Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Toutes les enceintes HiFi

rodage des enceintes

Message » 01 Mai 2003 16:34

C'est bô! :D
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Annonce

Message par Google » 01 Mai 2003 16:34

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Mai 2003 16:45

:evil:
Dernière édition par Phil* le 01 Aoû 2004 22:56, édité 1 fois.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 01 Mai 2003 16:56

Roxane von T. a écrit:Vos propos m'inquiètent au plus haut point. J'ai acheté, il y deux mois, des JM LAB ELECTRA 926 (plus une centrale et deux surrounds) que le constructeur, dans sa notice, recommande de rôder pendant 30 heures. Ce que j'ai fait, avec différents CD, et à niveau sonore modéré. Puis, j'ai poussé les machines grâce à un ampli de puissance (5 x 200 W/ 8 ohms) et les enceintes ont bien suivi, mais là, j'ai des craintes : à vous lire, c'est plutôt 300 heures de rôdage. Je veux bien vous croire, mais alors, pourquoi le constructeur ne préconise-t'il que 30 heures ? Est-ce que la qualité sonore va s'en ressentir ?
Je ne sais que penser et encore moins que faire car j'ai l'habitude d'écouter à haut niveau sonore. Et je n'en suis qu'à une soixantaine d'heures d'écoute. Faut-il que je calme le jeu et que je continue à rôder ?


Mmmmmmhhhhhh... à mon avis c'est trop tard, elles sont fichues :(

Jette-les tout de suite...... non, tant que tu y es, envoie-les moi, je t'en débarrasserai. ça sert à ça les amis :P

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 01 Mai 2003 17:05

GBo à écrit :
Pour les JMRistes, je crois que l'excursion des audax AM170Z2 est de +/- 3.25 mm (vu sur Audax.fr) , je ne sais pas par contre si c'est exactement ce modèle qui est dans les JMR, et si ce chiffre est le Xmax dont tu parles? en tout cas si j'ai effectivement vu 2 ou 3 mm dans chaque sens ça fait beaucoup.


Ce chiffre (+/- 3.25 mm) est bien le Xmax du HP. Cette valeur indique en général la valeur maximale de déplacement du couple membrane/bobine mobile AVANT qu'elle ne sorte du champ magnetique. Une autre valeur apellée "X damage (peak to peak)" donne les valeur d'élongation maxi avant rupture mécanique. Ça c'est quand ça fait "tac-tac" au fond du cône… :lol:
Un bon exemple est le large bande Fostex FE 164 dont le Xmax est de seulement 1 mm et dont la memebrane se déplace sur presque +/- 5 mm sans tapper!

Le HP dans les Offrandes est une base Audax à priori fortement modifié, en particulier dans les versions récentes qui utilisent une double suspension périphérique. Ça forme deux "demi-boudin" étanche (un joint d'air) décompressé à l'arrière. Ça produit un effet de viscosité élevé qui réduit l'amplitude des déplacement de membrane avec pour corrolaire une tenue en puissance mécanique du HP bien supérieure.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 01 Mai 2003 18:09

Phil*, Philippe, François, et ceux que j'oublie, merci pour toutes ces précisions.

Je suis content de voir que des personnes qui maîtrisent leur sujet prennent un peu de leur temps pour éclairer les amateurs avides de connaissance.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 02 Mai 2003 17:12

Là ou je ne comprends plus, c'est quand tu dis qu'on peut gommer des pics en rodant "soft". Si les pics sont du à des micros cassures, ça semble irréversible non?

Quelle est ta définition exacte des pics? des harmoniques qui apparaissent sur un signal pourtant sinusoidal ou alors des bosses dans la courbe de réponse?
Comment les mesures tu, avec quel appareil/protocole?


Bonjours


Les cônes sont fins dans la majorité des cas, un HP quand il fonctionne ne travaille pas en vrai piston, car il se produit comme tu le sais des déformations constantes de la membrane en cours de fonctionnement, cela produit par endroit des micros cassures, des micros déformations qui ne gêne en rien la HP, c’est normale

Qui se produisent à différente fréquence selon la nature du cône, qu’il soit plus ou moins expansif le fractionnement diffère, et en fonction de l’enceinte et de son accord, le haut-parleur métal y compris, mais d’un comportement qui est encore différent, parce que plus haut, par contre il a un comportement en piston de rêve…pas les HP céramiques qui se fractionne aussi et ont encore plus de problèmes de micro cassure !!! exemple (dans un magasin pas chez vous :) Essayer d’appuyer sur le bord du HP plus fortement, et écouté comme le cône crac pour rien ! et imaginer :))

