Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Amplis toujours allumés...

Message » 27 Déc 2001 0:05

Aussi bons soit les transistors d'un ampli,leurs caracteristiques evoluent avec la temperature,et comme les fabriquants d'ampli le savent,ils concoivent leurs ampli pour fonctionner avec les jonctions des transistor a une certaine temperature,et bien sur ils choisissent a chaud,donc laisser chauffer l'ampli une bonne heure avant n'est pas idiot en effet.
gourou
 
Messages: 59
Inscription: 30 Oct 2001 2:00
Localisation: caen

Annonce

Message par Google » 27 Déc 2001 0:05

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Déc 2001 0:46

En tout cas, je n'éteins les miens que quand je pars en vacances (sauf celui à lamptes) et ça depuis des années et des années. Idem du lecteur de CD.
Je n'éteins que le tuner... parce qu'il fait trop de lumière la nuit et qu'à Paris je vis dans un studio!
En fait, au début, je laissais allumé tout le temps pour que les condensateurs soient toujours sous tension : ils préfèrent m'a-t-on appris. Et puis j'ai remarqué que certains sont bien meilleurs chauds qu'à froid...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 27 Déc 2001 15:06

Re
Entièrement d'accord avec vous tous, les amplis donnent un son bien supérieur après quelques jours de chauffe. Pour ma part malheureusement c'est impossible, la note d'electricité sera trop elevée si je laisse les amplis mosfet(en classe A) tout le temps branché(plus de 40kF d'electricité par an ..argh :)). Pour le moment je me limite à trois heures de chauffe(sur musique assez "dynamique") avant de projeter un film(ou écouter un cd). J'avoue entendre une légère différence de son lorsque les amplis sont allumés depuis plusieurs jours(en comparaison avec 3 heures de chauffe), les basses ont plus de "corps", mieux "charpenté" et les aigues encore plus de finesse(amplis à tubes pour les aigues), mais c'est vraiment léger.
a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Message » 27 Déc 2001 15:10

40 mille francs d'électricité par an! Ecoute, je chauffe à l'électricité et chauffe l'eau du bain : 20 kilowatts rien que pour tout ça. Et le reste (plein de lampes de 100 watts partout, frigo, sèche linge et j'en passe) et je paie 10.000 F par an tout compris... alors je pense que tu dois te tromper dans tes calculs...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 27 Déc 2001 23:20

Salut
Non je pense pas me tromper dans mon calcul. J'habite en Belgique, le kilowatt/heure est à +-6FB soit +-1FF. La consommation(même sans son produit) totale des amplis est de +-5kVA, ce qui donne 5kW *24heures*365 jours=43800kFF(sans reduction de la part du distributeur, je me suis pas encore informé de ce coté là).
a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Message » 28 Déc 2001 10:42

Bonjour a tous, ce post tombe a pic, je vais sans doute avoir ula reponse a une question que je me pose depuis deja quelque temps, a savoir :
lorsqu'un ampli a transistor (un bloc de puissance) est sur on, est ce qu'il consomme les 400W indiques par le fabriquant ou est ce qu'il est dans un mode de "veille".
En gros estg ce qu'il consomme une quantite d'electricite proportionnelle au signal d'entree ou bien est c que sa conso est constante?
Je ne sais pas si j'ai ete clair...je l'espere :)
PS Remy tu habites dans quel coin en Belgique si ce n'est pas indiscret :wink:
Chris-M
 
Messages: 219
Inscription: 18 Juil 2001 2:00
Localisation: Thionville(57)
  • offline

Message » 28 Déc 2001 13:22

Il y a effectivement une erreur, notemment dans la logique déterminent le résultat. La puissance de tes électroniques est une espèce de puissance potentielle; c'est à dire que l'électronique dispose à chaque instant de n VA. Mais ne les consomme pas forcément. Pour les consommer il faut utiliser de la puissance en sortie! Il en va en tout cas ainsi pour les électroniques à transistors.
A plus
barbe-rousse
 
Messages: 131
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Les Avirons La Réunion
  • offline

Message » 28 Déc 2001 13:26

Pour faire simple, disons que pour l'ampli à transistors:
- s'il est en Classe A il va consommer quasi le courant maximum.
- s'il est en Classe AB il va consommer ± le courant de repos.
et pour les tubes
-s'il est en Classe A il va consommer quasi le courant maximum.
-s'il est en Classe AB il va consommer moins de courant mais tjrs plus que l'équivalent à totors entre autre à cause des filaments de puissance.
flyin'fader
flyin'fader
 
Messages: 62
Inscription: 18 Jan 2001 2:00
Localisation: strasbourg
  • offline

Message » 28 Déc 2001 13:27

En fait le fabricant consciencieux, dimensionne l'alimentation de telle manière que la puissance en sortie( puissance W) soit effecticvement présente sous une charge donné. La puissance VA de l'alim est en relation direct avec la puissance maximum en sortie ( les deux canaux simultanément à plein régime),.
A plus
barbe-rousse
 
Messages: 131
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Les Avirons La Réunion
  • offline

Message » 28 Déc 2001 14:33

Et tout le problème réside dans le fait que la charge n'est presque jamais constante(cf l'impédance d'une charge Bass-Reflex).
flyin'fader
flyin'fader
 
Messages: 62
Inscription: 18 Jan 2001 2:00
Localisation: strasbourg
  • offline

Message » 28 Déc 2001 14:43

Je crois sincèrement que l'impédance d'une enceinte n'est de nos jour plus véritablement un problème. Les courbes ne sont pas très torturées les charges peu complexes. Il faut simplement s'assurer que la valeur la plus basse de l'impédance ne s'assimile pas à un court-circuit. D'autant que les étages de puissance sont de plus en plus performant même s'il subsiste de grande disparité selon les fabricants...
A plus
barbe-rousse
 
Messages: 131
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Les Avirons La Réunion
  • offline

Message » 28 Déc 2001 15:50

Salut
Christophe Mourey: j'habite à Frameries, à 8km de Mons.
J'ai bricolé cette nuit un de mes ampli, un espèce de mode veille qui diminue le courant de polarisation des MOS. Cela permet de garder l'ampli en chauffe sans pour autant "pomper" tout le courant de l'alim(je rappelle ce sont des pures classe A). Je modifie les autres cet aprem :) J'essaye pour le moment avec un ampli-op monté en comparateur(et un circuit de "minuterie") de rendre automatique le "dé-enclenchement" du mode veille lorsque l'ampli recoit du signal, et se recommute en mode veille après x minutes de non-utilisation. Ca devrait marcher :)
a+
Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message