Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 26 invités

Toutes les enceintes HiFi

Mise à la masse des HP et straps ?

Message » 10 Déc 2002 16:48

haskil a écrit:J'ai appris énormément de choses aussi! Et comment!

Ce n'était pas défiance envers ton expérience ou envers Tannoy qui est une marque d'enceinte sérieuse. Juste un problème de méthodologie.

Tirer un fil des enceintes jusqu'à toi, le couper, mettre l'autre bout à la masse et faire se toucher les deux extrémités du fil pour ne pas avoir à brancher/débrancher en permanence afin d'apprécier le changement obtenu.

Quand je dis à plusieurs : tu as raison de noter qu'on peut se monter le bourrichon. Aussi, il faudrait que chacun écoute, note et sans que les auditeurs ne se regardent, ne se parlent.

Eventuellement, que cela se fasse à deux, pendant que d'autres attendent dans une autre pièce.

Pour justement éliminer cet effet placebo, toujours possible; et aussi pour éviter le risque que tu pointes justement.

Ce n'était rien d'autre. Certains trucs vantés par certains constructeurs ayant une efficacité parfois limitée.

Sinon, les mots des CR excèdent quasiment toujours la perception des phénomènes entendus et je t'assures que l'amélioration décrite par la mise à la masse par ceux qui l'ont tentée donne l'impression qu'on n'a pas amélioré le résultat mais changé les enceintes!

Cela dit, si je n'étais pas intrigué favorablement par cette mise à la masse, je n'aurais pas tenté de comprendre comment ça marche...

Charge statique de la membrane?
Champ magnétique?
Quoi mettre à la masse? Car s'il se révèle que cela apporte un plus notable, c'est un tweak a faire essayer en grand : il ne coute rien... à la différence d'autres.

L'idée serait alors de faire cela avant tout essai approfondi de cables spéciaux dont les nuances ne peuvent que mieux ressortir après mise à la masse des HP...

Au contraire, c'est un post que je trouve passionnant et à part une incompréhension sur la mesure du voltage entre deux forumeurs, je n'ai pas senti de tensions particulières dans nos échanges.

Alain :wink:

PS. Mes folles n'entendent pas de musique venir de chez moi. C'est autre chose. Elles sont paranoïaques, suivies par HP et cela dure depuis plus de 20 ans... cette nuit, la plus âgée, se baladait un sac poubelle à la main, dans la vage d'escalier sans trop savoir qu'en faire... et gueulait... ce matin aussi... et elles peuvent sonner à toute heure et de la nuit chez moi et pour n'importe quoi...


J'espère Haskil que tu n'as pas pris mes précisions comme une réaction à ce que tu avais écrit précédemment, car ce n'était pas le cas !

Non, par souci de bien maintenir le "doute" qui enveloppe toute démarche, doute auquel je tiens beaucoup, j'ai simplement tenu à bien souligner le caractère de fait "douteux" de mes différentes écoutes, même si j'avais essayé de le réduire au maximum...

En tous cas, Haskil, si tu te lances dans la mise à la masse de tes enceintes, on pourrait s'accorder, avec d'autres, pour mettre en place une série de tests, ce pourrait être très instructif !! D'autant que dans ton cas, il s'agirait d'une intervention personnelle et dans le mien d'une option offerte par le constructeur... Donc, intéressant à comparer !

Moi, je suis très intéressé à faire partie de cette belle aventure !

A +
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Annonce

Message par Google » 10 Déc 2002 16:48

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Déc 2002 17:05

jbcauchy : "ce n'est pas parce que le rendu sonore est différent qu'il est forcément "optimum""

Merci de cette précision JB qui mériterait d'ailleurs un post à elle toute seule sous la forme d'une question :

"La mise à la masse des enceintes constitue-t-elle une "amélioration" ou un "changement" dans le rendu sonore ?"

Voilà une question qui m'intéresse au plus haut point car il me semble que bien des gens pensent, par le changement, la suppression ou l'ajout d'un élément sur leur système, pensent donc "améliorer" le rendu de leur système alors que, souvent, ils ne font dans la réalité que le "modifier"...

Mais je m'écarte de notre sujet, là ! Cependant, ça pourrait faire l'objet d'une discussion très instructive !!
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 10 Déc 2002 17:43

Mabuse a écrit:jbcauchy : "ce n'est pas parce que le rendu sonore est différent qu'il est forcément "optimum""

Merci de cette précision JB qui mériterait d'ailleurs un post à elle toute seule sous la forme d'une question :

"La mise à la masse des enceintes constitue-t-elle une "amélioration" ou un "changement" dans le rendu sonore ?"

