Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Toutes les enceintes HiFi

retour a la stereo

Message » 14 Fév 2006 13:01

Je ne suis pas un défenseur acharné du multi et le fait que j'écoute certains SACD multi en stéréo en témoigne. Je trouve ça dommage qu'on veuille que tous les produits aillent dans le même sens. Je trouve aussi dommage que la reproduction du live dite 'réaliste' soit pour presque tout le monde l'expérience ultime d'écoute musicale vers laquelle tout système de reproduction doive absolument tendre. Là dessus je n'ai trouvé guerre que pilou92 pour partager mon avis.

Pour faire un parrallèle par rapport à une époque que je n'ai pas vécue. J'imagine que c'est certainement le genre de refus auquel il a fallut faire face quand il s'est agit d'introduire des instruments électrique dans le jazz. Aujourd'hui on accepte très bien d'avoir des DJ, des synthé, des sons purement électriques et électroniques créés par un ingénieur à partir de son ordinateur oubien en tritouillant le son produit par un instrument acoustique mais on ne supporte surtout pas que ça vienne de derrière.

Pour moi, le choix de faire venir un son de derrière est une liberté à apprécier artistiquement au même titre que le choix de faire sonner une trompette à un moment donné du morceaux. Cette forme d'expression artistique étant laissée à appréciation, je comprends très bien qu'on puisse ne pas l'aimer. Heureusement que les SACD ont tendance à être hybrides. C'est ce que je fais, moi. Si un disque existe en hybride je l'achète et je teste les mixages (2.0 ou 5.0) avant de décider lequel me plait.
kinslayer a écrit:Je parle de MON apréciation, sur MON type de musique, sur MON système. Quoiqu'en dise Haskil, j'ai le droit, MOI, de ne pas aimer le jazz, et de remarquer que dans les groupes de rock/metal que j'écoute, le concept du multicanal est mal, très mal utilisé. Non?

Là dessus je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est une apréciation personnelle. J'écoute un peu de classique et je n'aime pas trop les mixages multicannaux des classiques que je possède. Par contre j'écoute très peu de musique alternative Pop et Rock et j'adore les mixages multi des quelques SACD que j'ai dans ce style. Il en a même un qui pour moi est une illustration parfaite du fait que le multicannal sert l'art.
frmiket
 
Messages: 1556
Inscription: 08 Oct 2004 15:43
Localisation: Yvelines (78)
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Fév 2006 13:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Fév 2006 13:26

Nico- NDI France a écrit:
rodjeur a écrit:
fgero a écrit:
rodjeur a écrit:Juste l'écho de la pièce suffit à métamorphoser un enregistrement.


Tu ne crois pas que les réflexions de ta propre pièce participent à cet effet de toute manière ? :wink:


tu crois que je suis incapable de distinguer une réverb enregistrée de celle de la pièce d'écoute :lol: ?


Alors tu entends 2 reverbs en meme temps ?


je laisse tomber vous êtes tous de grands ingénieurs du son et je n'y connais rien...
rodjeur
 
Messages: 4753
Inscription: 25 Avr 2002 15:26
Localisation: huit six
  • offline

Message » 14 Fév 2006 13:43

frmiket a écrit: Il en a même un qui pour moi est une illustration parfaite du fait que le multicannal sert l'art.


... qui est ???
M007
 
Messages: 238
Inscription: 19 Fév 2004 23:04
Localisation: Clamart
  • offline

Message » 14 Fév 2006 13:52

rodjeur a écrit:
Nico- NDI France a écrit:
rodjeur a écrit:
fgero a écrit:
rodjeur a écrit:Juste l'écho de la pièce suffit à métamorphoser un enregistrement.


Tu ne crois pas que les réflexions de ta propre pièce participent à cet effet de toute manière ? :wink:


tu crois que je suis incapable de distinguer une réverb enregistrée de celle de la pièce d'écoute :lol: ?


Alors tu entends 2 reverbs en meme temps ?


je laisse tomber vous êtes tous de grands ingénieurs du son et je n'y connais rien...



