Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Toutes les enceintes HiFi

LEEDH C & E by Acoustical Beauty

Message » 15 Déc 2010 3:55

lupu a écrit:Bonsoir à tous,
Pour info: sur ce forum, belastos a vendu le 10 novembre dernier ( mises en vente le 05) des JBL K2 5800 ( 21000 euros neuves) pour, dit-il, acheter des ... LEEDH C !
David pourrait donc effectivement triompher de Goliath ?
Cordialement,
lupu



Belastos a une paire d 'Everest DD66000 , faudrait qu'il soit devenu fou pour passer aux leedh aussi bonne soient elles.
Dernière édition par dabass le 15 Déc 2010 12:15, édité 1 fois.
dabass
 
Messages: 3200
Inscription: 09 Juil 2007 0:14
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Déc 2010 3:55

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Déc 2010 10:45

Bonjour dabass
Ah bon, des Everest DD 66000 ! Voilà qui change tout!
Alors trois façons de voir les choses:
1- Un homme qui possède de telles machines ne peut sans raison être tenté par les LEEDH C, même en enceintes complémentaires, ce qui plaide tout de même en faveur de ces étranges objets! ( Oublions que presque tout le monde a exprimé sur ce forum sa déception lors de l'écoute des monstres JBL au dernier salon).
2- Belastos ne s'offre les LEEDH C que comme un gadget high tech amusant.
3- Il adopte une démarche de collectionneur passionné qui ne voudrait pas manquer de posséder ce qui représente un jalon (même peu concluant) de l'histoire de la reproduction sonore.
Conclusion: il serait des plus intéressant et des plus aimable de sa part qu'il apporte sa contribution à cette discussion en précisant quel est le sens de sa démarche, quelle place la valeur intrinsèque des LEEDH C y tient-elle?
Cordialement,
lupu
lupu
 
Messages: 425
Inscription: 26 Avr 2010 21:59
  • offline

Message » 15 Déc 2010 11:07

Le problème des JBL est leur apprivoisement, j'ai écouté les 9800 récemment à Amboise avec des grosses électroniques (Accuphase) avec des sièges à 3 m des enceintes, et bien je me suis reculé de 8 m minimum pour avoir une image pas trop mal construite, ce sont de véritables formule 1 , ces bestioles si la pièce n'est pas traitée , les électroniques adaptées, celé devient inécoutable. Bref c'est du haut rendement.

Concernant les leedh C, cela me rappelle un peu une enceinte leedh que Gilles Millot avait conçu avec des hps plats, l'Axiom, elle était capable de bien belles choses mais avec des centrales nucléaires derrières , pourquoi ? Il avait conçu cette enceinte avec des ML 2, sauf qu'à l'époque le cout des ML2 étaient très très cher par rapport au cout de l'Axiom. Je n'ai pas réussi à les faire fonctionner, médium aigu en avant et assez criard , grave très très en retrait.

Le problème du grave peut être rédhibitoire dans le sens que c'est lui qui donne l'assise et renforce la scène 3D. Après si l'écoute se fait à faible volume à quoi sert il de mettre très cher dans une paire d'enceinte.

Maintenant c'est quand même très innovant, pas de son de boite, et si il arrive à mettre un grave approprié alors cela peut faire un malheur. Car Gilles Millot sait faire de très très bonnes enceintes
Thierry H.
ACVotre
 
Messages: 1571
Inscription: 05 Déc 2002 22:10
Localisation: Tours Amboise

Message » 15 Déc 2010 13:01

lupu a écrit:Bonjour dabass
Ah bon, des Everest DD 66000 ! Voilà qui change tout!
Alors trois façons de voir les choses:
1- Un homme qui possède de telles machines ne peut sans raison être tenté par les LEEDH C, même en enceintes complémentaires, ce qui plaide tout de même en faveur de ces étranges objets! ( Oublions que presque tout le monde a exprimé sur ce forum sa déception lors de l'écoute des monstres JBL au dernier salon).
2- Belastos ne s'offre les LEEDH C que comme un gadget high tech amusant.
3- Il adopte une démarche de collectionneur passionné qui ne voudrait pas manquer de posséder ce qui représente un jalon (même peu concluant) de l'histoire de la reproduction sonore.
Conclusion: il serait des plus intéressant et des plus aimable de sa part qu'il apporte sa contribution à cette discussion en précisant quel est le sens de sa démarche, quelle place la valeur intrinsèque des LEEDH C y tient-elle?
Cordialement,
lupu




