Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: maxitonic, phil 13320 et 23 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Accuphase C2400 vs Audiofolia Farfadet

Message » 05 Fév 2004 4:02

Bonjour à tous,

J'ai depuis quelques temps un préampli Audiofolia dont je suis très, très content.

À force de le dire à mon revendeur habituel, je crois qu'il a eu envie de me donner une petite leçon en me montrant "ce que c'est qu'un vrai préampli"... :roll:

Pour commencer par le commencement, petit rappel du système :
Accustic Arts Drive 1
Converto Audiomat Maestro
Farfadet
Blocs Némo Electrocompaniet
Dynaudio 1.3SE
câbles Siltech, sauf du converto au Farfadet, où j'ai installé, en attendant de tester autre chose, un câble Audiofolia.

Ce soir là, nous avons commencé par une écoute d'une heure de mon système tel quel, tous deux essayant de rester aussi objectifs que possible (put...rée que c'est dur, lorsqu'il s'agit de son propre matériel...).

Disques écoutés :
5ème de Mahler (CD Deutsche Gramophon, conducteur et orchestre ?)
Patricia Barber "Companion" (plage 1)
Buena Vista Social Club (plage 1)
Alain Bashung Album ? (plages "Madame rêve" et "Malaxe")
CD B&W (un peu toutes les plages)
Bojan Zulfikarpasic en solo (plages 1 et 2)

Première constatation de sa part : les timbres sont très beaux et bien diversifiés et je suis tout à fait d'accord avec ce point.

Seconde constatation, l'image manque de précision et c'est sur les grands orchestres que c'est le plus flagrant. C'est bien mieux qu'avec mon ancien pré (Electro EC4.7), qui s'était fait enterré, lors de l'écoute comparative, mais depuis l'arrivée de mon drive et de mon converto, l'image est tellement plus grande ("aérée", dirais-je plutôt) que la localisation est également moins précise (il y a de l'air entre les interprètes, certe, mais il en a aussi, dans les instruments et les chanteurs ;) )

L'équilibre tonal est superbe sur la 5ème, le grave donne une assise extraordinaire à l'ensemble. Mais sur les autres morceaux, il est envahissant et fatiguant. Alors on baisse un peu le potard de grave du Farfadet et malheureusement... on perd un peu des timbres qui nous ravissaient quelques minutes plus tôt :( . Mon impression est là même dans ce cas, que lorsque je mets des bouchons dans les évents de mes Dynaudio. J'arrive à corriger le déséquilibre, mais je perds en plaisir...

L'excès de grave apporte-t-il une présence artificielle à la musique ? euh, oui, surement. Est-ce que finalement j'aime ça ? bin... ?

Sur les morceaux de Bashung, la qualité du mixage et le déphasage de certains sons nous donnent l'impression d'être baignés dans un univers sonore tridimentionnel, où la sensation de flou semble recherchée par l'artiste. Il y a un côté un peu surréaliste qui me plaît beaucoup.

À ce moment, on décide de remplacer le câble de modulation Audiofolia par un Siltech SQ88.

Et bien comme d'habitude, l'ajout d'un Siltech apporte immédiatement plus de précision à la restitution. La reproduction sonore parait plus dynamique : sur les forte, l'orchestre semble moins se désunir, les cordes de guitares sont plus nettes et les choeurs moins brouillons.

Nous repassons assez rapidement les premiers morceaux et constatons que l'amélioration est constante : les timbres sont toujours aussi beaux, la bande passante n'a pas changé (ou du moins, nous n'en avons pas du tout parlé à ce moment, donc je pense qu'elle n'avait pas bougé), mais c'est la scène et la dynamique qui ont vraiment gagné.




Nous décidons alors de passer à l'Accuphase (six fois plus cher que le Farfadet, c'est pour le moins, un comparatif où le rapport de force est très déséquilibré...) et nous utilisons pour cela le SQ88 (en RCA, puisque prévu pour le Farfadet).

Je pense que le résultat aurait pu être différent si nous avions eu le même câble en XLR, car la chaîne avec l'Accuphase aurait été full symétrique, mais nous n'avions pas prévu cette possibilité.

