Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

A l'ouest du nouveau : JBL K2, Rosita et nouvel auditorium

Message » 28 Mai 2008 20:44

Merci pour ton CR. 8)
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Annonce

Message par Google » 28 Mai 2008 20:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Mai 2008 23:11

erreur :oops:
Dernière édition par E.MASSE le 28 Mai 2008 23:15, édité 1 fois.
E.MASSE
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 367
Inscription: 30 Juin 2005 15:31
Localisation: LA CORNOUAILLE

Message » 28 Mai 2008 23:13

TuanJ13 a écrit:Des nouvelles du front de l’ouest

Samedi pluvieux audiophile heureux. L’occasion de troquer l’habit de jardinier astreint à l’inévitable tonte bi-mensuelle à celui de l’audiophile patenté en partance pour des écoutes. Le courroux de celle dont on a célébré la fête le lendemain ne tombera pas, la pelouse étant aussi détrempée qu’est imbibée un pistard du samedi soir à la fermeture des bars…

L’objet du délit est la visite d’un nouvel auditorium qui ouvre ses portes à Quimper. La chose est suffisamment importante pour être soulignée. Autant il est facile de trouver chaussure à son pied en matière de bars et pubs dans la pointe Bretagne, autant il est difficile de trouver un auditorium qui possède de bonnes conditions d’écoute et des appareils de qualités.

Mon hôte, un forumeur occasionnel connu sous le nom d’Eric Masse, est un client que j’avais rencontré à quelques reprises chez Infine audio à Quimper. Nous avions sympathisé et Eric m’avait invité à faire l’écoute de son système. Eric a décidé d’ouvrir un auditorium plutôt consacré aux appareils d’exception (Laam, Mark Levinson…) neufs ou d’occasion et au vintage, démarquant son auditorium par une spécificité propre. Le lieu d'écoute est situé du côté de Kemper en Cornouailles (Quimper pour les moldus).

Autan le dire tout de suite, mon post n’est pas de la publicité déguisée car si les écoutes avaient été décevantes, je ne me serai pas donné cette peine. Cependant, si ce post permet de donner un petit coup de pouce à Eric dans le démarrage de son activité, j’en suis ravi et l’assume bien volontiers.

Les enceintes retenues sont, à ce jour, des JBL K2 9800 SE. Il est à noter que les K2 possèdent un super tweeter à compression dôme béryllium de 1pouce. Des corrections trois positions des basses et aigus sont possibles mais dans notre cas aucune correction n’est faite.

L’amplification est assuré par un pré Lamm L2 Reference et deux blocs amplificateurs monophoniques M2.2.

La source que je souhaitais écouter n'étant pas disponible comme prévu initialement, Eric a amené sa Rosita drive personnelle et son horloge externe Iclock de Mutek. J’ai donc amené pour la circonstance mon dac Stello 220 MKII afin d'écouter cette solution drive (CD rippés en AIFF via iTunes sur Macbook en liaison Wifi avec la Rosita cadencée par l’horloge Mutek et branchée sur mon DAC via un cordon DH Lab Silver Sonic D-75.

L'auditorium est très vaste avec un plafond assez haut. Les travaux entrepris par Eric pour le traitement acoustique ne sont pas complètement finis mais d'ores et déjà l'acoustique de la pièce est très bonne. Le sol est couvert d’un revêtement jonc de mer de cordes tressés agrémenté de tapis à certains endroit. Des panneaux ou éléments diffuseurs occupent certains emplacements dans les angles, sur les murs latéraux et arrière et sur le plafond. Pas de flutter échos, l’acoustique est mate sans être éteinte. Nos voix sont très intelligibles et nos échanges verbaux n'engendrent pas de fatigue auditive. La position d'écoute est situé à 4m50 environ de chaque enceinte. Eric me précise qu’il y a encore du travail notamment sur le traitement acoustique du mur situé derrière les enceintes.


L’entrée en matière se fait avec une écoute préalable sur un lecteur Pioneer DV- 747 retravaillé (horloge). Je vous rassure le Pioneer était la seule machine dont disposait mon hôte pour passer de la modulation dans les amplis afin de faire chauffer le système.

