Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 41 invités

Toutes les enceintes HiFi

Que reste t'il aux enceintes hifi face aux moniteurs?

Message » 19 Mai 2012 18:37

vindermere a écrit:...

« Contrairement aux enceintes passives, il n'existe aucun impondérable concernant les amplificateurs de puissance et les câbles haut-parleur ; et les circuits de protection empêchent toute panne. ...


C'est, je trouve, un argument très rassurant en faveur des enceintes actives. Les enceintes PSI Audio, par exemple, sont équipées de limiteurs très efficaces: on peut pousser le niveau sonore bien au delà du raisonnable (c'en est surprenant :o ) sans crainte de casser quelque chose.

La mise en action des limiteurs, qui agissent de façon douce comme un compresseur donc sans effet de saturation ou d'écrêtage, est simplement visualisée par une Led rouge en façade. Signe discret qu'il convient de baisser un peu le volume. :wink:
saveriancouty
 
Messages: 1730
Inscription: 18 Sep 2005 22:05
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Mai 2012 18:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Mai 2012 18:39

Moi, j'ai pas encore vu les voyants d'écrêtage s'allumer sur les enceintes et sub ADAM, et pourtant j'ai poussé un peu mais dans la pièce le niveau devient insuportable avant que l'ensemble avoue ses limites.

Mais c'est vrai que les sécurités embarquées rassurent en cas d'exagération.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 19 Mai 2012 18:42

Disons que j'avais vraiment poussé très fort ! :ko:
saveriancouty
 
Messages: 1730
Inscription: 18 Sep 2005 22:05
  • offline

Message » 19 Mai 2012 18:43

plus de 110 db ? ( à 3 m des enceintes ?) :oops:
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 19 Mai 2012 18:45

Hein?!

:lol:
saveriancouty
 
Messages: 1730
Inscription: 18 Sep 2005 22:05
  • offline

Message » 19 Mai 2012 18:47

Oui enfin est ce que l'on peut juger ça comme un comparo actif vs passif?.....
Si on regarde les paragraphes 4.2, ça fait plus penser à une pseudo pub qu'à un raisonnement étayé.
Dans le paragraphe inconvénients, tout dépend de la façon de faire le filtrage actif, si c'est une enceinte du commerce prête à l'emploi, tout va bien pas grandement d'inconvénients tout est dans la boite, il n'y a qu'à la brancher et c'est parti....si c'est de l'actif DIY, c'est une autre paire de manche et dans ce cas certains inconvénients viendront s'ajouter. Ne serait ce que dans le cas de l'intégration d'un tel système dans une composition mixte hifi/HC....c'est pas forcément des plus simple à mettre en œuvre.
Et dans ce dernier cas de figure, il y a de grande chance que l'on se retrouve avec une double conversion , ça fait déjà un inconvénient non cité :idee:
LBTRMA
 
Messages: 9726
Inscription: 03 Fév 2011 21:48
Localisation: Proche de Dunkerque

Message » 19 Mai 2012 18:47

ah je vois, les PSI servent pour les écoutes nocturnes en sourdines, c'est ça :ko:
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 19 Mai 2012 18:51

Aussi! :wink:

C'est une de leurs qualités: l'équilibre ne change pas que l'on écoute tout doux ou très fort.
saveriancouty
 
Messages: 1730
Inscription: 18 Sep 2005 22:05
  • offline

Message » 19 Mai 2012 18:56

n'empêche que les PSI trois voies avec le 25 cm m'avaient bien plu.

Mais même en région parisienne on a du mal à les trouver :(
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 19 Mai 2012 18:57

LBTRMA a écrit:Oui enfin est ce que l'on peut juger ça comme un comparo actif vs passif?.....
Si on regarde les paragraphes 4.2, ça fait plus penser à une pseudo pub qu'à un raisonnement étayé.
Dans le paragraphe inconvénients, tout dépend de la façon de faire le filtrage actif, si c'est une enceinte du commerce prête à l'emploi, tout va bien pas grandement d'inconvénients tout est dans la boite, il n'y a qu'à la brancher et c'est parti....si c'est de l'actif DIY, c'est une autre paire de manche et dans ce cas certains inconvénients viendront s'ajouter. Ne serait ce que dans le cas de l'intégration d'un tel système dans une composition mixte hifi/HC....c'est pas forcément des plus simple à mettre en œuvre.
Et dans ce dernier cas de figure, il y a de grande chance que l'on se retrouve avec une double conversion , ça fait déjà un inconvénient non cité :idee:



Alex,

c'est assez logique.

A l'époque ADAM ne faisait que des enceintes actives. Ils n'allaient pas ouvrir la porte au passif. ;)

Dans les faits, les résultats sont plus nuancés ;)
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 30 Juil 2014 15:01

Bonjour,

voilà un moment que je n'ai pas fréquenté le forum, instructif sur de nombreux points. Honte à moi, mais le temps...

