Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Yoann44 et 47 invités

Toutes les enceintes HiFi

JMR met de l'or dans ses enceintes !!!

Message » 30 Nov 2006 1:49

"""""TWEETER

Type ruban.
Double ruban afin d'éviter la transmission d'ondes latérales de surface.
Dimension totale des rubans conforme au nombre d'or.
Pavillon hyperbolique en aluminium massif optimisant le rendement et réduisant fortement la directivité verticale et horizontale. """""""



C'est sérieux ou c'est encore un truc ésotérique ?

je connaissais le nb d'or pour la taille de la pièce d'ecoute, mais pour les tweters ? :idee:


lien: http://www.jm-reynaud.com/offrande.html" onclick="window.open(this.href);return false;


laurent, curieux. :wink:
Dernière édition par Mahler le 01 Avr 2014 20:31, édité 1 fois.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Annonce

Message par Google » 30 Nov 2006 1:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Nov 2006 8:40

Salut,

le nombre d'or , c'est un nombre magique, particulièrement fréquent en géométrie et architecture. On le retrouve même relativement souvent dans les constructions de dame nature...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_d%27or

rien à voir avec la matière "Or", sinon les JMR auraient un zéro de plus à leur tarif ! :o

Laurent
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 30 Nov 2006 9:07

Il me semble que mahler avait bien compris, il demande si les dimensions du ruban conformes au nombre d'or est un avantage technique réel ou pas.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 30 Nov 2006 9:10

scusez, je sors ...
:(
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 30 Nov 2006 9:16

Meuh non! surtout si tu as la réponse!
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 30 Nov 2006 9:32

Le nombre d'or est un chiffre "magique" quand il est relatif à l'esthétique visuelle.
Je doute qu'il apporte grand chose en matiere d'acoustique.
J'ajoute, que le nombre d'or, canon d'une certaine époque, n'est plus tout à fait respecté depuis longtemps dans les milieux artistiques.
Bref, je pense que JMR n'avait pas besoin de cela, pour mettre en avant ces produits
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4974
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 30 Nov 2006 9:45

Bonjour
J'ai cru comprendre que lors des études pour l'optimisation du tweeter à ruban, Monsieur Reynaud a essayé de multiples configurations et réglages. Et après essais, il s'est avéré que le ruban le plus efficace musicalement était celui conforme au nombre d'or, soit rapport longueur/largeur = nombre d'or = 1,618.... (à vérifier, je n'ai plus le nombre exact en tête).

Ce nombre est particulièrement remarquable, et essence mathématique et géométrique même de l'harmonie, puisque c'est la seule solution qui permette de relier les parties entre elles, et avec l'ensemble, du point de vue des proportions, et des points de vue arithmétique, algébrique et géométrique.
Ainsi, dans la suite de Fibonacci, constituée de nombres dont chacun est la somme des 2 précédents, et aussi chaque nombre est le produit du nombre précédent multiplié par une constante, la seule solution est que cette constante est égale au nombre d'or (1,618.... le nombre d'or a des décimales à l'infini).
Par ailleurs, le nombre d'or se définit aussi par un tracé géométrique simple, à partir de la diagonale du carré, et ayant à voir avec la division du cercle par 5, plus complexe.
Ainsi, un nombre complexe aux propriétés multiples se définit simplement par un tracé basique.
Sa constitution en suite permet aussi de générer un rythme de croissance, ou de proportion que l'on retrouve dans la nature, par l'évolution ou le développement spacial et géométrique de certaines plantes.

Esthétiquement, il induit aussi, par les rapports des dimensions entre elles, une harmonie de proportions, ou symétrie (qui n'est pas l'égalité des dimensions par rapport à un axe, mais le rapport des dimensions entre elles).

Et on découvre ici avec ce ruban que les applications se font aussi dans le domaine de l'acoustique.

Je peux rester? 8)
Dernière édition par grand x le 04 Déc 2006 17:51, édité 6 fois.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 30 Nov 2006 9:52

GBo a écrit:Il me semble que mahler avait bien compris, il demande si les dimensions du ruban conformes au nombre d'or est un avantage technique réel ou pas.


Quand dès le départ la question devient ésotérique...c'est qu'il y a matière à troller, je veux dire à discuter....

Pleins de réflexions fourmillent...

Le nombre d'or a t'il en lui même des vertus magiques ?
Celà a été contesté : preuves à l'appui...dans Wikipédia elle même qui donne pourtant toutes les recttes mathématiques pour avoir un zéro en maths si on ne comprend pas bien cette discipline...

Le nombre d'or se retrouve t'il dans la nature ?
Qui pourrait le nier ? Ce que j'en ai compris c'est que c'est une proportion de approximativement 1.67 : toute mesure faisant 1.7 fois une autre mesure du même objet fait bien pârtie du nombre d'or. (Personnllement, je fais à peu près 1.70 m...)

