Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: almat et 13 invités

Toutes les enceintes HiFi

Le topic des enceintes Apertura(Armonia,Edena,Onira and co)

Message » 20 Oct 2017 14:17

Le dernier topic dédié étant daté(dernier post de 2010 enceintes-haute-fidelite/le-mystere-apertura-t29878472-450.html ou spécifique a un modèle en particulier enceintes-haute-fidelite/apertura-edena-t30031014.html ),voici un nouveau fil sur les enceintes Apertura et plus particulièrement pour parler des Ariana mk2,Armonia,Edena,Edena Signature,Kalya,Onira,Adamante et Enigma.

_____________________________________________________________________________________________________________

Les enceintes Apertura: http://www.apertura-audio.com/famille-p ... iques.html


Image


______________________________________________________________________________________________________________

Tests:

-Ariana

http://larepubliqueduson.com/2016/01/22 ... e-musique/

-Armonia

http://www.6moons.com/audioreviews/apertura/1.html

http://www.monoandstereo.com/2014/10/ap ... eview.html

-Edena

http://www.6moons.com/audioreviews2/apertura/1.html

-Adamante

http://www.6moons.com/audioreviews2/apertura2/1.html

-Kalya

http://www.theaudiobeat.com/equipment/a ... _kalya.htm


ImageImage Image
______________________________________________________________________________________________________________


Présentation des Edena et d'Apertura par Christian Yvon:
https://www.youtube.com/watch?v=yxAnmqtTjnw&t=126s

Image



Image



_______________________________________________________________________________________________________________


Les anciens Topics Apertura sur HCFR:

- enceintes-haute-fidelite/le-mystere-apertura-t29878472.html

- enceintes-haute-fidelite/avis-apertura-ariana-t30054780.html

- enceintes-haute-fidelite/apertura-variation-t29884462.html

- enceintes-haute-fidelite/apertura-edena-t30031014.html


Image



_________________________________________________________________________________________________________________
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
Avatar de l’utilisateur
atomheart
Administrateur Forum Installations
Administrateur Forum Installations
 
Messages: 3784
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Oct 2017 14:17

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Oct 2017 15:38

Magnifiques enceintes :love: dont j'entends beaucoup de bien depuis des années.
Source :AppleTV 4K ; Enceintes : Tannoy Definition DC8 et Kef T301 (surrounds)
Avatar de l’utilisateur
vindermere
Staff Installations
Staff Installations
 
Messages: 5904
Inscription: 06 Déc 2006 19:26
  • offline

Message » 21 Oct 2017 22:07

vindermere a écrit:Magnifiques enceintes :love: dont j'entends beaucoup de bien depuis des années.



Comme tu le sais j'ai des Onira a la maison...Si tu passes par le Sud ouest tu es le bienvenue pour une écoute(et une bonne bouffe :grad: )


Je les ai depuis peu et je recherche le meilleur ampli possible pour les driver dans la limite de mon budget plutôt modeste.

J'ai actuellement en prêt un Icos 270 qui me donne satisfaction avec ces enceintes mais l'écoute est vraiment droite,neutre et sans aucun artifices....cela me convient très bien mais il faudra alors que je soigne tout de même la source qui n'est peut être pas idéale(a voir avec le temps) avec ce couple ampli/enceintes(j'ai un Yamaha cds2100).

Je n'ai pas encore donné ma réponse pour l'icos(matériel d'occasion),j'attends une petite semaine ou deux pour me décider.


J'ai pu tester sinon un Yamaha as 2100 et un Electrocompaniet eci5mk2 et les essais furent très loin d'être concluants....Mon couple actuel préampli Nad/bloc Yamaha P5000S mais dont je vais me séparer étant a mon oreille bien plus satisfaisant que ces deux électroniques(ces impressions étant bien sûr a relativiser avec mon système,ma pièce et mes goûts personnels ce qui ne permet donc en rien de juger des qualités des amplis cités;mon ressenti étant donc totalement subjectif).

Par contre l'icos met tout le monde d'accord chez moi et reste donc a cette heure mon favori.


