Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Audiomat Maestro

Message » 30 Avr 2008 16:24

Ayant eu l’occasion d’acquérir un DAC Audiomat Maestro neuf à un prix fin de série, je n’ai pas hésité une seconde après avoir lu l’une ou l’autre chose à son sujet sur le forum mais également ailleurs sur le net. Voir le site de Mutine en anglais et en français (tests différents suivant la langue du site) Donc achat les oreilles fermées !

Après une attente de plus d’un mois, arrivée sur terre lundi de ce bel objet de couleur noir (il n’y avait plus de couleur métallisée) complétée par une interconnexion Actinote coaxiale et RCA
De plus les enceintes sont maintenant connectées avec des câbles Actinotes Aria.

Donc système maintenant en place :
- Lecteur Accustic Arts Surround-Player I (en drive)
- DAC Audiomat Maestro
- Préampli Cairn 4810 (alimente maintenant les HP de basse des enceintes)
- Ampli Cairn KO2 (alimente maintenant les HP médiums et aiguë des enceintes)
- Enceintes JMR Concorde Signature
- Filtre Belkin PF50 (SAUF pour le Maestro comme recommandé par M. Clarisse)
- Câblage tout en Actinote

Dès la première écoute, la profondeur et la spatialisation des instruments est devenue une réalité, pourtant ce Maestro sort du carton, tout au plus une journée d’écoute !

Les CD :
Johan Paul von Westhoff, sonates pour violons & basse continue (David Plantier)
Lorsque je lis que l’on peut entendre le « crissement » d’une corde de violon, et bien je m’incline, c’est la réalité. L’écoute de ce CD m’a encore mieux fait comprendre que la période baroque a du être fabuleuse pour tous ces compositeurs et ces interprètes.

JS Bach, suites françaises (Christophe Rousset)
Tout le clavecin s’éclate dans mon salon et y compris les basses magnifiques sur cet instrument ancien. Bien sur, mon compositeur préféré, celui avec lequel je suis rentré dans le monde de la musique dite « classique » donc ces suites qui n’ont de nom que françaises sont magnifiquement jouées par Christophe Rousset avec une prise de son qui rend bien justice à l’instrument et à la musique.

JS Bach, l’œuvre pour orgue volume II Weimar I (Olivier Vernet)
L’instrument roi ! Avec cette fois-ci des basses qui me font écouter l’orgue assis juste en dessous d’un 32’ avec également toutes les nuances dont est capable de faire sortir Olivier Vernet de ces orgues. Il a un jeu qui permet à ces instruments de laisser respirer une note avant de faire jaillir la suivante. Il est capable d’adapter le tempo d’une œuvre d’orgue à l’acoustique du lieu comme seul les plus grands organistes savent le faire. Enfin le Maestro me laisse la musique telle que j’espère Bach l’a entendue. Ces morceaux là ont encore la saveur de la jeunesse, Bach a alors entre 20 & 30 ans, sans doute les auditeurs ont-ils été surpris à leur découverte dans l’église de Weimar.

Vivaldi, Juditha Triumphans ( M. Kozena, A. de Marchi et l’Academia montis Regalis)
Comme d’habitude et pour toute l’œuvre de ce compositeur génial, l’écoute de l’un de ces opéras me fait sentir l’ambiance de ce temps là avec les concurrences entre les tenant de l’opéra vénitien et ceux qui ne jurent plus que par le son napolitain ! Les arias couvrent tout et l’histoire n’est plus qu’un prétexte pour faire éclater les voix des interprètes qui inaugurent les divas avec leurs belles voix. Pourtant ici l’enregistrement me laisse comme un sentiment de trop peu ! Si les instruments sont parfaitement à leur place, avec une scène somptueuse et un orchestre plein de vie rendant bien le son « Vivaldi », par contre les voix sont en retrais, comme si le preneur de son n’arrivait pas à les capter et quel que soit le système d’écoute, à ce jour il a encore une infime délicatesse dans le haut médium. Maintenant soyons honnête Magdalena Kozena chante à merveille et nous berce même après avoir coupé la tête du conquérant.

