Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: rha61 et 30 invités

Toutes les enceintes HiFi

Wilson Sophia II

Message » 19 Jan 2009 23:37

Je reçois la newsletter de Wilson et en effet si le Maxx en est à la version 3, l'Alexandria X2 semble bien être à la 2.
Il y a eu une écoute à Brême des Maxx 3 avec la totale Soulution (blocs monos) et ça ne devait pas être dénué d'intérêt :lol:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Jan 2009 23:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Jan 2009 22:30

van.alstine a écrit:Je reçois la newsletter de Wilson et en effet si le Maxx en est à la version 3, l'Alexandria X2 semble bien être à la 2.
Il y a eu une écoute à Brême des Maxx 3 avec la totale Soulution (blocs monos) et ça ne devait pas être dénué d'intérêt :lol:


je crois que c'est bien cela : Maxx 3 et Alexandria 2, j'attends vos impressions si quelqu'un a pu ecouté la Maxx 3 dans cette configuration
Van comme tu as déja écouter la Maxx 2 se serait bien que tu puisses faire de même avec la 3, malgré que se ne soit pas les même électroniques ,CR bien entendu
Invite01
 
Messages: 142
Inscription: 29 Sep 2006 5:46
  • offline

Message » 21 Jan 2009 10:21

Si j'en ai l'occasion ce sera avec plaisir :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 25 Jan 2009 21:59

Wilson Audio Sophia 2 vs B&W Signature Diamond


Episode 1 : lundi 22 décembre 2008.


Bonjour à tous,


Je profite des congés de Noël pour effectuer de nouvelles écoutes des Wilson Audio Sophia 2 à Anvers, chez "Alpha", en compagnie de Fred.

Je suis en effet toujours en quête d’une "écoute parfaite" de ces enceintes.

Nous avons en plus, Fred et moi, la chance de pouvoir les écouter en comparaison directe avec les B&W Signature Diamond, et ceci, sur un beau choix d’électroniques différentes.


Nous voici donc installés, en compagnie de Samy, pour quelques heures d’inoubliables écoutes.


Image


Nous démarrons l’écoute des Sophia 2 sur des électroniques McIntosh. L’intégré MA6900 et le lecteur MCD201. C’est mou, ça manque de détails, c’est brouillon, le grave est "boomy", bref, cette association full McIntosh ne fonctionne absolument pas sur les Sophia.

On décide de remplacer le lecteur McIntosh par un Electrocompaniet EMC 1UP. C’est mieux à tous les niveaux, on gagne en transparence, mais ça reste loin de ce que j’ai pu écouter jusqu’à présent.

C’est clair qu’on n’a plus ce côté montant, crispé, qui me dérangeait tant lors de mes précédentes écoutes, mais du coup on a perdu toutes les qualités fascinantes de ces enceintes.

On repasse sur l’association que je connais bien, Pass XP-10 + X250.5, histoire de vérifier si dans cette pièce, à l’acoustique différente et avec d’autres câbles, on perçoit un mieux ?


Image


On retrouve immédiatement les qualités de la Sophia, mais aussi, et encore toujours ce manque de matière à un volume sonore normal et surtout ce côté brillant, un peu montant, dans le haut du spectre. C’est agressif et l’écoute devient vite fatigante.

Samy, le patron du magasin "Alpha", comprenant bien notre problème, à la bonne idée de remplacer, ni une ni deux, le Pass XP-10 par un préampli Herron Audio VTSP-2 (tube).

Image

Et là, le bonheur, l’association Herron Audio VTSP-2 + Pass X250.5 fonctionne à merveille avec les Sophia. Tout y est, on a de la matière dans le bas, cette "brillance" dans le haut a disparu. Et on reprend plaisir, Fred, Samy et moi, à écouter Cd’s après Cd’s, en surfant sur tous les styles musicaux.

Le verdict est sans appel.

Je suis en train de me réconcilier avec les Sophia 2.


