Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 32 invités

Toutes les enceintes HiFi

Les athom GT2, c'est de la bombe!

Message » 05 Nov 2009 10:53

gloinfred a écrit:
ougo a écrit:Oui, cela ressemble plus à un équilibre tonal qu'à de la transparence. :wink:


Marrant ça, j'aurais definit:
- equilibre tonal: pas de registre mis en avant
- transparence: capacité à transmettre ce que fournissent les electroniques. L'equilibre tonal ferait donc partie de la transparence, au meme titre que l'image sonore (encore que l'image sonore ne depend pas uniquement de l'amplification), le dynamisme / la rapidité...



Bonjour,

"Si je puis me permettre un petit commentaire : la transparence, terme audiophile s'il en est, veut dire (pour moi, et pour d'autres je crois) : absence de coloration. Coloration = caractéristique du son, tonale, imposée par le matériel en question et pas par ce qui est sur le cd."

Il me semblait que tu parlais de la mise en avant ou non d'un registre tonal (coloration). La mise en avant excessive d'un registre peut avoir un effet de masque sur le reste et devenir génant. Est ce pour autant une "non transparence" ?
Je ne suis pas un cacique du vocabulaire audiophile, mais j'aurais plutôt associé la transparence à la définition, la microdynamique, la rapidité, enfin ce qui me permet de percevoir les nuances de la musique. Une coloration peut bien sur y nuire mais seulement à partir d'un certain niveau. De la même façon, on considère que certains systèmes surtimbres, qu'ils rajoutent des harmoniques et présentent de ce fait une certaine coloration. A partir de quand nuit elle à la transparence ?


Voici une discussion typique de l'audiophile moyen qui aime se tripoter derrière un clavier. J'ai honte.


A+

Ugo
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Nov 2009 10:53

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Nov 2009 10:56

Icelade a écrit:ne pas oublier dans votre réflexion la qualité de l'enregistrement : plus le système est transparent, plus les défauts ressortent. J'ai des CD que je prenais plaisir à écouter sur ma toute première chaîne qui se révèlent aujourd'hui difficiles à écouter car l'enregistrement est de mauvaise qualité...

celà, dit, ça permet de faire du tri, et c'est un critère de plus pour le choix d'un album :D


NON !!! :mdr:
Si l'audiophilie devient un obstacle à la musique, elle devient peut être aussi un problème.
Mon système est un peu coloré, soit, mais il me permet d'écouter la quasi totalité de ma discothèque sans problème (excepté les tindersticks qui remontent tellement le bas médium/haut grave que cela résonne dans ma pièce (il serait autrement dans un autre appartement).

Si je ne peux plus écouter que 60% de ma discothèque, c'est qu'il y a un problème et que je fais fausse route.
Je considère par ailleurs que mon système est aujourd'hui relativement "performant" au sens ou il est défini, rapide, varié dans son rendu, ...


A+

Ugo

Pour illustrer mon propos, j'écoute :
- Portishead, einsturzende neubauten, bauhaus, Cure, Nick cave, gossip, cat power, !!!, calexico, ...
- Fat boy slim, K&D, Mirwais, Fila brazilia, ...
- Dominique A, françoise breut, florent marchet, ...
- Miles Davis, Sonny rollins, thelonious monk, charles mingus, nina simone, dina washington, sarah vaughan, ...
- schubert, bach, ...

Ugo
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 05 Nov 2009 11:05

Il est remonté ougo ce matin :mdr:

je ne rentrerai pas dans la sempiternelle discussion concernant les termes audiophiles, il y a des tonnes de sujets qui regorgent de ce genre de discussion, et fort heureusement pour moi, je suis sorti de l'époque où j'écoutais les maillons de mon système pour aujorud'hui écouter la musique, et rien que la musique (et accessoirement profiter de l'émotions qu'elle me transmet).

Pour revenir sur la qualité des supports, soyons bien d'accord, je ne parle pas de coloration, harmoniques, neutralité...je parle bien de qualité des enregistrements. Je persiste, certains de mes albums sont vraiment mal enregistrés, et maintenant, ça s'entend chez moi, ou tout du moins, je l'entends. Celà ne remet pas en cause les émotions que me procuraient les morceaux, avant, et qu'ils me procurent encore maintenant.
J'ai racheté des albums qui ont été remasterisés et pour lesquels la qualité a fait un bon.

