Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Toutes les enceintes HiFi

LEEDH C & E by Acoustical Beauty

Message » 25 Jan 2017 14:36

Pour le prix, la seule chose à faire est de comparer avec d'autres enceintes, dans un contexte précis, et de se faire son avis.

Comme je l'ai dit, la Glass n'est pas la même enceinte. Elle fait preuve de certaines qualités pas loin d'être inédites...

Il faut les écouter dans des conditions maîtrisées pour comprendre...
totololo
 
Messages: 1051
Inscription: 28 Oct 2004 10:28
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Jan 2017 14:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Jan 2017 15:34

Les Glass présentées au public ont exactement le même aspect que les E2 et elles portent le nom de E2-Glass…

Le public les considère donc à juste titre comme des E2 upgradées…

Un upgrade qui double le prix d’origine, ça passe très mal, même s’il en améliore beaucoup le fonctionnement.

Ce n’est pas une refonte totale du produit, mais une amélioration, et tant mieux si elle est conséquente.

D’ailleurs LEEDH n’a toujours pas communiqué sur la gamme des upgrades éventuels des E2…

Nous attendons avec impatience !
Pianoforte
 
Messages: 10
Inscription: 23 Mai 2013 15:36
  • offline

Message » 25 Jan 2017 16:56

le touriste a écrit:
Messian a écrit:Ce qui est très con, c'est de faire croire qu'une société comme Leedh ou Acoustical Beauty abuse et gonflé délibérément ses prix de vente.
C'est vraiment faire preuve d'une totale méconnaissance des coûts supportés par cette société.
Oui, très con, même sous couvert de vouloir plaisanter...

quand on double le tarif de ses enceintes en passant du carbone au verre pour les membranes..........je sais pas........
le doute m'habite..... :roll:
je vois pas d'exploit technique qui justifie une telle hausse tarifaire :siffle:
mais on peut toujours se tromper :wink:
sinon tu sais ce qu'ils te disent les cons ? :lol:


peut être une méconnaissance de ce que des frais de R et D peuvent coûter ?
oli42
 
Messages: 196
Inscription: 12 Mai 2012 9:32
  • offline

Message » 25 Jan 2017 17:15

Le bon prix d'un produit est celui qui permet une rencontre entre le vendeur et l'acheteur, point barre...

Rien ne nous oblige à acheter un produit et si les Leed Glass ne se vendent pas à ce prix, soit elles disparaîtront du marché, soit le vendeur baissera ses prix (si cela lui est possible)...

Personnellement, si je n'ai pas les moyens d'acheter un produit qui me plait, soit je passe mon chemin, soit j'attends une occasion..

quand je vois certaines Baskets fabriqués en Asie pour quelques euros se vendre entre 150 et 250 euros en magasin ....
lecteur Luxman D08U, préampli Ypsilon, blocs mono Ypsilon Aelius , enceintes Magnepan 20.7, câbles Why not opus 18, platine vinyle Wilson Benesch, meubles Woodlink.
marius30
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 222
Inscription: 01 Mar 2010 19:51
  • offline

Message » 25 Jan 2017 17:42

En dehors des considérations mercanto-technico-tarifaires, c'est quand même marrant que ce soit parti en sucette, on ne faisait que babiller tranquilou sur les tarifs des câbles ...

Avec une petite pointe d'ironie il est vrai mais que serait la vie sans un peu d'humour ? Hein ?
jeanlouis.22
 
Messages: 102
Inscription: 16 Oct 2016 13:08
  • offline

Message » 25 Jan 2017 19:26

De toute façon ce sera plus facile avec l'ampli :ko:
le touriste
 
Messages: 7542
Inscription: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • offline

Message » 30 Jan 2017 19:50

Je me lance donc dans un avis qui vaut ce qu'il vaut en essayant de ne pas faire trop de redite sur les remarques de totololo.

Tout d'abord il faut préciser que ma recherche de la qualité d'un système de haute fidélité rejoint fortement celle de totololo dans le sens où, au delà de la musicalité au sens large et subjectif du terme, nous recherchons à présent une dimension de NATUREL de la musique. Celle qui n'en fait pas trop (dans le sens démesure ou démo impressionnante), qui colore un minimum, qui rend les enregistrements acoustiques proprement mixés, un sentiment d'évidence où la frontière entre la restitution musicale faite grace aux transducteurs et le son naturellement émis par des musiciens tend vers zéro... Celle qui donne l"impression de changer de système à chaque changement de qualité de CD. Bref ce qui fait que je me lasse jamais d'un tel système !