Laurenta avait mille fois raison :

Je cite :

"La matière proviendra de la source et de la chaine d'amplification principalement. Enfin, la petite insistance parfois perceptible dans le haut médium/aigu disparait sans problème avec les meilleures électroniques à tubes. Le vieil adage Wilsonien; "il faut au moins un appareil à tubes dans l'ensemble" est en fait très recommandable. Je le sais maintenant"


A ce moment, en pleine conversation avec Fred sur le ressenti de cette écoute, et sans savoir ce qu’il nous arrive, nous voici rappelés à l’ordre par une "présence musicale" ahurissante.

Sacré Samy, il avait profité de nos petits apartés pour "envoyer" les Béwés Signature !

Surpris, consternés,.. éclats de rire, tellement ce moment est jouissif et intense.

Une scène sonore superbe, beaucoup de matière, de grain, et un médium-aigu frisant la perfection !

C’est pour moi, la première fois, qu’une enceinte en comparaison directe avec la Sophia 2 ne semble pas en difficulté en matière d’aération, et semble même prendre l’ascendant sur celle-ci, principalement au niveau de la présence et de la matière.

Les cd’s s’enchaînent et confirment le potentiel incroyable de cette enceinte Signature.


Pause.

Histoire de se rafraîchir les esprits, on décide alors de faire un petit break, et de se faire une écoute Wilson Audio Maxx 2.


Image


Malheureusement, le mariage avec les électroniques McIntosh C2200 + MC501 et Accuphase DP-800 n’est pas des plus heureux.

On sent que ces enceintes ont un potentiel fabuleux, et qu’il va falloir autre chose pour les "maîtriser".

Ce sera pour une prochaine fois…

Fin de la pause.


C’est bien beau tout ça, mais on n’est pas venu pour ça.

On en revient à nos petites préférées de la journée, Sophia et Diamond. On va encore longuement les écouter toutes les deux.

Ce qui est incroyable, c’est que ces deux enceintes me paraissaient tellement différentes sur le papier, et se retrouvent tellement proche au niveau de l’écoute, au niveau même de leur signature sonore.

Impossible de départager ces deux enceintes, des immenses qualités des deux côtés, peu de défauts !

Il va falloir réécouter.

L’association Herron et Pass fonctionnant bien, on décide avec Fred d’aller plus loin dans ce sens, et de tester son pré Nagra PL-L en lieu et place du pré Herron, toujours sur base du bloc Pass X250.5.

Rendez-vous est donc pris avec Samy une semaine plus tard.

Nous voici reparti vers Bruxelles, et heureusement que j’ai Fred à mes côtés, car j’ai besoin de comprendre ce qu’il m’arrive, le jour où je trouve enfin mon bonheur dans l’association des électroniques et des Sophia, je lui découvre une concurrente, et même une sérieuse prétendante.


Episode 2 : mardi 30 décembre 2008.


Une semaine plus tard, nous revoici à nouveau chez "Alpha", Fred et moi-même, accompagnés de Jigé et Bill, pour une deuxième séance d’écoute de notre "duo de choc" :

Enceintes Wilson Audio Sophia 2 et B&W Signature Diamond.

Nous démarrons l’écoute avec le duo Herron Audio VTSP-2 + Pass X250.5, qui nous avait enchanté la semaine dernière, pour passer très vite à notre configuration du jour : Nagra PL-L + Pass X250.5.

Fred avais en effet pris soin de prendre son pré Nagra PL-L avec lui.

La restitution va gagner en finesse, en aération, en précision et surtout en tenue. L’association pré + bloc de puissance est superbe. On est proche d’un système parfait.

C’est là, et de loin, la meilleure mise en œuvre des Sophia qui m’ait été donnée d’écouter. Mais lorsqu’on passe sur les Signature, j’ai du mal à comprendre ce qu’il m’arrive, les différences sont tout de suite perceptibles, la B&W va en effet plus loin que la Wilson, et ceci dans tous les registres.

Je retrouve cette scène sonore hallucinante ainsi que cette très belle aération que d’après moi seules les Sophia pouvaient me donner. Ces Signature se révèlent être des enceintes "vivantes" au même titre que les Sophia. Elles jouent encore plus "live" que celles-ci, mais surtout avec plus de matière et de présence.

Déconcertant, mais ô combien magique, ce moment, que je n’avais jusqu’à présent ressenti qu’avec les Wilson.

