Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: EVENO, jl.dudu, Spiroux38 et 41 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Accessoire ou indispensable...?

Message » 22 Oct 2007 12:37

Le témoignage de LaurentV me fait vous en conter un tout frais d'il y a quelque jours:


J'ai une paire de Triangle Antal 202 branchées sur un intégré DT de chez YBA et ces dernières ont fonctionné un bon moment avec une liaison_fil rigide électrique en bobine de 2,5² doublé_ce qui amenait la section à 5 mm².
Il y a quelques jours, je rebranche mon Qed Profile 12 (qui n'est plus en vente actuellement) qui est un multibrin cuivre-argenté d'une section d'environ 3mm²(selon mes estimations car ce câble est constitué de 12 mini-gaine séparées) et qui à l'époque coûtaient 225 Francs le m. Et là j'en ai 2x 4m.

Je "m'attendais" à une différence...cad que ce dernier câble allait donner un résultat meilleur.
C'est mieux mais......................c'est infime...
Puisque j'ai ce câble et qu'il est quand même meilleur, je le garde. Mais aussi je le garde parce que j'ai constaté que l'ampli chauffe "considérablement" moins avec celui-ci...
Pourquoi ?..........je ne sais pas mais je me lance......je dirai que c'est la qualité du matériaux, moins résistif que le câble électrique.
Le premier câble faisait "bouillir" l'ampli et je n'osait plus monter le volume de peur de tout détériorer. Et pourtant l'ampli assurait derrière....impressionnant.


Mon explication pour cette histoire est basé aussi sur le conte de LaurentV:

Ce câble est "indispensable" (puisqu'il en faut un) et il est "accessoire" puisque ce qui fait que la différence est si faible c'est la qualité de l'ampli (pour ceux qui connaisse) qui est d'ailleurs capable d'alimenter des enceintes bien plus gourmande que les Antal.
Accessoire, parce que c'est l'ampli qui fait le plus gros du travail, et donc son importance est secondaire. Ce dernier doit juste permettre "de".

Un câble restera un maillon pour moi car une chaîne est constituée ainsi et si il y a rupture de maillon.......il n'y a plus rien.

La source des conflits sur ces sujets n'est évidemment pas les câbles, pour exemple, mais le rejet "que". Ce qui ferme les conversations et empêche de garder l'esprit ouvert.
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Oct 2007 12:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Oct 2007 12:41

Si vous avez des témoignages édifiant, n'hésitez pas à les mettre car c'est, pour moi en tout cas, un bon moyen de progresser dans la compréhension des phénomènes.
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Message » 22 Oct 2007 14:22

Image


Cette image est très connue. Néanmoins.:o :o :o

Tout le monde(ou presque) pourra constater la différence VISIBLE de couleur des carrés A et B .

A est gris, B est blanc. 3 possibilité s'offrent à nous

1_C'est ce que je vois, c'est donc la réalité ! (?)

2_C'est ce que je vois, mais est ce la réalité ? (!) ou ce n'est que MA vérité

3_ C'est ce que je vois, mais cela n'est pas la réalité, c'est seulement ce que mon cerveau interprète dans le contexte présent. :o :o :o

Si j'en reste à ce niveau d'analyse, la seule réponse juste, par ce que je le vois de mes propres yeux, est la première réponse.

Et pourtant ..... :mdr: :mdr: :mdr:

A+
Jacques
peter.pan
 
Messages: 1779
Inscription: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Message » 22 Oct 2007 15:39

Et pourtant l'image ne s'affiche pas chez moi.
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Message » 22 Oct 2007 15:49

L'image proposée par Peter.Pan:
Image

L'illusion est que tu as l'impresssion que A est un carré gris, et B un carré blanc...

Et pourtant....

Même couleur pour les deux carrés... :wink:
Avatar de l’utilisateur
roland_de_lassus
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 8744
Inscription: 17 Juin 2004 15:08
Localisation: LLN
  • online

Message » 22 Oct 2007 16:39

peter.pan a écrit:Image


Cette image est très connue. Néanmoins.:o :o :o

Tout le monde(ou presque) pourra constater la différence VISIBLE de couleur des carrés A et B .

A est gris, B est blanc. 3 possibilité s'offrent à nous

1_C'est ce que je vois, c'est donc la réalité ! (?)

