Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 38 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Alimentation

Message » 16 Juil 2012 23:05

jpHiFi a écrit:
Il y a plusieurs cas de figure :

1) votre secteur est correct et votre matériel aussi : aucune chance qu'un conditionneur de réseau vous soit utile, il fait double emploi avec l'alimentation

2) votre secteur est correct mais votre matériel l'est moins : si votre matériel est vraiment mauvais, un conditionneur de réseau pourrait suppléer les faiblesses des alimentations respectives, mais changer plutôt pour du bon matériel

3) votre secteur est mauvais mais votre matériel est bon : si le secteur est vraiment très mauvais, mais ce n'est pas normal, un conditionneur peut aider

4) votre secteur est mauvais et votre matériel aussi :cry: : ça dépend, ce peut être un conditionneur de réseau ou changer de matériel qu'il vous faut

5) si vous trouvez qu'un conditionneur de réseau vous apporte une amélioration constante, assumez que l'explication de cet apport puisse ne pas être uniquement dans les caractéristiques techniques du conditionneur et de votre matériel


Mes conclusions sont juste inverses et je ne peux laisser ça sans vraiment réagir ou alors on ne parle pas des mêmes produits; pour décrypter on a l'impression que ce type de produits ne fonctionne que pour le mauvais matériel. Hors c'est bien le contraire en tout cas pour Isotek, PS Audio...

Ton matériel est justement d'entrée ou de moyenne gamme et tu n'auras aucune chance de gouter à l'apport réél d'un conditionneur secteur de bon niveau. Le bénéfice peut être intéressant mais une bonne barrette secteur devrait amplement suffire. La limite pure est le matériel et notamment la source qui est très sensible au variation du secteur.

Pour avoir tester de nombreuses configurations et de très nombreux amplis, un conditionneur n'aura aucun sens sur un système en dessous de 5k€ (hors enceintes) selon moi.
De toute façon quel serait l’intérêt d'investir à minima 1000€ dans un conditionneur secteur si rien que la source ne dépasse pas les 2k€. Tout doit être question de proportion. C'est un peu comme mettre un gros Stealth au dos d'un ampli HC Yamaha...
DJcooper
 
Messages: 2402
Inscription: 26 Avr 2004 12:37
Localisation: 9.2, 34, 83 et encore bien au delà.
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Juil 2012 23:05

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Juil 2012 0:09

Je n'ai jamais essayé de conditionneur.
Mais ta réflexion est stupéfiante
Des électroniques à 5000€( dont 2000€ la source) sont améliorables qualitativement mais pas du matériel plus bas de gamme tarifaire...? logique?
L'alimentation plus bdg tarifaire devrait pourtant être une voie sensible d'amelioration si je suis ton raisonnement, non?

À moins de penser que la médiocre qualité de la puce de conversion D/A ne permette pas d'en tirer bénéfice? L'étage analogique?...pas son alim en tout cas.
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6780
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 17 Juil 2012 0:35

Je suis tout à fait en phase avec DJCooper qui explique très bien le rôle d'un conditionneur a mon avis. Il faut du très bon matos pour vraiment en profiter et plus on améliore son système, plus son apport est sensible. Cela fait partie des éléments qu'on achète un jour et qui vont se bonifier à mesure que son système évolue. Par ailleurs son efficacité est décroissante dans cet ordre : plus efficace sur les drives et DAC, un peu moins sur les preamplis, encore moins sur les amplis.
À+
raouf
 
Messages: 1453
Inscription: 26 Oct 2008 22:20
Localisation: Montrouge
  • offline

Message » 17 Juil 2012 2:13

...
Dernière édition par jpHiFi le 19 Mai 2013 14:24, édité 1 fois.
jpHiFi
 
Messages: 667
Inscription: 31 Jan 2011 13:47
  • offline

Message » 17 Juil 2012 8:44

wuwei a écrit:...
La lune joue probablement un rôle capital dans la stabilité mécanique et peut-être électro-magnetique de la terre donc ce n'est pas tout à fait faux. :)

Tu as parfaitement raison et ta remarque pourrait nous emmener très loin (mais on n'ira pas !)
En fait, tout a une influence, il suffit de savoir faire des mesures aussi précises que l'on veut.
Juste un exemple: sur un montage qui travaille à des niveaux d'énergie très bas (des mesures au nV), le simple fait d'être présent dans la pièce modifie le comportement. (capacité modifiée & et déformation des lignes de champ électrique)
C'est ce qui me fait dire que toute approche d'un phénomène qui n'est pas quantitative est sans grand intérêt et permet de conclure n'importe quoi, ce qui là par contre s'observe très bien.
Nota : avant l'influence très faible de la lune, l'activité solaire est très perceptible (jusqu'à planter complètement des réseaux de distribution électriques) et celles des rayons cosmiques (photons gamma) qui sont responsables de certaines pannes en électronique de puissance. Et si !
A+
Dernière édition par Robert64 le 17 Juil 2012 10:07, édité 2 fois.
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4153
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 17 Juil 2012 9:00

jpHiFi a écrit:...
- il y a des caractéristiques physiques de la réalité inconnues et donc non mesurables
...

