Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Attention rodage...

Message » 25 Fév 2003 11:39

loloboy a écrit: ...Les seules verites sont detenues par les scientifiques...


Pour un temps oui. Jusqu'au moment ou une nouvelle théorie enterre la précédente.
antoinecomte
 
Messages: 435
Inscription: 18 Avr 2002 12:25
Localisation: Lausanne
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Fév 2003 11:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Fév 2003 11:41

Ca aussi ça se rode ?

Image

Désolé :(
Xéna
 
Messages: 2072
Inscription: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: ROQUEVAIRE ( 13 )

Message » 25 Fév 2003 11:42

loloboy a écrit:Bizarre, le burn-in ne semble pas pouvoir ameliorer quoi que ce soit... ca detruit point barre ;)


C'est globalement ce que j'avais compris à l'époque où je m'intéressait à la question... mais en hi-fi on ne pratique pas de burn-in même quand on parle de rodage ! ( ? ) :o
Invisible
 
Messages: 65
Inscription: 16 Jan 2003 10:04
Localisation: France - 59 - Lille
  • offline

Message » 25 Fév 2003 11:44

Salut à tous,

L'idée de roder les électroniques n'est pas saugrenue, pour preuve les microprocesseurs. Ceux qui pratiquent « l'overclocking » le savent, on augmente la tension « aux bornes » du CPU, on le fait tourner à 100 % pendant plusieurs heures et comme par miracle il fonctionne à une vitesse bien supérieure.
Je l'ai vérifié plusieurs fois... Beaucoup pensent qu'il s'agit d'un déplacement des molécules, moi je ne sais pas.
dodusman
 
Messages: 193
Inscription: 14 Aoû 2002 15:06
Localisation: Paris

Message » 25 Fév 2003 11:46

dodusman a écrit:Salut à tous,

L'idée de roder les électroniques n'est pas saugrenue, pour preuve les microprocesseurs. Ceux qui pratiquent « l'overclocking » le savent, on augmente la tension « aux bornes » du CPU, on le fait tourner à 100 % pendant plusieurs heures et comme par miracle il fonctionne à une vitesse bien supérieure.
Je l'ai vérifié plusieurs fois... Beaucoup pensent qu'il s'agit d'un déplacement des molécules, moi je ne sais pas.


Tu as lu les messages précédents ??

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 25 Fév 2003 11:47

dodusman a écrit:Salut à tous,

L'idée de roder les électroniques n'est pas saugrenue, pour preuve les microprocesseurs. Ceux qui pratiquent « l'overclocking » le savent, on augmente la tension « aux bornes » du CPU, on le fait tourner à 100 % pendant plusieurs heures et comme par miracle il fonctionne à une vitesse bien supérieure.
Je l'ai vérifié plusieurs fois... Beaucoup pensent qu'il s'agit d'un déplacement des molécules, moi je ne sais pas.


Le phénomène en question s'appellerait l'électro-migration...
Invisible
 
Messages: 65
Inscription: 16 Jan 2003 10:04
Localisation: France - 59 - Lille
  • offline

Message » 25 Fév 2003 11:48

Et, si on cherche Annealing, on ne trouve carrement rien de scientifique (dans le contexte qui nous interesse... sinon, pas mal de choses sur le recuit-simulé, mais ca n'a pas grand chose a voir ;) )
Si, j'oubliais, j'ai trouvé un article serieux qui parlait d'Annealing dans le contexte de DSP en aerospatiale... et l'Annealing ne servait qu'a verifier que le DSP etait encore utilisable apres (que son taux d'erreur etait acceptable). Mais ca l'endommageait bien ;)
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 25 Fév 2003 12:01

loloboy a écrit:Bizarre, le burn-in ne semble pas pouvoir ameliorer quoi que ce soit... ca detruit point barre ;)

Exactement.
Pour avoir travaillé pendant 6 ans dans le semiconducteur ( usine ST de Rousset ), je confirme celà.
Il est notoire que les composants électroniques soit claquent majoritairement dans leurs premières heures ( ou dizaines d'heures ), soit ne claquent jamais ( hors surtension ou autre stress externe anormal ).Le burn-in ( appelé aussi "déverminage" ) à pour effet de stresser le composant en l'activant dans des étuves à des températures élevées afins d'accélérer les dégradations éventuelles dûes à des problèmes créés lors de la fabrication de ces composants. Ceux qui en survivent ont une durée de vie théorique illimitée. :)
De plus, leurs caractéristiques restent stables dans le temps. Les lots testés avant et après burn-in ont les mêmes caractéristiques.
Le reste des composant ( soit plus de 99% approximativement :) ) ne subit pas de burn-in.
Il n'est fait que dans certaines gammes de composants ( spacial, militaire, ... ) ou à la demande du client qui accepte donc de payer un surcoût.
Xéna
 
Messages: 2072
Inscription: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: ROQUEVAIRE ( 13 )

Message » 25 Fév 2003 12:31

antoinecomte a écrit:
loloboy a écrit: ...Les seules verites sont detenues par les scientifiques...


Pour un temps oui. Jusqu'au moment ou une nouvelle théorie enterre la précédente.