2_C'est ce que je vois, mais est ce la réalité ? (!) ou ce n'est que MA vérité

3_ C'est ce que je vois, mais cela n'est pas la réalité, c'est seulement ce que mon cerveau interprète dans le contexte présent. :o :o :o

Si j'en reste à ce niveau d'analyse, la seule réponse juste, par ce que je le vois de mes propres yeux, est la première réponse.

Et pourtant ..... :mdr: :mdr: :mdr:

A+
Jacques


C'est pour cela qu'on nomme cela une illusion...........

Un trompe oeil assez bien fait pour tromper tout le monde n'est qu'un trompe oeil, cela n'appelle pas plus de commentaires que nos sens ont leurs limites et qu'on peut les berner...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 22 Oct 2007 17:28

Toute comparaison avec des cables, des accessoires existant n'est que pure coincidence .... :lol: :P :wink: :mdr:
peter.pan
 
Messages: 1779
Inscription: 01 Aoû 2003 22:46
Localisation: paris
  • offline

Message » 22 Oct 2007 17:34

Etant donné que l'accessoire est la mesure de l'indispensable, ou l'inverse, c'est à dire que l'un se définit par rapport à l'autre dans une relation, ma foi, fort intime, j'aurais tendance à penser que la question initiale en devient inextricable...

Et oui, l'indispensable se mesure à ce qui est accessoire et l'accessoire à ce qui n'est pas indispensable... Pour éviter une spirale infinie de réflexions, il serait peut-être judicieux de définir le cadre de la réflexion pour mieux appréhender ces 2 notions dans le présent sujet d’étude…

Partons, si vous le voulez bien, de la reproduction sonore d’un événement musical enregistré (dub j’ai dit musical pas les hélicoptères STP), que nous faut-il qui soit indispensable ?

Un support enregistré, un cd par exemple, un bidule qui permet de lire les cd, de l’énergie pour faire marcher le bidule et des enceintes ou un casque pour entendre quelque chose. A un moment ou à un autre un amplificateur car on nous propose des bidules qui lisent nos cd qui doivent en plus être amplifiés et aussi un atténuateur car on peut considérer comme indispensable le besoin de faire varier le niveau sonore ne fonction de nos besoins… Avec un peu de chance ou peut trouver tout cela dans un seul appareil, le bidule est alors un radio réveil cd ou un gramophone à manivelle si on fait dans la paléontologie. Il nous reste à trouver une source d’énergie, piles, panneaux solaires, éolienne ou, plus simple un prise de courant…

Vous avez là l’indispensable pour reproduire un événement musical chez vous. Force est de constater que tout le reste est accessoire dans la mesure ou stricto sensu ce n’est pas indispensable pour atteindre l’objectif de départ…

Une paire de Phys HP est-elle indispensable pour écouter cet événement musical ? Non…
Un ampli à lampes ou en classe D, T, E Z ou X ? Non….
Des meubles, pieds d’enceintes câbles argent ? Non et toujours non

En fait, tout cela est accessoire par rapport au but premier qui est, dans notre cas, d’écouter de la musique puisque cela ne permet pas de l’écouter mais tout au plus de mieux l’écouter…

Tout est dans ce mieux, qu’il soit subjectif ou objectif, l’indispensable devient le « mieux » écouter de la musique ou dit autrement de ne plus pouvoir l’écouter sur un poste radio réveil et ce mieux ne pouvant être appréhendé qu’individuellement on peut en conclure, en plagiant une célèbre phrase :
Mon accessoire s’arrête là ou l’indispensable de l’autre commence ou l’indispensable de l’autre devient accessoire chez moi…

Donc Accessoire ou Indispensable, si on parle de Hifi, c’est accessoire bien évidemment, mais si on parle d’amplis à tubes, indispensable car l’hiver approche et les chauffages d’appoint qui font de la musique, c’est pas un luxe !

Plus sérieusement, l’accessoire n’est juste que la mesure profonde notre insatisfaction, tout le reste est indispensable …

Cdt
:wink: :lol: :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 22 Oct 2007 19:10

cohuelaz a écrit:
Plus sérieusement, l’accessoire n’est juste que la mesure profonde notre insatisfaction, tout le reste est indispensable …



Une personne étant couverte d'accessoires sur elle, telle une girlande, aura cette insatisfaction qui est la confiance en soi.

