Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Toutes les enceintes HiFi

Odyssee acoustic

Message » 29 Oct 2008 17:48

lone wolf and cube a écrit:
reyle a écrit:+1 pour LWAC, réservons nos critiques acerbes aux grosses structures, c'est plus "moral" et ça ne leur porte aucun préjudice, sinon ça fait règlement de compte, on pourra toujours nous suspecter d'être de mauvaise foi, ou de vouloir se venger d'un mauvais contact avec le concepteur :wink:

Je voulais vous faire part d'une remarque d'un journaliste audio qui écrit dans une prestigieux magazine américain. Nous venons d'échanger quelques e-mails au sujet des salons de Paris et il m'a parlé de son vif intérêt pour le travail d'OA, il a d'ailleurs l'intention de publier un test complet. Pour lui c'est ce qu'il a entendu de plus excitant dans cette catégorie de prix, il souhaite pouvoir les passer au crible des instruments de mesure, et au changements d'électroniques pour arriver à mieux les cerner et voir s'il serait possible d'atténuer les quelques petits défauts dus aux associations ou à l'environnement ( trop d'écoutes successives, de monde, de bruit et de stress). Lorsque je lui ai dit que certains visiteurs trouvaient les petites Athom bien supérieures pour un prix lui nettement inférieur, il a répondu qu'il n'était pas du tout étonné, que c'était un produit destiné à plaire au plus grand nombre, qu'en ce sens c'était une belle réussite mais que c'était aussi le prototype de la démo "attrape gogos", que du point de vue potentiel et performances, fallait pas tout mélanger, on ne parle pas de la même chose...


chose qui ne m etonne pas car les seuls retours et offres de partenariat que j ai connu des lors que je m occupais de la marque en question sont venus de l etranger :allemagne , japon et etats unis , mais helas , 3 fois helas la structure et toute la logistique que cela peut engendrer demandent toute de suite une evolution et refonte totale du systeme de production qui d artisanale doit forcement passer a semi industrielle en un eclair , chose qui est loin d etre evidente a realiser surtout dans la precipitation et quand on sait qu en france les risk makers cela n existe pas


Il me semble que c'est un peu le problème de fabricants comme Venus par exemple. Très bonne conception, création d'une gamme, bonne presse, excellente réputation, design pas forcément aux normes internationales, aucun soutien de la part des revendeurs, difficulté de trouver des financements, et donc impossibilité de se développer réellement :wink:

A l'opposé une marque danoise comme Neeper, propose un seul produit, hyper étudié et chiadé jusqu'aux finitions, mais les importateurs et distributeurs font-ils confiance, s'il n'y a pas une véritable gamme d'emblée ?
Dernière édition par reyle le 29 Oct 2008 17:53, édité 1 fois.
reyle
 
Messages: 4030
Inscription: 23 Déc 2006 17:44
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Oct 2008 17:48

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Oct 2008 17:51

reyle a écrit:Pour résumer ce qui vient d'être dit par Lwac, V.A et d'autres, il semble que vouloir fabriquer et commercialiser une enceinte est un véritable sacerdoce, un combat de longue haleine contre les aquoibonnistes et les malveillants, mais c'est un peu la règle, non ? Lorsqu'en plus on cherche à "trouver" ou à "proposer" une autre voie, c'est à dire une vision, une présentation "différente" ou "nouvelle" de la reproduction musicale, on s'attaque à un exercice hautement périlleux. D'abord et surtout car cette démarche sera inévitablement qualifiée de "prétentieuse" , ensuite parce qu'on va se heurter aux inévitables tâtonnements et échecs, inhérents à ce genre d'exercice, et enfin car il faudra résister aux forces d'inerties, à la difficulté d'imposer un point de vue qui par essence est imparfait, perçu comme radical, donc facilement contestable. Seuls le temps , la persévérance et la chance leur donneront raison ou tort.
Je suis sorti de l'écoute OA avec un certain nombre d'interrogations mais à aucun moment je n'ai douté de la singularité et la qualité de ce que je venais d'entendre.
Beaucoup d'écoutes se ressemblent finalement, en général on sort de là en se disant qu'il n'y a aucune raison de changer quoi que ce soit dans son système. Et puis de temps à autres, c'est plus rare, on se dit qu'on est en face d'une vraie proposition, racée, particulière, il se passe vraiment quelque chose qui ouvre des horizons, la perspective d'un "au-delà" musical :lol: . Cela n'a rien à voir avec le fait d'aimer ou pas, je suis tout à fait prêt à reconnaître la qualité d'une démo même si ce n'est pas "mon écoute", mais si en plus on aime et qu'on peut le financer, alors on peut envisager ou rêver l'achat.