Johan Jakob Walther, Hortulus Chelicus Mainz (David Plantier)
Hier soir, écoute dans la salle du Conservatoire de Bruxelles de certaines des oeuvres de ce compositeur. Une découverte pour moi encore une fois de la qualité que devaient être les interprètes du XVII en même temps que d’être d’excellents compositeurs. J’en profite pour acquérir le CD et bien évidemment l’écoute immédiatement sur la chaîne musicale de la maison.
Et bien l’émotion du concert était tout aussi présente avec en plus la proximité des interprètes. Dont un violon plein de beauté et un violoncelle très bien tenu par Maya Amrein, ajoutons qu’un instrument souvent très difficile à entendre sur CD comme le théorbe a pris pleinement sa place dans la petite formation.

En conclusion, je ne regrette pas d’être souvent à la recherche du St Graal concernant le son à obtenir chez soi. Ici avec le Maestro, j’atteins une certaine limite qui, à mon humble avis, ne peut être franchie qu’en investissant qu’avec des moyens qui dépassent largement ceux de monsieur tout le monde.

J’écris ce CR en écoutant la 8ème symphonie de Bruckner par Celibidache : dès le début, on entend le sourire des applaudissements !

Lorsque je laisse le Maestro seul ou pendant la nuit, le CD de rodage de JMR tourne en boucle. C’est d’ailleurs lui qui a libéré mes enceintes.

Longue vie à M. Clarisse et son équipe.
RolandC
 
Messages: 274
Inscription: 11 Nov 2005 12:23
Localisation: Bruxelles

Annonce

Message par Google » 30 Avr 2008 16:24

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Avr 2008 17:04

Et Oui !

J'ai un peu fait comme toi et profite d'un Maestro qui fut de démonstration en Alsace.

Autant les amplis de cette marque me laissent perplexes, autant les convertisseurs me paraissent merveilleux.

C'est le choc musical par l'abscence de défauts, par le naturel et la vie, l'énergie de velours, pas d'ennui, pas d'oreilles qui frisent...

Le mien aussi est noir.
Mais il me faudra creuser la question du cable digital plus tard, la béte tolére très bien pour l'instant un cable honorable.

Ce qui est fascinant ds cet engin, c'est qu'il coupe court à toute vélléité de recherche d'un autre Grall.

C'est du concret, c'est ds la salle, ET LA MUSIQUE AUSSI !

Gilles.

Bonnes écoutes.

P.S. Ca ferait 10 ans que je suivait cet appreil aux Artisans du Son à Mulhouse, combien de fois l'ai-je comparé pour lui laisser ma préférence !
Je remercie au passage ce merveilleux magasin ou on se sent come chez soi !
gillougillou
 
Messages: 2430
Inscription: 13 Déc 2002 12:37
Localisation: Normandie Alsace
  • offline

Message » 30 Avr 2008 22:54

gillougillou a écrit:Et Oui !

J'ai un peu fait comme toi et profite d'un Maestro qui fut de démonstration en Alsace.

Autant les amplis de cette marque me laissent perplexes, autant les convertisseurs me paraissent merveilleux.

C'est le choc musical par l'abscence de défauts, par le naturel et la vie, l'énergie de velours, pas d'ennui, pas d'oreilles qui frisent...

Le mien aussi est noir.
Mais il me faudra creuser la question du cable digital plus tard, la béte tolére très bien pour l'instant un cable honorable.

Ce qui est fascinant ds cet engin, c'est qu'il coupe court à toute vélléité de recherche d'un autre Grall.

C'est du concret, c'est ds la salle, ET LA MUSIQUE AUSSI !

Gilles.

Bonnes écoutes.

P.S. Ca ferait 10 ans que je suivait cet appreil aux Artisans du Son à Mulhouse, combien de fois l'ai-je comparé pour lui laisser ma préférence !
Je remercie au passage ce merveilleux magasin ou on se sent come chez soi !


Hello les comperes!
Alors c'est donc toi qui l'a eu la bete de demo :-)
J'etais sur le coup, mais j'ai laissé passer mon tour :lol:
Je viens de recevoir mon Maestro, noir egalement, aujourd'hui meme
Je ne vous cache pas que je lui aurait prefere la version alu: j'ai un Tempo 2 alu.

Ben c'est vrai que des la sortie de la boite la bete marche d'enfer!

En cablage je suis pas sur d'etre a l'optimal: AES-SBU Siltec G3, c'est celui que j'utilise sur mon Tempo 2.

