Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: gailuron, Google Adsense [Bot] et 38 invités

Toutes les enceintes HiFi

Stéréolith : essai d'écoute, première.

Message » 02 Fév 2006 13:12

Première écoute du Stéréolith Monitor 232, entrée de gamme de la marque.

Les présentations :
A ma droite, platine CD Atoll CD80, préampli Atoll PR5.1, ampli Atoll AM200 (2 x 120 W)
A ma gauche, le Stéréolith 232 :

• 2 HP basse medium 13 cm, papier traité
• Tweeter dôme polycarbonate
• Impédance : 2 x 8 Ohms
• Puissance : 2 x 55 Watts RMS
• Efficacité : 91.5 dB/W/m
• Réponse en fréquence : 60-22000 Hz
• Dimensions : larg. 270mm/long. 200 mm/haut. 280 mm
• Poids : 5.7 Kg
• Boîtier : MDF
• Coloris : argenté, blanc, noir, noyer (autre exécutions sur demande)
Prix de vente : CHF 1'370.00/ Euros 822.00 (hors taxes : 7,6% en Suisse, 19,6% chez nous...)

La salle d’écoute : surface 55 m², parquet très dur au sol, lambris sapin du nord et vitres avec rideaux à lamelles sur mur arrière et latéral droit, briques sur mur latéral gauche, beaucoup de place derrière l’auditeur. Salle ni réverbérante, ni amortie : acoustique plutôt pas mal !

Moi : écoute habituelle sur baffles plans Supravox (tweeter + 215 RTF + 285 GMF) + caisson ouvert 400-2000 avec ampli dédié…Donc une sensibilité dans les 97 / 98 dB, pas moi hein, les HP…


Disons le tout de suite : le Stéréolith est une source d’étonnements successifs !


- 1er étonnement devant la taille du modèle : c'est tout petit !!
On lit bien ses dimensions sur la fiche technique, mais en vrai, c'est pire : une petite boîte de 27 x 20 x 20 cm avec un petit tweeter qui dépasse au dessus !! Une grosse boîte de chaussures en gros…

Regardez l'image du Stéréolith posé devant un caisson Absolute A12HP ! Le HP du caisson est un 30 cm…


Déclanchons les hostilités.
CD de Madeleine Peyroux, de Jack Johnson, Paris Combo, Clapton, Diana Krall : de l’acoustique ! Plus du classique sur CD démo Diapason.

- surprise dès la 1ère seconde d'écoute : l'espace est remplit d'une façon inattendue !
C’est une grosse surprise eu égard à la taille du modèle : on a peine à croire qu’un tel volume sonore soit généré par une aussi petite enceinte…Je manque de modèle de comparaison sur le marché et je me demande même s’il en existe !
Le WAF de ce produit est imbattable, cela me paraît une évidence.

- Ce 1er choc passé, on se met à analyser et on découvre immédiatement des basses d’une ampleur sans aucun rapport, encore une fois, aux dimensions de l’engin !
Rien à dire sur les aigus, ça monte bien, c’est propre, ce n’est pas agressif…

- Un autre sujet d’étonnement vient ensuite à l’esprit : j’avais complètement oublié qu’il n’y a qu’une source sonore ! La scène est large, d’une surprenante profondeur et aucune frustration ne naît du « manque » de la 2ème enceinte habituelle !
Aucun effort à faire, aucune adaptation nécessaire, c’est immédiat et évident à l’écoute…

- On se met alors à faire quelques essais de positionnement…qui ne changent pas grand chose à l’affaire ! Posé à même le sol, sur la table basse ou sur une chaise, en le déplaçant latéralement sur 3 à 4 mètres : le Stéréolith est pratiquement imperturbable et fait son boulot ! Encore un WAF minimum : peu de contrainte de position !

