Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Atoll am200: je l'aime, mais moi non plus (amplificateur)

Message » 23 Jan 2006 19:33

Acte I: deux voix — plus une

scène 1: les protagonistes

Or, donc, ainsi que je disais, là
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29808774
étant allé emprunter un ampli Atoll am200 pas trop loin de chez moi, je l'ai branché en rentrant et j'ai commencé par faire des essais en stéréophonie presque pure — j'entends par là que j'ai laissé mon caisson branché pour cette première série d'essais.

L'AM200 en question a été branché en magasin de longues heures (un CD magic JMR lui passe au travers du corps pour roder des enceintes). D'autre part, après l'avoir connecté à mon système et branché, je l'ai laissé mijoter tout doucement avec France Musique en sourdine.
Le système en question a été un peu simplifié dans un premier temps, de façon à permettre de voir ce que ça donnait, pour un usage de type CD/33t poussé:

Un lecteur de CD dAD7 branché en drive sur le préampli Cyrus AV8 (câble selectronic), lequel a été paramétré comme d'habitude (il diffuse un bruit rose: 80db au point d'écoute en mettant le potentiomètre à -25/-27db [entre -75 et -0db] avec l'am200 — contre le potentiomètre à -23/-21db d'habitude pour le même résultat), relié à un caisson Rel (en ligne basse avec du kx6), et connecté à l'am200 (câble selectronic), et relié à mes Thiel 1.5 et en traversant le sélecteur du k1000 (câble Pirelli).

Dans un premier temps et pour éviter les mouvements de bascule d'une source à l'autre, j'ai utilisé un CD-R sur lequel j'ai copié des extraits de mes CD préférés, et des extraits de 33t (que j'ai normalisés, à l'aide de mon Alesis — j'ai ensuite réécouté certains extraits en 33t). Il s'agit donc d'extraits de musique que je connais très bien, et que j'écoute pour certains d'entre eux depuis trente ans (en somme, je me suis fait mon propre CD de test).

Il ne s'agit pas d'une écoute en aveugle — non pas que j'ai quoi que ce soit contre cette technique. Mais, outre qu'il fort difficile de s'y livrer seul, je vois mal comment on pourrait conduire pareille expérience sans passer par un équaliseur pour égaliser les niveaux, et par un pupitre de sélection pour switcher d'un ampli à l'autre, les deux étant reliés à une seule paire d'enceintes.
D'autre part, et surtout, mon but, lorsque j'écoute un maillon est justement l'inverse, il est de me concentrer sur certains détails particuliers: justement ceux qui m'ont “tiré l'oreille”, de temps en temps lors d'autres écoutes parfois (souvent!) plus distraites. Mon idée est de me concentrer sur certains aspects de ce que j'écoute de façon à voir s'il existe une amélioration qui serait susceptible d'améliorer les choses en produisant l'effet que je cherche: que j'écoute mes disques et la radio sans plus penser au système lui-même.

J'ajoute qu'évidemment les précautions d'usage avaient été prises: la télé était débranchée, les autres sources étaient coupées (en fait: branchées pour être en chauffe et déconnectées, en particulier le préampli pr200), je n'ai pas écouté plus d'une demi heure d'affilée sans faire de pause — le nain de jardin, les boules à neige et les différents touïks de la mort à purifier ma pièce étaient en place, les enfants avaient été enfermés dans la niche à poules au fond du jardin, j'avais fait piquer le chien la veille, etc etc. :wink:

scène 2: le drame se noue

Dans ce que j'avais entendu en magasin, Atoll CD100/pr300/am200 et JMR Offrande, ainsi que je l'ai dit, j'avais été à la fois enchanté par les Offrandes (et surpris de leurs qualités dans le grave) et en même temps, j'étais resté réticent en écoutant deux plages que j'aime bien:
la plage 4 du CD La viola da gamba in Concerto (AliaVox 9835) consacré par J.Savall et alia à Vivaldi (soit: l'allegro du concerto pour deux violons et viole de gambe en ré m. RV 565) et
les plages 10 et 12 du CD Les Marquises de Brel (la couche CD du sacd, indiscernable à mes oreilles du CD de la nouvelle intégrale) — donc: Jojo et les Marquises.

