Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 37 invités

Toutes les enceintes HiFi

Quelles enceintes pour le piano?

Message » 27 Mar 2009 10:18

frgirard a écrit:
rachma67 a écrit:Mais tout celà reste mystérieux : nous connaissons tous des enceintes capables de restituer le Philarmonique de Berlin de façon très convaincante, c'est à dire une scène de de 40 mètre sur 20 ; et ces mêmes enceintes de s'écrouler devant la reproduction une table d'harmonie d'un Steinway pourtant 20 fois plus réduite.


Dans ce cas, l'enceinte va à la poubelle. Et personnellement je n'ai jamais connu d'enceinte soumis à ce genre de phénoméne.

Francois :wink:


Un exemple me vient à l'esprit spontanément : des Apertura Altra Signature. Très bien (raffiné) sur l'orchestre, idem sur les voix, mais une main gauche de pianiste qui pèse 20 grammes... (j'exagère un peu à dessein). Un piano, ce n'est pas que des harmoniques, c'est aussi un impact, des vibrations qu'un auditeur doit ressentir autant qu'il les entend.
rachma67
 
Messages: 287
Inscription: 27 Oct 2008 17:50
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Mar 2009 10:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Mar 2009 10:30

rachma67 a écrit:Mais tout celà reste mystérieux : nous connaissons tous des enceintes capables de restituer le Philarmonique de Berlin de façon très convaincante, c'est à dire une scène de de 40 mètre sur 20 ; et ces mêmes enceintes de s'écrouler devant la reproduction une table d'harmonie d'un Steinway pourtant 20 fois plus réduite.


Une enceinte incapable de reproduire le piano est incapable de reproduire correctement quoi que ce soit. Le piano n'est pas l'instrument le plus difficile à reproduire mais il est celui qui produit à peu près tout ce qui peut se passer dans le domaine sonore. Son spectre est large, sa dynamique importante, son mode de rayonnement complexe et assez diabolique... et en plus, la plupart d'entre nous savent comment il sonne en vrai, bien qu'il y ait de moins en moins de pianos naturels,même droits, dans les salons et encore moins de pianos pas sonorisés dans les concerts autres que classiques.

On croit que nos enceintes sont capables de reproduire Berlin; que nenni! si le piano n'est pas bon dessus, c'est que Berlin ne l'est pas davantage. Si on croit que Berlin passe bien, c'est parce qu'on n'a pas écouté Berlin en vrai et que l'imagination fait le reste.

Plus dur que le piano: une voix parlée. Peut-on vraiment croire à une conversation réelle proche de nous quand on entend discuter sur nos enceintes? Le jour où on pourra croire que les gens qui discutent sont à côté de nous, au point que nous aurons envie de leur répondre, on pourra se dire qu'il se passe quelque chose.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 27 Mar 2009 10:40

Philippe Muller a écrit:Plus dur que le piano: une voix parlée. Peut-on vraiment croire à une conversation réelle proche de nous quand on entend discuter sur nos enceintes? Le jour où on pourra croire que les gens qui discutent sont à côté de nous, au point que nous aurons envie de leur répondre, on pourra se dire qu'il se passe quelque chose.


+1

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Mar 2009 10:46

Philippe Muller a écrit:
rachma67 a écrit:Mais tout celà reste mystérieux : nous connaissons tous des enceintes capables de restituer le Philarmonique de Berlin de façon très convaincante, c'est à dire une scène de de 40 mètre sur 20 ; et ces mêmes enceintes de s'écrouler devant la reproduction une table d'harmonie d'un Steinway pourtant 20 fois plus réduite.


Une enceinte incapable de reproduire le piano est incapable de reproduire correctement quoi que ce soit. Le piano n'est pas l'instrument le plus difficile à reproduire mais il est celui qui produit à peu près tout ce qui peut se passer dans le domaine sonore. Son spectre est large, sa dynamique importante, son mode de rayonnement complexe et assez diabolique... et en plus, la plupart d'entre nous savent comment il sonne en vrai, bien qu'il y ait de moins en moins de pianos naturels,même droits, dans les salons et encore moins de pianos pas sonorisés dans les concerts autres que classiques.