En distance d’écoute, l’enceinte posée à 3 ou 4 m ou bien à 1 m, c’est pareil !
On pourrait presque le poser sur ses genoux…

Bon, il faut tout de même éviter de le coincer dans un angle de pièce ou le cacher derrière un meuble : parallèle à un mur, un peu décollé de celui-ci et surélevé d’une trentaine de cm semble le bon positionnement…

- Pour le coup, on essaie aussi de se déplacer soi même : même avec un large canapé, pas de différence d’un bord à l’autre… Inutile d’être parfaitement calé, comme à équidistance des 2 enceintes traditionnelles, pour ressentir une large diffusion du son en 3 dimensions : on pourra profiter du son à plusieurs de front ! Même en se déplaçant dans la pièce, la diffusion spatiale reste étonnamment préservée alors que l’on n’est plus du tout en face de l’enceinte !


Bien sur, les basses ne sont pas aussi profondes qu’avec mon HP Supravox de 40 cm ! En HC, il faudra adjoindre un caisson pour faire trembler les murs !
Bien sur, on ressent parfois une séparation moins nette des canaux G/D sur ses CD bien connus. Mais à la limite, j’en viens à me demander si entendre clairement tel instrument à droite et tel autre nettement à gauche n’est pas un peu faux et imposé par les 2 sources séparées de la stéréo classique à 2 enceintes, j’ai rapproché mes panneaux aussitôt !…L’espace sonore du Stéréolith semble tellement naturel, sans instrument projeté ou décalé à droite ou à gauche, on est si proche du ressenti d’un concert en live…

Le rendement et la sensibilité sont dans la moyenne (toujours par rapport à mes Supravox) et la limite de puissance est assez vite atteinte certes avec un volume sonore déjà conséquent…Ma pièce est sans doute un peu grande pour une si petite chose !

Bien sur, cela peut paraître cher le kilo !…Mais sans qu’il soit nécessaire de réfléchir durant des heures, le rapport prix / performance semble, à l’écoute, très favorable tant les résultats sont bluffant…

Premières impressions et surprise de taille, inversement proportionnelle à celles du Stéréolith !

Dans les PLUS :
- rapport encombrement / qualité d’écoute / prix carrément époustouflant ! J’aurais tendance à dire : sans concurrence !
- positionnement de l’enceinte très facile, position de l’auditeur peu contraignante.

Dans les MOINS :
- le prix au kilo !
- je veux le même en plus gros et plus puissant (je n’ai pas de contrainte d’encombrement !) !


Je vais faire écouter cela à un maximum de personnes, chez eux de préférence, pour juger leurs réactions et avoir des avis complémentaires : personnellement, je suis très surpris !
Fichiers joints
DSC00631.jpg
DSC00631.jpg (42.24 Kio) Vu 6898 fois
DSC00635.jpg
DSC00635.jpg (33.46 Kio) Vu 6897 fois
DSC00633.jpg
DSC00633.jpg (86.9 Kio) Vu 6897 fois
Dernière édition par Aldébaran le 16 Mar 2006 13:18, édité 1 fois.
Aldébaran
 
Messages: 606
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Ouest Yvelines
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Fév 2006 13:12

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Fév 2006 13:48

Beau CR aldébaran, merci.
On peux avoir une idée du prix catalogue de ce modéle ?

La gamme se décline comment ?
Il fait quel taille le plus gros des modéles ?
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Fév 2006 13:59

Merci Angus !

Regarde ici : http://www.stereolith.ch/


Tu verras le Stéréolith 530, le "gros" !
J'ai entendu dire aussi que Monsieur Schupbach travaillait sur un plus gros encore, avec des HP de 17 cm...

Les tarifs de vente en Suisse sont indiqués au début de mon CR : 822 euros taxes suisse incluses. J'ai demandé à M'sieu Walter le prix exact auquel il pourrait être vendu en France.
Aldébaran
 
Messages: 606
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Ouest Yvelines
  • offline

Message » 02 Fév 2006 16:04

Comment peut-on obtenir un effet stéréophonique avec un seul tweeter? :o
a+
Michel :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 02 Fév 2006 16:27

Aldébaran a écrit:Merci Angus !

Regarde ici : http://www.stereolith.ch/


Tu verras le Stéréolith 530, le "gros" !
J'ai entendu dire aussi que Monsieur Schupbach travaillait sur un plus gros encore, avec des HP de 17 cm...

Les tarifs de vente en Suisse sont indiqués au début de mon CR : 822 euros taxes suisse incluses. J'ai demandé à M'sieu Walter le prix exact auquel il pourrait être vendu en France.


