Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités

Toutes les enceintes HiFi

Placement des enceintes

Message » 05 Nov 2008 0:14

Je suis conscient d'ouvrir un sujet qui peut mener a polémique, mais allons-y.
Je suis toujours étonné de voir des installations hors prix (type tout Mcintosh ou ARC) avec des sommes délirantes dépensées dans câbles, cônes et autres meubles et de voir çà :

Image


:o :o :o

J'ai volontairement écarté toute photo attrapée sur ce ce forum pour ne pas m'attirer les foudres de certains proprio, mais je n'arrive pas a comprendre comment ils arrivent a faire marcher un système en plaçant des enceintes n'importe comment, sans tenr compte de la moindre influence acoustique de la pièce sur le système.
On lit souvent ensuite des recherches effreinées de câbles, de cônes et autre poudre de perlimpinpin pour gagner en ci ou en ça. Le tout sans remettre en question le simple placement des enceintes.
Certes je ne suis pas marrie ni même en couple (et c'est bien mieux Mme chez elle et moi chez moi, essayez vous verrez...). Certes le WAF et autres enfants, animaux voire plante vertes peut certainement imposer des limites, mais dépenser pour certains une centaine de millier d'euros dans un système et le coller simplement de part et d'autre de la cheminée, ça me laisse sans voix.
C'est un peu le concept d'acheter une Ferrari pour rouler en ville ou de se payer un cabriolet quand on habite en Angleterre... Ah oui ça se fait aussi... :-? :-?

Bref, je suis certes adepte de l'équalisation indispensable dans n'importe quel système. Ceci pour corriger non les appareils mais la pièce tout simplement. MAIS AVANT TOUT un placement correct des transducteurs est crucial.
J'utilise pour ce faire 1 macro excel que m'avait gentiment passe un forumeur il y a quelques temps. Il a l'inconvénient de ne simuler que les pièces rectangulaires et de ne pas prendre en compte les changements de coef d'absorption sur chacun des murs (une porte en plein milieu par exemple). De plus, il sait que donner la courbe de réponse au point d'écoute en fonction du placement des enceintes, mais ne possède pas d'optimiseur permettant de déterminer la meilleure position des enceintes par rapport au point d'écoute. Ainsi le choix se fait par tâtonnement.

Ma question : qu'utilisez-vous comme logiciel pour placer vos enceintes?
Dernière édition par san-antonio le 05 Nov 2008 17:08, édité 1 fois.
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Nov 2008 0:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Nov 2008 0:34

L'oreille ... ! 8)
Micro Seiki - Marantz - McIntosh - Phase Linear - JBL
CR installation by HcFr Team : http://issuu.com/homecinema-fr.com/docs ... 81/9959588
Pour les autres photos, voir dans la rubrique "Installations Haute Fidélité"
Avatar de l’utilisateur
itofa
Administrateur Forum Haute-Fidélité
Administrateur Forum Haute-Fidélité
 
Messages: 7372
Inscription: 14 Déc 2007 23:31
Localisation: Montpellier area...
  • offline

Message » 05 Nov 2008 0:37

itofa a écrit:L'oreille ... ! 8)


Mffff.... J'ai essayé et expérimenté pendant des années. Biizarrement ca marche beaucoup mieux depuis que j'utilise la feuille excel magique. En plus ca evite les pieges au niveau des compensations....
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 05 Nov 2008 1:19

Quelques éléments de réflexion jetés dans le désordre :

* Toutes les enceintes ne sont pas conçues pour être implantées de la même manière dans un local, comment généraliser avec un seul soft de placement ? ! A moins de posséder des enceintes du type de celles utilisée apr celui qui a conçu le soft ? Ou bien le soft prévoit plusieurs typse d'enceintes ?
- EMP de chez JMP : plaquées contre le mur arrière et rigoureusement parallèles entre elles.
- Thiel : d'après ce que j'ai compris, nécessitent peu de pincement.
- Baltic de Cabasse : plutôt proches du mur arrière et fort pincement entre elles.
- Java, Iroise de Cabasse : plutôt largement décollées du mur arrière (je parle d'une marque que je connais :wink: )
- Biblios : prévues pour être soit plaquées contre le mur arrière, soit largement décollées.
- etc ... tout les cas existent lors de la conception des enceintes !