Voilà une question qui m'intéresse au plus haut point car il me semble que bien des gens pensent, par le changement, la suppression ou l'ajout d'un élément sur leur système, pensent donc "améliorer" le rendu de leur système alors que, souvent, ils ne font dans la réalité que le "modifier"...

Mais je m'écarte de notre sujet, là ! Cependant, ça pourrait faire l'objet d'une discussion très instructive !!


Mabuse : chapeau bas! Tu ne t'écartes pas du sujet.

Un autre exemple : un ou deux grands fabricants de HP affirment que le meilleur cable HP, le cable de référence, est un "vulgaire" scindex multibrins et que tout autre cable qui apporte un son différent agit par dégradation du signal qu'il transmet...

Si l'on admet ce postulat de départ. Venant de concepteurs de HP, pourquoi ne pas l'accepter... d'autant qu'il est économique! Il faudrait considérer qu'une dégradation des performances électriques s'accompagnent, pour beaucoup (j'en fait plus ou moins partie, selon les jours et mes oreilles du jour...) d'une amélioration des résultats sonores...

On pourrait alors prétendre, voire affirmer, que certaines électroniques réputées pour leurs qualités "expressives" et sont moins bonnes aux mesures donnent des résultats plus plaisants à l'écoute pour de nombreux auditeurs sincères...

Comme on peut aimer chez quelqu'un que l'on aime, le petit défaut de symétrie du visage, le petit nez en trompette... un visage parfait et rigoureusement symétrique étant par essence inexpressif...

Cela étant une chaine n'est pas un instrument de musique et on lui demande de s'interposer le moins possible entre l'artiste et nous. Et cela peut se trouver pour pas cher, pour moyennement cher, pour très cher! Le tout est que les performances soient, chaque fois, rigoureusement équilibrées entre elles pour qu'un paramètre ne prenne pas le pas sur d'autres.

Alain :wink:

PS. J'avais un peu pris pour moi ton message :oops: . la parano doit être contagieuse... :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 10 Déc 2002 18:19

haskil a écrit:Un autre exemple : un ou deux grands fabricants de HP affirment que le meilleur cable HP, le cable de référence, est un "vulgaire" scindex multibrins et que tout autre cable qui apporte un son différent agit par dégradation du signal qu'il transmet...

Si l'on admet ce postulat de départ. Venant de concepteurs de HP, pourquoi ne pas l'accepter...


Dans le même style, quand un constructeur de câbles aussi renommé que KIMBER KABLE, qui affirme que chaque câble possède un sens optimal de faire passer le signal, et qu'un câble se rôde jusqu'à 500 heures d'utilisation, pourquoi ne pas non-plus l'accepter ? :roll: Personnellement mes nouveau Kimber 8TC se sont encore sensiblement adoucis depuis quelque temps et il parraît qu'ils ne sont pas encore stabilisés, alors que c'est déjà très bon ? :o
Concernant le sens du signal, KIMBER dispose d'un équipement perfectionné capable de le repérer... C'est donc que ça se mesure 8)

Mais bon, je m'éloigne du sujet... Pour en revenir à la mise à la terre des moteurs, voire des membranes des HP, je crois que ça doit bien, quelque part, évacuer de l'énergie électrique, qui ,sans celà, stationne dans et autour des transducteurs, non ? :roll: Moi j'ai bien envie d'essayer aussi sur mes AEGIS Three, mais je ne sais pas encore comment trop m'y prendre, sans abîmer quelque chose... :cry:

Max Image
Avatar de l’utilisateur
Maxwell Sheffield
 
Messages: 3763
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 10 Déc 2002 18:20

haskil a écrit:
Un autre exemple : un ou deux grands fabricants de HP affirment que le meilleur cable HP, le cable de référence, est un "vulgaire" scindex multibrins et que tout autre cable qui apporte un son différent agit par dégradation du signal qu'il transmet...

Si l'on admet ce postulat de départ. Venant de concepteurs de HP, pourquoi ne pas l'accepter... d'autant qu'il est économique! Il faudrait considérer qu'une dégradation des performances électriques s'accompagnent, pour beaucoup (j'en fait plus ou moins partie, selon les jours et mes oreilles du jour...) d'une amélioration des résultats sonores...

On pourrait alors prétendre, voire affirmer, que certaines électroniques réputées pour leurs qualités "expressives" et sont moins bonnes aux mesures donnent des résultats plus plaisants à l'écoute pour de nombreux auditeurs sincères...



Eh bien moi j'aurais tendance a aller dans le sens de ces "un ou deux" concepteurs de HP ! Mais c'est une question complexe qui mériterait, elle aussi !, un post à elle toute seule !

En tous cas, dans l'absolu, que demande-t-on à un câble si ce n'est de véhiculer le signal le plus vite possible sans en modifier l'intégrité !

