Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Nicolas-76 et 20 invités

Toutes les enceintes HiFi

Une oui une enceinte extraordinaire...... OE-ONE

Message » 15 Déc 2005 16:24

Je vais donc tenter de faire un tout petit cr d’après mes souvenirs de l’écoute de ce modèle un peu particulier, çà vaudra ce que çà vaudra, mais si ça peut orienter les idées chez certains, c’est tant mieux.
Ne vous attendez pas à ce que je parle technique ici, je n’y connais rien, je vais donc vous donner, mes impressions de simple audiophile, impressions que j’ai ressentie à l’époque, car ça fait plusieurs années que ça a eu lieu, dans un salon à Paris.
J’avais quelques cd avec moi, essentiellement du lyrique. Je suis resté très longtemps sur ce stand, suis revenu plusieurs fois même dans la journée, beaucoup parlé avec le concepteur.
Je me souviens maintenant que la salle d’écoute était particulièrement petite, l’enceinte positionnée vers le milieu, moi assez proche de l’objet par conséquent ; mais cette proximité a très peu affecté la démo.
L’objet est beau, bien construit, décoratif, passerait totalement inaperçu dès lors qu’on lui trouve une place de choix dans son mobilier.
Au tout début de l’écoute, je suis un peu dérouté, troublé par la diffusion du son d’une enceinte unique. J’ai l’impression d’un manque.
Il faut se déshabituer de la hi fi traditionnelle, cela demande un peu de temps, mais on finit par rentrer dans le son, mais de plus, on s’y accroche, on s’y installe, preuve que ce système est musical. C’est aéré, spatial, et ça ne manque pas de corps, Les timbres sont justes, c’est équilibré et neutre.
Pour tenter une comparaison, j’aurais envie de dire que l’esthétique sonore s’apparente à celle de la marque Elipson dans ses meilleures réalisations.
C’est un son chaleureux, et convivial.
Il est un peu plus difficile de décrire l’espace sonore.
La diffusion sur 360 degrés produit un son certes aéré, ou les instruments ont de la place, ce qui est très agréable par rapport à beaucoup de systèmes de ce niveau de prix ou le son colle aux enceintes. Ici, la musique prend forme dans l’espace, mais concernant la focalisation, c’est un peu particulier, même si on a la sensation d’une belle spécialisation, la focalisation est plus « diffuse », on perçoit les musiciens dans un espace réaliste, plausible, sans parler pour autant d’ « hyper précision » dans ce domaine. Mais on n'est pas en quête de compenser intellectuellement, l’équilibre général fait que l’on écoute un tel système sans se poser de question. Et c’est sa grande force, c’est une des rares enceintes anti prise de tête que j’ai écoutée. En fait, on ne cherche pas à positionner les musiciens, parce qu’ils occupent une « place relative » dans l’espace, et on s’en contente, et c’est très bien comme ça. On est pas à se demander qui est qui, qui fait quoi, etc., etc.
L’espace sonore n’est pas démentiel, il a ses limites, et même avec la diffusion sur 360, n’espérez pas sonoriser la Géode de la Villette. Pour moi, l’enceinte reste intimiste.
Maintenant, que ce soit clair.
elle n’est pas à la pointe du progrès par son innovation technologique révolutionnaire. Il existe déjà des système rayonnant, mais l'avantage de celle ci est d’être bien construite, je dirais simplement qu’il s’agit d’une enceinte « intelligente » de part sa conception et son équilibre, mais sûrement pas une enceinte pourvue d’une technologie qui va mettre la stéréo traditionnelle en perdition.
Ensuite, si chtripet la trouve extraordinaire, on ne peut pas lui reprocher son enthousiasme en employant des superlatifs qu’on réserve généralement aux systèmes très haut de gamme, mais, ne nous trompons pas, il est clair que cette « mono enceinte stéréo » malgré ses qualités est du niveau de son prix, voir un peu plus, mais rien ne lui permet de rivaliser avec des enceintes 5 à 10 fois plus chers. Donc pas de méprise, on n’est pas en présence d’une enceinte « budget » qui en fait autant qu’une ………….. .BW 801D ?
Maintenant imaginez vous avec ça à la maison. l’enceinte fait parti de la décoration, donc vous ne la voyez plus, ensuite, fini les problèmes d’ajustement de positionnement, d’optimisation à outrance. Sans tous ces inconvenants, vous conservez une musicalité convaincante.
Si vous souhaitez vous équiper d’un système plus ambitieux par la suite, il vous suffit déplacer l’objet dans une autre pièce toujours en tant qu’objet audiophile décoratif pour une seconde chaîne qui ne prendra pas plus de place, car se serait vain de vouloir revendre cet objet aujourd’hui.