C'est vrai qu'il faut du mystère (et aussi de la passion) sinon la réalité physique risque d'être un peu fade.
C'est la base même de beaucoup de croyances :mdr:
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4153
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 17 Juil 2012 9:36

STRA a écrit:Je n'ai jamais essayé de conditionneur.
Mais ta réflexion est stupéfiante
Des électroniques à 5000€( dont 2000€ la source) sont améliorables qualitativement mais pas du matériel plus bas de gamme tarifaire...? logique?
L'alimentation plus bdg tarifaire devrait pourtant être une voie sensible d'amelioration si je suis ton raisonnement, non?

À moins de penser que la médiocre qualité de la puce de conversion D/A ne permette pas d'en tirer bénéfice? L'étage analogique?...pas son alim en tout cas.

+1
Moi aussi j'ai été surpris par cette remarque.
Soit le matériel est sensible au secteur soit il ne l'est pas non?
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 17 Juil 2012 10:20

Gort'h a écrit:
STRA a écrit:Je n'ai jamais essayé de conditionneur.
Mais ta réflexion est stupéfiante
Des électroniques à 5000€( dont 2000€ la source) sont améliorables qualitativement mais pas du matériel plus bas de gamme tarifaire...? logique?
L'alimentation plus bdg tarifaire devrait pourtant être une voie sensible d'amelioration si je suis ton raisonnement, non?

À moins de penser que la médiocre qualité de la puce de conversion D/A ne permette pas d'en tirer bénéfice? L'étage analogique?...pas son alim en tout cas.

+1
Moi aussi j'ai été surpris par cette remarque.
Soit le matériel est sensible au secteur soit il ne l'est pas non?


Je comprends ainsi ces propos :

- Si un appareil a des performances limitées après son alimentation : l'amélioration apportée par un filtre secteur ou un conditionneur ne sera pas audible : les circuits de l'appareil étant de toute façon intrinsèquement limités qualitativement.

- Si un appareil a des performances de tout premier plan après son alimentation : l'amélioration apportée par un filtre secteur ou un conditionneur sera parfaitement audible : l'appareil étant intrinsèquement capable de les faire entendre.

Sauf que dans la pratique, si je lis HCFR, des forumeurs ayant des chaines aux éléments pas extraordinaires (ou contenant des alimentations à découpage perfectionnées...) entendent l'apport positif de ces filtres secteurs et conditionneurs.

Donc... mystère et boule de gomme.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 17 Juil 2012 10:27

Gort'h a écrit:
STRA a écrit:Je n'ai jamais essayé de conditionneur.
Mais ta réflexion est stupéfiante
Des électroniques à 5000€( dont 2000€ la source) sont améliorables qualitativement mais pas du matériel plus bas de gamme tarifaire...? logique?
L'alimentation plus bdg tarifaire devrait pourtant être une voie sensible d'amelioration si je suis ton raisonnement, non?

À moins de penser que la médiocre qualité de la puce de conversion D/A ne permette pas d'en tirer bénéfice? L'étage analogique?...pas son alim en tout cas.

+1
Moi aussi j'ai été surpris par cette remarque.
Soit le matériel est sensible au secteur soit il ne l'est pas non?


Je n'ai jamais dis que des électroniques plus BDG n'étaient pas améliorables... bien au contraire!!! Je dis juste que tout est question de proportion et de raison gardée.
A mon sens, une bonne barette secteur sera amplement suffisante sur une source ou matériel de bonne qualité mais la nécessité d'une très bonne mise en oeuvre sur un lecteur ou source beaucoup plus haut de gamme demande plus d'attention et d'optimisation du secteur.
Le gain qualitatif sera bien plus nette, perceptible avec un filtre type Isotek Minisub ou Isol8 (plutôt l'entrée de gamme des filtres dit hifi) -si nous devons citer des produits- sur du matériel déjà pointu (genre Naim CD5X, Accustic Arts, Esoteric, Pathos...) que sur un pourtant très bon Atoll CD100 ou ampli Myriad par ex.
Comme beaucoup d'entre vous j'ai commencé avec du matériel très modeste. Ce n'est que le fruit de mon expérience et de mes test in situ; Mais qui comme je n'ai pas de protocole détaillé et réplicable ne valent que leurs impressions subjectives.
DJcooper
 
Messages: 2402
Inscription: 26 Avr 2004 12:37
Localisation: 9.2, 34, 83 et encore bien au delà.
  • offline

Message » 17 Juil 2012 10:30

haskil a écrit:
Sauf que dans la pratique, si je lis HCFR, des forumeurs ayant des chaines aux éléments pas extraordinaires (ou contenant des alimentations à découpage perfectionnées...) entendent l'apport positif de ces filtres secteurs et conditionneurs.