Evidemment, si je veux être honnète, le C2400 est globalement supérieur au Farfadet (logique), mais la différence de prix est excessive en regard de la différence accoustique.

Cependant il existe bien d'autres différences qui influent sur le prix de l'Accuphase : En plus d'avoir, comme l'Audiofolia, des correcteurs de tonalité et un réglage de la balance, ceux-ci sont déconnectables, il est full symétrique, il a une télécommande, une prise casque et une qualité de fabrication digne d'un char d'assaut.

Lors de nos écoutes, nous avons immédiatement entendu la différence de grave entre les deux appareils. En effet, sur le C2400, celui-ci était énormément plus tendu, parfois même absent. Nous avons fini par nous demander si c'était l'Audiofolia qui en faisait trop ou l'Accuphase pas assez... Quand il n'y a pas de grave avec le C2400, n'y a-t-il finalement pas de grave non-plus sur le CD ?

En terme de transparence, les deux appareils se valaient, mais là où la différence se faisait, c'était en terme de dynamique et de précision de la scène sonore.

En effet, sur les forte, on percevait infiniment mieux les différences de niveaux et de placement entre tous les instruments.

Cependant, alors que les impacts de percussions et les attaques de notes étaient plus franches sur l'Accuphase, leurs extinctions étaient également plus rapides. Chez moi, les ambiances des lieux d'enregistrement étaient moins perceptibles qu'avec l'Audiofolia et notamment, sur l'album de Bashung, les sons perdaient de leur aspect "d'outre-tombe" , venant de partout et de nulle part à la fois, qui faisaient pour moi, tout le charme et l'originalité de cet album. Le cabaret du concert de Patricia Barber semblait moins enfumé et le studio de Buena Vista Social Club moins "habité".

Je n'ai pourtant pas ressenti l'Accuphase comme froid ou analytique à l'excès, ou encore moins agressif et je pense qu'on peut le faire aller très loin, mais au moment du choix, je choisis le Farfadet pour ses timbres sa transparence et son rapport qualité/prix imbattable à ma connaissance. Tant pis pour la télécommande, tant pis pour la prise casque, tant pis pour le by-pass des réglages de tonalité, tant pis pour l'impact du grave, tant pis pour les liaisons symétriques... (tant pis pour ma bonne foi ? :lol: )

En revanche, si je ne devais me décider qu'à l'écoute je serais très ennuyé, car les qualités de l'un et de l'autre peuvent être également des défaut, selon ce que l'on souhaite écouter, ou selon ses goûts.

L'appareil parfait serait le Farfadet avec la dynamique et le "foot taping" du C2400 (dans mon système, bien sûr, comme tous les commentaires de ce CR).

Voilà et bonsoir à tous.

Buzzbuzz (faiseur de CR "à la française" où tout le monde a gagné) (... et long, en plus :oops: )
Dernière édition par Buzzbuzz le 05 Fév 2004 13:53, édité 1 fois.
Buzzbuzz
 
Messages: 660
Inscription: 10 Fév 2003 16:21
Localisation: PARIS
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Fév 2004 4:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Fév 2004 13:41

bon je reposte mon message, vu qu'il a été bouffé par une interruption involontaire de nos programmes, ce dont vous voudrez bien nous excuser....

as-tu comparé, puisque tu cites les correcteurs de tonalité de l'Accuphase, ces correcteurs déconnectés par rapport à ces mêmes correcteurs, mais en position 'zéro' ou neutre ? afin de déterminer si oui ou non, ils ont une influence sur le son lorsqu'ils restent en action, mais en position neutre ? voilà qui serait intéressant aussi dans le débat... et qui permettrait, même si ce cas de figure doit être assez difficile à généraliser, d'apporter de l'eau au moulin de l'Audiofolia dont les correcteurs ne sont pas déconnectables.. à moins que le nouvelle version, le Shaman, mais non je ne crois pas...