Si vous faites une écoute en Suisse, n’y aller pas pour essayer de pousser l’enceinte dans ses dernier retranchement,(elle ne le supportera pas), et vous convaincre que votre système pour même prix « marche 10 fois mieux, possède des basses incroyables, et une patate d’enfer ».
Au contraire, il faut faire une critique plus intrinsèque du produit, qui est destiné aux mélomanes avant tout.
titouan1
 
Messages: 333
Inscription: 05 Mar 2005 20:02
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 15 Déc 2005 16:24

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Déc 2005 21:44

Tout d'abord permettez-moi de vous dire que je ne suis pas fâché, j'ai eu pleins d'activités professionnelles et privé ces dernières heures que je n'ai pas eu le temps de venir sur le site.

Je suis heureux de constater que je n'étais pas le seul à positiver sur cette enceinte. Je relève que je possède un ampli home cinéma Rotel 1067, un lecteur Rotel 1062, un graveur Pioneer 920H.

J'ai installé l'enceinte OE-ONE à la hauteur du plasma. Je n'utilise pas l'enceinte centrale de mon pack Kef 6000 ACE, par contre j'ai branché les enceintes Kef pour l'arrière. Je suis assez étonné du résultat et je ne ressens aucun manque (voie centrale) ou sur les dialogues, car l'enceinte unique dispense le son d'une façon homogène.

Mais c'est surtout sur la musique en simple stéréophonie que cette enceinte se distingue...
Il faut vraiment l'écouter. Pour ma part, j'ai ce haut-parleur depuis près de trois semaines. Je peux vous dire que le son qui en sort est de jour en jour meilleurs (rodage ???), plus de fluidité, de profondeur (si encore cela était possible) une grande scène sonore avec un positionnement des instruments précis.

Il est vrai que lors de la première écoute, ce système est particulièrement déroutant. Comment une scène stéréophonique peut se développer par l'utilisation d'une seule enceinte ?? moi, je ne suis pas un spécialiste. Je l'ai déjà dit, c'est assez drôle les premières minutes d'écoute et l'on se prend très vite au jeu. On ne se pose plus la question de savoir ce que l'on entend, mais la musique "coule" d'une façon naturelle. Les timbres également sont remarquables.

Lors de l'écoute chez le concepteur, ce dernier m'avait affirmé qu'il améliorait d'une manière constante ses enceintes et que celle que je venais d'acquérir devait être supérieure aux modèles sortis il y a quelques années.

Je répondrai volontiers aux questions qui me seront posées, je demande simplement un peu de patience, car j'ai énormément d'activités ces prochains jours.
chtripet
 
Messages: 163
Inscription: 16 Fév 2003 21:12
  • offline

Message » 16 Déc 2005 11:01

Merci chtripet pour ces précisions.

Nous comprenons bien évidemment que tu puisses avoir du boulot, nous en avons nous-même :lol:

Celà m'étonne cependant qu'on puisse aussi facilement faire du 5.1 avec une telle enceinte pour le front avant et 2 surround, mais pourquoi pas.

N'oublie pas de nous dire si tout ceci est écoutable en île de France.
Bonnes fêtes !
A+
ptiJean
 
Messages: 8559
Inscription: 13 Juin 2003 10:46
Localisation: Nord de Vannes (56)
  • offline

Message » 16 Déc 2005 12:57

Des précisions dans le bouquin de Jean Hiraga "Les haut-parleurs".
On y découvre que la firme américaine Jensen mais aussi Sony ont travaillé sur ce principe...