Je m'étais dit, qu'il y avait une légère irritation dans le haut médium, laquelle correspond me semble-t-il tout à fait à la signature de chez Atoll. En repassant Savall, donc, j'ai retrouvé cette même signature avec deux grandes différences. Tout d'abord, sur mon système en tout cas, la transparence et l'aération du message font un bon considérable en avant. L'am200 a beau n'être annoncé qu'à 2x120watts pour 8 Ohms (contre 2x100 pour l'am100), la différence est tout à fait remarquable.
Ensuite, le registre grave connaît lui aussi une amélioration très nette — au point que je me suis repassé le morceau en coupant le caisson, histoire de voir. Les trois niveaux d'améliorations — transparence, élargissement et profondeur de l'image, tenue du grave — produisent un résultat tout à fait exceptionnel. :o :o

Il faut se rappeler du tarif de l'am200: 1200€ sur pied — et je suis certain qu'on peut avoir une réduction en les prenant à la (demi) douzaine. Je suis — presque — certain qu'il est meilleur que deux am100 bridgés (dont le coût avoisinerait, hors occasion, les 1350€). J'ai entendu, chez Alain70, ce dont étaient capables 2 am100 bridgés et ce sur un système que je considère comme l'un des meilleurs que j'ai pu écouter jusqu'à maintenant (Alain, si tu m'écoutes, ferme bien tes portes à clef: le mec louche qui tourne en camion à côté de chez toi, c'est moi! :lol:).

Dans la mesure où — je préfère le dire tout de suite — j'ai décidé que je ne choisirai sans doute pas cet ampli (probabilité à 90%: mais je n'ai pas encore essayé tout ce que je voudrais essayer), il faut quand même aussi avoir d'abord et avant tout en tête ceci:
l'am200 est un ampli tout à fait excellent — et même plus sur un grand nombre de critères. En écoute 5.1 (j'en reparlerai un autre jour), c'est même carrément exceptionnel. C'est seulement sur des critères de puriste ch…, — hum!, un peu pénible que je le prends en défaut ou, si l'on préfère, sur une affaire de goût totalement personnel.

Il présente, lui aussi, quoique dans des proportions bien moindres, ce que j'appelle pour ma part la “signature” Atoll. C'est-à-dire un scintillement léger mais audible, sur certains passages un peu délicats, dans le haut médium et dans l'aigu. C'est d'ailleurs variable suivant les passages considérés et également selon le niveau d'écoute, en tout cas sur des enceintes. Par exemple, sur le premier mouvement du quatuor n°1 Sonate à Kreuser de Janacek (par les Prazak chez Praga), ou sur le début du premier mouvement ou le début du second mouvement de Tabula rasa d'Arvo Pärt (la version de chez ECM avec G.Kremer), c'est quasiment parfait à ce point de vue, avec qui plus est une transparence et une image exceptionnelles.
En particulier sur les passages de Pärt: les instruments sont placés loin, et, quoique l'enregistrement n'ajoute me semble-t-il que peu ou pas de gain ou de compression et que l'on soit très proche d'une prise “nature”, tout reste à la fois précis et sans perte d'intelligibilité du message.

Sur une paire d'enceintes, àmha, c'est tout à fait rare pour ampli de ce prix là. D'habitude, ce passage de Pärt se noie dans le schproum, sauf quand on pousse le volume, et encore. De même Two of us et Come together des Beatles (en Cd comme en 33t, mais en 33t mieux qu'en CD) passent sans accrocher: on a un pied de grosse caisse en même temps qu'une caisse claire à la fois sèche et dynamique, une basse présente et qui sort en nappe tout en restant très localisée. De même encore Larkes tongue in aspic de King Crimson (surtout en 33t) — même si là, ça accroche un peu ça et là. En passant le report sur CD du 33t (fichier enregistré en 24/96, puis normalisé à l'aide de l'Alesis et gravé en 16/44,1, comme les autres reports) Wish you where here de Pink Floyd, un grand nombre de micro détails que je crois bien n'avoir jamais entendus, une guitare superbement timbrée et un accompagnement basse/percussion à la fois nettes et distinctes l'une de l'autre sont bien au rendez-vous.

De même dans Elégie à un rat de cave repris du 33t de Brassens, j'entends désormais, sur mes enceintes, le pré-écho de la bande d'enregistrement, que je n'entendais pas auparavant à ce niveau là de gain, et qui ne devenait réellement audible qu'au casque. Voilà qui est dit. :wink:

Scène 3: il n'est décidément en cette vallée de larmes, aucun plaisir pur que nulle peine ne corrompe de ses traits…

Mais… Si je passe la plage 1 du disque de Savall consacré à Cabanilles (AliaVox9801), je réentends la signature Atoll sur l'entrée de la viole de gambe (Batalla imperial, vers 2'). De même sur le Fratres de Pärt (plage 1 du CD de G.Kremer). La restitution de la dynamique naturelle (j'appelle ça comme ça, faute de mieux) est meilleur qu'avec mon am100. Le violon est à la fois lointain, en sourdine et distinct, mais c'est la même petite irritation sur certains traits. De même encore et plus nettement, sur la plage 1 du quatuor n°12 de Dvorak enregistré (en 24/96 avant down sample) par les FineArts (Lyrinx 184): certains traits du premier violon deviennent désagréables et attirent beaucoup trop l'attention — cela m'incite à baisser le son (d'environ -3db: j'enlève mes lunettes et ça me suffit pour procéder en aveugle! :lol:). Il me suffit de repasser le morceau en coupant le caisson pour obtenir un résultat pire encore.