(L'utilisation des guillemets est volontaire, chaque mot pouvant prêter à interprétations, mais les bons-esprits auront compris là où je voulais en venir)


+1000

il y a un slogan qui m a tjs bcp plu et qui me sert bien souvent pour avancer dans la vie

n imitez pas innovez
lone wolf and cube
 
Messages: 2430
Inscription: 26 Déc 2005 0:11
  • offline

Message » 29 Oct 2008 17:56

Oui mais ce slogan suppose un minimum de culture et de convictions profondes :idee: :wink:


Remarque on est pas la patrie de Cervantes mais c'est tout comme, rien de vraiment nouveau donc, mais lorsque on voit à quelle vitesse des boites comme Magico, YG ou Rockport sortent aux US, il y a de quoi se décourager. En même temps ils ont (avaient ?) un vrai marché, c'est sans doute plus porteur à défaut d'être plus facile.
reyle
 
Messages: 4030
Inscription: 23 Déc 2006 17:44
  • offline

Message » 29 Oct 2008 18:19

reyle a écrit: Lorsque je lui ai dit que certains visiteurs trouvaient les petites Athom bien supérieures pour un prix lui nettement inférieur, il a répondu qu'il n'était pas du tout étonné, que c'était un produit destiné à plaire au plus grand nombre, qu'en ce sens c'était une belle réussite mais que c'était aussi le prototype de la démo "attrape gogos", que du point de vue potentiel et performances, fallait pas tout mélanger, on ne parle pas de la même chose...

aïe aïe aïe... ça, ça pue l'élitisme avant de sentir la musique...
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 8640
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • offline

Message » 29 Oct 2008 18:21

Bonjour à tous,

Je constate que ces Odyssée Acoustic ont au moins le mérite d'animer les débats ; on peut en déduire qu'il s'agit d'un matériel sortant de l'ordinaire, ce qui en soi n'est déjà pas si mal.
Il se trouve que j'ai écouté assez longuement ces fameuses Anaconda, alimentées par la "tour" d'électroniques Exposure. Mon avis, qui n'est que celui d'un amateur sans aucun lien avec le milieu de la haute fidélité, est le suivant : lorsqu'on investit 17000 euros dans une paire d'enceintes et certainement encore plus dans l'électronique associée, il me semble que l'on est en droit d'attendre une certaine magie, un charme particulier du résultat final. Or pour moi (qui n'ai pas, comme certains ici ou ailleurs, prétention à émettre des oracles de portée universelle...), l'écoute n'était pas mauvaise, loin de là, mais indifférente, sans enjeu musical, sans émotion, sans tension, ce qui est presque plus grave, sans jeu de mot.
Croyez que je l'écris avec regret car je ne doute pas de la sincérité de la démarche du concepteur, à qui je souhaite d'ailleurs de réussir. Mais enfin, qu'est-ce qui dans cette démonstration pouvait justifier les prix tout de même absurdes de ce matériel ? En allant un peu plus loin dans cette réflexion, je constate que j'ai eu à peu près la même réaction à l'écoute des Wilson Alexandria (50000 euros ? 80000 ?) alimentées par un ensemble Audio Research : avec probablement plus de 100000 euros de matériel, je n'ai pas trouvé de musique, pourtant là aussi classique, ce qui est bien rare dans les salons. Une fois de plus, rien de très précis à reprocher à l'écoute, si ce n'est une déconnexion complète par rapport à la musique, une absence d'implication, de vie...
Je suis conscient de la subjectivité de mes remarques, subjectivité que je revendique : après tout, la musique est un art, et l'art EST subjectivité. Je pense que ce qu'ont totalement perdu de vue les concepteurs et fabricants de matériels dits "haut de gamme", c'est justement la musique. A force de prétendre atteindre une perfection illusoire, hors de portée, et pour le coup complètement subjective, ils se focalisent sur certains aspects de la reproduction musicale (la bande passante, ou la phase, ou les transitoires...) sans prendre en compte la globalité du phénomène sonore. Le haut de gamme actuel, du moins ce que j'en connais, me semble très décevant dans l'ensemble.
Et au risque de faire rire certains, je vous dirai que j'ai éprouvé beaucoup plus de satisfaction à l'écoute des JCT Héritage A (1600 euros la paire : ridicule, à ce prix là, ça ne peut pas être bon) alimentées par 1300 ou 1400 euros d'électronique. Et comme par hasard, Jean-Claude Tornior, dont je m'empresse de préciser que je ne le connais pas personnellement, est un vrai mélomane, qui écoute vraiment. Pas des appareils de mesure, mais de la musique. Il y a peut-être là un début d'explication à nos malaises.
A plus tard peut-être.
Clodomire
 