Il y a en a 4 pages, c'est difficile à résumer !
Et ce bouquin est une bible indispensable, alors....
Aldébaran
 
Messages: 606
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Ouest Yvelines
  • offline

Message » 16 Déc 2005 22:11

dede99 a écrit:
Manny a écrit:je suis un chti suisse...


personne n'est parfait :mdr: :mdr:

(je blague je suis aussi Suisse) :oops:

mais parle nous de ton install, tu écoute quoi comme musique, ta pièce fait combien de m2
c'est quoi comme source, tu écoute fort du hard rock ou doucement de la flute
(ou fort de la flute et doucement du hard :mdr: )
le son est comment fin, clair, les basse ? on veut tout savoir !

SVP des détails

merci et A+

dédé

Salut dédé, je reconnais bien l'autodérision propre à l'humour hélvétique... :lol: :lol: :wink:

En ce qui concerne mon style de musique, je ne suis pas un papi assis sur son fauteuil qui écoute un concert de clarinette en solo.. (Heu, il n'y pas de clarinettiste dans la salle j'espère.. :oops: :lol: ) J'aime quand sa booste!! (Même si parfois j'écoute aussi de la musique classique en musique de fond pour des soirées avec les invités qui correspondent plus à ce style.) J'ai passé ma prériode de sono voiture à 200 décibèles et basses qui te remontent le diafragme en faisant vibrer la plaque d'immatriculation au feu rouge.... Mais j'aime l'ivresse que procure le volume, que se soit pour du jazz, du classic percutant, de la pop, ou même la techno. Aujourd'hui, le mauvais son me fait vite mal aux oreilles. Je suis plus éxigeant pour mes tympans et suis très ouvert à tout genre de musiques et à tout les volumes, mais sans dommages auditifs. J'ai pu lire plus haut que l'on ne peux pas pousser l'oeuf dans les extrêmes, mais je ne suis pas tout à fait d'accord. La seule limite que connait mon oeuf les soirs ou je veux m'éclater; c'est les voisins! :o Je ne l'ai encore jamais entendu saturer ou perdre de la qualité sonore quand il est poussé à fond.. :wink:
Manny
 
Messages: 44
Inscription: 12 Déc 2005 14:35
  • offline

Message » 16 Déc 2005 22:43

Aldébaran a écrit:Des précisions dans le bouquin de Jean Hiraga "Les haut-parleurs".
On y découvre que la firme américaine Jensen mais aussi Sony ont travaillé sur ce principe...

Il y a en a 4 pages, c'est difficile à résumer !
Et ce bouquin est une bible indispensable, alors....


Je ne me souviens plus du tout de ça. Tu as quelle édition du bouquin?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 16 Déc 2005 22:44

Au fait, la vraie bible, selon Hiraga lui-même, serait plutôt le livre de G.A Briggs, Loudspeakers, non?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 17 Déc 2005 10:43

PtiJean,

Pour info, je réside en Suisse et malheureusement je ne crois pas que cette enceinte on puisse l'écouter en Ile de France. Il faudrait peut-être demander au concepteur, M. SCANAVINI pour tenter de trouver une solution.

Je peux éventuellement régarder avec lui si des personnes sont vraiment intéressées ???

Bonnes fêtes à tous.
chtripet
 
Messages: 163
Inscription: 16 Fév 2003 21:12
  • offline

Message » 17 Déc 2005 11:17

Scytales : 3ème édition, chap 2.1.10 page 269...
OK, bible, parce que tout y est dans ce bouquin, parfois un peu survolé, mais l'essentiel y est ! Donc, c'est AMHA un indispensable...
Il faut ensuite se spécialiser pour en apprendre davantage sur tel ou tel chapitre !

Et dans la Bibliographie, Hiraga cite 7 ouvrages de Briggs ! Dont Loudspeakers, of course :wink:
Aldébaran
 
Messages: 606
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Ouest Yvelines
  • offline

Message » 13 Jan 2006 18:01

Bonjour à tous,

Et voilà, depuis 15 jours, un OE-One trône dans mon salon :lol:

Aucun regret par rapport à mes enceintes traditionnelles. Plus besoin de s'installer juste en face des deux HP pour profiter de la musique. PROFITER, oui, c'est bien le terme. Maintenant, je peut me déplacer et toujours entendre la même qualité sonore.

