Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

A La source de la haute fidelite...

Message » 11 Oct 2006 10:10

Quel plaisir de lire ceci, je pense exactement la même chose, mais j'ose jamais le dire car ce genre de propos est en général très mal reçu par les purs hifistes.
A+
ptiJean
 
Messages: 8559
Inscription: 13 Juin 2003 10:46
Localisation: Nord de Vannes (56)
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Oct 2006 10:10

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 11 Oct 2006 11:57

POUYFOURCAT a écrit:
DaveStarWalker a écrit:Cher Hervé, quel n'est pas mon étonnement de lire ces mots que j'aurais pu écrire, exactement de cette manière.

Ce post est vraiment une bonne idée. Il nous permet de mieux nous retrouver dans nos similitudes face à l'émotion. De ce bonheur simple qui naît de petites galettes irisées au contact d'un rayon ou d'un saphir sur un microsillon... Ah, la douce Ella. Je l'écoute souvent, très souvent. Billie aussi. Elles m'émeuvent, me bouleversent, me rendent nostalgique aussi.
Je viens d'acquérir "Ella & Louis". Verve Records est décidemment un label grandiose. Quelles prises de son magnifiques (somptueux Porgy & Bess)! Quand j'entends ces enregistrements qui ont cinquante ans et la majorité des productions actuelles...
On se retrouve en plein cabaret, une cigarette américaine à la main avec un bon whisky. On se délecte du tour de chant....... et de son drink. Epoque magique. Qu'en reste-il aujourd'hui?...

Merci encore Benoît, David. Je bois vos paroles.

Hervé


Ah là là... combien de fois me suis-je laissé prendre par les subtiles volutes ornementées des Nocturnes de Chopin, un verre à la main.

Pas n'importe quoi, car il faut du fruit, de la souplesse, un soupçon, minuscule, d'austérité et d'ordre, juste rattrappé par une finesse innée, ordonnant une sorte de rigueur sucrée : un Glenlivet 18 ans, est la boisson idéale. Vraiment.

Et les quatuors de Haydn seront appréciés avec un Springbank 10 ans, si lumineux et rieur. Le 15 ans regardera davantage les symphonies : l'effectif n'est plus le même.

Quand à Bach, le père, ses préludes et fugues entreront en harmonie, divine, cela va sans dire, avec l'humaine perfection, vaguement intimidante (mais finalement si belle, faite d'un chaleureux équilibre, un miracle en somme), d'un Macallan 18 ans. C'est là un minimum. Le 25 ans est un hommage plus complet, le 30 ans sera parfait. Eviter le 50 ans, car il se dispute à la musique : on ne sait plus lesquelles sensations préférer.

Cordialement,
David.
Dernière édition par DaveStarWalker le 11 Oct 2006 13:15, édité 1 fois.
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 11 Oct 2006 12:35

gouet a écrit:
POUYFOURCAT a écrit:Mais quand le résultat est là, on n'écoute plus plus la musique, on la vit. Ella Fitzerald est là devant moi. Louis Armstrong lui donne la réplique et je frissonne.


Le frisson, c'est là tout ce que je recherche dans la musique. Je l'ai eu avec mon tourne disque Radiola à 15 ans, puis avec ma première chaine Inkel de ma première paie, et jusque maintenant avec mon modeste système.
Mais il n'est pas toujours au rendez-vous, et la qualité du matériel n'y est pour rien; il faut être prêt
à le recevoir, être dans l'état d'esprit pour: il arrive un jour sur un disque écouté plusieurs fois sans qu'il ne se passe quelque chose d'extraordinaire, mais cette fois là, ça vous rentre par les oreilles, descend la colonne vertébrale jusqu'au bout des orteils en vous mouillant les yeux et là ... là.....
il n'y a plus rien à dire, il n'y a qu'à écouter.

Joël



Gouet, nous avons eu le même parcours du premier électrophone (stéréo dans mon cas, en 1966, et de marque philips... contenant un ampli à lampes, car c'était la règle à l'époque) à ma première chaine achetée avec mes premiers salaires...

La différence est que maintenant mas chain est moins modeste financièrement parlant que la tienne, mais ça n'a aucune importance pour l'idée que tu exprimes et que je partage.

Mais je cocmplèterais ton témoignage par une chose à laquelle on peu ou ne ne pas être sensible. Et qui est surtout sensible dans la musique classique ou des dizaines d'interprétations de la même oeuvre existent.

Certaines interprétations, même écoutées sur la plus belle chaine du monde, ne me provoqueront aucune joie ou ne me tireront aucune larme ou ne m'intéresseront pas du tout.

Car il faut aussi pour que l'auditeur soit ému, transporté, captivé, en joie parfois que les musiciens aient un talent qui lui parle. Et là, on entre dans une zone ou la subjectivité et la compréhension de ce que l'on écoute deviennent difficilement explicables aux autres.