Loin de moi la volonté d'affronter audiophiles et mélomanes, je me réclame des deux bords, ce qui m'importa avant tout, c'est de ne jamais devenir idiophile...
Sur ce, je vous laisse à vos réflexions, la musique m'attend :wink:
Icelade
 
Messages: 3374
Inscription: 12 Avr 2005 14:28
Localisation: Le MANS (72)

Message » 05 Nov 2009 11:05

je vous ai lu, et j'ai une autre définition peut être de la transparence, qui résume un peu ce que je ressens en écoutant les enceintes

la transparence est mauvaise quand on perçoit une sorte de voile :evil:

elle serait bonne quand le voile a disparu :) , que tout se rapproche du réel .
pat08lef
 
Messages: 739
Inscription: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 05 Nov 2009 11:26

Icelade a écrit:Il est remonté ougo ce matin :mdr:

je ne rentrerai pas dans la sempiternelle discussion concernant les termes audiophiles, il y a des tonnes de sujets qui regorgent de ce genre de discussion, et fort heureusement pour moi, je suis sorti de l'époque où j'écoutais les maillons de mon système pour aujorud'hui écouter la musique, et rien que la musique (et accessoirement profiter de l'émotions qu'elle me transmet).

Pour revenir sur la qualité des supports, soyons bien d'accord, je ne parle pas de coloration, harmoniques, neutralité...je parle bien de qualité des enregistrements. Je persiste, certains de mes albums sont vraiment mal enregistrés, et maintenant, ça s'entend chez moi, ou tout du moins, je l'entends. Celà ne remet pas en cause les émotions que me procuraient les morceaux, avant, et qu'ils me procurent encore maintenant.
J'ai racheté des albums qui ont été remasterisés et pour lesquels la qualité a fait un bon.

Loin de moi la volonté d'affronter audiophiles et mélomanes, je me réclame des deux bords, ce qui m'importa avant tout, c'est de ne jamais devenir idiophile...
Sur ce, je vous laisse à vos réflexions, la musique m'attend :wink:



J'ai bien conscience que le débat sur les termes est un branlade audiophile et je me moquais d'ailleurs de moi-même.

Pour le reste, ce n'est pas moi qui ai écrit :

Icelade a écrit:ne pas oublier dans votre réflexion la qualité de l'enregistrement : plus le système est transparent, plus les défauts ressortent. J'ai des CD que je prenais plaisir à écouter sur ma toute première chaîne qui se révèlent aujourd'hui difficiles à écouter car l'enregistrement est de mauvaise qualité...

celà, dit, ça permet de faire du tri, et c'est un critère de plus pour le choix d'un album :D



Si ma chaine hifi m'incite à faire du tri, c'est que j'ai un soucis. J'ai des vieux disques de salsa ou de son cubain, des repiquages d'enregistrements monos un peu "maigrelet" et j'ai autant de plaisir à les écouter aujourd'hui, pas moins. Ils passent comme il passait avant sur mes biblios triangle et mon vieux sansui AU 217.
Je me refuse à faire un tri dans mes disques sur le critère de la qualité d'enregistrement. Si je suis amené à le faire, c'est que je suis allé trop loin.

Ugo
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 05 Nov 2009 11:27

pat08lef a écrit:je vous ai lu, et j'ai une autre définition peut être de la transparence, qui résume un peu ce que je ressens en écoutant les enceintes

la transparence est mauvaise quand on perçoit une sorte de voile :evil:

elle serait bonne quand le voile a disparu :) , que tout se rapproche du réel .


Tu n'as fait qu'agréger. Si tu reviens à un niveau de détails plus fin, que dirais tu ? :mdr:
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 05 Nov 2009 11:48

j'avais posé cette question de transparence à propos des biblio GT1, car je me suis rendu compte de ce problème d'enceintes qui ,présentant trop de transparence, provoquent, comme le souligne Ougo, un tri dans sa collection de disque

par exemple mes enceintes jean marie reynaud biblio duet 40éme anniversaire sont très transaprentes

donc pour les musiques acoustiques , le blues, le jazz, les voix, c'est exeptionnel, notamment sur un ampli à tubes

par contre ,pour ce qui est d'écouter toute sa discothèque( en ajoutant donc pop, rock, hard rock, techno... ), cela est alors impossible et mal venu avec ce type d'enceintes très transparentes; le son est alors trop sec, criard

ma question initiale, en fonction de ces fondamentaux précedemment énnoncés, était donc de savoir si les GT1 permettaienbt de passer tous styles de musique ?
pat08lef
 
Messages: 739
Inscription: 08 Fév 2007 16:20
  • offline

Message » 05 Nov 2009 12:07

ma réponse tout à l'heure :)
bible100
 
Messages: 3549
Inscription: 24 Fév 2003 14:27
Localisation: vendée
  • offline

Message » 05 Nov 2009 15:51

C'est marrant ce genre de discussions parce que c'est là qu'on se rend compte que chacun est différent et exprime les choses différemment selon son vécu, son vocabulaire, sa culture en somme. Parfois deux personnes présentes dans la même pièce peuvent parler différemment de la même écoute (c'est là qu'on lit dans un forum : hein quoi, ah bah on n'a pas dû écouter la même chose" :mdr: ). Moi je trouve ça intéressant ; ce qui est khon ce serait de se taper dessus par pure incompréhension.