Je mets ci-dessous mes premières impressions que j'ai envoyées à M. Scanavini, que je remercie encore pour son accueil, son professionnalisme et la passion qu'il essaye de transmettre.

"... Ca-y-est, l'OE-One a pris ses quartiers. Le gain en place ainsi que l'esthétique sont incomparables par rapport à mes anciens hp.

L'installation et le placement (peut-être pas définitif) n'ont pas posé de problèmes particuliers. Un seul regret : cette enceinte mériterait un bornier mieux adapté, avec la possibilité de brancher directement du câble de forte section (4 mm). J'ai dû couper la moitié des brins !

Les premières impressions d'écoute sont très positives. Le grave est même un peu plus soutenu que chez vous (4m. sous plafond, matériaux différents, etc.). L'aération est bien présente, surtout avec de grands orchestres. C'est moins évident avec de petites formations, genre trio de jazz, où l'on essaie d'avantage de positionner dans l'espace chaque instrument. Mais peut-être s'agit-il là d'un phénomène lié à un manque d'accoutumance ? Je pense qu'il faut oublier les habitudes liées à l'écoute de systèmes stéréo traditionnels. Ca viendra ...

L'équilibre général est excellent et harmonieux. L'écoute, à tous les volumes, n'est pas fatigante.

Le grave pourrait descendre un peu plus bas : sur le disque de Barry White "Staying Power", morceau n° 9, une partie du registre grave est totalement absent ! J'ai essayé sur mon système home cinéma, équipé d'un caisson Magnat Omega 380 (membrane de 38 cm), et là, il y a une rythmique de basses qui traverse le canapé, comme une onde sismique. Il est vrai que l'utilisation n'est pas la même, mais tout de même, un petit regret. Mes anciens hp n'arrivaient pas non plus à délivrer ce signal.

L'extrême aigu est également un peu moins percutant qu'avec des tweeters orientés vers l'avant. Mais le GROS GROS avantage de l'OE-One, c'est que malgré ces quelques (petites) restrictions, l'écoute est homogène dans TOUTE LA PIECE. Et c'est cela qui a en grande partie motivé mon achat. Donc sur ce point : MISSION ACCOMPLIE...".

@+

MV
MV
 
Messages: 119
Inscription: 11 Juin 2002 19:19
Localisation: Genève
  • offline

Message » 14 Jan 2006 0:58

titouan1 a écrit:Je vais donc tenter de faire un tout petit cr d’après mes souvenirs de l’écoute de ce modèle un peu particulier, çà vaudra ce que çà vaudra, mais si ça peut orienter les idées chez certains, c’est tant mieux.
Ne vous attendez pas à ce que je parle technique ici, je n’y connais rien, je vais donc vous donner, mes impressions de simple audiophile, impressions que j’ai ressentie à l’époque, car ça fait plusieurs années que ça a eu lieu, dans un salon à Paris.
J’avais quelques cd avec moi, essentiellement du lyrique. Je suis resté très longtemps sur ce stand, suis revenu plusieurs fois même dans la journée, beaucoup parlé avec le concepteur.
Je me souviens maintenant que la salle d’écoute était particulièrement petite, l’enceinte positionnée vers le milieu, moi assez proche de l’objet par conséquent ; mais cette proximité a très peu affecté la démo.
L’objet est beau, bien construit, décoratif, passerait totalement inaperçu dès lors qu’on lui trouve une place de choix dans son mobilier.
Au tout début de l’écoute, je suis un peu dérouté, troublé par la diffusion du son d’une enceinte unique. J’ai l’impression d’un manque.



on s'est peut-être croisé lors de ce salon,

au CNIT la défense en 2000 ou 2001,

à l'époque, je n'y connaissais rien en HIFI (en tous cas d'un pt de vue technique, car je ne fréquentais pas ce merveilleux forum 8) n'ayant ni micro, ni internet)

d'ailleurs, ce n'est 2 mois après y avoir été que j'ai appris le prix dans une revue d'un ensemble bizarre que j'avais écouté dans une grande salle par hasard (la config triphonique ICOS)

bref, je suis rentré dans cette petite salle, et la 1ère réflexion que je me suis fait : tiens, c'est l'oeuf d'Alien :mdr:
le concepteur m'alpague (car c'était pas hyper-fréquenté comme stand), engage la conversation et m'explique le concept de mono-enceinte, la stereo c'est dépassée, etc, un passionné c'est sur dans tous les cas...
bref, je m'installe pour 5 minutes d'écoutes et il passe un CD ou celui d'un des 2 autres auditeurs

Disons, que dérouté est le terme approprié :lol: . çà n'avait rien à voir (ou plutôt à entendre avec ma stereo de mon ampli-tuner TEAC et de mes dB09...)