le peu que j'ai entendu du Farfadet chez moi, mais des conditions d'écoute et aussi de durée pas suffisamment probantes, m'ont laissé penser que l'Audiofolia, un peu à la manière de ce qu'en disait Haskil, en rajoute peut-être un peu, surtout dans une config très droite, très neutre, quasi raid comme celle qu'on écoutait, drivée par le Gamut D200 et l'Audiofolia comparé au préampli Accustic Arts. Par rapport à ce dernier, le Farfadet semble moins neutre, mais il apport un surcroît audible d'humanité, notamment sur les voix féminines, humanité dont j'avais l'impression que l'association Gamut/Accustic était absente (surtout dû au Gamut à mon avis, par trop de transparence)....

l'e lèger emboinpoint de l'Audiofolia dans le grave, on l'a brèvement constaté aussi, mais l'action du correcteur de tonalité m'a paru parfaitement fonctionner dans ce cas-là et ne pas enlver à la richesse du message, puisque les Concorde sont également assez opulentes dans cette partie du spectre.... Un certain nombre de personnes semblent pense que l'Audiofolia booste réellement les enceintes plutot type colonne dans le bas du spectre, ce qui pourrait être préjudiciable pour des enceintes déjà riches de ce côté là....

la nouvelle version, le Shaman, comporte un réglage supplémentaire, pour chaque canal, sur les très basses fréquences, donc est encore mieux adapté (je dis ça un peu dans le vide, sans l'avoir écouté, mais ça ne saurait tarder j'espère) aux 'grosses gamelles' comme dit Sham.... Reste maintenant à écouter, comparer cette nouvelle version, non seulement par rapport au Farfadet, mais également dans cette gamme de prix, et par rapport à d'autres préamplis HDG.... Mais de toutes façons, longue vie au Shaman !!!!
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 05 Fév 2004 15:06

Sur 4 heures d'écoute, nous n'avons pas pri le temps de faire cet essai.

J'aurais voulu également essayer de règler les deux préamp pour leur donner exactement le meme niveau de grave à chacun et les comparer dans cette configuration (ce qui aurait été très intéressant pour bien différencier les autres critères) mais nous n'avons même pas essayé ça...

Il faut dire qu'on prenait du plaisir à écouter la musique, ce qui était quand même l'essentiel :D
Buzzbuzz
 
Messages: 660
Inscription: 10 Fév 2003 16:21
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 06 Fév 2004 9:41

eh, eh... personne ne réagit à l'annonce de la naissance du petit Shaman ?
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 06 Fév 2004 12:53

BrunoLev a écrit:eh, eh... personne ne réagit à l'annonce de la naissance du petit Shaman ?



Comment ça ?
ça y est ? Il est né ? :o
Buzzbuzz
 
Messages: 660
Inscription: 10 Fév 2003 16:21
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 06 Fév 2004 12:55

... pourtant, rien sur "Audiofolia for ever"...
Buzzbuzz
 
Messages: 660
Inscription: 10 Fév 2003 16:21
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 06 Fév 2004 12:57

... et rien sur www.audiofolia.com
Buzzbuzz
 
Messages: 660
Inscription: 10 Fév 2003 16:21
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 06 Fév 2004 14:21

il semblerait que les infos et photos seront disponibles en fin de semaine (on y est presque, donc soit ce week-end soit peut-être en début de semaine prochaine).....
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 07 Fév 2004 2:26

Je l'ai écouté dimanche dernier chez son concepteur.

Très bien, mais je ne vous en dirai pas plus, préférant laisser la parole aux acheteurs.
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #167891843

Mais d'ores et déjà un grand cru. Et il est superbe : un peu la même forme que son petit frère, mais en plus grand (environ 30 cm de large, je dirais), façade en métal brossé, boutons usinés, un bel appareil.
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 08 Fév 2004 3:13

Buzzbuzz a écrit:
Lors de nos écoutes, nous avons immédiatement entendu la différence de grave entre les deux appareils. En effet, sur le C2400, celui-ci était énormément plus tendu, parfois même absent. Nous avons fini par nous demander si c'était l'Audiofolia qui en faisait trop ou l'Accuphase pas assez... Quand il n'y a pas de grave avec le C2400, n'y a-t-il finalement pas de grave non-plus sur le CD ?