Puisque Belastos ne semble plus guère intervenir ici,je me permets de recadrer ce qui avait motivé son "éventuel choix " pour les Leedh C.
Belastos possédait donc une paire de JBL K2 5800,dans sa pièce d'écoute principale,qu'il a remplacé par des JBL Everest D66000.
Son sytème principale avec lequel il se prend toute l'ampleur de sa musique est donc à base d'Everest et non de Leedh C.
Belastos semblait porter son choix sur les Leedh C pour un plus petit système ,comme sonoriser son bureau ou une résidence secondaire.
Jadis Orphée====Veloce LS 1====Vitus MP-S201====YG Hailey
Gigawatt PC-4 Evo===Gigawatt LS-1 Mk3===Kubala Sosna Elation
AbsoluteSound
 
Messages: 5490
Inscription: 10 Oct 2008 13:58
  • offline

Message » 15 Déc 2010 15:07

Bonjour AbsoluteSound,
Vous confirmez donc l'hypothèse de la complémentarité. Mais l'expression "sonoriser un bureau" risque de présenter, même si cela est la réalité, une connotation trop réductrice. Il me semble - toujours sous réserve d'une intervention espérée de sa part- qu'un audiophile vivant maritalement avec le top mondial du haut-parleur ne doit pas se laisser séduire par la première jeunette venue, et que celle-ci doit tout de même présenter de sérieux arguments. Pourquoi minimiser a priori les qualités d'un produit que des amateurs, forcément éclairés - ne serait-ce que par le gabarit des enceintes qu'ils possèdent ou ont possédées- trouvent assez à leur goût pour consentir la dépense de 8000 euros ? Quel dommage d'ailleurs que vous-même, qui en avez tant écouté, tant possédé, tant vendu, ne les ayez semble-t-il pas encore écoutées. Votre témoignage aurait été précieux.
Cordialement,
rogers
lupu
 
Messages: 425
Inscription: 26 Avr 2010 21:59
  • offline

Message » 15 Déc 2010 15:27

Je suis d'accord avec cette dernière intervention, on ne doit pas juger avant d'écouter. Pour ma part j'ai écouté ces enceintes, et j'en pense ce que j'en pense... Il s'agit de ne pas tomber dans les extrêmes : d'un côté les anti-Milot, coute que coute, et de l'autre, les pro-Milot, coute que coute (dans tous les sens du terme pour ceux là! ;-) ). Il s'agit de rester objectif pour juger de la qualité réelle d'une enceinte par rapport à l'autre.. le mieux serait donc de faire des écoutes à l'aveugle!! Rendez-vous chez qui ? hihi.
Hifiste en herbe
 
Messages: 50
Inscription: 12 Oct 2010 21:12
  • offline

Message » 15 Déc 2010 15:49

tous chez Belastos :mdr:
Son : Oppo 105D Coris, NCORE NC400, LEEDH E Cables :ViardAudio silver HD20, Audioprana Ag XLR
Vidéo : Sony VPL HW55ES, écran Lumene Movie Palace 300C
"Ce qui est affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve"- Euclide
terminazor
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1413
Inscription: 21 Jan 2008 22:04
Localisation: (78) Yvelines
  • offline

Message » 15 Déc 2010 17:22

lupu a écrit:Bonjour AbsoluteSound,
Vous confirmez donc l'hypothèse de la complémentarité. Mais l'expression "sonoriser un bureau" risque de présenter, même si cela est la réalité, une connotation trop réductrice. Il me semble - toujours sous réserve d'une intervention espérée de sa part- qu'un audiophile vivant maritalement avec le top mondial du haut-parleur ne doit pas se laisser séduire par la première jeunette venue, et que celle-ci doit tout de même présenter de sérieux arguments. Pourquoi minimiser a priori les qualités d'un produit que des amateurs, forcément éclairés - ne serait-ce que par le gabarit des enceintes qu'ils possèdent ou ont possédées- trouvent assez à leur goût pour consentir la dépense de 8000 euros ? Quel dommage d'ailleurs que vous-même, qui en avez tant écouté, tant possédé, tant vendu, ne les ayez semble-t-il pas encore écoutées. Votre témoignage aurait été précieux.
Cordialement,
rogers


C'est exactement celà;les Leedh C doivent à mon sens etre des enceintes reservées à certaines écoutes,car elles manquent de polyvalence.
Donc soit l'utilisateur de Leedh C posséde un ou des autres sytèmes ou bien celà peut arriver que certains aient des habitudes musicales spcifiques ,qui peuvent s'écouter pleinement avec ce genre d'enceintes.
La Leedh C semble excéller sur les registres medium/aigus,mais que proposent ces enceintes en therme de "scène sonore"? Ou est l'ampleur si importante pour réveler correctement une ambiance d'oeuvre musicale?
Je ne peux pas croire comme dit plus haut ,que les possesseurs de 802D,Di ,de Kef Reference,de Dynaudio C2,de JBL ProMonitor...enfin toute la production hdg d'enceintes soient à la rue face à ces "créatures" ,sous pretext de ce "fameux" "férofluide" qui d'après Dominax,ferait des miracles ...sur le papier? encore des chiffres ? Et à l'écoute ce miracle aurait du se produie sur tout ceux qui les ont écouté à Paris non???
Jadis Orphée====Veloce LS 1====Vitus MP-S201====YG Hailey
Gigawatt PC-4 Evo===Gigawatt LS-1 Mk3===Kubala Sosna Elation
AbsoluteSound
 
