Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Toutes les enceintes HiFi

Mise à la masse des HP et straps ?

Message » 02 Déc 2002 13:45

Ce n'est pas nouveau, les fabricants d'enceintes acoustiques (pour la plupart) persistent à nous vendre des enceintes haut de gamme à des prix parfois hallucinants sans même prendre la peine (rentabilité oblige !) de les équiper d'un cablage interne et de straps de bonne qualité...

Nul ne s'offusque de cette pratique crapuleuse et les amateurs de HDG continuent de payer, en plus du prix de l'enceinte !, une amélioration qui ne devrait pas être nécessaire, à tout le moins qui ne devrait pas être à leur charge ! :evil: :evil: :evil:

Donc, continuons... continuons... :oops: :oops: :oops:

J'aimerais savoir avec quoi vous avez changé les straps de vos enceintes et, pour ceux qui ont cette option, quel cable vous avez utilisé pour mettre vos enceintes à la masse de l'ampli ?

Merci de vos réponse ! :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Annonce

Message par Google » 02 Déc 2002 13:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Déc 2002 13:47

La remarque concernant la relative médiocrité du cablage interne n'a pas de rapport directe avec ma question... Je la faisais au passage...
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 03 Déc 2002 11:06

Et... up !! :wink:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 03 Déc 2002 11:22

Salut Mabuse

Je n'ai pas des enceintes HdG mais je répond quand meme.

je suis passé en bi-cablage, donc suppression des straps, pour la mise à la masse, je n'ai pas cette possibilité.

A+

Jérôme (ancien Montreuillois, des ruffins)
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 03 Déc 2002 11:57

Mabuse a écrit:Ce n'est pas nouveau, les fabricants d'enceintes acoustiques (pour la plupart) persistent à nous vendre des enceintes haut de gamme à des prix parfois hallucinants sans même prendre la peine (rentabilité oblige !) de les équiper d'un cablage interne et de straps de bonne qualité...

Nul ne s'offusque de cette pratique crapuleuse et les amateurs de HDG continuent de payer, en plus du prix de l'enceinte !, une amélioration qui ne devrait pas être nécessaire, à tout le moins qui ne devrait pas être à leur charge ! :evil: :evil: :evil:

Donc, continuons... continuons... :oops: :oops: :oops:

J'aimerais savoir avec quoi vous avez changé les straps de vos enceintes et, pour ceux qui ont cette option, quel cable vous avez utilisé pour mettre vos enceintes à la masse de l'ampli ?

Merci de vos réponse ! :wink:


Je possède des Tannoy Canterbury 15, les straps sont des tiges en laiton de 3,2mm de diamètre x 4cm de longueur, les câbles sont connectés avec des fiches bananes Real sur les borniers en laiton Michell.
Je n'ai pas cette possibilité de relier les masses ampli / HP, cette liaison est-elle justifiée ? sur le plan de la qualité d'écoute.
J'ai fait des essais en bi-amplification avec ces enceintes, le résultat était moins bon qu'avec mon AVC-AISR actuel en mono-amplification, ou la précision est bien meilleure.

buss :wink:
Dernière édition par buss le 06 Déc 2002 16:00, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 03 Déc 2002 12:04

Pour la mise à la masse des HP, je ne vois pas l'importance du câble étant donné qu'il s'agit uniquement d'évacuer l'électricité statique accumuler suite au déplacement des membranes. D'après moi, la qualité de ce câble n'a alors aucune importance...

Pour ce qui concerne les straps, moi aussi, je les ai virés quand je suis passé au bicablâge.

2 remarques au passage :
* Découper 2 câbles HP YBA diamond pour en faire 4 deux fois plus court (vive les blocs mono proche des enceintes !), c'est TRES pénible : 4*3 brins, 3 couches d'isolation/blindage.. :cry:

* Le bicâblage sur mes Niger a apporté un gros plus : le grave n'est plus caoutchouteux; il est maintenant bien intégré avec le medium. Alors même que les straps BC, qui sont en fait des fiches bananes, avec 10 cm de câble HP bas de gamme au milieu, sont censés être de bonne qualité.