* Tout le monde n'est pas sensible aux mêmes critères d'écoute. De façon très compréhensible, beaucoup d'amateur se concentrent sur la qualité des timbres et moins sur la construction de la scène sonore.

* Bien souvent, on fait comme on peut pour placer les enceintes en plus des meubles ! :oops: :lol:
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 05 Nov 2008 3:11

syber a écrit:Quelques éléments de réflexion jetés dans le désordre :

* Toutes les enceintes ne sont pas conçues pour être implantées de la même manière dans un local, comment généraliser avec un seul soft de placement ? ! A moins de posséder des enceintes du type de celles utilisée apr celui qui a conçu le soft ? Ou bien le soft prévoit plusieurs typse d'enceintes ?

Ma question etait principalement pour les enceintes "hifi". Du style courbe de reponse se tenant dans +/-1.5 dB entre 50Hz et 20 KHz. Pas les transducteurs bidouillés pour marcher dans des pieces affreuses du point de vue acoustique. Et je suis dans le pays de la hifi bidouille crois-moi...

syber a écrit:- EMP de chez JMP : plaquées contre le mur arrière et rigoureusement parallèles entre elles.
- Thiel : d'après ce que j'ai compris, nécessitent peu de pincement.


Je parlais de position dans la piece. La directivite est un autre probleme.

syber a écrit:- Baltic de Cabasse : plutôt proches du mur arrière et fort pincement entre elles.


Cabasse et le grave, une longue histoire. Les enceintes pauvres de ce cote sont souvent aidees par un placement proche du mur arriere. Permet de reequilibrer une courbe montante, mais souvent prejudiciable a l'étagement des plans sonores. Ainsi les pupitres du fond sont en general limites par le mur arrière. Adieu la profondeur, adieu l'interet de la stereo....

syber a écrit:- Java, Iroise de Cabasse : plutôt largement décollées du mur arrière (je parle d'une marque que je connais :wink: )


Pour en avoir vendu a l'epoque, je confirme. L'Iroise reste d'ailleurs l'une des seules Cabasse capables de faire du grave. Ceci expliquant ptet cela....


syber a écrit:- Biblios : prévues pour être soit plaquées contre le mur arrière, soit largement décollées.


Voir plus haut

syber a écrit:- etc ... tout les cas existent lors de la conception des enceintes !

* Tout le monde n'est pas sensible aux mêmes critères d'écoute.


Tu as raison, mais ce n'etait pas le sens de ma question : quand on parle de haute fidelite ca sous-entend enre autre chose une reponse en frequence la plus plate possible. Des ecoutes physiologiques ou boursouflees ds le bas medium peuvent plaire a certains pour l'impression de chaleur et de douceur qu'elles amenent tout comme certains apprecieront leur Goldmund dans des pieces carrelees sous pretexte de "transparence", mais l'une comme l'autre ecoute sera desequilibree et assez loin de ce que l'ingenieur du son a voulu faire entendre. Donc peu convaincant a mon gout et du moins peu en accord avec le principe de hifi.-

syber a écrit:De façon très compréhensible, beaucoup d'amateur se concentrent sur la qualité des timbres et moins sur la construction de la scène sonore.