Je serai curieux de réécouter ce concept maintenant, ayant eu l'occasion d'écouter + de configs depuis lors et que je suis plus sensible à des choses comme la scéne 3D, le placement des instruments, etc...

en tous cas, ce qui m'avait bluffé lors de ce salon,

c'était le son qui sortait d'un simple lecteur de CD portable couplé à des enceintes genre Star-trek pour enceinte PC,
en général, on attends rien du tout en terme d'émotion sonore de ce genre de config
mais la Billie Holiday sonnait juste tout simplement :o dans ce petit système



j'ai retrouvé grâce au grand dieu google :lol:

le lien
http://www.timedomain.co.jp/product/mini.html

la photo
Image

et je n'ai pas d'actions dans cette entreprises :lol: 8)
menthalo
 
Messages: 1478
Inscription: 25 Aoû 2002 18:18
  • offline

Message » 15 Jan 2006 20:22

Bonjour à tous,

Je veins de prendre connaissance de ce post et je vois que vous portez tous un grand intérêt pour cette enceinte pas comme les autres. J'aimerais juste apporter quelques précisions concernant la conception de cette enceinte. Tout d'abord M.Scarvini n'est pas le concepteur de cette enceinte ou du moins il n'a rien inventé, mais c'est M. Schupbach l'inventeur de la première enceinte stéréo nommée STEREOLITH.
M Scarvini a longtemps travaillé pour STEREOLITH où il avait en charge la commercialisation de cette enceinte dans les années 90. Puis M. Scarvini décida de voler de ses propres ailes en copiant le même type d'enceinte mais dans une forme plus originale,et selon moi il ne connait pas toutes les astuces pour concevoir correctement ce style d'enceinte très difficile à mettre au point.
J'ai eu l'occasion d'écouter un O-One au salon de Paris il y a quelques années et je peux vous dire selon moi ce produit n'est pas assez abouti par rapport à un VRAI STEREOLITH, surtout que les derniers STEREOLITH n'utilisent qu'un seul tweeter, ce qui améliore considérablement la transparence et l'image stéréo.
Quelque part je suis assez agacé de voir quelqu'un comme M. SCHUPBACH (concepteur et inventeur de STEREOLITH) travailler depuis plus de vingt ans comme un infatiguable chercheur et qui essaye sans cesse d'amèliorer cette enceinte , et de l'autre un bon commercial copier et exploiter ce type d'enceinte sans avoir de véritables connaissances approfondies sue ce type d'enceinte.Mais bon lorsque'on compare un O-One et une enceinte STEREOLITH je me dis que M. Scarvini a encore du pain sur la planche!
Voila les précisions dont je voulais vous faire part, bien entendu je suis 'heureux propriétaire d'une enceinte STEREOLITH depuis 1990, donc c'est une enceinte que je connais puisque j'ai utilisé presque tous les modèles depuis cette date, mais je reste fidèle à cette marque dont je ne peux plus me passer.

Cordialement.
Alemaxero
alemaxero
 
Messages: 183
Inscription: 29 Sep 2003 20:24
Localisation: Yutz (57)
  • offline

Message » 16 Jan 2006 10:09

Pour alemaxero,

Pour ma part, je ne sais pas qui à copier quoi et je ne veux pas le savoir. Pour ma part, je possède cette enceinte Oe-one (la dernière version et pas celle des années 1999 ou que sais-je) et je le redit c'est une enceinte extraordinaire, que cela plaise ou non. D'ailleurs, pour être objectif alemaxero, il faudrait, avant de dire n'importe quoi, comparer une Stéréolith DE MEME PRIX à la dernière version de l'enceinte de M. SCARVINI et je serais bien curieux de voir le résultat......