Un conseil aux possesseurs de BC Niger : virer les cavaliers et bicâbler vos enceintes :wink:
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 03 Déc 2002 12:08

Nul ne s'offusque de cette pratique crapuleuse et les amateurs de HDG continuent de payer, en plus du prix de l'enceinte !, une amélioration qui ne devrait pas être nécessaire, à tout le moins qui ne devrait pas être à leur charge !


Salut :)

Cela reste à prouver :) Parce que mes enceintes sont d’occases, l’ancien propriétaire a perdu presque tous les straps d’origines. (seulement ceux des aiguës disponible)

Ce qui a créé pas mal de probleme l’or de l’optimisation, comme un grave un peut mou, pas tendu, aiguës discret.

De fils en aiguille ont as remonter le probleme, en ce procurant une partie des straps directe-ment chez le constructeur. (merci Laurent :) )

En commencent par les grands straps de 25cm x 2 par enceinte (partie medium aiguë) qui amélioras immédiatement le probleme de stridence sur les sifflantes, tout en ayant plus d’information, avec une plus grande netteté de la scène sonore, d’où une cohérence probante.

Mais voilà, reste le bas du caisson de grave de l’enceinte, borne de connections (grave me-dium aiguë) qui doivent être d’origine relier ensemble par un straps en métal d’une dimension de 93mm x 14.5mm x 1mm en laiton.

Beaucoup d’essais ont étés fait sans le moindre succès, toujours ce grave mou, traînant des fois, boursouflé, avec une dynamique un peut faiblarde !!! :(

Que faire ??? Un pote en passant à la maison, travaille dans le métal, cette meme personne ma prêter les straps de ses enceintes qui sont les mêmes en plus.

Je lui dis écoute j’en ais fait en cuivre ca marche pas c’est nul, il me regarde et me dit Philippe c’est pas du cuivre c’est du laiton !!! :)

Alors je pars en chercher chez Lerois, (cornière en laiton) et il me fait les premières séries (trois séries ont été faites depuis pour affiner le son, comme les originaux)

Le soir les straps sont finis l’écoute arrive, bingo !!! le grave devient tendu, rapide, nerveux, profond, articuler, la scène sonore s’élargi encore plus, l’aiguë monte plus haut, plus de reverbes, plus de tout, la dynamique tape, sans la moindre agressivité.

La cohérence est superbe sur tous les fronts ca vas plus vite, mais alors le laiton est un métal qui tient le grave, et laisse passer les hautes fréquences avec une transparence inouïe !! :)

Ca se libère de partout, et je pense que c’est du a la force contre électromotrice qui est maîtri-ser par ce bout de ferraille qui relie tous les traducteurs ensembles, avec une capacité de main-tient dans le grave que jais rarement entendu.

Configuration d’origine, voilà ce qui fait fonctionnaient ses enceintes, je pense que toutes n’ont pas la meme façons de fonctionnés, mais pour ceux qui sont en vrai bi, ou tri câblage par cable et qui ont la possibilité d’essayer le laiton en barre plate, peuvent toujours tenter l’expérience avant de me taper dessus, merci :)

Philippe (laitoniser)



J'aimerais savoir avec quoi vous avez changé les straps de vos enceintes et, pour ceux qui ont cette option, quel cable vous avez utilisé pour mettre vos enceintes à la masse de l'ampli ?



lire au dessu :) :) :)

Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 03 Déc 2002 13:08

Mince mince !! Je viens de répondre à vos réactions et ma réponse à été squizzée par le serveur !! Je recommence donc ! Pffffffffff

Je possède des Tannoy Canterbury 15, les straps sont des tiges dorées de 5mm de diamètre, mais, je n'utilise pas de bi-câblage, aussi c'est le câble serré à nu qui fait office de strap.
Je n'ai pas cette possibilité de relier les masses ampli / HP, cette liaison est-elle justifiée ? sur le plan de la qualité d'écoute.