Il y a un temps, celui de la découverte, où l'oeuvre prend le pas sur la façon dont elle est interprétée. Vient ensuite celui de l'approfondissement, oùla façon dont elle est restituée rejoint l'oeuvre et peut même prendre le pas sur elle dans certains cas limite.

J'ai réécouté il n'y a pas longtemps mes premières Ballades de Chopin en disques... un disque de mes 12 ans... vraiment pas bon musicalement :lol:

Pourtant, c'est ce disque de Fritz Kerman (inconnu au bataillon) qui m'a fait aimer ces oeuvres d'un amour foudroyant...


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 11 Oct 2006 14:13

Bonjour,
Je n'ai pas lu tout le post, mais une question me traverse l'esprit:
"Pour vous, l'écoute Haute-Fidélité est elle compatible avec la vie de famille ?"

Pour moi la réponse et malheureusement, non :cry:
En effet il m'est impossible de passer un disque seul, ou dans le calme complet, et d'en profiter doucement en fermant les yeux ... cela me désole, mais c'est comme ça, alors je demande à tous les mélomanes d'HCFR, qu'en est il pour vous ? Vivez vous seul? comment vous isolez vous ? Est ce seulement réalisable ?

A+
Velvet
Velvet
 
Messages: 1428
Inscription: 19 Fév 2003 1:14
Localisation: Le bonheur est dans le pré...
  • offline

Message » 11 Oct 2006 14:43

La question est pertinente.

J'ai une petite fille de 2 ans et demie et une femme qui aime bien soit la musique de fond, soit le rock 6 temps pour danser avec moi :mdr:

N'empêche que j'arrive régulièrement à avoir quelques minutes d'affilée pour m'écouter 1 ou 2 morceaux (sieste de ma fille, soir après son coucher, etc.) mais c'est sûr que de passer 1h voir même 30 min les yeux fermés c'est du passé (pour l'instant :lol:).

De plus, en respectant un volume correct pour ma fille, et des goûts personnels partageables avec un enfant de cet âge, nous en sommes "déjà" arrivés à pouvoir écouter en famille sans bouger 1 morceau ou 2 également (elle adore Hotel California des Eagles par exemple, et la musique française en général).

A+ et bon courage ;)
ptiJean
 
Messages: 8559
Inscription: 13 Juin 2003 10:46
Localisation: Nord de Vannes (56)
  • offline

Message » 11 Oct 2006 14:46

Merci pour ce premier retour.
Pour ma part j'ai 2 garçons (7ans et 15 mois) et quand le petit dort je préfère écouter au casque car sinon je ne profite pas pleinement de mes enceintes ...
Avec le grand on arrive à écouter quelques morceaux, mais pas autant que j'aimerais ...

A+
Velvet
Velvet
 
Messages: 1428
Inscription: 19 Fév 2003 1:14
Localisation: Le bonheur est dans le pré...
  • offline

Message » 11 Oct 2006 16:29

pour ma part j'ai une salle audio video à part(pas vraiment insonorisée), mais il est clair qu'avec ma petite puce cela n'est pas toujours évident : fatigue, disponibilité pour ma petite, et les autres obligations de la vie active, mais bon je fais avec, l'attente de l'écoute est une partie du plaisir...
voila, à bientôt.
sixecho
 
Messages: 359
Inscription: 22 Aoû 2006 10:13
  • offline

Message » 11 Oct 2006 16:41

Perso j'ai une fille de 18 mois (qui adore la musique) et il est clair que ça diminue un peu mon temps d'écoute Hifi.

Cela dit j'ai pour habitude de toujours mettre de la musique chez moi pour l'ambiance en journée donc mon systeme tourne trés fréquement.

Et pour ce qui est des écoutes plus fines, je reserve ça pour le soir avec la modification de l'ambiance liée a la baisse de luminiosité externe au même titre que les séances de home-ciné au moins un soir par semaine avec madame.

Tous ça pour dire que l'arrivé de ma fille n'a pas changé ma façon d'ecouté la musique car je ne faisait jamais d'ecoute "fine" en journée.

Coté nuisance sonore je suis un peu avantagé avec une maison de 220 m² Hab ayant une bonne séparation entre les parties "jour" et les parties "nuit"
Flitwoodmac
 
Messages: 1361
Inscription: 01 Sep 2006 14:22
Localisation: (29) Ploudaniel
  • offline

Message » 11 Oct 2006 16:47

DaveStarWalker a écrit:Pas n'importe quoi, car il faut du fruit, de la souplesse, un soupçon, minuscule, d'austérité et d'ordre, juste rattrappé par une finesse innée, ordonnant une sorte de rigueur sucrée : un Glenlivet 18 ans, est la boisson idéale. Vraiment.