Je pense qu'il ne faut pas confondre transparence et caractère montant ou "ciselé" des aigus.

Aucune enceinte ni aucune électronique n'est parfaite (les enceintes bien pire que les électroniques d'ailleurs) ; chaque maillon de la chaîne ajoute forcément un accident plus ou moins important dans la courbe de réponse qu'on mesurerait devant l'enceinte (la pièce rajoute aussi des interférences très importantes au point d'écoute), et ça donne à l'écoute un effet directement audible. Parfois une variation de moins de 1dB sur une plage de fréquence de quelques dizaines de hertz (expérimenté chez moi) peut donner une écoute complètement différente, et ça joue sur tous les plans : timbres, positionnement des instruments, scène sonore...

Certaines enceintes permettent tout de suite d'entendre une foule de détails dans l'aigu qu'on n'avait jamais entendu avant, par exemple. D'autres, donneront un medium magnifique (pour peu qu'on mette subtilement une ch'tite bosse dans le medium grave...). D'autres donneront l'impression de plus de grave que la taille de l'enceinte ne le laisse supposer (en creusant un peu le mid).

Dans tous ces cas, ça donne une certaine personnalité à l'enceinte.

Or, c'est pas ce qu'on lui demande ; car si l'enceinte donne une certaine tonalité à la musique, cette tonalité s'entendra sur tous les disques et pas uniquement celui passé par le démonstrateur. C'est ce que j'entends par "coloration" de l'enceinte ou apportée par l'enceinte, par opposition à "transparence" de l'enceinte.

Si un enregistrement est saturé en graves, le système doit le montrer ; s'il est montant dans l'aigu, il doit aussi le révéler. C'est pourquoi je pense qu'un système transparent doit être bon sur tous les styles de musique, même s'il n'est pas forcément bon sur tous les disques (parce que si on se met un vieux cd basé sur un enregistrement mono pourri... c'est normal que ça ne sonne pas comme le dernier Stacey Kent).

Je pense donc qu'un bon critère de sélection de qualité d'un système, ou d'une enceinte, c'est sa capacité à jouer tous les styles de musique et à révéler à l'écoute les différences de mixage. Les plus mauvais résultats, on les obtiendra sur des enregistrements pourris ; mais si on se rend compte que c'est tous les cds d'un même style musical (ex : du metal) qui ne passent pas, c'est que le système a un problème.
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 05 Nov 2009 18:06

Pour répondre à pat :

Mon avis, qui n'était pas celui ci il y encore 1 ou 2 ans, c'est qu'à un moment l'audiophile doit laisser place au mélomane...

L'audiophile n'aura de cesse de pousser le rendu au delà des restrictions de sa pièce d'écoute, quitte à arriver à des résultats moins cohérents qu'au départ, et sans qu'il s'en aperçoive.
Certains audiophiles se dirigeront vers la transparence, les écoutes typé monitoring, ou les écoutes vivantes, ou chaleureuses ou intimes.

Le mélomane se contentera des émotions qu'il attend de son système, même s'il n'est ni naturel, ni équilibré ou réaliste.

Et toi qu'attends tu de ton install : performances ou émotions ? :roll:

Mais forcément qu'une question comme la tienne fasse débat et à produit 1 page entière avant que je ne puisse réponde! :mdr:
bible100
 
Messages: 3549
Inscription: 24 Fév 2003 14:27
Localisation: vendée
  • offline

Message » 05 Nov 2009 19:01

Comprends rien. :-? C'est quoi "pousser le rendu au-delà des limites de la pièce d'écoute ?" C'est quoi que l'audiophile laisse la place au mélomane ?

Avoir un système audiophile, dans le sens premier du terme, c'est avoir un système qui rend la musique sur cd plus proche de la réalité (de la réalité qui a été enregistrée, bien sûr, on ne fera jamais mieux avec la chaîne que le micro de l'ingé son) qu'un système non-audiophile... ou tout au moins plus proche que ne sait le faire une chaîne bas de gamme. Comment dans ce cas cela pourrait aller à l'encontre du plaisir du mélomane à écouter de la musique ?

