Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Associations AMPLI et LECTEUR CD TUBES ou TRANSISTORS ?

Message » 30 Mar 2007 17:41

jbpfrance a écrit:Oui, je me doutais... comme je suis dans l'industrie, je sais que l'on vise toujours plus de ventes à moins cher, donc... cela ne m'étonne pas, on ne va pas vers l'excellence, mais vers le meilleur rapport Q/P (qualité/prix), surtout pour le fabricant lui-même.
Si encore, tu m'avais dit que le transistor pollue moins la planète...

Au fait, encore une question:

- On met des transistors dans les lecteurs CD
- On n'en met pas dans les platines vinyle
(que je sache)

Pourquoi ?


Par ce qu'il n'y a pas d'étages d'amplification dans une platine vynile, sauf si elle est équipée d'un préampli phono

A+
EUVRARD
 
Messages: 4924
Inscription: 22 Aoû 2002 15:48
Localisation: Pithiviers, Loiret
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Mar 2007 17:41

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Mar 2007 17:55

C'est la réponse que je prédisais, je ne connais pas grand-chose en électronique... mais du coup,
on introduit quelque chose dans le signal avant le cable qui va au préampli et v'lan... on commence à troubler le signal !
Je ne suis pas surpris que les fadas du vinyle l'ont senti à l'oreille !
Et alors, on peut pas faire autrement ? pour ne pas troubler le signal ?
Avoir une sortie faible et une entrée genre phono dans le préampli ?

Les tubes dans les sorties du lecteur CD apportent donc quoi de plus qu'un transistor ?
Pourquoi cette douceur assez facilement remarquée ?
jbpfrance
 
Messages: 6296
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 30 Mar 2007 17:59

EUVRARD a écrit:
jbpfrance a écrit:Oui, je me doutais... comme je suis dans l'industrie, je sais que l'on vise toujours plus de ventes à moins cher, donc... cela ne m'étonne pas, on ne va pas vers l'excellence, mais vers le meilleur rapport Q/P (qualité/prix), surtout pour le fabricant lui-même.
Si encore, tu m'avais dit que le transistor pollue moins la planète...

Au fait, encore une question:

- On met des transistors dans les lecteurs CD
- On n'en met pas dans les platines vinyle
(que je sache)

Pourquoi ?


Par ce qu'il n'y a pas d'étages d'amplification dans une platine vynile, sauf si elle est équipée d'un préampli phono

A+


Quelle platine en a de ces préampli phono ? L'AudioAeroCapitole par exemple a un préampli dans le lecteur CD, c'est cela ?
jbpfrance
 
Messages: 6296
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 30 Mar 2007 18:00

J'ai remarqué que l'intégré total LINN (CD + ampli) n'avait pas cette aggressivité qu'ont les modèles "supérieurs" séparés.
Tous ces transistors et ces cables de jonction foutraient tout en l'air ?
jbpfrance
 
Messages: 6296
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline

Message » 30 Mar 2007 18:28

jbpfrance a écrit:C'est la réponse que je prédisais, je ne connais pas grand-chose en électronique... mais du coup,
on introduit quelque chose dans le signal avant le cable qui va au préampli et v'lan... on commence à troubler le signal !
Je ne suis pas surpris que les fadas du vinyle l'ont senti à l'oreille !
Et alors, on peut pas faire autrement ? pour ne pas troubler le signal ?
Avoir une sortie faible et une entrée genre phono dans le préampli ?

Non non une platine Vinyle avec un préampli phono (les 2 sont indiscociables) et une platine CD n'ont rien à voir dans leur principe

Un préampli phono ou RIAA est en fait en [très très] gros un équaliseur. En fait on ne pouvait pas physiquement graver les fréquences basses dans les microsillons à la même échelle que les fréquences haute, vu que la gravure des microsillons est en fait une représentaion du signal.

Donc les fréquences basse sont gravées avec moins d'ampleur que les haute fréquences. Il faut donc les remettre à leur place à au bon niveau. C'est le principe du RIAA, c'est un standard établi.

La deuxième fonction est d'effectuer un gain sur le signal afin qu'il puisse être exploitable par l'ampli. Ce qui sort de la minuscule bobine de la cellule tu te doute bien qu'il n'y a pas une grosse énergie dans le bordel ;)

pour le CD, le signal lu sur la galette directement est en fait une information codée en binaire représentant le signal discrétisé. (En gros on l'a coupé en tranches très fines et on a codé ça)
Il faut donc le recomposer sous forme d'un signal analogique > C'est le boulot du DAC ou CNA en français (Convertisseur Analogique Numérique).
Le problème est qu'en sortie de DAC le signal n'a pasde gain non plus. La partie analogique est donc là pour appliquer un gain au signal de la même manière que le pré-phono (sans le RIAA).

jbpfrance a écrit:Les tubes dans les sorties du lecteur CD apportent donc quoi de plus qu'un transistor ?
Pourquoi cette douceur assez facilement remarquée ?

Dans leur rôle pur et simple : Tube = Transistor. ça fait le même travail.

C'est donc la même problématique que le tube ou le transistor dans un préampli ou que le tube ou le transistor dans l'ampli de puissance.
Guijuilefou
 
Messages: 2329
Inscription: 21 Jan 2004 2:04
Localisation: MENTHON ST-BERNARD (74)

Message » 30 Mar 2007 20:05

Merci pour les explications, je m'aperçois que tu t'intéresses de près aux tubes et au vinyle !
jbpfrance
 
Messages: 6296
Inscription: 07 Fév 2006 10:25
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message