Non...
Ca c'est quand on parle de meta-physique.
Dans la physique 'traditionnelle' ce n'est pas le cas.
A partir du moment ou tu as parler de la gravité, démontrer tout ce qui y etait lié, il n'est plus possible d'enterrer la gravité puisqu'elle a été prouvée. A la limite, d'autres théories peuvent venir l'enrichir, mais c'est tout.
Dans un contexte un peu plus mathématique. En passant des entiers naturels aux entiers relatifs, il etait necessaire que ce qui etait vrai dans les premiers reste vrai dans les seconds.
Ensuite, en passant dans les entiers rationnels, de meme.
Puis dans les reels, idem.
Et, meme dans les irréels (complexes), ce qui est vrai dans les entiers naturel le reste !
Un autre exemple, la theorie de la relativite (tant décriée) ne va nullement a l'encontre de la physique traditionnelle (newtonnienne), elle vient enrichir le model en disant que "oui, mais il y a autre chose".
Dans un processeur, on est capable de se baser sur des faits... donc il y a peu de surprise a attendre (je ne parle pas de processeurs cellulaires ou de processeurs quantiques ou autre...).
A+
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 25 Fév 2003 12:53

Xéna a écrit:
loloboy a écrit:Bizarre, le burn-in ne semble pas pouvoir ameliorer quoi que ce soit... ca detruit point barre ;)

Exactement.
Pour avoir travaillé pendant 6 ans dans le semiconducteur ( usine ST de Rousset ), je confirme celà.
Il est notoire que les composants électroniques soit claquent majoritairement dans leurs premières heures ( ou dizaines d'heures ), soit ne claquent jamais ( hors surtension ou autre stress externe anormal ).Le burn-in ( appelé aussi "déverminage" ) à pour effet de stresser le composant en l'activant dans des étuves à des températures élevées afins d'accélérer les dégradations éventuelles dûes à des problèmes créés lors de la fabrication de ces composants. Ceux qui en survivent ont une durée de vie théorique illimitée. :)
De plus, leurs caractéristiques restent stables dans le temps. Les lots testés avant et après burn-in ont les mêmes caractéristiques.
Le reste des composant ( soit plus de 99% approximativement :) ) ne subit pas de burn-in.
Il n'est fait que dans certaines gammes de composants ( spacial, militaire, ... ) ou à la demande du client qui accepte donc de payer un surcoût.


Et clac!

Il y a des idées nomades et des idées sédentaires.

Les idées nomades se balladent de bouches en bouches, véhiculées souvent par des média qui réalisent un déplacement très rapide de l'information (par ex. l'Internet) et souvent dans un milieux restreints (Les fans d'informatique, les audiophiles). Elles ne s'enracinent jamais profondément dans le substrat solide de l'explication rationnelle. Elles ne fonctionnent pas comme cela. Elles sont idée parce qu'elles se transmettent, peu importe finalement qu'elles soient démontrées ni même démontrables. Le voyage les entoure d'une aura fabuleuse de pertinence.

Les idées sédentaires, au contraire, sont solidement campées sur un fond de pragmatisme rationnelle et de logique démonstrative. Elles ignorent la poésie du voyage. Mais en évitant le déplacement, elles échappent à l'errement. Ce faisant, elle paraissent peu exaltantes, mais elles sont si sages!

Le rodage des semi-conducteurs. Encore une idée nomade qui s'effondre!
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 25 Fév 2003 15:08

Pas d'accord!

J'ai un pentium III 700 fcpga et tout neuf il ne passait pas le 868mhz. après burn in et voltage augmenté, il passe sans problème et sans plantages. Maintenant, plus besoin de sur-voltage, il fonctionne très bien.
Pour moi, c'est la preuve que les composants se rodent.

@+
pinpin67
 
Messages: 509
Inscription: 29 Mar 2002 2:00
  • offline

Message » 25 Fév 2003 15:17

pinpin67 a écrit:Pas d'accord!
J'ai un pentium III 700 fcpga et tout neuf il ne passait pas le 868mhz. après burn in et voltage augmenté, il passe sans problème et sans plantages. Maintenant, plus besoin de sur-voltage, il fonctionne très bien.
Pour moi, c'est la preuve que les composants se rodent.

Si c'était le cas, oui, mais je n'ai jamais constaté quelque chose d'aussi limpide ...

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 25 Fév 2003 15:22

Et si c'etait autre chose qui s'etait rodé ?
Je ne sais pas, je dis ca un peu en l'air car je ne me suis jamais penché sur la question, mais apparement, un condensateur, ca se rode (d'ou le rodage des electroniques).
Et sur une carte mer, il y a des condensateurs.
As-tu essayer de mettre ton prcesseur 'rodé' sur une carte mere neuve pour voir si tu ne perdais pas les benefices du rodege ?
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 25 Fév 2003 15:23

Docteur M a écrit:
pinpin67 a écrit:Pas d'accord!
J'ai un pentium III 700 fcpga et tout neuf il ne passait pas le 868mhz. après burn in et voltage augmenté, il passe sans problème et sans plantages. Maintenant, plus besoin de sur-voltage, il fonctionne très bien.
Pour moi, c'est la preuve que les composants se rodent.

Si c'était le cas, oui, mais je n'ai jamais constaté quelque chose d'aussi limpide ...

Doc'M



Je suis un peu d'accord avec Doc'M en fait : C'est pas si évident...
en 1999 j'ai fait tourner un C300 à 464 mhz pendant des semaines et des mois en 2,2 v... de retour à la tension nominale ( 2,0 v ) toujours impossible de l'overcloker...
Invisible
 
Messages: 65
Inscription: 16 Jan 2003 10:04
Localisation: France - 59 - Lille
  • offline

Message » 25 Fév 2003 15:28

Invisible a écrit:Je suis un peu d'accord avec Doc'M en fait : C'est pas si évident...
en 1999 j'ai fait tourner un C300 à 464 mhz pendant des semaines et des mois en 2,2 v... de retour à la tension nominale ( 2,0 v ) toujours impossible de l'overcloker...

Ca ressemble plus à ce que j'ai eu l'habitude de constater

>Loloboy,
Plutôt en phase avec ta remarque. D'autant plus qu'on processeur peut très bien accepter de fonctionner à une fréquence donnée dans un PC, mais curieusement pas du tout dans celui d'à côté ...

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message