Tu confirmes donc que le placement un peu n'importe comment (comme 90% des photos que je vois...) détruit l'image sonore. Quel interet alors d'acheter 2 enceintes et des amplis stereo?

syber a écrit:* Bien souvent, on fait comme on peut pour placer les enceintes en plus des meubles ! :oops: :lol:


C'est bien possible, mais ma question n'etait pas pour les "petits systemes". Quand on se paie un ensemble comme sur la photo dont la facture totale doit avoisiner les 150 K€, honnetement n'y a-t-il pas moyen d'agencer une piece existante, d'amenager ses combles en piece hifi, voire meme de s'en construire une avec le 10e du tarif? Le resultat serait infiniment meilleur.
Je me permets d'insister sur ce point car apres de longues heures d'optimisation, je t'assure que trouver la position ideale dans la piece transfigure ton systeme, crois-moi.
Dernière édition par san-antonio le 05 Nov 2008 3:18, édité 1 fois.
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 05 Nov 2008 3:18

san-antonio a écrit: mais je n'arrive pas a comprendre comment ils arrivent a faire marcher un système en plaçant des enceintes n'importe comment, sans tenr compte de la moindre influence acoustique de la pièce sur le système.
bonsoir ;)
mais peut être que le système en photo marche très bien sans rien toucher qui sait ;)


Bref, je suis certes adepte de l'équalisation indispensable dans n'importe quel système. Ceci pour corriger non les appareils mais la pièce tout simplement. MAIS AVANT TOUT un placement correct des transducteurs est crucial.
J'utilise pour ce faire 1 macro excel que m'avait gentiment passe un forumeur il y a quelques temps. Il a l'inconvénient de ne simuler que les pièces carrées et de ne pas prendre en compte les changements de coef d'absorption sur chacun des murs (une porte en plein milieu par exemple). De plus, il sait que donner la courbe de réponse au point d'écoute en fonction du placement des enceintes, mais ne possède pas d'optimiseur permettant de déterminer la meilleure position des enceintes par rapport au point d'écoute. Ainsi le choix se fait par tâtonnement.

Ma question : qu'utilisez-vous comme logiciel pour placer vos enceintes?
le meilleur logiciel, l'oreille bien sur mais si elle n'est pas assez expérimenté, un système composé d'un micro berhinger et d'un logiciel exemple.
http://www.hometheatershack.com/roomeq/

Aldo


aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 05 Nov 2008 3:27

aldo a écrit:
san-antonio a écrit: mais je n'arrive pas a comprendre comment ils arrivent a faire marcher un système en plaçant des enceintes n'importe comment, sans tenr compte de la moindre influence acoustique de la pièce sur le système.
bonsoir ;)
mais peut être que le système en photo marche très bien sans rien toucher qui sait ;)


Honnetement vu le prix, j'espere.... Mais je serais etonne qu'il ne marche pas bien mieux une fois la position des enceintes optimisee dans la piece.

aldo a écrit:
san-antonio a écrit:Bref, je suis certes adepte de l'équalisation indispensable dans n'importe quel système. Ceci pour corriger non les appareils mais la pièce tout simplement. MAIS AVANT TOUT un placement correct des transducteurs est crucial.
J'utilise pour ce faire 1 macro excel que m'avait gentiment passe un forumeur il y a quelques temps. Il a l'inconvénient de ne simuler que les pièces carrées et de ne pas prendre en compte les changements de coef d'absorption sur chacun des murs (une porte en plein milieu par exemple). De plus, il sait que donner la courbe de réponse au point d'écoute en fonction du placement des enceintes, mais ne possède pas d'optimiseur permettant de déterminer la meilleure position des enceintes par rapport au point d'écoute. Ainsi le choix se fait par tâtonnement.