Mais nous savons tous, par expérience, qu'il n'en est rien dans la réalité puisque, en fait, la plupart d'entre nous exploite le câblage comme un moyen d'"équilibré" le rendu sonore, mais ce qu'on entend, au fond, par "équilibré" c'est en réalité : "intervenir sur l'intégrité du signal pour compenser les "faiblesses" du système, ou plutôt des éléments dans leur association entre eux"... Donc, toujours dans l'absolu, aucune câble ne remplit réellement la finalité qui devrait être la sienne !!

Houlala ! Je suis entrain d'entrer dans une problématique qui risque, pour le coup, de nous faire changer complètement de cap sur ce post !!

Je termine donc en disant seulement que, compte tenu du fait que, a priori, aucun appareil n'est en mesure de traiter le signal sans intervenir sur son intégrité, le rôle des câbles, a fortiori, est concrètement de compenser cette "dégradation" pour recréer un "équilibre fallacieux", mais satisfaisant, qui s'exprime dans le rendu sonore...

(J'ai l'impression que je m'exprime mal là !!)... En tous cas, ça peut vouloir dire qu'un très bon câble, si l'on entend par "très bon câble" un "câble très neutre et ultra rapide", branché sur un système mal agencé donnera des résultats moyens voire médiocres qu'on attribuera à tout les coups... au câble ! En revanche, un câble "orienté" branché sur un système parfaitement agencé donnera, lui, des résultats là encore moyens voire médiocres qu'on attribuera... toujours au câble ! Mais, d'une part, combien existe-t-il d'appareils ou d'enceintes acoustiques qui n'interviennent pas sur l'intégrité du signal et, d'autre part, combien ont su (ou pu) parfaitement agencer lesdits appareils et enceintes entre eux ?

J'ai posé plein de question et mon propos, ben... c'est un sacré bor... !![/i]
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 10 Déc 2002 19:04

Maxwell Sheffield a écrit:
haskil a écrit:Un autre exemple : un ou deux grands fabricants de HP affirment que le meilleur cable HP, le cable de référence, est un "vulgaire" scindex multibrins et que tout autre cable qui apporte un son différent agit par dégradation du signal qu'il transmet...

Si l'on admet ce postulat de départ. Venant de concepteurs de HP, pourquoi ne pas l'accepter...


Dans le même style, quand un constructeur de câbles aussi renommé que KIMBER KABLE, qui affirme que chaque câble possède un sens optimal de faire passer le signal, et qu'un câble se rôde jusqu'à 500 heures d'utilisation, pourquoi ne pas non-plus l'accepter ? :roll: Personnellement mes nouveau Kimber 8TC se sont encore sensiblement adoucis depuis quelque temps et il parraît qu'ils ne sont pas encore stabilisés, alors que c'est déjà très bon ? :o
Concernant le sens du signal, KIMBER dispose d'un équipement perfectionné capable de le repérer... C'est donc que ça se mesure 8)

Mais bon, je m'éloigne du sujet... Pour en revenir à la mise à la terre des moteurs, voire des membranes des HP, je crois que ça doit bien, quelque part, évacuer de l'énergie électrique, qui ,sans celà, stationne dans et autour des transducteurs, non ? :roll: Moi j'ai bien envie d'essayer aussi sur mes AEGIS Three, mais je ne sais pas encore comment trop m'y prendre, sans abîmer quelque chose... :cry:

Max Image


C'est un postulat de départ, nécessaire à toute expression d'une idée, d'une démarche logique. Il peut se révéler juste ou se révéler inexact. C'est un autre problème. S'il est exact, le déroulé de ma réflexion est juste. S'il est faux, le résultat de la reflexion est erroné... cela va de soit.

Cela étant. Ce postulat de départ émane d'une autorité (un fabricant de HP) qui ne fait pas commerce de cable. Il est donc, a priori, plus aisément facile à prendre en compte que celui d'un concepteur de cables dont l'activité économique repose sur la reconnaissance du son des cables, sur la hiérarchisation d'une gamme de cables, sur quelques concepts qui ne semblent pas avoir été démontrés par la physique fondamentale. Je dis bien qui ne semblent pas.

On pourrait même penser que la mise au point d'un cable parfait effectuée, il suffirait de le fabriquer pour que son coût dégringole à une vitesse vertigineuse car le coût de l'unité en mètre chute forcément plus vite que le coût à l'unité d'un HP...

Si l'on admet les différences entre cables, je les admets que je sois d'accord ou pas avec le fabricant de HP, puisque lui même les pose en principes, je suis donc fondamentalement en accord avec Mabuse qui a bien cerné le problème. Aucun cable parfait n'existe, hormis le scindex du fabricant de HP, et tous les autres imparfaits agissent par compensation de défauts entre maillons. Ils peuvent alors les corriger pour rendre l'écoute plus proche de ce que chacun aime.