Les cd’s vont se succèder et vont prouver l’aisance, le naturel et la vitalité de cette Signature. Des moments inoubliables.


Pause.

Tout comme la semaine précédente, écoute des Maxx 2.

Mais ce coup ci sur le pré Nagra PL-L + Pass X250.5 associé à une vieille connaissance, le lecteur dCS Puccini.


Image


C’est superbe, plus rien avoir avec l’écoute de la semaine passée, les électroniques se révèlent équilibrées, et ceci tant qu’on reste à un niveau d’écoute normal. Dès qu’on passe à un niveau réaliste, notre petit bloc X250.5 commence à peiner pour "maîtriser" cette fabuleuse Maxx 2.

Ceci dit, on a passé un moment magique en compagnie de cette grande dame.

On terminera la journée, calmement, en écoutant au gré des différents petits salons, des enceintes Avalon, Audio Physic, Verity Audio, etc…

Et puis, …retour vers Bruxelles…


Pour moi, la quête de la Sophia s’arrête là.

Je suis toutefois content d’avoir pris le temps d’aller jusqu’au bout de ma démarche.

Je n’aurais ainsi pas de remords.


Mais qu’il s’agisse de la B&W ou de la Wilson, ce sont sans conteste toutes les deux de fabuleuses enceintes.

Et je le répète, ces enceintes sont vraiment très proches, franchement très, très proches, l’une de l’autre, beaucoup plus qu’on ne puisse l’imaginer.


Pourquoi la B&W Signature Diamond ?

Tout simplement parce que son écoute me paraît plus en adéquation avec ma sensibilité, et ce, très certainement aussi sur le long terme.


A bientôt,


Pascal :wink:


Je remercie encore Samy pour son accueil ainsi que ses compétences tant d’audiophile aiguisé que de mélomane confirmé.

Je remercie surtout Fred pour son merveilleux "accompagnement" dans ce monde fascinant de la "Musique".
Cyrus X
 
Messages: 94
Inscription: 31 Jan 2008 13:49
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 26 Jan 2009 21:34

bon bah BIM ! ça c'est du CR avec photos et retour sur écoute une semaine plus tard, bravo !
picola
 
Messages: 477
Inscription: 14 Oct 2000 2:00

Message » 04 Fév 2009 0:51

Merci, Pascal, pour ce CR, qui boulverse mes..."certitudes".

En effet, si je ne connais pas la Sophia 2, j'ai par contre pu ouïr les Signature Diamond.

CyrusX a écrit:
C’est là, et de loin, la meilleure mise en œuvre des Sophia qui m’ait été donnée d’écouter. Mais lorsqu’on passe sur les Signature, j’ai du mal à comprendre ce qu’il m’arrive, les différences sont tout de suite perceptibles, la B&W va en effet plus loin que la Wilson, et ceci dans tous les registres.

Je retrouve cette scène sonore hallucinante ainsi que cette très belle aération que d’après moi seules les Sophia pouvaient me donner. Ces Signature se révèlent être des enceintes "vivantes" au même titre que les Sophia. Elles jouent encore plus "live" que celles-ci, mais surtout avec plus de matière et de présence.


C'est curieux.
J'avais eu l'occasion d'écouter les Signature Diamond aux journées portes ouvertes 2007 de New Music, l'événement lors duquel je me pris la Claque de ma vie avec le Wilson Alexandria X2 (1ère version; puisqu'ils en sont en effet à la 2ème et non à la troisième: sorry si j'ai pu m'emmêler les pinceaux dans leur nomenclature): je pense avoir longuement glosé plus haut sur cette véritable révélation.
J'y avais croisé le Dr F., qui m'avait pointé les Alexandria, dont il ne revenait pas. "Et les Signature Diamond?" lui demandais-je? "Décevant, maigre et haut perché".
Et c'est exactement l'impression qu'elles m'ont donnée (je reprendrais ces mots à mon compte d'ailleurs) lorsque j'ai glissé dans le lecteur le disque de sonates pour violoncelles et piano que je venais de passer sur les Alexandria, puis que j'ai passé ensuite sur les Vivid B1, qui m'ont paru beaucoup plus satisfaisantes musicalement, et à l'ami qui m'accompagnait aussi, que les Signature Diamond...

