Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

A La source de la haute fidelite...

Message » 21 Nov 2006 14:42

Bastopole a écrit:
Tiens c'est drole, moiaussi j'y allais parfois! mais j'avais un ami qui travaillait chez Martin image et son, alors c'est là que j'ai vraiment commencé à gouter aux joies de la hifi! :mdr:

Sinon tu fais quoi comme photo, tu es plutot photographe industriel, photo reporter, photographe de mode, paysagiste, ou bien photo d'art???

Pendant une periode j'ai vraiment hesité entre un carriere de photographe, et celle de chanteur! mais je trouvais le metier de photographe trop precaire pour ce que j'aimais faire :lol: :lol: :lol: :lol: alors j'ai choisi le chant c'est plus facile :oops:


Et bien j’ai surtout gagné de l’argent en faisant de la photo d’illustration et quelques reportages. Aujourd’hui je ne cherche plus à en vivre, de temps à autre je continue de bosser en cinéma, photographe de plateau, plus par amitié qu’autre chose, et à réaliser quelques sujets ou catalogues, pareil par amitié ou connaissance.
Autrement un travail sur du long terme avec des images et des mots, un travail sur le sens, sur la mémoire, sur les formes, en fait un travail de fiction a partir de minuscules fragments d’espace temps, les images photographiques, qui nous donnent l’illusion d’avoir existé, le fameux punctum de Barthes.
Quand j’aurais fini, j’irais à la pêche et je m’occuperais de mon jardin

La photographie ne me paraît pas plus difficile que le chant, elle nécessite beaucoup moins de technique et on peut en vivre, j’en ai bien vécu pendant quelques années. En fait ce qui est frustrant dans « l’acte photographique » c’est le matériau que nous avons : le réel.
Souvent je trouve plus facile d’infléchir les mots à mon imaginaire que de photographier, ce que l’on voit n’est jamais exactement ce que l’on aimerait voir…

Voilà, voilà et l’écoute des Sonus ???
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Nov 2006 14:42

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Nov 2006 21:51

cohuelaz a écrit:Quand j’aurais fini, j’irais à la pêche et je m’occuperais de mon jardin


Je te comprends, avoir un jardin est un de mes rêves, mais tant que je vivrai à paris, je dois me contenter des parcs publiques...

cohuelaz a écrit:La photographie ne me paraît pas plus difficile que le chant, elle nécessite beaucoup moins de technique et on peut en vivre, j’en ai bien vécu pendant quelques années.


Le probleme est que je suis arrivé à une periode d'euphorie pour le numerique, et que je n'aime pas ca, mais alors pas du tout, ce que j'aime, c'est penser en relief, en contraste, penser à mes photos plein cadre, bref je suis dans la vieille ecole Adams/HCB... De plus je n'ai jamais su etre productif dans ce domaine, je marche à mon rythme, c'est à dire absolument pas dans celui des agences, ou autre employeur... D'autant que j'ai toujours voulu rester autodidacte, ce qui n'aide pas à aller vite!!!

Un autre probleme, est que pour vivre il faut savoir faire de "l'alimentaire", en chant comme en photo, mais si en chant, cela ne me derange pas de temps en temps de chanter dans les choeurs pour remplir la marmitte, en photo, je ne m'y sentais guere...

cohuelaz a écrit:En fait ce qui est frustrant dans « l’acte photographique » c’est le matériau que nous avons : le réel.
Souvent je trouve plus facile d’infléchir les mots à mon imaginaire que de photographier, ce que l’on voit n’est jamais exactement ce que l’on aimerait voir…


Je considere au contraire le réel comme une source de richesses assez inepuisable, pour moi le don photographique est de savoir montrer ce qui dans la realité nous emeut le plus, ce que l'on trouve de plus beau, savoir transmettre, savoir donner l'envie de gouter la vie ( ou parfois de la rejeter pour certains), en un mot temoigner, tel un visionnaire, de ce qu'il peut y avoir de plus beau dans la vie...

cohuelaz a écrit:Voilà, voilà et l’écoute des Sonus ???