Je parle en général en fibre, et parlons un peut du HP de grave c’est le plus imagé, tweeter y compris qui se fractionne bien lamentablement !!! :)

Donc en CHARGE bass reflex le HP de grave doit subir quelque retour ma fois des plus rigoureux, un HP en charge close ont en parle pas, et c’est la que le cône doit non seulement remuer de l’air, mais subir aussi les caprices de l’accord BR


Ah bah ! c’est sur que le cône se fractionne et se flexionne énormément lorsque qu’il travaille créant des marques irréversibles si le volume est trop puissant, pas visible a l’œil nu, mais suffisantes pour reduires les performances tip ! top ! (je m’en suis aperçu à force de démonté des HP, plusieurs fois la bobine bougeais un peut, pas stable)

Entre les gens qui mettent vraiment fort, et qui crament les bobines, quand ont démonte ont le voie tout de suite, ou le verni qui a gonflé et qui frotte sur l’entrefer, ou le cul de la bobine un peut écraser, parce que le HP a talonné, et les déformation souvent visible de l’arrière sur le cône ou ont voies la force de traction exercée sur le cône par la bobine mobile, grâce au multiple vague :)

Au démontage les bobines qui gigote un peuvent parce que la colle n’était pas uniforme, entre le cône et la bobine, et plus que l’on ne croie, mais ça fonctionne quand même, et ont l’entend pas par accoutumance.

Bien sur qu’un haut-parleur est extrement fragile, et pour celui qui aime la précision pas question de pousser son système dans ses derniers retranchement ça bousille les HP à un point, qu’il vaut mieux être beaucoup plus sage, sinon perte de performance obligatoire.

Pour les voir, il suffit de presser légèrement le bord de la membrane et les déformations s’il y en a apparaîtrons (surtout s’il est assez vieu), pour les cônes en K2 machin et truc c’est la même chose, sauf que l’on ne peut pas le voir c’est trop raide il y a plutôt des micros cassures qui ne se voient que derrières.

Les membranes polypropylène se marquant moins facilement, et ont l’avantage de ne pas faire de bruit l’or des fractionnements, mais se marquent quand même. :)

Les HP en membrane tressés suivant le verni utilisé se fractionne aussi est de plus belle :) mais ont l’avantage de ne pas trop faire de bruit, et j’en viens, c’est ce bruit créé par la membrane qui donne cet effet de coloration, dur à expliqué, mais cela s’entend, ont appel ça le son du K2, ou du papier (ce pourquoi il est souvent traiter avec un verni)

Le fait de faire un rodage gentil, donc par petites vibrations permet de roder la suspension périphérique, et de donner plus de souplesse au micro déplacement (permet plus de définition) sans endommager la membrane et lui tirer dessus au risque de marqué le cône.

Parce que si la suspension sort de fabrication, elle est dure, et elle fait une contrainte supplémentaire au cône, si ont dépasse la limite, c’est de marqué le cône à vie !!

Par contre quand je disais qu’un rodage a bas niveau sur un HP qui a des piques (bosse sur la courbe), c’était pour l’ensemble de l’enceinte, car je n'ais pas de preuve, mais avec une petite expérience en la matière, je me suis aperçue que l’on pouvait récupérer ce genre de soucis, sur un HP qui a été maltraiter, ce n’est que moi qui l’ais dis, et j’en assume la responsabilité.

Une chose est sur un HP s’use, c’est fragile, et je ne recommanderais jamais un rodage turbo sur une paire d’enceinte au risque de lui donner une forte personnalité, et ce qui est étonnant, c’est que si l’on refait un rodage comme je vous en ais parlez et bien cela se rattrape, mais pas sur un HP dont ont voies les marques, il est foutu pour moi qui aime sans concession!

amitiés a tous

PS: pardon pour les retards
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

MERCI A TOUS !

Message » 30 Juil 2003 13:50

Je tiens à remercier l'ensemble des personnes qui ont repondus à mon appel. J'ai enormement appris grace à eux. Pour info, j'ai acheté des Cabasse Jersey 222. Elles sonnent merveilleusement bien.
Merci encore
nitewalker
 
Messages: 2
Inscription: 25 Avr 2003 13:59
  • offline

Message » 30 Juil 2003 14:10

nitewalker a écrit:Je tiens à remercier l'ensemble des personnes qui ont repondus à mon appel. J'ai enormement appris grace à eux. Pour info, j'ai acheté des Cabasse Jersey 222. Elles sonnent merveilleusement bien.
Merci encore


