Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Accuphase

Message » 27 Déc 2007 21:31

L'accuphase Dp500 est une machine extraordinaire, tant au niveau conception que de l'écoute.

Maintenant, pour en tirer tout le potentiel, il faut le reste avec.
Comme je lisais plus haut, il n'y pas une différence flagrante entre un DP500 et une lecteur tout aussi bien conçu à 1500e de moins. Les différences sont subtiles mais elles existent, et des maillons de la même trempe peuvent les mettre à jour

Je lisais aussi des choses sur Icos; j'ai testé les deux. ça n'a rien à voir, mais alors rien.
Je n'ai rien contre ni pour telle ou telle marque, seul les oreilles sont capables de dirent ce qui est bien.
Néanmoins, quand je vois ce qu'il y a dans un dactablette, ça fait très cher le morceau de granit.
Il y a certainement des gens qui vont débourser 1500 euros dans cette plaque de granit, j'en conviens et cela les regarde. Les composants peuvent tenir dans un telephone portable et sont loin d'être le top du top.Maintenant, si ça plait aux oreilles...

Il faut être aussi un peu observateur et savoir être critique quand aux produits proposés, même si ceux ci sont made in France.

Certe Accuphase est cher, peut être trop, c'est possible; maintenant les produits sont irréprochables tant au point de vue conception que de fabrication, et les produits vendus ne retournent que très rarement au s.a.v. Les acheteurs les gardent très longtemps, en règle générale, ça veut sans doute dire quelque chose.

Je dis tout ça, moi qui n'ai pas les moyens de me payer un DP500, quoique...nan, je plaisante :P
Bonsoir chez vous
"Pour un téléthon, j'ai roulé vingt quatre heures sans permis" jmg
Avatar de l’utilisateur
sdap
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 487
Inscription: 01 Oct 2007 16:26
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Déc 2007 21:31

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Déc 2007 9:29

Bonjour

Le DP500 vient juste de sortir et déjà tu le mets dans la rubrique des vieux. :mdr:

C'est ça le XXI siécle, à peine sorti et déjà obsoléte :cry:

Bonnes fêtes :wink:

François
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 31 Déc 2007 11:03

frgirard a écrit:Bonjour

Le DP500 vient juste de sortir et déjà tu le mets dans la rubrique des vieux. :mdr:

C'est ça le XXI siécle, à peine sorti et déjà obsoléte :cry:

Bonnes fêtes :wink:

François


Bonnes Fêtes aussi! :mdr:
PAT 94
 
Messages: 12212
Inscription: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 31 Déc 2007 14:13

D-K-P a écrit:L'accuphase Dp500 est une machine extraordinaire, tant au niveau conception que de l'écoute [...] il n'y pas une différence flagrante entre un DP500 et une lecteur tout aussi bien conçu à 1500e de moins

Il est vrai que l'on voit beaucoup de lecteurs trés chers, pas forcément contruits avec des composants au top pour le prix

Celà dit, avec - 1500 €, vous ne prenez pas de risque... il doit être possible d'aller jusqu'à - 2500 €

Les qualités du DP500 ne sont pas en cause, les discussions portent sur le rapport Q/P car le prix pratiqué au delà des océans est connu publiquement (2400 € au Japon)
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 31 Déc 2007 15:53

zeroundemi a écrit:
D-K-P a écrit:L'accuphase Dp500 est une machine extraordinaire, tant au niveau conception que de l'écoute [...] il n'y pas une différence flagrante entre un DP500 et une lecteur tout aussi bien conçu à 1500e de moins

Il est vrai que l'on voit beaucoup de lecteurs trés chers, pas forcément contruits avec des composants au top pour le prix

Celà dit, avec - 1500 €, vous ne prenez pas de risque... il doit être possible d'aller jusqu'à - 2500 €

Les qualités du DP500 ne sont pas en cause, les discussions portent sur le rapport Q/P car le prix pratiqué au delà des océans est connu publiquement (2400 € au Japon)


aaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! tu as raison mais faut pas le dire.