Merci Buss de tes infos ! Elles m'intéressent d'autant plus que j'ai moi aussi des Tannoy, mais bien plus modestes que tes Canterbury 15 puisqu'il s'agit des Turnberry HE ! Je ne sais pas si la mise à la masse est spécifique aux Turnberry, je suppose plutôt qu'elle équipe la dernière génération des HP de la série Prestige... Je suppose... En tous cas, dans sa brochure, Tannoy conseille vivement ce raccordement, arguant une amélioration sensible en terme de transparence et d'aération. J'aimerais donc vérifier tout ça, histoire de ne pas mourir idiot...

Comme le dit Laurent69 et d'après les infos que j'ai pu obtenir, effectivement un vulgaire cable électrique devrait très bien faire l'affaire.

En revanche, en ce qui concerne les straps, c'est bien différents ! La solution de BPhil me semble très intéressante, le problème c'est que je n'ai pas sa chance d'avoir un pote métallo !...

C'est la raison pour laquelle je pensais plus à faire des essais à partir de cables. Donc, si quelqu'un a déjà fait des essais (sérieux) avec du cable en remplacement des straps, ça m'intéresse beaucoup !

Soit dit en passant, je ne suis pas sûr que le straps qui équipe la Turnberry est moyen, mais j'aimerais quand même le vérifier... histoire de peut-être améliorer le rendu que j'ai actuellement...

Pour le bi-cablage, j'ai fait à maintes reprises des essais, sur les Tannoy et sur d'autres, et je ne suis pas vraiment convaincu, notamment sur le plan de la cohérence des registres. Je préfère donc rester en mono-cablage, d'autant que je suis déjà très satisfaisait des résultats à l'écoute...

En tous cas, merci à tous pour vos infos et merci aux autres de nous faire part de leurs avis !

(Bon, je lance le truc, j'espère que le serveur ne va pas me squizzer !!)
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 03 Déc 2002 17:52

Salut Mabuse

Il me semble bien que Jean Maire REYNAUD est à l'origine de la mise à la masse du H.P.
Je ne sais plus sur quel type d'enceinte, mais cela apporterait un plus.
Je ne saurais le dire, nayant jamais écouté.

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Message » 03 Déc 2002 18:05

EUVRARD a écrit:Salut Mabuse

Il me semble bien que Jean Maire REYNAUD est à l'origine de la mise à la masse du H.P.
Je ne sais plus sur quel type d'enceinte, mais cela apporterait un plus.
Je ne saurais le dire, nayant jamais écouté.

A+


c'est à partir des Offrande et à l'écoute je confirme que la différence n'est pas insignifiante : c'est l'émotion du message musical qui s'en va lorsque l'on débranche le 5ème câble...

A+

Laurent
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Liaison masse HP / ampli

Message » 03 Déc 2002 18:22

Ben oui, mais pour sortir la masse des HP, faut sortir la perceuse! et je me vois guère perçant mes Canterbury 15 :( . Je vais quand même faire un test en serrant un fil de masse sous une des quatre vis du HP en façade.

buss :wink:
Dernière édition par buss le 03 Déc 2002 23:20, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 03 Déc 2002 22:57

Effectivement, c'est J.M. Reynaud qui le premier a mis en oeuvre ce procédé de mise à la masse des HP... Et, à l'écoute, on comprend tout de suite pourquoi d'autres concepteurs d'enceintes ont adopté ce procédé après lui !!