Comme je l'ai dit, avant de dire ou d'affirmer certaines choses, il faut les comparer et c'est uniquement après avoir fait cette démarche que l'on peut donner un avis OBJECTIF.......
chtripet
 
Messages: 163
Inscription: 16 Fév 2003 21:12
  • offline

Message » 16 Jan 2006 16:40

Pour Chtripet,

Je ne pense pas que je dis n'importe quoi. Mr Schupbach l'inventeur du Stéréolith a déposé son premier brevet en 1982, ensuite il a reçu le grand prix des inventions en 1986.Mr Scanavini a démarré en 1995 et comme il a vendu et installé plusieurs Stéréolith il connait les avantages de ce type d'enceinte. Mais pour avoir écouter un O-one je confirme que ce produit n'est pas aussi abouti qu'un vrai Stéréolith, je ne dis pas que cette enceinte ne marche pas bien, mais je dois reconnaitre qu'un Stéréolith est meilleur et c'est normal c'est l'inventeur qui peaufine sans cesse cette enceinte, par le biais de grandes connaissances en matière de psycho-acoustique et par le biais de matériel de mesure extrêmement sophistiqué. En fait l'enceinte O-One est comparable un Stéréolith Duetto datant de 1989-90 et depuis ce temps il y a eu d'autres modèles bien plus évolués comme le Stéréolith Duetto S, Monitor 130, Monitor 230 et maintenant Monitor 232. Mr Scanavini sur son site parle de pollution sonore avec un écoute à 2 enceintes séparées, et ce qu'il dit est tout à fait juste, mais ce qu'il oublie de préciser, c'est que son enceinte utilise encore 2 tweeters et que ces 2 tweeters polluent également le son et l'image stéréo. Si vous comparez une enceinte Stéréolith depuis l'année 2000 elles n'utilisent qu'un seul tweeter afin de diminuer les interférences(mesures à l'appui), ce qui prouve encore une fois que le O-One n'est pas aussi développé et abouti qu'une enceinte Stéréolith.
Pour conclure je maintiens que le O-One n'est qu'une pure copie de l'enceinte Stéréolith mais avec des performances qui ne sont pas à la hauteur d'un Stéréolith dernière génération, et que seul l'esthétique et l'ideé me paraissent originals.
Maintenant si cette enceinte vous procure une grande satisfaction j'en suis heureux pour vous, mais par pitié ne faite pas croire à tous les lecteurs de ce forum que Mr. Scanavini est le créateur de type d'enceinte.

Cordialement.

Alemaxero
alemaxero
 
Messages: 183
Inscription: 29 Sep 2003 20:24
Localisation: Yutz (57)
  • offline

Message » 16 Jan 2006 17:03

Pour alemaxero

J'en ai rien à fiche de votre Stéréolith, d'ailleurs le présent post a été fait simplement pour faire connaître la Oe-one un point c'est tout. D'ailleurs, je n'ai rien à voir avec M. SCARVINI, je ne fait pas de la pub et je ne suis pas payé par le concepteur de l'enceinte que je vente. Simplement et par hasard, j'étais tombé sur le site de ce monsieur et bien que j'étais très sceptique au début, je suis allé écouter cette enceinte il a y quelques semaines DONC JE SAIS DE QUOI JE PARLE...... et je suis tombé sous le charme.

Je ne prétends pas que la Stéréolith est bonne ou mauvaise, je n'en sais rien puisque je ne les jamais écoutée.

Mais de grâce, arrêter de juger quelque chose que vous ne connaissez pas. Allez l'écouter MAINTENANT et ne vous fier pas à votre jugement datant de plusieurs années.... La Oe-one, tout comme les Stéréolith, a évolué.

Vous parlez sans cesse de mesures, de copie etc....

Cela m'est entièrement égal et je m'en fiche du moment que le résultat de l'écoute est là et que la Oe-one donne des frissons lors de certains passages de musique .....

Vous pouvez pensez ce que vous voulez, d'ailleurs j'ai remarqué que vous soutenez la Stéréolith sur bien des postes (canadien entre autre) et je me demande si vous n'avez pas des actions chez Stéréolith ??????Vous allez et je le parie me répondre par la négative, bien sûr
chtripet
 
Messages: 163
Inscription: 16 Fév 2003 21:12
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message