Je ne doute pas que ton écoute des Signature Diamond chez Alpha fut grandiose. Mais il faut alors s'interroger: pourquoi une telle déception, partagée je crois, lors des journées portes ouvertes 2007 de New Music, au point que, pour ma part, ces enceintes étaient littéralement tombées dans les oubliettes?

On peut avancer plusieurs hypothèses:
- le volume de la pièce d'écoute était peut-être trop important pour une deux voies;
- l'électronique "full Marantz" n'était peut-être pas adaptée;
- peut-être était-ce une "écoute d'importateur" (en Belgique en effet: BW+Marantz= 1seul importateur) à la pâte de laquelle notre ami José n'avait pas eu l'occasion de mettre personnellement la main;
- peut-être l'échantillon discographique était-il trop limité (Encore que: avec des sonates pour violoncelles et piano, une deux voies devrait être sur son terrain de prédilection): on a d'abord eu droit au sempiternel Michel Jonas dans La Fabuleuse histoire de Mr Swing (le non moins sempiternel moreau au grave tellurique). J'ai vite insisté pour passer Rostropovich et Richter dans Beethoven: maigre et pincé... {puis, 5 min plus tard, le même passage sur les Vivid B1 (bien sûr, on passe d'une 2 voies à une 3 voies...): Ouf! on respire: de la matière, du délié; enfin de la musique et plus de la hi-fi, même HDG - bon, je ne parle évidemment pas ici de la transparence, de la "respiration" de l'enceinte}
- peut-être les Signature Diamond n'étaient-elles pas rôdées (il n'est pas impossible que c'était une toute 1ère présentation en Belgique, ou qqch de ce genre...).

Voici donc pourquoi ton CR sur les Signature Diamond me perturbe.

Qqn aurait-il eu une autre expérience (positive ou négative) avec les Signature Diamond dont il voudrait témoigner?

Quand on te lis, Pascal, on a l'impression que pour toi (en vertu de tes goûts), entre Sophia et BW SigDiam, d'une certaine façon la messe est dite. Tu passes à l'achat des SigDiam?
Note que B&W devrait sortir d'ici septembre 2009 sans doute (je n'ai aucune info croustillante à ce sujet: ce ne sont que des conjectures de ma part) une version Diamond de tes 805S, avec filtrage ultra-soigné, comme sur la 805 Signature à l'époque, qui, sur le médium-aigu, étaient arrivées à surclasser la tête médium-aigu en marlan de la N802...

Orfeo.
orfeo
 
Messages: 26
Inscription: 08 Déc 2008 1:41
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 04 Fév 2009 17:03

Cher Cyrus X, tu as pris une "sage" décision, même si tu n'as pas acheté une WA Sophia (Sophia = sagesse en Grec...). :wink:

Merci de m'avoir cité dans ton C.R.. :mdr:

En tout cas cela prouve que les Sophia et le B&W font remarquablement ressortir la personnalité des électroniques associées. Et c'est bien le moins que l'on puisse demander d'un produit ultra haut de gamme..., qui plus est d'un tel prix.

ps: Quelle chance tu as eu de pouvoir écouter les Maxx 2 par deux fois :P L'objectif absolu pour moi (sauf si je vire vers la 'force obscure' du Haut Rendement).
Dernière édition par laurenta le 04 Fév 2009 19:24, édité 1 fois.
laurenta
 
Messages: 1964
Inscription: 04 Oct 2007 15:25
Localisation: Capitale de la Bretagne
  • offline

Message » 04 Fév 2009 19:13

Laurenta,

je crois comprendre que tu as assisté (par deux fois) à cette comparaison Sophia2 vs B&W Signature Diamond.
Quelle est ton impression? Es-tu d'accord avec CyrusX sur le fait que la B&W SigDiam apporte, si on lit bien, à la fois plus de matière, et plus de vie (sonne plus "live"): l'éternelle contradiction, surmontée, en quelque sorte...
N'aie pas peur d'être franc, même si, en tant que "wilsonien", il n'est peut-être pas facile de reconnaître qu'un produit concurrent (un peu plus cher toutefois) fait légèrement mieux que sa marque fétiche.