Et c'est ton 2e message! Quelle économie de moyens! Quel extraordinaire rapport contenu/nombre de messages! bravo! Cela pourrait servir d'exemple à certains serial posters ;) :)
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 30 Juil 2003 14:32

nitewalker a écrit:Je tiens à remercier l'ensemble des personnes qui ont repondus à mon appel. J'ai enormement appris grace à eux. Pour info, j'ai acheté des Cabasse Jersey 222. Elles sonnent merveilleusement bien.
Merci encore


Ce sont effectivement de bonnes enceintes.... evolutives ! :wink:
CD Hartley S100 - Kora 150 CSC - Enceintes DIY François H.
Avatar de l’utilisateur
echoes
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4939
Inscription: 27 Mai 2002 21:38
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 30 Juil 2003 14:49

C'est un extrait du volume XXI (électroacoustique) du traité d'électricité de l'école polytechnique de Lausanne.


Ah c'est mon livre de chevet depuis 6 mois (avec un tube d'aspirine, qui devrait être vendu obligatoirement avec :wink: :wink: ) ! On trouve ça en France ?

A propos de ces histoires de fractionement, et de micro-cassure:

Il faut se rendre compte que l'on considère la membrane du HP comme un piston se mouvant d'avant en arrière en bloc: c'est uniquement à cette condition que les calculs et le comportement du HP peut être correctement modélisé !. Donc les constructeurs font bien sûr tout leur possible pour que les HP fonctionnent en piston sur la bande passante utilile: c'est un gage de linéarité et donc d'absence de distortion. Le modèle du piston indique que le HP est passe bande, limité en bas par la fréquence propre de résonnance du HP (résonance entre sa masse et la compliance des suspensions) et en haut théoriquement uniquement par le diamètre de la membrane: en fait, plus le HP est petit, plus sa bande passante "piston" est étendue vers le haut (mais elle est alors limitée vers le bas, y a pas de miracle :wink: ).

Mais le modèle piston ne tient plus en haut de la bande passante: la membrane ne vibre plus d'un bloc mais chaque partie vibre suivant différent mode (cf cliché plus haut). Le HP continue de rayonner de l'énergie bien plus haut en fréquence que la limite théorique du fonctionnement en piston, et le plus souvent d'ailleurs avec plus de niveau !. En plus il devient directif (le modèle du piston indique un rayonnement omni-directionel). Les constructeurs essaient tant bien que mal de maîtriser ces modes de fractionement en travaillant sur le matériel utilisé, ou avec des astuces de constructions (comme sur les HP scanspeak dernière génération).

Il est clair que si on "craquèle" la membrane on va modifiers ses caractéristiques, on risque de masacrer le travail minitueux des ingénieurs qui se sont évertuer à faire un cône ultra-rigide pour un travail optimal en piston tout en évitant des modes de fractionements trop marqué...
Cependant j'ose espérer que les bons constructeurs de HP tiennent compte des paramètres d'usure...

J'ajouterais tout de même qu'il est un peu faux d'imaginer qu'à basse fréquence la bobine pousse comme une folle pour remuer la membrane: en fait c'est le contraire ! A la fréquence de résonnance, la bobine retient la membrane qui a tendence à s'agiter toute seule ! C'est à cette fréquence que les suspensions jouent un rôle majeur. D'ailleurs, si on tapote sur un HP, on entend un bruit, c'est le signe que la membrane s'agite un instant à sa fréquence de résonance. Si le bruit s'éteint rapidement, c'est parce que c'est amorti... Et si l'ampli est allumé, le bruit change et s'amorti encore plus rapidement, parce qu'on a augmenté l'amortissement électrique !
Philippe Terrier
 
Messages: 385
Inscription: 28 Fév 2001 2:00
Localisation: Lausanne, Suisse
  • offline

Message » 30 Juil 2003 15:10

Philippe Terrier a écrit:
C'est un extrait du volume XXI (électroacoustique) du traité d'électricité de l'école polytechnique de Lausanne.


Ah c'est mon livre de chevet depuis 6 mois (avec un tube d'aspirine, qui devrait être vendu obligatoirement avec :wink: :wink: ) ! On trouve ça en France ? [...]