Je vais finir par croire qu'avant d'investir dans du matos HDG, il faut déjà avoir une bonne cave.

En tous cas vous me faites envie et tous ces mots me donnent soif de musique. ;-)
silvergroover
 
Messages: 85
Inscription: 06 Oct 2006 10:05
Localisation: Nancy
  • offline

Message » 11 Oct 2006 17:52

silvergroover a écrit:
DaveStarWalker a écrit:Pas n'importe quoi, car il faut du fruit, de la souplesse, un soupçon, minuscule, d'austérité et d'ordre, juste rattrappé par une finesse innée, ordonnant une sorte de rigueur sucrée : un Glenlivet 18 ans, est la boisson idéale. Vraiment.


Je vais finir par croire qu'avant d'investir dans du matos HDG, il faut déjà avoir une bonne cave.

En tous cas vous me faites envie et tous ces mots me donnent soif de musique. ;-)


Disons que cela ne fait pas tache, le gros rouge par ailleurs responsable de ce genre de désagrément n'étant, en principe, guère rencontré entre les mains des amateurs de jolies décibels.

Quoiqu'ici nous parlions de grands whiskies, seulement de single malts, de la plus noble origine et quant à une destination qui ne l'est pas moins : le pur plaisir des sens.

Mais bien d'autres compagnons et futurs amis, je pense à quelques noms ici appréciés, pourraient bien davantage que moi pousser ton envie vers les douces pentes des vins fins, ou dans les étendues des vieux armagnacs.

Le champagne est une option, mais seulement à favoriser si les bulles sont très fines.

Mon choix sera un Krug délicatement pétillant, coloré du sang de Brummel, toujours en demi bouteille.

Cordialement,
David.
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 11 Oct 2006 18:09

Ô temps pour moi, je ne suis pas plus connaisseur en alcool* qu'en Hi-fi, c'est dire le niveau :lol:
silvergroover
 
Messages: 85
Inscription: 06 Oct 2006 10:05
Localisation: Nancy
  • offline

Message » 11 Oct 2006 18:37

silvergroover a écrit:Ô temps pour moi, je ne suis pas plus connaisseur en alcool* qu'en Hi-fi, c'est dire le niveau :lol:


Il n'est jamais trop tard pour bien faire ! :wink:

Amicalement,
David.
DaveStarWalker
 
Messages: 8844
Inscription: 25 Aoû 2006 11:08
Localisation: Système solaire (pour l'instant)
  • offline

Message » 11 Oct 2006 18:39

Pour ce qui est des écoutes, j'ai la chance de ne pas avoir des horaires identiques à ceux de ma douce et tendre, ce qui me laisse plus d'une heure après le travail pour faire parler la poudre. Mes vendredis après-midi sont libres aussi. J'habite en maison individuelle (c'est un choix bien pensé dans cette perspective), ce qui me permet d'écouter à volume confortable sans déranger personne.
En revanche, la donne va changer d'ici cinq petits moi. Je vais être papa pour la première fois. Il faudra donc que je change mes habitudes alors que je suis en train de finaliser mon système stéréo (je la veux ma P3 pour Noel!!!). Mais bon, je pense que cela en vaut la peine. Je trouverai bien une solution (penser à me fabriquer un bunker sous la terrasse).

P.S :
Il faut que je dépose un brevet pour la cave/salon haute fidélité!

Hervé
POUYFOURCAT
 
Messages: 3742
Inscription: 23 Avr 2004 10:17
Localisation: BORDEAUX but from ORTHEZ (Béarn)
  • offline

Message » 11 Oct 2006 18:43

Très cher David,
Si toi aussi tu aimes le pur malt, c'est que nous sommes décidemment faits pour nous entendre.
Ah, sa robe dorée... hic!
POUYFOURCAT
 
Messages: 3742
Inscription: 23 Avr 2004 10:17
Localisation: BORDEAUX but from ORTHEZ (Béarn)
  • offline

Message » 11 Oct 2006 18:57

bonjour a tous


je rajouterai apres ses evocations vers ses nectars delicieux , un petit don ruinart 1991 a temperature ideale , suivi d un veuve clicot ponsardin 89 , ces deux champagnes meritent une degustation tout en douceur , leur fines bulles , vous amenent du tendre au subtil mais avec un caractere affirme

il est de bon ton de les consommer autour d une ecoute toute en beaute et en puissance , j insere donc dans le lecteur une artiste assez meconnue mais qui vous invite au ambiance piano bar de jazz , je vous presente ici Karrin Allyson dans son album in blue

une voix a tomber par terre .....

une autre coupe mon cher DaveStarWalker :wink:

amicalement
lone wolf and cube
 
Messages: 2430
Inscription: 26 Déc 2005 0:11
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message