Messages: 65
Inscription: 07 Mar 2007 19:36
  • offline

Message » 29 Oct 2008 18:26

Baussart a écrit:Tu as certainement raison mais comment avoir un avis si destructeur suite à une écoute faite en salon sur des électroniques n'étant pas spécialement adaptées (certes ce n'est pas ton probléme, c'est au fabricant de bien faire son travail). Mais peu de fabricant sont capables de mettre en oeuvre correctement leurs produits.... Là c'est mon expérience qui parle.



En fait, je ne pense pas que mon avis soit si destructeur que cela. Ceux qui aiment ne changeront pas leur fusil d'épaule, ceux qui ont un doute peuvent toujours nuancer mon avis avec celui des autres participants à ce post. je ne crois pas être si important que mon avis soit le seul valable.

Quant à la mise en oeuvre sur les salons, je me doute bien que cela ne doit pas être facile. Il y a une chose que je ne comprends pas c'est que des dispositifs de corrections assez efficaces existent et que pas un stand ne les utilise? Perte de transparence, pourquoi pas mais pas forcément tant que cela compte tenu de l'acoustique dite problématique.
Et qu'en penser par rapport à l'acoustique chez les particuliers qui achèteront ces systèmes?

De mon côté , après nombre d'essais , j'ai finalement choisi des enceintes que le concepteur vient installer chez moi avec son matériel pour mesurer la pièce et faire les corrections nécessaire pour avoir quelque chose d'à peu près linéaire en tenant compte des paramêtres acoustiques du local.
Le pire c'est que cela ne coute pas 17000€......
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 29 Oct 2008 18:36

+1 pour LWAC, réservons nos critiques acerbes aux grosses structures, c'est plus "moral" et ça ne leur porte aucun préjudice, sinon ça fait règlement de compte, on pourra toujours nous suspecter d'être de mauvaise foi, ou de vouloir se venger d'un mauvais contact avec le concepteur :wink:


Réservons nos critiques, qu'elles soient acerbes ou pas, aux produits et aux marques dont nous pensons qu'elles doivent les recevoir à un moment donné. Et ne mélangeons pas tout... cette idée de vouloir se venger d'un mauvais contact avec le concepteur ne peut pas être une règle : quasi personne ici n'a de relations avec des concepteurs. 1% des forumeurs peut-être, voire moins encore. Certainement moins, même. Par exemple, je n'en connais qu'un et n'en parle quasi jamais ni de ses produits. Question d'intégrité.

Je voulais vous faire part d'une remarque d'un journaliste audio qui écrit dans une prestigieux magazine américain. Nous venons d'échanger quelques e-mails au sujet des salons de Paris et il m'a parlé de son vif intérêt pour le travail d'OA, il a d'ailleurs l'intention de publier un test complet. Pour lui c'est ce qu'il a entendu de plus excitant dans cette catégorie de prix, il souhaite pouvoir les passer au crible des instruments de mesure, et au changements d'électroniques pour arriver à mieux les cerner et voir s'il serait possible d'atténuer les quelques petits défauts dus aux associations ou à l'environnement ( trop d'écoutes successives, de monde, de bruit et de stress). Lorsque je lui ai dit que certains visiteurs trouvaient les petites Athom bien supérieures pour un prix lui nettement inférieur, il a répondu qu'il n'était pas du tout étonné, que c'était un produit destiné à plaire au plus grand nombre, qu'en ce sens c'était une belle réussite mais que c'était aussi le prototype de la démo "attrape gogos", que du point de vue potentiel et performances, fallait pas tout mélanger, on ne parle pas de la même chose...