Bon, d'accord, OK, sur le passage du début du morceau Black Angels de Crumb (par le quatuor Kronos), c'est tout de suite atroce. Mais, en dehors du fait que l'attaque des violons est censée représenter les bombardements au napalm commis au Vietnam, contre lesquels cette musique s'élève (à moins qu'il ne s'agisse de l'explosion de la Bombe à Hiroshima…), j'avoue mon forfait: j'ai placé cet extrait juste après l'extrait de Tabula rasa de Pärt. C'en est même dangereux en un sens: imaginez un peu qu'un vendeur insiste pour pousser le son contre mes objurgations pour essayer de me convaincre des capacités d'un système un peu poussif…… :lol:

De même, un extrait du quatuor pour cordes et hélicoptères de Stockhausen par les Arditti (chez Montaigne/naïve)… Et, plus sérieusement, la guitare Dupont qui soutient Alain Sourigues chantant Frida (un très très beau CD que je ne comprends pas que vous n'ayez pas encore acheté: ça s'intitule (deux) — car sur la pochette, on voit Alain et son fils — et c'est disponible à la fois sur alapagedemazone.truc et chez Albatrooos, 5 rue du Dr Cola, 40000 Mont-de-Marsan!), ou la même guitare Dupont maniée par Romane dans son dernier — French jazz — a un son qui vrille un peu au lieu de n'être que cristallin! Et celle de Maxime chantant Si seulement… dans le Premier cahier, aussi.

Dernière vérification — Jojo et les Marquises de Brel. Je me repasse, donc, le cd de la nouvelle intégrale “Bonbons” (en me disant qu'il est bon d'oublier le cd sorti dans les années 80 et celui de la première intégrale). Et j'obtiens les mêmes pointes d'irritation sur les sifflantes (“les filles sont lascives”…) et sur les “i” et les “r” (“j'ai plaisir à te dire que le nuit…”). Puis je repasse le report du 33t, puis, pour être sûr, le 33t (là je cale le potard à -10db: au lieu de -8 avec l'am100…). Et même résultat.
Donc, tant qu'on écoute à niveau d'ambiance ou simplement normal, la signature Atoll est moins présente et se fait oublier. Mais à niveau confortable, le naturel revient à bride abattue…

Scène 4: où l'auditeur est gravement mis en accusation mais s'en tire habilement… enfin, je crois… quoique…

Certes, certes, certes, dira-t-on (car je lis dans vos pensées, coquins que vous êtes!): ça n'est pas forcément l'Atoll qui s'y colle, Anatole! Et si c'était mes zenceintes qui en étaient la cause? Alors? qu'est-ce que tu dis de ça, gros malin de dub?! :roll:

Mais, d'une part, en refaisant, un peu plus tard, et dans un autre ordre, la même écoute au casque, j'entends la même chose. De quoi je conclus que ça n'est peut-être pas le couplage enceintes/ampli, mais, puisque j'entendais la même chose sur les Offrandes la veille, une signature de l'ampli. Cette impression est encore renforcée en moi par le fait qu'en débranchant l'AV8 et en changeant de préampli pour brancher l'Atoll pr200 (dAD7 en sorties analogiques sur l'entrée CD du pr200 connecté sur l'entrée de l'am200), je retrouve la même signature avec une augmentation. Je conclus donc, pour aujourd'hui:

- que cet ampli est réellement une petite merveille dans son genre et pour son prix: il faudrait le comparer avec les amplis stéréo de chez Roksan dont la nouvelle M series-1 est annoncée pour bientôt (cf. http://www.roksan.co.uk/), et dont le tarif est peut-être encore du même ordre (~1150/1200€ pour le Caspian);

- et que je préfère la signature de type Cyrus (ou encore Roksan!), en tout cas sur mes enceintes — ce qui fait que j'ai préféré Cyrus+am200 sur mes Thiels à Atoll sur Offrandes, et ce qui fait que mes am100/av100 ne me satisfont pas entièrement.

- qu'il faudra que j'essaie d'emprunter les ampli d'un ami pour avoir une référence de plus — et que la venue, prochain, de NuForce Reference 8 — un tout autre horizon!! — me donnera peut-être d'autres idées.