Croyez moi, lorsque je teste du matériel, j'essaie toujours de faire la part des choses entre l'aspect strictement sonore de l'écoute et la multitude d’"interférences psychologiques" qui viennent la brouiller ! C'est d'ailleurs pas évident,... pas évident... Car c'est clair que si l'on essaie un produit, c'est que quelque part on est déjà "a priori" presque conquis par lui ! On est bien d’accord...

Bref ! Ce préambule pour vous dire que j'ai pris un vulgaire câble électrique qui traînait dans un coin et que j'ai connecté les Tannoy à la masse de l'ampli... Inutile de vous dire que j'avais au préalable réécouté quelques CDs que je connais très bien pour les avoir écouté un nombre incalculable de fois. J'éteins le système (pas longtemps), je connecte, je rallume et je lance le premier CD...

Laurent69 a écrit : "c'est l'émotion du message musical qui s'en va lorsque l'on débranche le 5ème câble..."... Ben voilà ! C'est exactement ça ! Sans que la différence soit considérable, elle est notable ! Surtout en terme de clarté sonore où pour le coup c’est flagrant, plus de transparence, plus de dynamique, une articulation nettement mieux marquée, davantage d’aération et... du détail, bien plus de détails ce qui, comme le dit Laurent, confère au message musical ce petit plus, cette « émotion » qui fait toute la différence !...

Sur le disque de Vertù (Stanley Clarke) où la basse est somptueuse de pureté, de netteté et de puissance et où, par moment, c’était à la limite de la saturation (grave limite feutré et bouché), ça devient très puissant et parfaitement tenu, l’onde se propage de manière parfaitement linéaire pour s’estomper lentement. C’est impressionnant de netteté et de naturel ! Sur le disque « Jazz at the Pawnshop » (une prise de son incroyablement naturelle !), le tambourin claque nettement, le saxo descend profond chercher ce son à la fois rauque et feutré, les timbres du vibraphone sont sensiblement plus riches, les caisses claires de la batterie (qui a reculé d’un bon mètre) ont ce son claquant et rebondissant de peau tendue. Tout ça s’est notablement enrichi ! Le scène sonore s’est légèrement approfondie. Sur le disque de Marin Marais, « Pièces de viole » (Virgin, 1997), le clavecin est légèrement plus en retrait sur la droite, les timbres sont magnifiques, l’aigu est un peu plus filé, très ténu, le médium est bien plus doux, plus clair, le grave de la viole de gambe (qui s’est légèrement décalée sur la gauche et s’est un peu rapproché au premier plan) a une ampleur plus aérée et cette résonance qui lui est propre la rend « physiquement » présente... On en a des frisson tellement c’est réaliste !!

Bref ! Globalement, il y a en effet une sensible amélioration générale... On a un peu l’impression d’avoir, une fois encore, levé un voile, aussi fin soit-il, mais ça fait toute la différence ! Si le test sur les straps donne des résultats semblables, je n’imagine même pas jusqu’où ça pourrait bien nous mener !...

Pardon d’avoir été si long, je voulais juste vous faire part de ces quelques petites améliorations notées, après 1ère écoute, avec HP mis à la masse...

A +
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

MISE A LA MASSE SALADIERS HP

Message » 03 Déc 2002 23:03

Messieurs, je viens de tester mes Canterbury 15 avec un vulgaire conducteur d'enceinte de 1² :( , placé entre saladier et masse ampli, ben...je n'ai qu'un regret, de ne pas l'avoir fait plus tôt !
A la première écoute d'une plage difficile que je connaissais, j'ai eu des doutes, j'ai enlevé mes fils de masse pour comparaison immédiate, et là, n'ai plus eu de doutes :-?, HP à la masse, les instruments se détachent comme jamais, précision, placement, justesse des timbres sont au rendez-vous.
Je dois reconnaître que sur mes enceintes, ça marche, cette liaison est plus que justifiée :P .