Ben faut que j'arrive a aller voir ciaravoh... faudrait que tu te joignes à nous ce serait sympa! :wink:
Bastopole
 
Messages: 536
Inscription: 10 Mar 2006 11:19
Localisation: En pleine Creuse

Message » 22 Nov 2006 0:01

Faut pas être de la vieille école y a qu’au cimetière ou cela vaut le coup car vieille ou jeune…
Moi aussi, Zone System, révélateur en plusieurs bains, papier baryté chlorobromure à grade fixe et puis bien content maintenant de ne plus passer des heures, des nuits et des jours en chambre noire, de ne plus avoir à gérer un budget films.
La grande difficulté pour passer au numérique c’est de devoir tout recaler, à la longue on savait quand prendre de la velvia, quand sur- développer son film ou un peu plus agiter pour le contraste. On savait quand il fallait un 10 points de jaune ou 20 de magenta et là il faut tout oublier, ré-apprivoiser des bêtes étranges, des capteurs, des firmwares, des logiciels et se coltiner des rapports de conversions surprenants pour nos chères optiques. Au final on arrive quand même à faire des images…

Un peintre s’il veut réaliser un portrait d’une jeune fille joyeuse, il ferme les yeux et laisse son imaginaire travailler, un photographe doit trouver le modèle qui correspond à son imaginaire et espérer que l’échange d’intentions aboutisse. Cela peut-être magnifique comme parfois frustrant. Je me suis promené toute la matinée, très beau soleil, mais toujours un passant, une ombre, un fil quelque chose qui ne collait pas avec ce que je voyais. Il y a des jours comme cela…

Autrement ce week end sur Paris avec peut-être une option pour lundi et mardi, so…

Cordialement,
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 28 Nov 2006 22:34

Cela me fait penser que j'ai toujours un film hp5 à developper, etant donné que je fais ca quand je rentre en normandie plus de trois jours (le temps de voir un peu la famille avant de s'enfermer dans le noir :lol: ), cela n'arrive guere que deux à trois fois l'an... :cry:

Comme je te le disais dans l'autre poste, je suis en quete de source, et l'ensemble audio note que j'ai depuis une semaine, meme s'il a des qualités indeniables par rapport à ma petite platine rotel, ne m'apporte pas finalement ce que je veux...

Le probleme, est que je deviens de plus en plus exigeant, mais de facon exponentielle, il y a un an j'avais encore mon premier systeme avec un petit ampli marantz, puis je suis passé a un joli rotel, puis d'un coup à un magnifique neodio, et encore si j'en avais les moyens je prendrais son grand frere, il en a été de meme pour les enceintes (tu vois ou j'en suis...), et maintenant pour la source :cry:

bref, de toute facon je suis arrivé à une gamme où pour evoluer, il faudra indeniablement debourser bcp plus, donc avant que je ne chante regulierement à bastille... :oops:

Cela dit j'ai tellement de plaisir à reecouter cent fois mes disques aujourd'hui... que du coup j'en achete encore plus (amazon quand tu nous tiens...) :lol:

Mais je ne me sens plus frustré (meme avec ma platine rotel!), je dois meme avouer qu'un veritable rituel s'est installé:
je rentre chez moi, j'allume l'ampli pour qu'il chauffe et ensuite j'enleve mes godillots et mon manteau!!! :lol: :lol:

Bref, quel bonheur d'ecouter de la musique... :roll:
Bastopole
 
Messages: 536
Inscription: 10 Mar 2006 11:19
Localisation: En pleine Creuse

Message » 29 Nov 2006 13:58

Bastopole a écrit:Cela dit j'ai tellement de plaisir à reecouter cent fois mes disques aujourd'hui... que du coup j'en achete encore plus (amazon quand tu nous tiens...) :lol:

Mais je ne me sens plus frustré (meme avec ma platine rotel!), je dois meme avouer qu'un veritable rituel s'est installé:
je rentre chez moi, j'allume l'ampli pour qu'il chauffe et ensuite j'enleve mes godillots et mon manteau!!! :lol: :lol:

Bref, quel bonheur d'ecouter de la musique... :roll:

Et bien pour moi, c'est la même chose si ce n'est que j'enlève mon manteau et mes chaussures avant de passer à l'écoute (faudrait pas tout salir sous peine de réprimandes :oops: ) . Le plus long est d'attendre que les électroniques chauffent... :)
POUYFOURCAT
 
Messages: 3742
Inscription: 23 Avr 2004 10:17
Localisation: BORDEAUX but from ORTHEZ (Béarn)
  • offline

Message » 29 Nov 2006 19:07

POUYFOURCAT a écrit: Le plus long est d'attendre que les électroniques chauffent... :)



Il y a plus simple..... :D
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Message » 29 Nov 2006 20:10

Bje.