On se demande pourquoi toute mesure qui ne fait pas "2 fois" la taille d'un autre côté d'objet ne se retrouve pas avoir des qualité "magiques" en plus de se voir attribuer le qualificatif "double"...

Bref, on rencontre quasiment tous les nombres dans la nature :
Personnellement je fais "une fois" ma taille : est-ce magique ?
Pourtant, force est de reconnaitre que celà me procure quotidiennement un certain avantage technique que je n'ai d'ailleurs pas encore intégralement exploité...

Le "nombre d'or" en HI-FI :
heureusement que cette expression n'a pas été labellisée !

J'ai, pour ma part, entendu deux formules ""mathématiques" plus précisément "géométriques" :

- la configuration idéale de la place de l'auditeur et des enceintes les uns par rapport aux autres doit former un triangle isocèle.

Permettez moi de préférer la seconde :

- la configuration idéale de la place de l'auditeur et de ses enceintes doit former un triangle équilatéral : "une fois" la distance les uns des autres : "une fois" ? Celà ne vous rappelle rien ? Comme "une fois ma taille".

Finalement je vais peut être y croire : ce nombre est bien magique...

Yijing :lol:
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12627
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 30 Nov 2006 9:58

Petite précision à Powerdoc:

Par le passé, le nombre d'or, en peinture notamment, n'était pas un principe de base, mais la conséquence d'une composition équilibrée.
En architecture, dès qu'il y a plan, et tracé directeur, où on fait appel aux proportions, on a de grandes chances d'introduire le nombre d'or même par inadvertance.

Le Corbusier en avait fait un principe préalable, mais celà ne suffit pas à faire de l'harmonie. On arrive plus simplement et efficacement à l'harmonie par sensibilité artistique que par principe préalable. Mais on peut se laisser guider par ce principe préalable pour aller plus loin dans la sensibilité.

En soi, le nombre d'or est une anecdote dans la proportion du ruban, c'est un heureux hasard, ou une évidente conséquence de la recherche de l'efficacité. Je ne sais pas si Monsieur Reynaud a cherché à correspondre à ce nombre , il a choisi cette disposition par l'expérimentation, et ne l'a adoptée que parcequ'elle était la plus efficace, et c'est presque un clin d'oeil qu'il fait, c'est en tout cas comme ça que je le perçois.
Dernière édition par grand x le 04 Déc 2006 17:31, édité 1 fois.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 30 Nov 2006 10:01

Attention Yijing: un nombre seul n'a rien à voir avec le nombre d'or, encore moins une mesure arbitraire exprimée en unité tout aussi arbitraire (le mètre). Le nombre d'or est un rapport, applicable entre autres à des proportions. Il fait beaucoup de choses, intéressantes ou pas, mais il ne fait pas tout, ce serait trop simple, et pas rigolo du tout!

L'avantage technique sur le tweeter est que le ruban fonctionne au mieux, et s'il se trouve que la proportion du nombre d'or y est pour quelque chose, rien de bien magique:
-soit une découverte à postériori de la correspondance entre cette proportion et le meilleur résultat acoustique (et donc résultat technique dans la meilleure réponse des mouvements du ruban dimensionné à cette proportion, quand il est soumis au champ électrique)
-soit un essai a été programmé sur cette proportion précise, "pour voir", et les différentes comparaisons ont montré que cette disposition était la plus efficace.

Le nombre d'or est pour moi ici un clin d'oeil à l'efficacité de ce tweeter, qui participe grandement, mais non exclusivement, à la qualité générale de l'enceinte. Ce n'est pas un argument publicitaire, juste une mention d'une petite découverte (fortuite?) lors de la mise au point. Ce peut être une base d'autres expérimentations et recherches acoustiques.
Dernière édition par grand x le 30 Nov 2006 10:37, édité 2 fois.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 30 Nov 2006 10:16

grand x a écrit:Attention Yijing: un nombre seul n'ai iren à voir avec le nombre d'or, encore moins une mesure arbitraire. Le nombre d'or est un rapport, applicable entre autres à des proportions. Il fait beaucoup de choses, intéressantes ou pas, mais il ne fait pas tout, ce serait trop simple, et pas rigolo du tout!


Alors celà dépasse la mauvaise foi et pourtant je crois en connaitre un rayon (en "py"re

:oops: 8) )

Mais rapport/porportion ou mesure : nombre d'or ou pas : les maths c'est JAMAIS rigolo !!!
Si tu es de bonnes fois tu seras d'accord avec moi.
la preuve par la soustraction :

Offrande signature = MOINS 5 000 € sur mon compte bancaire !
Cantabile signature = MOINS 2 200 € sur mon compte bancaire !

" Et vous trouvez ça drôle" Coluche


:lol: 8)
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12627
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 30 Nov 2006 10:35

Forcément, tu ne raisonnes qu'en soustractions.:-?