Car s'il est vrai qu'il n'est pas besoin d'avoir un système performant pour apprécier un morceau (je l'apprécie aussi dans ma bagnole), écouter sur un bon système, ça augmente le plaisir.

Si ce n'est pas le cas... c'est que le système n'est pas bon, tout simplement, et ce, quel que soit son prix.
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 05 Nov 2009 19:02

"performances ou émotions" : je ne vois pas comment on peut opposer ça. Si il n'y a pas d'émotion... c'est que la musique a été dévoyée... c'est qu'il n'y a pas de performances.
popette59
 
Messages: 2455
Inscription: 17 Juin 2008 19:11
  • offline

Message » 05 Nov 2009 19:14

Je ne pense pas qu'il faille absolument vouloir sytémathiquement opposer mélomane et audiophile...
un mélomane-audiophile est une personne qui aime la musique et qui se donne les moyens de BIEN l'entendre.
Je pense qu'un grand mélomane,est aussi forcément audiophile ,il préfère logiquement que sa musique soit reproduite au mieux chez lui 8)
AbsoluteSound
 
Messages: 5490
Inscription: 10 Oct 2008 13:58
  • offline

Message » 05 Nov 2009 21:31

AbsoluteSound a écrit:Je ne pense pas qu'il faille absolument vouloir sytémathiquement opposer mélomane et audiophile...
un mélomane-audiophile est une personne qui aime la musique et qui se donne les moyens de BIEN l'entendre.
Je pense qu'un grand mélomane,est aussi forcément audiophile ,il préfère logiquement que sa musique soit reproduite au mieux chez lui 8)



Bonsoir,

Je crois malheureusement l'inverse.
Combien de musiciens audiophiles ? Combien de musiciens sont ils équipés de matériel hifi ?
Combien de disques chez un audiophile ? Quelle fréquentations des concerts ou des retransmissions en direct ?

Les gens ici parlent de qualité d'enregistrement, pas d'interprétation.


Ugo
ougo
 
Messages: 5743
Inscription: 12 Mai 2004 18:05
Localisation: Lausanne
  • offline

Message » 05 Nov 2009 21:50

ougo a écrit:
AbsoluteSound a écrit:Je ne pense pas qu'il faille absolument vouloir sytémathiquement opposer mélomane et audiophile...
un mélomane-audiophile est une personne qui aime la musique et qui se donne les moyens de BIEN l'entendre.
Je pense qu'un grand mélomane,est aussi forcément audiophile ,il préfère logiquement que sa musique soit reproduite au mieux chez lui 8)



Bonsoir,

Je crois malheureusement l'inverse.
Combien de musiciens audiophiles ? Combien de musiciens sont ils équipés de matériel hifi ?
Combien de disques chez un audiophile ? Quelle fréquentations des concerts ou des retransmissions en direct ?

Les gens ici parlent de qualité d'enregistrement, pas d'interprétation.


Ugo


Hum...pourquoi te précipites tu a dire que ce que tu penses ,est l'inverse de ce que j'ai dit,alors que ton raisonnement qui suit n'est qu'une énumération de questions à laquelle nous n'avons pas de réponses précisément chiffrées ,mais auxquelles par contre tu sous entend en avoir et qui bien sur selon toi vont à l'encontre de ce que j'ai dit précédement :o :-? :mdr: :lol:
J'ai pourtant dit quelque chose de on ne peut plus logique est vraisemblable,le bon sens mem,le genre de truc irréfutable...
Donc je reformule autrement:
un mélomane,donc personne qui prend du plaisir avec la musique,préferera de manière TRES général écouté sa musique par le biais d'un système qu'il considère bien servire les oeuvres musicale qu'il aime.
Posons la question à n'importe quel musicien,personnes qui fréquentent les concerts,qui suivent des transmissions en direct:
La musique que vous aimez ,préferez vous l'écouter sur une chaine bas de gamme ou sur un système haute fidélité?
Pour moi les réponses qui seront données sont évidentes. :wink:
Mais tu cherches la petite bete,à vouloir démontrer absolument qu'il y a les betes et c.ons audiophiles qui ne pensent qu'a acquerir du matériel honéreux pour écpouter leur poignée de cd et les autres ,les mélomanes,ceux qui sont à fond dans l'artistique,vraiment dans la musique ,ceux qui s'y interressent vraiment et qui donc s'en foute complet que sa se fasse sur du matériel haute fidélité,qui auront 4000cd et 4000vyniles ,et peut importe le matériel du moment que l'on écoute son oeuvre préféré :mdr: :lol: :wink:
AbsoluteSound
 
Messages: 5490
Inscription: 10 Oct 2008 13:58
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message