Je reviens vers vous dans quelques temps, le duree du rodage de mon etalon origo. :wink:
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 29 Nov 2006 20:43

Bonsoir et bien le bonjour Pouyfourcat et Clonedvinyl, déjà salué Bastopole aujourd’hui et bonjour à tous

Et bien, hier en haut de gamme je m’en suis retourné sur le système de bobo91. Après il faut redescendre, remettre l’oreille à son quotidien mais bon cela vaut le coup.
Donc mes disques, cette fois ci, toujours Oscar Peterson, Melvin Taylor, notre amie Cassandra Wilson et Ali Farka. Touré

Le volume fut mis moins fort que la première fois, plus rien à prouver juste se détendre, sans enlever les chaussures car je ne suis pas chez moi, et écouter entre 2 essais de drives.
Ben je commence à avoir une petite référence en THDG avec ce système…
A priori rien d’extraordinaire, tout est mieux que sur mes (ex) sonus, mais c’est cela tout est mieux, pas renversant, pas de claque, pas de démonstrations magistrales. Mes disques sont les mêmes, en mieux mais les mêmes. La voix de Cassandra a changé un peu, tous les bruits sont plus présents mais la musique reste dans la même tonalité. Je me dis que mes (ex) sonus, je ne peux prendre en référence que des enceintes que je connais par cœur presque comme on peut connaître du bout des doigts, les yeux fermés, certains corps, donc je me dis que mes ex enceintes furent pas mal du tout. C’est vrai elles sont capable de reproduire toutes les petites variations et subtilités de la musique et, surtout, elles arrivent à retranscrire cela dans le bon ordre, sans qu’un registre soit plus mis en avant qu’un autre sauf s’il s’agit de la volonté des musiciens.

Mais au fait le THDG doit-il être renversant, bouleversant, épique, magistral ?
Ben, cela dépend de la musique et c’est la que j’ai commencé à comprendre, d’une prise de son à l’autre les tableaux sonores se sont enchaîné, du panoramique large de Cassandra, au studio beaucoup plus petit de Tok Tok Tok, en passant par la chambre de l’agréable hôtel Salam ou fut enregistré le dernier disque d’Ali Farka, toutes ces ambiances sont devant nous, on s’y croit. Tous les instruments sont plus vrais mais absolument pas projetés, j’avais jamais entendu les percussions, y compris ce qui ressemble au Dourka, sur le disque de Cassandra, comme cela. Il n’est pas démonstratif son système à base de phy hp, caisson avec un raptor de 30, raven, class D, EAD et mon petit pioneer en drive, la force tranquille, tout est la si on veut l’entendre, les frissons ou la chair de poule ne demandent qu’un peu d’attention pour apparaître mais on peut continuer à bavarder…
Vous vous rendez compte, arriver à faire toucher du doigts les lieux d’enregistrement à un moitié sourd, béni sois tu Oh Phy Hp

On suit la musique, la voix si particulière de la Miss Wilson, ce grain rare dans le grave avec l’écho qu’elle affectionne tant, monte tout d’un coup vers les cimes et redescend aussi brutalement dans un murmure qui termine sa plainte.
Le piano d’Oscar, commence sur la droite à se mettre en place, il prend le temps d’écouter la contrebasse, il virevolte va et revient comme un piaf qui se sait capable de se transformer en aigle et de terrasser tous les ours de la terre. Et voilà que la batterie s’y met, elle veut sa part, elle sait qu’elle doit soutenir, rythmer permettre aux voltigeurs de retrouver un nid mais tout le monde est grand maintenant, on peut y aller et déchaîner toute cette énergie qui dort depuis trop longtemps dans les doigts engourdis d’habitude. Et les voilà tous les trois, libres et furieux, personne ne veut céder, on dirait même qu’il en deviennent des triplés….
Il faut rentrer maintenant, la contrebasse donne le signal et les souffles se retrouvent, le public applaudit. Nous n’étions pas la mais heureusement un ingénieur du son, un producteur, une maison de disques y furent. Oscar Peterson / The Nigerian Market Place

Oui un système THDG que celui de bobo91, il vous laisse entièrement à la musique, aux intentions des musiciens mais uniquement si vous le souhaitez, il n’impose rien, il vous propose d’écouter mais si vous le faite alors il vous restera à mesurer le fossé à la fois mince, les Sonus ont le même appétit de musique, et énorme, gagner tous ces petits rien sans dénaturer, sans mettre la chirurgie à la place de l’émotion, rester juste.