Et combien de PLUS dans la qualité de vie et de richesse d'émotions?
La même somme investie (?) dans la version plus confortable d'un modèle de voiture par rapport
(encore !) à un simple modèle de base permettant d'aller d'un point à un autre génère-t-elle autant de plaisirs, d'émotions ??? et aussi longtemps?

Pour une fois qu'on trouve quelque chose qui fait vraiment plaisir et qui n'est ni illégal, ni immoral, ni dangereux et qui en plus ne fait pas grossir!

C'est des additions, qu'il faut faire.

:wink:
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 30 Nov 2006 11:41

salut à tous,

pour moi, nul doute que JMR soit tombé "par hasard" ,aprés expérimentations sonores, sur le nb d'or.

Ce qui sonne faux, c'est le fait de dire que les dimensions sont conformes au nb d'or, comme une évidence, comme une norme....?


laurent :wink:
Dernière édition par Mahler le 01 Déc 2006 1:22, édité 1 fois.
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 30 Nov 2006 12:53

Ah, la sémantique.
Personnellement, je doute qu'il s'agisse d'une conformation (pas le genre de la maison !) mais d'une.... comment dire....
Et bien je ne trouve pas le mot pour dire que c'est en adéquation, que le résultat expérimental se calque (à postériori?) sur le principe mathématique et/ou géométrique. Il y a un mot pour ça?
Ou on pourrait ne pas dire le mot: "les dimensions sont au nombre d'or"? Mais non, le nombre d'or est ici un rapport de dimensions, pas "une" dimension.
Je trouve toujours pas. C'est compliqué, de parler géométrique.
"Le rapport des dimensions du double ruban est le nombre d'or" serait peut-être approprié, pas terrible quand même.
"Les dimensions du ruban sont relatives au nombre d'or" peut prêter aussi à confusion.

Pour ma part, je préfère que Monsieur Reynaud se consacre plus à ses recherches et expérimentations qu'à des justifications sur des explications prêtant à interrogations. La chose est de peu d'importance, tant qu'il ne s'agit pas d'un argument fallacieux ou commercial. Ce peut être ici un clin d'oeil aux esthètes, et un moyen de souligner une piste de recherche de physique appliquée à l'acoustique, comme il en expérimente régulièrement sans forcément tout nous relater.

Conjectures que tout celà, mais c'est vrai que la formulation est bizarre, tant "conformisme" peut être pris sous son inadéquate signification.

Ce fichu rufan fonctionne en tout cas rudement bien, et son intégration au reste du registre est quasi indécelable, ce qui concourt à sa magie.
C'est autant les divers moyens et équipements développés et utilisés, que leur agencement dans un tout d'une grande cohérence qui font parler de "sorcier" en parlant de ce fabricant. On est là encore proches de la magie!
Son art réside dans l'efficace utilisation de toutes ses expérimentations, et au mixages de moyens et compétences qui tiennent autant de la recherche -parfois fondamentale- de pointe dans la physique des matériaux, dans l'acoustique, leur combinaison dans des équipements de haute technologie de haut niveau industriel, mais aussi de savoir-faires artisanaux de très haut niveau, difficilement pensables et applicables dans des processus industriels de réalisation en série.
Heureux mariage d'équations et de potions, de lois techniques et d'expérimentations quasi à l'aveuglette, quoi que basés sur une expérience réputée dans certains domaines (dont celui du calcul et surtout de l'optimisation des charges, dont les principes mathématiques sont relativement éloignés de la perfection nécessitée par le résultat acoustique).

Le nouveau principe de charge de l'Offrande Signature (4 cavités couplées à amortissement progressif) est une bonne illustration de ce savoir-faire, alliant technique, expérience et expérimentations, et un assemblage avec des soins de luthier.
Le résultat acoustique de ces recherches et mises en oeuvre est immédiatement audible, c'est là notre intérêt.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 30 Nov 2006 12:59

grand x a écrit:Forcément, tu ne raisonnes qu'en soustractions.:-?

Et combien de PLUS dans la qualité de vie et de richesse d'émotions?
La même somme investie (?) dans la version plus confortable d'un modèle de voiture par rapport
(encore !) à un simple modèle de base permettant d'aller d'un point à un autre génère-t-elle autant de plaisirs, d'émotions ??? et aussi longtemps?

Pour une fois qu'on trouve quelque chose qui fait vraiment plaisir et qui n'est ni illégal, ni immoral, ni dangereux et qui en plus ne fait pas grossir!


C'est des additions, qu'il faut faire.

:wink:


Oui mais tout ça c'est du subjectif !!!!!!! :lol: :lol: :lol: :mdr:

La mauvaise foi" c'est bon mangez en" !

Yijing intégriste en mauvaise foi :lol: 8) :wink:
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12627
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message