En quoi cela doit-il être impressionnant ? Parce qu'il est américain ? Parce qu'il écrit dans une revue prestigieuse ? Les deux ? Son opinion, car s'en est une est-elle plus précieuse que celle d'un forumeur ici ? Ses oreilles sont plus fines, il est plus cultivé ?

Ce qu'il dit est intéressant, mais en creux car on peut lui appliquer le principe de Lone Wolf and cube : ne serait-il pas criticable quand il affirme que le concepteur des Atohm les as conçues "pour qu'elles plaisent à tout le monde" et qu'il ajoute qu'"en ce sens elles sont une réussite" et qu'il donne le coup de grace avec cette affirmation en disant que la démo était le "prototype de la démo attrape gogo" :o ?

Bref, l'argument d'autorité représenté par le journaliste américain mystérieux qui écrit dans une revue prestigieuse et mystérieuse tient comme un déjeûner de soleil...

Et je me demande, en plus, si le caractère un peu plus qu'acerbe de cette critique ne cache pas le fait que ce journaliste a été mal reçu par le concepteur d'Athom et qu'il se venge ainsi... et il est vraiment immoral qu'un journaliste critique ainsi une petite structure :roll:

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 29 Oct 2008 18:37

roland_de_lassus a écrit:
reyle a écrit: Lorsque je lui ai dit que certains visiteurs trouvaient les petites Athom bien supérieures pour un prix lui nettement inférieur, il a répondu qu'il n'était pas du tout étonné, que c'était un produit destiné à plaire au plus grand nombre, qu'en ce sens c'était une belle réussite mais que c'était aussi le prototype de la démo "attrape gogos", que du point de vue potentiel et performances, fallait pas tout mélanger, on ne parle pas de la même chose...

aïe aïe aïe... ça, ça pue l'élitisme avant de sentir la musique...


Tu trouves aussi ?

Alain
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 29 Oct 2008 18:38

Clodomire, on est pas ici à priori, pour se juger les uns les autres, même si parfois on est bien obligé de relever certaines manipulations ou arrières pensées pas toujours innocentes. :wink: Tu as tout à fait le droit de donner ton point de vue "subjectif" au même titre que tous les autres, mais il me semble que les fabricants ont aussi droit à une forme de subjectivité, ce serait bien aussi de leur accorder et de le reconnaître. Pour le reste, je crois il y a des écoutes qui correspondent à des moments, ce n'est pas dans mon esprit une question de hiérarchie, c'est comme lire un commentaire, il y a différentes manières de le percevoir, n'est-ce pas roland ? :wink: :lol:
reyle
 
Messages: 4030
Inscription: 23 Déc 2006 17:44
  • offline

Message » 29 Oct 2008 18:55

Bonjour Reyle,

j'avoue ne pas saisir le fond de votre intervention ; je ne jugeais personne (merci de m'indiquer dans quel passage de mon post je le faisais), je donnais mon point de vue sur les Anaconda et plus généralement sur une partie du "haut de gamme", du moins celle que je connais un peu.
Clodomire
 
Messages: 65
Inscription: 07 Mar 2007 19:36
  • offline

Message » 29 Oct 2008 19:08

Clodomire a écrit:Bonjour Reyle,

j'avoue ne pas saisir le fond de votre intervention ; je ne jugeais personne (merci de m'indiquer dans quel passage de mon post je le faisais), je donnais mon point de vue sur les Anaconda et plus généralement sur une partie du "haut de gamme", du moins celle que je connais un peu.


Non non mes allusions au jugement ne vous concernait pas, simplement à moment donné j'ai cru comprendre que vous revendiquiez le droit à la subjectivité, et du coup j'ai trouvé votre "A force de prétendre atteindre une perfection illusoire, hors de portée, et pour le coup complètement subjective" un peu contradictoire. C'est tout, sans esprit de polémique aucun . :wink:
reyle
 