Salut,

Pour vous situer tout de suite, j'habite au Québec, je suis l'heureux possesseur d'un stéréolith depuis juin dernier et je fréquente ce forum depuis peu.

J'avoue que j'ai fait acte de foi en achetant un Stéréolith parce qu'il m'était impossible de l'écouter mais en tant qu'audiophile de longue date, la déclinaison des qualités du Stéréolith me rejoignait pas mal. Aldébaran, tout ce que tu as écrit est juste. Pour moi le Stéréolith est la suite logique de ma démarche audiophile.

La seule ombre au tableau est l'inégalité des enregistrements. Dès qu'un enregistrement est complexe, C.A.D. avec des effets studio, la magie Stéréolith à tendence à s'effacer, ça reste bon mais la frustration me gagne en pensant à tout ce que je perds, ampleur, image, aération etc. que je retrouve sur un enregistrement fait selon les règles de l'art

Au tout début, j'avais encore ma paire de HPs, LINN A/V 5140. J'ai hérité de la collection de disque classique (acheté entre le début des années 50 et milieu 60) et de la table tournante (Pioneer semi automatique)de mes parents. On conviendra que la table tounante est tout sauf Hi-Fi alors nous avons, un ami et moi, écouté un vinyle de David Oistrakh, un concerto de Brahms. Une fois avec les LINN et la seconde fois avec le Stéréolith. Ici je résume, avec les LINN, la Pioneer vaut 400$ avec le clou, avec le Stéréolith, j'avais une LINN Sondek.

Personnellement j'ai ajouté un caisson. Pour moi la basse est importante et cela fait partie de mes habitudes d'écoute.

J'aimerais ajouter qu'il y a beaucoup de scepticisme face au Stéréolith avant écoute ce qui est normal alors que ça vous fouette le conservateur en nous. Comme les interconnects, cables à HP, power cord qui transfigurent une chaine, le Stéréolith crée une écoute stéréophonique qui peut dérouter de prime abord mais à laquelle on s'habitue vite et bien et qui surtout ne s'explique pas trop par la technique connue, seul créneau pouvant être utilisé par les détracteurs de ce principe.

Finalement, le Stéréolith à de la compétition maintenant le Oe-One. J'applaudis en souhaitant que d'autres joueurs emboitent le pas. Je rêve du jour ou Wilson, Verity Audio, B&W, LINN et les autres adopterons le principe, que les studios d'enregistrement mixent leurs artistes avec un Stéréolith c'est encore un souhait mais..... Je m'avance, les haut parleurs ont connu beaucoup d'évolution depuis 50 ans et plus mais pas de révolution, est-ce que c'est par ce principe que cela arrivera? Histoire à suivre.

Je vais à Montréal aujourd'hui (500KL) et le stéréolith me suit pour une écoute chez un membre d'un forum semblable à celui-ci. Gros équipement et l'ouverture d'esprit au rendez-vous, j'ai hâte.

Je vous souhaite une écoute de la bête, vous n'aimerez peut être pas mais ça laisse un p'tit goût....

Richard
Dickduff
 
Messages: 82
Inscription: 22 Jan 2006 0:48
  • offline

Message » 02 Fév 2006 17:58

J'ai pu écouter le petit stéréolith plusieurs fois chez un ami (source micromega, intégré classe T de la même maison que le stereolith).

Il est vrai que c'est très déroutant, l'image sonore se rapproche d'une sphère, parait très naturelle et précise en "profondeur" mais bien moins large qu'une stéréo traditionnelle.

La quasi absence de sweetspot est un vrai bonheur,

La transparence globale du système est excellente,

En revanche, si c'est très interessant sur de la musique "intimiste", écoutant sur un systéme assez punchy, j'ai été un peu frustré par le manque d'ampleur et de patate (je lui ai fait acheter un petit caisson velodyne SPL 800 II, j'ai hâte d'écouter le résultat)

Une piste intéressante

Arnaud
arlan.malo
 
Messages: 315
Inscription: 12 Fév 2003 15:54
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 02 Fév 2006 19:19