C'est le cas de tous les produits importés et ne venant pas de Chine ou Mars. Ce que je connais du haut de gamme français (yba, audio aero capitol) n'est pas d'un rapport qualité prix affriolant non plus.

Pour être extrémiste, objectivement seul l'entré de gamme est d'un bon rapport qualité prix.

François
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 31 Déc 2007 17:22

frgirard a écrit:Ce que je connais du haut de gamme français (yba, audio aero capitol) n'est pas d'un rapport qualité prix affriolant non plus

Les photos publiées de l'intérieur d'un AA Capitole montrent des composants de trés bonne qualité, achetés chez de bons spécialistes. Et il reste beaucoup de place, ce qui produit une étrange impression au vu du prix demandé. Ce prix semble être fixé, non pas sur les coûts, nécessairement élevés s'agissant d'une petite entreprise, mais sur le niveau de prix pratiqué par la compétition, beaucoup plus cher

Chez YBA, s'ajoutent les coûts de fabrication des composants maison

Pour la partie drive, les deux se sont fournis en CD-Pro chez Philips

A l'heure actuelle, il semble qu'Accuphase, Marantz et Denon soient les seuls industriels capables de concevoir leur drive - encore que je ne connaisse pas leurs fournisseurs

Ceci fait tout l'intérêt de leurs productions : DP500 & DP800, SA7S1 & SA11S2, DCD-SA1, autant de produits qui méritent de retenir l'attention des amateurs de bons drives amha

Bonnes fêtes de fin d'année à ces amateurs
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 31 Déc 2007 17:54

Je n'ai pas ouvert un audio aero mais l'écoute sur le systémemis en oeuvre ne m'a pas convaincu en regard du prix.

Pour ce qui est d'YBA (que je connais trés bien) : le DP500 remplace un YBA CD1 delta mort des suites d'une longue maladie. J'utilise un pré YBA Ligne 1 delta avec alimentation

Pour 5000 euros, l'Accuphase est bien plus convaincant que l'YBA.

Je ne dirais pas ça du pré YBA qui comparé au classe audio four qui la précédé, enterre le classé.

François
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 31 Déc 2007 20:59

zeroundemi a écrit:
frgirard a écrit:Ce que je connais du haut de gamme français (yba, audio aero capitol) n'est pas d'un rapport qualité prix affriolant non plus

Les photos publiées de l'intérieur d'un AA Capitole montrent des composants de trés bonne qualité, achetés chez de bons spécialistes. Et il reste beaucoup de place, ce qui produit une étrange impression au vu du prix demandé. Ce prix semble être fixé, non pas sur les coûts, nécessairement élevés s'agissant d'une petite entreprise, mais sur le niveau de prix pratiqué par la compétition, beaucoup plus cher

Chez YBA, s'ajoutent les coûts de fabrication des composants maison


Tant que ces coûts ne sont pas chiffrés, tout un chacun pourra toujours fantasmer sur le prix de ces composants soit-disant "maison".

Des choses ont déjà été révélées sur HC-FR à propos de composants soit-disant adaptés pour une marque. Il me souvient d'une histoire de haut-parleur sur lequel le cahier des charges du client se résumait à faire faire coller une étiquette portant son nom sur un haut-parleur standard.

Qu'en est-il des composants YBA? Des condensateurs de filtrage couleur orange (tape-à-l'oeil) avec marqué YBA dessus ne font rien de spécial tant qu'on n'a pas d'informations fiables sur ces composants.

Si la modification se résume à la couleur et à l'application du nom du client sur le condensateur... Ca coûtera certes un peu plus cher que le service qu'offre pratiquement tous les fabriquants de condensateurs électrochimiques de fabriquer des composants de leurs catalogues dans des valeurs de tension de service ou de capacités non standards... Ca ne fera pas de ces composants des composants fondamentalement singuliers.