Donc... mystère et boule de gomme.


La différence s'entend évidemment. Mais il me semble plus judicieux d'accéder tout d'abord à des produits de meilleurs qualités : source, ampli... que de partir sur un filtre secteur immédiatement qui coute déjà au bas mots un très bon lecteur ou ampli (et je ne parle même pas en occaz). Le ratio très subjectif investissement/plaisir sera plus pertinent dans ce sens il me semble.

C'est un peu comme mettre des Pirelli P0 sur un Golf GTD... :ane:
Dernière édition par DJcooper le 17 Juil 2012 10:31, édité 1 fois.
DJcooper
 
Messages: 2402
Inscription: 26 Avr 2004 12:37
Localisation: 9.2, 34, 83 et encore bien au delà.
  • offline

Message » 17 Juil 2012 10:31

haskil a écrit:
Gort'h a écrit:
STRA a écrit:Je n'ai jamais essayé de conditionneur.
Mais ta réflexion est stupéfiante
Des électroniques à 5000€( dont 2000€ la source) sont améliorables qualitativement mais pas du matériel plus bas de gamme tarifaire...? logique?
L'alimentation plus bdg tarifaire devrait pourtant être une voie sensible d'amelioration si je suis ton raisonnement, non?

À moins de penser que la médiocre qualité de la puce de conversion D/A ne permette pas d'en tirer bénéfice? L'étage analogique?...pas son alim en tout cas.

+1
Moi aussi j'ai été surpris par cette remarque.
Soit le matériel est sensible au secteur soit il ne l'est pas non?


Je comprends ainsi ces propos :

- Si un appareil a des performances limitées après son alimentation : l'amélioration apportée par un filtre secteur ou un conditionneur ne sera pas audible : les circuits de l'appareil étant de toute façon intrinsèquement limité qualitativement.

- Si un appareil a des performances de tout premier plan après son alimentation : l'amélioration apportée par un filtre secteur ou un conditionneur sera parfaitement audible : l'appareil étant intrinsèquement capable de les faire entendre.

Sauf que dans la pratique, si je lis HCFR, des forumeurs ayant des chaines aux éléments pas extraordinaires (ou contenant des alimentations à découpage perfectionnées...) entendent l'apport positif de ces filtres secteurs et conditionneurs.

Donc... mystère et boule de gomme.

En même temps on pourrait supposer et même espérer que sur le matériel haut de gamme, l'attention portée à l'alimentation rende justement les filtres secteur et conditionneurs inutiles
j_yves
 
Messages: 4202
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 17 Juil 2012 10:32

Gort'h a écrit:
STRA a écrit:Je n'ai jamais essayé de conditionneur.
Mais ta réflexion est stupéfiante
Des électroniques à 5000€( dont 2000€ la source) sont améliorables qualitativement mais pas du matériel plus bas de gamme tarifaire...? logique?
L'alimentation plus bdg tarifaire devrait pourtant être une voie sensible d'amelioration si je suis ton raisonnement, non?

À moins de penser que la médiocre qualité de la puce de conversion D/A ne permette pas d'en tirer bénéfice? L'étage analogique?...pas son alim en tout cas.

+1
Moi aussi j'ai été surpris par cette remarque.
Soit le matériel est sensible au secteur soit il ne l'est pas non?

Il est assez facile de rendre un matériel insensible à ce qui se passe sur le secteur. C'est un problème de qualité du transfo et des concepts d'alim. ça a un coût, mais qui est sans commune mesure avec les coût pratiqués pour les appareils.
Si on le voulait, pour un appareil vendu 1 à 2 K€, on pourrait facilement faire quelque chose de satisfaisant.
Mais ça tuerait tout un marché de gris gris divers, dont les conditionneurs et dans la mesure où on entretient toujours la légende qui veut que plus un appareil est performant plus il est vulnérable, on aurait tord de s'en priver.
A+
Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4153
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • online

Message » 17 Juil 2012 10:34

j_yves a écrit:
haskil a écrit:
Gort'h a écrit:
STRA a écrit:Je n'ai jamais essayé de conditionneur.
Mais ta réflexion est stupéfiante
Des électroniques à 5000€( dont 2000€ la source) sont améliorables qualitativement mais pas du matériel plus bas de gamme tarifaire...? logique?
L'alimentation plus bdg tarifaire devrait pourtant être une voie sensible d'amelioration si je suis ton raisonnement, non?