Tu as tout à fait raison Dickduff, je suis l'initiateur du post de l'enceinte Oe-One qui fonctionne selon un principe similaire. Je ne devrais rien dire sur le post Stéréolith, si CE N'EST QUE CE GENRE D'ENCEINTE ACOUSTIQUE est formidable, ampleur scène sonore etc..... Je pense que bien des fabricants célèbres de haut-parleurs devraient s'y intéresser un peu plus, car cela n'a rien à voir avec deux enceintes traditionnelles. Dernièrement, voulant améliorer mon ampli Rotel 1067, par un modèle plus audiophile, j'ai écouté un système de très haut gamme avec deux haut-parleurs. He bien cela ne m'a pas plus du tout, manque de naturel etc et je ne dis pas cela par mauvaise foi, moi qui ai pris l'habitude d'écouter sur la Oe-One (il en aurait été de même sur la Stéréolith) Pardonnez-moi cette incartade, je retourne sur Oe-One.
chtripet
 
Messages: 163
Inscription: 16 Fév 2003 21:12
  • offline

Message » 03 Fév 2006 18:37

J’interviens sur ce fil après avoir tiré un peu fort sur l’autre, en fait il m’a fallu quelques temps pour comprendre à peu près le principe de cette enceinte, le discours stéréotypé (facile ;)) qui est servi par ses prometteurs n’aide pas beaucoup et tend à rendre flou une réalité plus simple, j’ai acquis quelques certitudes quand même il n’y a aucun circuit de déphasage ou autre processeur d’effet dans cette enceinte, quiconque l’ouvrira en quête de mystères n’y trouvera que les filtres habituels,les hp et pas grand-chose d’autre.
L’effet de spatialisation vient uniquement de la composante temporelle issue du signal stéréo originel, il est donc naturel, le HC à coté est gavé aux hormones. J’en vois déjà se réjouir mais tout n’est pas si rose.
Il faut prendre en compte une chose essentielle avec cette enceinte elle a été conçue en fonction d’une prise de son particulière, le couple micro espacé type ORTF ou AB, inspiré de la position des oreilles, seule cette configuration va lui permettre de s’exprimer pleinement et de manière cohérente, pour les micros coïncidents et le reste ça ce déforme, (et ce n’est pas dit dans la chanson)
Micro type ORTF
Image
mais revenons à nos moutonsss, je dirais pour se faire une représentation de la chose que cette enceinte fonctionne en écho miroir ou effet périscope, elle est simplement la projection sonore d’une scène à dimension moins grande comme le ferait le téléobjectif d’un appareil photo en reversant l’image sur la pellicule, transposition entre la chambre d’enregistrement et votre pièce d’écoute en conservant la dimension spatial du signal (il faut imaginer une bulle de savon traversant une paille et se regonflant de l’autre côté, la paille c’est la chaîne de restitution micros<->enceintes, la bulle l’enveloppe sonore), dans une approche géométrique on peut voir aussi le couple micro écarté à 60° comme un rapporteur servant à reproduire une distance, ici cette composante est rendue par le délai retard entre les voies, Prenons un cas pratique : deux pièces identiques dans la première nos 2 micros sur un pied, dans la deuxième même chose sauf qu’on remplace les micro par des hp, on pose un pétard dans un coin de la première boaaouum, le son se propage rapidement de proche en proche, formant une sphère, arrive sur les micros tape le droit puis le gauche, un angle est donné ou plutôt une composante temporelle est introduite (délai interaural,qui sert d’indice de localisation pour l’homme) bref une orientation est transmise, les hp se déclanchent à leur tour de manière décalée, boom, mais ce coup ci l’onde n’est pas sphérique comme le pétard mais dégonflée d’un côté, une sorte d’œuf, qui va donner une direction à l’auditeur lors de sa conversion transaurale, le son m’arrive de côté. Mais cette enveloppe est un message valide si il y une correspondance d’échelle entre l’écartement des micros, des hp, et vos oreilles pour conserver une continuité dans l’intégrité de la perception du message, le reste produit irrémédiablement des aberrations spatiales, il en découle les dimensions assez strictes du bestiau.
Maintenant une parenthèse critique, on parle d’enveloppe sonore ok, mais pour la 3D ça reste un peu juste, on l’a vu une seule donnée psycho acoustique est transmise sur le CD, le retard interaural ou ITD, il faudrait au moins ajouter les effets de tête produit sur le son (amortissement) pour reproduire un message qui rende la spatialisation de manière plus complete, (ici effet de latéralisation), Pour le 3D il faudrait donc enregistrer avec un manequin et une tête et là … c’est le drame, qu’elle tête ? N’importe, comme à la révolution, mais personne n’a la même tête, l’approche modéliste se heurte de plein fouet aux variations interindividuelles, sur les données de têtes (HRTF), elles érigeraient un archétype binaurale, fâché avec les têtes qui ne lui reviennent pas, la NASA à faite il y a plus de 20 ans des reproductions quasi parfaites mais elles etaient valable pour une seule personne.
Image
bon je m’arrête là dans cette voie, cela ne change rien pour notre enceinte ce type de donnée n’est pas présent dans notre discothèque audio, on voit que si l'on pousse la logique ça devient
vite casse tête et moins vendable pour tous, le HC travail là dessus mais de manière artificielle.
Revenons à la conception du bébé pour évoquer un problème qui me turlupine encore et a pu vous apparaître aussi, on parle de message binaurale ok mais si on rajoute à ce message un nouvel effet binaural ça casse tout donc pour bien le retranscrire faudrait un casque, d’où peut être le placement dos à dos des hp, mais bon .., enfin je termine, le créateur cherche à rendre son effet le plus fin et précis possible, du coup il travail dans la bande ou la localisation humaine par délai (ITD) est la plus efficace c'est-à-dire medium - bas medium, le reste peu brouiller un peu, du coup exit le tweeter et dehors le boomer (de toutes façons il rentrait pas).
Bon enfin il y a sûrement des approximations mais je pense en gros avoir cerner le truc de la machine à bulle, maintenant il est temps de faire des écoutes avec prise de son type ORTF/AB dans une main et le reste dans l’autre il devrait y avoir des beaux sons bien ronds, des sons marrants et des sons plats.
edit : pour évité de me faire tirer dessus : ce type d'enceinte est certainement le seul à produire de manière naturelle l'impression spatiale et enveloppante qu'on l'on peut connaître face à une scène (qd les conditions sont reunies).
Dernière édition par jibolin le 15 Fév 2006 14:53, édité 14 fois.
jibolin
 