Un autre problème surgit alors : il ne peut pas y avoir un cable meilleur que les autres, puisqu'un cable spécialisé d'entrée de gamme peut être le meilleur dans un système THDG dont le défaut tomberait pile-poil dans la compensation proposée par ce cable d'entrée de gamme... Statistiquement, ce n'est pas impossible du tout, c'est même plus que hautement probable...

Pour le reste, les mesures des fabricants de cables, viennent d'un coup à la rescousse d'un marché et d'un milieu, au sens large (je ne parle pas de toi que je suis heureux de croiser à nouveau :wink: ) qui, pour tous les autres maillons les refusent, avec vigueur. Ces mesures d'ailleurs, parfois données dans les pub, sont strictement inexploitables par qui que ce soit. En tout cas, pas par nous.

Fondamentalement? je n'en sais rien! Je me suis juste livré à un exercice de logique qui difficilement contestable du seul point de vue de la logique.

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 10 Déc 2002 20:56

haskil a écrit:C'est un postulat de départ, nécessaire à toute expression d'une idée, d'une démarche logique. Il peut se révéler juste ou se révéler inexact. C'est un autre problème. S'il est exact, le déroulé de ma réflexion est juste. S'il est faux, le résultat de la reflexion est erroné... cela va de soit.

Cela étant. Ce postulat de départ émane d'une autorité (un fabricant de HP) qui ne fait pas commerce de cable. Il est donc, a priori, plus aisément facile à prendre en compte que celui d'un concepteur de cables dont l'activité économique repose sur la reconnaissance du son des cables, sur la hiérarchisation d'une gamme de cables, sur quelques concepts qui ne semblent pas avoir été démontrés par la physique fondamentale. Je dis bien qui ne semblent pas.

On pourrait même penser que la mise au point d'un cable parfait effectuée, il suffirait de le fabriquer pour que son coût dégringole à une vitesse vertigineuse car le coût de l'unité en mètre chute forcément plus vite que le coût à l'unité d'un HP...


Bon dans le cas du SCINDEX, je suis bien d'accord, à condition que la raison en soit que le concepteur de HP l'utilise lors de la fabrication des transducteurs. Et oui ils doivent bien être branchés avec un câble... Si c'est du SCINDEX, alors on pourrait penser, en effet, que tout autre câble aura un comportement différent...

Ceci dit, il ne faut pas occulter le fait que la géométrie même du câble joue énormément dans sa faculté à transporter le signal de la manière la plus parfaite possible... Il ne faudrait pas que ce "vulgaire" SCINDEX, qui s'il est est excellent pour le câblage interne peut se révéler affreux entre un ampli et les enceintes, car il se pourrait qu'il se comporte comme une antenne... :-?

Si l'on admet les différences entre cables

Bien sûr qu'il existe des différence entre tous les câbles...


Un autre problème surgit alors : il ne peut pas y avoir un cable meilleur que les autres, puisqu'un cable spécialisé d'entrée de gamme peut être le meilleur dans un système THDG dont le défaut tomberait pile-poil dans la compensation proposée par ce cable d'entrée de gamme... Statistiquement, ce n'est pas impossible du tout, c'est même plus que hautement probable...


Hautement probable, pas forcément, mais qu'il y ait des chances, oui. Ceci dit, j'en reviens à ce que je disais plus haut sur la géométrie des câbles, et il ne me semble pas que les câbles élaborés de ce point de vue soient très bon marché...

Pour le reste, les mesures des fabricants de cables, viennent d'un coup à la rescousse d'un marché et d'un milieu, au sens large (je ne parle pas de toi que je suis heureux de croiser à nouveau :wink: ) qui, pour tous les autres maillons les refusent, avec vigueur. Ces mesures d'ailleurs, parfois données dans les pub, sont strictement inexploitables par qui que ce soit. En tout cas, pas par nous.

Bon, moi aussi je suis content de croiser à nouveau... :-? Bon, pour les concepteurs de câbles de très haute facture, je ne parlerai que de KIMBER KABLE, que maintenant je connais et dont je me suis intéressé d'assez près pour savoir comment ils travaillent, et quelles sont les mesures qu'ils éffectuent dans leur labo... Labo d'ailleurs considéré comme l'un des tous-meilleurs au monde. Eh bien, si ils considèrent très clairement que chaque câble à un sens optimal de passage du signal (mesuré en labo), ils ont effectivement effectué des mesures pour prouver le rôdage. Bien sûr le terme est très certainement mal approprié, puisqu'il s'agit, entre autre, d'une modification du diélectrique après plusieurs heures de fonctionnement... Également, ils soutiennent l'idée que chaque pièce d'un ensemble électronique se modifie dans le temps... Le tout est de concevoir lesdits maillons en tenant compte de ces modifications... Moi je suis d'accord avec eux, puisque le comportement de mes 8TC est encore en train de changer à l'heure actuelle... :roll:

Moi aussi je cherche à éviter les pièges de l'idiophilie... Mais force est de constater qu'une optimisation est réellement possible, sans devoir agiter des grigris... J'ai mis pas mal de sous dans mon matériel, et je cherche donc à l'optimiser, ce qui m'a conduit à faire davantage attention à certains points qui parraissent pour certains ne relever que de l'effet placébo... Personnellement, je suis convaincu de ce qu'affirme KIMBER, pour ne citer qu'eux...

Voilà quoi... M'enfin que chacun pense ce qu'il veut, et ce sera toujours très bien... mais ce n'est pas parce que une chose parraît illogique ou à la limite incroyable qu'elle n'existe pas... :wink:

Max Image
Avatar de l’utilisateur
Maxwell Sheffield
 
Messages: 3763
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 10 Déc 2002 22:01

jean GROS a écrit:(Donc la seule mise à la terre de la membrane doit logiquement avoir plus d'effets quand il fait sec que quand l'air est humide... )


D'accord avec cette remarque, mais dans ce cas, pourquoi ne pas "décharger" tous ses "appareils" avant de les écouter !!! :o
en touchant une masse et le boitier avec la main :roll:
car je suppose que la "recharge" est progressive et que l'écoute des premieres minutes sera en principe meilleurs :D :D
cordialement.
oui, la "recharge" est forcément progressive, donc si on décharge avant chaque écoute (ou en tout cas régulièrement), on doit pouvoir s'en sortir...
Mais je pense pas que de toucher avec la main suffise : cela ne déchargera que là où tu as touché, et en plus ton corps est chargé lui-aussi!
C'est pour cela que je proposais d'essayer de pulvériser un produit anti-statique sur les hp (et sur l'enceinte, d'ailleurs). L'effet devrait être similaire à la mise à la masse, bien que temporaire, si la cause de nos soucis est bien l'électricité statique des hp.

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 10 Déc 2002 22:09

haskil a écrit:
Un autre problème surgit alors : il ne peut pas y avoir un cable meilleur que les autres, puisqu'un cable spécialisé d'entrée de gamme peut être le meilleur dans un système THDG dont le défaut tomberait pile-poil dans la compensation proposée par ce cable d'entrée de gamme... Statistiquement, ce n'est pas impossible du tout, c'est même plus que hautement probable...

Pour le reste, les mesures des fabricants de cables, viennent d'un coup à la rescousse d'un marché et d'un milieu, au sens large (je ne parle pas de toi que je suis heureux de croiser à nouveau :wink: ) qui, pour tous les autres maillons les refusent, avec vigueur. Ces mesures d'ailleurs, parfois données dans les pub, sont strictement inexploitables par qui que ce soit. En tout cas, pas par nous.

Alain :wink:


En ce qui concerne le premier paragraphe, je serais plutôt d'accord avec toi Haskil, à la condition bien sûr que le "petit câble" en question soit, a priori, en mesure de véhiculer un signal dans les conditions qu'exige un transfert de signal (mais c'est sans doute ce que tu entendais par "spécialisé").

Car, pour enfoncer le clou, il y a tout de même une chose qui ne nous est pas dite (par les fabricants & revendeurs), c'est que tout câble actif est sujet à des contraintes (ou plutôt des "contrariétés") qu'il n'est pas possible, pour les fabricants, d'envisager a priori DANS LEUR INTEGRALITE lors de la conception du câble. Dans ce sens, tout câble est un compromis de qualités, mais aucun câble ne peut être parfait puisque dans ce cas ce serait le pire des cables, à savoir qu'il ferait apparaître avec une criante vérité les faiblesses de tout système, sans exception. Ce qui donne concrètement un comportement de câble qui n'est prévisible QUE DANS UNE CERTAINE MESURE. D'où l'absurdité d'un revendeur qui vous dit : "Prenez ça, c'est fabuleux !". C'est fabuleux, oui peut-être, mais en labo, chez le fabricant ! Quant à savoir s'il est fabuleux "sur mon système", je le saurais lorsque je l'aurais branché. A 150, 300 ou 600 euros la paire de câbles, ça fait quand même un peu chère la petite aventure, surtout pour du câble !!

Le comportement d'un câble est, en partie, aléatoire et c'est précisément cette partie-là qui ennuie bien tout le monde ! Les fabricants de câbles concoivent donc et nous exploitons donc les câbles d'une bien curieuse manière puisque nous les utilisons concrètement comme des correcteurs de faiblesses plus que comme des éléments de transmission à part entière.