J'interviens sur ce sujet ancien car j'ai fait une constatation assez impressionnante:

- Ecoute des Klipsch Corwall, pièce pas vraiment traitée, ampli SMSL50, petit classeD. Tout est beau. Dynamique, musique vivante, très vivante, superbe scène sonore. Inconvénient: la taille des enceintes. Mais le placement est aisé.

- Ecoute des Adam S3X h et S4x V. Même puissance. Mais quel rendu! C'est le direct. Et pourtant, les Corwall excellent déjà dans ce domaine. Ecoute réalisée dans le même salon. Au choix, je serais bien ennuyer de déterminer laquelle des Adam est la plus impressionnante, dans la neutralité, la dynamique, la profondeur de la scène sonre. Il y a bien un "plus" par rapport aux Klipsch. Mais c'est affaire de goût.
Enfin, Adam fait certes du pasif, mais ce sont des enceintes comme les Tensor qui peuvent être mi passives mi actives. Ou totalement actives. J'ai l'exemple d'une cinq voies multi amplifiée. Là, c'est du rêve, pour moi en tous cas, tant financièrement que pour la pièce d'écoute traitée aux petits oignons.

Je reste donc sur des moniteurs amplifiés, pour leur fiabilité, leur absence de souci quant à leur mariage avec ampli, préampli, câbles...

Message de modération de LBTRMA » 30 Juil 2014 15:53


Edité par LBTRMA. Contenu hors charte, merci de relire celle ci.
mayate
 
Messages: 4
Inscription: 29 Jan 2013 14:19
  • offline

Message » 21 Déc 2014 17:45

Bonjour à tous,

Ceci est ma première contribution à HCFR, et je vous prie par avance d'excuser mon inexpérience. Je suis l'heureux possesseur depuis une quinzaine de jours d'Adam S5X-V après avoir utilisé pendant un an un ensemble Adam S3X-V + Adam Sub12, qui venait lui-même remplacer un ensemble Dynaudio Confidence 5 + The Gryphon Tabu vieillissant (2 réparations coup sur coup et une 3ème en vue: j'ai jugé qu'un rajeunissement du système était opportun...).

Compte tenu de cette chronologie, je n'ai pu comparer directement que les Dynaudio + Gryphon aux S3X-V, puis ces dernières à l'ensemble S3X-V + Sub12, et enfin ledit ensemble aux S5X-V, avec cette précision que j'ai vécu un déménagement entre temps, ce qui complique encore la comparaison, sans compter les aléas de la mémoire auditive...

Mon avis est donc à prendre avec beaucoup de réserves: je vous le livre néanmoins.

J'ai vécu pendant 15 ans en parfaite harmonie avec mes confidence 5 et mon gryphon tabu qui me comblaient: l'impression d'avoir des timbres très peu colorés et donc d'une grande variété (j'avais possédé auparavant des Rogers LS5/9 charmeuses, mais nettement moins neutres), un aigu à la fois transparent et très matérialisé (ah le tweeter Esotar...), une grande bande passante avec un grave très "lisible" et jamais prohéminent, sans souci d'intégration dans mon intérieur non traité, et surtout une "présence" très gratifiante!

En passant (sans écoute préalable) aux Adam S3X-V, non pas pour des raisons d'insatisfaction musicale, mais très prosaiquement de vétusté de mon matériel, j'avoue avoir vécu une "douche froide": la "présence" ressentie avec mon précédent système avait disparu d'un coup, et les S3X-V n'étaient pas exemptes de défauts plus objectifs, une certaine crispation du médium et un manque de naturel (caractère un peu systématique et "compact") du grave; par contre, une transparence et une dynamique supérieures donnaient envie de chercher des voies d'amélioration.

J'ai donc très rapidement acquis un caisson de grave Sub12 de la même marque, qui propose un "bass-management" basique avec un filtrage passe haut à 85 Hz en actif: la métamorphose a été au delà de mes espérances, les S3X-V ont été comme "libérées", totalement fluidifiées, avec une nette amélioration des registres médium et aigu; et naturellement la bande passante s'est nettement accrue (sans problème de transition entre les enceintes et le caisson souvent souligné: j'avoue n'avoir pas cherché "midi à 14 heures"), avec un grave beaucoup plus profond que celui des confidence 5 dont je pensais pourtant qu'elles descendaient très bas! Celui-ci a cependant excité quelques modes de ma pièce, ce qui n'était pas le cas auparavant.