C'est pourquoi je comprendrai parfaitement que quelqu'un les choisisse, mais c'est pourquoi aussi je ne le ferai pas pour moi. Autant, à ce compte là, coller un câble en cuivre (j'en ai un de chez cordial: http://www.thomann.de/thoiw9_cordial_cl ... dinfo.html — qui fait très bien l'affaire) histoire de calmer tout ça, quitte à perdre en transparence. Mais alors, mieux vaudrait trouver un modèle d'ampli qu sonne plus à mon goût.

Je ne sais si c'est le fait de vivre en (basse) normandie depus quelques années, mais je reste donc à la fois admiratif face aux qualités de cet ampli — et un poil sceptique sur des critères très particulier. Du coup, j'aurais peur d'avoir des regrets plus que de regretter de ne pas avoir cédé à la tentation…

Je m'arrête là. D'abord parce que j'ai des crampes aux doigts. Et puis aussi, y'a expertdoc qui aime bien qu'on lui raconte plein de trucs (on s'ennuie dans le sud? :lol:). Alors, faut en garder pour les actes suivants de cette trag… comédie! Si j'ai le temps, je vous raconterai mes écoutes en 3.1, et comment avec mon fils on a gagné dans une cours de modules en 5.1… Et puis aussi comment j'ai entendu de petits animaux de diverses espèces fous de rage qui s'assemblaient dans ma cave, sous ma pièce d'écoute…

Cdlt :wink: (à suivre)
Dernière édition par dub le 15 Fév 2006 17:10, édité 2 fois.
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Jan 2006 19:33

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Jan 2006 20:03

Captivant... et juste avant que tu n'évoques les enceintes, je me disais... Mais les Thiel ont un aigu beau mais un poil relevé.... et pis tu y a pensé... :lol:

et tu dis, avec les Offrandes il l'était aussi aussi... mais l'aigu des Offrandes est un poil difficile aussi en certaines circonstances !

Et comment s'y prenait Jean Marie Reynaud pour faire des démos au salon avec ses Offrandes, CD 100 Atoll, PR 200 et AM 100... Plus son cable à lui en cuivre argenté :wink: pour ne pas avoir ce relevé d'aigu et ces sifflantes ? qui, par parenthèses sont quand même pour 95% de ce qu'on entend sur le disque !


Alain :wink:


PS. J'ai écouté le nouvel intégré Atoll, pas AM 200 mais j'imagine IN 200 et l"ai trouvé comme toi, mais sans le p'tic truc en haut du spectre et pourtant sur des BW 703 ou 704, chais plus !

Va falloir que je réécoute, car j'ai vraiment aimé.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 23 Jan 2006 20:33

Tu ne comptes pas essayer des amplis Cyrus ou Roksan, dont tu dis que leur signature sonore t'est plus agréable je crois ? ou alors est-ce une question de moyens ?
fgero
 
Messages: 3837
Inscription: 23 Oct 2004 23:44
Localisation: 92
  • offline

Message » 23 Jan 2006 20:34

Mais si ça se trouve je dois être trop difficile, donc…
Ou alors:
haskil a écrit:Plus son cable à lui en cuivre argenté :wink: pour ne pas avoir ce relevé d'aigu et ces sifflantes ?


qui, par parenthèses sont quand même pour 95% de ce qu'on entend sur le disque !


Oui, bein sûr: je cherche la petite bête — format puce du poux…

Cdlt :wink:
Dernière édition par dub le 24 Jan 2006 17:40, édité 1 fois.
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 23 Jan 2006 20:39

fgero a écrit:Tu ne comptes pas essayer des amplis Cyrus ou Roksan, dont tu dis que leur signature sonore t'est plus agréable je crois ? ou alors est-ce une question de moyens ?


Cyrus: c'est un question de moyens — je n'ai pas l'argent sous la main pour acheter trois blocs mono de chez Cyrus. Mai je n'exclus pas d'attendre un an ou deux… Et puis j'ai des doutes sur un système "tout Cyrus".

Roksan: les M series-1 qui vont remplacer les séries Caspian AV3 à AV5 ne sont pas encore arrivées en France. Mais évidemment, vue le choc que j'ai ressenti à l'écoute des blocs mono Roksan l'an passé (qui explique en partie mes réticences vis-à-vis d'Atoll maintenant), si les NuForce 8 ne me satisfont pas, j'y songe beaucoup. Ça et le Nad T973 (qui me permettrait de câbler une deuxième paire d'enceintes dans la pièce d'à côté… :lol:

Pour l'instant, j'attends des references 8 en provenance de l'est…

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 23 Jan 2006 22:06

dub a écrit:Je m'arrête là. D'abord parce que j'ai des crampes aux doigts. Et puis aussi, y'a expertdoc qui aime bien qu'on lui raconte plein de trucs (on s'ennuie dans le sud? :lol:). Alors, faut en garder pour les actes suivants de cette trag… comédie! ...........…