Bon, enfin,... ça mériterait un post où l'on pourrait apprendre bien des choses.
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 11 Déc 2002 17:42

jbcauchy a écrit:
reconnu, il faut le dire vite ! Si c'était réellement le cas, les fabricants de hp ne construiraient plus que des hp avec bornes de mise à la masse ! Donc je dirais plutot que quelques fabricants audiophiles se penchent sur le problème...
Donc, c'est reconnu.
Encore une fois, je ne vois pas comment les charges statiques vont pouvoir se déplacer toutes seules...
L'air se charge bien d'électricité statique, il pourrait se charger par le brassage de la membrane dans notre volume interne, cette charge pourrait perturer le HP.
Je continue toujours à me demander si cette modif ne joue pas au moins en partie sur l'évolution du circuit magnétique du hp, ou sur la minimisation du champ magnétique rayonné par le hp. Il faudrait voir ce que cela donne avec/sans les spires de cuivre, mais sans les relier à la terre...
Elle joue assurément, mais comment ? On pourrait penser que le fait de mettre le HP à la terre, apporte une polarisation à ce dernier, et dépolluerait en quelques sortes tout le voisinage du HP.
La seule mise en place des deux spires de cuivre non reliées à la terre n'améliore en rien la qualité d'écoute.
Donc, j'aurai tendance à penser que ces 200mV viennent soit du voltmètre, soit du potentiel de la terre par rapport à l'environnement de la chaine hifi, soit les doigts de la personne qui a fait la mesure en contact avec les bornes du voltmètre, soit de parasites extérieurs, donc en clair que la source de cette tension n'a rien à voir avec l'électricité statique...
J'utilise des multimètres depuis 40 ans. J'ai simplement constaté une lecture de 200mV qui effectivement, n'est que le potentiel entre la terre et le HP raccordé à la terre depuis au moins 12 heures, mais, déconnecté depuis 12 heures, on est à 800, ça mérite quand même réflexion!
énergies farfelues surgisant de nulle part !
Comment s'explique cette différence de potentiel ?
S'il il y a réellement une forme d'énergie dans ton enceinte, tu as fais la plus grande découverte scientifique de tous les temps : la création spontanée d'énergie, synonyme de mouvement perpétuel et de tout ce qui s'ensuit ! Dépèches toi de déposer un brevet !
Cette critique supporterait un peu plus d'élégance !
As-tu essayer de faire les mêmes mesures entre ta terre et une borne de masse d'un quelconque appareil chez toi débranché du secteur ? je suis à moitié sur que tu vas aussi trouver des valeurs non-nulles, même s'il n'y a pas de haut-parleurs à l'intérieur
La mesure que tu indiques avait déjà été faite, il y a 0, je n'ai pas avancé ce résultat à la légère.

J'ai fait deux écoutes, fil de masse venant d'être débranché, donc avec ce fameux potentiel au mini, dans ces conditions, je conserve la même qualité que fil branché, mais pas longtemps, cette qualité se dégrade lentement, pour retourner à la situation d'avant la modif.

A +
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 11 Déc 2002 18:38

jbcauchy à écrit :

la "recharge" est forcément progressive, donc si on décharge avant chaque écoute (ou en tout cas régulièrement), on doit pouvoir s'en sortir...
Mais je pense pas que de toucher avec la main suffise : cela ne déchargera que là où tu as touché, et en plus ton corps est chargé lui-aussi!
C'est pour cela que je proposais d'essayer de pulvériser un produit anti-statique sur les hp (et sur l'enceinte, d'ailleurs). L'effet devrait être similaire à la mise à la masse, bien que temporaire, si la cause de nos soucis est bien l'électricité statique des hp.


(et en plus ton corps est chargé lui-aussi! :o :o)

Non, mon "corps" n'est jamais "chargé" :wink: GAG !!!

Donc quand on "touche" un objet "chargé en élec. statique"
On ne décharge qu'une partie de celui-ci ? :roll:
Pulvériser un produit sur les membranes !!!!! je ne m'y risquerais pas :o
Cela fonctionne pas mal sur les CDS :wink:
cordialement.
jean GROS
 