Les morceaux écoutés sont :
[1], [2] P.A.F. trio album "Morph" morceaux Move In et Chatango
Image

[3], [4] Ginkobiloba album "Pachamama" morceaux "Le gitan de Candolle" et "So eyes" :
Image

[5] Cassandra Wilson album " New Moon Daughter" morceau 32-20
Image

[6] Hadouk Trio Live at Fip morceau Moussa
Image

[7] Hugh Masekela album “Hope” morceau Stimela
Image

L'écoute sur Pioneer donne des indications et laisse présager de l'homogénéité préampli/ampli/enceintes mais il est rapidement claire que la source est limitative.

Les morceaux écoutés [1, 2, 3, 4, 5] sont bien ceux que je connais. Les instruments n'ont pas changé de nature, on entend bien tout ce que l'on doit entendre mais l'écoute est un peu grise et monochrome à l'image du ciel, avec une profondeur sur les plans sonores limitée, des timbres un peu monoplans, une fluidité vraiment perfectible autant d'éléments qui maintiennent l'auditeur sur celui de l'écoute critique et de l'analyse sans réelle sensation de plaisir ou de déplaisir.

Toutefois, je suis agréablement surpris par le fait que les compressions ne "trompettent" pas, qu'il semble ne pas y avoir de duretés inhérentes aux JBL et que l'intégration du 38 cm à aimant ALNICO semble patente.

Le temps de ripper mes CD sur le Macbook, nous installons mon DAC sur le système.

Puis nous passons à l’écoute de la Rosita drive sur l’entrée coaxiale du DAC. Nous repassons les morceaux écoutés précédemment.

Cela commence à faire de la musique. Connaissant l’esthétique sonore du DAC, je peux enfin avoir une idée plus précise des caractéristiques d’écoute des K2 et des Lamm.

Tout d’abord les K2. Même si les K2 (92 dB) ne sont pas proprement des enceintes à haut rendement, les caractéristiques d’écoute s’en approchent. L’écoute est très vivante [2, 3, 6, 6 , 7] et rapide, le grave est détouré, rapide avec de l’impact si nécessaire. On est en présence d’un système dont l’esthétique sonore penche plus vers l’extraversion (naturelle, celle de la musique) que l’introversion. Les enceintes disparaissent complètement. Le recul suffisant permet de ne pas ressentir de manière trop marquée les caractéristiques de projection des sons émis par les compressions donnant une image cohérente, large et profonde relativement stable dans la profondeur.

En matière de cohérence des registres, c’est probablement la première enceinte à compression et boomer de 38 cm qui parvient à une grande homogénéité sur le critère de fusion des registres entre la coupure haute du boomer (800 Hz) et la compression de médium.

Bien évidemment, la restitution de certaines voix avec prise de son close-up dont le spectre comporte des fréquence inférieures à 800 Hz sollicite le 38 et confère une massivité et un largeur spatiale un peu surfaite. Mais c’est le propre de ce type d’enceinte et l’effet est moins marqué sur les K2 du fait d’une fréquence de coupure haute relativement basse et d’un HP de grave particulièrement rapide.

Sur les GKF Exclusive (enceintes écoutant s’approchant de la philosophie des K2), l’effet était particulièrement marqué rendant l’écoute complètement irréaliste sur ce critère précis, problème accentué par l’effet pavillon occasionné par le sol.

Le recul, l’emplacement et la volume de la pièce nécessaire à l’exploitation des K2 sont AMHA conciliables une écoute domestique dans la mesure où la pièce possède des dimensions suffisantes et une acoustique s’accordant avec les capacités de grave des K2.

En outre je suis très agréablement surpris sur l’absence de duretés exogènes aux enregistrements.

Sur les différentes voix écoutées [3, 4, 5 et 6], les sifflantes ou chuintantes, les queues de réverbération ne sont absolument pas exacerbées par les K2 ou tout du moins par le système dans son ensemble.

Le super tweeter fait son travail sans qu’il n’y paraît. On ne retrouve pas les limitations que l’on perçoit souvent sur des enceintes possèdent une seule compression de médium aigu. Pas d’atténuation subjective ressenti dans l’extrême aigu comme je l’avais ressenti très rapidement sur les GKF exclusive. Les timbres possèdent un son plein, très naturel et d’une grande finesse de reproduction qu’une seule compression est inapte à rendre. Les cordes [4], les cymbales, cloches et charleys sont superbes autant qu ‘il peuvent l’être avec mon DAC et probablement plus encore.