Cdlt :wink:


Formidable, je ne lis plus rien que du DUB ou du ANGUS, mes livres de Noël s'emplissent de poussière, je n'écoute plus mes anglaises qu'en fond sonore, ... mais je suis heureux :lol:
On ne s'ennuie pas dans le SUD (au fait j'ai mangé sur la terrasse à midi en plein soleil .... :wink: ) mais là quelle verve, quel suspense, quelle créativité ... et quelle dissection analytique à qualifier de chirurgicale ..... oui oui oui j'en veux encore et souhaite toujours que tu mettes beaucoup de temps à finaliser ton amplification :lol: :lol: :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 23 Jan 2006 22:18

Et c'est du même tonneau lorsqu'il passe chez les cancoilloteux... :D :D :D
alain70
 
Messages: 6591
Inscription: 16 Juil 2004 10:23
Localisation: Mouvance Goldmund Dissidente
  • offline

Message » 23 Jan 2006 22:23

Bonjour
haskil a écrit:Captivant...

et je rajoute : très intéressant et de temps à autre tordant. :lol: Merci dub.
haskil a écrit:et juste avant que tu n'évoques les enceintes, je me disais... Mais les Thiel ont un aigu beau mais un poil relevé.... et pis tu y a pensé... :lol:

Alors là ! Je dois dire que c'est exactement ce qui m'est arrivé aussi... Chapeau dub ! Quel sens de la construction !

@+
Vultork
Vultork
 
Messages: 595
Inscription: 23 Sep 2004 22:19
Localisation: Aisne
  • offline

Message » 23 Jan 2006 22:31

dub a écrit:comment j'ai entendu de petits animaux de diverses espèces fous de rage qui s'assemblaient dans ma cave, sous ma pièce d'écoute…

Ne jamais mettre sa salle au rez-de-chaussée quand on écoute Stockhausen, c'est le b a ba de la mise en oeuvre pourtant, tout le monde sait cela. :evil:

De même, éviter le dernier étage et mettre des barreaux aux fenêtres à cause des oiseaux. :idee:

L'idéal c'est à mi hauteur dans un donjon pourvu de très fines meurtrières grillagées et électrifiées, entouré de douves infestées de piranhas (bizarrement Stockhausen n'a pas d'effet particulier sur les piranhas :o )

Ça n'est pas facile l'écoute de Stockhausen :(
angus2
 
Messages: 5932
Inscription: 09 Déc 2003 14:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 24 Jan 2006 7:05

expertdoc a écrit:au fait j'ai mangé sur la terrasse à midi en plein soleil ....


Oh! lui! :wink: t'es prof ou quoi? :lol:
M'en fous: hier, j'ai roulé dans le brouillard — et puis j'ai marché sous la pluie! et toc! :mdr:

angus2 a écrit:Ne jamais mettre sa salle au rez-de-chaussée quand on écoute Stockhausen, c'est le b a ba de la mise en oeuvre pourtant, tout le monde sait cela. :evil:


Ça et Ouagnèr j'aime pas mal en fait, si, si… Et puis il y a un système d'assonnances qui se crée entre les turbines et les cordes en boyau (les miens) de chats (du voisin) du violon d'Arditti qui…
Bon, c'est pas la musique de tout le monde. Sauf quand je la passe à fond de bas en haut (je touche la chambre du 3°, me dit-on). :mdr:

Cdlt :wink:
Dernière édition par dub le 24 Jan 2006 15:03, édité 1 fois.
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 24 Jan 2006 12:40

Scène 3: il n'est décidément en cette vallée de larmes, aucun plaisir pur que nulle peine ne corrompe de ses traits…

DUB


Ca c'est sûr : c 'est pas dans TINTIN ! :wink: :lol:
Yijing
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12638
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 24 Jan 2006 14:01

yijing a écrit:Scène 3: il n'est décidément en cette vallée de larmes, aucun plaisir pur que nulle peine ne corrompe de ses traits…

DUB


Ca c'est sûr : c 'est pas dans TINTIN ! :wink: :lol:
Yijing


Dans les Tontons Flingueurs peut être :mdr:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

allez pas vous plaindre après ça de pas avoir été prévenus

Message » 24 Jan 2006 16:35

Acte II: trois voix, un casque et deux oreilles

Continuons donc, cette petite saga, puisque je vois que certains d'entre vous trépigne d'impatience (et menacent de s'évanouir de désir) — mais c'est bien parce que c'est vous, aller… :wink:

Je m'étais dit, que j'allais ensuite passer à de l'écoute 3.1 et 3.5, mais en fait, j'ai aussi écouté diverses choses, la nuit, au casque (donc en stéréo), histoire de ce que vaut l'am200 pour piloter un K1000. Eh bien: ça vaut largement un ampli dédié de haut de gamme pour ce casque là, à mon avis. Et comme, annexement mais notablement, ça peut aussi alimenter des enceintes… Du coup, certains morceaux — essentiellement des 33t — me sont revenus dans une écoute changée, je me suis dit que j'allais les réécouter sur le système tel que je venais de le monter (mais en 2.1: par en D ProLogic II!!)