Messages: 320
Inscription: 30 Juin 2003 20:27
Localisation: 92
  • offline

Message » 06 Fév 2006 21:19

Jibolin : tu ne te feras pas tirer dessus :D
Et tes remarques sont pertinentes.

Chtripet : tu es évidemment bienvenu sur ce post ! On ne va pas faire de ségrégation :wink:
Un comparo OE-One / Stéréolith 530 serait bien plus constructif !

Merci à tous pour vos commentaires,

De mon coté, j'ai pu ce week end faire des écoutes à domicile, chez 3 familles distinctes ! En raccordant le Stéréolith à la place des enceintes habituelles des cobayes...
2 appartements, 1 maison, trois pièces plus petites que chez moi. Cela se passait à Lyon, arnaud.malan si tu m’entends !!
Pas d'audiophiles très pointus, des amateurs de musiques sans plus...2 installations 5.1 et une install stéréo. Les 3 correctes, sans atteindre des sommets du genre !

Les réactions sont en tous points similaires : ça passe par de l'incrédulité " c'est-t-y possible que ce soit ce petit truc tout seul qui déplace autant d'air ?" puis par de la curiosité "Mais comment ça fonctionne" pour finir par un immense étonnement "Alors là, je suis bluffé"
Ce sont les réactions masculines...Les femmes, elles, sont séduites par la taille du Stéréolith et la manière dont il fonctionne ! Du genre à demander à leur cher et tendre si les 5 enceintes plein la pièce sont bien nécessaires alors que la seul petite chose là fait aussi bien !!

Rien de bien rigoureux comme test, mais significatif malgré tout...Dans la mesure où les cobayes ci dessus représentent sans doute une bonne tranche des amateurs de HiFi / HC, ceux qui désirent une bonne qualité d'écoute sans pour autant devoir trop s'endetter et reconstruire le living room autour de la chaîne !