Messages: 4030
Inscription: 23 Déc 2006 17:44
  • offline

Message » 29 Oct 2008 19:10

Clodomire a écrit:Bonjour à tous,

Je constate que ces Odyssée Acoustic ont au moins le mérite d'animer les débats ; on peut en déduire qu'il s'agit d'un matériel sortant de l'ordinaire, ce qui en soi n'est déjà pas si mal.
Il se trouve que j'ai écouté assez longuement ces fameuses Anaconda, alimentées par la "tour" d'électroniques Exposure. Mon avis, qui n'est que celui d'un amateur sans aucun lien avec le milieu de la haute fidélité, est le suivant : lorsqu'on investit 17000 euros dans une paire d'enceintes et certainement encore plus dans l'électronique associée, il me semble que l'on est en droit d'attendre une certaine magie, un charme particulier du résultat final. Or pour moi (qui n'ai pas, comme certains ici ou ailleurs, prétention à émettre des oracles de portée universelle...), l'écoute n'était pas mauvaise, loin de là, mais indifférente, sans enjeu musical, sans émotion, sans tension, ce qui est presque plus grave, sans jeu de mot.
Croyez que je l'écris avec regret car je ne doute pas de la sincérité de la démarche du concepteur, à qui je souhaite d'ailleurs de réussir. Mais enfin, qu'est-ce qui dans cette démonstration pouvait justifier les prix tout de même absurdes de ce matériel ? En allant un peu plus loin dans cette réflexion, je constate que j'ai eu à peu près la même réaction à l'écoute des Wilson Alexandria (50000 euros ? 80000 ?) alimentées par un ensemble Audio Research : avec probablement plus de 100000 euros de matériel, je n'ai pas trouvé de musique, pourtant là aussi classique, ce qui est bien rare dans les salons. Une fois de plus, rien de très précis à reprocher à l'écoute, si ce n'est une déconnexion complète par rapport à la musique, une absence d'implication, de vie...
Je suis conscient de la subjectivité de mes remarques, subjectivité que je revendique : après tout, la musique est un art, et l'art EST subjectivité. Je pense que ce qu'ont totalement perdu de vue les concepteurs et fabricants de matériels dits "haut de gamme", c'est justement la musique. A force de prétendre atteindre une perfection illusoire, hors de portée, et pour le coup complètement subjective, ils se focalisent sur certains aspects de la reproduction musicale (la bande passante, ou la phase, ou les transitoires...) sans prendre en compte la globalité du phénomène sonore. Le haut de gamme actuel, du moins ce que j'en connais, me semble très décevant dans l'ensemble.
Et au risque de faire rire certains, je vous dirai que j'ai éprouvé beaucoup plus de satisfaction à l'écoute des JCT Héritage A (1600 euros la paire : ridicule, à ce prix là, ça ne peut pas être bon) alimentées par 1300 ou 1400 euros d'électronique. Et comme par hasard, Jean-Claude Tornior, dont je m'empresse de préciser que je ne le connais pas personnellement, est un vrai mélomane, qui écoute vraiment. Pas des appareils de mesure, mais de la musique. Il y a peut-être là un début d'explication à nos malaises.
A plus tard peut-être.


Salut Clodomire,

Enfin quelqu'un d'autre que moi qui a remarqué l'enceinte de M. Tornior sur ce forum ! Une des rares écoutes de bon niveau, à un prix humain... et, de par sa conception, d'un usage domestique ordinaire chez monsieur Tout-le-Monde... Un exploit, tant il est beaucoup, vraiment beaucoup plus difficile de se distinguer dans cette gamme de prix accessible que dans le très haut de gamme — comme dans les bagnoles hdg d'ailleurs, autre marché pour la fausse élite, les "cinglés des marques" et autres snobinards...
ghozze
 
Messages: 1090
Inscription: 03 Jan 2008 12:12
  • offline

Message » 29 Oct 2008 19:12

Ne vous énervez pas haskil, il n'y a vraiment pas de quoi se mettre dans un état pareil, je n'aurais pas dû retranscrire des propos privés tout à fait subjectifs, mais ni plus ni moins que les vôtres :wink:

Tu vas chez Athom et la biblio à 2500 euros la paire est meilleure à tout point de vue... tu vas chez Pioneer, et la petite colonne à 2600 euros est également meilleure...