Un test simple et gratuit qui peut surprendre!

buss :wink:
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 03 Déc 2002 23:50

Mabuse a écrit:Effectivement, c'est J.M. Reynaud qui le premier a mis en oeuvre ce procédé de mise à la masse des HP... Et, à l'écoute, on comprend tout de suite pourquoi d'autres concepteurs d'enceintes ont adopté ce procédé après lui !!

Croyez moi, lorsque je teste du matériel, j'essaie toujours de faire la part des choses entre l'aspect strictement sonore de l'écoute et la multitude d’"interférences psychologiques" qui viennent la brouiller ! C'est d'ailleurs pas évident,... pas évident... Car c'est clair que si l'on essaie un produit, c'est que quelque part on est déjà "a priori" presque conquis par lui ! On est bien d’accord...

Bref ! Ce préambule pour vous dire que j'ai pris un vulgaire câble électrique qui traînait dans un coin et que j'ai connecté les Tannoy à la masse de l'ampli... Inutile de vous dire que j'avais au préalable réécouté quelques CDs que je connais très bien pour les avoir écouté un nombre incalculable de fois. J'éteins le système (pas longtemps), je connecte, je rallume et je lance le premier CD...

Laurent69 a écrit : "c'est l'émotion du message musical qui s'en va lorsque l'on débranche le 5ème câble..."... Ben voilà ! C'est exactement ça ! Sans que la différence soit considérable, elle est notable ! Surtout en terme de clarté sonore où pour le coup c’est flagrant, plus de transparence, plus de dynamique, une articulation nettement mieux marquée, davantage d’aération et... du détail, bien plus de détails ce qui, comme le dit Laurent, confère au message musical ce petit plus, cette « émotion » qui fait toute la différence !...

Sur le disque de Vertù (Stanley Clarke) où la basse est somptueuse de pureté, de netteté et de puissance et où, par moment, c’était à la limite de la saturation (grave limite feutré et bouché), ça devient très puissant et parfaitement tenu, l’onde se propage de manière parfaitement linéaire pour s’estomper lentement. C’est impressionnant de netteté et de naturel ! Sur le disque « Jazz at the Pawnshop » (une prise de son incroyablement naturelle !), le tambourin claque nettement, le saxo descend profond chercher ce son à la fois rauque et feutré, les timbres du vibraphone sont sensiblement plus riches, les caisses claires de la batterie (qui a reculé d’un bon mètre) ont ce son claquant et rebondissant de peau tendue. Tout ça s’est notablement enrichi ! Le scène sonore s’est légèrement approfondie. Sur le disque de Marin Marais, « Pièces de viole » (Virgin, 1997), le clavecin est légèrement plus en retrait sur la droite, les timbres sont magnifiques, l’aigu est un peu plus filé, très ténu, le médium est bien plus doux, plus clair, le grave de la viole de gambe (qui s’est légèrement décalée sur la gauche et s’est un peu rapproché au premier plan) a une ampleur plus aérée et cette résonance qui lui est propre la rend « physiquement » présente... On en a des frisson tellement c’est réaliste !!

Bref ! Globalement, il y a en effet une sensible amélioration générale... On a un peu l’impression d’avoir, une fois encore, levé un voile, aussi fin soit-il, mais ça fait toute la différence ! Si le test sur les straps donne des résultats semblables, je n’imagine même pas jusqu’où ça pourrait bien nous mener !...

Pardon d’avoir été si long, je voulais juste vous faire part de ces quelques petites améliorations notées, après 1ère écoute, avec HP mis à la masse...

A +



Mabuse nous décrit à merveille "l'amélioration générale" que peut apporter cette liaison de masse :P .
Je crois que je vais voir le reste du câblage de plus prêt, car après ça, on se pose des questions :roll: .

Sincères remerciements.

buss :wink:
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 04 Déc 2002 7:55

Question doit-on mettre chaque HP à la masse ou un seul par enceint suffit-il ?
FRED 75
 
Messages: 331
Inscription: 28 Juin 2002 13:59
Localisation: Paris
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message