J'ai déjà lancé ce type de message aux personnes cherchant sans arrêt à prouver par A + B + X....que c'était avant tout une quète vers elle-même et non vers une vérité absolue qui n'existe pas.
La Hi-Fi comme les maths, les plantes, l'astrologie, ...ne sont que des supports choisis pour en apprendre un peu plus sur nous-même et sur les autres puis sur le fonctionnement des choses.
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Message » 23 Oct 2007 2:04

Une petite réflexion me vient à l'esprit:
Si l'on part du principe qu'un cable (ou un accessoire) peut dans une "certaine mesure" modifié la restitution d'un système. Mais que cette "certaine mesure" est variable en fonction du système dans lequel il est inséré et aussi en fonciton de l'individu qui utilise ce système (voir parfois de l'humeur du jour !). Il n'est pas pensable de définir un prix à cet accessoire basé sur le résultat objectif.

Alors que nous reste-t-il pour juger de la valeur, du prix réel d'un accessoire ? Il ne reste plus que sa valeur intrinsèque c'est-à-dire la valeur liée à l'achat des matières premières plus la valeur ajoutée lors de la transformation plus les coûts de fonctionnement de l'entreprise et la marge commerciale !

Alors maintenant quels sont les critères d'évaluation de la valeur intrinsèque d'un cable ? Qui peut me répondre ? Quelle est la valeur maximale au delà de laquelle le prix ne se justifie plus du tout ?

Cordialement
FDRT
FDRT
 
Messages: 6575
Inscription: 23 Jan 2004 19:48
  • offline

Message » 23 Oct 2007 9:03

FDRT a écrit:Une petite réflexion me vient à l'esprit:
Si l'on part du principe qu'un cable (ou un accessoire) peut dans une "certaine mesure" modifié la restitution d'un système. Mais que cette "certaine mesure" est variable en fonction du système dans lequel il est inséré et aussi en fonciton de l'individu qui utilise ce système (voir parfois de l'humeur du jour !). Il n'est pas pensable de définir un prix à cet accessoire basé sur le résultat objectif.

Alors que nous reste-t-il pour juger de la valeur, du prix réel d'un accessoire ? Il ne reste plus que sa valeur intrinsèque c'est-à-dire la valeur liée à l'achat des matières premières plus la valeur ajoutée lors de la transformation plus les coûts de fonctionnement de l'entreprise et la marge commerciale !

Alors maintenant quels sont les critères d'évaluation de la valeur intrinsèque d'un cable ? Qui peut me répondre ? Quelle est la valeur maximale au delà de laquelle le prix ne se justifie plus du tout ?

Cordialement
FDRT


Effectivemment, personne n'est en droit d'imposer à qui que ce soit que telle chose est meilleur "que".
Le critère d'évaluation le plus fiable.......c'est soi-même qui le décidera.

J'ai relevé, jusqu'ici, beaucoup de témoignages de gens me disant ne rien connaître au domaine de la Hi-Fi. Et quand je leur dit qu'il n'ont qu'à se déplacer dans un magasin pour comparer différents systèmes, ces derniers me disent systématiquement qu'ils n'ont pas les compétences pour le faire. Il y a là une peur qui traduit peut-être un manque de confiance en soi.

Cependant, tout le monde n'a pas la chance de connaitre quelqu'un de la partie lors de l'achat d'une chaîne.
C'est pourquoi, beaucoup de gens s'en remettent au vendeur ou aux prix affichés. Et même si le tarif comprends inévitablement le coût des matériaux, qui ne doit pas être bien différent pour tous les fabricants, il n'est pas affiché sur l'étiquette:
_la marge fabricant
_la marge revendeur
_....éventuellement l'estimation personnelle du fabricant...
_....éventuellement l'estimation personnelle du revendeur
_ et que sais-je encore...

En France, chacun est libre de pratiquer les prix qu'il veut...
Maintenant, comment savoir le décret de ces derniers......c'est s'engager dans une quète stérile visant à comprendre le fonctionnement de chacun.
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Message » 23 Oct 2007 9:47

cohuelaz a écrit:
Plus sérieusement, l’accessoire n’est juste que la mesure profonde notre insatisfaction, tout le reste est indispensable …

Cdt
:wink: :lol: :wink:


Donc, vous avez compris le sens de ma pensée, lorsque satisfaits nous sommes de notre système au point de passer des jours tranquille en l'écoutant, tout ce qui compose ce système est indispensable car je pars du la pétition de principe que notre satisfaction est un "bien" immatériel indispensable...

