux) et le passage à des condos solen (scr) partout (sans bypass). Je ne vois pas en qiuoi cela devrait changer la propension de l'enceinte à etre associée à tel ou tel ampli, ou toute autre contrainte de mise en oeuvre.


Salut POS,

Pas tenté la version SE donc pas vraiment d'avis.

Mais d'après ce que j'ai lu (donc ???), les modifs de filtrage notamment auraient (je suis prudent) été faites pour facilité le couplage aux amplis.

Si quelqu'un à des infos, qu'il se fasse plaisir !! :idee: :wink:

Amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 03 Mar 2011 14:41

les infos sont ici au niveau des modifs sur le filtrage:
(valeurs de la version SE sont entre parentheses)
http://www.audioheritage.org/vbulletin/ ... post121941
et ce qui n'est évidemment pas marqué sur le schéma c'est le passage à ces caps solen, sans bypass

à mon avis le gros problème des S9800 c'est le filtrage passe haut trop faible sur la compression: c'est un 6dB/oct (!) electrique qui vient s'associer aux 18dB/oct naturel de la perte de control du pavillon pour donner un 24dB/oct acoustique. Sur la S9900 Il sont passé à un 18dB/oct electrique qui donne au final un 36dB/oct acoustique (et en plus la compression a un dia 4" au lieu de 3", et la coupure se fait un poil plus haut aussi...).
pos
 
Messages: 1986
Inscription: 07 Mai 2007 16:36

Message » 03 Mar 2011 22:16

J'enchaîne les disques , bien chargés en bas pour certains ( Robin McKelle : "Introducing" , Melody Gardot " My one and only thrill" , Arthur H : "Negresse blanche " , G.Brown : " Slant 6 Mind" , Bashung "Bleu petrole" , des Stacey Kent , Loreena Mc Kenitt )

Impressionnante restitution des guitares basses , à la fois en énergie , en vivacité , en tenue , fermeté et en niveau : envoûtant ...( voir " Raïssa " dans le Arthur H , le G.Brown ...) Très belle voix sur S.Kent : on entend tout mais sans tomber dans l'hyper définition surréaliste ...L'air est " remué" dans la pièce par le soubassement du grave , dès qu'on monte un peu le niveau .Les enregistrements moyens ( Bashung) sont restitués tels quels , par contre , cad sans aucune amélioration ...

Je commence à me dire que c'est peut-être bien la " dernière enceinte" ...

Attention au positionnement : quand il est trouvé , surtout ne plus rien toucher , car ça se joue clairement au cm près ...

Si j'évolue plus tard , ce sera seulement pour la bi-amplification active , à condition encore de trouver un revendeur qui connaisse le sujet ...
McIntosh C 2300 et MC 2102 cd Accustic Arts Linn Sondek LP 12 Ittok LVII Lingo 2 Goldring 2500 sacd Pioneer PD6 Magnum Dynalab MD 100 Tannoy Canterbury 15 SE + ST 200 Kimble Fadel Art Stream Line Reference Mogami 2497
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1460
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • online

Message » 04 Mar 2011 10:26

philou3 a écrit:J'enchaîne les disques , bien chargés en bas pour certains ( Robin McKelle : "Introducing" , Melody Gardot " My one and only thrill" , Arthur H : "Negresse blanche " , G.Brown : " Slant 6 Mind" , Bashung "Bleu petrole" , des Stacey Kent , Loreena Mc Kenitt )

Impressionnante restitution des guitares basses , à la fois en énergie , en vivacité , en tenue , fermeté et en niveau : envoûtant ...( voir " Raïssa " dans le Arthur H , le G.Brown ...) Très belle voix sur S.Kent : on entend tout mais sans tomber dans l'hyper définition surréaliste ...L'air est " remué" dans la pièce par le soubassement du grave , dès qu'on monte un peu le niveau .Les enregistrements moyens ( Bashung) sont restitués tels quels , par contre , cad sans aucune amélioration ...

Je commence à me dire que c'est peut-être bien la " dernière enceinte" ...

Attention au positionnement : quand il est trouvé , surtout ne plus rien toucher , car ça se joue clairement au cm près ...

Si j'évolue plus tard , ce sera seulement pour la bi-amplification active , à condition encore de trouver un revendeur qui connaisse le sujet ...


cool !! 8)

Bonne musique !! :D

Amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 05 Mar 2011 14:10

pos a écrit:à mon avis le gros problème des S9800 c'est le filtrage passe haut trop faible sur la compression: c'est un 6dB/oct (!) electrique qui vient s'associer aux 18dB/oct naturel de la perte de control du pavillon pour donner un 24dB/oct acoustique. Sur la S9900 Il sont passé à un 18dB/oct electrique qui donne au final un 36dB/oct acoustique (et en plus la compression a un dia 4" au lieu de 3", et la coupure se fait un poil plus haut aussi...).


C'est pas le même HP non plus, mais de quel problème parles tu ( à l'écoute ) ?
ozata1
 
Messages: 2303
Inscription: 29 Jan 2006 20:04
  • offline

Message » 06 Mar 2011 11:58

La notice des JBl 9800 ( incroyable de ne pas trouver une version en français ...) dit en substance , page 24 , que la bi-amp est la solution royale et évoque " the JBL DXI crossover network" : quelqu'un sait où ça se trouve ? peut-on utiliser un autre filtre ? ( apparemment non...) quel revendeur connaît assez le sujet ? ( à Paris ? celui de Quimper ?)

Les difficultés évoquées sur la mise en oeuvre sont à chercher d'abord , à mon avis , du côté du couplage positionnement enceintes/ pièce / qualités et défauts pièce , avant tout changement de matos , souvent ruineux et vain ...

