Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Ampli numérique

Message » 03 Sep 2002 12:43

Bonjour,

Bien que cela ne soit pas "trop" abordé ici, je viens de voir qu'il existait pas mal d'amplifiacteur numérique comme :

Powersoft : série Digam, Quad ( 2 * 1500 W / 4 ohms pour 9.5 kg)
Hortus : serie De, DEX
...

sont-ils aussi mauvais que cela ?.

fred-ql
fred-ql
 
Messages: 3152
Inscription: 12 Juin 2001 2:00
Localisation: Champagne
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Sep 2002 12:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Sep 2002 13:20

Je ne connais que le Millenium de TACT. Il est très bon, aucun aspect numérique à l'écoute, médium-aigu très lumineux.

Mais il était beaucoup trop cher par rapport à ses concurrents analogiques (80 000 F. je crois à sa sortie).

A plus.
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 03 Sep 2002 14:17

C'est surtout qu'ils sont encore peu répondu et relativement très cher, moi j'avais écouté le Bel Canto evo 200.2, de bonnes perf mais horriblement cher.

A+
PNicolas
 
Messages: 7467
Inscription: 05 Oct 2001 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Message » 03 Sep 2002 16:03

Chers quand ils embarques des puces Tripath qui ne valent pas bien, bien cher... regardez aussi l'intérieur du Bel Canto dans le dernier numéro de Haute-fidélité.

Alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 03 Sep 2002 16:59

Salut

J'ai écouté un Digam 3000 (2*1500W) sur des Cabasse Altantis. L'extrait musical de test était un morceau de batterie, genre jazzy.

La compétition était des gros amplis style Conrad Johnson, McIntosh, Krell, tous en technologie classique et au dessus de 50 Kf. Le Digam valait dans les 15 Kf.

Sur ce morceau en particulier et sur ces enceintes la, le Digam écraisait littérallement les autres. Franchement, c'en était ridicule tellement la différence était importante sur les aspects présence, impact, dynamique, transparence. Avec le Digam : la batterie était dans la pièce, avec les autres on écoutait un disque.
Je crois que c'est l'expérience audio la plus hallucinante que j'ai entendu depuis près de 15 ans !

Je n'ai malheureusement pas pu écouter un style de musique plus complexe et les échos que j'ai eu par la suite est que cet ampli pro est particulièrement adapté pour les instruments comme la batterie. Maintenant il faudrait voir ce que ca donne avec un piano ou un violon ...
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 03 Sep 2002 17:07

Un petit lien sur la bestiole :

http://www.powersoft.it/a_prod.html
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 04 Sep 2002 1:24

ajds,

Si tu as aimé le Digam, alors tu dois absolument écouté les ampli Lab Gruppen fp 3400 ou 6400 (anciennement LAB 2002 et 4000). Même technologie et mêmes qualités que les Powersoft, mais largement supérieurs en terme de tenue dans le grave et de finesse de restitutiuon. De plus, leur alimentation est insensible à la tension secteur et offrent les mêmes performances de 180V à 250V !!!

Les fp 3400 et 6400 (attention les modèles inférieurs n'utilisent pas du tout la même topologie) sont les meilleurs amplis numériques du marché, toutes marques confondues. Ils sont utilisés en tournée dans les plus gros concerts du monde associés à Nexo ou APG. Enfin, contrairement à Powersoft qui est une compagnie récente (moins de 5 ans), Lab Gruppen fabrique des amplis à découpage depuis plus de 20 ans.

Image

Enfin, les prix restent très raisonnables. Par exemple, le fp6400 (une petite bête de 10kg qui sort 2x1300W sous 8 Ohm et 2x 3200W/2Ohm pendant des heures s'il faut) coute moins de 4.500euros. Comparé à des amplis Hifi (dont il n'existe d'ailleurs pas d'équivalent), c'est vraiment meilleur marché et supérieur point de vue technologie. D'ailleurs, je me suis toujours demandé pourquoi les puristes du monde de la hifi n'ont jamais exploré les solutions pro...