Messages: 5490
Inscription: 10 Oct 2008 13:58
  • offline

Message » 15 Déc 2010 18:06

AbsoluteSound a écrit:
lupu a écrit:Bonjour AbsoluteSound,
Vous confirmez donc l'hypothèse de la complémentarité. Mais l'expression "sonoriser un bureau" risque de présenter, même si cela est la réalité, une connotation trop réductrice. Il me semble - toujours sous réserve d'une intervention espérée de sa part- qu'un audiophile vivant maritalement avec le top mondial du haut-parleur ne doit pas se laisser séduire par la première jeunette venue, et que celle-ci doit tout de même présenter de sérieux arguments. Pourquoi minimiser a priori les qualités d'un produit que des amateurs, forcément éclairés - ne serait-ce que par le gabarit des enceintes qu'ils possèdent ou ont possédées- trouvent assez à leur goût pour consentir la dépense de 8000 euros ? Quel dommage d'ailleurs que vous-même, qui en avez tant écouté, tant possédé, tant vendu, ne les ayez semble-t-il pas encore écoutées. Votre témoignage aurait été précieux.
Cordialement,
rogers


C'est exactement celà;les Leedh C doivent à mon sens etre des enceintes reservées à certaines écoutes,car elles manquent de polyvalence.
Donc soit l'utilisateur de Leedh C posséde un ou des autres sytèmes ou bien celà peut arriver que certains aient des habitudes musicales spcifiques ,qui peuvent s'écouter pleinement avec ce genre d'enceintes.
La Leedh C semble excéller sur les registres medium/aigus,mais que proposent ces enceintes en therme de "scène sonore"? Ou est l'ampleur si importante pour réveler correctement une ambiance d'oeuvre musicale?
Je ne peux pas croire comme dit plus haut ,que les possesseurs de 802D,Di ,de Kef Reference,de Dynaudio C2,de JBL ProMonitor...enfin toute la production hdg d'enceintes soient à la rue face à ces "créatures" ,sous pretext de ce "fameux" "férofluide" qui d'après Dominax,ferait des miracles ...sur le papier? encore des chiffres ? Et à l'écoute ce miracle aurait du se produie sur tout ceux qui les ont écouté à Paris non???


elle son à la rue pas uniquement du au ferrofluide mais aussi là l'abscence de spider, de de plaque de champ, le ferrofuide est la solution pour éliminer la suspension, toute ces production contienne ces élément donc disto supplémentaire, elle ne peuvent pas rivaliser

l' ampleur y est sur le médium aigu les instrument sont vraiment très bien placé et son stable, le seul médium aigu qui rivalise est le janus50 utilisé sur l'enceinte audionec en terme de précision de scène sonore

le peu de grave présent est reproduit d'une façon remarquable, encore c'est la combinaison d'absence de spider, plaque de champs, suspension, le ferrofluide n'intervient que pour la suspension, le faite d'avoir un tout petit volume permet de supprimer les résonance du à la caisse, plus aucune résonance dans ces module, donc pas de mousse ou ou de système pour absorber l'onde arrière qui colore le son

ceux qui on écouté ces enceinte à paris on déploré le manque de grave ou n'on pas apprécié parce qu'il n'étais pas dans la zone d'écoute favorable coincé près de la porte le matin parce qu'il y avait du monde, j'ai rencontré un pote qui était à adossé à la porte la matin qui les avaient trouvé bof, je l'ai convaincu en fin d'après mi!di d'allez refaire un tour cette fois il été bien placé, et il a complètement changé d'avis, sauf pour le grave pas très présent

quand, la version avec les modules de grave supplémentaires sera la, sa sera tout autre chose
sa n'enlève rien au faite que le médium aigu est supérieur à celui d'une b&w série 800

d'ailleur il n'y à pas que lui qui cherche à suprimer , le spider,la supention et les plaques de champ

http://www.planotspeaker.com/Planot/Home.html
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 15 Déc 2010 18:52

Je me permets d'ajouter une note technique...
Encore une fois, dans les hp de gilles milot, le ferrofluide ne joue pas réellement son unique rôle de guidage, puisqu'il occasionne une raideur non nulle, ce qui signifie une fréquence de résonance non nulle, ce qui signifie une perte d'efficacité non négligeable dans les basses fréquences. Ajoutons à cela une efficacité d'origine réduite (85dB c'est ça?), CQFD pour les basses fréquences. Encore une fois, le ferrofluide a un comportement beaucoup plus non linéaire qu'on ne le croit, il génère donc de la distorsion, peut être plus importante qu'une suspension traditionnelle ; c'est pour ça que je me demande si le gain en linéarité n'est pas seulement dû au fait de ne plus utiliser que des aimants ; c'est pour ça que j'aimerais en savoir plus!!! (le fantôme Benoit Mérite ne peut il pas se présenter par hasard ici?! ;-) faut l'inviter!!! )
Hifiste en herbe
 