Par contre lorsque nous ne somme pas satisfaits de notre système nous commencons la quête de l'accessoire pour le devenir, quête qui se termine lorsque l'accessoire devient indispensable à notre satisfaction... L'accessoire peut être un câble comme un ampli ou une paire d'enceinte dans la mesure ou nul ne peut déterminer par avance ce qui nous deviendra indispensable pour devenir satisfaits d'un côté et force est de constater qu'au vu du postulat de départ, écouter de la musique, un simple radio réveil permet d'atteindre cet objectif, d'un autre côté...

Concrètement, nous pourrons constater que l'amateur de boites closes, un peu sourd quand même, avec du vintage et du cuivre sera satisfait, il aura trouvé son "indispensable" tout autant qu'un amateur de BH avec des câbles qui valent plus que le prix de ses enceintes... Tous les deux pourront s'assoir et écouter avec satisfaction la musique qui joue... Tous les accesoires qui composent leur système deviennent indipensable sans pour autant qu'on puisse généraliser la fonction "indispensable" de leur accesoire car il est bien connu que la satisfaction est un concept assez uni-personnel et qu'il est dangereux de vouloir en extraire des règles invariables !

A contrario, on peut, aussi en imaginer d'autres qui changeront de systèmes tous les 6 mois en allant de plus en plus loin sans être satisfaits durablement, dans ce cas cela pose la question de l'accessoire comme mesure de l'insatisfaction ou du postulat de départ : leur but n'est peut-être pas d'écouter de la musique...

Cela revient, donc à bien définir son postulat de départ, écouter de la musique n'est qu'un postulat possible parmis d'autres pour les amateurs de hifi. En effet, on peut aussi y voir la recherche de la fidélité, la recherche d'une écoute vivante, la recherche de la performance, dans ce cas la hifi n'est qu'un vecteur, et nul jugment de valeur n'est recevable pour peu que le postulat de départ soit clairement établi...

Il n'y a d'accessoire que lorsque l'indispensable n'est pas atteint !

:lol: :mdr: :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 23 Oct 2007 10:02

cohuelaz a écrit:...écouter de la musique, un simple radio réveil permet d'atteindre cet objectif, d'un autre côté...



Eh oui car lorsque nous nous remémorons un air en tête, il n'y a pas de qualité sonore. Il n'y a que de la viande.
clonedvinyl
 
Messages: 1824
Inscription: 09 Sep 2005 14:46
Localisation: 78
  • offline

Message » 23 Oct 2007 10:39

Petit témoignage d'il y a quelques jours:

Mes enceintes frontales étaient équipées des pointes de découplage d'origine, posées sur des pièces de 1 centime, afin qu'elles ne s'enfoncent pas dans le parquet.

Il y a quelques semaines, j'ai décidé d'investir dans des pieds de découplage Ceraball, principalement afin d'avoir la possibilité de déplacer mes enceintes facilement, et accessoirement car dans le post sur les pointes de découplage SuperSpikes, les Ceraball étaient encensées pour avoir un impact réel.

Pour ma part j'ai toujours été sceptique concernant l'apport réel de tels accessoires.

Mais dès la première écoute, j'ai immédiatement ressenti une différence très importante. Je n'ai plus du tout l'impression que le son provient des enceintes, mais de la pièce elle-même. La scène sonore est considérablement améliorée (alors que j'étais déjà très satisfait).

J'ai depuis cette modification repassé tous mes SACD que j'ai redécouverts avec grand intérêt, et vu l'apport des Ceraball sur mes frontales, je vais très certainement en acheter d'autres pour mettre sous le Sub. Concernant mes surround, ce n'est pas possible car elles sont déjà sur pieds.

Voilà pour ce petit témoignage concernant cet accessoire pas du tout indispensable, mais qui révèle cependant une grande différence de restitution.
stipus
 
Messages: 5609
Inscription: 03 Jan 2007 1:41
Localisation: Les pieds sur Terre...
  • online

Message » 23 Oct 2007 12:53

stipus a écrit:
Voilà pour ce petit témoignage concernant cet accessoire pas du tout indispensable, mais qui révèle cependant une grande différence de restitution.


le sujet de ce post est bien là et mes excuses donc de l'avoir quelque peu "trollé" avec mon sens particulier de l'humour !

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message