Pour plus de renseignements :
http://www.labgruppen.se/

Cordialement,
Sonark
Sonark
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 853
Inscription: 04 Sep 2002 1:05
  • offline

Message » 04 Sep 2002 2:51

:evil:
Dernière édition par JFG67 le 27 Mai 2004 7:59, édité 1 fois.
JFG67
 
Messages: 643
Inscription: 04 Sep 2002 0:24
  • offline

Message » 04 Sep 2002 6:27

Sur ce morceau en particulier et sur ces enceintes la, le Digam écraisait littérallement les autres. Franchement, c'en était ridicule tellement la différence était importante sur les aspects présence, impact, dynamique, transparence. Avec le Digam : la batterie était dans la pièce, avec les autres on écoutait un disque.
Je crois que c'est l'expérience audio la plus hallucinante que j'ai entendu depuis près de 15 ans !



contre quoi? vous avez fait des essais qu'elle sont les reference d'ampli soit disant taulé????

je connais bien les amplis numerique à part le grave, je ne voie pas ce qu'ils ont de mieux que les autres?



Philippe (classeD pour le grave, ClasseA pour le reste!!)
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 04 Sep 2002 11:07

beal philippe1 a écrit:contre quoi? vous avez fait des essais qu'elle sont les reference d'ampli soit disant taulé????


Honnetement, je ne me souviens plus, c'était il y a 2 ou 3 ans et ma mémoire est défaillante au dela de 6 mois ;) Je me souviens juste que c'était des marques connues et des appareils gros et chers :lol:

je connais bien les amplis numerique à part le grave, je ne voie pas ce qu'ils ont de mieux que les autres?


ben justement, c'est pour ca que j'ai précisé que c'était sur un morceau de musique en particulier, en l'occurence de la batterie. Sur le reste, je ne sais pas !


Philippe (classeD pour le grave, ClasseA pour le reste!!)


Surement une excellente solution !
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 04 Sep 2002 11:41

Si, si, si nous parlons très fréquemment des amplis professionnels pour leur rapport qualité/prix exceptionnels en regard des THDG hi-fi. Et certains d'entre nous en possèdent ou en ont essayé. Il me souvient même d'un post très intéressant de Macmame (pardon si j'écorche son pseudo) sur Crown et d'autres. Newbiemais en a essayé un récemment. Sbringer en parle aussi souvent...

Par ailleurs, j'irais un peu dans le sens de Philippe Beal : mon p'tit frère qui se sert tous les jours de ces matériels m'a toujours dit que les amplis 'numériques' (qui ne le sont pas, mais c'est une autre histoire) sont bien meilleurs dans le registre grave que les autres : car ils sont beaucoup plus rapides et ont beaucoup moins d'inertie dans ce secteur. En revanche, pour le médium et l'aigu, il continue de préférer les amplis pros en classe AB.

Mais il est probable que la qualité va grimper dans le sens d'une plus grande finesse de restitution dans le haut du spectre... Notons par ailleurs que tous les amplis hifi, même couteux, ne sont pas forcément des monstres de délicatesse dans le secteur médium-aigu et qu'en tout état de cause, il faut ESSAYER et COMPARER...

Certain pour ce qui me concerne, que WAF mis à part, il y a d'excellents blocs de puissance pour pas trop cher dans les amplis-pros, voire faussement pro : le Haffler P 4000 est au moins là pour le prouver.


Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Sep 2002 22:16

Oui je suis d'accord que la meilleure solution consiste à panacher les technologies d'amplifications suivant la bande de fréquence traitée. C'est d'ailleurs ce qui était fait en sonorisation pendant pas mal de temps. Malheureusement aujourd'hui, avec les contraintes de poids présentes dans ce secteur d'activité, l'utilisation des amplis classe AB a pratiquement disparu. Pourtant une solution "Pro" sonne quand même mieux qu'une solution Hifi grâce à l'utilisation des LMS (Loudspeaker Managment System). Pour ceux qui ne connaissent pas, les LMS sont des processeurs numériques (traitements internes sur 40 bit pour les produits XTA et même 48 bits sur certains BSS) qui s'intercalent entre la source (généralement la console de mixage en sono) et l'amplication. Le rôle du LMS est multiple :
- filtre actif programmable (fréquences de coupures, type de pente, raideur de la pente...)
- correction de la phase
- alignement temporel des transducteurs
- correction de la dynamique (expandeur)
- protection des HP (via compresseur + limiteur)
- Egalisation (paramétrique et/ou par 1/3 d'octave avec choix du facteur Q)
- etc...

