Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 12 invités

Toutes les enceintes HiFi

Pointe de découplage ?

Message » 08 Aoû 2014 10:26

Le plus simple pour ça dans une 1ère approche, ce sont les pointes dite de découplage ...c'est comme ça !


Bon non, c'est pas ça et pis c'est tout :wink:

:) :-? 8)
Bouzouk
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1327
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon

Annonce

Message par Google » 08 Aoû 2014 10:26

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Aoû 2014 10:32

LiveSound a écrit:On s'en fou un peu de savoir si le nom est exact d'un point de vu scientifique :roll:

Ce que veulent les gens c'est que l'enceinte ne fasse plus des basses baveuses et bedonnantes. Le plus simple pour ça dans une 1ère approche, ce sont les pointes dite de découplage ...c'est comme ça !


Ca marchera mieux ainsi

1) changer l'emplacement des enceintes
2) changer d'enceintes
3) traiter la piéce
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 08 Aoû 2014 17:05

LiveSound a écrit:On s'en fou un peu de savoir si le nom est exact d'un point de vu scientifique :roll:

Ce que veulent les gens c'est que l'enceinte ne fasse plus des basses baveuses et bedonnantes. Le plus simple pour ça dans une 1ère approche, ce sont les pointes dite de découplage ...c'est comme ça !

Ce n'est pas une mauvaise chose de les gens ( = clients) essaient de comprendre ce qu'ils font et le pourquoi du comment.
Que ça agace un peu les vendeurs de gris-gris, je le comprends bien et si des bricoleurs arrivent à comprendre qu'on peut faire la même chose avec une astuce à un €, pourquoi pas ?
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 08 Aoû 2014 17:35

Surtout que ce n'est pas qu'une question de savoir si c'est le nom scientifique exacte ou non, mais de savoir si les pointes font une chose ou totalement le contraire (si elle couplent ou decouplent).
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 08 Aoû 2014 19:35

lulumusique a écrit:Surtout que ce n'est pas qu'une question de savoir si c'est le nom scientifique exacte ou non, mais de savoir si les pointes font une chose ou totalement le contraire (si elle couplent ou decouplent).

Là, il n'y a pas trop de difficulté. Quand on dispose un appareil sur un support, on réalise forcément un couplage entre les deux, puisque les forces et mouvements de l'appareil sont transmis au support. Après, il faut s'entendre sur le sens des mots car, et là c'est la mécanique qui le veut, les masses et les raideurs de l'appareil, du support, ainsi que le gris gris qui tu insères constituent un système masses + ressorts + amortisseurs.

Sans rentrer dans des considérations techniques (surtout pendant les vacances), on peut dire sans trop se tromper qu'un tel système a un gain et une bande passante. Donc, selon le choix que je fais, les vibrations de l'appareil sont plus ou moins bien transmises au support, et pas de la même manière pour toutes les fréquences.

Plaçons nous dans le cas où c'est l'appareil qui est source de vibrations (le cas contraire existe aussi quand un appareil est perturbé par des vibrations des autres)

Je peux souhaiter isoler mon appareil du support pour éviter que ses vibrations ne fassent vibrer autre chose. Dans ce cas, je ferai en sorte que l'ensemble se comporte comme un système passe bas pour que ne puisse passer que la composante continue (le poids). Ce qui va demander des systèmes très souples pour que la fréquence de coupure soit la plus basse possible. Dans ce cas, je peux dire que j'ai réalisé un découplage.

On peut souhaiter le contraire. Supposons que je dispose d'un support très rigide et lourd, qui par lui -même constituera le filtre passe bas dont j'ai besoin. Si je veux bénéficier de sa raideur et sa masse, il faut que mon appareil soit fixé dessus de manière très rigide. Donc, il est intéressant de mettre des "pieds" très rigides. Et là, j'ai bien fait un couplage.
Dans ce cas, n'importe quelle pièce métallique (ou en bois), fera l'affaire. Certains mettent des billes (pourquoi pas ?)
Très curieusement, les pointes ne sont pas très rigides et présentent une certaine souplesse: à cause de la pression élevée à l'extrémité, on a tout naturellement une déformation élastique (car le module d'élasticité des métaux n'est pas si élevé que ça), et la pointe se déforme, ce qui correspond à un effort ressort (limité).
(pour ceux que ça intéresse, voir vos bouquins de méca préférés. (S. Timoshenko…)
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 08 Aoû 2014 22:13

a mon avis la première chose, c'est que l'enceinte ne vibre pas, du moins pas à de basses fréquences.
Quand on met sa main sur une enceinte bien construite, même en poussant les basses à fond, on ne sent aucune vibrations.
Si c'est le cas, le couplage/découplage n'a plus beaucoup d'importances.
Par contre si votre enceinte vibre comme une machine a laver, je vous souhaite bon courage et il vaudra mieux avoir recours a des silents blocks ... :ane:
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4978
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 08 Aoû 2014 22:31