Le amplifications Lamm se font totalement oublier tant il est difficile pour moi de leur porter un jugement décorellé de celui porter aux enceintes. Une chose est sûre : les qualités de douceur, d’incarnation, de dynamique et de rapidités sont patentes et découlent naturellement de l’association ampli/enceintes. Les applaudissement dans [6] sont naturels et sans sécheresse prononcées et permettent d’étalonner le niveau réaliste d’écoute de ce morceau.

Une chose m’interpelle dans le rendu général et devient au cours des écoutes de plus en plus évidente. Il y a cette sensation de temps qui s’étire que je ressens sur certains passage, cette sensation d’une compréhension plus précise des choses que d’accoutumée. Il me semble aussi que le rendu du DAC a perdu une infime forme de raideur et d’épaisseur du trait (que j’impute maintenant aux transports CD) au profit d’une souplesse, d’une fluidité, d’un filé et d’une matérialisation plus accomplies. Ce n’est pas systématique mais je le ressens sur de nombreux passage. Bien évidemment, le résultat d’écoute est subordonné à l’esthétique sonore du DAC et je ne prétend que le DAC s’est soudainement transformé en un totale DCS mais je suis quasi sûr qu’il est un peu transfiguré par rapport au rendu auquel je suis habitué.

Il m’apparaît alors que le drive Rosita est très performant. Le résultat semble supérieur à mon drive Icos Fado et ALS (mécanique Philipps CD pro 2) eux même supérieurs à un drive informatique sur entrée USB. Ce ressenti d’excellence du drive ne me quittera pas tout au long des écoutes et c’est finalement le fait marquant des écoutes en dehors de l’appréciation des qualités du couple Lam /K2.

Pour finir la cerise sur le gâteau, Eric m’a permis de mettre à l’épreuve mon petit Lavardin IT sur les K2 avec ma ligne complète de câbles Analysis Plus me permettant d’avoir un idée encore plus précise sur l’apport de la Rosita, sur les caractéristiques des K2 et bien sûr sur l’aptitude de l’IT à driver des enceintes ambitieuses.

Les 38 à ferrites ALNICO nous faisaient craindre que l’IT soit un peu juste à contrôler les HP. Pour l’avoir entendu sur les GKF Exclusives (2x38cm) ou Voix du concert, j’avais quand même quelques raisons d’espérer une issue favorable.

Que ce soit sur [2, 6] ou [7] , l’IT révèle une capacité à tenir le grave certes avec un peu moins de matière et une échelle dynamique un peu plus contractée que sur l’ensemble Lamm.

Je retrouve une fois encore les qualités inégalées (à mes oreilles et à mes goût) de l’IT en matière d’aptitude à éclairer et à comprendre l’intention artistique du fait d’une dynamique fine, de qualités de timbres et de transparence hors normes et de sa capacité à faire oublier que la musique reproduite est amplifiée.

Sur l’ensemble des morceaux écoutés, je confirme une fois encore cette impression d’excellence du drive Rosita et le potentiel des K2.

Bref, j’ai passé une superbe après midi plein d’enseignements. Bien des styles musicaux n’ont pas été abordés par manque de temps. L’écoute de la Rosita avec DAC intégré est remise à la prochaine fois mais cela n’est que partie remise.

Merci à Eric pour son accueil chaleureux et le temps qu’il a consacré à nos écoutes.

L’auditorium possède déjà des qualités acoustiques que bien des auditoriums réputés n’ont pas et cela est de bonne augure pour l’avenir.