Messages: 50
Inscription: 12 Oct 2010 21:12
  • offline

Message » 15 Déc 2010 18:59

La technique est secondaire quand la musique est là !
Question basses, selon Gilou l'ajout de modules de graves n'apportera pas forcement quelque chose, il n'a pas encore essayé, mais c'est pas sur que ca vaille le coup avec cette taille de HP, je ferai évoluer les HP de grave quand ils auront une taille plus importante... ou pas
En attendant je n'ai aucun manque

j'y retourne c'est trop bon 8)
Son : Oppo 105D Coris, NCORE NC400, LEEDH E Cables :ViardAudio silver HD20, Audioprana Ag XLR
Vidéo : Sony VPL HW55ES, écran Lumene Movie Palace 300C
"Ce qui est affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve"- Euclide
terminazor
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1413
Inscription: 21 Jan 2008 22:04
Localisation: (78) Yvelines
  • offline

Message » 16 Déc 2010 14:56

terminazor a écrit:Question basses, selon Gilou l'ajout de modules de graves n'apportera pas forcement quelque chose, il n'a pas encore essayé, mais c'est pas sur que ca vaille le coup avec cette taille de HP


J'imagine que Gilou est le petit nom que tu donnes à M.Millot ?

Si c'est bien de lui qu'il s'agit, je suis étonné par ces propos. On a vu dans la presse un dessin réalisé sur ordinateur présentant la Leed C avec plusieurs modules de grave alignés comme un chapelet. Je m'en souviens fort bien et c'est ce qui m'avait séduit dans cette enceinte : la possibilité d'ajouter ou de retirer des modules de grave en fonction des besoins et de la pièce (c'est du moins l'avantage que je m'étais imaginé à la vue de ce dessin).

L'origine de cette infographie venait bien de M.Millot ?

Aurait-il "vendu" un concept sans l'avoir mis en pratique auparavant ?
syber
 
Messages: 9938
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 16 Déc 2010 14:59

syber a écrit:...On a vu dans la presse un dessin réalisé sur ordinateur présentant la Leed C avec plusieurs modules de grave alignés comme un chapelet. Je m'en souviens fort bien et c'est ce qui m'avait séduit dans cette enceinte : la possibilité d'ajouter ou de retirer des modules de grave en fonction des besoins et de la pièce (c'est du moins l'avantage que je m'étais imaginé à la vue de ce dessin).


Sur le site d'Ecoutez Voir :

Je cite :

"Cette première enceinte Leedh du nouveau millénaire sera suivie de deux modèles plus ambitieux, à l’image de cette représentation 3D illustrant le stade ultime de son évolution, avec ses sept unités de grave. Gilles explique que la puissance acoustique du modèle 1 que j'ai écouté est équivalente à un 17 cm dans le grave, le modèle 2 proposant celle d'un 24 cm et le modèle 3, ici représenté, celle d'un 33 cm... Point important : le modèle 1 est évolutif vers le 2 et le 3, par simple adjonction des modules de grave supplémentaires.

Disponible au courant du mois de mars 2010, cette Leedh, dont on ne connaît pas encore le prénom, devrait s’afficher vers les 8000 euros, alors que ses grandes sœurs plus ambitieuses dans le bas du spectre seraient proposées entre 12 et 13 000 euros (trois unités de grave) et moins de 20 000 euros (six unités de grave) un peu plus tard dans l’année.
"

Image
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 7661
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • online

Message » 16 Déc 2010 15:01

Et j'en profite pour ajouter un lien vers un autre site, où on peut lire une interview très intéressante du concepteur, Gilles Millot.

Ca se passe sur le blog SignalSurBruit.

Image

(Je reprends mes posts postés sur un autre forum :wink: )
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 7661
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • online

Message » 16 Déc 2010 15:34

syber a écrit:Aurait-il "vendu" un concept sans l'avoir mis en pratique auparavant ?

Effectivement il n'a pas été mis en pratique, je tiens cette info d'une conversation que j'ai eue avec lui au tel
Son : Oppo 105D Coris, NCORE NC400, LEEDH E Cables :ViardAudio silver HD20, Audioprana Ag XLR
Vidéo : Sony VPL HW55ES, écran Lumene Movie Palace 300C
"Ce qui est affirmé sans preuve, peut être nié sans preuve"- Euclide
terminazor
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1413
Inscription: 21 Jan 2008 22:04
Localisation: (78) Yvelines
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message