Ce CR me trouble, décidément...

Merci pour vos impressions...argumentées.

Orfeo.
orfeo
 
Messages: 26
Inscription: 08 Déc 2008 1:41
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 04 Fév 2009 19:23

Il y a erreur d'interprétation de mon post, désolé. Je n'y étais pas ces 2 jours là, sniff.

Quant à B&W, c'est une marque que j'apprécie (j'ai eu des N805 et les N801 ont toujours été tout en haut de ma shortlist). C'est juste une question de pièce d'écoute et d'amplis (+ ou - puissants) pour faire bien chanter des Nautilus ou des Wilson. Pas de clan BW machin ou WA truc, dans mon cas :lol:
laurenta
 
Messages: 1964
Inscription: 04 Oct 2007 15:25
Localisation: Capitale de la Bretagne
  • offline

Message » 04 Fév 2009 19:23

PARDON, répétition du précédent post.
laurenta
 
Messages: 1964
Inscription: 04 Oct 2007 15:25
Localisation: Capitale de la Bretagne
  • offline

Message » 04 Fév 2009 19:56

Je devrais en effet apprendre à lire.

"moins de bruit, et plus de fond", comme disait l'autre... Hem!

Sorry pour cette mésinterprétation.

Orfeo
orfeo
 
Messages: 26
Inscription: 08 Déc 2008 1:41
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 04 Fév 2009 21:26

orfeo a écrit:Qqn aurait-il eu une autre expérience (positive ou négative) avec les Signature Diamond dont il voudrait témoigner?

Orfeo.



Bonsoir Orfeo,


Tout d'abord, deux liens vers le sujet:


http://www.elfbi.com/phpBB2/viewtopic.php?t=489

http://www.elfbi.com/phpBB2/viewtopic.php?t=456


Pascal :wink:
Cyrus X
 
Messages: 94
Inscription: 31 Jan 2008 13:49
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 04 Fév 2009 21:48

orfeo a écrit:Quand on te lis, Pascal, on a l'impression que pour toi (en vertu de tes goûts), entre Sophia et BW SigDiam, d'une certaine façon la messe est dite. Tu passes à l'achat des SigDiam?
Note que B&W devrait sortir d'ici septembre 2009 sans doute (je n'ai aucune info croustillante à ce sujet: ce ne sont que des conjectures de ma part) une version Diamond de tes 805S, avec filtrage ultra-soigné, comme sur la 805 Signature à l'époque, qui, sur le médium-aigu, étaient arrivées à surclasser la tête médium-aigu en marlan de la N802...

Orfeo.



Le choix entre ces deux enceintes est pour moi maintenant très clair.

Mais le but de ma démarche était avant tout de définir vers quel type d'enceinte j'allais un jour me diriger, et en fonction de ce choix, évoluer au niveau des électroniques, ce que je suis en train de réaliser pour le moment, et je peux dire que je redécouvre complètement mes 805S, avec de nouvelles électroniques en test, chez moi, dans mon espace, à un niveau qualitatif que je ne soupçonnais même pas! :o :D :D


A+


Pascal :wink:
Cyrus X
 
Messages: 94
Inscription: 31 Jan 2008 13:49
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 05 Fév 2009 0:35

Ok, je comprends mieux la démarche maintenant.
Tu es en "upgrade progressif" pourrait-on dire, par opposition à "révolution totale":on vire tout et on repart de zéro, "from scratch", mais avec un budget plus important.

CyrusX a écrit:le but de ma démarche était avant tout de définir vers quel type d'enceinte j'allais un jour me diriger, et en fonction de ce choix, évoluer au niveau des électroniques, ce que je suis en train de réaliser pour le moment, et je peux dire que je redécouvre complètement mes 805S, avec de nouvelles électroniques en test, chez moi


Je n'ai de conseil à donner à personne, mais simplement une invitation à la prudence vis-à-vis d'un écueil futur, potentiellement enquiquinant en ces temps de crise. Le risque est celui-ci.
1er temps: tu upgrade les électroniques. Tu redécouvres les 805S. Fort bien. Mais le but -tu le dis toi-même- est d'évoluer en termes d'enceintes par après.
2ème temps: tu upgrade les enceintes; c'est mieux, mais tu découvres au fil des mois que vis-à-vis des nouvelles enceintes, les nouvelles électroniques (qui faisaient merveilleusement chanter les petites 805S) s'avèrent un peu juste. Damned!
Conclusion: on est reparti pour un tour...