On croit que nos enceintes sont capables de reproduire Berlin; que nenni! si le piano n'est pas bon dessus, c'est que Berlin ne l'est pas davantage. Si on croit que Berlin passe bien, c'est parce qu'on n'a pas écouté Berlin en vrai et que l'imagination fait le reste.

Plus dur que le piano: une voix parlée. Peut-on vraiment croire à une conversation réelle proche de nous quand on entend discuter sur nos enceintes? Le jour où on pourra croire que les gens qui discutent sont à côté de nous, au point que nous aurons envie de leur répondre, on pourra se dire qu'il se passe quelque chose.


Pour avoir déjà écouter Berlin en vrai et un piano en vrai, je suis d'accord avec ces paragraphes. :D

Pour ce que j'ai mis en gras,je ne peux qu'acquiescer de confiance n'ayant pas les connaissance requises. Disons que, empiriquement que j'ai constaté la "même chose".
syber
 
Messages: 10305
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 27 Mar 2009 10:48

frgirard a écrit:l'émotion c'est le probléme du pianiste pas de l'enceinte.
:


Oui, comme tout artiste mais .... même si il m'est arrivé de "pleurer" en voiture sur mon modeste radioCD 2HP de Twingo en écoutant Pavarotti ou La Callas, certains systèmes tendent quand même à me majorer plus régulièrement cette "émotivité" :idee: :wink:

PS: je ne parle pas non plus à mes enceintes :lol:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 27 Mar 2009 10:55

Je suis paradoxalement d'accord avec vos réponses. Il me semble juste quand même que certaines enceintes reproduiront bien les cordes (audiophysics, Kharma : les propriétaires de ces enceintes comme les professionnels semblent l'attester), d'autres bien le piano (je pense à la Nepper par exemple, qui m'a skotché sur le piano, mais vraiment déçu sur les cordes qu'elle avait tendance à lisser...).

+1 sur les voix. J'ai des enceintes très transparentes, et les voix me bluffent chaque jour un peu plus... Mais je ne tappe pas encore la causette avec mes enceintes :wink:
rachma67
 
Messages: 287
Inscription: 27 Oct 2008 17:50
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 27 Mar 2009 10:55

syber a écrit:
Philippe Muller a écrit:
rachma67 a écrit:Mais tout celà reste mystérieux : nous connaissons tous des enceintes capables de restituer le Philarmonique de Berlin de façon très convaincante, c'est à dire une scène de de 40 mètre sur 20 ; et ces mêmes enceintes de s'écrouler devant la reproduction une table d'harmonie d'un Steinway pourtant 20 fois plus réduite.


Une enceinte incapable de reproduire le piano est incapable de reproduire correctement quoi que ce soit. Le piano n'est pas l'instrument le plus difficile à reproduire mais il est celui qui produit à peu près tout ce qui peut se passer dans le domaine sonore. Son spectre est large, sa dynamique importante, son mode de rayonnement complexe et assez diabolique... et en plus, la plupart d'entre nous savent comment il sonne en vrai, bien qu'il y ait de moins en moins de pianos naturels,même droits, dans les salons et encore moins de pianos pas sonorisés dans les concerts autres que classiques.

On croit que nos enceintes sont capables de reproduire Berlin; que nenni! si le piano n'est pas bon dessus, c'est que Berlin ne l'est pas davantage. Si on croit que Berlin passe bien, c'est parce qu'on n'a pas écouté Berlin en vrai et que l'imagination fait le reste.

