Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Toutes les enceintes HiFi

Well well well....mettons fin aux idées reçues...

Message » 31 Aoû 2010 21:29

Pour ce que j'en sais (fort peu en vérité), ce sont des filtres qui préservent une vraie séparation des voies, qui font que le double bornier a un vrai sens, en multiamplification notamment.
Certaines enceintes à double bornier ont parfois un circuit de filtre qui rend ce double bornier inopérant, c'est à dire équivalent à un simple bornier.
Pour plus de détails, il est prudent de demander aux constructeurs ou aux connaisseurs, ce que je ne suis pas sur ce point d'électronique. Je connais la partie extérieure et le principe, pas le comment technique.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Annonce

Message par Google » 31 Aoû 2010 21:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Aoû 2010 21:42

vertigo14 a écrit:karnissia.

Oui je relie tous les câbles ensemble + -...... :mdr: là ça marche fort! :P


Dans ton enceinte derrière le bornier, tu as en tout 4 cables, voir photo . L'idée est de rassembler tous les + et tous les - sur les deux borniers respectifs!...et évidemment pas ensemble...
Par contre dans ce cas je ne peux plus faire de bi-cablage puisque j'ai un bornier qui est relié à rien.
Les strapp servent lorqu'on fait du simple cablage pour que tout le monde soit alimenté. D'ou d'éventuelles pertes dans les strapp. Si tu soudes les cables entre eux sur l'arrière du bornier tu es pénard et certain qu'aucun déconexion ne va se produire.

Quand je dis je pince mes cable je voulais faire comprendre je serre mes cables sur les borniers, il faut mieux éviter les banane ou autre pièces métalliques qui vont apporter un métal différent dans le transport du signal et donc une éventuelle résistance.





:wink:


en quoi apporter un nouveau métal apporterait une nouvelle resistance. La resistance est inherente à chaque métal utilisé. Ce qui est certain, c'est qu'une connection avec une bonne soudure, est une meilleure connection qu'une fiche banane ou autre.
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4962
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 31 Aoû 2010 21:46

maintenant pour le bicablage je n'ai pas fait de comparatif. On m'a conseillé de bicabler mon enceinte, et c'est ce que j'ai toujours fait avec les coax (à l'intérieur c'est séparé aussi ...) J'ai également suivi le schéma de bicablage préconisé par Marantz pour le PM 11, voie A et B , schéma qui m'avait été specifiquement déconseillé par Bernard (mais je suppose que le PM 11 à des circuits spéciaux).
mes cables sont des supra ply 2/0 et ils ne sont pas prêt d'être changés, vu qu'ils passent via des gaines dans la dalle de ma chambre.
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4962
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 31 Aoû 2010 23:19

grand x, la structure d'un filtre série ne permet pas le bi-cablage ou la bi-amp parce que les fonctions passe-haut et passe-bas des hps sont communes aux hps.
A contario, la structure d'un filtre parallèle permet toujours ces possibilités parce que les fonctions passe-haut et passe-bas des différents hps sont séparées; si certains filtres parallèles ne permettent pas ces possibilités c'est uniquement parce qu'ils somment le "moins" de chacun des hps en sortie de réseau; ce n'est donc pas une question de structure de filtre mais une question de branchement en sortie. :wink:
Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 8600
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 01 Sep 2010 7:57

:D Merci pour ces précisions et éclairages,
qui me permettront d'être plus exact dans mes descriptions.
J'avais bien intégré que c'était les modes de raccordements entre éléments qui faisaient que le bicablage pouvait être différent du monocablage, et apporter une vraie possibilité de séparation des voies, mais je parlais à tord de structure de filtre, quand il s'agit, comme tu l'expliques, principalement de manière de raccorder les éléments.
:wink:
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 01 Sep 2010 13:57

Je viens de tomber sur ce lien interessant , qui explique comment fonctionne le bicablage (extrait de la doc de mon PM 11) :
A bi-wiring connection separately connects the low and mid/ high jacks of the speaker to the amplifier using separate speaker cables. Because separate cables are used for low and mid/high sounds, the return current generated in the low speaker causes little interference with the mid/high speaker. The PM-11S1 and speakers of Connection Example 1 use a bi-wiring connection, therefore also refer to that page for help.
Il s'agit donc de limiter les effets nefastes de retour de courant d'une voie vers l'autre.
Cette explication est simple et me parait tout à fait correcte sur le plan physique (puisqu'un HP est à la fois un emetteur : electricité vers mouvement de la membrane, mais aussi un recepteur (conversion des mouvements de la membrane en electricité)
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4962
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 01 Sep 2010 16:52