+ 1 avec Rodjeur


Avant de vraisemblablement laisser tomber moi aussi, : la réverbération enregistrée diffusée par les voies arrières masque par son niveau la réverbération venant des murs arrières due à l'acoustique de la pièce.

Pour le reste : tentez de faire la différence entre un procédé de prise de son dont il est prouvé qu'il est plus fidèle que la stéréo à deux canaux et la façon dont il est utilisé et plus ou moins dominé.

Et faites aussi la différence entre ce à quoi vous êtes habitués, ce que vous aimez et une volonté esthétique voulue par un compositeur.

Dirk Side of the moon a été pensé en quadriphonie : c'est donc mieux en quadriphonie qu'en stéréophonie...

Boulez a voulu que la musique de Répons tourne sur 360 °, Berlioz a voulu que des cuivires du Requiem soient répartis aux quatre points cardinaux : que ça plaise ou pas à tel ou tel forumeur n'empêchera pas qu'un enregistrement multicanal sera beaucoup plus fidèle que stéréo sur les deux voies frontales...

Tout comme les effets de réverbération sur les voies arrières participent incontestablement à la précision de la scène sonore frontale.

Si c'est mal fait, c'est pas la faute de la technique, c'est la faute de ceux qui s'en servent... tout comme les prises de son stéréo droite/gauche avec un trou au milieu, typique du début des années 1960 ne sont pas dignes du systéme stéréo à deux canaux : c'est de la bi mono :lol:


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Fév 2006 14:17

haskil a écrit:
rodjeur a écrit:
Nico- NDI France a écrit:
rodjeur a écrit:
fgero a écrit:
rodjeur a écrit:Juste l'écho de la pièce suffit à métamorphoser un enregistrement.


Tu ne crois pas que les réflexions de ta propre pièce participent à cet effet de toute manière ? :wink:


tu crois que je suis incapable de distinguer une réverb enregistrée de celle de la pièce d'écoute :lol: ?


Alors tu entends 2 reverbs en meme temps ?


je laisse tomber vous êtes tous de grands ingénieurs du son et je n'y connais rien...



+ 1 avec Rodjeur


Avant de vraisemblablement laisser tomber moi aussi, : la réverbération enregistrée diffusée par les voies arrières masque par son niveau la réverbération venant des murs arrières due à l'acoustique de la pièce.


Sur rodjeur, je n'ai jamais mis en cause ses capacités...si vous relisez bien j'ai utilisé le verbe "participe". Du reste je suis seulement en train d'essayer d'argumenter, à mon petit niveau.

Sur ce que tu dis (le niveau de diffusion des voies arrières qui est supérieur) : ce qui me gêne, c'est qu'il s'agit justement d'un son direct de niveau non négligeable. Du reste, j'en suis arrivé (quand j'étais en multicanal) à baisser très fort le niveau des arrières (à l'aide de l'ampli) et Dub les a même retournées afin de ne plus subir de son direct.
Je ne suis pas aussi calé que Rodjeur ou toi, je me pose des questions est c'est le sujet du fil.

J'ajoute un point : les deux enceintes à l'arrière en diffusion directe (non retournées) rendent à mon (toujours petit) avis la zone de sweet point plus resserrée.
fgero
 
Messages: 3837
Inscription: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 92
  • offline

Message » 14 Fév 2006 14:21

haskil a écrit:que ça plaise ou pas à tel ou tel forumeur n'empêchera pas qu'un enregistrement multicanal sera beaucoup plus fidèle que stéréo sur les deux voies frontales...

En effet, il faut que l'enregistrement soit fait de la sorte...

Donc j'arrête la discussion, et je demande à l'ingé son comment ça a été fait!
Invité
 
  • offline

Message » 14 Fév 2006 14:39

kinslayer a écrit:
haskil a écrit:que ça plaise ou pas à tel ou tel forumeur n'empêchera pas qu'un enregistrement multicanal sera beaucoup plus fidèle que stéréo sur les deux voies frontales...

En effet, il faut que l'enregistrement soit fait de la sorte...

Donc j'arrête la discussion, et je demande à l'ingé son comment ça a été fait!