Plus dur que le piano: une voix parlée. Peut-on vraiment croire à une conversation réelle proche de nous quand on entend discuter sur nos enceintes? Le jour où on pourra croire que les gens qui discutent sont à côté de nous, au point que nous aurons envie de leur répondre, on pourra se dire qu'il se passe quelque chose.


Pour avoir déjà écouter Berlin en vrai et un piano en vrai, je suis d'accord avec ces paragraphes. :D

Pour ce que j'ai mis en gras,je ne peux qu'acquiescer de confiance n'ayant pas les connaissance requises. Disons que, empiriquement que j'ai constaté la "même chose".


En fait, le piano n'est pas plus difficile à reproduire que pas mal d'autres choses. La difficulté vient du fait qu'il s'agit d'un instrument qui nous est plus familier et comme pour tout ce que nous connaissons bien, la tromperie est plus difficile à réaliser. Malheureusement, ceci est de moins en moins vrai puisque l'on entend de moins en moins de piano naturel.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 27 Mar 2009 10:57

expertdoc a écrit:
frgirard a écrit:l'émotion c'est le probléme du pianiste pas de l'enceinte.
:


Oui, comme tout artiste mais .... même si il m'est arrivé de "pleurer" en voiture sur mon modeste radioCD 2HP de Twingo en écoutant Pavarotti ou La Callas, certains systèmes tendent quand même à me majorer plus régulièrement cette "émotivité" :idee: :wink:

PS: je ne parle pas non plus à mes enceintes :lol:


comme le sel renforce le gout des aliments de la mal bouffe.
Cette majoration est un artéfact fait avec de la coloration, de la distorsion, une bande passante désiquilibrée. Ce qui n'est pas condannable en soit pour ceux qui aiment. Un coup de pouce de temps en temps. :D

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Mar 2009 11:04

frgirard a écrit:l'émotion c'est le probléme du pianiste pas de l'enceinte.

Je ne parles pas à mes enceintes, ne leur donnnent pas de petit nom ni ne les détestes ou les aimes.

Francois :wink:


L'émotion ne peut exister que si l'auditeur y est sensible.
L'enceinte, tout comme l'instrument et le musicien ne sont que des vecteurs de cette émotion.
jago
 
Messages: 656
Inscription: 01 Aoû 2008 18:02
  • offline

Message » 27 Mar 2009 11:04

Il y a eu pendant longtemps à la maison un piano droit (désaccordé) sur lequel le gamin que j'étais alors s'amusait à jouer. J'ai sans doute conservé en mémoire le son que cela faisait et les impressions que j'en retirait.

Nostalgie ...


Bref ... tout ça pour dire qu'en comparaison, les bonnes chaines ... y'en a pas tripette ... à commencer par la mienne :lol:
syber
 
Messages: 10305
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 27 Mar 2009 11:22

cmos a écrit:Bonjour!

J'aimerais avoir votre avis sur ce sujet: quelles sont les enceintes les plus à même de restituer le son du piano avec réalisme?

Haut rendement ? Electrodynamique classique( B&W, Proac, Wilson...liste évidemment non exhaustive!)
Electrostatique/Hybride?


...isodynamique??... Je te suggère d'aller écouter des Magnepan, si ce n'est pas déjà fait. Sur Paris ca ne devrait pas poser de problème. Avec ces panneaux c'est une affaire de coup de foudre...prends ton chéquier on ne sait jamais. Je plaisante bien sur, mais l'écoute sur ces panneaux se démarque pas mal. La scène se déploie prodigieusement en largeur et en profondeur (sans soucis de hauteur). C'est extrement transparent et rapide. Il ne faut pas hésiter à les écouter associées à différentes électroniques. J'espère t'avoir convaincu d'aller écouter.