Chañs vat Eric pour cette nouvel aventure et à bientôt,


Merci Gilles pour ta gentillesse et ce copieux CR d'une ecoute qui pourrait etre qualifiée de" brut de decoffrage" :lol:
En effet l'accoustique, qui bien que se presentant sous de bons hospices, merite encore des ajustements pour etre la plus lineaire possible tout en concervant la reverberartion necessaire pour des ecoutes vivantes.
D'autre part les K2 n'ont qu'une soixantaine d'heures de rodage meme si il a été intensif (JMR en boucle)
Mais gobalement je pense que cette association Rosita-Lamm-K2 9800 est une association a fort potentiel emotionnel et je serait tres heureux de pouvoir fair partagé ce plaisir aux melomanes qui voudront me rendre visite.
Peuvent aussi etre ecoutée une paire de JBL 4338 avec l'inevitable Rosita associé a du Mark Levinson vintage N°380S +N°20.6
Je profite de ce post pour vous faire part en quelques mots de la philosophie qui a presidée a la creation de cette auditorium:
-Plus de 30 ans( putain, déjà :( :( ) de passion pour la musique et pour sa reproduction,
-Une bonne connaissance des materiels HDG d'hier et d'aujourd'hui,
-De nombreux amis audiophiles tout autour du globe me permettant de saisir les meilleurs opportunitées du marché.
-Une installation hors centre ville pour une accessibilité plus aisée et disposer d'une surface confortable.
-Une volonté de pouvoir proposer du materiel HDG en neuf et en occasion aux meilleurs conditions de prix et service.
Encore merci Gilles pour ce CR tres detaillé
Eric
PS: Nom de l'auditorium Audio Prestige&Vintage
Coordonnée par MP si souhaitée :wink:
E.MASSE
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 367
Inscription: 30 Juin 2005 15:31
Localisation: LA CORNOUAILLE

Message » 29 Mai 2008 0:35

N´oublie pas de te declarer comme pro au staff pro.

Alain, staff audio
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 29 Mai 2008 9:27

van.alstine a écrit:Merci Gilles pour ce très beau cr,
tout est décrit avec goût et finesse :wink:

De mon coté j'avais entendu les Everests avec une Rosita, un préamp Hovland et un Plinius SA Référence et j'avais été vraiment très surpris (et globalement conquis) par l'écoute, sa facilité et sa finesse (alors qu'aux vues des bestioles je craignais de me faire arracher la tête).

Par contre j'avais été déçu par le fait qu'on pouvait assez souvent localiser les sources d'émission, les enceintes ne disparaissaient pas au profit d'une image et d'une scène cohérente car au cours du morceau, si lors de certains passages c'était cohérent, d'un coup (avec l'arrivée d'un autre élément musical) l'image "glissait" et l'on sentait bien d'où sortait le son.

Ce qui m'avait également beaucoup surpris c'est la beauté et la texture de l'aigu, sur les cymbales il y avait de quoi rester bouche bée.
Par contre, grave percutant mais pas abyssal du tout.

La possibilité d'une véritable écoute "live" (sur le Masekela quel régal :D ) et totalement crédible sur un symphonique (doux, pas les Walkyries) avec une splendide respiration de salle.

J'avais tellement détesté mes récentes écoutes JBL que je n'en revenais pas.

Je n'ai pas mis les pieds en Bretagne, pas une seule fois, alors que j'ai déjà visité la Normandie et fait une partie de mon service militaro-crétinisé en Vendée.
Il paraît que c'est si beau, pourquoi pas cet été :wink:

Jamais venu en Bretagne!!! Ha, ces gens du sud.. :wink:
E tous cas si tu te decide, ce sera avec grand plaisir et angoisse :lol: que j'acceuillerai une paire d'oreille acerbe :wink:
Concernant la Rosita:
J'ai possedais ou eu l'occasion de tester bon nombres des meilleures productions mondiales en matiere de lecteur intégré ou de combo, mon dernier lecteur etait le P8I que tu possede aussi. Il m'a apporté beaucoup de plaisir durant pres de 2 ans, mais le passage a la Rosita tout en concervant les qualités intrinseques du dCS apporte une plenitude et une coherence du message musical tout a fait inhabituelle.
Pour ma part,je n'ai jamais eu la sensation de localisaton de la source emetrice que tu decris , mais cela peut aussi provenir du couplage piece/enceinte.( Dans les salons,il est souvent difficile d'avoir une acoustique satisfaisante :-? )
je viens de recevoir une Rosita Beta+ avec la nouvelle Airport N qui devrait permettre le transfert et la lecture de fichiers 24/96, a voir... et surtout a ecouter :wink:
E.MASSE
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 367
Inscription: 30 Juin 2005 15:31
Localisation: LA CORNOUAILLE

Message » 29 Mai 2008 9:29

haskil a écrit:N´oublie pas de te declarer comme pro au staff pro.