La haute fidélité aime l'industrie et n'aime plus du tout le semi-artisanat qui fait moins bien pour plus cher...
reyle
 
Messages: 4030
Inscription: 23 Déc 2006 17:44
  • offline

Message » 29 Oct 2008 19:13

L'écoute en question est celle qui se tenait sous l'escalier ?
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 29 Oct 2008 19:16

Clodomire a écrit:Bonjour à tous,

Je constate que ces Odyssée Acoustic ont au moins le mérite d'animer les débats ; on peut en déduire qu'il s'agit d'un matériel sortant de l'ordinaire, ce qui en soi n'est déjà pas si mal.
Il se trouve que j'ai écouté assez longuement ces fameuses Anaconda, alimentées par la "tour" d'électroniques Exposure. Mon avis, qui n'est que celui d'un amateur sans aucun lien avec le milieu de la haute fidélité, est le suivant : lorsqu'on investit 17000 euros dans une paire d'enceintes et certainement encore plus dans l'électronique associée, il me semble que l'on est en droit d'attendre une certaine magie, un charme particulier du résultat final. Or pour moi (qui n'ai pas, comme certains ici ou ailleurs, prétention à émettre des oracles de portée universelle...), l'écoute n'était pas mauvaise, loin de là, mais indifférente, sans enjeu musical, sans émotion, sans tension, ce qui est presque plus grave, sans jeu de mot.
Croyez que je l'écris avec regret car je ne doute pas de la sincérité de la démarche du concepteur, à qui je souhaite d'ailleurs de réussir. Mais enfin, qu'est-ce qui dans cette démonstration pouvait justifier les prix tout de même absurdes de ce matériel ? En allant un peu plus loin dans cette réflexion, je constate que j'ai eu à peu près la même réaction à l'écoute des Wilson Alexandria (50000 euros ? 80000 ?) alimentées par un ensemble Audio Research : avec probablement plus de 100000 euros de matériel, je n'ai pas trouvé de musique, pourtant là aussi classique, ce qui est bien rare dans les salons. Une fois de plus, rien de très précis à reprocher à l'écoute, si ce n'est une déconnexion complète par rapport à la musique, une absence d'implication, de vie...
Je suis conscient de la subjectivité de mes remarques, subjectivité que je revendique : après tout, la musique est un art, et l'art EST subjectivité. Je pense que ce qu'ont totalement perdu de vue les concepteurs et fabricants de matériels dits "haut de gamme", c'est justement la musique. A force de prétendre atteindre une perfection illusoire, hors de portée, et pour le coup complètement subjective, ils se focalisent sur certains aspects de la reproduction musicale (la bande passante, ou la phase, ou les transitoires...) sans prendre en compte la globalité du phénomène sonore. Le haut de gamme actuel, du moins ce que j'en connais, me semble très décevant dans l'ensemble.
Et au risque de faire rire certains, je vous dirai que j'ai éprouvé beaucoup plus de satisfaction à l'écoute des JCT Héritage A (1600 euros la paire : ridicule, à ce prix là, ça ne peut pas être bon) alimentées par 1300 ou 1400 euros d'électronique. Et comme par hasard, Jean-Claude Tornior, dont je m'empresse de préciser que je ne le connais pas personnellement, est un vrai mélomane, qui écoute vraiment. Pas des appareils de mesure, mais de la musique. Il y a peut-être là un début d'explication à nos malaises.
A plus tard peut-être.


Je serais moins sévère sur les Alexandria, mais je comprends parfaitement ce que tu dis.

En revanche, j'adhère au reste y compris à ce que tu as perçu des Anacondas même si tu es plus sévère que je ne l'ai été, mais les mots que tu emploies font mouche dans mon souvenir : l'absence de tension notamment... Et j'adhère notamment à ce que tu dis de la hifi de THDG (j'ajouterais pour ma part aussi des marques indépendantes n'appartenant pas à ces gammes si élevées en gamme).

Et je rebondis sur ce que tu dis de JCT ! avec Hobby One et Palawan nous sommes restés assez longtemps (et pour sa part Hobby One revenait)... coincés sous l'escalier à écouter une paire d'enceinte dont la transparence, rapidité, limpidité, absence de directivité, spontanéité dans la reproduction étaient assez scotchantes. A certains moments, je me disais 'peut-être qu'il y a un petit manque de bas médium', mais j'oubliais vite devant pareille évidence, naturel et implication dans l'écoute... en me disant : décidément, il y a des professionnels qui savent faire sonner leurs enceintes n'importe ou : là en zone ouverte, coincées sous un escalier, zone délimitée par des paravants sur un coté... les pires conditions d'écoutes de tout le salon... et pourtant....

Le tout piloté par du Atoll si j'ai bien reconnu l'arrière des façades... :wink: Comme quoi...

Assurément, l'une des écoutes les plus convaincantes du salon à mes oreilles aussi... mais bon sang qu'elles sont moches les JCT :lol:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message