Ma question : qu'utilisez-vous comme logiciel pour placer vos enceintes?
le meilleur logiciel, l'oreille bien sur mais si elle n'est pas assez expérimenté, un système composé d'un micro berhinger et d'un logiciel exemple.
http://www.hometheatershack.com/roomeq/

Aldo




Donc mesures. Apres tout pourquoi pas. Y'a-t-il un moyen d'utiliser le mic Behringer en acquisition directe dans un PC? Si oui, de quelle type de carte parlons-nous? Carte son pro ou d'acquisition?
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 05 Nov 2008 3:30

RE bonsoir,




sur le site berhinger il y a une multitude d'interface pour micro et PC et qui plus est pas très cher faut fouiller un peut sur leur site.
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 05 Nov 2008 8:36

San-Antonio,


Bon, tu veux pas discuter avec moi, alors ? :o :lol: :mdr:
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 05 Nov 2008 8:55

Je place les enceintes au mieux, mais je n'y passe des jours, ni même des heures... Je suis simplement les directives des fabricants d'enceintes... Cela m'est facile car j'ai de la place... Une fois le son équilibré, mon dada, je ne cherche pas midi à quatorze heures.

Pour autant, il est assez peu fréquent que j'écoute tranquillement assis dans le fauteuil au sommet du fameux triangle équilatéral. J'écoute très souvent en effectuant autre chose, en lisant, ou même en travaillant, ou à partir d'une autre pièce... Bref, je vis d'une manière banale à pleurer... avec femme, enfants, chat et d'innombrables autres nuisances... :mdr:
ghozze
 
Messages: 1090
Inscription: 03 Jan 2008 12:12
  • offline

Message » 05 Nov 2008 14:04

syber a écrit:San-Antonio,


Bon, tu veux pas discuter avec moi, alors ? :o :lol: :mdr:


Si bien sur. Pour etre honnete je ne connais pas les Baltic, ni pas grand-chose de la gamme Cabasse actuelle. Mais il est vrai que leurs produits plus anciens souffraient souvent de legerete dans le grave ceci incluant les modeles a mega boomer et gros volumes type Escadre. Et il est vrai qu'on les collaient souvent au mur pour renforcer le manque a ce niveau.
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 05 Nov 2008 14:46

Je te rassure, mon but n'est pas de parler de mes enceintes, ni de Cabasse d'ailleurs et encore moins de anciennes Cabasse et de leur grave suffisant ou pas. Mon but est de citer des exemples que je connais personnellement afin que l'échange soit basé sur du tangible.

Donc, nous parlons bien tous les deux d'enceintes HiFi, non bidouillées et présentant une courbe de réponse "tenant "dans plus ou moins 1,5 db.

Et j'en arrive à mon second but : faire prendre conscience que toutes les enceintes - HiFi - ne sont pas conçues pour être implantées de la même façon !


Car - et je sais par avance que je ne tiendrais pas bien longtemps cette argumentation technique, tant mes connaissances en la matière sont bien faibles - comment se fait cette mesure de courbe de réponse par le constructeur ?

En chambre sourde ?
En chambre réverbérante ?
En chambre semi-réverbérante ?
Quel est la taille de la chambre semi-réverbérante sensée se rapprocher de nos locaux particuliers ?
Le constructeur a conçu son enceinte pour quel usage ? Les écrans plats se généralisent ; de plus en plus de constructeurs conçoivent leurs enceintes pour être plaquées contre le mur arrière, dans le prolongement du Plasma/LCD.
Quel est le rapport son direct/son indirect prévu par le constructeur ? Certaines enceintes s'écoutent à la pointe d'un triangle équilatéral, d'autres à une distance d'écoute égale à 1,5 fois l'écartement entre enceintes en fonction de leur rayonnement global ...

C'est pourquoi, me semble t-il et en fonction de mes très parcellaires connaissances sur le sujet - un soft pour optimiser le placement d'enceintes ne peux, sous réserve de prévoir une banque de données des caractéristiques de toutes les enceintes du marché - donner que des résultats correspondants à un type d'enceinte bien particulier. Si on a la chance de posséder ce type d'enceinte, tout ira bien, mais si ce n'est pas le cas ... (ex. panneaux dont le "réglage" de l'onde arrière est important dans le rendu final, ex. Triangle avec un second tweeter qui rayonne vers l'arrière, ex. satellites coupant vers 80 à 150 Hz du type Baltic ou iO², ex biblio conçue pour être plaquée contre le mur, ex. biblio conçue pour être posée sur pied, ex. colonne "traditionnelle" conçue pour être placée à 1/3 de la longueur du local d'écoute, ex. systèmes triphoniques dont le placement du caisson obéi à des règles particulières ...).