Ce jour là chez Musicadomia, durant le salon du Mariott, j'ai pu réaliser une de mes meilleures écoutes faites à ce jour avec ces fameuses Glass !
Avec une source top niveau comme le Luxman D08U et sans lepré Ypsylon adhoc aux blocs, on a déjà atteint un certain niveau dans l'excellence de ce que je définie comme étant un rendu naturel. J'avais déjà écouté les blocs Aelius une fois précédentes au meme endroit mais sur les E2 normales et déjà c'était fabuleux mais honnetement moins naturel et évident lorsque les Glass sont comparées en live aux E2. Mon avis sur ces blocs est qu'ils représentent un peu la quadrature du cercle entre une richesse harmonique qui va encore plus loin que les amplis tube haut de gamme mais avec la rapidité et la puissance des transistor. Fabuleux ! Et il faut savoir que ce n'est qu"une déclinaison économique de leur best seller, le SET100 qui coute +100ke la paire :ko:

Ceux qui sont frustré par leur grave léger ou court (selon interprétation!), le seront autant par les Glass qui ne font pas spécialement mieux mais les registres se fusionnent si bien - surtout l'aigu qui manquait de filé à mon sens car trop encore mate - que personnellement je n'ai aucun manque sur ce point.
Pourtant avec un ampli fournissant assez de courant, il suffit de passer du Taïko (gros tambour japonais) sur une paire de Leedh pour avoir le ressenti de son énergie grace à des transitoires foudroyants mais sans l'habituel pression acoustique à laquelle nombreux sont habitués à ressentir dans le grave sur des grosses gammelles...

Sur beaucoup de systèmes moins qualitatif, je suppose que la différence de sonorité des Glass ne sera peut etre pas aussi évidente, aussi naturelle que lors de la mise en oeuvre à laquelle nous avons eu droit. Du coup, le nouveau tarif à 30ke piquera un peu à la majorité qui y verra que le jeu n'en vaut pas forcément la chandelle. Mais c'est un fait, ces membranes verre sont une avancé véritablement majeure dans la démarche de Gilles Millot. Ce que je retiens de ces Glass par rapport aux E2 : une fluidité, un coté vivant organique qui affine cette fameuse frontière dont je parlais au début. Celà n'est pas sans me rappeler le son LAMM d'ailleurs. Y'a pire comme référence ! Les 2-3 réserves que j'avais sur les E2 sont vraiment levées à présent. Le souci est que l'on a plus envie de passer par la case upgrade car seul le plaisir des Glass reste en mémoire, et comme leur prix reste assez élevé dans l'absolu, ça en devient un défaut pour qui ne peut se les offrir...

Pour comprendre l'impact qu'a eu sur moi cette écoute, sans considération de prix, mon set up ultime serait :
- un combo DCS Vivaldi en source
- un pré Ypsylon Aelius
- les blocs Aelius (voire les SET vu budget no limit...) et pourquoi pas du Robert Koda... :ohmg:
- des Glass + 2 caissons leedh 20.1

:zen: :zen: :zen: :zen: :zen: :zen:

J'ai pourtant écouté pas mal de systèmes différents depuis 20 ans (France mais aussi plus rarement en Allemagne et Pays-Bas). Ces Glass font à présent parti de mon top 3 avec les S30 Klinger Favre et les enceintes HR comme les Trio Avangarde ou les Rey Audio RV-6M.
Au final, un grand moment et un grand merci pour nous avoir fait profiter en exclu des ces fameuses Glass qui méritent 1000 fois qu'on parle et reparle d'elles ! :thks:
bible100
 
Messages: 3514
Inscription: 24 Fév 2003 14:27
Localisation: vendée
  • offline

Message » 31 Jan 2017 0:03

bible100 a écrit:Ces Glass font à présent parti de mon top 3 avec les S30 Klinger Favre

Ah ouais dis donc, le niveau est balèze.
jeanlouis.22
 
Messages: 102
Inscription: 16 Oct 2016 13:08
  • offline

Message » 11 Sep 2017 15:09

Bonjour,

Je suis depuis quelques jours comblé par une paire de Leeds E2 acquises auprès d'un sympathique commerçant de la région de Vannes.
Venu chez lui avec mon intégré et mon DAC pour faire un test sur mes électroniques, je suis reparti avec les enceintes et un peu plus...
Au départ, j'étais venu pour les Leedh afin de réconcilier Madame et Monsieur entre l'existence de deux systèmes HiFI et AV dans deux pièces, des grosses boites pas belles (dixit Madame), fusionner les deux systèmes sans faire de conciliation sur la partie HiFI, avoir des enceintes aussi WAF que possible avec une restitution de premier plan.

Premières écoutes sur Devialet 220 Pro + Caisson Leeds 20.1 + câbles Leeds universels :
Le système offre une restitution dynamique, très transparente, un très bel équilibre des registres, une image hallucinante de largeur et bien construite. Cà marche vraiment bien. Une réserve tout le haut du spectre dévoile quelques duretés et manque d'exploration des harmoniques (piano, cymbales etc..).
On enlève le caisson ? Oui, mais non. Sans caisson on a la restitution d'une enceinte biblio d'exemption, mais il faut alors un pièce d'écoute de 10 m2.