La justesse, et bien je préfère cela, la justesse d’un petit système et ensuite trouver une justesse un peu plus grande et ainsi de suite en évitant les chausse-trappes des déséquilibres, des évidences trompeuses ou de la grandiloquence ennuyeuse.

Ce qui est certain c’est que bobo91 me vendra son système quand il voudra changer comme il est certain que je lui déconseillerais de le faire tant il me paraît délicat de se lancer dans une aventure visant à dépasser ce qu’il a sur la durée…

Cordialement,
:roll: :roll: :roll: :roll: :) :D :P
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 29 Nov 2006 20:44

astrorock a écrit:Bje.

Je reviens vers vous dans quelques temps, le duree du rodage de mon etalon origo. :wink:


T'as intérêt, on veut tout savoir !!! :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 29 Nov 2006 20:46

Je vous conterais comment j'ai aboutis a mon systeme actuel, constitue d'elements hors normes et delivrant LA MUSIQUE.

:wink:
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 30 Nov 2006 8:00

astrorock a écrit:Je vous conterais comment j'ai aboutis a mon systeme actuel, constitue d'elements hors normes et delivrant LA MUSIQUE.

:wink:


J'adore les contes, ceux pour enfants sages et même (surtout !) les autres ! :lol:

Cordialement,
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 30 Nov 2006 9:07

Bonjour à tous,

bastople a écrit:Le probleme, est que je deviens de plus en plus exigeant, mais de facon exponentielle, il y a un an j'avais encore mon premier systeme avec un petit ampli marantz, puis je suis passé a un joli rotel, puis d'un coup à un magnifique neodio, et encore si j'en avais les moyens je prendrais son grand frere, il en a été de meme pour les enceintes (tu vois ou j'en suis...), et maintenant pour la source


Idem pour moi, il y a à peine plus de deux ans j'avais mon système Ampli Technics SU610 et ma platine Philips acquis en 1990 que j'ai donc gardé 14 ans associés à mes enceintes DIY construites en 1985. Et tout allait bien. Ca faisait de la musique, du bruit et c'étatit très bien comme cela. Ce système m'a suivi dans tous mes déménagements durant cette période et je ne me suis jamais posé de question. Puis, j'ai mis en œuvre la nouvelle version de mes enceintes avec une approche plus audiophile (mais je ne reviendrai pas sur toute l'histoire car déjà raconté à maintes reprises sur ce forum) et là... révélation, je sentais que je pouvais avoir une écoute plus réaliste, susceptible de m'emmener plus loin.. A partir de ce moment là effectivement j'ai changé mes électroniques à plusieurs reprises en montant de plus en plus en gamme, en parallèle j'ai optimisé de plus en plus les enceintes qui semblaient avoir un sacré potentiel et se sentir plus à leur aise avec du matériel HDG. Dieu merci, le marché de l'occasion m'a permis d'accéder à ce type de matériel quasiment à moitié prix. Il est clair que si je n'avais qu'une seule passion, en l'occurrence la HIFI, je pourrais sans doute aller plus loin encore, et plus rapidement, mais j'ai une ou deux autres passions pratiquement aussi couteuses :cry:
Je pense que la prochaine étape sera le changement du Moon I3 mais j'avoue qu'il fonctionne déjà très bien donc il faudra, je pense placer la barre assez haut pour faire mieux de ce côté là. Je regrette surtout que le Moon ne soit pas équipé d'entrées XLR.
Je pense toutefois que cette étape ne sera pas pour tout de suite :wink:

En plus comme le dit bastopole le plaisir de redécouvrir et réécouter ses CDs est bien là mais le problème c'est que l'on a également envie d'en écouter de nouveaux :lol: Heureusement, on peut trouver des choses intéressantes à vil prix en occasion ou via le marketplace comme l'intégrale des nocturnes de Chopin à 9,50€ au lien de 22 ou 23€ :o
Le Dom
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3993
Inscription: 17 Juil 2004 9:22
  • offline

Message » 30 Nov 2006 13:26

Bon alors suite à qqs petits mots, je vais m'etendre un peu plus sur mon experience "dacienne"!

Donc, voulant changer depuis un moment de source (une petite rotel), dont le defaut principal est un manque de finesse dans la qualité des timbres, je me suis tourné vers une occasion allechante: un ensemble drive et dac 0 de chez audio note!