2/3 photos sous spoiler des Onira pour meubler un peu le fil:

Image

Image




Pas entièrement satisfait de l'acoustique du salon ou elles étaient installées j'ai viré ma femme et moi même de notre chambre pour faire de cette chambre une pièce dédiée a la hi-fi(elle a sa salle piano donc j'ai rétabli l'équilibre :zen: :mdr: ).C'est le premier très gros upgrade que d'avoir changé de pièce... les électroniques suivront donc plus tard(bientôt je l'espère)

Image
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
Avatar de l’utilisateur
atomheart
Administrateur Forum Installations
Administrateur Forum Installations
 
Messages: 3784
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 21 Oct 2017 23:00

Connaissant toute la gamme (!) une petite préférence pour les Adamante...

ilsagno
ilsagno
 
Messages: 2126
Inscription: 30 Nov 2010 18:30
Localisation: 83
  • offline

Message » 21 Oct 2017 23:11

ilsagno a écrit:Connaissant toute la gamme (!) une petite préférence pour les Adamante...

ilsagno



:love:

Image

Image
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
Avatar de l’utilisateur
atomheart
Administrateur Forum Installations
Administrateur Forum Installations
 
Messages: 3784
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 22 Oct 2017 9:12

Je reste un grand fan de la marque, il faudrait que je retourne chez mon revendeur Toulonnais me rafraichir les oreilles...

ilsagno
ilsagno
 
Messages: 2126
Inscription: 30 Nov 2010 18:30
Localisation: 83
  • offline

Message » 22 Oct 2017 12:13

:siffle:
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12590
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 30 Oct 2017 13:19

Bonjour à tous,
Depuis 2 ans mes Edéna (pas Signature) me comblent ; en remplacement de PEL Maestral (qui offraient trop d'informations pour mon lieu d'écoute…). Je suis donc revenu à Apertura, dont j'avais adoré le rendu de la dernière mouture des Tanagra Signature. J'en ai déjà parlé sur certains fora il y a qques temps, ce modèle était l'ultime de Christian Yvon : très gros aimant et puissance admissible autour des 1000 W (10 kg de plus par enceinte que le modèle de série de la TS). Bref, sa "présence" très particulière (omniprésence même, tout en subtilités et modulations, hyper attachante) est devenue une de mes références avant un déménagement catastrophique pour la sonorité! C'est là que j'en ai déduit qu'il me fallait des enceintes permettant de présenter une meilleure scène 3D (le point faible dans mon cas spécifique).
Passons sur la transition par des Nobilis puis Maestral de PEL (que j'apprécie également, mais pas au top dans mon local).

J'ai donc découvert les Edéna qui passent pour succéder aux Tanagra /Signature, en auditorium Clermontois. Sur un système MacIntosh à 30 k€ (10 k€ chaque : pré + 2 blocs mono). Et sur l'intégré Sugden A21SE. Deux écoutes bien différentes, tant en puissance qu'en raffinement. Pourtant les "petites" colonnes de C. Yvon m'ont tout de suite plu, car je transposais mentalement le type de rendu dans mon chez moi. J'étais persuadé que les HP devaient être capables de "se reposer" sur un niveau de silence le plus bas possible (ou si l'on veut, le plus faible niveau de bruit résiduel) afin que ma pièce ne sur-réagisse pas et ne compresse pas le son trop tôt, avec un volume d'écoute dans la moyenne).
Voilà l'équation qu'il me fallait résoudre : une synergie réelle et réussie avec ma pièce d'écoute (le gros pb à résoudre) tout en plongeant au mieux dans les œuvres des artistes. Comme ce que cherche tout passionné de son :wink:

Je repartais avec les Edéna et effectivement, aussitôt branchées sur mon système je notais que les registres étaient enfin en place, les énergies bien gérées dans la pièce.
L'ampli utilisé est un Diablo (250W sous 8 ohms, classe AB). Mais depuis j'en ai testé d'autres, que j'ai possédés ou que je garde encore (tous des intégrés) :
Pier Audio MS-680 SE (120W)
Etalon Integral 1A (15 ou 40 W ? dont qques W en classe A)
Jadis DA30 (30W classe A)

i-robot
 
Messages: 215
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline

Message » 30 Oct 2017 13:43

Entre 30 et 250 W, je dirais que c'est la qualité de ceux-ci qui est la clef du meilleur mariage !! Egalement le type de rendu que vous souhaitez ainsi que la puissance véritable que l'on aime écouter (gros son ou ambiance cosi, etc.).
On sait aussi que plus les HP sont nombreux à piloter ou la charge complexe, plus la puissance de l'amplification doit suivre (ce n'est pas un postulat mais techniquement une obligation, sans quoi les basses fréquences ne peuvent être maîtrisées correctement).