Juste un petit mot pour dire que si la resolution va plus loin, le Tempo 2 m'a donne beaucoup de plaisir pdt des annees, et ne demerite vraiment pas. J'avais d'ailleurs pu faire une comparaison avec l'AudioResearch CD3 MK2 (le dernier modele): ben mon Tempo 2 qui a ete concu il y a + 10 ans met la pate au lecteur Audioresearch; et de loin :-)

Sinon, si vous n'etes pas familiers avec les convertos audiomat, sachez que les coupelles de decouplage sont obligatoires (fournies), et que le materiau sur lequel vous posez votre convertisseur peut etre critique dans le son obtenu

Je suis evidement preneur de vos conseils sur cablages etc..
Bonnes ecoutes... le mien tourne actuellement avec du "Romane" :-)

Patrick
PatrickAudiophile
 
Messages: 747
Inscription: 23 Déc 2005 13:36
Localisation: nice
  • offline

Message » 30 Avr 2008 23:39

et maintenant musique ..........Maestro !!!! :wink:
bernardi
 
Messages: 4557
Inscription: 25 Jan 2006 21:39
Localisation: dans le maquis du 2.8 !

Message » 01 Mai 2008 1:31

Qu'y a-t-il comme conversion dans le Maestro ?
Un truc propriétaire ou non ?

Pour ce qui est de l'Audio Research CD 3 :roll:

@ + :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 01 Mai 2008 7:57

Une boite comme Audiomat, en numérique, un truc propriétaire ??? N'est pas anagramme ou Resolution Audio qui veut !


Là on touche du doigt le rai problème du numérique, qui possédent de réelles compétence pour créer un lecteur (ou un convertisseur ou les deux ) qui soit et différent et performant ?

:wink:
Baussart
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 3067
Inscription: 15 Juil 2004 13:06
Localisation: Reims

Message » 01 Mai 2008 8:15

Baussart a écrit:Une boite comme Audiomat, en numérique, un truc propriétaire ??? N'est pas anagramme ou Resolution Audio qui veut !


Là on touche du doigt le rai problème du numérique, qui possédent de réelles compétence pour créer un lecteur (ou un convertisseur ou les deux ) qui soit et différent et performant ?

:wink:


Ohhhhh le tacle de mauvais gout

Heureusement qu'il existe des artisans du son (sans jeux de mots ) qui vont bien plus loin que des industriels.
Si on suit tes raisonnements, alors tout le monde devrait acheter uniquement du Marantz, ou Denon, gros industriels avec des moyens de Recherche et Developpement sans commune mesure avec les autres...
Et pourtant ... dans le haut de gamme, c'est pas Marantz ou denon les references (je denigre pas j'ai un systeme complet de ce deux marques qui me satisfait pleinement par son RQP excellentissime)

et en allant au bout de ton raisonement, tu devrais pas faire du Lavardin (j'ai ete visiter ton site, par ailleurs tres bien fait), petite boite francaise probabement comparable a Audiomat dans l'esprit: Ingenieurs Francais tres pointus et extrement talentueux

Je maintient que Audiomat savent faire du numerique bien au dessus de Audio Research :mdr:

Maintenant... chacun ses oreilles, les miennes ne commencent pas par dissequer le bilan de la societe, ni le nombre de brevets deposes.
Alors oui, je trouve que les convertisseurs Audiomat Tempo et Maestro sont differents car neutres et tres vivants et performants. Cela me semble evident que leurs schemas doivent contenir des trouvailles propre a la marque Audiomat.
Truc proprietaire: cetainement par la creation, maintenant je sais pas si ils ont pris le temps de deposer des brevets, ce qui n'est qu'une question de temps et de finances, car la creativite chez audiomat c'est pas ce qui doit manquer
Tout ce qui me donne du plaisir musical est bon, et avec Audiomat, c'est Concert a Domicile tous les soirs , et aux meilleurs places... :mdr:

Cordialement
Patrick
PatrickAudiophile
 
Messages: 747
Inscription: 23 Déc 2005 13:36
Localisation: nice
  • offline

Message » 01 Mai 2008 8:50

RolandC a écrit:
Donc système maintenant en place :
- Lecteur Accustic Arts Surround-Player I (en drive)
- DAC Audiomat Maestro
- Préampli Cairn 4810 (alimente maintenant les HP de basse des enceintes)
- Ampli Cairn KO2 (alimente maintenant les HP médiums et aiguë des enceintes)
- Enceintes JMR Concorde Signature.