Un enregistrement multicanal, pas un mixage multicanal à partir d'un enregistrement fait en multimono et multipistes ou tiré d'un enregistrement stéréophonique à l'aide de déphaseurs ou de DSP.

Il y a du reste tant d'enregistrements stéréos qui, eux mêmes, ne sont que des prises multimono mixées plus ou moins habilement...


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Fév 2006 14:44

Kinslayer écrit : Je parle de MON apréciation, sur MON type de musique, sur MON système. Quoiqu'en dise Haskil, j'ai le droit, MOI, de ne pas aimer le jazz, et de remarquer que dans les groupes de rock/metal que j'écoute, le concept du multicanal est mal, très mal utilisé. Non?


Parfaitement :lol: Ce que tu as un peu moins le "droit" de faire c'est de confondre un principe et une mauvaise utilisation de ce principe... et je m'efforce, comme NDB l'a remarqué, vu qu'il me cite précisément pour ça, de séparer les deux depuis le début :lol:

Car selon le même cheminement, la mono peut être largement supérieure à l'écoute que la stéréophonie... il suffit pour cela de comparer une excellente prise de son mono avec une exécrable prise de son stéréo...

Et en conclure que décidément, dans une salle de concert on n'a pas la moitié de l'orchestre à gauche, l'autre moitié à droite et rien au milieu et qu'on n'a pas besoin du tout de stéréo pour enregistrer un piano solo, un violon solo... Touts reproches que faisaient les anti-stéréos, très nombreux, au début des années 1960... qui ne supportaient pas la stéréo...


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Fév 2006 14:50

M007 a écrit:
frmiket a écrit: Il en a même un qui pour moi est une illustration parfaite du fait que le multicannal sert l'art.


... qui est ???

Bjork : Medulla.
Je ne connaissais pas la musique de BJork et j'ai acheté ce SACD pour découvir. Aujourd'hui je ne suis pas sur que les effets multicannaux n'aient pas contribué à la lecture que je fais de cette oeuvre. Toujours est-il que même si je l'écoute souvent en stéréo(balladeur, bureau) et que je sais l'apprécier ainsi, l'écoute multi cannal est d'une autre dimension. Je ne serais pas étonné que la musique ait été pensée aussi en multi cannal comme disait haskil pour d'autres et je cite(si tu permets haskil ;-)):

haskil a écrit:Dirk Side of the moon a été pensé en quadriphonie : c'est donc mieux en quadriphonie qu'en stéréophonie...

Boulez a voulu que la musique de Répons tourne sur 360 °, Berlioz a voulu que des cuivires du Requiem soient répartis aux quatre points cardinaux
frmiket
 
Messages: 1556
Inscription: 08 Oct 2004 15:43
Localisation: Yvelines (78)
  • offline

Message » 14 Fév 2006 15:00

Et je pourrais ajouter un curieux opéra fait de deux opéras qui peuvent être joués indépendamment mais qui peuvent l'être en même temps :o

Difficile à reproduire en stéréo : car à l'origine, c'est conçu pour avoir un opéra joué d'un coté et l'autre de l'autre coté en même temps, le public au milieu :o

Je fais :o , mais la disposition actuelle des salles de concerts et d'opéras avec les musiciens sur une scène et le public qui lui font face dans la salle est récente et sa généralisation ne remonte en gros qu'à la fin du XVIIe-début du XVIIIe.

Avant, le public était mélangé aux musiciens et chanteurs et parfois plutot au milieu d'eux. Et la musique et le chant entouraient donc les musiciens. Pour être fidèle à la musique de ces temps anciens, un enregistrement ne saurait alors être que multicanal :wink:


Il existe à Moscou dans un palais un peu en ruine près de la tour de la radio et télévision l'un des rares opéras encore dans son jus datant de la fin du XVIIe et qui n'a pas la disposition dite à l'italienne... les sièges du public sont au milieu et la scène l'entoure.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Fév 2006 15:07

haskil a écrit:Et je pourrais ajouter un curieux opéra fait de deux opéras qui peuvent être joués indépendamment mais qui peuvent l'être en même temps :o

Quel est-il?
Il a été édité en multicannal?
Je suis curieux aussi! :D
frmiket
 
Messages: 1556
Inscription: 08 Oct 2004 15:43
Localisation: Yvelines (78)
  • offline

Message » 14 Fév 2006 15:20

fgero a écrit:
n.d.b a écrit:Quant aux voies arrières c'est normal de ne pas les entendre puisqu'on parle de scène sonore et pas de boom boom. Rien de pire que des installs boostées sur les voies arrière pour "faire genre".