Scène 1 ou prélude: y'a des bêtes qui traversent mon salon en provenance de la cave


Je me suis dit que quand même, ça serait pas mal de se passer la chanson préférée de certains membres de HCFR. Carbo, Arnuche, Winchesterman, Alohatifan et — ainsi que Betekaa vient de le révéler à la face du monde éberlué, ce au terme d'une enquête longue et périlleuse dans laquelle il a quotidiennement risqué sa vie — Alain Haskill lui-même!, ne jurent que par un seul morceau:

Several species of small furry animals gathered together in cave and grooving with a pict
(de nombreux mails et mp m'ont fait comprendre qu'une immense cohorte de forumeurs idolâtraient cette pièce qui se trouve comme on sait sur Ummagumma — face A plage 3 du deuxième disque, et n'attendent qu'un signe pour faire leur coming out! :lol: :lol:

Or il se trouve que j'aime bien, moi aussi, ce morceau légendaire. Je ne comprends pas qu'aucun parti politique, aucune religion, aucune marque de soda, etc., ait jamais songé à faire de l'exclamation centrale de cette chanson: «Ahh! Khâ, khâ! ouhm! bâhâh! Hîîhou!» leur cri de ralliement. Je me souviens encore d'avoir entendu ce morceau pour la première fois, en 1971, sur la chaîne hifi d'un ami de mon père (y'avait des supravox dans des boules blanches posées sur un cube blanc, un mégato Philips, un tourne disque thorens, et un gros intégré denon) — et franchement, c'est une expérience qu'il faut avoir fait enfant pour comprendre réellement que la vie mérite d'être vécue (je m'étais fait offrir le disque pour mon anniversaire au lieu de faire renouveler mon abonnement à Pif le chien, et puis ça avait fait arriver une chaîne à la maison!).

J'ai donc passé, successivement, le CD arrivé depuis le Japon sur mon étagère en 1987, puis le 33t (que j'ai depuis racheté dans le coffret de repressage de 1978: le précédent est mort et repose en paix), puis un enregistrement en 24/96 normalisé (+14db! — pas étonnant donc, que mon atténuateur semi passif à cinq canaux, comme disent certains, suffise à peine ici…).
Le premier constat est le même que précédemment: gain en transparence et en définition (localisation, précision des détails et étagement des plans) est évident. Comme dit mon fils, qui préfère Stars war et Renaud, «c'est plus clair que d'habitude!»! On ne saurait mieux dire — et c'est particulièrement le cas sur ce passage qui, avec certaines chansons de Brassens ou Brel, etc… fait partie des morceaux que je crois le mieux connaître. Passer des morceaux de ce genre est une bonne expérience: si on entend du neuf, dans un sens comme dans l'autre, c'est un signe.

En l'occurrence, à ma grande surprise, la galopade des animaux qui traversent le salon au début du morceau (je commence pour ma part le morceau au moment où, dans les gazouillis d'oiseaux, la mouche du morceau précédent va se faire détruire, 5 secondes avant que des pas descendent l'escalier — il faut donc ajouter environ 35 secondes à vos calculs) sont plus nombreux que d'habitude. Ils arrivent, en provenance de ma cave, de la droite, et remontent vers le milieu du salon — juste avant que les pas lourds du mastodonte arrivent du centre, en appuyant plus sur mon plancher qu'à l'accoutumée. La respiration (de Waters?) sur le micro et les tapotis sur le micro par lesquels ces percussions très illustratives sont créées sont ici infiniment plus définies que dans mes écoutes précédentes.
Le cri de guerre retentit alors: «Ahh! Khâ, khâ! ouhm! bâhâh!» chant sauvage et guttural entamant l'invocation aux dits bestiaux s'élève ensuite et vient calmer la charge et rétablir l'ordre dans la jungle (jusqu'au “thank you” qui conclut la face avant que la pointe ne se relève)…

Je me suis repassé, en nocturne, ce morceau et quelques autres faces de 33t (enregistrement en public de Yvan Dautin fait en 71 et sorti en 76, Electric Ladyland de Hendrix, L'homme à la tête de choux de Gainsbourg, Où est passée la noce? de Beau Dommage et Higelin à Mogador) et je fais le même constat sur les qualités de l'am200: transparence et très très belle image — et surtout une tenue du grave et une extension réelle dans ce registre. Ça s'entend très bien au casque, et, pour ce qui regarde le k1000, ça me donne d'ailleurs à réfléchir: car il descend plus bas, de sorte que les limitations dans le grave de ce casque me paraissent désormais tenir aussi l'amplification qu'on lui propose, et pas seulement au “format casque” pris en lui-même.