J'ai déjà raconté l'histoire du catalogue de semi-conducteurs Hitachi (aujourd'hui devenu Renesas): en le consultant, je me suis aperçu qu'il y a plus de références qui "peuvent être produites en masse sur demande" que de références effectivement produites! Alors, les composants sur cahier des charges ou les composants maisons...

Le problème, avec ces expressions, c'est qu'elles sont imprécises et généralement non substantivés.

Cependant, il n'y a pas qu'YBA qui fait ça. Dans mon vieux Rega Elicit, il y avait des condensateurs de filtrage marqués à l'emblême "Rega". Je tenais de T. Bateman lui-même, le concepteur des amplis Rega, que j'avais pu contacté, que ces composants étaient fabriqués par une petite boîte anglaise appelée LCR, dont les produits étaient à la mode dans les amplis à tubes pour guitare de l'époque.

Dans les amplis NAD, il y a des condensateurs labellisés NAD. NAD n'a pourtant jamais proclamé qu'ils avaient quelque chose de spécial.

Dans les amplis Denon, les condensateurs de filtrage des alimentations de puissance sont labellisés Denon. Mais ils portent le nom de leur fabriquant (Nichicon) avec leur marquage standard, ce qui permet de les identifier comme des produits issus du catalogue de Nichicon, même si ces composants ont parfois des borniers qui diffèrent des produits standards. C'est pareil chez Accuphase (condo Nichicon aussi), avec les mêmes remarques sur les borniers, et aussi que ces composants sont souvent fabriqués dans des valeurs de capacité non standards, ce qui est, je le répète, un service que vous verrez souvent mentionné dans les catalogues des fabriquants de condensateurs.

En général, quand on se fait fabriquer des composants vraiment spéciaux, on le fait savoir. Comme le fit Sony dans les années 80 en faisant fabriquer par ALPS des potentiomètres de réglage de volume peu usuels pour ces préamplificateurs haut de gamme. Photos de potars désossés à l'appui pour bien montrer où se situait les spécificités. Technics ou Pioneer, je ne me souviens plus exactement, a fait la même chose à une époque, avec un style de potentiomètre très astucieux: pas de balais rotatif, mais des pistes elle-mêmes mobiles avec une surface de contact fixe qui était partie intégrante des pattes du composant, ce afin de réduire le nombre de contacts à l'intérieur du potentiomètre.

Mais parfois, c'est vrai qu'il n'y a pas de communication. Denon n'a jamais fait étalage des condensateurs électrochimiques très peu standards que lui avait fourni Elna pour ses appareils de très haut de gamme série S1 au début des années 90. Et pourtant, la spécificité de certains d'entre eux était très visible: leurs tailles absolument gigantesques comparées à des composants "normaux" de même valeur de capacité et tension de service. Cependant, il y avait bien marqué Elna dessus, et pas Denon.

Bref, avant de faire des composants spéciaux ou sur cachier des charges un argument, il faut savoir ce qu'il y a derrière l'apparence.

Comme le fit remarquer haskil en un temps, un cahier des charges peut très bien spécifier de faire moins cher par rapport au prix catalogue... surtout alors que dans ce catalogue, il y a déjà le top du top.

Les condensateurs orange d'YBA sont-ils plus chers que les dispendieux Rubycon Black Gate? :mdr:

A l'heure actuelle, il semble qu'Accuphase, Marantz et Denon soient les seuls industriels capables de concevoir leur drive - encore que je ne connaisse pas leurs fournisseurs