Oui, je l'ai emprunté à la bibliothéque technique de ma boîte, c'est "un peu" ardu en effet (surtout si comme moi, on a - trop - rapidement laissé tomber les maths après les études). Mais tellement complet et rigoureux!
Bonjour en Suisse!
cdlt,
GBo.
GBo
 
Messages: 3377
Inscription: 03 Avr 2002 2:00
Localisation: RP 78
  • offline

Message » 30 Juil 2003 15:30

Ce chiffre (+/- 3.25 mm) est bien le Xmax du HP. Cette valeur indique en général la valeur maximale de déplacement du couple membrane/bobine mobile AVANT qu'elle ne sorte du champ magnetique. Une autre valeur apellée "X damage (peak to peak)" donne les valeur d'élongation maxi avant rupture mécanique. Ça c'est quand ça fait "tac-tac" au fond du cône…
Un bon exemple est le large bande Fostex FE 164 dont le Xmax est de seulement 1 mm et dont la memebrane se déplace sur presque +/- 5 mm sans tapper!


je dirais en plus que la première limite est la limite de linéarité ( on la définit par rapport à un taux de distortion limite). La limte max étend la limte mécanique à ne pas dépasser sous peine de talonnage...
Mais il existe différent type de montage de la bobine dans l'entrefer, et le rapport limite linéaire/limite mécanique change d'un constructeur à l'autre... Je ne connait pas les HP Fostex autrement que par réputation, mais c'est vrai qu'1/5 de plage utile, c'est vraiment peu: mais c'est le cahier des charges des HP large bande qui veut ça... Le plus souvent c'est 1/2 voire 2/3. Le record pour un petit HP (17cm), c'est Scanspeak avec +/-6.5mm linéaire et 11mm total: difficile à faire talonner, croyez moi :wink:
Philippe Terrier
 
Messages: 385
Inscription: 28 Fév 2001 2:00
Localisation: Lausanne, Suisse
  • offline

Message » 07 Sep 2003 20:27

Juste un p'tit up pour préciser que mes Offrandes doivent être à peu près aux environ de 50 heures de rodage et que j'ai ressenti cet après-midi une évolution assez impressionnante avec une ouverture croissante de l'image intéressante.

je suis incapable de dire si c'est le filtre, le HP de medium/grave ou le "touiteur" qui s'est dégourdi les jambes, mais je peux vous dire qu'elles ont beaucoup gagnées ces 5-6 dernières heures...

J'ai pris un pied pas possible sur :
* concerto n°5 pour Piano de beethoven. (Brendel & Rattle)
* Sonate D821 pour violoncelle & piano (Rostropovich & Britten)
* Monty Alexander live (à montreux si je me souviens bien)
* Miles Davis "live around the world"
* J.J. Goldman( eh oui ...)

Laurent (qui écoute/regarde la fleur s'épanouir)
Laurent69
 
Messages: 2851
Inscription: 01 Jan 2002 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 07 Sep 2003 23:02

BPhil a écrit:Remarque BPhil, si ça se trouve il y a un malentendu:
le jeune lévrier en question, à qui je fais bouger les papattes tous les matins, c'est le HP de 17 cm qui s'occupe du grave des enceintes de JMR des Offrande et au-dessous. Ces HP ont un débattement important, et le fait de les voir bouger de quelques mm (je dirais max 2/3 mm vers l'avant, idem à l'arrière) ne devrait pas poser de pb puisque en écoute à niveau "normal", ça bouge pas mal également, sur les timbales par ex.


salut GBO

dans mon précédent message je ne voulais pas être désagréable, et je m’excuse de t’avoir froissé un peut par certain de mes mots, qui se voulaient informatifs :)

Quand je parle de rodage sur les HP c’est quand ils sont neuf ! il est très important de bien le faire. cela dit, en puissance à peine audible pendant quelque temps, et ensuite un peut plus fort en ambiance, toujours dans un même souci de ne pas provoquer des micros cassures, non visible a l’œil nu, qui s’applique à presque tous les HP.

Normalement toute personne sensée dirait que cela ne sert à rien à niveau très faible, et pourtant c’est si important (une enceinte qui n’a pas fonctionné plus d’un an, faut le refaire et uniquement a niveau faible) sur des HP neuf dont les suspensions sont un peut raide, dans cas précis ont fait un rodage à niveau très bas, car les HP se rode quand même, et ont ne risque pas d’avoir des pics !

Les pics peuvent être récupérés en cas de raté, (ou pour se refaire après un CD de rodage :) ) sur l’écoute de certaine tonique localisée sur les enceintes, (si on en est sur :) ) dans ce cas je préconise de faire un rodage d’une durée de deux semaines ( c’est long) 24/24 (ou pendant le travaille) à niveau faible, vous m’en dirait des nouvelles, sur des tests de CD et en phase finale, j’y ais entendus une marque sonore typique, sorte de tonalité dure, comme des pics sur certaine fréquence ?

Les HP se fractionnent presque tous, et plus ils sont gros et plus ils se fractionnent, et en utilisation normale.

Les 17cm ont un bon rapport compromis, (un 13cm c’est le meilleur rapport) bref ils ce fractionnent plus, parce qu’ils travaillent beaucoup plus, (plus de débattement) alors les bousculés sur des fréquences qui demande un grand débattement comme 6mm 3+3=6mm c’est déjà beaucoup et bien au-delà des spécifications Xmax du HP.