Il s'agit donc de limiter les effets nefastes de retour de courant d'une voie vers l'autre.
Cette explication est simple et me parait tout à fait correcte sur le plan physique (puisqu'un HP est à la fois un emetteur : electricité vers mouvement de la membrane, mais aussi un recepteur (conversion des mouvements de la membrane en electricité)

Un HP en mouvement ne génère pas de courant mais une fcem (U = -Blv si je ne m'abuse); qui s'oppose au courant généré par l'ampli. L'explication citée est bidon... on ne peut pas parler de "courant de retour".
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 01 Sep 2010 17:58

Le HP ne se comporte pas comme un émetteur de courant, si par exemple on le remue à la main, comme tout moteur ?
SI on bouge le HP à la main, il génère un courant, comme une dynamo, il me semble.
Quand l'ampli lui envoie du courant (= lui donne un ordre de mouvement), le HP a des mouvements qui lui sont propres (élasticité, force de retour, vibrations résiduelles, je en sais comment les appeler) qui à leur tour génèrent du courant (et qui peuvent perturber les autres voies si elles sont en contact direct).
J'imagine (qu'on me corrige si je me plante) que les HP qui font du trainage doivent être assez redoutables sur ce point: leurs vibrations résiduelles, réactions vibratoires suite à l'expression de graves (et d'autant plus si les attaques sont vives) doivent générer des courants retours, non ?
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 01 Sep 2010 18:38

Denis31 a écrit:
Il s'agit donc de limiter les effets nefastes de retour de courant d'une voie vers l'autre.
Cette explication est simple et me parait tout à fait correcte sur le plan physique (puisqu'un HP est à la fois un emetteur : electricité vers mouvement de la membrane, mais aussi un recepteur (conversion des mouvements de la membrane en electricité)

Un HP en mouvement ne génère pas de courant mais une fcem (U = -Blv si je ne m'abuse); qui s'oppose au courant généré par l'ampli. L'explication citée est bidon... on ne peut pas parler de "courant de retour".


bien evidemment, puisque le courant de l'ampli neutralise amplement le contrecourant induit par le deplacement du hp
Mais il y un decalage temporel entre les deux fcem : celle faite par le boomer (lente, car l'inertie mécanique du système est plus grande que celle du tweeter) et celle faite par le tweeter. Je pense qu'à retardement une partie du contrecourant du boomer viens se superposer au signal reçu de l'ampli commandant le tweeter.
Notons que cette pollution n'interviens que dans la zone de superposition entre le tweeter et le boomer, car le reste est filtré et éliminé.
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4962
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 01 Sep 2010 18:48

fcem = force contre électro-motrice = une tension
Grand X, ce que tu dis est grosso-modo exact (il est vrai que si on bouge un HP à la main, il se passe qqchose électriquement), mais l'analyse en terme de "courant de retour" est fausse; courant et tension ce n'est pas la même chose... pour aller plus loin il faut nécessairement des notions d'électricité.
Mais ce n'est qu'une des erreurs contenues dans le raisonnement exposé par Powerdoc. L'autre est que les deux câbles étant reliés à une extrémité, aux basses fréquences le circuit électrique en bi-cablage est équivalent à celui formé par un seul câble et un strap. Or la vitesse de la membrane (qui génère la fameuse fcem) n'est significative qu'aux grands débattements, i-e aux basses fréquences.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 01 Sep 2010 20:06

Ah, oui: quand je parle de courant, c'est "en général", je parle de courant électrique, sans savoir s'il est précisément en courant ou en tension. Je pense que Powerdoc fait de même.

Pour le bicablage, sur le principe, ça ne devrait effectivement rien changer électriquement, puisque ça ne consiste qu'à déplacer le point de contact des voies du bornier de l'enceinte (monocablage) vers le bornier de l'ampli (bicablage).
Ca, c'est la théorie.

Oui mais: sans que je puisse, ni bien d'autres (ni même personne à ma connaissance) expliquer pourquoi, cet éloignement du point de contact (à supposer que ce soit la cause) semble (prudence est mère de sureté) avoir un effet de limitation de pollution inter-voies, une sorte de stade intermédiaire entre le monocablage et la multiamplification. La proximité de ce retour au plus près de l'ampli et au plus loin des autres voies fait-elle que la FCEM est plus facilement (plus rapidement ?) traitée par l'ampli ?
Je sais que ces considérations peuvent faire bondir les puristes électri- et troni-ciens.
C'est ( les effets du bicablage, une propreté plus grande des graves, et une plus grande lisibilité des médiums) ce qu'il me semble constater sur certains matériels, et même en l'absence d'explication recevable, je tiens compte de ça. Quitte à risquer de passer pour un guignol adepte des gris-gris inutiles, ce dont je me fiche un peu, l'essentiel est que je fasse comme je le ressens, pour mon propre bénéfice égoïste (sauf que je communique ma petite folie).
Si quelqu'un a des explication (même des hypothèses) plus convaincantes que les miennes, ou des réfutations intéressantes, je suis preneur.
Dernière édition par grand x le 01 Sep 2010 20:12, édité 1 fois.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 01 Sep 2010 20:12