Quelques exemples perso, à prendre juste comme des pistes, car issues de mon seul environnement (bien que des écoutes ont été faites dans des auditorium avec certains de mes maillons, pour mieux étayer les caractères ci-après) :
- l'intégré hybride Pier Audio possède avec évidence une puissance idéale, et on peut facilement remarquer que les registres de la scène musicale sont placés avec le plus grand naturel dans la pièce, d'où une synergie parfaite. Pour la "qualité musicale" intrinsèque, ce n'est pas le tout meilleur, ni le plus transparent mais il s'en tire très bien à son prix < 1900€.
- l'Etalon (installé actuellement pour tests, voire mieux…) malgré sa modeste puissance (mais avec 200 000 µFarads et une sortie HP en Haut Courant qui ne doivent pas être innocents dans le résultat) possède une énergie libre, "débridée" (et telle une boule de nerf si associé à des enceintes trop expressives ou possédant trop de rendement - pour le local). Sa musicalité et sa pèche font plaisir avec tous les genres musicaux !
Pas loin d'être mon favori, là je fais tourner les cordons de modulation pour trouver une ligne, un axe ou une mise en phase idéale…
- bien que "modeste" en watts, le Jadis sait tenir les boomers sans aucun souci grâce aux transfos gérant les sorties HP. Le rendu est donc tubesque avec toutes les qualités que l'on peut désirer (scène stéréo, fluidité, incarnation des timbres hyper variée autant dans l'organique que dans le synthétique, etc.). Le hic étant de peaufiner le choix de tous les tubes, comme toujours avec cette techno!
Il se trouve que cet ampli m'a offert le rendu le plus magique (ou alchimique serait plus juste) parmi tous les systèmes audio que j'ai essayés ou écoutés. Ce fut le fruit d'une optimisation des tubes, câbles, etc. mais dans mon logement précédent (ayant déménagé depuis, tout cela a changé et c'est regrettable pour le résultat sonore :zen: ).
- le Diablo est un intégré plus qu'attachant car non seulement c'est l'un des rares a pouvoir tenir des charges difficiles (je pense à mes ex-Maestral, qu'il était malaisé à tenir dans mon contexte de salle chiante), et en même temps il livre un équilibre très stable quelle que soit l'enceinte (PEL, JMR, Apertura testées chez moi). Par "équilibre" j'entends la cohérence de tous les critères attendus en hifi (si l'on veut analyser un peu), ou plus simplement l'aisance et le naturel sonore. Bref on peut parler de musicalité "tout-en-1" et polyvalente, quelle que soit la complexité de la charge de l'enceinte je répète. Mais je ne prétends pas que ceci est un jugement exhaustif, uniquement mon expérience sur les diverses sources et HP qui lui ont été associé, restons honnête.

Il semblerait que les Onira doublent en nombre de transducteurs face à l'Edéna. Je me demande donc si le nouveau Diablo 300 serait un partenaire encore plus approprié?
Si ces infos peuvent servir à ta réflexion, atomheart 8)
Cdlt
i-robot
 
Messages: 215
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline

Message » 30 Oct 2017 16:05

Merci i-robot pour ton retour d'expérience(s) et les pistes que tu indiques :thks:


J'ai choisi un ampli Icos 270 car j'ai pu le tester chez moi avec les Onira et le mariage m'a semblé cohérent et satisfaisant.

Maintenant je pense que ce sont des enceintes et un amplificateur qui ont des capacités de transparence importantes(et très "neutres") et qui révèlent les moindres défauts du système;la marge d'optimisation(acoustique,placement,câbles,source) me semble élevée et prometteuse.Dis comme cela ça sonne un peu comme un poncif mais vraiment les Apertura sont les enceintes les plus "révélatrices" que j'ai pu avoir.

J'aurai bien aimé tester en situation les amplis que tu cites avec les Onira et qui sait peut être que l'Icos n'aurait pas été mon choix premier...

Je serai justement curieux de faire des écoutes avec certains amplis a tubes comme par exemple le Jadis auquel tu fais référence et aussi découvrir les amplis Etalon(et quand aux tubes pour avoir deja entendu chez Jolida le couple préampli+bloc Envoy lors d'une très belle écoute sur des atlantis acoustique argentera voila la aussi une piste que j'aimerai avoir l'occasion d'entendre avec Apertura :P ).

