Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Tarantinord et 17 invités

Toutes les enceintes HiFi

Pourquoi Cabasse est dénigré par les audiophiles ?

Message » 05 Déc 2017 18:56

L'expérience que j'en ai c'est que c'était aussi sensible à la qualité des la source et des électroniques (en gros assez "transparent"), logique que moyennement mis en œuvre dans des boutiques qui vendait des électroniques médiocres les clients aient trouvé ça raide.
Le percheron
 
Messages: 1024
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Déc 2017 18:56

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Déc 2017 20:30

Syber ! tout à fait d'accord avec toi !
Etienne91
 
Messages: 1582
Inscription: 06 Déc 2006 19:57
  • offline

Message » 05 Déc 2017 20:51

Moi aussi je suis d'accord mais, si j'ai bien tout saisi :oops: , pour choisir/constituer un bon ensemble HiFi il faudrait pouvoir écouter une certaine quantité d’œuvres musicales en "live", trouver ensuite les enregistrements qui s'y rapportent, être sûr qu'ils ne soient pas dénaturés et s'y référer pour établir son choix.
Je pense que c'est une excellente méthode mais qui est très compliquée, non ? :ane:
De toute façon on sait tous que ce n'est pas simple, sinon le forum n'existerait peut être pas.
Puéril ce que je viens d'écrire, mais bon..... :mdr:

La configuration dans mon profil


Marantz SR7008/Kef Q900+Q600C-HTS3001/SubJamoS660 /PS3/CGV Etimo 2TV2/ Pana DMP-BDT500/Sagem DTR 94160S HD/TV Sony KDL52LX900/Casques Senn.RS180 & AKG K550MK2-HiFi:/Marantz PM8005+CD6005+NA6005 PlatineVinyle Pio.PL516X+ShureM95HE+Rega mini fonoA2D.
Avatar de l’utilisateur
Jean16
Staff Installations
Staff Installations
 
Messages: 2474
Inscription: 21 Nov 2011 15:38
Localisation: Angoulême
  • offline

Message » 05 Déc 2017 20:59

Disons que la différence se note dans le visuel ! il est certain la grosse différence entre un concert ,et un disque , c'est que nous avons l'information aussi en visuelle , on voit , on ressent aussi par la vue , toutes les expressions de l'artiste effectivement si il se donne à fond jusqu'au bout de l"épuisement , ca sur un disque aucun ressenti ! en plus si l'enregistrement est minable ! ce qui arrive bien souvent , là plus aucune comparaison !
Etienne91
 
Messages: 1582
Inscription: 06 Déc 2006 19:57
  • offline

Message » 05 Déc 2017 21:03

c'est idiot, une captation sonore n'est que rarement fidèle au direct.
Le percheron
 
Messages: 1024
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 05 Déc 2017 21:09

Je te rejoints mais je dirai que part certains enregistrements , ! en effet sur certains de ceux de M Jonasz qui ont la particularité d'être très bien enregistrées , ca le fait pas mal ! :o
Etienne91
 
Messages: 1582
Inscription: 06 Déc 2006 19:57
  • offline

Message » 05 Déc 2017 21:23

Bel exemple, c'est souvent lui qui me sert de référence. :bravo:

La configuration dans mon profil


Marantz SR7008/Kef Q900+Q600C-HTS3001/SubJamoS660 /PS3/CGV Etimo 2TV2/ Pana DMP-BDT500/Sagem DTR 94160S HD/TV Sony KDL52LX900/Casques Senn.RS180 & AKG K550MK2-HiFi:/Marantz PM8005+CD6005+NA6005 PlatineVinyle Pio.PL516X+ShureM95HE+Rega mini fonoA2D.
Avatar de l’utilisateur
Jean16
Staff Installations
Staff Installations
 
Messages: 2474
Inscription: 21 Nov 2011 15:38
Localisation: Angoulême
  • offline

Message » 05 Déc 2017 21:30

:bravo:
là je vous suis, je viens d'en réécouter plusieurs (Tristesse, Univers, Big Boss et j'en passe), j'ai entendu des instruments superbement enregistrés, c'est incroyable que cet artiste soit plus ou moins tombé dans l'oubli, être obligé de se produire lui-même :cry:
Clad 7
 
Messages: 1381
Inscription: 05 Aoû 2008 13:07
Localisation: 73
  • offline

Message » 05 Déc 2017 22:38

J'ai des amis qu'ils l'on suivi récemment (concert), et c'est tjr un vrai bonheur , d'exactitude , de finesse , de précision avec ses anciens partenaires d'ailleurs me semble t'il ! bien que j'ai trouver son nouvel album (pas le live) bien en dessous de ce qu'on attend ! mais tellement rare chez lui
Etienne91
 