Alain, staff audio

Je vais m'en occuper dès aujourd'hui
Eric
E.MASSE
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 367
Inscription: 30 Juin 2005 15:31
Localisation: LA CORNOUAILLE

Message » 29 Mai 2008 9:36

E.MASSE a écrit:Pour ma part,je n'ai jamais eu la sensation de localisaton de la source emetrice que tu decris , mais cela peut aussi provenir du couplage piece/enceinte.( Dans les salons,il est souvent difficile d'avoir une acoustique satisfaisante :-? )
je viens de recevoir une Rosita Beta+ avec la nouvelle Airport N qui devrait permettre le transfert et la lecture de fichiers 24/96, a voir... et surtout a ecouter :wink:


As-tu pu comparer la Rosita à la borne Apple AirPort? et à un routeur du genre du Transporter de chez Logitech (dont la connectique est très ouverte)?
Ou à un système couplant un ordinateur et un convertisseur interface externe à entrée FireWire?

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 29 Mai 2008 11:18

très beau cr en effet comme Gilles en a l'habitude.

manifestement très belle écoute. et puis un auditorium de plus en sud finisterre c'est pas du luxe !!!!

a+

Pierre
PETER77
 
Messages: 9114
Inscription: 18 Déc 2000 2:00
Localisation: Seine et Marne 77
  • offline

Message » 29 Mai 2008 15:39

dub a écrit:
E.MASSE a écrit:Pour ma part,je n'ai jamais eu la sensation de localisaton de la source emetrice que tu decris , mais cela peut aussi provenir du couplage piece/enceinte.( Dans les salons,il est souvent difficile d'avoir une acoustique satisfaisante :-? )
je viens de recevoir une Rosita Beta+ avec la nouvelle Airport N qui devrait permettre le transfert et la lecture de fichiers 24/96, a voir... et surtout a ecouter :wink:


As-tu pu comparer la Rosita à la borne Apple AirPort? et à un routeur du genre du Transporter de chez Logitech (dont la connectique est très ouverte)?
Ou à un système couplant un ordinateur et un convertisseur interface externe à entrée FireWire?

Cdlt :wink:

Effectivement,j'ai eu l'occasion de comparer la Rosita a la borne Airport de base, si il y a effectivement "comme un air de famille"dans l'esthetique sonore, je ne pense pas que l' on puisse considerer l'Airport simple comme un veritable appareil de Haute Fidelité.
Concernant la Squeezebox et le Transporter si ils sont, effectivement,beaucoup plus ouvert sur le monde de la domotique;
je les trouve en retrait sur le plan de la musicalité :-?
Enfin, je n'ai pas testé la solution ordi + DAC externe e FirWire, mas perso je prefere eviter les liaisons filaires entre ordi et appareil Hifi
Cordialement
E.MASSE
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 367
Inscription: 30 Juin 2005 15:31
Localisation: LA CORNOUAILLE

Message » 29 Mai 2008 17:52

Enfin, je n'ai pas testé la solution ordi + DAC externe e FirWire, mas perso je prefere eviter les liaisons filaires entre ordi et appareil Hifi


sage décision, surtout que ça annulerais l'avantage de la super alim filtré de la Rosita. je prefere etre bombardé par le wifi que de perdre une once de musicalité :wink:
captaincaverne
 
Messages: 1770
Inscription: 22 Nov 2007 15:17
Localisation: Alpes Maritimes
  • offline

Message » 29 Mai 2008 18:01

E.MASSE a écrit:Enfin, je n'ai pas testé la solution ordi + DAC externe e FirWire, mas perso je prefere eviter les liaisons filaires entre ordi et appareil Hifi
Cordialement



Pourtant, une liaison firewire élimine radicalement l'habituel problème des liaisons numériques, à savoir le jitter. Parler de liaison filaire pour mettre sur le même plan une liaison firewire et une liaison spdif ou AES/EBU me paraît introduire une confusion entre des choses fort différentes. De sorte qu'on devrait pouvoir obtenir mieux par ce moyen — càd router tout jusqu'au 24/192.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 29 Mai 2008 18:42