Scène 2: comment faire de la stéréo en 3.0 ou en 3.1?…

L'écoute en 3.1 ou 3.0 a été réalisée en adoptant le montage suivant:
Pioneer 656 (je sais: mais ça lit les sacd et les dvd — dans le set up j'ai passé les arrières en mode phantom)+AV8 (câble de liaison au format db15/cinch)+AM200 pour alimenter deux Thiel 1.5+ AM100 (le mien mais bridgé) pour alimenter une .5 utilisée en centrale pour cette fois. Comme mon caisson n'est pas alimenté en niveau haut, les sacd sont écouté avec la voie .1 quand il y a a une et sans quand il n'y en a pas.

J'ai ensuite remonté la scs3 à l'avant et replacé les .5 à l'arrière, et refait l'écoute en 3.0/1 pour voir s'il y avait une différence.

Dans la mesure où l'une de mes questions est: changer l'amplification des frontales ou changer celle des trois voies avant? — je pense que ça valait la peine de prendre une demi heure pour débrancher une .5 de l'arrière et remplacer l'habituelle centrale scs3 par elle. D'autres essais m'ont ainsi montré que la .5 s'accorde mieux avec les 1.5 — sur certaines plages de films tournés en mono et proposé en DD ou en DTS en particulier! Pour le reste, la différence entre les deux enceintes reste assez discrète pour ne pas trop se faire entendre, voire se faire oublier. Toutefois, une autre question est aussi: vaut-il mieux racheter une paire de .5 (ou de 1.5) pour en utiliser une en centrale? revenir au 3.1 et abandonner le 5.1? utiliser une de mes .5 et mettre autre chose à l'arrière (n'importe quoi? une paire de Twin JMR?)? etc. Le gain en transparence apporté par l'am200 m'a paru mériter que je me pose la question.

J'ai utilisé les plages 4 et 6 de Dark Side of the Moon [du 5.1], donc Money et Time et les plages 10 et 12 du sacd des Marquises [du 5.1], donc, des morceaux que j'écoute depuis leur sortie (dans leur version 33t), et deux autres sacd: les suites de Bach par J.Starker [du 3.0] (le premier mouvement de la suite n°5: sacd n°2 plage 1 — j'avais ça je crois avant sur CD chez Philips, mais pas moyen de remettre la main dessus), et des pièces pour violon de Bach enregistrées par Julia Fischer [du 5.0] (Partita n°1, page 5 du sacd n°1 sorti il y a peu chez PentaTone).

Scène 3: let's rock'n'roll JSB!

Sur les morceaux de DSOTM de Pink Floyd, l'effet “cathédral” — élargissement de l'image et aération du message, si l'on préfère — que je n'entends d'habitude nettement qu'en 5.1, commence à être sensible dès le 3.1: l'image est plus ample que d'habitude me semble-t-il et ça descend beaucoup plus bas en restant très ferme (par exemple sur Time, vers 3'20 [No one told you when to run, you missed the starting gun], tout est à la fois distinct et la basse est très ferme — plus que d'habitude. Ça me donne la même impression, en passant du système am100+av100 au système am200+am100+av100, que quand je passe du cd au sacd, pour le dire autrement. Et de plus les duretés que j'entendais lors de l'écoute CD sont un peu estompées
Si je baisse le son, en revenant de -25db (niveau peu avouable et pas raisonnable du tout) à -30 voire -35db, la signature Atoll s'estompe considérablement. Ce qui me paraît en revanche très étonnant, c'est qu'en repassant à ma configuration habituelle, càd en rebranchant la scs3 mais en écoutant le sacd en 3.1 (arrière en mode phantom), la différence de la scs3 avec les 1.5 est moindre que d'habitude. Certes, il ne s'agit pas non plus d'une fort grande différence — mais ça me fait dire qu'il est possible, en tout cas ici, qu'un changement d'ampli fasse plus en l'occurrence qu'un changement de source.

Même constat sur les Marquises — il y a encore les mêmes petites pointes de “fraîcheur” sur les sifflantes etc — mais d'un autre côté, il est vrai que je sais qu'elles sont là et que je m'y attends un peu. D'un autre côté, je tiens à signaler que je m'attendais à les entendre lors d'une écoute l'an passé avec un lecteur Goldmund srdv (et deux blocs mono Roksan, un préampli Goldmund 7.5 et une paire de Focus Audio 788) et que je ne les ai justement pas entendues…. Le plus remarquable me semble-t-il, c'est que la voix ne bouge pas d'un poil de sa position, alors qu'avec le couple am100/av100, parfois, il y a un petit tremblé de ce côté là. Rançon — agréable pour moi — de la transparence, la coloration des micros et le bruit de fond s'entendent encore mieux que d'habitude.