C’est un rodage musclé qui vas obligatoirement donner des pics, ou des préférences sur certaine fréquence, car on ne travaille pas dans la plage de débattement la plus utilisé d’une part ( on écoute le plus souvent en sourdine) et de l’autre il est plus important de micro roder (excuser du terme :) )

Car c’est la que les détails sont le plus souvent bouffés par la micro raideur de la suspension :) :), qui persiste en plus, sur un rodage énergique, et force trop les suspensions ce qui ramolli le couple spider suspension périphérique.

Les micros débattements du cône sont plus long à roder, c’est lui qui est déterminant, donc des micros vibrations suffisent largement à roder un HP.

Un rodage musclé use pour rien et risque les micros cassures, (fibre du cône) les micros fractionnements ou micro déformations sur le cône à la base de la bobine mobile, pas exactement ou ce trouve la jonction de la bobine et du cône, c’est toujours un peut plus loin juste en dessous du dôme, qui peut être plus ou moins écarté de la bobine, ceci en fonction de l’épaisseur et de la robustesse du cône. (se voie très bien sur des cônes en papiers)

Et rodage avec de la musique, il n'y a pas mieux, de temps en temps changer de genre, pour évité les toniques, (ont exagère jamais, il faut être rigoureux à l’extrême) mais ce genre de CD de rodage je les ais bannis de mon système.


- à part de provoquer un talonnement répété, ce qui est facile à éviter à moins d'être complètement neuneu, je ne vois pas ce qui provoquerait des micro-cassures dont tu parles.
Un HP est fait pour bouger autant qu'un lévrier pour courir.
- la manip de mettre en opposition de phase électrique et en court circuit acoustique, c'est pour faire moins de bruit, pas pour forcer le rodage!


Déjà un seul talonnage me fait très mal au cœur, (en général la bobine est marquée à vie) mais plusieurs c’est criminel !

Rare sont les HP qui ont une membrane qui ne se fractionne pas, se qui ce passe sur le cône est à cause de la bobine mobile qui transmet une force qui passe par le cône en provoquant des micros déformations sur quelque parties de la fréquence à la base de la bobine mobile sur le cône et presque à l’extrémité du cône, (pas tout à fait c’est trois quarts) car la bobine mobile ne pense qu’a une chose, c’est de ce mettre en travers dans l’entrefer, d’où l’utilisation du spider et de la suspension périphérique, et le travaille de rappel de ses derniers, ça pousse très fort sur les cotés du cône et à la base créant des micros déformations quoi !

donc, après avoir fait subir des vas et vient au HP à +- 3mm sachant que tu es en dehors de Xmax parce que plus de 6mm c’est trop (cela dépens aussi des HP, qui ont un xmax de plus en plus grand)

Cela fait perdre inutilement de l’élasticité au couple spider suspension, surtout sur un grave médium comme un grave tout court, qui perdra du corps du poids des notes de la tension si ont en abuse trop, parce que l’élasticité s’use assez vite sur un HP, pensée-y :)

Cette élasticité est très importante, si c’est trop mou, c’est tout le HP qui ne fonctionne plus correctement, le son risque d’être plus plat, essayer de mettre les doigts au bord d’un HP de grave médium, le médium vas ce rehausser un peut et le grave baissé, parce que l’élasticité à été modifié.

A noté que certain vieux HP focal après pas mal d’années, ne revenait plus à la position repos, gamme audiom, entre autre un 25CM et quelque 20CM doubles bobines mobiles d’une autre de leur gamme !!!

Une vielle enceinte qui a beaucoup d’année et beaucoup fonctionné (après dix ans, moins si écoute très forte et souvent) à moins de corps, est moins agressif parce qu’elle a perdu de la dynamique, avec un son parfois très chaleureux, un médium creusé, mais toutefois avec de moins grandes capacités, cela s’entent surtout avec les HP de grave qui s’usent plus vite, et finissent par donner un son de boum, boum, ou pneumatique.

C’est pas bon du tout…. Préféré roder avec un signal très bas et longtemps, (100-300 h) et ensuite un peut plus fort, les HP doivent à peine vibrés, ça ne sert à rien de mettre plus fort, et en plus les voisins apprécierons :)
Philippe



Voilà un débat amusant et entre nous nous soit dit, je ne pensais pas que cela puisse provoquer des interventions aussi fantaisistes à mi-chemin entre la magie noire et l'auto-persuasion :D :D
misro
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 178
Inscription: 20 Aoû 2003 20:24
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message