L'icos en tout cas me parait être une électronique qui n'agira pas comme un maillon faible ou limitant et est je pense une bonne base de départ.
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
Avatar de l’utilisateur
atomheart
Administrateur Forum Installations
Administrateur Forum Installations
 
Messages: 3784
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 30 Oct 2017 20:23

atomheart a écrit:. . . les Apertura sont les enceintes les plus "révélatrices" que j'ai pu avoir.
. . .
L'icos en tout cas me parait être une électronique qui n'agira pas comme un maillon faible ou limitant et est je pense une bonne base de départ.

Il me semble également que les bonnes enceintes (en particulier des Edena mais j'imagine quasi toute cette dernière génération d'Apertura) savent s'effacer devant le signal, se faire oublier derrière la musique. C'est un signe de droiture (au sens "pureté" du terme, et pas de rigidité bien au contraire) et c'est pourquoi elles ne font que révéler ce qu'on leur donne.
D'ailleurs il est assez rare de rencontrer des HP qui n'ont pas une personnalité ou même une sorte de (lâchons le mot) coloration, qque part. Là je préfère ne rien dire, parce que je choisis d'éviter (à mon petit niveau d'amateur et de finances!) le jeu des compensations. Ma préférence va aux maillons équilibrés qui n'en rajoute pas (trop ou pas du tout, si possible) et qui n'en n'oublie pas en route non plus. Et je ne parle pas de graal sonore ici, juste de "chemin de recherche" perso (comme pas mal d'entre nous?).

Ce n'est pas pour encenser ces Apertura modernes outre mesure (car il existe évidemment de nombreuses enceintes de qualité…) mais elles ont un certain panache ces Edena, un bouquet de qualités qui offre au final : du naturel et une bonne dose de réalisme. Et pour des prix relativement étudiés encore.
Les miennes me plaisent beaucoup, alors que je désespérais trouver des HP adaptés à mon intérieur (je ne parle pas d'esthétique là, et pourtant sur ce point elles sont impeccables et d'une finition sans défaut). Le challenge étant d'intégrer un bon son bien dynamique (la macro dynamique en particulier) dans ce lieu à la fois réverbérant et un peu terne (soniquement parlant).
Oui je les considère comme très musicales car comme on le lit parfois, ce sont des enceintes pour mélomanes. Si vous jouez de certains instruments, vous savez de quoi l'on parle. Ou sinon, il suffit d'être sensible et d'aimer la musique, pour avoir idée de la joie qu'il y a de pouvoir "lire" (carrément visualiser) tout autant que "ressentir" les compos des artistes. Question d'émotion autant que de pouvoir d'analyse.

De plus elles sont vraiment tolérantes avec les maillons en amont ces Edéna, vu les différents amplis (de différentes techno utilisés) et l'ensemble des cordons et câbles que j'ai pû tester. Ca, c'est encore le meilleur signe de leur honnêteté, de leur "largesse" et bonhomie. AMHA, une preuve directe qu'elles sont (très) bien nées !!

Du coup, ton Icos (que je ne connais pas perso, j'avais par contre écouté le lecteur CD) s'il te parait plutôt bien équilibré, te permettra de comparer efficacement avec d'autres prétendants au poste d'ampli. C'est toujours un gros plus de pouvoir se référencer sur un maillon que l'on sent bien dosé/posé/équilibré, effectivement. Reste à savoir s'il gardera cette réputation de "neutralité" face à beaucoup de concurrents? C'est bien le grand jeu de la hifi : tester et piocher dans cette jungle qui nous propose toujours plus de solutions!!

Concernant le Jadis, sans doute que 30 W sont un peu courts quand même avec une Onira et ses 2 boomers, attention. Je l'avais remarqué avec les Maestral justement (deux 18 cm) qui manquaient cruellement d'énergie dans les basses fréquences. Heureusement que les Apertura sont moins gourmandes en courant, j'obtiens du grave comme jamais (mais pas systématiquement, pas comme une coquetterie ou un défaut) !
En ampli intégré Jadis, je suppose que le modèle au-dessus (60 W) serait préférable.
@+ :wink:
i-robot
 