Seconde écoute avec mon système Vitus SS-10 et un TotalDAC Dual.
C'est doux, trop doux, voilé, un truc ne va pas. Eric me propose alors de remplacer mes câbles XLR qui pourtant coutent un bras par une paire de marque allemande dont je n'ai pas cherché à retenir le nom tant il sont aussi chers qu'il sont excellents (6k€). Un voile se lève, mais l'écoute reste trop douce, pas assez dynamique, l'association ne marche pas. Le Vitus malgré ses 30 kg est à genoux, il ne sort pas assez de jus pour faire chanter les Leedh.

Troisième écoute TotalDac (on garde les câbles made in Germany qui coûtent une paire de bras) et deux blocs mono de marque Artec.
Nous obtenons une restitution de très haut vol, timbres somptueux, une dynamique et un transparence un peu moins affirmées qu'avec le Devialet, l'images et l' équilibre spectral remportent ma totale adhésion. Mais il n'est pas question de ramener à la maison deux blocs Mono en classe A. :hein:

L'association du Devialet avec les Leedh est très cohérente. L'amplification est très bonne et les nombreuses possibilités de configuration et d'upgrade sont très intéressante. Et bien que son DAC ne m'ai totalement convaincu, je suis tout de même reparti avec un 220 Pro et en commande une paire de câbles Leedh Universels. Et le sub me direz-vous ?
Malgré toutes les qualité du 20.1 deux éléments me posaient des difficultés : le WAF et la rallonge budgétaire. Il lui est substitué un Velodyne DD10 et çà marche déjà trés, trés bien (Je dois le reparaméter)

Quatrième écoute à la maison (le temps manquait pour la faire in situ mais j'étais convaincu du résultat potentiel) : utiliser mon DAC en Input.
Le DAC du Devialet 220 n'est pas mauvais en soit, mais il est loin d'être aussi exceptionnel que leur détestable service commerciale se plait à le vanter. Il est en tout cas très loin d'un TotalDAC Dual : l'étendue du spectre et moins large, les aigus tendent vers des duretés, le bas du spectre n'est pas totalement exploré et n'approche pas lisibilité du TotalDAC. Il suffit d'écouter en comparatif un jeu de piano et de contrebasse pour en être convaincu. Avec le Devialet c'est cohérent mais çà manque de définition, d'exploration des harmoniques, de viande autour de l'os...
Avec le TotalDac tout est à sa place, extrêmement crédible. Cette combinaison offre toute la magie du TotalDAC à explorer l'ensemble des registres avec une définition et une densité extraordinaire combinée la la dynamique et transparence du Devialet et sa capacité à driver les Leedh d'une très belle façon. On obtient avec cette configuration une variété de restitutions, d'images, de couleurs qui changent à chaque enregistrement. Les voies sont vraiment superbes, les instruments acoustiques restitués avec une grande véracité. :love:
Nous n'avons pas bien sûr une image absolue avec des contours parfaits et beaucoup d'air entre chaque instrument comme il est possible de l'obtenir sur des système très, très haut de gamme, mais pour une fraction du pris de ces systèmes ultra on s'en approche déjà beaucoup.

En Audio-Vidéo pour finir : Tout mon flux passe par la platine Oppo BDP 105 EU qui est connectée en numérique au Devialet. Le paramètre de ICM* (Intelligent Cinema mode- similaire au Dolby Volume) est activé
La capacité des Leehd à produire une image large et très bien spacialisée permet de se passer, voire de surpasser l'utilisation d'une voie centrale. Avec deux personnes se faisant fasse, la localisation en stéréo avec les Leedh est meilleure qu'en 3.1 (Arcam AVR600 + Audio Physic Tempo 25 + Center 25). La gestion des pics audio par l'ICM fonctionne trés bien (ne pas réveiller la maisonnée).

Alors voilà, Madame est satisfaite de l'esthétique des Leedh + Devialet, de la simplicité d'utilisation du système mais aussi de la qualité de restitution de l'ensemble (c'est mieux que l'enceinte bluetooth...) et Monsieur est absolument comblé du mariage Leedh, Devialet, TotalDAc.

J'attends désormais avec impatience les câbles Leedh universels pour parachever ce système.


* Intelligent Cinema Mode : Activates the Intelligent Cinema Mode. This mode optimizes the dynamics of the incoming audio content, allowing you to enjoy your favourite films without having to make any compromise on experience or power.
Some functions are not available depending on the other settings.
Dernière édition par lagoduche le 11 Sep 2017 15:28, édité 1 fois.
lagoduche
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 567
Inscription: 08 Nov 2006 10:09
Localisation: TOURS
  • offline

Message » 11 Sep 2017 15:25

Bonjour Lagoduche,

Bienvenue dans ce monde merveilleux des Leedhers.
Pour tout connaître de ces belles choses, http://www.living-leedh.com
Un site que nous entretenons avec Chet, et qui compte maintenant presque 90 membres.
Bonne journée.
Just LiSten
 
Messages: 344
Inscription: 25 Nov 2011 23:18
Localisation: Saint-Brieuc
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message