J'ai donc vécu un an avec ce système qui m'a apporté beaucoup de satisfactions, mais..., en dépit d'incontestables qualités "objectives" (rapidité, transparence, précision de l'image stéréo, caractère informatif du grave...), je n'ai jamais retrouvé (du moins pour autant que ma mémoire n'ait pas enjolivé les choses) la présence extraordinaire que j'avais avec les confidence 5! Je me faisais une raison en me disant que cette présence devait être le résultat d'une très subtile coloration, d'une légère mise en avant du haut médium sur les confidence; mais j'avoue qu'en dépit de mon parti-pris en faveur de la vérité sonore, je commençais à comprendre les "idiophiles" qui recherchent le plaisir avant tout!

Une frustration en définitive, qui m'a conduit à regarder ailleurs si "l'herbe était plus verte" (ce que je n'avais pas fait pendant 15 ans!): j'ai d'abord eu l'occasion d'écouter, très brièvement, les Dynaudio Air 25 de fr-lem (un très vieil ami), et j'ai retrouvé d'un coup d'un seul cette présence physique des interprètes que j'avais perdue, avec toutes les qualités en plus que je reconnaissais à mon système Adam, encore magnifiées!

J'ai pu quelques temps après me faire prêter une paire d'Adam S5X-V: je ne peux pas faire de comparaison avec les Dynaudio Air 25, trop de temps s'est écoulé, mon écoute des Air avait été trop brève, et la pièce est différente; mais bon, j'ai de nouveau retrouvé ce que j'avais perdu: une "matérialité", une densité du son, qui font toute la différence; à mes yeux, ce n'est pas une simple amélioration, comme on peut juger qu'une enceinte est un peu plus transparente qu'une autre, ou "descend" ou "monte" un peu plus: non, c'est binaire, on "y est"..., ou pas!

Les qualités que je reconnaissais à l'ensemble S3X-V + Sub12 sont décuplées: la transparence n'est plus remarquable, mais phénoménale, y-compris dans le grave, qui est non seulement très profond et rapide, mais n'affecte à aucun moment les autres registres; la scène sonore n'est plus précise, mais holographique; la dynamique..., rend la restitution légère, subtile..., vraie quoi!

Bref, je les ai gardées! Je ne suis pas technicien et j'ignore le pourquoi d'une telle différence entre deux modèles de la même gamme chez Adam, dotés qui plus est du même tweeter. J'ai bien une hypothèse, mais qui est peut-être farfelue: sur la S3X-V, le tweeter démarre à 2800 Hz, contre 4000 Hz sur la S5X-V, grace au haut-medium AMT; il est peut-être "au taquet" dans cette bande de fréquences 2800-4000 Hz, et manque de matière?

Que conclure de mon expérience par rapport au sujet de ce forum? Et bien en ce qui me concerne, et sans prétendre livrer une vérité absolue, que le bonheur n'est pas dans les enceintes hifi passives ou les enceintes de monitoring actives, mais bien dans un "niveau de gamme" en fonction du niveau d'exigence de chacun! Ceci étant, en monitoring, le même niveau de gamme est effectivement à un prix bien inférieur; et avec des qualités quand même assez largement supérieures en termes de bande passante et de dynamique notamment!

Ce n'est que mon expérience, naturellement très limitée, et ce ne sont que mes conclusions! Vous en ferez ce que vous voulez, en souhaitant simplement que ça puisse aider...
gregdu14
 
Messages: 21
Inscription: 12 Nov 2011 1:15
Localisation: Normandie
  • offline

Message » 21 Déc 2014 20:36

gregdu14 a écrit:Bonjour à tous,

Ceci est ma première contribution à HCFR, et je vous prie par avance d'excuser mon inexpérience....


Et bien pour un coup d'essai ce fut un coup de maitre :D , bienvenue greg sur HCFR
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6750
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 23 Déc 2014 0:47

Oui, c'est pas mal comme "inexpérience". :lol:
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 24 Déc 2014 0:04

Je participe peu à la vie du forum mais j' ai envie de vous donnez mon opinion sur ce sujet.

Pour moi les enceintes "pro" sont simplement des outils pour les ingénieurs du son. Des outils très spécialisés, chaque modèle de moniteur dans un studio qui en comporte souvent quatre, cinq voir six modèles différents ne sert qu'à travailler sur tel ou tel aspect d'un morceau.
Aucun n'a été conçu pour donner satisfaction dans la restitution de la musique dans son ensemble. Certains modèles se fichent de retranscrire correctement les timbres et la dynamique fine mais seront très précis dans la localisation des instruments...

J' ai envie de dire qu'ils ne sont à la limite pas conçu pour écouter la musique comme un audiophile ou un mélomane le fait.
Pour une écoute de l'oeuvre musicale dans son "ensemble" il faut des moniteurs d' écoute principale et là OK c'est fait pour ça, se sont des moniteurs à 10 000 euros minimum ou souvent des enceintes hifi, BW, Proac, Sonus Faber, Eclipse...
jorjo
 
Messages: 35
Inscription: 07 Mar 2011 9:42
Localisation: Alençon
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message