Messages: 215
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline

Message » 02 Nov 2017 21:18

i-robot a écrit:Il me semble également que les bonnes enceintes (en particulier des Edena mais j'imagine quasi toute cette dernière génération d'Apertura) savent s'effacer devant le signal, se faire oublier derrière la musique. C'est un signe de droiture (au sens "pureté" du terme, et pas de rigidité bien au contraire) et c'est pourquoi elles ne font que révéler ce qu'on leur donne.
D'ailleurs il est assez rare de rencontrer des HP qui n'ont pas une personnalité ou même une sorte de (lâchons le mot) coloration, qque part. Là je préfère ne rien dire, parce que je choisis d'éviter (à mon petit niveau d'amateur et de finances!) le jeu des compensations. Ma préférence va aux maillons équilibrés qui n'en rajoute pas (trop ou pas du tout, si possible) et qui n'en n'oublie pas en route non plus. Et je ne parle pas de graal sonore ici, juste de "chemin de recherche" perso (comme pas mal d'entre nous?).

Ce n'est pas pour encenser ces Apertura modernes outre mesure (car il existe évidemment de nombreuses enceintes de qualité…) mais elles ont un certain panache ces Edena, un bouquet de qualités qui offre au final : du naturel et une bonne dose de réalisme. Et pour des prix relativement étudiés encore.
Les miennes me plaisent beaucoup, alors que je désespérais trouver des HP adaptés à mon intérieur (je ne parle pas d'esthétique là, et pourtant sur ce point elles sont impeccables et d'une finition sans défaut). Le challenge étant d'intégrer un bon son bien dynamique (la macro dynamique en particulier) dans ce lieu à la fois réverbérant et un peu terne (soniquement parlant).
Oui je les considère comme très musicales car comme on le lit parfois, ce sont des enceintes pour mélomanes. Si vous jouez de certains instruments, vous savez de quoi l'on parle. Ou sinon, il suffit d'être sensible et d'aimer la musique, pour avoir idée de la joie qu'il y a de pouvoir "lire" (carrément visualiser) tout autant que "ressentir" les compos des artistes. Question d'émotion autant que de pouvoir d'analyse.

De plus elles sont vraiment tolérantes avec les maillons en amont ces Edéna, vu les différents amplis (de différentes techno utilisés) et l'ensemble des cordons et câbles que j'ai pû tester. Ca, c'est encore le meilleur signe de leur honnêteté, de leur "largesse" et bonhomie. AMHA, une preuve directe qu'elles sont (très) bien nées !!



Tes impressions et ton ressenti doivent être je pense partagé(e)s par un grand nombre de personnes ayant des Apertura car tu résumes il me semble en partie "la philosophie" de ces enceintes :bravo:

Je retrouve en tout cas dans tes propos quand aux Edena ce que je ressens lors de mes écoutes des Onira.

L'aventure de mon côté débute juste avec ces enceintes car le potentiel pour "s'amuser" a faire évoluer positivement l'écoute me semble lui aussi très important puisque comme tu le soulignes elles savent révéler très audiblement ce qu'on leur donne...Ce sont des enceintes avec lesquelles on a envie d'évoluer dans le temps,dans la durée car elle savent je crois s'adapter aux types d'écoutes que l'on souhaite et qui parfois peuvent varier selon les périodes de la vie....Si un jour j'ai envie de changer un peu d'écoute je n'aurai pas(plus) a changer d'enceintes mais juste a explorer d'autres associations avec elles pour découvrir de nouvelles facettes....Enfin c'est ainsi que j'appréhende les choses avec la découverte récente de ces enceintes :P
Installe hc/hi fi c'est par ici: post177313182.html#p177313182
Avatar de l’utilisateur
atomheart
Administrateur Forum Installations
Administrateur Forum Installations
 
Messages: 3784
Inscription: 20 Oct 2011 21:06
Localisation: Dordogne
  • offline

Message » 03 Nov 2017 15:22

Salut atom :D
atomheart a écrit:...
Ce sont des enceintes avec lesquelles on a envie d'évoluer dans le temps,dans la durée car elle savent je crois s'adapter aux types d'écoutes que l'on souhaite et qui parfois peuvent varier selon les périodes de la vie...