À moins de penser que la médiocre qualité de la puce de conversion D/A ne permette pas d'en tirer bénéfice? L'étage analogique?...pas son alim en tout cas.

+1
Moi aussi j'ai été surpris par cette remarque.
Soit le matériel est sensible au secteur soit il ne l'est pas non?


Je comprends ainsi ces propos :

- Si un appareil a des performances limitées après son alimentation : l'amélioration apportée par un filtre secteur ou un conditionneur ne sera pas audible : les circuits de l'appareil étant de toute façon intrinsèquement limité qualitativement.

- Si un appareil a des performances de tout premier plan après son alimentation : l'amélioration apportée par un filtre secteur ou un conditionneur sera parfaitement audible : l'appareil étant intrinsèquement capable de les faire entendre.

Sauf que dans la pratique, si je lis HCFR, des forumeurs ayant des chaines aux éléments pas extraordinaires (ou contenant des alimentations à découpage perfectionnées...) entendent l'apport positif de ces filtres secteurs et conditionneurs.

Donc... mystère et boule de gomme.

En même temps on pourrait supposer et même espérer que sur le matériel haut de gamme, l'attention portée à l'alimentation rende justement les filtres secteur et conditionneurs inutiles


Pourquoi??? :o J'ai l'impression que la logique des marchés échappent à certains. Le positionnement des ces produits est clairement sur le segment HDG et non sur l'optimisation de produits d'appel (marchés ou marques d'entrée de gamme hifi).
Dernière édition par DJcooper le 17 Juil 2012 10:47, édité 1 fois.
DJcooper
 
Messages: 2402
Inscription: 26 Avr 2004 12:37
Localisation: 9.2, 34, 83 et encore bien au delà.
  • offline

Message » 17 Juil 2012 10:44

DJcooper a écrit:
j_yves a écrit:
haskil a écrit:
Gort'h a écrit:+1
Moi aussi j'ai été surpris par cette remarque.
Soit le matériel est sensible au secteur soit il ne l'est pas non?


Je comprends ainsi ces propos :

- Si un appareil a des performances limitées après son alimentation : l'amélioration apportée par un filtre secteur ou un conditionneur ne sera pas audible : les circuits de l'appareil étant de toute façon intrinsèquement limité qualitativement.

- Si un appareil a des performances de tout premier plan après son alimentation : l'amélioration apportée par un filtre secteur ou un conditionneur sera parfaitement audible : l'appareil étant intrinsèquement capable de les faire entendre.

Sauf que dans la pratique, si je lis HCFR, des forumeurs ayant des chaines aux éléments pas extraordinaires (ou contenant des alimentations à découpage perfectionnées...) entendent l'apport positif de ces filtres secteurs et conditionneurs.

Donc... mystère et boule de gomme.

En même temps on pourrait supposer et même espérer que sur le matériel haut de gamme, l'attention portée à l'alimentation rende justement les filtres secteur et conditionneurs inutiles


Pourquoi??? :o J'ai l'impression que la logique des marchés échappent à certains. Le positionnement des ces produits est clairement sur le segment HDG et non sur l'optimisation de produits d'appel.

je ne comprend pas cette réponse ... où est-il question de produits d'appel?
j_yves
 
Messages: 4202
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 17 Juil 2012 10:49

rectifié et précisé ds mon message... :wink:

Mais ça tuerait tout un marché de gris gris divers, dont les conditionneurs et dans la mesure où on entretient toujours la légende qui veut que plus un appareil est performant plus il est vulnérable, on aurait tord de s'en priver.


Certaines choses sont en effet des gris gris et je n'avais pas l'intention de dépasser un euros de plus sur un filtre après avoir refait complément mon circuit électrique chez moi avec une ligne dédiée. J'ai fait le test et pris le temps d'écouter c'est tout.

Et les appareils les plus performants ne sont pas vulnérables; les alims sont en effet très très bien construites. Il suffit de voir l'alim d'un Métronome.
Dernière édition par DJcooper le 17 Juil 2012 10:52, édité 1 fois.
DJcooper
 
Messages: 2402
Inscription: 26 Avr 2004 12:37
Localisation: 9.2, 34, 83 et encore bien au delà.
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message