Denis31 a écrit:fcem = force contre électro-motrice = une tension
Grand X, ce que tu dis est grosso-modo exact (il est vrai que si on bouge un HP à la main, il se passe qqchose électriquement), mais l'analyse en terme de "courant de retour" est fausse; courant et tension ce n'est pas la même chose... pour aller plus loin il faut nécessairement des notions d'électricité.
Mais ce n'est qu'une des erreurs contenues dans le raisonnement exposé par Powerdoc. L'autre est que les deux câbles étant reliés à une extrémité, aux basses fréquences le circuit électrique en bi-cablage est équivalent à celui formé par un seul câble et un strap. Or la vitesse de la membrane (qui génère la fameuse fcem) n'est significative qu'aux grands débattements, i-e aux basses fréquences.



Je sais bien que courant et tension ce n'est pas la même chose : cela ne change rien au raisonnement. Le courant dans un cable HP, c'est une modulation de tension. Toute modification de la tension, engendre un changement sonore et dégrade le signal initial envoyé par l'amplificateur.
Maintenant, c'est vrai qu'à un point les deux cables sont liés (on ne fait que deplacer le strap) . Est-ce que décaler le strap de plusieurs metres peut-il limiter ce parasitage, telle est la question. Dans la même veine, d'autre conseillent de mettre les filtres le plus proche possible de l'ampli et le plus eloigné possible des enceintes. Là encore, on est encore dans la même veine. Bien différent est la biamplification, qui elle s'affranchit de ce potentiel problème.
Mon raisonnement est purement théorique. Il n'a de toute façon aucune valeur, sans une experimentation scientifique.

L'autre apport du bicablage, c'est de diminuer la resistance globale de votre système, ainsi vous passez d'un double brin de 2,5 à deux doubles de 2,5. C'est peut être tout simplement cela qui a le plus d'influence.
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4962
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 01 Sep 2010 20:16

Le doublage du cable pour expliquer le gain du bicablage me semble un peu limité, dans la mesure où il suffirait de choisir tout simplement des cables de plus grosse section, ou de technologie différente. Hors, pour les tenants du bicablage, il en s'agit pas de ça. Sinon, on pourrait se contenter d'autres cables, les moins résistants possibles. Le problème est bien ailleurs, même si cette considération sur la moindre résistance peut parfois intervenir, mais à la marge à mon avis.
grand x
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 7401
Inscription: 28 Juin 2005 8:50
Localisation: Paris 12°

Message » 01 Sep 2010 20:29

grand x a écrit:Le doublage du cable pour expliquer le gain du bicablage me semble un peu limité, dans la mesure où il suffirait de choisir tout simplement des cables de plus grosse section, ou de technologie différente. Hors, pour les tenants du bicablage, il en s'agit pas de ça. Sinon, on pourrait se contenter d'autres cables, les moins résistants possibles. Le problème est bien ailleurs, même si cette considération sur la moindre résistance peut parfois intervenir, mais à la marge à mon avis.



Effectivement, mais si Denis balaye d'un revers de main, l'argument du bicablage, que reste t'-il pour expliquer le gain apporté par le bicablage, qui est préconisé par beaucoup, dont au moins un concepteur d'enceintes ?
Intoxiqué au Beryllium :D
Avatar de l’utilisateur
Powerdoc
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4962
Inscription: 30 Sep 2006 19:05
Localisation: Allier
  • offline

Message » 01 Sep 2010 21:21

Pas de revers de main, juste la mise en évidence des choses qui me semblent inexactes, car dans ce domaine il faut être précis.
Le sujet a d"ailleurs été traité en détail par Robert64: http://chaud7.forumactif.fr/l-audiophilie-en-pratique-f3/le-bi-cablage-en-question-t269.htm?highlight=cablage

que reste t'-il pour expliquer le gain apporté par le bicablage, qui est préconisé par beaucoup, dont au moins un concepteur d'enceintes ?

Pour la grande majorité des cas, les biais introduits par la façon "traditionnelle" d'aborder l'écoute hi-fi.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse


Retourner vers Enceintes