Si un jour j'ai envie de changer un peu d'écoute je n'aurai pas a changer d'enceintes mais juste a explorer d'autres associations avec elles pour découvrir de nouvelles facettes....Enfin c'est ainsi que j'appréhende les choses avec la découverte récente de ces enceintes :P

C'est effectivement ce qui se passe lors de changement de sources, de câbles ou d'amplis! :ohmg:
Ce que tu décris de tes Onira semble bien le cas des Édéna : elles montrent une belle polyvalence, c'est souple d'emploi. Et là c'est plus qu'un vœu (puisque je trouve réconfortant de pouvoir compter à long terme sur du matos, c'est ce type de maillon qui me rassure)!
Rares sont les très mauvais mariages avec l'amont, c'en est étonnant. En tous cas, je ne m'attendais pas franchement à cette capacité de tolérance caméléonesque.
Lorsqu'on insère un maillon qui ne matche pas bien, on ne ressent pas de chose si désagréable, on n'est pas à l'agonie quoi. C'est bien pratique de pouvoir se rendre compte aisément de ce qui est en cause. Avec mes différents systèmes à base d'Apertura, un socle de musicalité persiste même si une brebis galeuse tire le niveau vers le bas.
Bon atout pour évoluer, cette facilité de pouvoir éliminer le matos en cause (décalé, insuffisant ou trop poussé…).

Alors que du bon côté des mariages, la recherche d'un graal sonore est carrément envisageable. En plus de cette polyvalence, c'est l'acuité à la musicalité et la résolution naturelle qui font plaisir. Délicat de s'exprimer précisément sur ces sujets à la fois réels (et mesurables pour certains) et tout à fait subjectifs (car on a "nos" oreilles et nos goûts, venant de nos habitudes…).
On sent leur potentiel, c'est sûrement ce que tout aperturiste ressent, non? Du genre : tiens j'ai un rendu qui parait non limité, là ça me va ! Ou alors : on sent qu'il y a encore une belle marge de progression, mais qui ne vient pas des HP puisqu'au contraire c'est grâce à elles que l'on peut percevoir des limitations (et donc entrevoir une optimisation). On se dit alors, que cet outil est quand même formidable :siffle:
Franchement, avec de telles divas il serait bien dommage de ne pas chercher à optimiser la sonorité finale (car elles "montent" certainement très haut dans le degré de réjouissance sonore possible!!).
J'avoue une chose dans mon cas ; je ne cherche plus de meilleures enceintes, c'est très clair. Et ce n'était pas gagné, loin de là.
Ce qui signifie uniquement qu'elles correspondent mieux à mon environnement perso, que les autres modèles essayés.
Dernière édition par i-robot le 03 Nov 2017 17:38, édité 1 fois.
i-robot
 
Messages: 215
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline

Message » 03 Nov 2017 17:06

Un exemple plutôt concret que je remarque (avec les Édéna donc) : je pense au degré ou niveau de transparence véhiculé par ces enceintes. Cet aspect du rendu, cette caractéristique est évidemment très importante pour un système hifi évolué. Autant pour des HP que pour les autres maillons, hein?
Chacun met dans ce terme de transparence sa vision propre, ce que ça peut représenter pour lui…
Quant à moi, cette étiquette est pratique pour y inclure pas mal de critères (un bloc indissociable disons). Ce qui implique qu'il résume le type d'esthétique sonore que je recherche (tout en évitant de croire que 100% de fidélité aux enregistrements sera disponible dans ma salle de séjour… on n'est pas si naïf). En cela, je n'ai pas l'impression de faire exception parmi les passionnés de "fidélité" (domaine dont l'objectif est soumis à la subjectivité de l'écoutant, et aux frontières du possible - prise de son, mixage, matos hifi, lieu d'écoute…).

Pour mieux suivre ma conception (involontaire, fruit de mon parcours, et que je livre honnêtement, sans prétendre détenir les vérités ou faire de prosélitisme), disons que pour moi, parler de "transparence" inclut automatiquement :
- la linéarité de la bande passante (la balance tonale des graves aux aigüs ne fait pas de bulle ou de creux notable dans le spectre);
- la macro dynamique est crédible sinon réaliste, donc l'équilibre des registres est cohérent;
- et bien sûr les qualités et variétés timbrales sont révélées (suffisamment dans la pièce d'écoute où se trouve le système);
- en découle une micro-dynamique dans des régions bien délimités de la scène sonore >> et par conséquent un paysage stéréophonique complet (et le plus fidèle au message original).
Voilà ce qu'implique à mon goût le mot de transparence ; c'est ce qui permet aux transducteurs que sont les HP de se faire oublier finalement ! Je souligne au cas où : tout ceci s'entend du point de vue de mes oreilles, qui goûtent et reçoivent le résultat final (je ne parle donc pas de transparence absolue, ou pour chaque élément de la chaîne, là-dedans).
Un résultat (très) satisfaisant n'est (parfois) pas si évident à obtenir, dans certains locaux, ou selon les maillons :hein:
...
i-robot
 