Fais quand même attention, ce genre de "blague" est arrivé à beaucoup. Ce peut d'ailleurs être un processus sans fin, et qui sait, assumé comme tel par le hi-fiste, qui s'en délecte alors passionnément. Mais il faut, et le budget, et le temps pour s'y consacrer!
Pour ma part, qui ait plus une approche mélomane que "hi-fiste" pure et dure je crois, j'essaie avec mon système de "mettre dans le mille" à chaque upgrade, de manière à ce que chaque nouvelle amélioration n'en appelle pas nécessairement d'autres de façon endogène (les motifs d'éventuels upgrades ultérieurs sont alors extérieurs au système et à sa synergie, et sont plutôt de l'ordre du caprice de luxe parfaitement assumés par son auteur...). Raison pour laquelle, au vu de ce que j'ai pu écouter récemment, je ne compte finalement plus me séparer de mes panneaux Analysis, décidément remarquables, mais me diriger plus tôt vers un upgrade "drastique" de l'électronique, qui devra (c'est dans le cahier de charge) être capable de faire chanter à peu près n'importe quoi comme éventuelle future enceinte (mais laquelle? Hum - les Alexandria? ;-)
Ma position est que, si je n'ai pas le budget pour un tel upgrade qualitatif au niveau des électroniques, j'attends; plutôt que de faire les choses à moitié, aller jusqu'au bout de la mise en oeuvre du système actuel.

Un exemple de suggestion pouvant être considérée comme "dangereuse" dans cette perspective:
j'ai des raisons de croire que les amplis suivants devraient faire un mariage intéressant avec tes 805S (que je connais, mais pas à fond):
- Jadis DA50Signature. Superbe, encore que si tu recherche surtout vie et transparence, on n'est p-ê pas sur la bonne piste.
- Pass Intégré.

Mais avec ces deux amplis, une même question: seront-ils à la hauteur face au futures nouvelles enceintes, quelles qu'elles soient? Ce n'est pas gagné d'avance.

Autre suggestion plus orienté "long terme" et "vie et transparence" que "chaleur tubesque":
- Préampli + ampli YBA (ils ont ça chez New Music)

- pire encore: les Goldmund et autres Spectral, mais est-ce bien raisonnable...

Ou alors, l'ampli universel ou presque (et en plus, hyper-musical ):
- GamuT D200MK3 (power) - pas de suggestion de préampli


Que testes-tu comme électronique en ce moment qui te fais redécouvrir les 805S?

Orfeo
orfeo
 
Messages: 26
Inscription: 08 Déc 2008 1:41
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 05 Fév 2009 1:42

orfeo a écrit:2ème temps: tu upgrade les enceintes; c'est mieux, mais tu découvres au fil des mois que vis-à-vis des nouvelles enceintes, les nouvelles électroniques (qui faisaient merveilleusement chanter les petites 805S) s'avèrent un peu juste. Damned!
Conclusion: on est reparti pour un tour...


Pas d’angoisses à ce sujet, Orfeo, j’ai testé en grande partie ces mêmes électroniques sur les B&W Signature Diamond.

Je vise par ailleurs plutôt une future 805 "D", comme tu en fais d'ailleurs allusion, ou similaire chez B&W, ou pourquoi pas une Signature d’occasion d’ici quelques temps. De toute façon, mon choix se portera sur une deux voies.



orfeo a écrit:
Que testes-tu comme électronique en ce moment qui te fais redécouvrir les 805S?


Couple actuellement retenu : Nagra PL-L + Accustic Arts AMP I

C’est la première fois de ma vie que j’écoute de la musique, pendant des heures, et que je ne me pose plus aucune question sur le système.

La musique, rien que le bonheur d’écouter de la musique.


A+


Pascal :wink:
Cyrus X
 
Messages: 94
Inscription: 31 Jan 2008 13:49
Localisation: Bruxelles
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message