Cordialement, Alex.
kilou
 
Messages: 400
Inscription: 09 Jan 2007 23:55
Localisation: CARCASSONNE
  • offline

Message » 27 Mar 2009 11:24

frgirard a écrit:
expertdoc a écrit:
frgirard a écrit:l'émotion c'est le probléme du pianiste pas de l'enceinte.
:


Oui, comme tout artiste mais .... même si il m'est arrivé de "pleurer" en voiture sur mon modeste radioCD 2HP de Twingo en écoutant Pavarotti ou La Callas, certains systèmes tendent quand même à me majorer plus régulièrement cette "émotivité" :idee: :wink:

PS: je ne parle pas non plus à mes enceintes :lol:


comme le sel renforce le gout des aliments de la mal bouffe.
Cette majoration est un artéfact fait avec de la coloration, de la distorsion, une bande passante désiquilibrée. Ce qui n'est pas condannable en soit pour ceux qui aiment. Un coup de pouce de temps en temps. :D

Francois :wink:


Oups ! le sel ne renforce pas le gout des aliments mais le détériore ! plus de sel donne le goût du sel mais plus celui de l'aliment ! :wink:
pierre78190
 
Messages: 710
Inscription: 01 Juil 2008 15:46
Localisation: Yvelines à T..p..s
  • offline

Message » 27 Mar 2009 11:24

rachma67 a écrit:Je suis paradoxalement d'accord avec vos réponses. Il me semble juste quand même que certaines enceintes reproduiront bien les cordes (audiophysics, Kharma : les propriétaires de ces enceintes comme les professionnels semblent l'attester), d'autres bien le piano (je pense à la Nepper par exemple, qui m'a skotché sur le piano, mais vraiment déçu sur les cordes qu'elle avait tendance à lisser...).

+1 sur les voix. J'ai des enceintes très transparentes, et les voix me bluffent chaque jour un peu plus... Mais je ne tappe pas encore la causette avec mes enceintes :wink:


Absolument. Mon message était de dire qu'il me semble difficile, voire impossible de prédire, de présumer de la qualité d'une enceinte, sans connaitre l'ensemble du système et le mode acoustique de la pièce. Ce sont donc des considerations purement théoriques.
De plus un piano jazz de Madame Krall est assez éloigné de la fougue de Pogorelitch sur une polonaise de Chopin...
jago
 
Messages: 656
Inscription: 01 Aoû 2008 18:02
  • offline

Message » 27 Mar 2009 11:41

pierre78190 a écrit:Oups ! le sel ne renforce pas le gout des aliments mais le détériore ! plus de sel donne le goût du sel mais plus celui de l'aliment ! :wink:


Hélas non et c'est même un probléme de santé majeur. Procédé bien connu et trés pratiqué dans l'alimentation industrielle.

http://www.naturavox.fr/A-qui-profite-le-sel.html

http://www.plusmagazine.be/fr/sante/ali ... -sel-cache

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 27 Mar 2009 11:52

frgirard a écrit:
expertdoc a écrit:
frgirard a écrit:l'émotion c'est le probléme du pianiste pas de l'enceinte.
:


Oui, comme tout artiste mais .... même si il m'est arrivé de "pleurer" en voiture sur mon modeste radioCD 2HP de Twingo en écoutant Pavarotti ou La Callas, certains systèmes tendent quand même à me majorer plus régulièrement cette "émotivité" :idee: :wink:

PS: je ne parle pas non plus à mes enceintes :lol:


comme le sel renforce le gout des aliments de la mal bouffe.
Cette majoration est un artéfact fait avec de la coloration, de la distorsion, une bande passante désiquilibrée. Ce qui n'est pas condannable en soit pour ceux qui aiment. Un coup de pouce de temps en temps. :D

Francois :wink:


Je trouve ta réponse, interprétative, inadaptée à ce que je souhaitais évoquer. Il n'y a aucune raison de faire appel à une coloration en la matière ...... chaque paire d'enceintes en étant largement pourvue intrinsèquement.

Merci qund même de la non condamnation, je suis aussi indulgent avec ceux dont la quête est basée sur l'absolue droiture :D
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message