Messages: 215
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline

Message » 03 Nov 2017 17:35

Maintenant posées ces remarques qui encadrent tout en relativisant, j'en arrive aux 2 paires d'Apertura que je connais pour les avoir utilisées dans la même pièce (qui a ses qualités et surtout ses défauts, fameux empêcheurs de tourner en rond). Autant les Tanagra Signature que les nouvelles Édéna savent faire preuve d'une transparence superbement intégrée au message.
C'est-à-dire que, vu leur degré de résolution disponible (en micro-dynamique si on veut) et leurs qualités plurielles qui tendent vers une unité sonore orientée vers le réalisme, toutes les 2 (bien qu'ayant de petites différence de comportement…) affichent d'une manière naturelle un bon voire excellent degré de lisibilité, avec évidence. Une transparence non pas mise en avant par rapport au contenu réel, mais cohérente et intégrée avec justesse autant dans les morceaux musicaux, que les ambiances ou les bruits (on n'écoute pas seulement de la 'pure musique' sur notre chaîne).
Encore une fois, j'apprécie leur rendu… qualifiable pour moi de "naturel". On plonge suffisamment loin dans les petits détails lorsqu'ils sont proposés à un certain moment, sans que l'on note une sur-expression analytique ou chirurgicale. Et on ne se dit pas "oh mais je sais qu'il y a de l'info sur ce passage, mais il est manquant en sortie de ces enceintes!".
Plus basiquement les masses orchestrales globales - la macro-dynamique - est encore plus facilement identifiable, sans parler de la noblesse des timbres. Si noble signifie bien une pureté minimale (depuis les impacts percussifs et les grosses densités sonores avec de très basses fréquences par exemple jusqu'aux atmosphères fines et proches de l'immatériel dans les plus hautes fréquences).

Ni les Tanagra Signature ni les Édéna ne bouchent le son (en tous cas selon mes attentes) et d'autre part elles n'exagèrent pas non plus (n'en font pas trop sur un plan au détriment d'autres plans).
Le respect de la [mise en] phase a sans doute été un souci sincère du concepteur, comme à son habitude.

Et j'en reviens toujours à ce terme qui résume bien le genre de produit hifi que j'affectionne : celui offrant un "bouquet de qualités", et capable de préserver une cohérence naturelle (sorte d'harmonie générale, comme preuve d'une réalisation hyper pointue, juste et axée sur une notion de la neutralité qui me convient exactement, là c'est perso à l'évidence). En fait concrètement, pouvoir associer un maillon avec d'autres, avec grande facilité. Cela nécessite de les choisir dans une famille sonore 'commune' sûrement, et ce n'est qu'à l'écoute en testant que l'on connait le fin mot de l'histoire. La théorie ne fait pas tout.
Peut-être que les Apertura actuelles se rapprochent un peu de la quadrature du cercle, sorte d'équilibre souverain, pratique à l'usage?

Je suis aussi convaincu de leur niveau de bruit de fond/résiduel très très bas. Les silences qui participent aux œuvres artistiques sont importants et partie intégrante du message, mais savons-nous les reconnaître ? Tout dépend du système. Pourtant, ils contribuent à asseoir davantage la scène sur des bases sérieuses (crédibles pour structurer une stéréophonie réaliste).
L'enjeu d'une transparence sonore où les silences sont sensibles (magnifique oxymore !) est donc de contribuer à forger l'incarnation la plus complète et fidèle des timbres à transmettre via les HP. Chaque maillon étant concerné par cette exigence.
Une enceinte équilibrée ET très riche ET pouvant fonctionner aussi bien dans des petites pièces que des grandes ET être pilotée par des amplis puissants ou non, n'est pas si facile à fabriquer.
C'est la folie j'imagine. Une sacrée alchimie :love:
Bravo aux concepteurs qui obtiennent de tels résultats. Et en particulier à Christian Yvon :-)
i-robot
 
Messages: 215
Inscription: 18 Sep 2006 14:49
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message