Pour les autres (sauf Dickduff, peut être ! Mais si tu veux, tu viens chez moi : vu comment je suis accueilli au Québec chaque fois que j’y vais, c’est la moindre des choses !), je rappelle que je serai à l'expo avant l'assemblée HCFR le 18 mars.
D'ici là, j'espère avoir des explications techniques plus poussées de la part de M. Schupbach.
J'aimerais aussi avoir le modèle supérieur car le salon d'expo fait 50 m²....
Aldébaran
 
Messages: 606
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Ouest Yvelines
  • offline

Message » 06 Fév 2006 21:44

Aldébaran a écrit:Pas d'audiophiles très pointus, des amateurs de musiques sans plus...2 installations 5.1 et une install stéréo. Les 3 correctes, sans atteindre des sommets du genre !
.../...
Rien de bien rigoureux comme test, mais significatif malgré tout...Dans la mesure où les cobayes ci dessus représentent sans doute une bonne tranche des amateurs de HiFi / HC, ceux qui désirent une bonne qualité d'écoute sans pour autant devoir trop s'endetter et reconstruire le living room autour de la chaîne !

Je crois que tu as bien défini la cible potentielle.
Il semble clair que ça ne s'adresse pas à des puristes de la hifi, à la recherche des mythiques "derniers 5 %" de réalisme.
Le concept n'est pas neuf et s'il marchait à ce niveau là ça se saurait.

Il ne me semble pas que quiconque prétende que la Stéréolith puisse remplacer des 800D ou consorts mais pour une utilisation plus "sonorisation" que hifiste, typiquement si vous passez 95 % de votre temps ailleurs qu'au point d'écoute elle doit pouvoir se distinguer.

Et dans une petite pièce elle peut peut être même aller plus loin compte tenu des limitations de qualité d'un systéme stéréo dans ces conditions.

Personnellement je n'envisage pas un instant de la considérer comme systéme principal mais je la vois bien en deuxiéme systéme d'écoute pour sonoriser l'apartement en dehors des écoutes "religieuses".
Il faut dire qu'ici pour une des deux enceintes j'ai une position de rangement et une position d'écoute. Je passe mon temps à faire le pousse pousse ou alors je sonorise sans scéne sonore.

Dans ce deuxième contexte la Stéréolith me plait bien sur le papier, j'attends les écoutes avec impatience. :wink:
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 06 Fév 2006 21:47

Et moi j'ai plutôt hâte d'entendre cela le 18 mars... :wink:
peperealexis
 
Messages: 11184
Inscription: 04 Mai 2004 20:23
Localisation: De retour en Normandie, dans le 27...
  • offline

Message » 07 Fév 2006 21:23

Angus2 a écrit :
Il semble clair que ça ne s'adresse pas à des puristes de la hifi, à la recherche des mythiques "derniers 5 %" de réalisme.


Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, car cette enceinte est capable de beaucoup de chose à condition de lui associer un bon lecteur CD ainsi qu’un bon ampli et je peux vous dire que le résultat est très différent selon ces 2 éléments, vous allez me dire c’est le cas avec toutes les enceintes,oui mais dans ce cas précis encore plus.
Le monitor 530 est un modèle plus élaboré et il dispose d’un rendement de 95 db sous un volume légèrement plus important que le monitor 232, mais l’écoute est également bien meilleur plus de dynamique, meilleure tenue en puissance etc. (hps de 17cm et tweeter à ruban).

Il faut également relativiser sur le fait que cette enceinte soit stéréo de n’importe quel endroit de la pièce, car certes il s’agit d’un avantage mais ce n’était pas ma motivation première lorsque j’ai acheté ce type d’enceinte ; personnellement je dirais que selon moi il y a d’autres qualités, comme par exemple le fait d‘écouter d’une manière plus naturelle c-à-d le stereolith offre un espace tri-dimensionnel largement aussi grand, voir plus grand, que la pièce d'écoute. Les objets sonores (instrument, bruits divers) semblent réels tant ils ont l'air matériels, comme si on pouvait les toucher. On sent également très bien l'air qui constitue l'acoustique de l'endroit.La précision de l’image est excellente avec un sensation de liberté, à condition que la prise de son soit faite selon les règles de l’art comme l’a dit Dickduff.
Cette qualité je ne la retrouve pas sur 2 enceintes même haut de gamme, car la première chose qui me frappe c’est le fait de localiser les 2 enceintes qui délivrent une image plate et égale à la largeur de leur écartement.
Il serait dommage de qualifier cette enceinte comme un second système ou comme une enceinte gadget qui sous une forme compacte n’offre que des avantages d’ordre pratique.