Powerdoc a écrit:a mon avis la première chose, c'est que l'enceinte ne vibre pas, du moins pas à de basses fréquences.
Quand on met sa main sur une enceinte bien construite, même en poussant les basses à fond, on ne sent aucune vibrations.
Si c'est le cas, le couplage/découplage n'a plus beaucoup d'importances.
Par contre si votre enceinte vibre comme une machine a laver, je vous souhaite bon courage et il vaudra mieux avoir recours a des silents blocks ... :ane:

Bien sûr, l'idéal est qu'une enceinte ne vibre pas. Mais certains modes vibratoires sont difficiles à éviter. Par exemple, la force qui fait bouger les cônes, s'exerce par rapport au circuit magnétique du HP. Donc à une force exercée sur le HP correspond la force de réaction égale, transmise à la boîte. (*)
Heureusement, comme l'accélération correspondante est en rapport inverse des masses, cet effet reste faible, mais pas nul, surtout si l'enceinte est légère.
Effet qui peu être audible, car la surface émissive est grande.
(*) Sauf à monter les HP en opposition, 2 à 2
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 08 Aoû 2014 22:35

Et ben alors conclusion pointe ou pas pointe pour des basses sèches ?

Perso, j'ai essayé sur mes Jm lab Electra 926 posées direct sur le sol en carrelage puis avec pointes plantés dans une planche de MDF comme l'ancien proprio et maintenant avec des Soundcare Superspikes direct sur carrelage aussi.

Je crois vraiment avoir des basses + sèches avec les superspikes alors qu'avant je trouvais que la basse était + envahissante et résonnais beaucoup + dans la pièce surtout avec la 1ére config.

Effet placebo ou pas ???
pat789
 
Messages: 540
Inscription: 05 Déc 2012 22:46
  • offline

Message » 09 Aoû 2014 8:44

Si tu veux faire des comparaisons, il faut comparer la configuration avec pointes et celle avec des supports de même hauteur (petites cales de bois par ex.)
Après, l'idéal pour en savoir plus est de réaliser des essais d'écoute selon un protocole en double aveugle, genre ABX. Mais c'est un peu fastidieux.
Ou alors des mesures avec un micro, mais là aussi, ça demande un peu de travail.
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4155
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 09 Aoû 2014 9:00

pat789 a écrit:Je crois vraiment avoir des basses + sèches avec les superspikes alors qu'avant je trouvais que la basse était + envahissante et résonnais beaucoup + dans la pièce surtout avec la 1ére config.

Si les superspikes sont aussi bien cotées dans le monde entier, il doit bien y avoir une raisson... autre que du placebo...

Et pas la peine de se lancer dans des procédures de comptages de poils de cul de mouche !
duf666
 
Messages: 379
Inscription: 11 Mai 2011 18:07
  • offline

Message » 09 Aoû 2014 12:41

pm57
 
Messages: 1554
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline

Message » 09 Aoû 2014 13:02

Bonjour ,

ces histoires de " découplage " des enceintes me laissent très sceptique et font largement partie , selon moi , des " légendes audiophiles " :wink: .

En effet , le bénéfice acoustique du " découplage " est très difficile à démontrer , si l'on procède à une comparaison attentive avant / après , avec des cd que l'on connait par coeur ...

C'est ce que j'ai fait avec mes KEF 207/2 ( 18 000 € la paire neuves ) , avant de les revendre ; je les ai posées sur le sol de ma pièce dédiée ( parquet ancien + épaisse moquette ) , sans les nombreuses pointes et coupelles du fabricant et sans aucune dalle en granit : eh bien , je n'ai constaté AUCUNE différence dans le rendu sonore ...

Maintenant , on peut trouver que c'est valorisant esthétiquement et cela ne me gêne pas du tout ...
McIntosh C 2300 et MC 2102 cd Accustic Arts Linn Sondek LP 12 Ittok LVII Lingo 2 Goldring 2500 sacd Pioneer PD6 Magnum Dynalab MD 100 Tannoy Canterbury 15 SE + ST 200 Kimble Fadel Art Stream Line Reference Mogami 2497
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1461
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • offline

Message » 10 Aoû 2014 17:32

philou3 a écrit:Bonjour ,

ces histoires de " découplage " des enceintes me laissent très sceptique et font largement partie , selon moi , des " légendes audiophiles " :wink: .

En effet , le bénéfice acoustique du " découplage " est très difficile à démontrer , si l'on procède à une comparaison attentive avant / après , avec des cd que l'on connait par coeur ...

C'est ce que j'ai fait avec mes KEF 207/2 ( 18 000 € la paire neuves ) , avant de les revendre ; je les ai posées sur le sol de ma pièce dédiée ( parquet ancien + épaisse moquette ) , sans les nombreuses pointes et coupelles du fabricant et sans aucune dalle en granit : eh bien , je n'ai constaté AUCUNE différence dans le rendu sonore ...

Maintenant , on peut trouver que c'est valorisant esthétiquement et cela ne me gêne pas du tout ...

plutôt du meme avis.
spads
 
Messages: 1881
Inscription: 12 Déc 2005 10:49
Localisation: 50
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message