Messages: 1587
Inscription: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 11 Déc 2002 19:34

buss a écrit:jbcauchy a écrit:
reconnu, il faut le dire vite ! Si c'était réellement le cas, les fabricants de hp ne construiraient plus que des hp avec bornes de mise à la masse ! Donc je dirais plutot que quelques fabricants audiophiles se penchent sur le problème...
Donc, c'est reconnu.
Encore une fois, je ne vois pas comment les charges statiques vont pouvoir se déplacer toutes seules...
L'air se charge bien d'électricité statique, il pourrait se charger par le brassage de la membrane dans notre volume interne, cette charge pourrait perturer le HP.
Je continue toujours à me demander si cette modif ne joue pas au moins en partie sur l'évolution du circuit magnétique du hp, ou sur la minimisation du champ magnétique rayonné par le hp. Il faudrait voir ce que cela donne avec/sans les spires de cuivre, mais sans les relier à la terre...
Elle joue assurément, mais comment ? On pourrait penser que le fait de mettre le HP à la terre, apporte une polarisation à ce dernier, et dépolluerait en quelques sortes tout le voisinage du HP.
La seule mise en place des deux spires de cuivre non reliées à la terre n'améliore en rien la qualité d'écoute.
Donc, j'aurai tendance à penser que ces 200mV viennent soit du voltmètre, soit du potentiel de la terre par rapport à l'environnement de la chaine hifi, soit les doigts de la personne qui a fait la mesure en contact avec les bornes du voltmètre, soit de parasites extérieurs, donc en clair que la source de cette tension n'a rien à voir avec l'électricité statique...
J'utilise des multimètres depuis 40 ans. J'ai simplement constaté une lecture de 200mV qui effectivement, n'est que le potentiel entre la terre et le HP raccordé à la terre depuis au moins 12 heures, mais, déconnecté depuis 12 heures, on est à 800, ça mérite quand même réflexion!
énergies farfelues surgisant de nulle part !
Comment s'explique cette différence de potentiel ?
S'il il y a réellement une forme d'énergie dans ton enceinte, tu as fais la plus grande découverte scientifique de tous les temps : la création spontanée d'énergie, synonyme de mouvement perpétuel et de tout ce qui s'ensuit ! Dépèches toi de déposer un brevet !
Cette critique supporterait un peu plus d'élégance !
As-tu essayer de faire les mêmes mesures entre ta terre et une borne de masse d'un quelconque appareil chez toi débranché du secteur ? je suis à moitié sur que tu vas aussi trouver des valeurs non-nulles, même s'il n'y a pas de haut-parleurs à l'intérieur
La mesure que tu indiques avait déjà été faite, il y a 0, je n'ai pas avancé ce résultat à la légère.

J'ai fait deux écoutes, fil de masse venant d'être débranché, donc avec ce fameux potentiel au mini, dans ces conditions, je conserve la même qualité que fil branché, mais pas longtemps, cette qualité se dégrade lentement, pour retourner à la situation d'avant la modif.

A +


Sachant qu'un haut-parleur est un micro qui marche à l'envers et inversement : ne serait-il pas aussi possible que les haut-parleurs ne sont pas systématiquement à leur point zéro et qu'ils transforment en énergie électrique les différences de pression acoustiques provenant des bruits de la maison?

Une "invention" au milieu des années 70 consistait à mettre un transfo dans les enceintes acoustiques, en entrée avant le filtre, qui s'opposait au retour de modulation provoqué par l'effet microphonique et la force contre-électromotrice vers l'ampli. La marque qui faisait ces enceintes s'appelaient Serea et avait été fondée par le redacteur en chef "historique" d'Hifi stéréo qui, dans sa jeunesse, avait été un fabriquant réputé de magnétophones à bandes (un sérieux celui-là!). Présenté à l'Afders un petit modèle avait fait sensation...


Cette histoire d'effet microphone de tous les HP expliquerait cette production permanente d'énergie qui, dès lors, ne sortirait pas de nulle part mais serait bien le produit du déplacement de la bobine dans l'entrefer... sous l'effet du bruit ambiant...

D'autre part, comment se comportent les HP dont les moteurs sont blindés? leur aimant ne peut rayonner vers l'extérieur. Peut-on mettre le mu-métal qui compose le blindage à la masse? Cela change-t-il le son des HP?

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 11 Déc 2002 19:52

Salut Alain
haskil a écrit:Cette histoire d'effet microphone de tous les HP expliquerait cette production permanente d'énergie qui, dès lors, ne sortirait pas de nulle part mais serait bien le produit du déplacement de la bobine dans l'entrefer... sous l'effet du bruit ambiant...


Je suis cette conversation depuis le début avec le plus grand intérêt (et autant d'interrogations que vous ;) ). Mais je doute que l'effet microphone puisse produire ce genre d'énergie. En effet, le mouvement de la bobine mobile dans le champ magnétique va produire un courant à l'intérieur de ladite bobine... et encore, pour qu'il y ait courant, il faut qu'elle soit branché sur l'ampli pour qu'il y ait un circuit (si la bobine est "en l'air", aucun courant ne sera produit, tout juste des différences de potentiel transitoires). Quand les HP sont branchés, cette énergie est transformée en chaleur immédiatement, à l'intérieur de la bobine elle-même, mais aussi au niveau de toutes les résistances du circuit (filtre, et aussi étage de sortie de l'ampli). AMHA, en aucun cas ceci ne peut créer une charge statique au niveau du chassis du HP...