Cordialement.

Alemaxero
alemaxero
 
Messages: 183
Inscription: 29 Sep 2003 20:24
Localisation: Yutz (57)
  • offline

Message » 07 Fév 2006 22:37

Pour les prouesses "extraordinaire" de cette enceinte il me semble que jibolin a bien résumé la question.

Ça n'est pas rendre service à la marque que d'avoir un discours totalement irréaliste et d'essayer d'en faire ce qu'elle n'est pas.

C'est une enceinte qui en donne pour son argent nous n'en doutons pas, mais restons en là, on n'est pas obligé d'en faire la meilleure enceinte du monde pour l'apprécier.

Juste mon avis bien sur.
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 08 Fév 2006 4:21

doucement ce système ne va pas tout balayer, nous voila presque renvoyé à l'air stéréolithique, un peu de mesure, j'ai moi même mis de l'eau dans mon vin et je ne vais pas refaire une page là dessus, chaque approche a ses limites (ici basses rabotées, aigue tronqué, variabilité de l'effet etc .. il y a mieux comme base hifi) malgré tout elle possède une étonnante spatialité et des composants de qualités, mais un son reste un son et rien ne vaut une belle enceinte complète pour le produire (800D un jour tu seras mienne :-? ) simple tautologie on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre, le c*l de la crémière et tout le toutim, rendons à cesar ... le stéréolith ne pourra qu'y trouver mieux sa place.
jibolin
 
Messages: 320
Inscription: 30 Juin 2003 20:27
Localisation: 92
  • offline

Message » 08 Fév 2006 19:47

jibolin a écrit:doucement ce système ne va pas tout balayer, nous voila presque renvoyé à l'air stéréolithique, un peu de mesure, j'ai moi même mis de l'eau dans mon vin et je ne vais pas refaire une page là dessus, chaque approche a ses limites (ici basses rabotées, aigue tronqué, variabilité de l'effet etc .. il y a mieux comme base hifi) malgré tout elle possède une étonnante spatialité et des composants de qualités, mais un son reste un son et rien ne vaut une belle enceinte complète pour le produire (800D un jour tu seras mienne :-? ) simple tautologie on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre, le c*l de la crémière et tout le toutim, rendons à cesar ... le stéréolith ne pourra qu'y trouver mieux sa place.


Salut,

A te lire jusqu'à maintenant, j'y trouvais presque de l'acharnement, mais ton dernier texte me rejoint beaucoup plus. C'est vrai que la tendence est à l'exagération lorsqu'on parle du stéréolith et Oe-One. C'est peut être dû au fait de la très lente pénétration du système à un HP. Tu as parfaitement raison d'affirmer que le système n'est pas parfait. De ce temps ci, j'ai la chance d'écouter des système de très haute fidélité avec des HPs fabuleux et lorsque je reviens chez moi, je rêve. Le petit modèle Stéréolith pour une chaine d'entrée de gamme est parfait mais pour l'audiophile exigeant, le modèle supérieur fera probablement plus l'affaire, toujours conditionnel à cette fameuse acceptation du principe. Ce que je déplore le plus dans toute cette histoire là, c'est le manque d'ouverture de la part de l'industrie et de beaucoup d'audiophiles. J'ai toujours l'impression d'attaquer quelqu'un alors que je veux faire simplement découvrir le Stéréolith. Bien que pas parfait, ce principe mérite l'attention de tout ce monde alors que l'objectif est de se rapprocher de la réalité, est-ce que çela doit passer par le stéréolith/Oe-One? La réponse vous appartient et comme le restant de la Hi-Fi, la divergeance est reine.

Bonne journée,

Richard
Dickduff
 
Messages: 82
Inscription: 22 Jan 2006 0:48
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message