Mise sous chauffe, patience, je commence a faire tourner qqs disques... et là premiere deception, c'est un peu mou, et cela manque d'air d'espace general, c'est un peu sombre, un peu etouffé en un mot, le rotel a coté va vite tres vite, les attaques sont plus franches, plus dynamiques.

mais boulot oblige, je pars pour revenir 3h plus tard, je change de disque, je mets fritz wunderlich chantant les dichterliebe, et là :o , je le vois en face de moi! l'ecoute est certes bcp plus intimiste, mais les voix sont vraiment plus naturelles, le piano est enfin à sa place, juste timbré, et non clinquant, effectivement j'ai l'impression d'entendre moins de chose, d'avoir un son un peu plus brouillon, mais les musiciens sont comme plus connecté entre eux!

fort de cette nouvelle impression j'ecoute nelson freir jouant les etudes de chopin, le piano coule, la musique s'etant, c'est beaucoup moins demonstratif, plus naturel, cela revient à ce que tu ressens avec du thdg cohuelaz...

Je continue, le piano etant de nature tres dynamique, je passe à autre chose, 9e de bruckner, giulini à la direction, aie :x ca manque d'attaque et surtout d'espace, j'ai l'impression que l'orchestre est dans ma chambre mais celle ci ne faisant guere que 9 m², ils ont l'air serré les pauvres :lol: c'est trop intime, je repasse à la rotel, certes les timbres sont moins beaux, mais je respire un peu plus, cela fait du bien!

Bjork maintenant, c'est joli, mais un peu mou, effectivement ce n'est plus du tout agressif comme avec la rotel, mais certaines plages du disque demande ce coté agressif, c'est dommage...

Bref experience assez mitigée avec cet ensemble, c'est pas mal, mais l'investissemnt ne se justifie guere par rapport au resultat, les timbres sont moins jolis, mois soignés sur la rotel, mais en revanche celle ci est al'aise partout, et c'est un atout, quand on ecoute a peu pres tout style de musique...

Bref,

Suite a cela je suis allé faire quelques ecoutes en normandie, du rega appolo, et du micromega equivalent, le micromega est fatigant, dan sla meme trempe que le rotel, precis, vif, mais pas tres soigné dans les timbres, on repasse brad meldau sur le rega, c'est beau, moins stressé, plus doux, moins precis, en fait je trouve le rega un peu voilé, et finalement pas si fidele que ca, c'est beau mais fidele je ne sais pas... bref deux lecteurs tres differents, mais je ne repartirai qu'avec celui qui combinera la dynamique de l'un et la douceur de l'autre! j'essaye par plaisir le primare cd 21, il semble que je trouve enfin ce que je recherche, ca descend, ca monte c'est clair precis, sans agressivité, bref, je pense en recevoir un d'occase la semaine prochaine, je vous ferai part de mes decouvertes!

bonne journée! :wink:

Ps je suis un peu à la bourre je n'ai pas le temps de relire, vous me pardonnerez les fautes au cas ou!?. :mdr:
Bastopole
 
Messages: 536
Inscription: 10 Mar 2006 11:19
Localisation: En pleine Creuse

Message » 30 Nov 2006 13:57

C'est déjà bien beau de nous consacrer autant de lignes avec tes impressions. Merci.
Je ne dispose de pas du temps nécessaire en ce moment pour faire de même... :roll:
Tu nous décriras tes écoutes avec la Primare en détail plus tard si tu le veux bien. :wink:
Je continue à tous vous lire en attendant (avec toujours autant de plaisir).

Hervé
POUYFOURCAT
 
Messages: 3742
Inscription: 23 Avr 2004 10:17
Localisation: BORDEAUX but from ORTHEZ (Béarn)
  • offline

Message » 30 Nov 2006 14:01

clonedvinyl a écrit:
POUYFOURCAT a écrit: Le plus long est d'attendre que les électroniques chauffent... :)



Il y a plus simple..... :D

Tout laisser sous tension en permanence j'imagine... Cela me rendrait trop nerveux et ma compagne ne serait pas d'accord de toutes façons. :oops:
C'est bien ce à quoi tu pensais n'est-ce pas?

Hervé
POUYFOURCAT
 
Messages: 3742
Inscription: 23 Avr 2004 10:17
Localisation: BORDEAUX but from ORTHEZ (Béarn)
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message