Voili, voilou ce que je voulais dire ! :wink: Mais peut-être que je me goure complètement de sujet : je ne connais pas ces softs !
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 05 Nov 2008 15:29

syber a écrit:Je te rassure, mon but n'est pas de parler de mes enceintes, ni de Cabasse d'ailleurs et encore moins de anciennes Cabasse et de leur grave suffisant ou pas. Mon but est de citer des exemples que je connais personnellement afin que l'échange soit basé sur du tangible.

Donc, nous parlons bien tous les deux d'enceintes HiFi, non bidouillées et présentant une courbe de réponse "tenant "dans plus ou moins 1,5 db.

Et j'en arrive à mon second but : faire prendre conscience que toutes les enceintes - HiFi - ne sont pas conçues pour être implantées de la même façon !
elles sont en générale faite dans les mêmes conditions justement
c'est le type d'enceinte après qui fait que cela peut être différent, évent avant, arrière, forme etc..



Car - et je sais par avance que je ne tiendrais pas bien longtemps cette argumentation technique, tant mes connaissances en la matière sont bien faibles - comment se fait cette mesure de courbe de réponse par le constructeur ?

En chambre sourde ?
En chambre réverbérante ?
En chambre semi-réverbérante ?

ça dépend des contructeurs mais la plupart sont faite dans des chambres dit anechoic et il y en n'a différent type a un certain degrés d'ammortisement
Quel est la taille de la chambre semi-réverbérante sensée se rapprocher de nos locaux particuliers ?

les enceintes mesurées par les constructeurs sont mesurées à 1m dans l'axe du tweeter avec aucun retour qui vienne perturbé cet axe(but de la chambre anechoic pour bien voir le travail de regroupement et de phase de chaque HP sur l'enceinte).

le constructeur lui se fou de savoir si la pièce du client vas être rectangulaire ou carré ou ronde, il fait une enceinte normalisé au mesure.
le choix du placement et ensuite en fonction de sa pièce et de ces goût


Le constructeur a conçu son enceinte pour quel usage ? Les écrans plats se généralisent ; de plus en plus de constructeurs conçoivent leurs enceintes pour être plaquées contre le mur arrière, dans le prolongement du Plasma/LCD.
il y a aussi ce qui privilègie le design,l'encombrement et aprés il y a les autres.
Quel est le rapport son direct/son indirect prévu par le constructeur ? Certaines enceintes s'écoutent à la pointe d'un triangle équilatéral, d'autres à une distance d'écoute égale à 1,5 fois l'écartement entre enceintes en fonction de leur rayonnement global ...
le constructeur ne prend pas en compte cela, il précaunise un placement suite a ces essais mais c'est tout.
Moi qui fabrique des enceintes je fait comme eux, sauf que pour ma part je préfère les optimisés dans un salon non ammortie comme le salon de Mr tout le monde, verity audio aussi fait comme celà et bien d'autre, mais dans la grande majorité a 90% non

c'est aussi une chose personalisé qui peut aussi bien entendue être moins bien chez quelqu'un d'autre mais j'intègre déja les réflexions primaire dans ma conception, bref après mesure a mon point d'écoute c'est pas si mal que ça ;)


Voili, voilou ce que je voulais dire ! :wink: Mais peut-être que je me goure complètement de sujet : je ne connais pas ces softs !
et bien si tu a le temps, essaye les!!
Aldo ;)
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 05 Nov 2008 19:26

Bonsoir Aldo,


Je suis allé faire une visite sur ton lien. Il s'agit d'un soft qui permet de calculer par la mesure faite grâce à un micro, la réponse du local, le temps de réverbération et les modes propres du-dit local.