Scène 4: tu trembles carcasse!…

Le violoncelle de Janos Starker, écouté en 3.0, est étonnant. Je sais qu'il y a des sceptiques sur ce point. Mais pour ma part, je trouve le violoncelle mieux localisé en 3.0 que sur la couche CD de ce sacd (si j'avais retrouvé les autres CD, j'aurais essayé). Je pense que les arguments avancés par certains, suivant qui la stéréo est mieux reproduite en trois voies qu'en deux, doit recouvrir une part de vérité.

Ici, il suffit de repasser de la couche CD à la couche SACD en stéréo, ou du sacd écouté en stéréo au même sacd écouté en 3.0 pour entendre une différence: le violoncelle change de taille et surtout il ne timbre pas de la même manière. Ça n'est pas seulement un problème de niveau ou de gain; ça donne la même impression que celle qui, quand on essaie un violoncelle, fait choisir celui qui timbre le mieux et qui donne le son le plus riche. On pourrait métaphoriser ça en ouvrant la main du poing serré à la paume largement déployée — ou dire que le 5.0 (ou 1) et aussi le 3.0 (ou 1) donne le même effet que le passage de la monophonie à la stéréo.

Enfin, je suis en revanche surpris en écoutant la Partita de Bach par Fischer en 3.0 avec a Thiel .5 en centrale. Toutes les améliorations dont j'ai parlé sont bien là. Mais c'est moins bien que d'habitude sur un point: j'ai l'impression que le violon “bouge” — ou que ça tremble un peu. Comme on a parfois ça en stéréo sur d'autres cas: j'ai eu une paire de Jura couplée à un Mira et un Planet — du Rega donc et je sais ce que certains en diront! :lol: — et sur beaucoup de passage de violon ou de chanson, ça donnait cet effet là (au point que j'ai fini par les revendre, ces enceintes). Je repasse l'extrait de Bach par Starker et ça ne bouge pas d'un poil. Du coup, je me suis aussi passé un petit extrait du Chopin enregistré par N.Freire (la plage 5), et là, j'ai à nouveau l'impression que ça tremble un peu (la main droite, disons, est moins bien localisée).
Bref, ça n'est pas mieux qu'avec la scs3, ainsi que j'achève de m'en convaincre après l'avoir rebranchée. Et quand je repasse en 5.1 (les arrières étaient jusqu'à maintenant en mode phantom dans le set up de la Pioneer), et que je me repasse les extraits précédents en 5.1, je m'aperçois, en repassant Fischer (5.0) et Freire (5.0): je n'entends plus (ou je n'arrive plus à entendre?) le “bougé” ou le tremblement en question.

Comme je me demandais si je ne repasserais pas en 3 voies plus sub, j'avais fait l'essai avec la scs3 et déjà entendu cet effet, que j'attribuais auparavant à la différence centrale/avant, dont je sais que c'est l'une des grosses déficiences dans mes bidules. Je m'attendais donc à mieux en utilisant la .5 en centrale. Or, la différence passe plutôt par 3.0 ou 5.0? Alors je pense que l'explication de cela doit être que le fait de passer les arrières en mode phantom en réinjecte le signal vers l'avant (cas de Fischer et de Freire, mais pas de Starker!) alors que les écouter en 5.1 soulage d'autant les enceintes avant…

J'aurais bien revérifié avec un ou deux autres sacd (du genre les suites de Britten par Whispelwey), mais j'avoue que j'avais la flemme de débrancher et rebrancher et que bon, ça a beau être un plaisir d'essayer, y'a des limites à tout.

Y compris à la patience des lecteurs de CR…

Y'a encore experdoc qui va me faire des réflexions, comme quoi mes CR sont trop longs, qu'on n'y comprend rien et que je devrais plutôt prendre modèle sur une concision à la Clint Eastwood, etc etc. :lol: :mdr: Et puis tout ça c'est log! surtout en sautant des lignes… :mdr:
Donc j'arrête là mon blabla, en remettant à plus tard de causer de 5.1 — peut-être…

Cdlt :wink:
Dernière édition par dub le 25 Jan 2006 8:38, édité 1 fois.
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 24 Jan 2006 17:42

Et toc
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 24 Jan 2006 17:48

Pour ponter (ou bridger) un am100, on actionne un petit interrupteur malicieusement dissimulé à l'intérieur
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message