Messages: 1582
Inscription: 06 Déc 2006 19:57
  • offline

Message » 06 Déc 2017 8:43

Le principe de la stéréophonie à deux canaux est par définition limité pour reproduire une scène sonore comme elle l'est en live (pour simplifier fortement : comment faire passer un volume par deux points ?). La scène sonore qui est proposée par la stéréophonie à deux canaux est assez réaliste en ce qui concerne l'axe horizontal qui passe par les enceintes, la profondeur est plutôt mal reproduite car compressée voire déformée dans ses dimensions physiques, quand à la hauteur elle est très difficilement reproduisible. Mais l'imagination de l'auditeur aide à palier dans une certaine mesure à ces défauts de principe.

Pour améliorer cette reproduction, il faudrait une stéréophonie à plusieurs canaux (3, 4, 5 ou plus) et des prises de son en regard.

Néanmoins, en ce qui concerne la reproduction fidèle des timbres des instruments réels, on y arrive.
syber
 
Messages: 10958
Inscription: 30 Juil 2005 15:07

Message » 06 Déc 2017 9:11

Scytales a écrit:Ce que pratiquait Cabasse et que je suis malheureusement trop jeune pour avoir pu connaître n'était pas une pétition de principe rédigée sur le papier glacé d'un catalogue ou sur un site Internet. C'était une vraie démonstration ainsi menée :

1. Prendre un ensemble musical avec des instruments puissants (piano, batterie) et y ajouter du bonus (clarinette, violon, ...).

2. Le placer dans une bonne salle devant un public composé de plusieurs centaines de personnes.

3. Enregistrer l'ensemble et reproduire l’enregistrement in situ sur des enceintes Cabasse devant les spectateurs en alternant la formation réelle et la bande enregistrée.

Le défi étant d'arriver à bluffer le public pour qu'il n'entende pas de différences évidentes entre les instruments réels et leur enregistrement diffusé sur les enceintes Cabasse.

A ma connaissance, aucune autre entreprise que Cabasse n'a pris le risque de mener ce genre de démonstrations avec une telle constance pendant plusieurs décennies.
Bluffer un public convaincu d'avance, c'est possible.
Personnellement, je n'ai jamais cru à cette légende de non-différence entre le son réel et sa reproduction in situ. A mon avis, une légende qui a certainement contrairement à ce que l'on pense trop vite contribuer à détruire la réputation de la marque. Car fabriquer des produits hifi c'est fabriquer des produits destinés à l'usage domestique dont le but, pour faire court, consiste à faire jouer — homothétiquement — un orchestre symphonique dans un salon.
Les plus grandes réussites en haute-fidélité comme ailleurs ne sont pas des produits exceptionnels. Ils sont simplement les meilleurs compromis dans leur domaine au moment de leur mise sur le marché...
padcost
 
Messages: 1544
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 06 Déc 2017 9:55

+1
Le percheron
 
Messages: 1024
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 06 Déc 2017 10:14

padcost a écrit:
Scytales a écrit:Ce que pratiquait Cabasse et que je suis malheureusement trop jeune pour avoir pu connaître n'était pas une pétition de principe rédigée sur le papier glacé d'un catalogue ou sur un site Internet. C'était une vraie démonstration ainsi menée :

1. Prendre un ensemble musical avec des instruments puissants (piano, batterie) et y ajouter du bonus (clarinette, violon, ...).

2. Le placer dans une bonne salle devant un public composé de plusieurs centaines de personnes.

3. Enregistrer l'ensemble et reproduire l’enregistrement in situ sur des enceintes Cabasse devant les spectateurs en alternant la formation réelle et la bande enregistrée.

Le défi étant d'arriver à bluffer le public pour qu'il n'entende pas de différences évidentes entre les instruments réels et leur enregistrement diffusé sur les enceintes Cabasse.

A ma connaissance, aucune autre entreprise que Cabasse n'a pris le risque de mener ce genre de démonstrations avec une telle constance pendant plusieurs décennies.
Bluffer un public convaincu d'avance, c'est possible.
Personnellement, je n'ai jamais cru à cette légende de non-différence entre le son réel et sa reproduction in situ. A mon avis, une légende qui a certainement contrairement à ce que l'on pense trop vite contribuer à détruire la réputation de la marque. Car fabriquer des produits hifi c'est fabriquer des produits destinés à l'usage domestique dont le but, pour faire court, consiste à faire jouer — homothétiquement — un orchestre symphonique dans un salon.
Les plus grandes réussites en haute-fidélité comme ailleurs ne sont pas des produits exceptionnels. Ils sont simplement les meilleurs compromis dans leur domaine au moment de leur mise sur le marché...