Image

Il ne s'agit pas d'un soft qui permet stricto-sensu de calculer à priori la bonne position des enceintes dans un local défini, ce qui est si j'ai bien compris la proposition de San-Antonio (qu'il me corrige si j'ai mal compris le sujet de sa filière ; S-A, tu parles bien d'une macro sous excel, j'ai pas rêvé ?!). Mais par la mesure, on pourra grâce au soft que tu proposes en lien d'affiner le positionnement des enceintes dans la pièce, bien entendu. J'utilise dans une certaine mesure ce type de solution sur ma chaine.

Pour en revenir aux chambres de mesure, tu m'apprends la façon de faire de la majorité des constructeurs. Pour ma part, je pensais généralisée, la démarche suivante :

- Passage en chambre anéchoïque, pour obtenir la courbe de réponse du son direct.
- Passage en chambre réverbérante, pour obtenir la puissance totale rayonnée par l'enceinte.
- Passage en chambre semi-réverbérante, pour simuler le comportement de l'enceinte dans le local de M. Toutlemonde.

En tout cas, c'est comme cela que sont conçues mes enceintes.

Comme ces différentes chambres ont des caractéristiques bien différentes d'un constructeur à l'autre, il me parait impossible par le calcul de simuler la meilleure position dans un local, d'une paire d'enceinte.

C'est bien ce que j'ai compris du sujet proposé par S-A : un soft qui permettrait de calculer la meilleure position des enceintes dans un local donné. S-A, est-ce que je me trompe ?
syber
 
Messages: 10300
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 05 Nov 2008 22:36

syber a écrit:Bonsoir Aldo,

Bonsoir syber,

Je suis allé faire une visite sur ton lien. Il s'agit d'un soft qui permet de calculer par la mesure faite grâce à un micro, la réponse du local, le temps de réverbération et les modes propres du-dit local.
c bien ça

Il ne s'agit pas d'un soft qui permet stricto-sensu de calculer à priori la bonne position des enceintes dans un local défini,
un soft ne peut pas prédire a mon avis avec exactitude ceci.
maintenant il peut servir justement a faire divers mesures entre chaque déplacement de matériel pour voir l'impact de la pièce


ce qui est si j'ai bien compris la proposition de San-Antonio (qu'il me corrige si j'ai mal compris le sujet de sa filière ; S-A, tu parles bien d'une macro sous excel, j'ai pas rêvé ?!). Mais par la mesure, on pourra grâce au soft que tu proposes en lien d'affiner le positionnement des enceintes dans la pièce, bien entendu. J'utilise dans une certaine mesure ce type de solution sur ma chaine.

Pour en revenir aux chambres de mesure, tu m'apprends la façon de faire de la majorité des constructeurs. Pour ma part, je pensais généralisée, la démarche suivante :

- Passage en chambre anéchoïque, pour obtenir la courbe de réponse du son direct.
- Passage en chambre réverbérante, pour obtenir la puissance totale rayonnée par l'enceinte.
- Passage en chambre semi-réverbérante, pour simuler le comportement de l'enceinte dans le local de M. Toutlemonde.

En tout cas, c'est comme cela que sont conçues mes enceintes.

Comme ces différentes chambres ont des caractéristiques bien différentes d'un constructeur à l'autre, il me parait impossible par le calcul de simuler la meilleure position dans un local, d'une paire d'enceinte.

pas besoins de passé par 36 chambres, elles sont quand même normalisées et ce n'est pas dit aussi que c''est droit comme une autoroute, un concepteur peut aussi favorisé tel ou tel registre par choix ou pour donné un caractère précis.
la solution de mesuré plusieurs fois le local en déplaçant les enceintes seras le meilleur moyen je pense.


C'est bien ce que j'ai compris du sujet proposé par S-A : un soft qui permettrait de calculer la meilleure position des enceintes dans un local donné. S-A, est-ce que je me trompe ?
aldo
 
Messages: 24550
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message