Lorsque le LMS est correctement paramétré, le gain qualitatif est énorme par rapport à un filtre passif. Sans compter la flexibilité d'un tel système. Ainsi les solutions pro avec LMS sont plus performantes que les meilleurs réalisations hifi (même les plus ésotériques). Un exemple parfait est une combinaison Funktion-One Résolution 4 + F118 + XTA226 + amplification Lab Gruppen. C'est tout simplement fabuleux, tant sur les critères de linéarité, que de dynamique, ou de finesse de restitution.


Cordialement,
Sonark
Dernière édition par Sonark le 05 Sep 2002 22:31, édité 1 fois.
Sonark
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 853
Inscription: 04 Sep 2002 1:05
  • offline

Message » 05 Sep 2002 22:30

haskil a écrit:les amplis 'numériques' (qui ne le sont pas, mais c'est une autre histoire)


Ben il serait temps de la raconter cette histoire! Parce que ça fait 10 posts que vous parlez d'amplis de puissance "numériques".

Or je comprends bien qu'on puisse être en numérique jusque dans le pré-amp, mais de la puissance, c'est pas numérique! Comment code-t-on "beaucoup de Watts" en 0 et en 1???

A quand les enceintes numériques? Les vibrations de l'air numériques? Les oreilles numériques? Les neurones numériques? Jusqu'où s'arreteront-ils? :wink: :o :o :o :lol:
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 05 Sep 2002 23:10

Un excellent papier (en anglais mlheureusement) qui explique le fonctionnement des amplis :

http://www.qscaudio.com/support/library ... mptalk.pdf

Pour les amplis à découpage (Switching Mode amplifier en anglais), on les appelle à tort "numériques". En fait, ils n'ont rien de numérique ! Les amplis à découpages (ou plus précisément, les ampli à alimentation à découpage) sont utilisés par les pros car ils sont beaucoup plus légers que leur confrères dotés d'une alimentation conventionnelle (10kg au lieu de 70kg pour un ampli de 7000W est un argument de poids !).

Alors comment ça marche ?

En gros et sans rentrer dans le détail (ce dont je suis incapable), un ampli "numérique" utilise des tranformateurs à hautes fréquences et des transistors de commutation ultra-rapides dans ses étages d'alimenation. En travaillant sur ces fréquences beaucoup plus élevées (la commutation se fait à plus de 100kHz), les composants utilisés sont beaucoup plus petits et légers. Mais à aucun moment ne s'effectue une conversion analogique/numérique....

Cordialement,
Sonark
Sonark
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 853
Inscription: 04 Sep 2002 1:05
  • offline

Message » 05 Sep 2002 23:48

Merci beaucoup pour cette explication!

Je connaissais déjà à peu près ce prinicipe qui est celui des amplis en classe D, n'est-ce pas?

Je me rappelle avoir lu un article de journaleux sur une carte son pas extraordinaire, y'a 2 ans environ, et elle avait une sortie "numérique". Comme ça expliquait-il, on peut aller en numérique jusqu'au pré-amp et tout le traitement se fait en numérique. Il concluait par un truc du style "vivement les amplis numériques dans les enceintes pour continuer la chaîne du numérique qui seule offre un son parfait", et je m'étais énervé tout seul contre cet abruti : "un ampli de puissance numérique, et puis quoi encore? C'estpas possible de l'amplification numérique! Les enceintes ont besoin d'un signal analogique de puissance, pas des 0 et des 1 "puissants" ou amplifiés!!! Et comme si on ne savait pas faire du bon matériel en analogique! C'est pas parce que le matériel analogique pour PC est merdique qu'il faut jeter la pierre à tout l'analogique! Le son est encore une vibration analogique que je sache..." etc... :wink:

Avais-je raison de m'emporter ainsi? :roll:
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message