La dernière mécanique Accuphase de haut de gamme ressemble furieusement à la Sony qui est apparue dans le lecteur de SACD SCD-DR1. La parti métalique qui intègre le palais presseur est tout à fait dans le même style. Accuphase emploie d'ailleurs depuis longtemps des mécaniques Sony, souvent le modèle de mécanique que Sony mettait dans son matériel pro, modèle reconnaissable à son si caractéristique dispositif de blocage du tiroir par des leviers venant s'y appuyer en position rétractée. Par contre, dans les Accuphase dont j'ai pu voir les photos, les cartes qui contrôlent les mécaniques sont manifestement pas de Sony. C'est flagrant dans les DP85 et DP57: même mécanique de lecture que dans les Sony SCD-555ES ou SCDXA777ES/XA9000ES, mais là où les Sony avaient des cartes multicouches à haute densité, ça ne semblait pas être le cas des Accuphase.

Enfin bref, quand on parle d'industriels fabriquants des mécaniques, ce n'est pas à Marantz ou à Denon que je songerais en premier lieux. Aujourd'hui, beaucoup de firmes asiatiques fabriquent des mécaniques CD ou DVD. La consultation de sites de grossistes de composants électroniques est assez édifiante en la matière. De sorte que la capacité de fabriquer ou de faire fabriquer des mécaniques de lecture numérique parraît moins que jamais être un facteur de choix décisif.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 31 Déc 2007 22:08

Scytales a écrit:Qu'en est-il des composants YBA? Des condensateurs de filtrage couleur orange (tape-à-l'oeil) avec marqué YBA dessus ne font rien de spécial tant qu'on n'a pas d'informations fiables sur ces composants.


Pas orange, cuivre doré. Laisse leur le bénéfice du doute.

Cette histoire de composants fait sur mesure, on sait (presque) tous que cela tient plus du marketing que d'une réalité électronnique.
Il faut bien donner une sensation d'exclusif pour séduire l'audiophile.

François
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 01 Jan 2008 12:09

Avant toute autre considération : Bonne Année à tous !


Je suis tout à fait en accord avec ce qui a été écrit par Scytale, sauf la citation rappelée ci-dessous

Le fait qu'un constructeur soit essentiellement un ensemblier qui achète certaines pièces chez des spécialistes ne me pose pas de problème

Il faut tout de même noter que certains se donnent la peine de concevoir certains éléments clés de leurs produits, ce qui coûte plus cher que d'acheter sur étagère

Une telle démarche se justifie par l'ambition de détenir un savoir faire supérieur et d'obtenir un résultat patent pour l'acheteur (je ne parle évidemment pas de la fabrication de boitiers exotiques, mais des composants qui contribuent de façon décisive à l'élaboration du son)

Scytales a écrit:[...] la capacité de fabriquer ou de faire fabriquer des mécaniques de lecture numérique parraît moins que jamais être un facteur de choix décisif

Je discute cette remarque

Certes, tout industriel peut se procurer un drive chez tel ou tel fournisseur

Cependant le prix d'achat d'un drive ne sera pas le même suivant la politique de prix pratiquée par son fabricant. En effet, certains ne consentent des prix raisonnables qu'à celui qui achète par grosse quantité (10 000 ou +). Sans quoi le prix du drive explose

Ceci permet de se préserver des concurrents, ou de conserver des marges élevées

De sorte qu'être capable de concevoir soi-même son drive et/ou son convertisseur (cas de Denon) constitue un avantage concurrentiel énorme

Il reste à savoir quelle est la politique commerciale pratiquée : en faire profiter l'acheteur (cas de Marantz avec la SA11S2 par rapport au prix demandé pour une SA7S1) ou se préserver une marge importante ?

Il en résulte qu'acheter un lecteur CD/SACD à un petit ensemblier reste une démarche inévitablement plus coûteuse, car les prix proposés pour de petites séries n'a plus rien à voir avec le prix obtenu par un grand industriel...

Et c'est amha ce qui fait débat quand on parle des prix pratiqués par AA ou YBA, ou ...

Celà étant dit, s'agissant d'Accuphase entre autres, la question est plutôt amha celle de la marge d'importation/distribution pratiquée en Europe
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message