J'ai bien une idée qui m'est venue, mais elle est vraiment "alakon". Mais bon, comme aucune explication vraiment définitive n'a été avancée jusqu'ici, je me permet de la soumettre. Est-ce que dans les matériaux constitutifs du HP, il n'y aurait pas une minuscule part de composés radioactifs (genre carbone 14, je n'imagine pas qu'on trouve du plutonium dans des HP ;) )... Je me demande si des désintégrations atomiques ne pourraient pas produire quelques électrons libres qui seraient à l'origine de la différence de potentiel...

A bientot
Georges
Avatar de l’utilisateur
Georges G
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 10747
Inscription: 06 Fév 2002 2:00
Localisation: Pamparigouste :o) (34)

MISE A LA MASSE DES HP

Message » 11 Déc 2002 20:22

Cette histoire d'effet microphone de tous les HP expliquerait cette production permanente d'énergie qui, dès lors, ne sortirait pas de nulle part mais serait bien le produit du déplacement de la bobine dans l'entrefer... sous l'effet du bruit ambiant...
Salut,
Je penserais qu'il y a effectivement quelque chose qui s'évacue du HP vers la terre, ou que sa simple présence sur le saladier, annihilerait ce problème qui le perturbe.
D'autre part, comment se comportent les HP dont les moteurs sont blindés? leur aimant ne peut rayonner vers l'extérieur. Peut-on mettre le mu-métal qui compose le blindage à la masse? Cela change-t-il le son des HP?
Là, je n'ai pas fait de tests avec un HP blindé, mais j'aimerais bien savoir ce que ça donne. Je vais faire un essai sur ma centrale qui est blindée, mais ça sera moins parlant. Néanmoins, elle me semble de qualité inférieure à présent, chose que je ne remarquais pas avant.
Je viens de faire la modif sur mon 380, ben, le grave est plus propre, il est aussi présent qu'avant, mais plus agréable, il se fond mieux dans le message sonore.
Dernière édition par buss le 12 Déc 2002 0:25, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 11 Déc 2002 21:06

buss a écrit:Donc, c'est reconnu.
Si on suit ton raisonnement, on peu considéré que l'existance des MDI est reconnu, puisque certains s'y intéressent ! Idem pour l'effet d'une petite boite en bois avec une coupelle vide sur le dessus, etc...

Encore une fois, le fait que un certain nombre de personnes se pose des questions sur un sujet ne constitue absolument pas une preuve de l'existance de quoi que ce soit !

Encore une fois, je ne vois pas comment les charges statiques vont pouvoir se déplacer toutes seules...
L'air se charge bien d'électricité statique, il pourrait se charger par le brassage de la membrane dans notre volume interne, cette charge pourrait perturer le HP.
Encore une fois, je ne mets pas en doute le fait que les membranes puissent se charger, tu n'as cité qu'un extrait ! Là où je ne suis pas d'accord, c'est quand tu disais que ces charges iraient s'accumuler au niveau du circuit magnétique. Ce n'est pas possible dans le cas d'une membrane isolante (le cas général).

J'utilise des multimètres depuis 40 ans. J'ai simplement constaté une lecture de 200mV qui effectivement, n'est que le potentiel entre la terre et le HP raccordé à la terre depuis au moins 12 heures, mais, déconnecté depuis 12 heures, on est à 800, ça mérite quand même réflexion!
oui, mais cela ne permet pas de prétendre immédiatement qu'il y a une source d'énergie dans l'enceinte !

énergies farfelues surgisant de nulle part !
Comment s'explique cette différence de potentiel ?
Ca veut dire que tu crois vraiment avoir trouver une forme nouvelle et inconnue d'énergie ? :o
Si les hp pouvaient spontanément produire de l'énergie, les fabricants de hp s'en seraient rendu compte depuis longtemps, car ils étudient et mesures des hp tous les jours !

Pour les explications possibles, j'en ai déja cité quelques unes et on doit encore pouvoir en trouver d'autre sans pour autant parler "d'énergie inconnue"...
C'est d'ailleurs la base d'une démarche scientifique : chercher toutes les explications possibles à partir des théories classiques et rationnelles, avant de faire des hypothèses sur une éventuelle "découverte".

Cette critique supporterait un peu plus d'élégance !
l'ironie est interdite de nos jours ? Si à la moindre once d'humour tu te vexe, tu risque de ne pas faire long feu sur ce forum ! :(
Ce serait dommage !

Encore une fois, je ne cherche pas à mettre en cause le fait que tu ais mesurée une tension, mais les explications que tu en donnes.

a+

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message