Mes écoutes continuent : c'est exaltant mais c'est un produit qui exige un placement méticuleux jusqu'à l'extrême dans la pièce : ex , hier , pour avoir un écartement maximum , je m'étais éloigné de la règle de l'équidistance / murs : 1,16 m pour le hp G / mur latéral et 1 m pour le hp D : lourde erreur : ça n'allait plus et tout est redevenu équilibré après retour à 1,16 m pour les deux hps !

En tout cas , bien règlées , on s'approche de la finesse extrême des électrostatiques "en haut " , par ex les Martin Logan Summit que j'avais écoutées ( écoute des deux derniers Cohen et du Golden Gate Quartet chez Frémeaux ; des voix d'hommes nues où tout va se jouer sur la différenciation des voix , les nuances ,les gradations , mais aussi l'espace sonore naturel ... beau mélange de douceur et de définition ) mais avec bien plus de densité , de texture , sans parler du grave !
McIntosh C 2300 et MC 2102 cd Accustic Arts Linn Sondek LP 12 Ittok LVII Lingo 2 Goldring 2500 sacd Pioneer PD6 Magnum Dynalab MD 100 Tannoy Canterbury 15 SE + ST 200 Kimble Fadel Art Stream Line Reference Mogami 2497
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1460
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • online

Message » 13 Mar 2011 13:25

Je continue tranquillement mes écoutes et je découvre que les chambres compression beryllium sont tellement performantes que ça amène à reconsidérer ce que je pensais de certains disques : par ex , les Danses hongroises par Clemencic ( HM de 1976 ! ) , les beaux disques récents de Yasmin Levy , mélangeant les influences flamenco , juives et arabo-andalouses ...Ils sonnent bien mieux , bien plus définis sur la voix , en même temps , les 9800 ne font aucun cadeau : comme pour beaucoup d'artistes actuels , la prise de son se dégrade au fil des années , because la compression ++ et tout ça vous saute aux oreilles ; c'est l'inconvénient de la haute définition ... Pour ma part , j'approuve car j'ai toujours pensé que l'émotion devait venir , en matière de restitution hifi , de la précision et de la rigueur et non du flou et de l'à peu près flatteur ...

Déception : j'avais acheté par curiosité la version 33 T du dernier Melody Gardot : c'est très velouté pour la voix , mais c'est gâché par le faible niveau de gravure et un pressage approximatif ( disque neuf qui " pétille" ...)

Il faut du recul aux 9800 ! Je suis passé à 5 m pour le point d'écoute ,et il faut ça en fait ! avec des règlages de détail sur les distances / angles , murs latéraux et pincement ...
DSCN1274.JPG
McIntosh C 2300 et MC 2102 cd Accustic Arts Linn Sondek LP 12 Ittok LVII Lingo 2 Goldring 2500 sacd Pioneer PD6 Magnum Dynalab MD 100 Tannoy Canterbury 15 SE + ST 200 Kimble Fadel Art Stream Line Reference Mogami 2497
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1460
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • online

Message » 13 Mar 2011 14:12

c'est bien, tu es sur la bonne voix. :D
ozata1
 
Messages: 2303
Inscription: 29 Jan 2006 20:04
  • offline

Message » 13 Mar 2011 19:51

Voix ou voie :mdr:
laurenta
 
Messages: 1964
Inscription: 04 Oct 2007 15:25
Localisation: Capitale de la Bretagne
  • offline

Message » 13 Mar 2011 19:53

les deux :wink: :mdr:
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 14 Mar 2011 11:08

philou3 a écrit:Je continue tranquillement mes écoutes et je découvre que les chambres compression beryllium sont tellement performantes que ça amène à reconsidérer ce que je pensais de certains disques : par ex , les Danses hongroises par Clemencic ( HM de 1976 ! ) , les beaux disques récents de Yasmin Levy , mélangeant les influences flamenco , juives et arabo-andalouses ...Ils sonnent bien mieux , bien plus définis sur la voix , en même temps , les 9800 ne font aucun cadeau : comme pour beaucoup d'artistes actuels , la prise de son se dégrade au fil des années , because la compression ++ et tout ça vous saute aux oreilles ; c'est l'inconvénient de la haute définition ... Pour ma part , j'approuve car j'ai toujours pensé que l'émotion devait venir , en matière de restitution hifi , de la précision et de la rigueur et non du flou et de l'à peu près flatteur ...

Déception : j'avais acheté par curiosité la version 33 T du dernier Melody Gardot : c'est très velouté pour la voix , mais c'est gâché par le faible niveau de gravure et un pressage approximatif ( disque neuf qui " pétille" ...)

Il faut du recul aux 9800 ! Je suis passé à 5 m pour le point d'écoute ,et il faut ça en fait ! avec des règlages de détail sur les distances / angles , murs latéraux et pincement ...
DSCN1274.JPG


Salut,

Oui, le béryllium pur, c'est absolument exceptionnel.

C'est ce qui m'avait marqué à l'époque avec ces 9800. C'est pour cela, depuis, dans ma pièce actuelle, que j'ai pris des Utopia Be en biblio (dôme inversé, pas de compression là).

C'est d'une précision extrême mais tout en étant fin, étendu, rapide. Et cela ne métallise pas. C'est très réaliste. Mais donc, cela ne fait pas de cadeaux.

Même chose, j'ai des disques que je redécouvre, dans un sens ou dans l'autre toutefois. :D :-? :wink:

Marrant sur ta photo: le Mc est tout petit !! :mdr:

Amicalement,
David :wink:
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message