En terme de transparence, les deux appareils se valaient, mais là où la différence se faisait, c'était en terme de dynamique et de précision de la scène sonore.




Compte tenu de ce que tu écoute, en rajouter dans le bas rend les choses plus agréables.

Tu dis que les 2 sont aussi transparent ce qui est en contradiction avec ce que tu dis concernant le fait que l’accuphase différencie mieux les prises de son.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 08 Fév 2004 3:15

[quote="BrunoLev"]

le Farfadet semble moins neutre, mais il apport un surcroît audible d'humanité, notamment sur les voix féminines, humanité dont j'avais l'impression que l'association Gamut/Accustic était absente (surtout dû au Gamut à mon avis, par trop de transparence)....

quote]

Aucun appareil ne peu avoir trop de transparence au vrai sens du terme.
jeanpascalg
 
Messages: 1059
Inscription: 25 Mai 2001 2:00
Localisation: Chantilly
  • offline

Message » 09 Fév 2004 0:59

jeanpascalg a écrit:Tu dis que les 2 sont aussi transparent ce qui est en contradiction avec ce que tu dis concernant le fait que l’accuphase différencie mieux les prises de son.


Disons que par "transparence", je n'entends pas forcément "neutralité", mais disons plutôt que c'est plutôt synonyme pour moi de son direct ou de présence. Lorsque je gagne en transparence, c'est que j'ai la sensation qu'un ou plusieurs voiles se sont levés entre la musique et moi.

De plus, je ne me rappelle pas avoir dit que l'Accuphase différenciait mieux les prises de son... ? J'ai juste dit que le placement dans l'espace était plus précis avec lui, en revanche, j'ai le sentiment que les sons réfléchis sont moins bien perçus qu'avec le Farfadet (mais peut-être celui-ci en fait-il trop ?) et qu'en conséquence, la signature accoustique des lieux d'enregistrement est moins nette.

J'espère que cette fois c'est plus clair.
Buzzbuzz
 
Messages: 660
Inscription: 10 Fév 2003 16:21
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 09 Fév 2004 11:17

je vais moi aussi essayer d'être plus clair quant à ma phrase parlant d'excès de transparence dans l'association Gamut/Accustic Arts/Concorde qu'on a pu écouter : si on reprend la définition de transparence donnée dans le dernier HS de Diapason abscence de voile dans la restitution sonore...

bien...

donc dans ce que j'ai pu écouter, j'aurai plutot du parler de brillance, de luminosité dans les hautes-fréquences, et comme dit Diapason, d'accentuation subjective des aigus... un peu comme si le correcteur de tonalité avait été poussé un peu trop vers la droite....

moi aussi, j'espère que cette fois c'est plus clair :wink:
Invité
 
Messages: 1455
Inscription: 23 Mar 2000 2:00
  • offline

Message » 28 Fév 2004 23:58

jeanpascalg a écrit:
Buzzbuzz a écrit:
Lors de nos écoutes, nous avons immédiatement entendu la différence de grave entre les deux appareils. En effet, sur le C2400, celui-ci était énormément plus tendu, parfois même absent. Nous avons fini par nous demander si c'était l'Audiofolia qui en faisait trop ou l'Accuphase pas assez... Quand il n'y a pas de grave avec le C2400, n'y a-t-il finalement pas de grave non-plus sur le CD ?

En terme de transparence, les deux appareils se valaient, mais là où la différence se faisait, c'était en terme de dynamique et de précision de la scène sonore.




Compte tenu de ce que tu écoute, en rajouter dans le bas rend les choses plus agréables.

Tu dis que les 2 sont aussi transparent ce qui est en contradiction avec ce que tu dis concernant le fait que l’accuphase différencie mieux les prises de son.


+1 :wink: a croire qu ils le font expres :lol: :lol:


Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 29 Fév 2004 0:36

un grand pre doit obligatoirement avoir de l'ecc dans sa section ligne et surtout dans la section phono si elle existe....un match ls 25 / accuphase...pour bientot....? :wink:
bornert
 
Messages: 3231
Inscription: 09 Déc 2002 22:28
Localisation: alsace
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message