Je ne suis pas persuadé que les 2 voies dites arrière participent à l'amélioration de la scène sonore. Je ne suis même pas sûr qu'il y ait une quelconque cohérence avec les voies frontales.
Ca reste une nuisance pour moi, majoritairement.

Par contre, la voie centrale, homogène et bien placée en hauteur (pas possible chez moi), peut participer à la précision voire à la possibilité d'élargissement de la scène sonore.


+1
D'ailleur les arrières dégradent la scéne sonore dans bien des cas.
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 14 Fév 2006 15:26

rodjeur a écrit:Bien évidemment il faut un enregistrement correctement réalisé sans bizarreries sur les arrières...Juste l'écho de la pièce suffit à métamorphoser un enregistrement.


Et encore moi je trouve ça désagréable, car on essaye de recréer une acoustique d'un local dans une acoustique d'un autre local. C'est assé compliqué de plus c'est toujours exagéré, car il y en a trop. Et c'est faux car bien souvent dans une sale de spectacle (bien faite) l'echo n'est apparant qu'a certaines places et si on veux recréer la reverb pas besoins des arrières car la reverb est omniprésente dans une salle et ne viens pas que de l'arrière.
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 14 Fév 2006 15:32

frmiket a écrit:
haskil a écrit:Et je pourrais ajouter un curieux opéra fait de deux opéras qui peuvent être joués indépendamment mais qui peuvent l'être en même temps :o

Quel est-il?
Il a été édité en multicannal?
Je suis curieux aussi! :D


Pas enregistré, à ma connaissance !
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Fév 2006 15:35

chris.c a écrit:
fgero a écrit:
n.d.b a écrit:Quant aux voies arrières c'est normal de ne pas les entendre puisqu'on parle de scène sonore et pas de boom boom. Rien de pire que des installs boostées sur les voies arrière pour "faire genre".


Je ne suis pas persuadé que les 2 voies dites arrière participent à l'amélioration de la scène sonore. Je ne suis même pas sûr qu'il y ait une quelconque cohérence avec les voies frontales.
Ca reste une nuisance pour moi, majoritairement.

Par contre, la voie centrale, homogène et bien placée en hauteur (pas possible chez moi), peut participer à la précision voire à la possibilité d'élargissement de la scène sonore.


+1
D'ailleurs les arrières dégradent la scéne sonore dans bien des cas.


Uniquement si c'est mal fait... ou les voies arrières réglées trop fort. Si c'est bien fait et que le niveau est bien réglé... la scène sonore frontale prend d'un coup un sacré relief... car à la largeur et à la profondeur de l'image s'ajoute la hauteur... que la stéréo à deux canaux peine vraiment à reproduire... elle y arrive parfois, sur certains rares enregistrements faits avec deux micros, rares :lol: , et sur un matériel valant une fortune... avec du multicanal on a ce résultat très facilement... C'est sa première caractéristique que de pouvoir reproduire cela.

CF. par exemple, la conférence sur le sujet de Marta De Francisco (l'une des grandes productrices au sens directeur artistique, de disques classiques du temps de Philips), rapportée par Wanègue dans un papier très intéressant sur la prise de son en mulitcanal dans la NRDS... et les propos de Brendel... qui, allez savoir pourquoi, exige d'être enregistré en multicanal par Philips depuis 30 ans alors même qu'il sait que ces disques étaient publiés en stéréo. Pour Brendel, pas de pétard, il n'y a que sur des enregistrements multicanaux qu'il reconnait réellement sa sonorité... Il doit être sourd, Alfred :lol:

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message