Pourtant, une liaison firewire élimine radicalement l'habituel problème des liaisons numériques, à savoir le jitter
ça c'est ce que dis le blahblah commercial , chacun prêche pour sa paroisse ,certains sont pour l'USB , d'autres preferent le FIREWIRE , d'autre l'ETHERNET , WIFI , etc.. il n'y a pas de regles , seul une mesure du JITTER en sortie de chaque appareil permettrait d'y voir plus clair.
par contre il est clair que le WIFI a l'avantage d'isoler electriquement du PC . :wink:
captaincaverne
 
Messages: 1770
Inscription: 22 Nov 2007 15:17
Localisation: Alpes Maritimes
  • offline

Message » 29 Mai 2008 18:47

dub a écrit:
E.MASSE a écrit:Enfin, je n'ai pas testé la solution ordi + DAC externe e FirWire, mas perso je prefere eviter les liaisons filaires entre ordi et appareil Hifi
Cordialement



Pourtant, une liaison firewire élimine radicalement l'habituel problème des liaisons numériques, à savoir le jitter. Parler de liaison filaire pour mettre sur le même plan une liaison firewire et une liaison spdif ou AES/EBU me paraît introduire une confusion entre des choses fort différentes. De sorte qu'on devrait pouvoir obtenir mieux par ce moyen — càd router tout jusqu'au 24/192.

Cdlt :wink:


Dub, je ne rentrerai pas dans une discussion informatique avec toi car franchement je n'ai pas le niveau connaissance informatique suffisant,mais lorsque j'evoquais les liaisons filaires je ne pensais pas specialement au Pb de jitter, mais plus a des pollutions liées aux alimentations a decoupage des ordinateurs.
Cordialement
E.MASSE
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 367
Inscription: 30 Juin 2005 15:31
Localisation: LA CORNOUAILLE

Message » 29 Mai 2008 19:14

E.MASSE a écrit:
haskil a écrit:N´oublie pas de te declarer comme pro au staff pro.

Alain, staff audio

Je vais m'en occuper dès aujourd'hui
Eric


Je n'ai pas tout compri, tu as deux installations dorénavant?
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 29 Mai 2008 20:16

E.MASSE a écrit:Dub, je ne rentrerai pas dans une discussion informatique avec toi car franchement je n'ai pas le niveau connaissance informatique suffisant,mais lorsque j'evoquais les liaisons filaires je ne pensais pas specialement au Pb de jitter, mais plus a des pollutions liées aux alimentations a decoupage des ordinateurs.
Cordialement



Ben……

en dehors du fait qu'il y a eu des pages nombreuses de discussion sur cette question du jitter (qui ont conclu dans le sens de l'absence de jitter), les mêmes discussions sur la pollution par les alim d'ordi (raison que j'avançais il y a un an) ont aussi eu lieu:
- et d'une il faut regarder ce qui est employé comme alim (il y a des alim conçues pour les applications de studio
- d'autre part, une interface (surtout utilisée en symétrique) permet de servir aussi de "bouclier"

captaincaverne a écrit:
Pourtant, une liaison firewire élimine radicalement l'habituel problème des liaisons numériques, à savoir le jitter
ça c'est ce que dis le blahblah commercial , chacun prêche pour sa paroisse ,certains sont pour l'USB , d'autres preferent le FIREWIRE , d'autre l'ETHERNET , WIFI , etc.. il n'y a pas de regles , seul une mesure du JITTER en sortie de chaque appareil permettrait d'y voir plus clair.
par contre il est clair que le WIFI a l'avantage d'isoler electriquement du PC . :wink:



N.B. La différence entre FW (surtout 800) d'une part (absence du jitter), et la question du taux de transfert (qui n'est pas favorable au wifi), d'autre part, sont autre chose que du "blabla commercial". Ça relève plutôt de la mesure en labo — pour ce que j'en ai lu, entre autres choses sur HCFR. Mais les discussions ont été si âpres (avec affrontements en règle de la part de certains), que je redoute un peu d'écrire ce que j'écris…
Théoriquement, je crois même me souvenir que ce genre de discussion n'a plus droit de citer en hifi mais doit être tenue côté PC-informatique.


Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message