Un orchestre symphonique ne jouera jamais dans un salon c'est évident .... par contre un petit ensemble baroque oui, d'ailleurs à cette époque cette musique se jouait dans des salons le plus souvent :roll:

La configuration dans mon profil


lecteur Luxman D08U, serveur SOtM, préampli Ypsilon, blocs mono Ypsilon Aelius , enceintes Leedh Glass + caisson, câbles Plénitude évidence , platine vinyle Wilson Benesch, meubles Woodlink.
marius30
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 275
Inscription: 01 Mar 2010 19:51
  • offline

Message » 06 Déc 2017 10:59

syber a écrit:Le principe de la stéréophonie à deux canaux est par définition limité pour reproduire une scène sonore comme elle l'est en live (pour simplifier fortement : comment faire passer un volume par deux points ?). La scène sonore qui est proposée par la stéréophonie à deux canaux est assez réaliste en ce qui concerne l'axe horizontal qui passe par les enceintes, la profondeur est plutôt mal reproduite car compressée voire déformée dans ses dimensions physiques, quand à la hauteur elle est très difficilement reproduisible. Mais l'imagination de l'auditeur aide à palier dans une certaine mesure à ces défauts de principe.

Pour améliorer cette reproduction, il faudrait une stéréophonie à plusieurs canaux (3, 4, 5 ou plus) et des prises de son en regard.

Néanmoins, en ce qui concerne la reproduction fidèle des timbres des instruments réels, on y arrive.


salut , je pense que la piste a suivre viendra plutôt de la prise de son elle même , que de la stéréo a plusieurs canaux ..

quand on sait qu'une prise de son d'un orchestre de jazz (exemple ) est composé de séries de signaux mono panoramiques qui n ont aucune profondeur ni largeur et qui serons en suite envoyées séparément a un dispositif d'echo / reverb / compression dont les retours serons placés a droite et gauche ..
c'est la sommation des retour droite et et gauche ainsi que la reverb droite et gauche qui fera "la scène sonore " c'est complètement artificiel ! et c'est bien pour cela qu on se retrouve souvent avec des instruments exagérément large , gros , en avant , ou en arrière ..
, l lorsque l on parlent de scène sonore d'un enregistrement ...le plus souvent c'est complétement artificiel !! :wink:
en fait , très peut de prise de son sont faites dans les regles de l'art en vrais sont stéréo ou aujourdhui binaural , il y a eu les enregistrement du studio passavant , aujourd’hui a ma connaissance il n y a que aixrecords http://aixrecords.com/ pour revenir au sujet , je pense que le salut de la haute fidélité ne pourrais provenir en grande partie que de la prise de son elle même mais pour aller dans ton sens la grande majorités des enregistrements aixrecord se font en multicanaux :wink:
Dernière édition par fredoamigo le 06 Déc 2017 13:26, édité 2 fois.
fredoamigo
 
Messages: 3385
Inscription: 04 Déc 2010 10:21
Localisation: aix en provence
  • offline

Message » 06 Déc 2017 11:16

marius30 a écrit:
padcost a écrit:Bluffer un public convaincu d'avance, c'est possible.
Personnellement, je n'ai jamais cru à cette légende de non-différence entre le son réel et sa reproduction in situ. A mon avis, une légende qui a certainement contrairement à ce que l'on pense trop vite contribuer à détruire la réputation de la marque. Car fabriquer des produits hifi c'est fabriquer des produits destinés à l'usage domestique dont le but, pour faire court, consiste à faire jouer — homothétiquement — un orchestre symphonique dans un salon.
Les plus grandes réussites en haute-fidélité comme ailleurs ne sont pas des produits exceptionnels. Ils sont simplement les meilleurs compromis dans leur domaine au moment de leur mise sur le marché...


Un orchestre symphonique ne jouera jamais dans un salon c'est évident .... par contre un petit ensemble baroque oui, d'ailleurs à cette époque cette musique se jouait dans des salons le plus souvent :roll:


Tu as vu la taille des salons de l'époque... :roll: :wink:

La configuration dans mon profil


Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13239
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message