Ca m'étonne la partie préampli ! elle semble en dessous sur le papier...à moins que ça soit si bon que ça ? :mdr:

Bon faut avouer je suis assez content de mon nanda... :oops: :wink:
Mahler
 
Messages: 12951
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 01 Mai 2008 9:27

Salut,

Avez vous des infos sur une Maestro mkII avec alim séparée ?(je ne parle pas su réf à 9900 e).
Le Maestro "simple" semblant être en fin de vie.
trenko
 
Messages: 542
Inscription: 17 Juil 2002 15:13
Localisation: 74
  • offline

Message » 01 Mai 2008 10:16

Maestro 2 et Tempo 3 à venir... !;-)
Mister Moon
 
Messages: 1362
Inscription: 24 Juin 2006 13:18
Localisation: Catalogne
  • offline

Message » 01 Mai 2008 10:30

trenko a écrit:Salut,

Avez vous des infos sur une Maestro mkII avec alim séparée ?(je ne parle pas su réf à 9900 e).
Le Maestro "simple" semblant être en fin de vie.




http://www.mutine.com/Index/indexfr.html

Description, banc d'essai des convertos mais pas encore de nouvelles des nouveaux.
ce sront ama ds les premiers informés.

Gilles. :)
gillougillou
 
Messages: 2430
Inscription: 13 Déc 2002 12:37
Localisation: Normandie Alsace
  • offline

Message » 01 Mai 2008 10:35

En effet le Maestro simple est en fin de vie. C'est pour cela qu'il y en avait encore à "prix de fin de série" et que je me suis laissé faire :mdr:

Quant au matériel Cairn, je suis toujours étonné de la qualité qu'il me procure pour l'instant. :o
RolandC
 
Messages: 274
Inscription: 11 Nov 2005 12:23
Localisation: Bruxelles

Message » 01 Mai 2008 12:03

Baussart a écrit:Une boite comme Audiomat, en numérique, un truc propriétaire ??? N'est pas anagramme ou Resolution Audio qui veut !


Là on touche du doigt le rai problème du numérique, qui possédent de réelles compétence pour créer un lecteur (ou un convertisseur ou les deux ) qui soit et différent et performant ?

:wink:


N'est pas Resolution Audio qui veut et je serai tenté de dire tant mieux !
Angram vend sa technologie à d'autres, ok.

Audiomat me rappelle donc Métronome, on utilise de la techno connue, généralement achetée à d'autres sans développer ses propres modes de conversion et on aménage, on peaufine le montage, les alims, les étages de sortie etc...
Et je ne doute pas que le résultat puisse être très bon.

Par contre j'aurais plutôt dit "n'est pas Wadia ou dCS qui veut" :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 01 Mai 2008 12:07

Mahler a écrit:
RolandC a écrit:
Donc système maintenant en place :
- Lecteur Accustic Arts Surround-Player I (en drive)
- DAC Audiomat Maestro
- Préampli Cairn 4810 (alimente maintenant les HP de basse des enceintes)
- Ampli Cairn KO2 (alimente maintenant les HP médiums et aiguë des enceintes)
- Enceintes JMR Concorde Signature.


Ca m'étonne la partie préampli ! elle semble en dessous sur le papier...à moins que ça soit si bon que ça ? :mdr:

Bon faut avouer je suis assez content de mon nanda... :oops: :wink:


Oui, ça m'a également surpris.
En outre ce sont les Cairns en général dont la présence m'a surpris :wink:
van.alstine
 
Messages: 7423
Inscription: 01 Nov 2006 19:13
Localisation: france
  • offline

Message » 01 Mai 2008 16:18

Mister Moon a écrit:Maestro 2 et Tempo 3 à venir... !;-)


Je suis toujours un peu reserve sur ce genre de scoop
Pour le fun, je parierais bien que les Clarisse ne sont pas encore au courant, mais apres tout, c'est logique: apres 2 vient 3 :mdr:

Cordialement
Patrick
PatrickAudiophile
 
Messages: 747
Inscription: 23 Déc 2005 13:36
Localisation: nice
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message